S

A-B-C-D-E-F-G-H-I-J-K-L-M-N-O-P-Q-R-S-T-U-V-W-X-Y-Z

Pour enrichir le glossaire, signalez-nous les mots ou expressions pour lesquels

vous désireriez avoir une explication ou envoyez votre participation.

remi.alcina@laposte.net

 

S - Saar - Sabbat - Sabéenne - Sable - Sacerdoce - Sacerdotal - Sacraliser - Sacrement - Sacré - Sacrifice - Sacristie - Sage - Sagesse - Saint - Saint des Saints - Sainte Colère - Sainteté - Saisons - Saiwala - Salaire - Salamandre - Salive - Salomon - Salvé Régina - Sama - Sâma-Véda - Samaritains - Samadhi - Samsara - Samskaras - Sanctifier - Sanction - Sanctuaire - Sandales - Sang - Sanglier - Sanskrit - Santa - Santé - Sapience - Sapin - Sardane - Satan - Satipatthâna - Satisfactions  - Satori  - Sattva - Saturer - Saturne - Satyre - Sauvastika - Sautoir - Sauver - Savant - Savoir - Sayidouna - Scandale - Sceau - Sceller - Scepticisme -  Schizophrène - Schola can-torum - Schalom - Scholê - Schwärmerei - Science - Scolastique -Scripturaire - Se - Sear - Sec - Secerno - Seconde - Secours - Secret - Secretum - Sécurité - Séducteur - Seele - Sefirots - Segment - Seigneur - Séjour - Sel - Self - Semaine - Sémantique - Semnéion - Semences - Sens - Sensation - Sensibilité - Sentiers - Sentiment - Séparer - Sephirot - Sept - Septante - Septénaire - Septentrion - Sérénité - Serment - Serpent - Servir - Servitude - Seth - Seuil - Sexualité - Sexte - Shabbaot - Shaddaï - Shakti - Shatan - Shebli - Shekina - Shéma - Shittah - Shiva - Sh'ma- Shûdra - Sicambre - Siddarta - Siècle - Siège - Sieste - Signe - Signaler - Silence - Silène - Silentium - Siloé - Simon - Simplicité - Simultané - Sina - Sinaï - Sinistre - Sinople - Sion - Siva - Sirène - Sirr - Six - Société - Socrate - Sôdô - Soi - Soi-même - Soif - Sol - Soleil - Soleil de minuit - Solennelle - Solidarité - Solidifier - Solitaire - Solitude - Solstices - Solve Coagula - Soma - Sombre - Somme - Somme théologique  - Sommeil - Sommet - Son - Sonder - Sophia - Sophisme - Sorbier - Sorcier - Sort - Sortie - Sot - Souder - Souffle - Souffler  - Soufflet - Souffleur - Soufi - Soufre - Souffrance - Souhait - Soul - Sourates - Source - Sourd - Sourire - Souris - Souterrain - Souvenir - Souverain - SplendeurSphærula - Spatio-temporelle - Spéculatif - Spermatozoïde - Sphère - Sphinx - Spinoza - Spirale Spiritualité - Spirituel - Spiritus Sanctus - Spontanéité - Spore - Square - Stabilité - Stades - Stalles - Stations - Statue - Stérile - Stoïcien - Storgè - Stupide - Subconscient - Subie - Subjective - Sublimer - Sublimation - Substance - Subsistance - Substituer - Subtil - Subvertion - Subvertir - Succès - Succession - Sud - Suggère - Suivre - Summa - Supérieur  - Supplique - Supposer - Supra-collectif - Supraconscient - Supra-individuel - Supra-humain - Suprême - Suréminence - Surface - Surnaturelle - Surréaliste - Surveillant - Surya Namaskâr - Swastika - Symbiose - Symbole - Symbolisme  - Symétrie - Sympathie -  Symposion - Synarchique - Syncrétisme - Synergie - Synopados - Synthème - Synthèse - Synthétisme - Sysiphe

 

S : "S" Symbole de Mouvement Ascendant en Spirale - Ndlr -

Saar : Le mot « Sear », le poil, le cheveux, en hébreux veut dire également le « principe », et il désigne dans son homonyme « Saar », le frisson, le frémissement en présence du numineux. Selon les biologistes les poils des animaux comme ceux des humains (particulièrement les cheveux) sont des antennes, surtout quand ils sont « hérissés »… Tous ces « poils » les rendent sensibles à différentes vibrations qui semblent appartenir à d’autres plans de l’Être ou à « d’autres niveaux de réalités » (pour parler comme les physiciens contemporains). - Jean-Yves LELOUP - "Cruelle Coquetterie"  http://www.jeanyvesleloup.com/fr/texte.php?type_txt=0&ref_txt=104 -

Sabbat : "Un jour, Jésus entra dans une synagogue ; il y avait là un Homme dont la Main était paralysée. On observait Jésus pour voir s'il le guérirait le jour du sabbat ; on pourrait ainsi l'accuser. Il dit à l'homme qui avait la main paralysée : « Viens te mettre là devant tout le monde. » Et s'adressant aux autres : « Est-il permis, le jour du Sabbat, de faire le Bien, ou de faire le Mal ? De Sauver une Vie, ou de tuer ? » Mais ils se taisaient. Alors, promenant sur eux un regard de Colère, navré de l'endurcissement de leurs Cœurs, il dit à l'Homme : « Étends la Main. » Il l'étendit, et sa Main redevint normale. Une fois sortis, les Pharisiens se réunirent avec les partisans d'Hérode contre Jésus, pour voir comment le faire périr." (Mc 3, 1-6)

Sabéenne : "Dans Le Figaro du 22 janvier 1951, André Rousseaux intitulait son article « Le dernier jour de René Guénon », rappelant ce que le Philosophe déclara à ses proches en ses derniers moments : « Soyez sans Crainte, je ne vous quitterai pas ; vous ne me verrez plus, mais je serai , et moi, je vous verrai. » En cette déclaration René Guénon rejoignait la Tradition Universelle ; le Judaïsme avec l'Evocation Posthume du Prophète Samuel par la Sorcière d'En-Dor à la demande du Roi Saül (I Samuel, XXVIII, 7), et les nombreuses Condamnations prononcées dans le Pentateuque contre ces Evocations. Le Christianisme démontre que l'Invisible est aussi le Monde des Morts avec Toutes les Apparitions de Jésus à ses Disciples. Et l'Hindouisme nous le précise avec ses Traditions sur les Pitris (Défunts), Âmes Désincarnées en Quête d'une nouvelle Incarnation Karmique. Enfin l'Islam confirme, avec Tout ce qu'en dit le Coran en ses Sourates concernant le Sort Posthume des Fidèles des Diverses Religions : Islamique, Juive, Chrétienne, Sabéenne." - Robert AMBELAIN - "Les arcanes noires de l'Hitlérisme" - P48 - Edition Robert Laffont 1990 -

Sable : noir - Planète : Saturne - Pierre : diamant - Symbolique : tristesse, humilité - En général : Selon les civilisations c'est le symbole de la mort, du mal, du deuil, du monde souterrain, du temps, de la fécondité ou de la renaissance. - Le Travail du Solve Coagula, du Salvé Régina de l'Initié est comparable au Pèlerinage du Rocher, bloc de Pierre brut qui se sépare de la Terre, (Gaia sa Mère Nourricière), pour dévaler la Montagne, se Décomposer par chocs successifs, avec les Autres Rochers, se Polir et se laver, se Purifier dans l'Eau du Fleuve Sacré, la Vie, (Exemple Ganges) jusqu'à atteindre en grain de Sable la Plage, Dissolvant dans son long Périple, ses Eléments jusqu'à devenir Eau, Vapeur, Nuages, se fondre dans le Un le Tout Universel.- Discussion Analogique avec un App\ RL\FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ - Ndlr   «Seul un Homme qui a appris que Dieu, ou Bouddha, aide Ceux Qui s’aident eux-mêmes est Capable de Comprendre l’Enseignement du Sable et des Pierres dans le Sable. Il sait que par-dessus Tout Il doit s’efforcer continuellement d’Etudier, et de Mediter avec un Sentiment de plus en plus profond, chaque jour qui passe pour être à la hauteur des défis et des responsabilités de la Vie » - Jacques Blancher - Journal de Kyoto - Mission UNESCO- 1° octobre 2014 -  "On ne Bâtit Rien sur le Sable du Scepticisme !" - Film "Il est minuit docteur SCHWEITZER" - 1952 - Voir  Salvé Régina - Schalom - Cérémonie du Thé - Dissoudre

Sacerdoce : Le nom de Melchisédech, ou plus exactement MelkiTsedeq, n'est pas autre chose, en effet, que le nom sous lequel la fonction même du « Roi du Monde » se trouve expressément désignée dans la Tradition judéo-chrétienne. Nous avons quelque peu hésité à énoncer ce fait, qui comporte l'explication d'un des passages les plus énigmatiques de la Bible hébraïque, mais, dès lors que nous nous étions décidé à traiter cette question du « Roi du Monde », il ne nous était véritablement pas possible de le passer sous silence. Nous pourrions reprendre ici la parole prononcée à ce propos par saint Paul : « Nous avons, à ce sujet, beaucoup de choses à dire, et des choses difficiles à expliquer, parce que vous êtes devenus lents à comprendre. » ...Saint Paul commente ce qui est dit de Melchisédech : « Ce Melchisédech, roi de Salem, prêtre du Dieu Très-Haut, qui alla au-devant d'Abraham lorsqu'il revenait de la défaite des rois, qui le bénit, et à qui Abraham donna la dîme de tout le butin; qui est d'abord, selon la signification de son nom, roi de Justice, ensuite roi de Salem, c'est-à-dire roi de Paix ; qui est sans père, sans mère, sans généalogie, qui n'a ni commencement ni fin de sa vie, mais qui est fait ainsi semblable au Fils de Dieu ; ce Melchisédech demeure prêtre à perpétuité » - ...et ce qui semble n'avoir jamais été signalé, c'est qu'El Êlion est l'équivalent d'Emmanuel, ces deux noms ayant exactement le même nombre ; et ceci rattache directement l'histoire de Melchisédech à celle des « Rois Mages », dont nous avons expliqué précédemment la signification. De plus, on peut encore y voir ceci : le Sacerdoce de Melchisédech est le Sacerdoce d'El Élion : le Sacerdoce chrétien est celui d'Emmanuel ; si donc El Êlion est Emmanuel, ces deux Sacerdoces n'en sont qu'un, et le Sacerdoce chrétien, qui d'ailleurs comporte essentiellement l'offrande eucharistique du pain et du vin, est véritablement « selon l'ordre de Melchisédech ». - René GUENON - Le Roi du monde  Chapître VI - Le Sacerdoce, du latin sacerdotum = dire le Sacré, sacrum docet : Enseigner le Sacré ; le terme désigne la Dignité et les fonctions du Prêtre dans diverses Religions.(…) Le titre de Maitre, au sens des opératifs, suppose avoir la Maitrise de son Art et Transmettre celui-ci à des Apprentis et des Compagnons. Transposé aux Loges Spéculatives et à la Tradition Initiatique, cela correspond à un Devoir de Transmission.(…) On ne peut Transmettre que ce qu’on possède ou ce qu’on a Compris d’où les Devoirs de Travail et de Connaissance. Le Maitre a également un Devoir d’exemplarité à l’Intérieur du Temple comme à l’extérieur. Un Maitre doit se faire remarquer au dehors par ses propos modérés, son Amour de la Justice et de l’Humanité « afin que rentrés dans le Monde, on Reconnaisse toujours à leur Sagesse, les Vrais Enfants de la Lumière ».- J-P\ P\RUY\ "La notions de Sacré" P14 Ori\ Mon\ "L’opposition des deux pouvoirs Spirituel et Temporel, sous une forme ou sous une autre, se rencontre à peu près chez tous les peuples, ce qui n’a rien de surprenant, puisqu’elle correspond à une loi générale de l’histoire humaine, se rattachant d’ailleurs à tous l’ensemble de ces « lois cycliques » auxquelles, dans presque tous nos ouvrages, nous avons fait de fréquentes allusions…Nous retiendrons surtout, pour le moment, deux exemples historiques, pris l’un en Orient et l’autre en Occident : dans l’Inde, l’antagonisme dont il s’agit se rencontre sous la forme de la rivalité des Brâhmanes et des Kshatriyas, dont nous aurons à retracer quelques épisodes ; dans l’Europe du moyen âge, elle apparaît surtout comme ce qu’on a appelé la querelle du Sacerdoce et de l’Empire, bien qu’elle ait eu aussi alors d’autres aspects plus particuliers. [...] Ce qui demande aussi à être expliqué, et même un peu plus longuement, ce sont les expressions, que nous avons employées tout à l’heure, de Pouvoir Sacerdotal et de Pouvoir Royal ; que faut-il entendre ici exactement par Sacerdoce et par Royauté ?  Pour commencer par cette dernière, nous dirons que la fonction Royale comprend tout ce qui, dans l’ordre social, constitue le « gouvernement » proprement dit, et cela quand bien même ce gouvernement n’aurait pas la forme monarchique ; cette fonction, en effet, est celle qui appartient en propre à toute la Caste des Kshatriyas, et le Roi n’est que le premier parmi ceux-ci.  La fonction dont il s’agit est double en quelque sorte : administrative et judiciaire d’une part, militaire de l’autre, car elle doit assurer le maintien de l’ordre à la fois au dedans, comme fonction régulatrice et équilibrante, et au dehors, comme fonction protectrice de l’organisation sociale ; ces deux éléments constitutifs du Pouvoir Royal sont, dans diverses Traditions, symbolisés respectivement par la Balance et l’Epée. On voit par là que le Pouvoir Royal est bien réellement synonyme de Pouvoir Temporel, même en prenant ce dernier dans toute l’extension dont il est susceptible ; mais l’idée beaucoup plus restreinte que l’Occident moderne se fait de la Royauté peut empêcher que cette équivalence apparaisse immédiatement, et c’est pourquoi il était nécessaire de formuler dès maintenant cette définition, qui ne devra jamais être perdue de vue par la suite.  [...] En effet, ce qui possède proprement le caractère « Sacré », c’est la Doctrine Traditionnelle et ce qui s’y rapporte directement, et cette Doctrine ne prend pas nécessairement la Forme Religieuse (On verra d’ailleurs plus loin pourquoi la Forme Religieuse proprement dite est particulière à l’Occident.) ; « Sacré » et « Religieux » ne s’équivalent donc nullement, et le premier de ces deux termes est beaucoup plus étendu que le second ; si la Religion fait partie du domaine « Sacré », celui-ci comprend des éléments et des modalités qui n’ont absolument rien de Religieux ; et le Sacerdoce, comme son nom l’indique, se rapporte, sans aucune restriction, à tout ce qui peut véritablement être dit « Sacré ».- René GUENON - "Autorité spirituelle et pouvoir temporel" - "Pouvoir temporel et pouvoir spirituel" - Edition Trédaniel, (extrait sur demande) -  Ndlr -  "C’est cette Force qui conduit au Sacerdoce, à l’Engagement : Il n’y a plus de Sacrifice, juste une Evidence et la Conscience Absolue d’une Mission, et du Devoir Suprême de garder en Soi cette Présence, et de la faire vivre. Le Sacerdoce n’est pas une fuite  dans le Mystique : C’est une Expérience Religieuse, mais  au sens de Reliance. Reliant ce qui est Epars dans la Conscience d’une même Réalité Suprême, elle est une Expérience d’Unité, au plus proche de la Vie, dans toutes ses dimensions." [...] "C’est cette Force qui conduit au Sacerdoce, à l’Engagement : Il n’y a plus de Sacrifice, juste une Evidence et la Conscience Absolue d’une Mission, et du Devoir Suprême de garder en Soi cette Présence, et de la faire vivre. Le Sacerdoce n’est pas une fuite  dans le Mystique : C’est une Expérience Religieuse, mais  au sens de Reliance. Reliant ce qui est Epars dans la Conscience d’une même Réalité Suprême, elle est une Expérience d’Unité, au plus proche de la Vie, dans toutes ses dimensions." - Phi\ Bou \ "Du sac\ du vieil hom\ au sac\ du Lév\" - P14 Ori\ Mon\ 6013 -  Voir Vin - Voir Parole - Bénédiction - Orbi et Urbi -

Sacerdotale : La Voie Initiatique telle que la décrit Guénon peut se diviser en deux grandes étapes, qui sont parfois considérées, selon lui à tort, comme deux types d'Initiations différents : « l'Initiation Royale » et « l'Initiation Sacerdotale », encore appelés, par référence aux doctrines antiques, les « Petits Mystères » et les « Grands Mystères». En réalité, explique Guénon, ces deux voies sont complémentaires, la première étant subordonnée à la seconde. Les Petits Mystères, auxquels appartiennent les « Sciences Traditionnelles » (par exemple, l'Alchimie ou l'astrologie) ont pour but de rétablir l'Individu dans « l'état primordial », l'état qui était celui de l'humanité aux origines et que Guénon, s'appuyant sur l'œuvre de Dante, rapproche du « paradis terrestre ». Celui qui a atteint ce stade atteint ainsi « la Plénitude de l'état humain», qui est en même temps le « Centre » de cet état. Ce n'est qu'une fois parvenu à ce Centre qu'il peut « communiquer directement avec les états supérieurs de l'Être » et accéder ainsi aux états supra-individuels qui, seuls, « ont pour domaine la Connaissance Métaphysique pure» et peuvent être véritablement qualifiés de « Spirituels ». À la fin de son Cheminement, l'Initié, Libéré de toutes les Contingences, Réalise ce que l'Esotérisme Islamique nomme « l'Identité Suprême », qui pour Dante est « le paradis céleste », et qu'il devient ainsi « l'Homme Universel ». http://truthlurker.over-blog.com/article-5629486.html . - ...Ce qui demande aussi à être expliqué, et même un peu plus longuement, ce sont les expressions, que nous avons employées tout à l’heure, de Pouvoir Sacerdotal et de Pouvoir Royal ; que faut-il entendre ici exactement par Sacerdoce et par Royauté ?  Pour commencer par cette dernière, nous dirons que la fonction Royale comprend tout ce qui, dans l’ordre social, constitue le « Gouvernement » proprement dit, et cela quand bien même ce gouvernement n’aurait pas la forme monarchique ; cette fonction, en effet, est celle qui appartient en propre à toute la Caste des Kshatriyas, et le Roi n’est que le premier parmi ceux-ci.  La fonction dont il s’agit est double en quelque sorte : administrative et judiciaire d’une part, militaire de l’autre, car elle doit assurer le maintien de l’ordre à la fois au dedans, comme fonction régulatrice et équilibrante, et au dehors, comme fonction protectrice de l’organisation sociale ; ces deux éléments constitutifs du Pouvoir Royal sont, dans diverses Traditions, symbolisés respectivement par la Balance et l’Epée. On voit par là que le Pouvoir Royal est bien réellement synonyme de Pouvoir Temporel, même en prenant ce dernier dans toute l’extension dont il est susceptible ; mais l’idée beaucoup plus restreinte que l’Occident moderne se fait de la Royauté peut empêcher que cette équivalence apparaisse immédiatement, et c’est pourquoi il était nécessaire de formuler dès maintenant cette définition, qui ne devra jamais être perdue de vue par la suite.  - René GUENON - "Autorité spirituelle et pouvoir temporel" - "Pouvoir temporel et pouvoir spirituel" - Edition Trédaniel, - "Le verbe Descendre traduit l'hébreu  y-r-d formé sur la même Racine que le nom du Jourdain.[...] La Colombe traduit l'hébreu  y-w-h-n . Or dans le Siracide, y-w-h-n est employé pour transcrire le nom du grand-Prêtre Onias, celui du père de Simon le juste (Sir 50,1), mais aussi aussi celui de son fils, dernier grand-Prêtre Légitime de Jérusalem déposé par Antiochos IV Epiphane en -175. Cela veut dire que la Colombe a un Double sens : d'une part elle est en clair le Signe du Saint Esprit que Jésus reçoit à son Baptême  et d'autre part, grâce à l'Onomastique, Jésus reçoit par le Saint Esprit la Légitimité Sacerdotale interrompue par la déposition d'Onias III. La Légitimité revient à l'Elu de Dieu. [...]...elle Symbolise le Christ dans sa Fonction Royale et Sacerdotale." - J. DEL\ -"Symbolisme du 2° Tem\ - S\C\ 702 - Ori\ Mon\ 6013 -

Sacraliser : L'Ouverture des Travaux est un Sacrifice, la Fermeture est une Sacralisation. - Ndlr -  

Sacrement : du lat. sacramentum, de sacrare, sacrer, Mystère. Sacrement, dans notre usage ordinaire, veut dire un signe Sacré ; mais, dans la langue latine, d'où ce mot est venu, Sacrement veut dire souvent chose haute, chose Secrète et impénétrable, - BOSSUET, ib. IV, 10 - Sacrement  est un signe visible de la chose Sacrée, ou une Forme visible de la Grâce invisible.... partout où le translateur commun du Nouveau Testament a voulu exposer en latin ce mot Grec, Mystère, il a dit Sacrement, - CALVIN, Instit. 1027 -

Sacré : Tout appartient au Sacré, ou tout appartient au profane...Il n’y a pas deux domaines...Au delà il y a la Sainteté de Dieu...Le Sacré c’est ce qui unit les Hommes - Agapé France 2- “ peut-on être Chrétien et Franc-Maçon ” 04/05/97. - On peut à Dieu se consacrer en pays de cocagne et garder le sens du Sacré : Le cul, le caviar et le champagne ! - Strip tease 28/11/97 FR3. - Vérité et Amitié nous sont chères l'une et l'autre, mais c'est pour nous un Devoir Sacré  d'accorder  la préférence à la Vérité. - ARISTOTE, Éthique à NICOMAQUE, I, 4, 1096 a 16-17 - D’après René Guénon : « Est Sacré, tout ce qui se relie au Principe et, donc, toute activité humaine qui participe de la Tradition ». On peut donc dire par extension que, puisque le Cosmos est la une Création de ce Principe, le monde Profane, en Soi, n’existe pas et, donc, toute la Création est Sacré jusqu’au plus petit Atome. - Rem\ DIM\ "L'ouverture des travaux" RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\  6012 - Le Travail du Solve Coagula, du Salvé Régina de l'Initié est comparable au Pèlerinage du Rocher, bloc de Pierre brut qui se sépare de la Terre, (Gaia sa Mère Nourricière), pour dévaler la Montagne, se Décomposer par chocs successifs, avec les Autres Rochers, se Polir et se laver, se Purifier dans l'Eau du Fleuve Sacré, la Vie, (Exemple Ganges) jusqu'à atteindre en grain de Sable la Plage, Dissolvant dans son long Périple, ses Eléments jusqu'à devenir Eau, Vapeur, Nuages, se fondre dans le Un le Tout Universel. - Discussion Analogique avec un App\ RL\FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ - Ndlr - Sacer (« qui appartient au service divin ») est à l’origine de « Sacré », « Sacrifice » (sacrum facere=rendre Sacré l’objet du sacrifice) et « Sacerdoce » (sacerdotum : dire le Sacré, enseigner le Sacré). Notons également, mais y insister ici, qu’il existe une grande proximité étymologique entre Sacré (sacer, sacratum) et « Secret » (secretum) puisqu’il s’agit dans l’un et l’autre cas de ce qui est mis à part. (…) Pour Larousse, dans l’interprétation des phénomènes Religieux, le Sacré est le caractère de ce qui Transcende l’humain par opposition au Profane (profanum = devant le temple). « Sacré » = qui a rapport avec le Divin ; qui doit inspirer un respect Absolu, inviolable. (…) Pour le Gaffiot, la Racine latine « sacer, sacra, sacrum » signifie Saint, Sacré, conSacré à une Divinité. (…) Pour Julien Ries, l’expérience du Sacré implique la découverte d’une Réalité Absolue que l’homme perçoit comme une Transcendance. (…) Pour Jean-Jacques Wunenburger, « le Sacré est un vécu Emotionnel qui nous met en Présence d’une puissance qui nous dépasse. (…) Le Sacré est l’Autre Versant de l’Existence, une structure Médiatrice qui nous permet de nous arracher à la Vie, qui nous permet une transition vers une Autre entité. En fait, le Sacré a un statut de médium, intermédiaire entre le Monde du quotidien et le Monde Divin, un Espace transitionnel qui nous ouvre une Lumière et nous permet de monter. (…) Le Sacré exige des Portes qui s’ouvrent et qui se ferment. Il a besoin d’être canalisé. (…) La pratique du Sacré ne peut faire l’économie d’un certain nombre de Contraintes, comme la Ritualisation et l’interprétation Symbolique» (…) Le Sacré Relie l’Immanent au Transcendant en passant par le Centre de l’Esprit humain. (…) Finalement le Sacré peut se résumer en deux phrases : le Sacré est ce qui Relie les Hommes entre eux et les Hommes à Dieu. Le Sacré est une porte entr’ouverte sur l’Absolu » (…) La notion de Sacré est liée aux notions de respect, de dignité et de Pureté. Leur Ennemi commun, c’est l’Ego. Le Maç\ ne peut être Initié qu’après avoir domestiqué son Ego. (…) au (X)ème degré de XXXX XXXX, le mot de passe Z*** se lit A*** de Droite à Gauche, terme qui signifie « Sacré ». - J-P\ P\RUY\ "La notions de Sacré" P14 Ori\ Mon\ - « Comment pouvez vous acheter ou vendre le Ciel, ou la Chaleur de la Terre ? Chaque parcelle de cette Terre est Sacrée pour mon peuple. Chaque aiguille de pin, chaque rive sableuse, chaque lambeau de brume dans les bois sombres, chaque clairière et chaque bourdonnement d’insecte est Sacré dans le Souvenir et l’expérience de mon peuple. La sève qui coule dans les arbres transporte les Souvenirs de l’Homme Rouge. Nos Morts n’oublient jamais cette Terre magnifique car elle est la Mère de l’Homme Rouge. Nous sommes une partie de la Terre et elle fait partie de nous. Les fleurs parfumées sont nos sœurs. Le Cerf, le Cheval, le grand Aigle sont nos Frères. Les crêtes rocheuses, les sucs dans les prés, la Chaleur du poney et l’Homme appartiennent tous à la même famille. Aussi lorsque le Grand Chef à Washington envoie dire qu’il veut acheter notre Terre, demande-t-il beaucoup de nous. Car cette Terre nous est Sacrée. ». Ces paroles magnifiques sont celles d’un chef Sioux : elles démontrent que chez les peuples Amérindiens, l’Espace Sacré est omniprésent, le Profane n’existe pas. - Ala\ SOU\ - "La porte du temple" - RL\ 813 Ori\ Bez\ - "En effet, ce qui possède proprement le caractère « Sacré », c’est la Doctrine Traditionnelle et ce qui s’y rapporte directement, et cette Doctrine ne prend pas nécessairement la Forme Religieuse (On verra d’ailleurs plus loin pourquoi la Forme Religieuse proprement dite est particulière à l’Occident.) ; « Sacré » et « Religieux » ne s’équivalent donc nullement, et le premier de ces deux termes est beaucoup plus étendu que le second ; si la Religion fait partie du domaine « Sacré », celui-ci comprend des éléments et des modalités qui n’ont absolument rien de Religieux ; et le Sacerdoce, comme son nom l’indique, se rapporte, sans aucune restriction, à tout ce qui peut véritablement être dit « Sacré »."- René GUENON - "Autorité spirituelle et pouvoir temporel" - "Pouvoir temporel et pouvoir spirituel" - Edition Trédaniel, (extrait sur demande) -  Ndlr -  " Les Védas sont les Ecritures Sacrées de l'Hindouisme, littéralement "Le Savoir (Sacré) " ; il y a quatre Védas le Rig-Véda, Yajur-Véda, Sâma-Véda et Atharva-Véda." Henri LE SAUX - "La montée au fond du Cœur.", - Glossaire - D'Outil Energétique à Outil des Dieux, d'Outil Opératif, Symbole du Travail à Symbole d'autorité et du Commandement comme d'Honneur, le Maillet participe à la Transformation du Profane en Initié. Il donne l'Impulsion initiale puis le Tempo. Il est approprié pour signifier le Passage du Profane au Sacré, rythmer le cours des tenues par les Vibrations et Résonnances qu'il instaure de et entre l'Orient et l'Occident, le Septentrion et le Midi.[...] Le Maillet est l'Outil des constructeurs dans toutes les civilisations qui ont voulu Transmettre "l'Esprit des Formes", car il Etablit cette continuité, ce fil continu de la Transmission et de la Tradition.[...] il Guide et met en Résonnance...Symbolise l'autorité...Associé au Ciseau...représente la Volonté" - Rapport de la 1° Que à l'Etu Log 6012 -  Sanskrit - Indestructible ; syllabe ; la syllabe Sacrée OM. Henri LE SAUX - "La montée au fond du Cœur.", - Glossaire - "Le 18ème Degré apparut à l’apogée du Siècle des Lumières, au moment où les Philosophes avaient l’Ambition de faire reculer le Domaine de Dieu pour Lui Substituer une Image Rationnelle de l’Univers. Comme souvent, en pareilles circonstances, il se produisit un ‘’effet de balancier’’ qui les poussa à passer d’un extrême à l’autre. Fort Opportunément, le Message contenu dans ce Degré opposait au Parti des Lumières l’étude des Doctrines Secrètes et des Sciences Sacrées. Ceux Qui s’en réclamaient recherchaient une Voie Spirituelle susceptible de Rétablir, par l’Initiation, une Autonomie Spirituelle. Chacun, pouvant alors trouver un Juste Equilibre entre Raison et Spiritualité, entre Exotérisme et Esotérisme. - J-L\ MAR\ CR+ " L'Aigle planant" - SC\ 702 Val\ Mon\ 6014 -" "Pour moi, le Temps des Autres est Sacré !" - Film "Il est minuit docteur SCHWEITZER" - 1952 - "La Possibilité d'un Langage "Religieux" (de "Relegerer", qui Réunit) n'est pas l'Apanage d'une "Révélation" Dogmatique quelconque. Sa Fonction Référentielle ou Sémantique serait Analogue à Celle du Texte "Poétique" : l'Existence du " Référent" serait anticipée, elle n'oblige pas le lecteur ou le spectateur à retracer l'Unité de Sens Présente chez son auteur, mais Tolére et surtout Appelle des Interprétations Diverses ; c'est aussi le Domaine de la Tradition Orale et du Langage Sacré." - http://hautsgrades.over-blog.com/2015/05/la-recherche-de-la-parole-perdue.html  par G\ H\ - "Selon la Légende, Dieu Voulant punir les Hommes de leur Prétention à Monter jusqu'à Lui (la Tour de Babel !) leur fit parler au lieu d'une Langue Accessible à tous, une Multitude de Langages, Créant la Zizanie ... A s'en tenir au Monde Profane, c'est peut être aussi Celà, la Parole Perdue ! Une Parole Accessible à tous, quelque soit la Langue dès lors qu'elle s'Adresse à l’Âme et Cherche à Toucher les Cœurs . Mais il arrive que cette Parole "Commune" Soit Investie d'une Mission particulière : Permettre à l'Homme de Communiquer avec le Sacré. Il faut Entendre Ici par " Sacré" Tout Ce Qui présente un Caractère Transcendantal, Religieux ou Laïc. Pour Celà, selon le vers de Stéphane Mallarmé, il convient de " Donner un Sens plus Pur aux Mots de la Tribu " ; la Parole va être Magnifiée, le Mot Glorifié. Mais la Parole n'est pas uniquement une Prière qui Monte de l'Homme vers le Sacré ; elle est aussi un moyen pour le " Sacré " de s'Adresser à l'Homme. L'aspect est alors Essentiellement Religieux, c'est le Verbe : " Car le Mot c'est le Verbe et le Verbe c'est Dieu ", écrit Victor Hugo." - http://hautsgrades.over-blog.com/2015/05/la-recherche-de-la-parole-perdue.html  par G\ H\ - Voir  Salvé Régina - Schalom - Nous franchissons la Porte basse comme ils franchissent la Mer Rouge, cette Mer des Limites entre le Profane et le Sacré. - Joa\ Mar\ " Je suis le Pavé Mosaïque" RL\ CEPHAS Ori\ Rog\ 2015. -  Cérémonie du Thé - Dissoudre

Sacrifice : du latin sacer facere, sacrificium : « fait de rendre Sacré ». On accomplit un geste, une Action au Nom de quelque chose qu’on considère comme Sacré, en général pour mettre dans de bonnes dispositions des instances Divines, soit pour faire Pardonner (expiation pour le Grand Pardon hébreux) soit pour obtenir (demande de fertilité dans les Rites d’Eleusis) (…) Ce Concept de Sacrifice vu comme une « Mort et Renaissance » est un Archétype. Les Grecs avaient déjà développé le thème de la Mort Symbolique : ils nommaient « Deux fois nés » ceux qui avaient franchi les Portes de l’Erèbe et en étaient revenus : Thésée, Héraclès, Persée, Ulysse… le Phénix illustre également ce thème tout comme un certain nombre d’évènements bibliques. (…) Ce que nous craignons, c’est la perte de notre Individualité, de notre Moi Constitué en partie de notre Conscience et de la Mémoire de notre vécu. (…) Mourir à soi-même, se Sacrifier, c’est perdre le Narcissisme primitif qui rend l’Homme inapte à toute Vraie Vie, à tout Echange sincère avec Autrui. C’est passer du stade objet, soumis à des interdits et à des tabous, au stade sujet, autonome, Libre, responsable, Volontaire..., capable de s’Aimer profondément et d’Aimer profondément l’Autre. C’est le Véritable sens de la Résurrection ou de la Renaissance. (…) La Voie Initiatique entraine pour chaque Initié, une Ascèse longue et pénible, nécessitant de nombreux Sacrifices dont celui de l’Ego, mais qui aboutissent à la pleine Réalisation de l’Etre. - J-P\ P\RUY\ "La notions de Sacré" P14 Ori\ Mon\ -   Y a t'il autre chose à Sacrifier que l'Ego ? - Ndlr - " Ce premier Sacrifice du Veau d'or s’est avéré Révélation : comme dans Faust, c’est Satan qui menait le Bal ! Et comme un pauvre Diable, je ne  faisais que suivre le  Bal Masqué… [...] On me promet, un Travail pénible, des Combats et un Sacrifice jusqu’à la dernière goutte de mon sang ! Courbe la tête, fier Sicambre ! Brule ce que tu as Adoré et Adore ce que tu as Brulé…" [...] "C’est cette Force qui conduit au Sacerdoce, à l’Engagement : Il n’y a plus de Sacrifice, juste une Evidence et la Conscience Absolue d’une Mission, et du Devoir Suprême de garder en Soi cette Présence, et de la faire vivre. Le Sacerdoce n’est pas une fuite  dans le Mystique : C’est une Expérience Religieuse, mais  au sens de Reliance. Reliant ce qui est Epars dans la Conscience d’une même Réalité Suprême, elle est une Expérience d’Unité, au plus proche de la Vie, dans toutes ses dimensions." [...] "Le Sacrifice demandé est en fait  Libération et Ouverture." - Phi\ Bou \ "Du sac\ du vieil hom\ au sac\ du Lév\" - P14 Ori\ Mon\ 6013-  L'Ouverture des Travaux est un Sacrifice, la Fermeture est une Sacralisation. - Ndlr -  "Le Monde Profane Occidental, dont Noùs sommes Issus et qui Noùs a Formé et déformé, pour Connaître, Utilise et survalorise l'Œil de Raison qui passe au Crible de la Pensée Spéculative l'objet Observé : C'est l'Œil Qui Discerne, Divise, oppose et compare. Avec Lui, s'imposent la Dualité, la Dialectique, le Doute. Toutes choses qui ne l'oublions pas, partage le même radical que "Diable". Pour nous, Initiés, l’Œil de la Raison Evolue ou doit Evoluer vers la pleine Fonction de ce que les Anciens nommaient « Animus » et qui inclut aussi le Désir, la Volonté, la Mémoire, l’Intelligence et la Capacité Sacrificielle. Cet Œil est totalement Lié à une Conscience  de type Solaire Liée au Feu. Et en tant que telle, si elle n’est point équilibrée et compensée elle risque de durcir les réalités invisibles de type archétypales, de pétrifier les symboles en les desséchant intellectuellement." - Ala\ MAS\ - "Les couleurs de l'Atelier" - P14- Ori\ Mon\ 6014 - "La Foi, Attribuée à l’Aigle Qui pousse l’Esprit à s’Élever Toujours plus Haut ; La Charité, Attribuée au Pélican qui Représente le Sacrifice et le Don de Soi ; L’Espérance, Attribuée au Phoenix qui Procéde de l’Eternité. Les Oiseaux sont généralement associés à la Liberté et à la Spiritualité ; pour les Platoniciens, l’Oiseau était la Représentation de l’Âme. " - J-L\ MAR\ CR+ " L'Aigle planant" - SC\ 702 Val\ Mon\ 6014 - Voir  Nostalgie - Amnésie.

Sacristie : Salle attenant à une Eglise où l'on range les Vases Sacré et les ornements Sacerdotaux.

Sage : "Le Sage Equarrit sans blesser, Incline sans porter atteinte, Rectifie sans faire violence, Et Resplendit sans aveugler." - Dicton Initiatique -  "...Pour terminer je souhaiterais faire mienne la réponse à la question : quel est le plus Sage des Hommes ?" - Gabriel Mathieu MARCONIS de NEGRE - Question découverte dans un rituel du XVIIIe siècle écrit par... - « Le plus Sage de tous les Hommes est celui qui se Connaît lui-même, qui connait sa nature intérieure et divine et qui sent, qui pense, qui agit d’une manière conforme à cette Connaissance. Celui qui Connaît  les forces de son Corps et les facultés de son Ame, qui sait les développer et les perfectionner par l’usage de ses sens et de sa Raison, qui sait les employer et les diriger vers le bien de sa propre nature, celui-là acquerra la Connaissance de lui-même. »… -  JJ\ ELE\ "Qui vous a reçu ?" -  SC\ 702 Val\ Mon\ 6012 - "Mon Maître est un Vrai  Sage : Quand il a Faim, il Mange, - Manducation - Ndlr - quand il a Soif il Boit, quand il a Sommeil il Dort" - Dicton Chinois Initiatique à rapprocher de la formule consacré des R+C- Ndlr - "Abhishiktânanda (Nom Hindou de Henri LE SAUX - Ndlr - ) a une Expérience très aiguë de l'Expérience Advaitine Au-delà du Mental : c'est une Expérience à Mort ou à Vie. Jusqu'à la fin de sa Vie, il pensera que très peu de Personnes y sont appelées. "On ne peut laisser s'y engager que des gens très Forts" écrira t'il à son Disciple Marc le 26 Octobre 1973; " mais certains en sont Capables", ajoutera t-il dans cette même lettre.[...] "l'Expérience Védantine est aussi vidante et dangereuse que celle de la drogue...où de la psychanalyse". Il faut pour réaliser cette Expérience un appel de l'Être. On n'a pas à recevoir de conseil, ou d'ordre de l'extérieur. On peut Apprendre, Ecouter, demander conseil, mais ceci reste encore à la surface de l'Être. Les grands Sages, comme Ramana Maharshi, ont répondu directement à une Force (Grâce) Intérieure, Puissante sans passer par aucun Intermédiaire."- Henri LE SAUX - "La montée au fond du Cœur.", Notes de R. Panikkar à propos de l'auteur P.41 -"De même que la Genèse succède à la Nuit, la Lumière succède à l'Obscurité. Elle a pour signature la Couleur Blanche. Parvenue à ce Degré, les Sages assurent que leur Matière est dégagée de toute Impureté, Parfaitement Lavée et très exactement Purifiée."- Fulcanelli : Le mystère des Cathédrales, cité par- Geo\ JUL\ "La chambre du milieu, lieu de transmutation : creuset, athanor, matras." Ori\ Mon\ -1° journée Cambacérès - 6013 -  "La Foule des Aveugles ne vaut pas un seul Voyant, non plus que la Foule des Sots ne peut égaler un Sage." - Giordano BRUNO - "Le Mercure dont le Vieillard Constitue par Tradition le Symbole (C'Est le Dissolvant Universel) ; C'Est l'Esprit ; on distingue le premier Mercure, celui que Ramon Lull appelle le Mercure vulgaire ou Commun ; il n'a nul rapport avec le Vif-argent : C'Est l'Argent-Vif des Sages. " - http://hdelboy.club.fr/chimie_alchemy.htm - Disponible sur demande - Ndlr - "A t'Il Intégré, que dans la Vie la Place de Chacun est Donnée par le Souffle Divin. Que le Temps et l'Evolution sont pour la Perfection de son Âme ? Comme le Chaud et le Froid, les Sens sont Illusions, le Passé et le Futur sûrement Vanités ? Les Pensées sont t'elles ses Prières Créatrices ? Le Livre Sacré est le Livre Unique de Chacune de nos Vies. Le Mage est hors des Âges, c'est un Cavalier Sage. Le Roi est avec ou sans Foi, c'est le Cavalier du moi ou du Toi. Les Rois Mages sont dans les Âges pour la Foi, ce sont les Cavaliers Sages pour Toi." - Jérôme Hérin 13-09-2014 - Voir aussi Prudence.

Sagesse : Le bonheur est dans la Vérité : « Quelle différence faites-vous, me demande une lectrice, entre la philosophie et la Sagesse ? ». La réponse est assez simple, que l'étymologie suggère : philosophia, en grec, c'est l'amour ou la quête de la Sagesse. La philosophie est le chemin ; la Sagesse est le but. Mais quel chemin ? Et pour quel but ? La philosophie est un chemin de pensée : c'est un certain type de discours et de raisonnements. La Sagesse serait plutôt une certaine qualité de silence. Elle relève moins de la pensée que de l'action, moins de la raison que de l'expérience. Aussi devient-on philosophe, le plus souvent, parce que l'on se sent davantage doué pour la réflexion que pour la vie. Quoi de plus normal, pour qui se découvre tel, que de mettre son talent ou sa force (penser) au service de sa faiblesse (vivre) ? On fait ce que l'on peut avec ce que l'on a : la philosophie n'est une vocation que parce qu'elle est d'abord une contrainte ou une ruse. Il s'agit de penser mieux, pour vivre mieux. Mais ce chemin, pour qui saurait le parcourir en entier, nous amène au-dehors de la philosophie. Car enfin, il ne s'agit pas de théoriser toujours, d'argumenter toujours. Le but de la philosophie, c'est cet état « la Sagesse » où l'on n'aurait plus besoin de philosopher. De là une espèce de paradoxe : la philosophie s'abolit si tant est que nous en soyons capables, au point même où elle culmine. Ainsi, le chemin de Montagne, lorsqu'il mène jusqu'au sommet : là où le chemin conduit, il : n'y a plus de chemin. Cela met la philosophie à sa place, qui n'est pas la plus haute. La philosophie est un chemin de concepts ; la Sagesse, un sommet de vie. La philosophie est un travail ; la Sagesse, un repos.... Marcel Couche m'objecte que la philosophie ne tend qu'à la vérité, et tant pis, ajoute-t-il, si celle-ci nous rend tristes ou malheureux : « Le but de la philosophie c’est cet état où l’on n’aurait plus besoin de philosopher. » - Mieux vaut être un vrai philosophie qu'un sage accompli . Qu'il faille chercher la vérité d'abord, j'en suis bien sûr d'accord : c'est ce qui distingue la philosophie de la sophistique et la Sagesse de l'illusion. Mieux vaut une vraie tristesse, je l'ai dit souvent, qu'une fausse joie. Mais comment la tristesse ferait-elle une Sagesse suffisante ? La Sagesse est le but de la philosophie. Mais à quoi la reconnaît-on ? A la possession de la Vérité ? A la possession du bonheur ? Ni l'un ni l'autre, puisque ce ne sont pas choses que l'on puisse posséder. La Sagesse ne relève pas de l'avoir mais de l'être : il s'agit moins de posséder la Vérité que d'être vrai, moins de posséder le bonheur que d'être heureux. Le pari de la philosophie, c'est que les deux peuvent et doivent aller de pair - non parce que la Vérité serait toujours agréable (pourquoi serait-ce le cas ?), mais parce qu'il n'est de vrai bonheur que dans la Vérité (un bonheur fait d'illusions serait un faux bonheur). Ainsi la Vérité est la norme, à quoi il faut d'abord se soumettre. Le bonheur ne nous sera donné, s'il peut l'être, que par surcroît : c'est en cherchant la vérité que l'on trouvera le bonheur, non en cherchant le bonheur que l'on trouvera la vérité. Mais le sage, lui, ne cherche plus ; il a déjà trouvé.  - André COMTE-SPONVILLE - Juillet 2003 - Midi-Libre 10 décembre 2007.  - La prière de supplique avec Hochma : la Sagesse - J-L\ TAU " La souffrance" - RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ -  Pour Platon, Quatre Vertus composent l'État le plus parfait, dit-il : la Sagesse, le Courage, la Tempérance et la Justice. La Sagesse est aux commandes, car dans toutes choses, c'est l'Âme qui doit commander. Le Courage est la Vertu qui est appelée à seconder l'Âme dans la défense de l'État contre tout ce qui pourrait lui porter atteinte. La Tempérance est la maîtrise de Soi, la maîtrise par la Raison des Passions et des Désirs. Dans la Cité, dit Platon, la Tempérance est l'Harmonie qui doit s'établir entre ceux qui commandent et ceux qui savent qu'ils doivent être commandés. La Justice enfin, se trouve dans le fait que chacune de ces Vertus puisse remplir correctement sa propre Mission. La Raison doit commander, le Courage doit obéir et seconder la Raison ; la Tempérance doit établir une Harmonie entre ces deux domaines. A contrario, l'injustice arrive lorsque ces Vertus ne remplissent pas chacune leurs propres rôles. L'injustice s'installe lorsque c'est l'Ignorance qui commande, ou la lâcheté qui règne en Maître, ou encore, les Passions qui s'imposent à la Raison - Si derrière chaque barbe il y avait de la Sagesse, toutes les chèvres seraient Prophète  - Proverbe ARMENIEN - En effet, ce mot de « Pouvoir » évoque presque inévitablement l’Idée de Puissance ou de Force, et surtout d’une Force Matérielle (On pourrait d’ailleurs faire rentrer aussi dans cette notion la Force de la Volonté, qui n’est pas « Matérielle » au sens strict du mot, mais qui, pour nous, est encore du même Ordre, puisqu’elle est essentiellement orientée vers l’Action.),  d’une Puissance qui se Manifeste visiblement au dehors et s’affirme par l’emploi de moyens extérieurs ; et tel est bien, par définition même, le Pouvoir Temporel (Le nom de la Caste des Kshatriyas est dérivé de Kshatra, qui signifie « Force » ) Au contraire, l’autorité Spirituelle, intérieure par Essence, ne s’affirme que par elle-même, indépendamment de tout appui sensible, et s’exerce en quelque sorte invisiblement ; si l’on peut encore parler ici de Puissance ou de Force, ce n’est que par transposition Analogique, et, du moins dans le cas d’une autorité Spirituelle à l’état pur, si l’on peut dire, il faut bien comprendre qu’il s’agit alors d’une Puissance toute Intellectuelle, dont le nom est « Sagesse », et de la seule Force de la Vérité - René GUENON - "Pouvoir temporel et pouvoir spirituel" - Voir aussi Prudence - Masloth - Septénaire d'Attributs Divins - La Sagesse Suprême, c'est l'Amour authentique, l'Oubli de Soi pour se Dissoudre dans la pureté de l'Unité Essentielle, de l'Unique. Dès que la Loi d'Amour s'impose à la Conscience de l'Homme et devient son Guide Spirituel, il n'y a plus Soi et l'Autre, Soi et les Autres, il y a les Autres en Soi, il y a l'Unité."- Guy Pia\ cité par- Geo\ JUL\ "La chambre du milieu, lieu de transmutation : creuset, athanor, matras." Ori\ Mon\ -1° journée Cambacérès - 6013 -  "Pour certains auteurs comme André COMTE-SPONVILLE, l’approche du Bonheur passe par l’Analyse de l’Espérance  qui pourrait Résider dans la Sagesse. [...] Dans « Le Porche du Mystère de la deuxième Vertu » Charles Péguy écrit un long monologue de Dieu Consacré à cette « deuxième Vertu », à savoir l'Espérance. La Figure de la petite Espérance y apparaît, entre ses sœurs que sont la Foi et la Charité. Elle semble se laisser conduire mais en Réalité Guide la Foi et la Charité. Seuls les Aveugles ne Voient pas « que c'est elle qui entraîne ses grandes sœurs ». Notons Ici que notre Ordonnancement n’est pas celui de la Religion qui place l’Espérance en deuxième position alors que nous la plaçons après la Foi et la Charité (dans l'ordre d'extinction - Ndlr -). C’est ainsi que nous pouvons montrer avec Force que l’Extinction progressive de ces dernières conduit à appréhender l’importance de l’Espérance dans cette désolation. Si celle-ci s’éteignait à son tour nous rejoindrions les Ténèbres. C’est ainsi que l’Espérance Apparaît comme l’ultime recours." - Thi\ DAV\ CR+ - SC702 Ori\ Mon\ - 6013 - "Grâce à l'Esp..." - "Le Chemin de l'Ethos c’est Vivre, c’est Être Emu, mais c’est aussi Être Affecté, dans le Sens d’une Compréhension (prendre avec) et l’Acceptation d’une Souffrance. Car l’Être Relié Positivement par le Cœur, est Touché, Blessé par les Epreuves. Cette Blessure est la Marque du Manque et de la Limite Existentielle . Mais aussi le Lien avec l’Au-delà de l’Être,, sa Dimension Sacré, traversé qu’Il Est par le Souffle, l’Esprit. Alors l’Epreuve Nous Relie au Tout Autre, mais également à l’Autre Qui Est Reconnu comme Différent dans Son Identité mais Identique dans sa Dignité. Cette Connaissance, cette Reconnaissance Est le Chemin Initiatique. Non seulement l’Impératif catégorique de la Morale, mais un Travail d’Implication dans le “Comment Faire” pour Accéder à la Voie Juste, à l’Ecoute, et à la Sagesse. - Ala\ KNA\ "Une approche de l'Epreuve au REAA" P-14 - Ori\ Mon\ 6009 -"  - "La Figure de l’Aigle indique la Royauté, par sa tendance à aller vers les Cimes. Effectivement, l'Aigle, capable de s'Elever Au-dessus des Nuages et de Fixer le Soleil, est Universellement considéré comme un Symbole à la fois Céleste et Solaire. L'Aigle, avec un port altier, plane avec Calme et Sérénité, tout en étant Capable de foncer sur sa proie avec une grande précision. Il Incarne la Confiance et la Foi qui procurent un précieux levier Lui permettant d'affronter avec Courage toutes les Epreuves et de Vaincre les difficultés. L'Aigle, en survolant les Espaces, ne Connaît pas de frontières, Ce Qui est Nécessaire pour Concilier Oppositions et divergences. L'Aigle représente la recherche de la Sagesse et le Détachement des Contingences immédiates par l'Elévation, le recul, la Distanciation. Sa Force et son Endurance Lui permettent de voler haut dans le Ciel et longtemps, en Celà Il Peut représenter le long Cheminement qui conduit à l'Eveil Spirituel. - J-L\ MAR\ CR+ " L'Aigle planant" - SC\ 702 Val\ Mon\ 6014 -" - "Si l'Arlequin s'est développé dans la Commedia dell'arte en Occident, Idries Shah a argumenté que ses Origines seraient avant tout Soufies. Les Maîtres Soufis classiques étaient en effet Connus pour porter une Robe rapiécée  cousue à partir d'Etoffes de Différentes Couleurs dès le XIe Siècle. Shah écrit que le Mot « Arlequin » serait Issu de l'Arabe « aghlaq » — le Nom alors Donné à ces Maîtres qui Enseignaient par l'Humour et la Dérision — dont le pluriel est « aghlaquin' », prononcé gutturalement comme la jota espagnole soit « ajlaquin », qui aurait donné le Nom « Arlequin». Shah défend cependant que l'Enseignement de la Sagesse par l'Humour, un des traits du Personnage d'Arlequin, est une Constante de la Sagesse Universelle." - http://fr.wikipedia.org/wiki/Arlequin - " Trente deux Qualités pour Atteindre la Libération" . - Bouddhisme. - (Le REAA comporte 33 Degrés ! Analogie ? - Ndlr -) Propriétés du Nombre 32 - Symbolisme  : Selon R. Allendy, "c'est la Différenciation Apparaissant dans le Monde organisé". Il ne serait pas la Génération Créatrice comme 23, qui est l'inverse de 32, mais plutôt le Plan, le Schéma, des diverses Formes de Créatures modelées par le Créateur. Il serait aussi la Libération Karmique Cherchée dans les Epreuves de la Loi naturelle, 8 x 4 = 32 : Représente l'Ensemble des Hommes sur la Terre. Nombre Inspirant à l'Homme la Vérité et Lui Apprenant Comment la Vivre. Symbole de Justice, selon les Pythagoriciens. - Général : Dans les Révélations faites par Jésus à Gemma, dans son livre "Parole d'Amour", Jésus Affirme que sur la Croix, Il avait 32 Os de fracturés. - Le Monde a été Créé par 32 Voies et elles Forment les 32 Sentiers Mystérieux de la Sagesse selon la Kabbale, Formé par les 22 Lettres de l'Alphabet Hébreu et les Dix Sephirot - au singulier : Sephira - de l'Arbre Séfirotique, Qui sont des Attributs du Nom Divin . Les 32 Chapitres de l'Apocalypse d'Abraham - 80-100 après J.C. - des écrits de la bibliothèque de Qumrân, dans lesquels sont racontés la Chute de l'Homme et l'Idolâtrie des descendants d'Abraham, la Fin des Temps et que les Nations Païennes seront bientôt punies, et enfin le Messie Qui viendra Rassembler son Peuple et passer ses Ennemis au Feu. C'est le Nombre de Lettres de l'Alphabet que Dieu aurait Enseignées à Adam. Certaines d'entre elles se seraient Perdues. On prétend en effet que le Visage de Dieu serait Formé de 32 Lettres qui n'ont pas toutes été Découvertes, ni Déchiffrées et Ordonnées. Si cela avait été le cas, l'Homme aurait Retrouvé sa Dignité de Fils de Dieu. Les Evangiles ont réussi à Déchiffrer 24 Lettres, le Pentateuque 22 et le Coran 28. Selon la Tradition Bouddhiste, la Mère de Bouddha observa 32 mois d'abstinence et devait être douée de 32 qualités. C'est ainsi que Bouddha Possédait dit-on 32 Vertus Caractéristiques. Le Satipatthâna est un des exercices Fondamentaux de Méditation du Hinayana (Bouddhisme : petit Véhicule). L'une de ses Etapes consiste à Orienter son attention successivement sur les 32 Parties du Corps. La bouche contient normalement 32 dents : 16 à la mâchoire supérieure et 16 à la mâchoire inférieure. Anniversaire de mariage : noces de cuivre. - Occurrence : Le Nombre 32 est employé 11 fois dans la Bible. Le Nombre 60 est employé 32 fois dans la Bible. La somme des occurrences de tous les Nombres de la Bible multiples de 21 donne 32. Dans l'Evangile de Matthieu, l'expression 'Royaume des Cieux' revient 32 fois. Les 32 mentions du Nom Divin Elohim dans le premier Chapitre de la Genèse. Le Verbe Libérer est employé 32 fois dans la Bible. - http://anagogie.online.fr/nombres/nb32.htm - "Dans les Chapitres de Rose-Croix (18ème degré écossais), les noms des Trois Vertus Théologales sont associés respectivement aux Trois termes de la devise « Liberté, Egalité, Fraternité » ; on pourrait aussi les rapprocher de ce qu’on appelle « les Trois principaux Piliers du Temple » dans les Grades Symboliques « Sagesse, Force, Beauté. » — À ces Trois mêmes Vertus, Dante fait correspondre saint Pierre, saint Jacques et saint Jean, les Trois Apôtres qui assistèrent à la Transfiguration." - René GUENON - "L'Esotérisme de Dante - Rapprochements Maçonniques et Hermétiques" - "A propos du Mythe - Cette Image Traditionnelle, que  l'on  doit,  comme  beaucoup  d'autres,  faire  remonter  au  Temps  où  « Caverne »  et « Habitation » étaient Une seule et Même chose, est sous-entendue dans les Symboles familiers de la Mine et de la Recherche du Trésor Enfoui (MU., VI, 29, etc.). Les Pouvoirs de l'Âme (Bhutâni, terme Qui Signifie également « Gnômes») au Travail dans la Montagne-esprit, sont les Prototypes des Nains Mineurs Qui Protègent la « Blanche-Neige » - Psyché - quand elle a mordu dans le Fruit du Bien et du Mal et Tombe dans son Sommeil de Mort, où elle Demeure jusqu'à ce que l'Eros Divin la Réveille, et que le Fruit Tombe de ses Lèvres. Qui a jamais Compris le Mythe Scripturaire en Reconnaitra les Paraphrases dans tous les Contes de Fées du Monde, Qui n'ont pas été Créés par le « Peuple », mais Hérités et Fidèlement Transmis par Lui à Ceux à Qui ils étaient Originellement Destinés. L'Une des Erreurs Majeures de l'Analyse Historique et Rationnelle est de Supposer que la « Vérité » et la « Forme Originale » d'une Légende peuvent être séparés de ses Éléments Miraculeux. C'est dans le Merveilleux Même que Réside la Vérité. « Ainsi l'Amoureux des Mythes, qui sont des concentrés de Prodiges, est du Même coup un  Amoureux  de Sagesse ». Le Mythe Incarne la plus haute Approximation de la Vérité Absolue Qui puisse se traduire en Paroles." - "Hindouisme et Bouddhisme" de A. K. Coomaraswamy - "Et il commença sa conférence. Au début, tout était Tohu-bohu, le Noir Régnait sur la Terre. Une Lumière jaillit des Ténèbres pour y Descendre, touchant le Sol pour rebondir dans les Cieux. Ainsi le Blanc fut Créé, et la Sagesse Apparut. De cette Sagesse la ligne d’Horizon s’Eclaira. Le Feu des Volcans émergea et le Rouge Fût Créé, précédant le tour de l’Homme…. - "L'apprenti, les deux Surveillants et l’âne" - Guy Mat - RL 813 - 2014 - "Ces Deux Epées, Symbole de la Puissance et de la Sagesse de ces Deux Rois ne sont pas au Fourreau c'est-à-dire remisées dans les Ténèbres de l’Ignorance. Ces Deux Epées sont l’Image d’un Caractère bien trempé, Capable de Traverser toutes les situations. Le Fourreau dont on ne parle pas, puisque les Epées sont Nues, c’est un Segment de Vide sur lequel la Matière n’a pas de prise et la Lame de l’Epée qui par Homophonie est l’Âme (Lame, Lam) de Celui Qui la porte est à Nu devant nos Yeux. Ces Deux Epées sont un Symbole associé à l’Idée de Lumière, de luminosité donc à la Connaissance. Elles sont Visibles et Déposées aux Yeux de tous Symbolisant l’Etat de Paix auquel conduit la Connaissance." - http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm Voir les Couleurs de l'Alchimie. - "Le Manteau fait Parti des Attributs Royaux, Revêtir le Manteau c’est indiquer le choix de la Sagesse. (Conf. le Manteau du philosophe). ...C’est indiquer que l’on assume une Dignité, une Fonction dont le Manteau est l’Emblème." - http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm - Pour Vitruve il y avait Deux Genres : le Dorique, Principe Masculin, Ionique Principe Féminin. Dualité que nous (voir Noùs - Ndlr -) Connaissons si bien et qu’il nous (voir Noùs - Ndlr -) faut Dépasser en passant au Ternaire. Nous (voir Noùs - Ndlr -) Devons au sculpteur Callimachos l’Ordre Corinthien.  Il était Originaire de Corinthe, ce dernier Inventa un Chapiteau orné  de Feuilles d’Acanthes, Qualifié de Virginal. [...] Il s’agit de l’Expression de la composante de notre Nature Humaine qu’avaient les Anciens : - Corpus - Anima - Spiritus - [...] Ceci fait bien sur écho à nos Trois Lumières , Sagesse Ionique, Force Dorique, Beauté Corinthien.  - Flo.HAR\ - "Les 5 Ordres d'Architectures" - RL\ 813 "Les FF\ Lib\" - Ori\ Bez\ 6015 - "Le Maillet Symbolise la Force, le Ciseau la Sagesse, la Pierre Brute à tailler la Beauté. Le Vénérable Maître et nos Deux Frères Surveillants donnent Existence à la Sagesse, à la Force, à la Beauté." - Alain Fro\ "Le Maillet" - 06-6015 - R\L\ 1128 - Ori Blois - Voir Minne Robe sans couture.

Saint : Le Saint c'est l'Autre, le Tout Autre. - Jean-Yves LELOUP - "Evangile de Jean" - p.9 - Kadoch : mot hébreu qui signifie "Saint" ou "Consacré"...  - Elie LEMOINE - "Théologia Sine Métaphysica Nihil" - P.85- Editions Traditionnelles - "Le verbe Descendre traduit l'hébreu  y-r-d formé sur la même Racine que le nom du Jourdain.[...] La Colombe traduit l'hébreu  y-w-h-n . Or dans le Siracide, y-w-h-n est employé pour transcrire le nom du grand-Prêtre Onias, celui du père de Simon le juste (Sir 50,1), mais aussi aussi celui de son fils, dernier grand-Prêtre Légitime de Jérusalem déposé par Antiochos IV Epiphane en -175. Cela veut dire que la Colombe a un Double sens : d'une part elle est en clair le Signe du Saint Esprit que Jésus reçoit à son Baptême  et d'autre part, grâce à l'Onomastique, Jésus reçoit par le Saint Esprit la Légitimité Sacerdotale interrompue par la déposition d'Onias III. La Légitimité revient à l'Elu de Dieu. [...]...elle Symbolise le Christ dans sa Fonction Royale et Sacerdotale." - J. DEL\ -"Symbolisme du 2° Tem\ - S\C\ 702 - Ori\ Mon\ 6013 - Trois Religions, l'Animisme, le Brahmanisme et le Bouddhisme, se sont mariées Harmonieusement, se sont même renforcés mutuellement, pour aider le Khmer à vivre en Harmonie avec le Cosmos, le Cycle des Saisons, les Forces de la Nature. L'Animisme lui permet d'expliquer et d'organiser sa Vie en ce Bas-monde, Le Bouddhisme l'aide à Espérer en un Monde Futur meilleur, Le Brahmanisme reste le Cadre et le support de certains Rituels. [...] Il convient de noter que le Bouddhisme est la seule Religion qui se soit propagée uniquement par la Prédication et la persuasion, sans avoir à faire usage des armes... Mais il s'agit plus d'une Morale que d'une Religion. Le Bouddha "l'Homme qui a Connu l'Illumination" est une appellation générique qui recouvre de nombreux Saints Hommes. Mais, en général, ce terme fait référence à Gautama Siddarta Qui serait vers 543 avant Jésus Christ en Inde (époque de Confucius en Chine et cent ans avant Socrate). - http://vorasith.online.fr/cambodge/rel/religion.htm -

Saint des Saints : Saint des Saints : Le minuscule Peuple d’Israël, tentant à grand peine de s’Etablir sur sa Terre Promise, Représente pour la Bible la goutte de Spiritualité qui Existe même au milieu d’un océan de barbarie, comme nous avons en Nous une minuscule Etincelle, qui peut être étouffée ou, au contraire, nous embraser tout entier. C’est le Iod, le Germe, la trace laissée en Nous.- Guy ESQ\ CR+ - "Le chemin de Babylone..." - SC702- Ori\ Mon\ - 6013 - "Symbolisé par cette petite Lumière Rouge derrière l'Autel, dans les Églises..." - Fre\ SOU\ - SC702- Ori\ Mon\ - 6013 -  "Hiram Devient sous le Voile de l'Allégorie, le Principe du Bien et les Trois Mauvais Compagnons le Principe du Mal. Le Sanctuaire du Temple Est la Conscience de l’Homme, Séparé du Saint des Saints par la Nef qui Incarne la Raison." - Gér\ Cas\ -P14 Ori\ Mon\ - 6014 - "Comment le MS concilie..." - "J’ai vécu le drame d’Hiram dans l’Obscurité, dans mon Saint des Saints, Individuel et Commun, où Réside la Shekina agent de Métamorphose, marquant le Lien entre le visible et l’invisible, l’Immanence et la Transcendance, Lux citée dans la Genèse, Logos dans l’Evangile de Jean." - Rob\ GAS\ « Le temple de l'Esprit »- P14 Ori\ Mon\ -

Sainte colère : La confrontation accompagne l’évolution : De la bataille entre chiots, se disputant les mamelles de leur mère, à la Sainte Colère de l’amour inconditionnel, qui ne peut accepter n’importe quoi de l’autre, précisément parce qu’il l’aime, la relation amoureuse fait des étincelles tout au long du chemin. Mais la confrontation évolue elle-même. Aveuglément jalouse au départ, elle traverse tous les stades qui mènent de la frustration au renoncement et à la compassion, pour aboutir à la joie d’être quel que soit le contexte.- Jean-Yves LELOUP - "L’échelle des états amoureux" -

Sainteté : Supporter avec Douceur les imperfections : voilà la vraie Sainteté. - Sainte Thérèse de Lisieux.- La parole n'y devient pas "objet de Connaissance" "quelque chose à Comprendre" mais Epiphanie d'une Présence qui s'offre à une Liberté sans rien aliéner de la sienne.. C'est d'ailleurs pour cela qu'on appelle ce livre un "Livre Saint", la Sainteté étant ce que garde d'irréductible une authentique Altérité. ("Quodès" - chose Sainte - Sainteté dérive d'une racine qui signifie : "Couper, séparer. Le Saint c'est l'Autre, le Tout Autre. - Jean-Yves LELOUP - évangile de Jean - p.9 -

Saisons : Trois Religions, l'Animisme, le Brahmanisme et le Bouddhisme, se sont mariées Harmonieusement, se sont même renforcés mutuellement, pour aider le Khmer à vivre en Harmonie avec le Cosmos, le Cycle des Saisons, les Forces de la Nature. L'Animisme lui permet d'expliquer et d'organiser sa Vie en ce Bas-monde, Le Bouddhisme l'aide à Espérer en un Monde Futur meilleur, Le Brahmanisme reste le Cadre et le support de certains Rituels. [...] Il convient de noter que le Bouddhisme est la seule Religion qui se soit propagée uniquement par la Prédication et la persuasion, sans avoir à faire usage des armes... Mais il s'agit plus d'une Morale que d'une Religion. Le Bouddha "l'Homme qui a Connu l'Illumination" est une appellation générique qui recouvre de nombreux Saints Hommes. Mais, en général, ce terme fait référence à Gautama Siddarta Qui serait vers 543 avant Jésus Christ en Inde (époque de Confucius en Chine et cent ans avant Socrate). - http://vorasith.online.fr/cambodge/rel/religion.htm -

Saiwala : L'allemand Seele (Âme), comme l'anglais Soul sont en gothique Saiwala, en germanique primitif Saiwalô, apparenté au Grec Aiolos qui signifie Mouvant, Bigarré, Chatoyant. Le mot Grec Psyché signifie aussi, on le sait, Papillon. Saiwalô est, d'autre part, composé du vieux slave Bila = Force. Ces relations mettent en Lumière la signification Originelle du mot Seele (Âme) : l'Âme est une Force Mouvante, une Force Vitale. - YUNG - « L’homme à la découverte de son âme » -

Salaire : Voir Honorariat. - 2° Terme de Pratique. Ce Qui est pour les Honoraires d'un notaire, d'un avoué, d'un huissier, etc. - Le Littré - Ça vient de Honoraire et non pas d’Honneur ! Il semble que l’on peut le considérer plus proche de l’Idée de Salaire… ce qui est en droite ligne de nos rituels, c'est Logique, venant de Honneur, ça flatterait l’ego.- RL 813 Ori Bez - Discussion avec un Frère - Ndlr -

Salamandre : feu, gardien, renaissance idem Phénix.

Salive :  "...Cela dit, il Cracha sur le Sol et, avec la Salive, il fit de la Boue qu'il appliqua sur les Yeux de l'Aveugle, et il lui dit : « Va te Laver à la piscine de Siloé »" (ce nom Signifie : Envoyé). -  L'aveugle-né  - Jn 9, 1-41 [Lecture brève : 9, 1.6-9.13-17.34-38]

Salomon : Ainsi l'Illustre la Lumière Transmise en Franc-maçonnerie, successivement, de Salomon à Hiram de Tyr et de Hiram de Tyr à Hiram-Abi, laquelle suit les Voies de ce Ternaire, allant respectivement de l'Esprit à l'Âme puis de l' Âme au Corps. - Ordo Ab Chao N°67- Sup au 14° - "le passage : du mot de passe au mot Sacré" -  par Rob\ Lau\ -

Salvé Régina : "Dissoudre la Reine", l'Âme, "Marie" anagramme de "Hiram" pour cela : Dissoudre cette Âme prostituée - Ayant plusieurs Dieux, Âme Polythéiste, qui croit en "Moi, Ego, Mental" plus autres croyances Personnelle - dans le "Un" en passant de "Marie Madeleine" à "Vierge Marie", Âme pure, impersonnelle "Capax Déi" capable d'enfanter le Christ en nous - Voir Analogie avec la cérémonie du Thé en Orient : Dissoudre le "Thé" (la Croix le Thau, le Bois,  "Moi, Ego, Mental") dans l'Eau (Vie) contenu dans une tasse (Coupe, Graal, Matra, Athanor, symbole de la partie visible de l'Univers...le Cosmos, limite de la Physique) de manière à passer Au delà du Moi : en Métaphysique. - Très explicite dans un des films d'Arnaud Desjardins : "Zen - II. Partout et Toujours -  Spiritualité, Bouddhisme, Occultisme, Méditation, Mysticisme - disponible sur demande - Ndlr - Navigation autour d'une Mer (Mère ?) d'une région. Circumnavigation, Voyage - Média Dico - Le Travail du Solve Coagula, du Salvé Régina de l'Initié est comparable au Pèlerinage du Rocher, bloc de Pierre brut qui se sépare de la Terre, (Gaia sa Mère Nourricière), pour dévaler la Montagne, se Décomposer par chocs successifs, avec les Autres Rochers, se Polir et se laver, se Purifier dans l'Eau du Fleuve Sacré, la Vie, (Exemple Ganges) jusqu'à atteindre en grain de Sable la Plage, Dissolvant dans son long Périple, ses Eléments jusqu'à devenir Eau, Vapeur, Nuages, se fondre dans le Un le Tout Universel. - Discussion Analogique avec un App\ RL\FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ - Ndlr - " La Voûte Sacrée de Salomon qui conserve l’Arche a été préservée, mais les Exilés semblent en ignorer l’Existence. Pourtant, au fond du Puits, l’Arche, les Tables de la Loi, la Pierre d’Agate sont . Tout Cela n’est plus accessible, nul n’en retrouvera jamais les Vestiges, et pourtant, c’est sur eux que le nouveau Temple est Construit. La Loi Divine, le Nom Divin, la Vérité ne sont pas dans l’Edifice, mais ils en sont le Fondement. Si leur découverte est Impensable, leur approche est Possible, Individuellement, par la Meditation dans un Lieu Propice."- Guy ESQ\ CR+ - "Le chemin de Babylone..." - SC702- Ori\ Mon\ - 6013 - Voir  Salvé Régina - Schalom - Cérémonie du Thé - Dissoudre -  Sauver

Sama : séance de méditation, écoute du cœur - Terry GRAHAM - Lettre soufie N° 32 - Glossaire – à rapprocher de Schéma - écoute, « Shéma Israël » : écoute le réel. - Jean-yves LELOUP - Evangile de Marie - p55 -. Être en  Samadhi en Inde.Voir  Éveil.

Sâma-Véda : - " Les Védas sont les Ecritures Sacrées de l'Hindouisme, littéralement "Le Savoir (Sacré) " ; il y a quatre Védas le Rig-Véda, Yajur-Véda, Sâma-Véda et Atharva-Véda." Henri LE SAUX - "La montée au fond du Cœur.", - Glossaire -

Samaritain : Dans l'évangile, les Samaritains semblent méprisés. Pourquoi ? - R. Dubois - Le mot « Samaritains » désigne les habitants d'un lieu géographique bien déterminé: la Samarie. La ville de Samarie fut construite par le roi Omri (886-875 av. J.-C.) qui donna à la ville qu'il avait bâtie le nom de Samarie (1 R 16,24). Un peu plus tard, la ville de Samarie donna son nom à toute la région qui l'entourait. C'est ainsi qu'au temps de Jésus, la Samarie constitue l'une des trois parties de la Palestine avec la Judée (au sud) et la Galilée (au nord). Bien qu'ils fassent parti du peuple choisi par Dieu, les Samaritains se distinguent nettement des autres Juifs. Sur le plan historique, certains événements contribuèrent à établir un fossé entre les Samaritains et les habitants de la Judée. L'opposition commence par le schisme de 935 av. J.-C. Le peuple hébreu se scinde alors en deux: le Royaume du nord et le Royaume du sud. Environ deux siècles plus tard, en 721 av. J.-C., les Assyriens s'emparent de la capitale de la Samarie pour mettre fin au Royaume du nord. À partir de cette date, la population samaritaine forme un regroupement de gens constitué d'Assyriens venus repeupler la Samarie et d'Israélites non déportés du Royaume du nord. Ces deux groupes se mêlent l'un à l'autre et il en résulte une « dilution » de leurs croyances religieuses respectives. Deux autres faits accentuent la division entre les Samaritains et les Judéens. D'une part, au VIe siècle av. J-C., les Samaritains se construisent un temple sur le mont Garizim. Ce nouveau lieu de culte constituera un sanctuaire rival du temple de Jérusalem. D'autre part, en 166 av. J.-C., des troupes samaritaines se joignent à l'armée séleucide pour combattre Israël lors de la révolte des frères Maccabées: « Apollonius rassembla une troupe importante de Samarie pour faire la guerre à Israël. » (1 M 3,10) Au temps de Jésus, les Juifs considèrent les Samaritains comme des hérétiques (ils ne reconnaissent que les cinq premiers livres de la Bible), des schismatiques (en raison de leur temple sur le mont Garizim) et même comme des païens. L'Évangile selon saint Jean témoigne notamment de ces relations tendues entre Juifs et Samaritains. Ainsi, le dialogue entre Jésus et la Samaritaine rappelle que les Juifs n'ont pas de relations avec les Samaritains (Jn 4,9). De plus, les Juifs emploient le terme « Samaritain » pour injurier Jésus: « N'avons-nous pas raison de dire que tu es un Samaritain et que tu as un démon ? » (Jn 8,48). Cependant, dans l'évangile selon saint Luc, Jésus rend hommage à un Samaritain. Jésus va même jusqu'à en faire un modèle de charité envers le prochain (voir Lc 10,25-37). - Daniel MONPETIT - http://www.interbible.org/interBible/decouverte/comprendre/2000/clb_000310.htm . Très belle explication dans - Jean Yves LELOUP  - "L'évangile de Jean" pages 257 et + -

Samadhi :  la Samadhi à proprement parler est l'état d'être établi dans la Réalité ou d'être Éveillé. Voir Sama + Éveil. (Question : Y aurait' il un lien avec Samaritain ? Ndlr) - Le terme Enstase est de Mircea Eliade. Il désigne « l’expérience de Mystique naturelle », qui s’oppose à celui d’Extase, expérience de Mystique surnaturelle. Jean Varenne, indianiste français, professeur à l’Université d’Aix, a commenté la pertinence de ce mot de la façon suivante : « Ce néologisme a l’avantage de faire violemment contraste avec la traduction tout à fait erronée de Samadhi par « Extase » qui a parfois été proposée. Le Yogi en état de Samadhi ne « sort » pas de lui-même, il n’est pas « Ravi » comme le sont les Mystiques ; tout au contraire il rentre complètement en lui-même, il s’immobilise totalement par Extinction progressive de tout ce qui cause le Mouvement : Instincts, activité corporelle et Mentale, Intelligence même. Dans le Samadhi parfait il y a Extinction définitive de la Personnalité » -- Jean VARENNE - traduction de « Upanishads du Yoga » éd. GALLIMARD/Unesco,1971 - Seule subsiste en amont de la Conscience, une sensation « Impersonnelle » de l’Acte d’Exister. - Joseph-Marie VERLINDE « L’Expérience interdite » -

Samsara : Le Samsara (monde du devenir). - C’est l’immersion dans ces quatre couples d’opposés – Plaisir / Douleur, Perte / Gain, Gloire / Honte, Louanges / Reproches – qui nous maintient englué dans la Souffrance du Samsara. - Chödrön Pema  - Le Theravada réserve l'accès de la Buddhi et du Nirvana aux seuls Religieux, les Laïcs devant acquérir suffisamment de mérites dans leurs Vies successives avant d'espérer échapper au Samsara (Cycle "Infernal" des Réincarnations). - http://lalitavistara.free.fr/Buddhism/Buddhism_Intro/The_Vehicles.htm - Voir BodhisattvaNirvana - Arhat -

Samskaras : La totalité des tendances latentes (Samskaras), maintenues en cohésion par un je-concept, est ce qui se réincarne, quoi que cela puisse être.

Sanctifier : ...Je le pense et si nous sommes sur le chemin d’une Déification potentielle, la sanctification personnelle de l’initié par l’action au quotidien me paraît bien suffisante car elle est toujours en relation avec la réalité de la vie… - G\M\A\- And\Mic\- Ori\ Nar\ - "Le 12° deg\" -  Sanctifier dans le sens de favoriser le salut, de rendre conforme à la Loi Divine et non de révérer comme Saint - G\M\A\- And\Mic\- Ori\ Nar\ - "Le 12° deg\" Définition Dictionnaire Larousse, cité dans... -

Sanction :  "Lat. pragmaticus, du Grec, Affaire, Faire, L'Origine de "Pragmatisme Sanction" Est dans le Droit Romain : on appela ainsi, à partir de Constantin et en Orient, les rescrits qui n'étaient pas simplement répondus par les empereurs en marge des suppliques, et qui étaient l'objet d'une expédition spéciale et solennelle ; cela finit par désigner un édit du Souverain en général ; et la cour de Rome conserva ce nom aux édits des Souverains qui la concernaient.[...]  "Pragmatisme Sanction", et, substantivement, la Pragmatique, Règlement Emanant du Pouvoir Civil en matière Ecclésiastique. - Dictionnaire Le Littré  1.0 -  Nous pouvons voir là les limites du Pragmatisme ainsi que les risques et schismes pouvant en découler par méconnaissances ou détournement du Sacré dans un monde où il ne serait plus la primeur - Ndlr -"

Sanctuaire : "Hiram Devient sous le Voile de l'Allégorie, le Principe du Bien et les Trois Mauvais Compagnons le Principe du Mal. Le Sanctuaire du Temple Est la Conscience de l’Homme, Séparé du Saint des Saints par la Nef qui Incarne la Raison." - Gér\ Cas\ -P14 Ori\ Mon\ - 6014 - "Comment le MS concilie..." - Sanctuaire privé : Semnéion, Sanctuaire commun : koinon Monastêrion  http://www.clio.fr/BIBLIOTHEQUE/les_therapeutes__de_l_ideal_contemplatif_des_fils_d_israel_dans_l_egypte_du_ier_siecle.asp

Sandales : de « çandales » Hors Castes , intouchables - http://fr.wikipedia.org/wiki/Rom - Ceux qui portent des « Sandales » sont Hors Castes : tout est un, Fraternité - les Sandales déposées, symbole de l'Ascèse chez Plotin - Le plus connu des possesseurs de Sandales ailées fut le Messager des Dieux, Hermès. doté d'un Chapeau et de Sandales ailées. Il était ainsi le chef des Voyageurs et le Postier d'antan. Non seulement des Voyageurs Physiques, mais aussi des Pèlerins à la recherche de Lieux de Révélations. Il était le Dieu des Philosophes et en particulier de ceux qui recherchaient l'Eternelle jeunesse et santé. Son Caducée, bâton enlacé par Deux Serpents qui réconcilient leurs Venins, est encore l'emblème de nos médecins et pharmaciens. Plutôt que de se manifester dans toute sa force symbolique de foudre, de Soleil, de Feu souterrain, ou de s'embarquer dans de complexes métamorphoses, ce Dieu à la particularité de parler directement aux Humains avec des Mots. Il était ainsi l'interprète de tous, le porte-parole à l'allure humaine. - Un Anneau au doigt et des Sandales aux pieds constituaient les signes de l’Homme libre. En effet, les esclaves allaient nu-pieds ; les chaussures étaient donc un symbole de Liberté. D’après Genèse 41.42, l’Anneau quant à lui, était un signe d’autorité et de Filiation.. – Sandales : Les Sandales rappellent à l'Évêque qu'il a le devoir de parcourir son diocèse.- Référence biblique : Ep 6, 15. - http://www.cite-catholique.org/viewtopic.php?p=12782 - « Mettez des Sandales, ne prenez pas de Tunique de rechange. » - Jésus envoie les Douze proclamer la Bonne Nouvelle - Mc 6, 7-13 -

Sang : Il est intéressant de noter que, dans la tradition du christianisme orthodoxe transmise jusqu’à nos jours, au moment de l’Epiclèse, on demande au Saint-Esprit « de descendre sur nous et sur ces dons » (le pain et le vin) afin qu’ils soient réellement transformés en « Corps et Sang  », « action et contemplation » du Christ vivant au milieu de nous. Myriam, d’une certaine façon, a vécu cette Epiclèse : le Saint-Esprit (Pneuma) est venu informer son intelligence et son cœur (noùs, kardia), afin que l’Enseigneur se donne réellement à voir à elle et qu’Il continue ainsi à l’enseigner. » - Jean-Yves LELOUP - "L'Evangile de Marie" - Myriam de Magdala  http://www.jeanyvesleloup.com/fr/texte.php?type_txt=0&ref_txt=67 - "Le Disciple de la Torah est donc comparable à un Âne. Ce que disait le Prophète - Isaïe 1:3 - "Le Bœuf Connaît son possesseur, Et l’Âne la Crèche de son Maître : Israël ne Connaît rien, Mon Peuple n’a point d’Intelligence." - Dans les Bénédictions de Jacob à ses Fils, à propos de Juda : - Genèse 49:11 - "Il attache à la Vigne son Âne, Et au meilleur cep le petit de son Ânesse (Ânon); Il lave dans le Vin son Vêtement, Et dans le Sang des Raisins son Manteau." - http://aleph.beyt.chez-alice.fr/ane.html - "La Transsubstantiation est, littéralement, la Conversion d'une Substance en une Autre. Le Terme désigne, pour certains Chrétiens (en particulier les Catholiques), la Conversion du Pain et du Vin en Corps et Sang du Christ lors de l'Eucharistie. Sur le plan Religieux, les Chrétiens Catholiques romains, arméniens (Catholiques) et maronites emploient le Terme de « Transsubstantiation » pour Expliquer que, dans l'Eucharistie, le Pain et le Vin, par la Consécration de la Messe, sont « Réellement, Vraiment et Substantiellement » Transformés ou Convertis en Corps et Sang du Christ, tout en conservant leurs Caractéristiques Physiques ou Espèces (texture, goût, odeur : les apparences) initiales." -  http://fr.wikipedia.org/wiki/Transsubstantiation - "La Consubstantiation est la Doctrine Protestante Luthérienne par laquelle, lors de la Cène, le Pain et le Vin conservent leurs Substances propres avec lesquelles coexistent les Substances du  Corps et du Sang du Christ. Cette notion, définie par Guillaume d’Occam ou Duns Scotus, fut reprise par Luther dans La Captivité babylonienne de l'Église en 1521. En 1551, au Concile de Trente, les Catholiques lui opposent le Dogme de la Transsubstantiation dans le cadre de la Réforme Catholique, basant leur Réflexion sur Thomas d'Aquin." - http://fr.wikipedia.org/wiki/Consubstantiation - Voir Destinée - Non action.

Sanglier : férocité. Autorité spirituelle, sorcellerie, don de prophétie, impétuosité dévastatrice

Sanskrit : "Le Mot français Dieu vient d'une vieille Racine Indo Européenne Deil qui Signifie ce qui Brille. Celà renvoie donc à la Lumière. [...] Si on remonte jusqu'au Sanskrit le Mot Deva qui veut dire Dieu, mais en Iranien Daeva veut dire Démon. En Réalité, Ce qui Brille peut-être aussi Démoniaque que Divin. Il faut se méfier de certaines Lumières qui peuvent Masquer les Ténèbres. [...] mais en même temps il y a des Religions auxquelles cette Conception est étrangère. - Journal de la GLDF N°113 P11 -" Voir Daimonios " - "Chaos "En Grec, proprement Ouverture, Abîme" - "En Sanskrit, Kha, Cavité." - "Vous mettez tous les jours un nouveau Chaos entre Dieu et vous (Voir Voûs! - Ndlr -)", MASS. - "Dans la Théologie Païenne, Confusion générale des Éléments avant leur Séparation et leur Arrangement pour Former le Monde." - Dictionnaire le Littré - « En Sanskrit, l'Homme Vert est Relié au motif du Kirtimukha qui est Relié à une Lilà de Shiva et Rahu. Le Kirtimukha se rencontre souvent dans l'Art et l'Iconographie Thangka du Bouddhisme Vajrayāna, dans lequel il Couronne souvent la Roue de l'Existence Karmique. » http://fr.wikipedia.org/wiki/Homme_vert. - Voir Ouroboros -
Santa : 1/ Siva : Le Bienfaisant, le Gracieux - 2/ Santa : Le paisible - 3/ Advaïta : L'Unique sans second - 4/ Purna : Plénitude - 5/ Ananda : Félicité. Voir Cinq.

Santé : Le divin Pythagore (...) ne mettait jamais en tête de ses lettres, ni " Joie " ni " Prospérité " ; il commençait toujours par Hugiaine ! (υγεία Santé). (...) Voilà pourquoi le triple triangle enlacé, formé de cinq lignes " le Pentagramme ", qui servait de Symbole à tous ceux de cette secte, était nommé par eux " le signe de la Santé". PYTHAGORE wiki.doc -

Sapience : (Sagesse + Science) Sagesse des anciens en langage poétique : « Car Sapience n'entre pas, en âme Malivole et Science sans Conscience, n'est que Ruine de l'Âme. - RABELAIS Gargantua. -

Sapin : individualité. - Bougies Sapin : Aide à récupérer les biens financiers.

Sardane : La Sardane (en Catalan Sardana) est une Danse Traditionnelle Catalane où les Danseurs en Cercle se Tiennent par la Main, Accompagnés par la Musique d'un Ensemble Instruments Appelé Cobla. Le terme désigne également la Musique Qui Accompagne la Danse. Le géographe grec Strabon (Ier siècle) Cite une Danse en Rond en tant que Danse d'Offrande à la Lune, Pratiquée par les Ibères Qui occupaient la partie Occidentale du littoral Roussillonnais, sans toutefois qu'aucune filiation ne puisse être établie, tant le nombre de Danses en Rond de la méditerranée antique étaient nombreuses.- http://fr.wikipedia.org/wiki/Sardane - "La «  Sardane » (Catalan) c’est la Traditionnelle Ronde Qui Réunit Tout le Monde, dès qu’une Sardane est Jouée, à n’importe quel Moment de la Journée, les Passants se Rassemblent et Dansent, puis dès que la Musique s’arrête, la Ronde, « la Chaîne d'Union », est Rompue Tous Vaquent à leurs occupations." Rem\ ALC\ "Castellers" - Discussion sur "Castellers"  - 6995 - Voir An dro et autre Rondes, Chaînes d'Union, Lacs d’amour - .

Satan : "Ce premier Sacrifice du Veau d'or s’est avéré Révélation : comme dans Faust, c’est Satan qui menait le Bal ! Et comme un pauvre Diable, je ne  faisais que suivre le  Bal Masqué… "- Phi\ Bou \ "Du sac\ du vieil hom\ au sac\ du Lév\" - P14 Ori\ Mon\ 6013 - Le Serpent ne présente pas un Archétype mais un complexe Archétypal lié à la Froide, Gluante et Souterraine Nuit des Origines ; ils forment une Unique Multiplicité Primordiale, une indémembrable chose Primordiale qui ne cesse de se détortiller, de Disparaître, de Renaître : la Vie. Elle est le réservoir, le Potentiel d'où proviennent toutes les Manifestations. Il est le Symbole de l'Âme et de la Libido. Dans la Symbolique Catholique, le Serpent est celui d'Eve, Condamné à Ramper et le Serpent ou Dragon Cosmique dont Saint Jean dans l'Apocalypse ne conteste pas l'antériorité mais proclame la défaite : " on le jeta donc, l'énorme Dragon, l'Antique Serpent, le Diable ou Satan, comme on l'appelle, le Séducteur du Monde entier, on le jeta sur la Terre et les Anges furent jetés avec lui ". - Apocalypse 12 /9. - -http://www.franckbailly.fr/deh/www/Documents/planches/1/tablier/tablier.htm -

Satipatthâna : "On prétend en effet que le Visage de Dieu serait Formé de 32 Lettres qui n'ont pas toutes été Découvertes, ni Déchiffrées et Ordonnées. Si cela avait été le cas, l'Homme aurait Retrouvé sa Dignité de Fils de Dieu. Les Evangiles ont réussi à Déchiffrer 24 Lettres, le Pentateuque 22 et le Coran 28. Selon la Tradition Bouddhiste, la Mère de Bouddha observa 32 mois d'abstinence et devait être douée de 32 qualités. C'est ainsi que Bouddha Possédait dit-on 32 Vertus Caractéristiques. Le Satipatthâna est un des exercices Fondamentaux de Méditation du Hinayana (Bouddhisme : petit Véhicule). L'une de ses Etapes consiste à Orienter son attention successivement sur les 32 Parties du Corps. La bouche contient normalement 32 dents : 16 à la mâchoire supérieure et 16 à la mâchoire inférieure. Anniversaire de mariage : noces de cuivre. - Occurrence : Le Nombre 32 est employé 11 fois dans la Bible. Le Nombre 60 est employé 32 fois dans la Bible. La somme des occurrences de tous les Nombres de la Bible multiples de 21 donne 32. Dans l'Evangile de Matthieu, l'expression 'Royaume des Cieux' revient 32 fois. Les 32 mentions du Nom Divin Elohim dans le premier Chapitre de la Genèse. Le Verbe Libérer est employé 32 fois dans la Bible. - http://anagogie.online.fr/nombres/nb32.htm -
Satisfaction : -  Le Septénaire ainsi esquissé se retrouve jusque dans les Sept Péchés Capitaux, dont la distribution repose sur des données Initiatiques : 1. L'Orgueil, nuisible lorsqu'il Procéde d'une Vanité Frivole, se rattache au Soleil qui Eblouir les Faibles. 2. La Paresse, provient de la Passivité  Lunaire, alanguie en Inertie abusive. 3. L'Avarice, est le Vice des Saturniens, Prévoyants et Prudents à l'Excès. 4. La Gourmandise, se reproche par contre aux Jupitériens, gens Hospitaliers et généreux qui ne s'oublient pas eux-mêmes. 5. L'Envie Tourmente les Mercuriens agités qui ne sont jamais Satisfaits et ne peuvent s'empêcher d'Ambitionner avec véhémence ce qu'ils ne Possèdent pas. 6. La Luxure, Naît de l'exagération des Qualités de Vénus. 7. La Colère, enfin, est le Défaut de Mars, dont elle Exalte la Violence et les emportements."- http://www.franckbailly.fr/deh/www/Documents/planches/1/tablier/tablier.htm - La Joie, c'est la Satisfaction d'Être -  Explication méthodique et Humoristique du Cercle par un rabbin ! http://epanews.fr/video/video/show?id=2485226:Video:1200277&xgs=1&xg_source=msg_share_video ou si plus accessible : fichier sonore  - rav-benchetrit-cercle.mp3 - Remerciements Dan\ BAS\ pour l'information - "

Satori : Etant donné que toute action qui n'est pas une « non-action », et ne peut être spontanée, se trouve accomplie sous la contrainte du « je-concept » - car il n'y a pas d'autre "acteur", j'entends d'autre acteur véritable - l'illumination ou Satori ne peut être que la conséquence de la non-action. Le Satori  n'a pas d'existence objective. Rien de tel que « l'éveil ou le Satori  » n'existe en tant que fait objectif ou événement hors du temps.  Rien d'autre ne se produit dans le mental que l'éclipse du « je-notion » qui entravait la vision.  On ne peut donc ni les étudier ni les rechercher. Toute action semblable reviendrait à accomplir un acte chirurgical sur une image. Rien ne se produit sur quoi que ce soit, rien n'est changé ; il n'y a nul événement psychosomatique ; le mental n'est pas affecté.  Ce n'est que rétablissement d'une vision claire.  Cela n'a pas d'existence objective : c'est une rectification purement subjective. Voir aussi Non-action

Sattva : Tout objet Manifesté dans l'Univers se compose de Trois Gunas : Sattva - Vertu : aspect indestructible - Raja - Passion  : principe d'activité, de mouvement  - Tamas - Ignorance : principe d'inertie - Guna a été mal traduit par : "Qualité" ou "propriété". En fait, une Guna est un constituant inséparable de Prakriti, tout comme le Temps est inséparable des objets Matériels. Ces constituants sont subtils et impondérables. Ils entrent dans la composition de tout objets de l'Univers. La nature des divers objets est déterminée par le dosage des Trois Gunas attribués à Prakriti. Aucun élément du Monde Manifesté ne peut exister si l'une des Trois Gunas venait à lui manquer. Que représentent les Gunas dans les objets matériels ? Sattva : Comporte la Racine sanscrite Sat (existence Absolue). Sattva Guna représente l'aspect indestructible des objets Matériels. Chaque objet comporte un aspect indestructible Sattva Guna est donc l'Energie dont il est constitué. Raja : Raja Guna est le Principe d'activité. L'arrêt du mouvement dans le Cosmos signifierait sa disparition dans le Non-manifesté. Tout ce qui est mouvement inhérent à notre Univers est Raja Guna - Tamas : Tout objet dans notre Univers contient une inertie. C'est cette inertie qui détermine sa masse telle que le conçoit la Physique. Que représentent les Gunas dans le Monde Psychique ? Dans le processus cosmique de la Manifestation du non-manifesté, la Philosophie de Samkhya distingue deux grands embranchements qui sont Prakriti (nature) et Purusha qui donne naissance à tous les Psychismes Individuels et à tous les niveaux d'intégrations pouvant exister dans l'Univers Manifesté. Dans ce qui caractérise les divers Psychismes, le Samkhya les conçoit comme composés d'un certain nombre de Gunas, tout comme les objets Matériels. On utilise les mêmes termes (Sattva, Raja, Tamas) pour caractériser les objets Matériels et le Psychisme. Sattva : Comprend tout ce qui dans le Psychisme participe à l'Essence indestructible Universelle, à l'existence Pure. Comprend aussi la tendance à rechercher l'Essence cachée. Raja :  Raja signifie Roi. Mouvement incessant qui caractérise la Vie. Qualité qui vise à l'extension et à l'Action dans le domaine Matériel. Tamas : Inertie du Psychisme, Ignorance des Vérités Ultimes. Que sont les Gunas dans les Psychismes Individuels ? Les Trois Gunas déterminent ici la façon d'Être, de Penser et d'Agir de l'Âme quelles conditionnent. Personne Sattvique : Désir extrême de Connaître le Soi - Personne Rajastique : Ego gonflé, veut s'étendre sans fin - Personne Tamasique : Personne intéressée par rien. Ces Trois Gunas se présentent en chacun de nous à des degrés différents. Voir le tableau dans Gunas - Analogie avec Trois Compagnons - Ndlr -

Saturer : - Oswald WIRTH dit « l’Homme pleinement Eclairé, Qui a Réussi à se Saturer de Lumière, Devient à son tour un Foyer Lumineux. Il Rayonne et Il Eclaire les Autres ». -  F.CAU\ - "Que cette lumière nous éclaire" - RL\ 813 "Les FF\ Lib\" - Ori\ Bez\ 6015 -

Saturne : Zeus (Jupiter), maître de la Terre et du Ciel, préside l’assemblée des dieux et des immortels. Hadès (Pluton), frère de Zeus, est le maître des Enfers. Ces dieux de l'Olympe avaient pris la succession de générations antérieures. Gaia, la Terre , la première des déesses, avait donné le jour, par l'intermédiaire de son fils Ouranos, (Uranus), à la race des Titans. Ceux-ci, entraînés par Cronos (Saturne), s'étaient emparés du pouvoir que détenait Ouranos, mais ils furent à leur tour défaits par leurs propres enfants, conduits par Zeus, le fils de Cronos. Une fois les Titans vaincus, Zeus et ses frères, Poséidon et Hadès, tirèrent au sort pour savoir qui régnerait sur le Ciel, la Terre  et les Enfers. - "La Couleur Noire, celle qui va nous concerner aujourd'hui, fut attribuée à Saturne qui devient en Hermétique le Dragon Noir ou Plomb des Philosophes." - Fulcanelli : Le mystère des Cathédrales, cité par- Geo\ JUL\ "La chambre du milieu, lieu de transmutation : creuset, athanor, matras." Ori\ Mon\ -1° journée Cambacérès - 6013 - "C'est ainsi que se déploie l'Oeuvre au noir, sous l'Influence de Saturne... qu'il était représenté en possession du Compas. Saturne étant le Patron des Alchimiste." - Geo\ JUL\ "La chambre du milieu, lieu de transmutation : creuset, athanor, matras." Ori\ Mon\ -1° journée Cambacérès - 6013 - " Le Septénaire ainsi esquissé se retrouve jusque dans les Sept Péchés Capitaux, dont la distribution repose sur des données Initiatiques : 1. L'Orgueil, nuisible lorsqu'il Procéde d'une Vanité Frivole, se rattache au Soleil qui Eblouir les Faibles. 2. La Paresse, provient de la Passivité  Lunaire, alanguie en Inertie abusive. 3. L'Avarice, est le Vice des Saturniens, Prévoyants et Prudents à l'Excès. 4. La Gourmandise, se reproche par contre aux Jupitériens, gens Hospitaliers et généreux qui ne s'oublient pas eux-mêmes. 5. L'Envie Tourmente les Mercuriens agités qui ne sont jamais Satisfaits et ne peuvent s'empêcher d'Ambitionner avec véhémence ce qu'ils ne Possèdent pas. 6. La Luxure, Naît de l'exagération des Qualités de Vénus. 7. La Colère, enfin, est le Défaut de Mars, dont elle Exalte la Violence et les emportements."- http://www.franckbailly.fr/deh/www/Documents/planches/1/tablier/tablier.htm -

Satyre : Lascivité, Paresse.

Sauvastika : L’opposition Swastika-Sauvastika est une pure fantaisie au point de vue linguistique : le nom de Swastika est le seul qui s’applique dans les deux cas indistinctement, et Sauvastika n’est qu’un adjectif qui en est dérivé et qui désigne ce qui se rapporte au Swastika. Quant aux expressions « vers la Droite » et « vers la Gauche », elles sont très équivoques et peu satisfaisantes ; ce qu’il faut considérer en réalité pour éviter toute erreur, c’est si une personne accomplissant la rotation aurait sa Droite ou sa Gauche tournée vers le centre. - René GUENON - "Deux lettres au peintre René Burlet" - Le Caire, 31 juillet 1949 Parues dans René Guénon, Cahiers de l’Herne, 1985 -

Sauver : Jésus (c'est-à-dire : Le Seigneur Sauve) - Mt 1, 16.18-21.24 - Le Corps Physique Est la Croix. Jésus, le Fils de l’Homme, Est l’Ego ou l’idée “ Je suis le Corps ”. La Crucifixion de l’Ego  entraîne sa Résurrection sous Forme du Soi Glorieux – le Christ : le Fils de Dieu. Rappelez-vous l’Enseignement du Christ. “ Celui qui perdra sa Vie à Cause de Moi, la Sauvera ” - Luc, IX, 24. (P.340) - RAMANA Maharshi L’Enseignement de… - Albin Michel Spiritualités Vivantes N° 58 p.340. - "En somme pour Gravir "La Montagne aux pentes abruptes", il cherche comment et avec qui s'encorder au mieux. Chacun est co-responsable de tous les autres d'où ce Devoir d'Assistance, d'Ecoute, d'aide mutuelle qui est la Sauvegarde de la cordée." - Guy MAR\- "Réflexions sur les serments du 14°" - P14 - Ori\ Mont\6013 - [...] "Le Pain a la Valeur Symbolique de Parole Humaine et le Vin celui de l’Inspiration nécessaire pour Comprendre cette Parole. - la Nourriture Pain et Vin Messianique qui lui redonna l’Esprit de Prophétie. - Les Evangiles renvoient de manière Symbolique à l’étude de la Torah, Torah Ecrite (les cinq Pains) et Torah Orale (le Vin) qui porte sur elle le Roi (un Fardeau léger) et renvoie cette étude à sa Vocation Messianique qui lui redonne sa Vocation première. C’est la Vocation Messianique qui porte le Messie Sauveur  sur les Vêtements posés par les 12 Apôtres qui ouvre au Mystère de la Torah, et redonne à Jacob-Israël sa Vocation Prophétique. Ainsi Sion se Révèle Jérusalem, la Ville de la Paix." - http://aleph.beyt.chez-alice.fr/ane.html - " Appelant la foule avec ses Disciples, Il leur Dit : « Si quelqu'un veut Marcher derrière Moi, qu'Il renonce à Lui-même, qu'Il prenne sa Croix, et qu'Il me Suive. Car Celui Qui veut Sauver sa Vie la perdra ; mais Celui Qui perdra sa Vie pour Moi et pour l'Evangile la Sauvera. ...» - Mc 8, 34-38; 9,  1 - "...elle mettra au Monde  un Fils, auquel tu donneras le Nom de Jésus c’est-à-dire : Le Seigneur-Sauve." - Mt 1, 16.18-21.24a - « Hosanna de l’Hébreu : "Sauve, Nous te le demandons". Le Nouveau Testament rapporte que la foule criait ces Mots lors de l’entrée solennelle de Jésus à Jérusalem, le Jour des Rameaux." - http://www.eglise.catholique.fr/glossaire/hosanna/ - "On est Toujours Sauvé quand on a Confiance." - Film "Il est minuit docteur SCHWEITZER" - 1952 - Voir Salvé Régina - Thé - Dissoudre -

Sautoir : Les mélanges de couleurs des Sautoirs, tentures de loges et tabliers me semblent retenir dans leurs proportions les équilibres divers et nécessaires. Ils suggèrent, comme dans les Sefirots, le passage de la Lumière d’un grade à l’autre, (d’une séphira à l’autre), avec différentes gradations des tonalités chaudes et froides, mélangées au Noir et au Blanc. - Gil\ POR\ "Légendes et décors..." P14- Ori\ Mont\6012 -

Savant : Coïncidence, en langue basque Jakin signifie : Savant ou le Savant. - Ber\ VAL\ "Jakin"  RL\ 813 Les FF\ Libres Ori\ Béz\ - "Il est de Tradition, dans le monde Alchimique, De Dénommer « Souffleurs » les Individus qui S’acharnent aux fourneaux en Quêtes Chimériques Selon d’anciens Savoirs qu’ils pensent avoir acquis. L’origine du mot vient du français ancien, du temps où les Savants Fondaient Roche et Métal Grâce à de puissants Feux entretenus si bien par des soufflets géants actionnés sans grand mal. Boscanio nous l'a dit, citant Fulcanelli : Un des Noms du Mercure, soit le « Fou du Grand-Œuvre », Nous vient de ce Soufflet (jadis « Fol » ou « Follis »). Souffler  ou agir fol sont donc mêmes manœuvres." - http://ora-et-labora.frenchboard.com/t97-e-souffleurs -

Savoir : Savoir, c'est être versé dans les Védas (les livres sacrés) et les sciences connexes (avec l’extérieur… qui sont extérieures à la Sapience…exo).  Connaître c'est faire directement l'expérience de l'éternel. - Le Savoir, c'est un tas de pierre au bord d'une route. La Connaissance, c'est d'arriver à en faire un mur. - Etienne Amat - Camping Sérignan Plage 1994 - Symbolique de la Croix tridimensionnelle : le plan horizontal (Savoir, Matérialité, Monde…) déterminé par les Deux Axes et les  Quatre directions « Orient/Occident, Septentrion/Midi » est traversé en son centre par l’Axe vertical « Zénith/Nadir » ; en ce point (voir « Hasard ») le Savoir devient « Sapience » et  évolue vers « Connaissance » (avec la naissance). - "Cette Quête se Manifeste aussi tout simplement dans le fait que tout Homme, même Agnostique, même Athée, cherche toujours, à l’aide de la Raison, à Savoir si Dieu Existe (ne serait-ce que pour conclure qu’il n’existe pas !)". - http://ktsens.fr - "Car il y a une Echelle de la Connaissance, comme il y a une Echelle de l’Amour… Du stade de Lectio ou l’on découvre un Savoir, il faut passer par l’Epreuve de la Réflexion, (Ruminatio), puis par le Filtre du Cœur, (Oratio), puis par la Réflexion Métaphysique (Contemplatio) pour parvenir à Unio, la Connaissance  complète qui s’intègre  et fait corps dans le Grand Tout." - Phi\ Bou \ "Du sac\ du vieil hom\ au sac\ du Lév\" - P14 Ori\ Mon\ 6013 - " Les Védas sont les Ecritures Sacrées de l'Hindouisme, littéralement "Le Savoir (Sacré) " ; il y a quatre Védas le Rig-Véda, Yajur-Véda, Sâma-Véda et Atharva-Véda." Henri LE SAUX - "La montée au fond du Cœur.", - Glossaire - "...c'est dans le Tombeau que se Trouve préservé "le Savoir Initiatique"... - Mic\ GER\ - "Le tableau de loge du grade de Maître" Ori\ Mon\ -1° journée Cambacérès - 6013 - Voir aussi Prudence. -  "Il est de Tradition, dans le monde Alchimique, De Dénommer « Souffleurs » les Individus qui S’acharnent aux fourneaux en Quêtes Chimériques Selon d’anciens Savoirs qu’ils pensent avoir acquis. L’origine du mot vient du français ancien, du temps où les Savants Fondaient Roche et Métal Grâce à de puissants Feux entretenus si bien par des soufflets géants actionnés sans grand mal. Boscanio nous l'a dit, citant Fulcanelli : Un des Noms du Mercure, soit le « Fou du Grand-Œuvre », Nous vient de ce Soufflet (jadis « Fol » ou « Follis »). Souffler  ou agir fol sont donc mêmes manœuvres." - http://ora-et-labora.frenchboard.com/t97-e-souffleurs - Jean traite des Quatre Animaux et de leurs Correspondances Harmoniques : Le Lion = St Marc = le Feu = Oser. - Le Taureau = St Luc = la Terre = Vouloir. -  L'Homme = St Matthieu = l'Air = Savoir. - L'Aigle = St Jean = l'Eau = se taire.  - http://www.franckbailly.fr/deh/www/Documents/planches/1/tablier/tablier.htm "L'Ordalie est une Epreuve Judiciaire dont l'issue était supposée dépendre de Dieu, et qui Etablissait la Culpabilité ou l'Innocence de l'accusé. - Média Dico - Toute Epreuve Juridique usitée, dans le moyen âge, sous le nom de Jugement de Dieu. - Il y en avait de bien des Espèces [d'Epreuve Judiciaire] ; mais elles se rapportent toutes à Trois Principales, Savoir le Serment, le Duel et l'Ordalie ou l'Epreuve par les Éléments (ex : marcher sur les braises). - DUCLOS, Oeuv. t. I, p. 301. - Nom qu'on donnait aux cuves dans lesquelles se faisait l'Epreuve de l'Eau. Etymologie : du bas-lat. ordalium, ordela ; du germanique : anglo-sax. ordâl ; all. Urthel, Urtheil, Jugement, c'est-à-dire ur, Fondamental, et Theil, partage. -  Le Littré - + Si Maî\ planche - JP\  DUP\  " Ah Seigneur mon..." - Tenue de Maî commune aux 4 RL de la GLDF - Ori\  Bez\  6013 - - Disponible sur demande - Ndlr -" « Plus haut, je parlai de l’Inconnaissance comme étant “ la Métaphysique et la Spiritualité les plus Hautes qu’on puisse Imaginer”. J’avais à l’Esprit cette phrase du Pseudo-Denys l’Aréopagite, de son ‘Connaître l’Inconnaissable’ que j’ai Découvert si récemment et si à-propos, – et Cela, sans m’attacher un instant à la référence biblique du Personnage Qui y Est Nommé ; simplement, en me référant à l’énigmatique Dimension du Verbe, de cette phrase qui n’en finit pas, et en la mettant Instinctivement dans l’Esprit et dans le Verbe de Celui Qui, en Mer, la Nuit comme je l’ai dit, Epousant la Mer comme on fait d’une Forme Parfaite alors que le Monde ne semble plus faire qu’Un... “C’est alors seulement que, dépassant le Monde où l’on Est Vu et où l’on Voit, Moïse pénètre dans la Ténèbre Véritablement Mystique de l’Inconnaissance : c’est qu’il fait Taire Tout Savoir positif, qu’il échappe entièrement à toute saisie et à toute Vision, car il appartient Tout entier à Celui Qui Est Au-delà de Tout, car il ne s’appartient plus Lui-même ni n’appartient à rien d’étranger, Uni par le Meilleur de Lui-même à Celui Qui échappe à toute Inconnaissance, ayant Renoncé à Tout Savoir positif, et Grâce à cette Inconnaissance Même Connaissant Par-delà toute Intelligence.”» - Extrait fourni par J-P\ Rev\ suite discussion - P14- Ori\ Mon\ 6014 -  "Ce Savoir qui ne sait pas, ou la Connaissance Transcendantale" - Poème de Saint Jean de la Croix : Coplas sobre un extasis de alta contemplacion - Disponible sur demande - Ndlr - "La Lune nous renvoie toujours au Féminin, à une certaine Obscurité, à la Nuit, à l’Inconscient. Cet Inconscient Constitue une donnée Originelle, une sorte de Magna Mater, une Cybèle Gardien des Savoirs, où la Conscience va toujours Puiser et se renouveler." - Ala\ MAS\ - "Les couleurs de l'Atelier" - P14- Ori\ Mon\ 6014 - "Pourtant Je suis de ceux qui pensent que l'Enfant Nait avec toutes ces Vertus Principielles, ou tout au moins avec toutes les Qualités qu'il faut pour les Acquérir, n’ayant alors aucun Préjugé. Mais des sa Naissance Celà se complique ; son Education va Lui être imposée, son Savoir Inculqué sans Pouvoir le Contester. Plus tard il va Devoir Construire sa Personnalité, affronter la Matérialité, se faire une place dans la Société, coiffer plusieurs casquettes, chef de famille, chef d'entreprise, etc., etc., les chapes de Plomb vont se superposer jusqu'a faire une carapace, une gangue, dont on va avoir beaucoup de mal a se débarrasser, toutes ces couches vont l'éloigner peu ou prou de la Vérité, de la Lumière Qui Est en Lui." - Gér\ DUS\- "la tolérance..." P 14 La Per\ Lan\ Ori\ Mon\ 6013 -

Sayidouna : « Boukhari rapporte dans le Livre des Prophètes que le Prophète Muhammad (PBSL) a dit, "Al-Khidr" ( l''Homme Vert ") a été ainsi Nommé parce qu'il s’était assis une fois sur une Terre Blanche et Stérile, Qui par la suite devint Luxueusement Verte à cause de la Végétation. […] Enfin il est à Signaler Ici que de nos jours de nombreux Gnostiques de l'Islam ont également affirmé avoir Rencontré Sayidouna Al-Khidr au moins une fois dans leur Vie. Ce fut le cas du penseur français René Guénon (Abd al-Wahid Yahya en islam) qui n'a jamais souhaité aborder la question d'Al-Khidr dans son Œuvre plus que superficiellement, « parce que la chose le Concerne de trop près », disait-il dans l’un de ses commentaires. - http://www.islamdefrance.fr/main.php?module=articles&id=10 - Voir Ouroboros -   Voir  http://heraldie.blogspot.fr/2014/05/lhomme-vert.html -

Scandale : Jésus dit à ses disciples : Il est impossible qu’il n’arrive pas des Scandales ; mais malheur à celui par qui ils arrivent ! Il vaudrait mieux pour lui qu’on mît à son cou une pierre de moulin et qu’on le jetât dans la mer, que s’il scandalisait un de ces petits. Prenez garde à vous-mêmes. Si ton frère a péché, reprends-le ; et, s’il se repent, pardonne-lui. Et s’il a péché contre toi sept fois dans un jour et que sept fois il revienne à toi, disant : Je me repens, tu lui pardonneras. - LUC 17/1 - L'Antisémitisme se Manifesta d'ailleurs en Allemagne dans un milieu où il n'aurait jamais avoir sa place, à savoir la Franc-Maçonnerie.[...] Ce Qui est également particulier, c'est que cette Maçonnerie dite « Vieille Prussienne » était non seulement Antichrétienne par Anticléricalisme, mais également Antisémite. Pendant fort longtemps les Obédiences du groupe ... se Refusèrent, non seulement à « Initier » un Candidat Israélite, mais même à Recevoir en « Visiteur » un Maçon Juif. Par la suite, elles finirent, obligées par l'internationalisme de l'Ordre Maçonnique Tout entier, par Recevoir des Maçons Israélites en « Visiteurs », mais sans pour cela admettre des Candidats Juifs à l'Initiation en leurs Ateliers. [...] Mais Deux des Grandes Loges « Vieille Prussienne » du groupe ... ne s'étaient pas jointes à cette Manifestation et même si elles se sont Intégrées en 1958, elles conservent, du fait du Règlement Intérieur de la nouvelle Obédience générale, leur statut particulier. Ce Qui leur permet, si un Atelier le Désire, de Refuser sans Scandale et Discrètement Toute Candidature non Aryenne.- Robert AMBELAIN - "Les arcanes noires de l'Hitlérisme" - P 56/57 - Edition Robert Laffont 1990 -

Sceau : "Evoquant le Sceau de Salomon, c'est le Pentacle par excellence, le Signe d'une Puissance, à laquelle rien ne résiste, et dont nous disposerions, si nous parvenions à posséder Effectivement  notre Grade de Maître". - Oswald Wirth, cité par- Geo\ JUL\ "La chambre du milieu, lieu de transmutation : creuset, athanor, matras." Ori\ Mon\ -1° journée Cambacérès - 6013 - "René Guenon, dans son ouvrage « Chirographie », nous rapporte : « Quant au Nom Allah Lui-même, il est formé par les Doigts, de la façon suivante : l’auriculaire correspond à l’Alif, l’annulaire au premier Lam, le médius et l’index au second Lam, qui est double, et le pouce au He (qui, régulièrement, doit être tracé sous sa Forme « Ouverte ») ; et c’est là la Raison principale de l’usage de la Main comme Symbole, si répandu dans tous les pays Islamiques (une Raison secondaire se référant au Nombre Cinq, d’où le Nom de Khoms donné parfois à cette Main Symbolique). On peut Comprendre par la signification de cette parole du Sifr Seyidna Ayûb (Livre de Job, XXXVII, 7) : « Il a mis un Sceau (Khâtim) dans la Main de Tout Homme, afin que tous puissent Connaître Son Œuvre » ; et nous ajouterons que Ceci n’est pas sans rapport avec le Rôle Essentiel de la Main dans les Rites de Bénédiction et de Consécration. »... « Les Mains Nues signifient que le Compagnon s’est Dépouillé de ses Outils comme le Candidat Apprenti s’est Dépouillé de ses Métaux …» ...« …. Se Dépouiller de ses Outils pour un Compagnon , c’est se Libérer des supports qui ont permis l’Acquisition du Degré de Connaissance qui devrait Correspondre à ce Grade, car cette Connaissance, si elle a été véritablement été Acquise, serait alors Intégrée à l’Être, et pour « pouvoir Accéder à un Degré d’Ordre Supérieur, il conviendrait que cette Connaissance du Compagnon « laisse la Voie Libre à nouveau et par , qu’elle se débarrasse de tout ce qui, Maintenant, est « Devenu Extérieur à l’Être et qui gênerait pour ce Prochain Passage, même si ces Outils ont été « Nécessaires jusqu’alors … »" - http://www.ledifice.net/6034-4.html -

Sceller :  "J'ai retrouvé les notes qu'avaient prises un frère [...], d'après  un Alchimiste dont il suit l'Enseignement, [...] Voici le texte : "Alors Noé lorsqu’il Trouve la Terre, le premier truc qu'il fait c’est de planter une Vigne, Pourquoi ? Parce que c’est l’Alliance entre le Haut et le Bas ! Il en tire donc le Vin première Etape, Énergie Céleste, après l’Énergie Terrestre, il prend le Blé (Noé) et avec le Blé on en fait du Pain, pour faire du Pain il faut les Quatre Éléments, du Feu (la cuisson) de l’Air (la fermentation) de l’Eau (pour le mélanger avec la farine) et de la Terre (pour le faire pousser), alors si on veut faire le lien avec l’Élément Terrestre et l’Élément Céleste, c’est les Libations ou l’on va Boire du Vin et Manger du Pain mais associer les deux Grâce à ce Qui est Fixe Qui Permet la Cohabitation Pacifique des Contraires, le Sel on prendra donc le Pain le Vin et le Sel, qui nous (voir Noùs - Ndlr -) Permettra de Sceller.".... J'ai trouvé des vidéo intéressantes qu'à fait cet Alchimiste et notamment l'Explication Alchimique de "La Souris Verte" https://www.youtube.com/watch?v=5Sr4mPRst_g - Voir aussi les autres vidéos sur l'Alchimie et la Langue des oiseaux. Son Alchimie est Orientée sur le Travail sur les Plantes pour la médecine mais c'est quand même intéressant." -Echange épistolaire avec un Frère RL 813 Ori Bez 2014 - Voir : http://www.onnouscachetout.com/forum/topic/23257-lalchimie-cest-quoi-comment/  - Ndlr -

Scepticisme : le Scepticisme se borne à ne pas trancher tant que les conditions ne sont pas réunies pour le faire.- Voir Aporie . - http://fr.wikipedia.org/wiki/Aporie -  "On ne Bâtit Rien sur le Sable du Scepticisme !" - Film "Il est minuit docteur SCHWEITZER" - 1952 -

Schizophrène : "...L'Ignorant, celui qui dénie le Gnôthi (en Grec), c'est à dire la Connaissance, puis du coup du Fanatique - celui qui est fasciné par le rigorisme du Fanum (en latin, le temple sacré, d'où le mot Pro-fane), enfin  de l'Ambitieux (cf. la Racine Ambi, Dual) celui qui achèvent ainsi l'Autre qu'il aurait voulu Être en le tuant, niant en même temps sa propre Dualité quasi Schizophrène." - Phi\ MAN\ "Le Rituel d'ouverture des travaux au 3° degré" Ori\ Mon\ -1° journée Cambacérès - 6013 -

Schola can-torum : Mot latin issu du grec scholê, et signifiant comme lui le « loisir consacré à l’étude », puis 1’« école » où l’on étudie. La Schola can-torum ou « école de chanteurs », instituée à Rome par saint Grégoire le Grand, était une maîtrise de jeunes garçons formés au chant liturgique et qui, lors des cérémonies, était regroupée en un lieu précis. On nomme actuellement schola le groupe des chantres qui, dans les monastères, se réunissent au milieu du chœur pour exécuter certaines pièces de la messe ou de l’office. - http://www.liturgiecatholique.fr/Schola.html -

Schalom : Pour les Qoumrâniens, encore eux, les deux piliers Spirituels sont en place avec le Maître de Justice à gauche de Dieu, le Roi Davidique terrestre à droite, l'Arche de l'autorité de Yahvé en place avec la clé de voûte du "Schalom" fermant le Tout au Centre. A nous ... d'interpréter. - Jacques ESPINASSE  "Ces fils qui nous relient" - Ori\ Mon\ - Voir Salve - Dissoudre - Thé -

Scholê :  « disponibilité » Scholêhttp://www.clio.fr/BIBLIOTHEQUE/les_therapeutes__de_l_ideal_contemplatif_des_fils_d_israel_dans_l_egypte_du_ier_siecle.asp - Schola can-torum

Schwärmerei :  En septembre 1785 Friedrich Heinrich Jacobi fit paraître Lettres à Moses Mendelssohn sur la Philosophie de Spinoza . Il Révélait qu'au cours d'une conversation de juillet (?) 1780 avec Lessing, celui-ci lui avait déclaré : "Έν καì Πãν [Hen kai pân : Un et Tout] : je ne sais rien d'autre. (...) Il n’y a pas d’autre Philosophie que la Philosophie de Spinoza." Jacobi, lui, s'opposait au Spinozisme, qui tient la Liberté pour une Illusion, et qui, surtout, selon lui, aboutit à l'Athéisme, comme, d'ailleurs, le Rationalisme. Les positions étaient prises : Aufklärung (la Philosophie des Lumières, Rationaliste, représentée jusqu'alors par Lessing) contre Schwärmerei (Irrationalisme, Illuminisme attribués prestement à Jacobi). Ainsi naissait la querelle du Panthéisme, qui dura de 1785 à 1815 au moins. Moses Mendelssohn découvrait que Lessing, son Maître et Ami, figure des Lumières, adhérait au Spinozisme, donc, potentiellement au Panthéisme, et, de , à l'Athéisme. - http://fr.wikipedia.org/wiki/Gotthold_Ephraim_Lessing - Attention à ne pas confondre Un et Tout avec  Un le Tout, Tout est Un. - Ndlr -

Science : Permettez-moi pour conclure de faire référence à Pasteur qui prétendait que peu de Science éloigne de Dieu et que beaucoup de Science y ramène en soulignant cette analogie entre une assertion du Rituel du second degré et  ce qu’écrivait le Physicien Paul Davies en 1999 dans le 5eme Miracle :  « L’initiation a débuté, dit le rituel, à l’aube de l’humanité pensante par l’intuition que l’univers, malgré ses apparences changeantes, est soumis à un plan, à des lois morales et physiques que l’homme supérieur doit s’efforcer de découvrir. »  « J’appartiens au nombre de ces chercheurs, écrit P Davies qui ne souscrivent pas à une religion conventionnelle, mais je refuse de croire que l’univers est un accident fortuit. L’univers est agencé avec une ingéniosité telle que je ne puis accepter cette création comme un fait brut. Il doit y avoir à mon sens, un niveau d’explication plus profond. Que l’on veuille le nommer Dieu est affaire de goût et de définition. » - JJ\ ELE\ "Le sig\ et le Con\ Sig\" SC\ 702 Val\ Mon\ 6012 - "La Science la plus élevée, et qui est supérieure à toute Science subordonnée, est celle qui Connaît en Vue de quelle fin il faut faire chaque chose. Et cette fin est le bien de chaque être, et, d'une manière générale, c'est le Souverain Bien dans l'ensemble de la nature."  Aristote, Métaphysique A,2 - La Science est une valeur d'Action, la Science n'est pas une valeur de Vie. - Jean Claude BARRAULT.-  « Si je suis revenu à la Foi, c’est par la Science, par une démarche Scientifique » - in Dieu Existe, oui. Entretien avec C. CABANIS - : ses études Scientifiques, qui portaient sur l’évolution des espèces, l’ont amené à conclure que ces évolutions, pas plus que le monde dans son ensemble,  ne pouvaient exister par Hasard, mais qu’il fallait postuler l’Existence d’une Intelligence supérieure Ordonatrice : Dieu - Pierre-Paul GRASSE - Zoologue français du XX°s- - http://ktsens.fr - La Vérité est une Valeur de la Connaissance qui relève au moins en partie du domaine de la Science,  le Devoir quand à lui est une Valeur de l’Existence qui relève du domaine de la Morale ou de l’Éthique. - Synthèse annuelle Maî\ Sec\ P14 Ori\ Mon\ 6013 - "...le sec\ et son dev\ dans la recherche de la vér\" - "Le 18ème Degré apparut à l’apogée du Siècle des Lumières, au moment où les Philosophes avaient l’Ambition de faire reculer le Domaine de Dieu pour Lui Substituer une Image Rationnelle de l’Univers. Comme souvent, en pareilles circonstances, il se produisit un ‘’effet de balancier’’ qui les poussa à passer d’un extrême à l’autre. Fort Opportunément, le Message contenu dans ce Degré opposait au Parti des Lumières l’étude des Doctrines Secrètes et des Sciences Sacrées. Ceux Qui s’en réclamaient recherchaient une Voie Spirituelle susceptible de Rétablir, par l’Initiation, une Autonomie Spirituelle. Chacun, pouvant alors trouver un Juste Equilibre entre Raison et Spiritualité, entre Exotérisme et Esotérisme. - J-L\ MAR\ CR+ " L'Aigle planant" - SC\ 702 Val\ Mon\ 6014 -" - "La Ruche apparaît vers le milieu du XIXe Siècle tant dans la Franc-maçonnerie anglo-saxonne que dans la Maçonnerie continentale européenne. Ce Symbole Représente l’industrie et l’Harmonie obtenues par le Progrès d’une Société qui place son Idéal dans l’avancement des Sciences et des Techniques par un Travail Valorisé et Productif. Ce Symbole perdurera pendant tout le XIXe Siècle puis va disparaître peu à peu pour être oublié après guerre. On assiste à de timides tentatives de restauration de ce Symbolisme sur des tabliers de Maître en Europe, mais jusqu’à présent ce Symbole ne semble plus retrouver la place qu’il occupa pendant le Siècle de l’industrialisation de nos Sociétés. - https://maloge.net/gldf/1/3/musee/1853 - ( Ce Symbole semble liés aux Modernes, plus Sociétals - Physique - que les Anciens qui eux sont tournés vers la Métaphysique : Univers - Ndlr -)." - Voir Maimonide - « Car Sapience n'entre pas, en âme Malivole et Science sans Conscience, n'est que Ruine de l'Âme. - RABELAIS Gargantua. - "Car la Connaissance Esotérique ne Doit pas se Confondre avec une Science Rationnelle, que certains disent (naïvement) Cartésienne. L'Esotérisme est un Art, l'Art Royal, et les Arts ne s'Intègrent pas comme la Logique ou la Technique." - http://misraim3.free.fr/divers2/cours_d_initiation.pdf -

Scolastique : "Philosophie du Moyen-âge fondée sur l'Interprétation Théologique de l'Aristotélisme." - Média Dico - "C'est Fascinant de lire Guénon. Son Texte nous Transmet une Atemporalité, une Impersonnalité, comme si l'auteur avait été Investi de la lourde Tâche de nous Elucider avant "la Fin de ce Monde tel que nous (voir Noùs - Ndlr -) le Concevons" (son expression). C'est Séduisant de lire Guénon, son style littéraire suscite l'Enfant fragile Qui Habite en nous (voir Noùs - Ndlr -), Celui Qui Veut qu'on pense à sa place, qu'on lui donne des Certitudes, des boussoles, qu'on Lui prenne la Main. Comme dirait Pascal, on a besoin d'un Point Fixe, d'un port confiable. Paradoxalement, le Texte guénonien est exigeant avec son lecteur, il n'est pas facilement accessible, il est Rigoureux dans l'Ordre des Raisons, il arrive à être parfois Scolastique, Thomiste, plein de distinctions, de canevas, dénotant un Esprit Arachnéen." -http://elkorg-projects.blogspot.fr/2005/04/c-da-cunha-ren-gunon-une-introduction.html -

Scripturaire : Qui a rapport aux Ecritures Saintes - Média-Dico - "A propos du Mythe - Cette Image Traditionnelle, que  l'on  doit,  comme  beaucoup  d'autres,  faire  remonter  au  Temps  où  « Caverne »  et « Habitation » étaient Une seule et Même chose, est sous-entendue dans les Symboles familiers de la Mine et de la Recherche du Trésor Enfoui (MU., VI, 29, etc.). Les Pouvoirs de l'Âme (Bhutâni, terme Qui Signifie également « Gnômes») au Travail dans la Montagne-esprit, sont les Prototypes des Nains Mineurs Qui Protègent la « Blanche-Neige » - Psyché - quand elle a mordu dans le Fruit du Bien et du Mal et Tombe dans son Sommeil de Mort, où elle Demeure jusqu'à ce que l'Eros Divin la Réveille, et que le Fruit Tombe de ses Lèvres. Qui a jamais Compris le Mythe Scripturaire en Reconnaitra les Paraphrases dans tous les Contes de Fées du Monde, Qui n'ont pas été Créés par le « Peuple », mais Hérités et Fidèlement Transmis par Lui à Ceux à Qui ils étaient Originellement Destinés. L'Une des Erreurs Majeures de l'Analyse Historique et Rationnelle est de Supposé que la « Vérité » et la « Forme Originale » d'une Légende peuvent être séparés de ses Éléments Miraculeux. C'est dans le Merveilleux Même que Réside la Vérité. « Ainsi l'Amoureux des Mythes, qui sont des concentrés de Prodiges, est du Même coup un  Amoureux  de Sagesse ». Le Mythe Incarne la plus haute Approximation de la Vérité Absolue Qui puisse se traduire en Paroles." - "Hindouisme et Bouddhisme" de A. K. Coomaraswamy -  voir Minne

Se : "Si la Tradition Chrétienne ne représente que peu d'Homme aux longues Oreilles, par contre elle vénère l'Âne. L'Âne est lié dans les plus vieilles Légendes, à l'Immortalité de l'Homme que sous une Forme ou une Autre (une Pierre précieuse, une Fleur, une Femme) il Porte sur son Dos. Lorsque son Dos reçoit les Rois et les Papes ; c'est en tant que ceux-ci ont une Fonction qui ressortit à la dimension de l'Adam Eternel. - L'Âne tel que celui de Balam ( Nombres 22 : 25) voit les Anges et Entends leur Langage. Il Préside avec le Bœuf à la Naissance du Christ. Il Porte l'Immortel qui Se fait Mortel, en Egypte, tout d'abord pour Le cacher, puis à Jérusalem plus tard pour l'Exalter. - "Lorsque le Christ monte sur un Ânon, le petit d'une ânesse, et fait avec lui son entrée dans la Ville Sainte le jour des Rameaux, Il monte l'Animal "qui a des Oreilles pour Entendre" ; Il revêt, sous ce Symbole, un aspect, un des aspects de notre dernière Tunique de Peau qui doit Maintenant Mourir. Christ entre à Jérusalem ce jour- pour y Mourir, afin d'Atteindre à la Tunique de Lumière et de parvenir à la Vision. Nous avons étudié chez Job qui préfigure le Christ, ce passage de l'Ecoute à la Vision." - le symbolisme du corps humain Annick de Souzenelle." http://aleph.beyt.chez-alice.fr/ane.html - "Le mot secret vient du latin "Secretum", participe passé du verbe Secerno. Ce verbe est formé du préfixe "Se" qui indique la Séparation et du radical "Cerno" qui signifie Trier, distinguer. Ainsi ce verbe désignait dans son premier sens le fait de tamiser le gravier, de séparer le « bon grain de l’Ivraie »." - Synthèse annuelle Maî\ Sec\ P14 Ori\ Mon\ 6013 - "...le sec\ et son dev\ dans la recherche de la vér\"

Sear : Le mot « Sear », le poil, le cheveux, en hébreux veut dire également le « principe », et il désigne dans son homonyme « Saar », le frisson, le frémissement en présence du numineux. Selon les biologistes les poils des animaux comme ceux des humains (particulièrement les cheveux) sont des antennes, surtout quand ils sont « hérissés »… Tous ces « poils » les rendent sensibles à différentes vibrations qui semblent appartenir à d’autres plans de l’Être ou à « d’autres niveaux de réalités » (pour parler comme les physiciens contemporains).- Jean-Yves LELOUP - "Cruelle Coquetterie"  http://www.jeanyvesleloup.com/fr/texte.php?type_txt=0&ref_txt=104 -  voir Sirr

Sec : ...Mais lorsqu'il redescend, l'humidité s'est évaporée ; le Sec est l'attribut du descendant. Bach et les nombres-  Jocelyne Chaptal - L'Âme, vous le savez l'Abbé, ne peut Vivre en Lieu Sec ! - François RABELAIS A2-08/07/2011- Voir  Éléments.

Secerno : "Le mot secret vient du latin "Secretum", participe passé du verbe Secerno. Ce verbe est formé du préfixe "Se" qui indique la Séparation et du radical "Cerno" qui signifie Trier, distinguer. Ainsi ce verbe désignait dans son premier sens le fait de tamiser le gravier, de séparer le « bon grain de l’Ivraie »." - Synthèse annuelle Maî\ Sec\ P14 Ori\ Mon\ 6013 - "...le sec\ et son dev\ dans la recherche de la vér\".

Seconde :« On peut envisager Trois Grades Initiatiques, dont Chacun pourrait d’ailleurs se subdiviser en une Multiplicité Indéfinie de Stades ou de Degrés spéciaux : 1° le Brahmachârin, c’est à-dire l’Etudiant Qui Aspire à l’Initiation ou Seconde Naissance ; 2° le Dwija (deux fois ), Qui a reçu cette Initiation, par laquelle se Confère le Caractère d’Ârya ; 3° le Yogi, Qui, considéré dans cet Etat, est, comme nous l’avons dit, Jivanmukta (Délivré dans la Vie). Le Yogi peut, d’ailleurs, accomplir différentes Fonctions : le Pandit est Celui Qui Enseigne, et alors il a plus particulièrement le Caractère de Guru (Maître Spirituel) par rapport au Brahmachârin qui est son Chéla (Disciple régulier) ; le Muni est le Solitaire, non au sens vulgaire et Matériel du Mot, mais Celui Qui, Concentré en Soi-même, Réalise dans la Plénitude de son Être la Solitude Parfaite, Qui ne laisse Subsister en l’Unité Suprême aucune Distinction de l’ Extérieur et de l’Intérieur, ni aucune Diversité Extra-Principielle quelconque : c’est le dernier des Quatre Bonheurs désignés par la Tradition extrême-Orientale » - "La constitution de l’être humain et son évolution posthume selon le Védânta", publié dans La Gnose en 1911 et signé Tau Palingénius - René Guenon tout guenon V2 page 2148 - Voir Monachos

Secours : La Sortie de Secours est à l'intérieur de nous !

Secret : c'est‑à‑dire de son rang spirituel, connu par Dieu seul. voir - Terry GRAHAM - Lettres d’un Maître soufi p 7 - Sirr. -  Voici ce que disait le prophète Amos au VIIIe siècle avant notre ère : « Il ne fait rien, le Seigneur YHWH, il ne fait aucune chose sans qu’il révèle (galah) son Secret (sôdô) à ses serviteurs les prophètes » (Amos 3, 7). - Jean-Yves LELOUP - "Sectes, églises et religions" -  http://www.jeanyvesleloup.com/fr/texte.php?type_txt=0&ref_txt=94 -  "... Alors prétendre inconsidérément livrer les Secrets des Connaissances acquises (ou de la Connaissance... ce qui est pire !) alors qu'on ne Maîtrise pas soi-même tous les enchaînements, les limites et les Contraintes, c'est jouer les apprentis Sorciers et risquer les chocs en retour. Le Péché d'Orgueil et de Fatuité n'a pas sa place dans le parcours Maçonnique, au risque de perdre le Maçon lui même et la Maçonnerie." - Guy MAR\- "Réflexions sur les serments du 14°" - P14 - Ori\ Mont\6013 - "Le mot secret vient du latin "Secretum", participe passé du verbe Secerno. Ce verbe est formé du préfixe "Se" qui indique la Séparation et du radical "Cerno" qui signifie Trier, distinguer. Ainsi ce verbe désignait dans son premier sens le fait de tamiser le gravier, de séparer le « bon grain de l’Ivraie »." - Synthèse annuelle Maî\ Sec\ P14 Ori\ Mon\ 6013 - "...le sec\ et son dev\ dans la recherche de la vér\" - Le Secret est une chose que l'on ne dit qu'à une Personne à la fois - Fred PELLERIN, conteur Québécois - La Distraction , c'est un problème de Politesse, le Secret, de Discipline. - Pierre Joxe, ancien ministre - "dans le secret du Conseil des Ministres" - France 5 2013 - "Amandier" Vient probablement de "Luwz" (Amandier qui pousse ) - Ancien nom de Bethel, ville cananéenne - Ville du territoire des Héthiens. - apparaît dans 8 versets... Luz désigne en Hébreu l'Amandier et son Fruit l'Amande. C'est le premier arbre à fleurir au printemps et de ce fait il annonce  Une vie nouvelle, la Résurrection printanière de la nature.  Selon la Tradition Juive , c'est par la base d'un Amandier appelé Luz en Hébreu, que l'on pénètre dans la Ville Mystérieuse du même Nom de Luz  considérée comme le « Séjour d'Immortalité ». Symbolique cohérente, puisque la Résurrection est gage d'Immortalité. Par ailleurs, le Fruit de l'Amande étant enfermé dans une Coque , a conduit  Luz a devenir Symbole de ce qui est caché, couvert, enveloppé, Secret. Il Symbolise l'Essentiel caché , le Trésor caché. Ce n'est pas tout, Luz dans la Mystique et l'Esotérisme Juif à servi à la désignation d'un Os réputé indestructible, Croyance que nous retrouvons entre autre dans le Zohar (i.69) qui nous parle d'un « Os étonnant et Impérissable » en ces termes : « chaque Homme est pourvu d'un Os Impérissable sur la Terre, et c'est Grâce à Lui que le Corps sera formé à nouveau à l'Heure de la Résurrection. Cet Os sera au Corps Ressuscité ce qu'est le Levain à la Pâte, car c'est par Lui que le Saint Béni soit-il, reconstituera le Corps entier ». Si Luz met en jeu un « Os » c'est pour nous Inviter à consulter le Mot « Os » en Hébreu, lequel se dit  « Etsem »  ce terme signifiant  proprement : « l'Essence du Moi ». Pour dire « Moi-même »… on peut dire en Hébreu : « mon Os »…. et à titre d’exemple, on trouve ce terme dans le passage célèbre de la Création d'Eve à partir du côté d'Adam, en lequel ce dernier s'exclame : «  elle est l'Os de mon Os », sous-entendu : « elle provient de Moi-même » ce Qui est bien le cas, puisque Eve provient de l'intime d'Adam. - Http://journalquebecpresse.org/modules/news/article.php?storyid=2685 Actes ostensibles qui frappent le regard du peuple "Ad Extra", mais "Ad intra",  leurs véritables Actions  sont leurs Secrets... ils ne peuvent le dire.  - Gotthold Ephraim LESSING "ERNST et FALK Causeries pour Francs-Maçons" - " La Transmission d’un Secret demeure chose impossible : ne pas le dire le condamne à disparaître, le conduit à sa perte ; et le Révéler, même à une seule personne, pour le perpétuer, fait que ce n’est plus un Secret. Dans le Zohar - qui est une Exégèse Esotérique de la Torah - Rabbi Shimon pleure le dilemme : « Malheur à Moi si Je Révèle ces Mystères, et Malheur à Moi si Je ne les Révèle pas »." - Alex BEG\-"Le Rituel et le secret"  RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ 6014- Voir Mandorle - sur demande "amande.doc" et "amande-2".doc - doc dispo - Ndlr - "Le Serpent Venimeux fait Référence au Feu Secret Nécessaire à l’Ouverture (Dissolution) du Métal  dont la préparation va procurer un Esprit (Gaz) et un résidu. C'Est dans ce Résidu (Qui Constitue les « Fèces » ...) que Gît sans Doute la Clef de l'Œuvre (1, 2, 3, 4). " - http://hdelboy.club.fr/chimie_alchemy.htm - Disponible sur demande - Ndlr -  " La Symbolique de ces Arbres de nos jours disparus en Maçonnerie était Celui de la Vie et de l’Incorruptibilité, répondant dans le Monde Végétal à la Symbolique de l’Acacia Symbole de Renaissance et d’Immortalité. Le Cyprès est Nommé l’Arbre de vie dans la Tradition Antique, remarque étonnante, les sociétés Secrètes chinoises l’utilisent comme Symbole au sein de leurs Loges. C’est comme l’Acacia un Symbole d’Immortalité." - https://maloge.net/gldf/1/3/musee/2219 - "Le 18ème Degré apparut à l’apogée du Siècle des Lumières, au moment où les Philosophes avaient l’Ambition de faire reculer le Domaine de Dieu pour Lui Substituer une Image Rationnelle de l’Univers. Comme souvent, en pareilles circonstances, il se produisit un ‘’effet de balancier’’ qui les poussa à passer d’un extrême à l’autre. Fort Opportunément, le Message contenu dans ce Degré opposait au Parti des Lumières l’étude des Doctrines Secrètes et des Sciences Sacrées. Ceux Qui s’en réclamaient recherchaient une Voie Spirituelle susceptible de Rétablir, par l’Initiation, une Autonomie Spirituelle. Chacun, pouvant alors trouver un Juste Equilibre entre Raison et Spiritualité, entre Exotérisme et Esotérisme. - J-L\ MAR\ CR+ " L'Aigle planant" - SC\ 702 Val\ Mon\ 6014 -" -  "La Langue des oiseaux Qui est à la fois un Jeu de Langage, un Jargon et, surtout, une Locution qui correspond au Langage des Initiés. Ce Langage Qui est difficilement Transmissible, puisqu’il s’agit de notre Démarche intime dans la Recherche de la Parole Perdue, c’est en quelque sorte notre Jardin Secret. Cela nous conduit naturellement à une question qui se rattache à la Démarche Initiatique, il s’agit de ce que l’on appelle : le Don des langues (la Glossolalie). Le Don des langues est considéré comme le retour à un Etat Central, Synthétique qui permettrait d’Atteindre, par une Connaissance directe et Profonde, le Fonds Commun à toutes les Doctrines Traditionnelles. Ainsi, ce Don permettrait d’Accéder à la Connaissance du Principe même, dont toutes les Langues dériveraient. C’est Ce qui nous renvoie au titre de ce Travail : la Puissance Suprême Qui, en l’occurrence, nous engagerait vers l’Universalité." - J-L\ MAR\ CR+ " L'Aigle planant" - SC\ 702 Val\ Mon\ 6014 - "Seule une Curiosité Maîtrisée Peut nous (voir Noùs - Ndlr -) conduire à prendre Conscience que nous (voir Noùs - Ndlr -) sommes tous Dépositaires des Secrets les plus Inviolables. Il ne s’agit pas de Secrets Exotériques qui requièrent pour l’Essentiel de la discrétion et du Silence mais de Secrets Esotériques, Signes d’une Alliance profonde en Nous-mêmes et avec Nous-mêmes et Intransmissibles." - http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm - "...mais ce n’est point ce que veut dire « Livre du Secret », Qui a en Réalité une Signification beaucoup plus haute et plus profonde que celle de « Livre Secret ». Nous Entendons Ici faire allusion au Rôle important que joue dans certaines Traditions Initiatique, Celles-là mêmes qui Nous occupent présentement, la notion d’un « Secret » (en Hébreu Sôd, en Arabe Sirr) qui n’a rien à voir avec la Discrétion ou la Dissimulation, mais Qui Est Tel par la Nature Même des Choses ; Devons-nous rappeler à ce propos que l’Église Chrétienne elle même, dans ses premiers Temps, avait une « Discipline du Secret », et que le Mot « Mystère », dans son Sens Originel, désigne proprement l’Inexprimable ? " - René GUENON - FORMES TRADITIONNELLES ET CYCLES COSMIQUES – Le Siphra di-Tzeniutha - "N’est-il pas, par ailleurs, Contradictoire, après les Epreuves et les Voyages Successifs de l’Initiation, Que la Démarche Maçonnique Initiale me Suggère - me Demande même - plutôt le Contraire : non pas aller Vers l’Extérieur, Vers un Autre Monde, une Autre Dimension, Vers Dieu ou un Etre Supérieur, mais bien entrer en Soi, Rechercher les Secrets de Vie, la Vérité, Amplifier le Désir de se Connaître, se Perfectionner, en son Âme même, plutôt Que Quémander Au dehors." - Ale\ BEG\ -"Le troisième degré – chemin vers la Transcendance" - RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ - 04/6015 -

Secretum : "Le mot secret vient du latin "Secretum", participe passé du verbe Secerno. Ce verbe est formé du préfixe "Se" qui indique la Séparation et du radical "Cerno" qui signifie Trier, distinguer. Ainsi ce verbe désignait dans son premier sens le fait de tamiser le gravier, de séparer le « bon grain de l’Ivraie »." - Synthèse annuelle Maî\ Sec\ P14 Ori\ Mon\ 6013 - "...le sec\ et son dev\ dans la recherche de la vér\"

Sécurité : Abhaya en sanskrit - Sans Peur, absence de Crainte et aussi "Don" de Sécurité à toutes les Créatures de la part du Renonçant.Henri LE SAUX - "La montée au fond du Cœur.", - Glossaire -

Séducteur :  Le Serpent ne présente pas un Archétype mais un complexe Archétypal lié à la Froide, Gluante et Souterraine Nuit des Origines ; ils forment une Unique Multiplicité Primordiale, une indémembrable chose Primordiale qui ne cesse de se détortiller, de Disparaître, de Renaître : la Vie. Elle est le réservoir, le Potentiel d'où proviennent toutes les Manifestations. Il est le Symbole de l'Âme et de la Libido. Dans la Symbolique Catholique, le Serpent est celui d'Eve, Condamné à Ramper et le Serpent ou Dragon Cosmique dont Saint Jean dans l'Apocalypse ne conteste pas l'antériorité mais proclame la défaite : " on le jeta donc, l'énorme Dragon, l'Antique Serpent, le Diable ou Satan, comme on l'appelle, le Séducteur du Monde entier, on le jeta sur la Terre et les Anges furent jetés avec lui ". - Apocalypse 12 /9. - [...] Le Séducteur (Serpent)  Devient répugnant ; ses Pouvoirs, sa Science sont Contestés dans leur Origine ; on les considère comme Fruit d'un Vol et deviennent Illégitimes, Maudits et le Serpent qui nous Habite n'Engendre plus que nos Vices. Le bon côté du Serpent n'apparaît que dans sa fonction Chtonienne d'Exécuteur de la Justice Divine. Il est aussi l'Obstacle qu'il faut surmonter." - http://www.franckbailly.fr/deh/www/Documents/planches/1/tablier/tablier.htm - "C'est Fascinant de lire Guénon. Son Texte nous Transmet une Atemporalité, une Impersonnalité, comme si l'auteur avait été Investi de la lourde Tâche de nous Elucider avant "la Fin de ce Monde tel que nous (voir Noùs - Ndlr -) le Concevons" (son expression). C'est Séduisant de lire Guénon, son style littéraire suscite l'Enfant fragile Qui Habite en nous (voir Noùs - Ndlr -), Celui Qui Veut qu'on pense à sa place, qu'on lui donne des Certitudes, des boussoles, qu'on Lui prenne la Main. Comme dirait Pascal, on a besoin d'un Point Fixe, d'un port confiable. Paradoxalement, le Texte guénonien est exigeant avec son lecteur, il n'est pas facilement accessible, il est Rigoureux dans l'Ordre des Raisons, il arrive à être parfois Scolastique, Thomiste, plein de distinctions, de canevas, dénotant un Esprit Arachnéen." -http://elkorg-projects.blogspot.fr/2005/04/c-da-cunha-ren-gunon-une-introduction.html - "A-t-il Incarné, qu'en Franc-Maçonnerie, la place de chacun est donnée par l'Initiation et que nul est besoin de la conquérir, par Pouvoir ou Séduction... qu'Il est, Ici, en dehors du Temps et d'une Evolution Linéaire ? Comment gère-t-il cet antagonisme des Règles Maçonniques à l'Opposé de celles dans lesquelles il a grandi ? Comment vit-il au quotidien le contre-courant de ses Pensées ? comme le dit le Talmud, « sa Thora n’est-elle qu’en paroles ? » - Pat\ MAH\ CR+ "3 motifs nous rassemblent ..." SC-702 Ori\ Mon\ 6014 -

Seele : L'allemand Seele (Âme), comme l'anglais Soul sont en gothique Saiwala, en germanique primitif Saiwalô, apparenté au Grec Aiolos qui signifie Mouvant, Bigarré, Chatoyant. Le mot Grec Psyché signifie aussi, on le sait, Papillon. Saiwalô est, d'autre part, composé du vieux slave Bila = Force. Ces relations mettent en Lumière la signification Originelle du mot Seele (Âme) : l'Âme est une Force Mouvante, une Force Vitale.- YUNG - « L’homme à la découverte de son âme » -

Segment : "Ces Deux Epées, Symbole de la Puissance et de la Sagesse de ces Deux Rois ne sont pas au Fourreau c'est-à-dire remisées dans les Ténèbres de l’Ignorance. Ces Deux Epées sont l’Image d’un Caractère bien trempé, Capable de Traverser toutes les situations. Le Fourreau dont on ne parle pas, puisque les Epées sont Nues, c’est un Segment de vide sur lequel la matière n’a pas de prise et la lame de l’épée qui par homophonie est l’âme (lame) de celui qui la porte est à nu devant nos yeux. Ces deux épées sont un symbole associé à l’idée de lumière, de luminosité donc à la connaissance. Elles sont visibles et déposées aux yeux de tous symbolisant l’état de paix auquel conduit la connaissance." - http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm - "Ces Deux Epées, Symbole de la Puissance et de la Sagesse de ces Deux Rois ne sont pas au Fourreau c'est-à-dire remisées dans les Ténèbres de l’Ignorance. Ces Deux Epées sont l’Image d’un Caractère bien trempé, Capable de Traverser toutes les situations. Le Fourreau dont on ne parle pas, puisque les Epées sont Nues, c’est un Segment de Vide sur lequel la Matière n’a pas de prise et la Lame de l’Epée qui par Homophonie est l’Âme (Lame, Lam) de Celui Qui la porte est à Nu devant nos Yeux. Ces Deux Epées sont un Symbole associé à l’Idée de Lumière, de luminosité donc à la Connaissance. Elles sont Visibles et Déposées aux Yeux de tous Symbolisant l’Etat de Paix auquel conduit la Connaissance." - http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm -

Seigneur : en Grec : kyrie - Enseigneur - Agneau - Le mot Alléluia : (Gloire à Dieu) est, dans la Liturgie judéo-chrétienne, un mot exprimant l'allégresse des fidèles, utilisé lors de Prières ou à la fin de psaumes, spécialement pendant les fêtes Pascales. C'est un mot hébreu signifiant « Louez Jah » selon les Témoins de Jéhovah, ou "Louez Dieu" simplement selon les juifs et les chrétiens. Le terme est employé 24 fois dans la Bible hébraïque, principalement dans les Psaumes lus, dans la Liturgie juive, au cours du Hallel. Selon la tradition linguistique juive, "Halleluya" signifie "Louange à Dieu". Cette expression s'écrit encore "Hallelu-Ya" et l'on remarque l'exclamation "Ya" dans le langage hébreu. En hébreu comme en arabe, les conventions linguistiques sont différentes : L'exclamation vient à la fin. Par exemple, en arabe, pour appeler un camarade on dira : "Ya Akhi", soit en francais "Mon frère !". De la même façon, Halleluya Halleluya signifie Ya Alleluh Ya Allelu, soit "Oh ! Mon Dieu. Oh ! Mon Dieu". - Ah Seigneur mon Dieu ! Analogie  Ndlr - Dans Halleluya apparait le prénom de Dieu Elai ou Ela selon la tradition juive. On remarquera la ressemblance avec l'Evangile de Marc chapitre 34 verset 15 : " Jésus s'ecria : " Elai ! Elai ! Lama sabachtani ? "; ce qui signifie :" Mon Dieu ! Mon Dieu ! Pourquoi m'as-tu abandonné ?" Selon les Témoins de Jehova, Alléluia ou Hallelujah, signifiant littéralement "Louez Jah" ou "Louez Yah", est une incitation à louer le nom divin invoquée dans le courant Rastafari, et antérieurement par les hébreux dans la Religion juive. En effet, Jah ou Yah est tiré du tétragramme YHWH et semble provenir de la contraction de Yahweh ou Jéhovah. http://fr.wikipedia.org/wiki/All%C3%A9luia_(homonymie) - La "Emounah" Juive (Confiance) est un rapport Fondamental, Existentiel, avec la Stabilité du Pouvoir Créateur : L'impératif "Croyez!" n'intervient que tardivement dans l'Ancien Testament. Avant la bataille, Josaphat de Juda dit à son armée : "Ayez Confiance (haaminou) dans le Seigneur votre Dieu, et vous serez soutenus (teamenou)" (2 Ch 20:20), ce dernier Mot signifiant à peu près "Vous serez Stables". Il s'agit de tenir ferme, de rester Stable dans ses Fondements, c'est-à-dire dans le rapport Fondamental entretenu avec le Pouvoir Créateur. Le Concept n'est pas unilatéral, comme la Foi ou la Croyance . Il englobe une réciprocité entre Fidélité (Active) et Confiance (Passive). Ce n'est pas un processus intérieur à l'Âme, c'est un Espace Relationnel entre deux Êtres. Il y avait depuis toujours un Royaume de Dieu (le Verbe) ; l'Homme de l'Ecoute peut se laisser saisir par Lui, entrer en Communion avec Lui et s'Abandonner à son Pouvoir. Il agit comme Moïse qui lève la Main Droite vers le Ciel pendant la Bataille d'Amaleq (Ex 17:12). Tant que le bâton persiste, tant qu'il reste Fondamentalement Stable (le Mot utilisé est Emounah), les Hébreux sont Vainqueurs. Selon Buber, dans l'Evangile de Marc, Jésus en reste à cette Conception Antique (c'est-à-dire Juive) de la Foi. Il dit : "Le Temps fixé est Accompli , le Royaume de Dieu s'est approché. Convertissez-vous et Croyez à la bonne nouvelle". Cette Croyance en la bonne nouvelle (Evangile) pourrait aussi s'Exprimer ainsi : "Convertissez-vous et faites Confiance!". Ce n'est pas en sa Parole Personnelle que Jésus Invite Ici à faire Confiance, mais dans le Verbe - ce Mot étant pris dans un Sens Absolu. -
http://www.idixa.net/Pixa/pagixa-1110021041.html -
Saint Paul de l'Identification du Chrétien avec le Christ : ""L'Oreille de mon Cœur a perçu Ton Appel : Viens, Suis-moi ! Je T'ai Suivi, Seigneur, Et voici : Désormais, Je Suis Celui Qui Suis. " - "Théologia Sine Métaphysica Nihil" - Elie LEMOINE - Editions Traditionnelles - P.15 - "Lumière de la Conscience qui tout embrasse, c'est en toi que se Forme l'Image de l'Univers, qu'elle y Demeure et s'y Dissout, Mystère qui détient le Miracle de la Vérité. Tu es le Soi intérieur, le "Je" Vibrant dans le Cœur. Cœur Est ton Nom, ô Seigneur !"... N'est-ce pas le Symbole même de ma Méditation : la Lumière de la Conscience, Joie Immuable, n'est-ce pas l'Origine de toute Forme ? N'est-ce pas la Voie Véritable ?" - Ella Maillart citant Ramana Maharshi -  « Il ne savait pas Lui Moïse que la Peau de son Visage était Devenue Rayonnante en Parlant Avec le Seigneur » - Passage de l' exode cité dans "Bandeaux, voiles et rayonnement : des Ténèbres à la Lumière" 3ème journée Cambacérès - Or\ Mon\ -"...elle mettra au Monde  un Fils, auquel tu donneras le Nom de Jésus c’est-à-dire : Le Seigneur-Sauve." - Mt 1, 16.18-21.24a -

Séjour : "Amandier" Vient probablement de "Luwz" (Amandier qui pousse ) - Ancien nom de Bethel, ville cananéenne - Ville du territoire des Héthiens. - apparaît dans 8 versets... Luz désigne en Hébreu l'Amandier et son Fruit l'Amande. C'est le premier arbre à fleurir au printemps et de ce fait il annonce  Une vie nouvelle, la Résurrection printanière de la nature.  Selon la Tradition Juive , c'est par la base d'un Amandier appelé Luz en Hébreu, que l'on pénètre dans la Ville Mystérieuse du même Nom de Luz  considérée comme le « Séjour d'Immortalité ». Symbolique cohérente, puisque la Résurrection est gage d'Immortalité. Par ailleurs, le Fruit de l'Amande étant enfermé dans une Coque , a conduit  Luz a devenir Symbole de ce qui est caché, couvert, enveloppé, Secret. Il Symbolise l'Essentiel caché , le Trésor caché. Ce n'est pas tout, Luz dans la Mystique et l'Esotérisme Juif à servi à la désignation d'un Os réputé indestructible, Croyance que nous retrouvons entre autre dans le Zohar (i.69) qui nous parle d'un « Os étonnant et Impérissable » en ces termes : « chaque Homme est pourvu d'un Os Impérissable sur la Terre, et c'est Grâce à Lui que le Corps sera formé à nouveau à l'Heure de la Résurrection. Cet Os sera au Corps Ressuscité ce qu'est le Levain à la Pâte, car c'est par Lui que le Saint Béni soit-il, reconstituera le Corps entier ». Si Luz met en jeu un « Os » c'est pour nous Inviter à consulter le Mot « Os » en Hébreu, lequel se dit  « Etsem »  ce terme signifiant  proprement : « l'Essence du Moi ». Pour dire « Moi-même »… on peut dire en Hébreu : « mon Os »…. et à titre d’exemple, on trouve ce terme dans le passage célèbre de la Création d'Eve à partir du côté d'Adam, en lequel ce dernier s'exclame : «  elle est l'Os de mon Os », sous-entendu : « elle provient de Moi-même » ce Qui est bien le cas, puisque Eve provient de l'intime d'Adam. - Http://journalquebecpresse.org/modules/news/article.php?storyid=2685 - Voir Mandorle - sur demande "amande.doc" et "amande-2".doc - doc dispo - Ndlr -

Sel : Sel central ce Lézard fabuleux ne désigne pas autre chose que le Sel central [...] que les Anciens ont nommé Semence métallique. Fulcanelli - Là sont le Soufre, le Mercure et le Sel des philosophes. C'est-à-dire le Corps, l'Ame et l'Esprit. - Consécration de la Pierre par Trois espèces : Blé ( ou autre céréale), huile, et Vin. - "Ordo Ab Chao" - N° 62 - Sup\ au 12° Deg\- L'Arc\ et la FM\-  La Pie\ de Fon\... par J\ Sol\ -  page 215 - Consécration de la Pierre par le Sel. - "Ordo Ab Chao" - N° 62 - Sup\ au 12° Deg\- L'Arc\ et la FM\-  La Pie\ de Fon\... par J\ Sol\ -  page 216 -"le Sel, ou Semence Métallique, dont le Dragon Ecailleux Constitue l’Origine ; Il Est aussi appelé Soufre Blanc ; C'Est le Corps ou Résine de l'Or (la Toyson d'Or de Trismosin).[...] Le Soufre qui correspond au Métal qui doit être conjoint au Sel. On l'appelle aussi Soufre Rouge. Il s'agit de l'Âme. C'Est ce Soufre qui est désigné par le Mot IoV." - http://hdelboy.club.fr/chimie_alchemy.htm - Disponible sur demande - Ndlr - - "Le But de la Démarche de l’Alchimie est de Retirer le Soufre et le Mercure afin qu’Il ne reste que le Sel. Si le Sel obtenu est bien Neutre, la Lumière pourra y entrer, c’est ce que Fulcanelli appelle le « Bouton de Retour »". - Chr\ Per\ - Synthèse Saint Jean d'été 6015 – Ori\- Paris - R\L\ Le Trait Chr\Per\ Voir Alchimie -  Salaire -

Self : "Nous avons arbitrairement traduit par "Soi" le terme "Self" généralement utilisé en anglais à l'Ashram pour désigner l'Atman, le Moi Réel par rapport au Moi Apparent. C'est cet Atman que le Maharshi recommandé constamment de rechercher en Soi-même, puisque l'Homme sera "Libéré" lorsqu'il sera dégagé de ses fausses Identifications et sera devenu Conscient de son Identité Absolu avec cet Atman. Et nous avons de même traduit par "Recherche du Soi" la Méthode (Atmâ-vichara) recommandée par le Maharshi pour parvenir à ce résultat."  -Ramana Maharshi - "L'enseignement de Ramana Maharshi" Albin Michel - Spiritualités vivantes -N°58 - Préface de Jean Herbert de l'Académie Française Page 8 -

Semaine : "Férie « Jour de la Semaine » dénomination Chrétienne destinée à éviter l'emploi des noms Païens des Jours de la Semaine   : segunda-feira, « lundi », etc. - Augustin, Enarratio in psalmos 93, § 3 ds Blaise -... Fêtes Chrétiennes, l'usage d'appeler Féries Chacun des Jours de la Semaine remonterait au Temps  des Apôtres, où chaque Jour était considéré comme une Fête, un Jour de Prière et de Réunion (Actes des Apôtres, II, 46-47) ... il est difficile de déterminer sauf à la rime s'il faut lire Féries (qui peut être en outre la forme ...de feriée, foiriee)  ou feriés ".

Sémantique : "La Possibilité d'un Langage "Religieux" (de "Relegerer", qui Réunit) n'est pas l'Apanage d'une "Révélation" Dogmatique quelconque. Sa Fonction Référentielle ou Sémantique serait Analogue à Celle du Texte "Poétique" : l'Existence du " Référent" serait anticipée, elle n'oblige pas le lecteur ou le spectateur à retracer l'Unité de Sens Présente chez son auteur, mais Tolére et surtout Appelle des Interprétations Diverses ; c'est aussi le Domaine de la Tradition Orale et du Langage Sacré." - http://hautsgrades.over-blog.com/2015/05/la-recherche-de-la-parole-perdue.html  par G\ H\ -

SemnéionSanctuaire privé Semnéion. http://www.clio.fr/BIBLIOTHEQUE/les_therapeutes__de_l_ideal_contemplatif_des_fils_d_israel_dans_l_egypte_du_ier_siecle.asp

Semences : "Laisse-les faire. Ce sont des Semences qui n'ont pas encore senti le printemps. Laisse-les dans l'Obscurité de la motte rétive. Je les pénétrerai quand même, même si la motte devient de la jaspe qui enveloppe la Semence. Je le ferai au moment voulu." - Jésus à Jude St Matthieu. - "le Sel, ou Semence Métallique, dont le Dragon Ecailleux Constitue l’Origine ; Il Est aussi appelé Soufre Blanc ; C'Est le Corps ou Résine de l'Or (la Toyson d'Or de Trismosin)." - http://hdelboy.club.fr/chimie_alchemy.htm - Disponible sur demande - Ndlr - Voir Semer, Diasporá, Dieu, Dias, Lumière.

Semer : ...issu du verbe σπείρω (speíro, « Semer ») qui a aussi donné « spore » en français. Voir Semence, Diasporá Dieu, Dias, Lumière.

Sens : Dans le Centre, c’est la dimension de tout Espace qui se rend manifeste, comme d’une manière symétrique ; c’est un autre Temps qui se Révèle. se Révèle que le Temps des hommes ne prend sens qu’en relation à un  Temps tout autre, le  Temps de l’Origine, parce qu’il Est le  Temps de la Fondation du Monde des hommes. Séjourner dans la proximité du Centre est séjourner dans le Sens ; dépasser le  Temps Profane est, de la même façon, accéder à la Réalité Ultime et Vivre selon le rythme du Divin. Temps de l’autrefois (illud tempus que les mythes racontent en narrant ce qui fut in illo tem­pore), c’est-à-dire  Temps - Mircéa ELIADE - "Au Plan du Sens littéral Transformer c'est "Former Au-delà". Souvenons nous également que le latin transformare signifie outre Transformer, Métamorphoser. De plus, la Transformation est également l'Opération par laquelle on Transforme." - Geo\ JUL\ "La chambre du milieu, lieu de transmutation : creuset, athanor, matras." Ori\ Mon\ -1° journée Cambacérès - 6013 - "Le Creuset de l'ancien français Croisuele ou Cruisel est à l'origine une lampe qui devait avoir deux mèches en Croix. C'est dans le Sens contemporain, un récipient qui sert à faire Fondre ou Calciner certaines Substances."- Geo\ JUL\ "La chambre du milieu, lieu de transmutation : creuset, athanor, matras." Ori\ Mon\ -1° journée Cambacérès - 6013 - Selon RAMANA Maharshi le Corps Physique auquel nous nous Identifions est sans importance. Seul le Soi qui est la Pure Conscience d'Être doit-être trouvée grâce à l'Enquête incessante: « Qui-suis-je ? » (Atma Vichara). Le Soi est Silence, imperceptible par les Sens et inconcevable par l'Intellect. C'est cette Présence Absolue qui seule Est et Demeure Immuable. Tandis que tout se forme, se Transforme et se déforme dans l'Univers, "Cela" ne Meurt pas, ne Naît pas et Demeure en chacun. Chacun de nous répète sans cesse "Je", à toute heure du jour, sans s'interroger sur la Source de ce Sentiment d'Être et en l'attribuant au Corps, en Raison d'une Investigation superficielle de la Question. Or c'est tout le contraire, la "Conscience en Soi", c'est-à-dire en elle-même, ce que nous pourrions appeler la "Conscienceté", indépendamment de la "Conscience de", est en Vérité la Source invisible de Tout. Cette Réalisation peut se faire au cours de l'Existence et met fin à la Souffrance qui n'est Autre que l'effet de l'Ignorance de Qui nous sommes. Le Maharshi exhortait tous ceux qui l'écoutaient à se poser inlassablement la Question « Qui-suis-je ? », indiquant ainsi la direction que le Chercheur doit prendre pour couper la Racine même de l'Illusion (Mâyâ) associée à l'Identification avec le "Je" (Jiva ou encore Ahamkâra). - http://fr.wikipedia.org/wiki/Ramana_Maharshi - Qu'est-ce que l'Etymologie ? En première Analyse, c'est la recherche de la Vérité dans le Sens des Mots  (Etymos), Vrai. S'efforcer de Comprendre le Sens Original des Mots, c'est donc aider à les mieux Maîtriser, un peu comme le fait de démonter puis de remonter un appareil, assure à l'opérateur une plus grande sécurité dans son maniement. D'où vient le Mot considéré ? Par qui a t-il était construit, à quelle époque, dans quel Etat d'Esprit , toutes ces questions permettent de mieux l'intégrer dans le discours. L'étudiant se familiarise plus facilement, avec ces instruments de précision et, au lieu de buter sur des difficultés surajoutées, il transforme ces obstacles en repères, un peu comme l'alpiniste trouve dans des reliefs parfois ingrats des prises facilitant son Ascension. -Pierre DELAVEAU - La mémoire des mots en médecine, pharmacie et sciences - Edition Louis PARIENTE - La Transformation, terme que l’on trouve parfois dans le Langage de l’Hermétisme pour désigner un Passage Au-delà de la Forme, n’est pas à Confondre avec la Transmutation qui ne représente qu’un simple changement d’Etat au sein du Domaine Formel Individuel. La Transformation Est donc, au Sens strict, un Accès à un Etat Supra-individuel non Formel par le Dépassement des Conditions limitatives (Temporelles et Physiques) de l’Existence Humaine, c’est-à-dire l’Accomplissement Effectif d’un Niveau de Réalisation relevant incontestablement des « Grands Mystères* ». - (Aperçus sur l’initiation, ch. XLII, « Transmutation et transformation ».- René Guenon - ) - "Le Chemin de l'Ethos c’est Vivre, c’est Être Emu, mais c’est aussi Être Affecté, dans le Sens d’une Compréhension (prendre avec) et l’Acceptation d’une Souffrance. Car l’Être Relié Positivement par le Cœur, est Touché, Blessé par les Epreuves. Cette Blessure est la Marque du Manque et de la Limite Existentielle . Mais aussi le Lien avec l’Au-delà de l’Être,, sa Dimension Sacré, traversé qu’Il Est par le Souffle, l’Esprit. Alors l’Epreuve Nous Relie au Tout Autre, mais également à l’Autre Qui Est Reconnu comme Différent dans Son Identité mais Identique dans sa Dignité. Cette Connaissance, cette Reconnaissance Est le Chemin Initiatique. Non seulement l’Impératif catégorique de la Morale, mais un Travail d’Implication dans le “Comment Faire” pour Accéder à la Voie Juste, à l’Ecoute, et à la Sagesse. - Ala\ KNA\ "Une approche de l'Epreuve au REAA" P-14 - Ori\ Mon\ 6009 -" - "On a retenue de moi qu'Aphrodite Pandéme, c'est à dire la Populaire, Celle qui ne Préside qu'à la continuation de la Race et au Plaisir, Oubliant que Je Suis aussi Aphrodite Ourania, la Céleste, qui Préside aux Retrouvailles de l'Homme avec son Âme et de l'Âme avec son Origine Divine. Ma Beauté Extérieure seule, à retenue le Regard des Hommes, mais cette Beauté que l'on m'a Donné, que l'on a fait sortir de la Pierre, cache une Beauté Spirituelle qui dépasse les Sens, et Est en fait l'Expression de l'Amour Pur. - Gér\ PUI\- "L'amour et la vertu" P 14 La Per\ Lan\ Ori\ Mon\ 6014 -" - "Nous (Noùs - Ndlr -) ne pouvons pas Oublier que, dans notre contexte culturel, de nombreuses personnes, bien que ne reconnaissant pas en Soi le Don de la Foi, sont quand même dans une Recherche sincère du Sens Ultime et de la Vérité définitive sur leur Existence et sur le Monde. Cette Recherche est un authentique « Préambule » à la Foi, parce qu’elle met en Mouvement les Personnes sur le Chemin qui conduit au Mystère de Dieu. La Raison de l’Homme Elle-même, en effet, porte Innée l’Exigence de « Ce Qui a de la Valeur et Demeure Toujours » . Cette Exigence Constitue une Invitation permanente, inscrite de façon indélébile dans le Cœur Humain, à se mettre en Chemin pour trouver Celui que nous (Noùs - Ndlr -) ne Chercherions pas s’il n’était pas déjà venu à notre Rencontre . La Foi nous (Noùs - Ndlr -) Invite Justement à cette Rencontre et nous (Noùs - Ndlr -) y Ouvre pleinement".- Benoît XVI  cité dans  - "La Foi Maç." - Mat\ GAB\  RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ 6013- "A t'Il Intégré, que dans la Vie la Place de Chacun est Donnée par le Souffle Divin. Que le Temps et l'Evolution sont pour la Perfection de son Âme ? Comme le Chaud et le Froid, les Sens sont Illusions, le Passé et le Futur sûrement Vanités ? Les Pensées sont t'elles ses Prières Créatrices ? Le Livre Sacré est le Livre Unique de Chacune de nos Vies. Le Mage est hors des Âges, c'est un Cavalier Sage. Le Roi est avec ou sans Foi, c'est le Cavalier du moi ou du Toi. Les Rois Mages sont dans les Âges pour la Foi, ce sont les Cavaliers Sages pour Toi." - Jérôme Hérin 13-09-2014 - "Plus une Philosophie est Subtile et Idéale, plus elle est Vaine et Inutile pour Expliquer des Choses Qui ne demandent qu'un Sens Droit pour être Connues." - LA BRUY., XVI - "Ainsi l’Epée à Deux  Tranchants, nous rappelle que toute Parole Émanant de l’Esprit a un double Sens : Exotérique et Esotérique Reliée à l’Heptagone, elle nous (voir Noùs - Ndlr -) Révéle qu’Au-delà des Oppositions  énoncées, celles-ci se complètent et se Concilient dans leur Synthèse." - Rob\ GAS\ « Le temple de l'Esprit " - P14 Ori\ Mon\ - "Le Nombre Trois étant le Nombre Créateur par Excellence, son Carré Représente la Création multipliée c'est-à-dire l’Universalité des Êtres et des Choses, c’est les Sens du Novénaire Qui est ainsi Affirmé par Trois fois." - http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm - "La Possibilité d'un Langage "Religieux" (de "Relegerer", qui Réunit) n'est pas l'Apanage d'une "Révélation" Dogmatique quelconque. Sa Fonction Référentielle ou Sémantique serait Analogue à Celle du Texte "Poétique" : l'Existence du " Référent" serait anticipée, elle n'oblige pas le lecteur ou le spectateur à retracer l'Unité de Sens Présente chez son auteur, mais Tolére et surtout Appelle des Interprétations Diverses ; c'est aussi le Domaine de la Tradition Orale et du Langage Sacré." - http://hautsgrades.over-blog.com/2015/05/la-recherche-de-la-parole-perdue.html  par G\ H\ - "Selon la Légende, Dieu Voulant punir les Hommes de leur Prétention à Monter jusqu'à Lui (la Tour de Babel !) leur fit parler au lieu d'une Langue Accessible à tous, une Multitude de Langages, Créant la Zizanie ... A s'en tenir au Monde Profane, c'est peut être aussi Celà, la Parole Perdue ! Une Parole Accessible à tous, quelque soit la Langue dès lors qu'elle s'Adresse à l’Âme et Cherche à Toucher les Cœurs . Mais il arrive que cette Parole "Commune" Soit Investie d'une Mission particulière : Permettre à l'Homme de Communiquer avec le Sacré. Il faut Entendre Ici par " Sacré" Tout Ce Qui présente un Caractère Transcendantal, Religieux ou Laïc. Pour Celà, selon le vers de Stéphane Mallarmé, il convient de " Donner un Sens plus Pur aux Mots de la Tribu " ; la Parole va être Magnifiée, le Mot Glorifié. Mais la Parole n'est pas uniquement une Prière qui Monte de l'Homme vers le Sacré ; elle est aussi un moyen pour le " Sacré " de s'Adresser à l'Homme. L'aspect est alors Essentiellement Religieux, c'est le Verbe : " Car le Mot c'est le Verbe et le Verbe c'est Dieu ", écrit Victor Hugo." - http://hautsgrades.over-blog.com/2015/05/la-recherche-de-la-parole-perdue.html  par G\ H\ - "A mon Sens, il n'y a pas d'Initiation ratée ; nous ne sommes plus des Enfants que l'on note ; plus non plus, des grands Boyscouts, Ados attardés. Nous sommes et pas par Hasard !" - Ala\ MES\ - "Renaitre en Hiram" - RL\  813 les FF\ Libres Ori\ Béz\ - 6015 - "Le binôme, « Tablier de Peau Blanche - Apprenti Franc-maçon » – est en Miroir pour Celui qui a fait le Vœu d’être un Eternel « Apprenant ». Pour Comprendre le Message que nos Anciens ont Voulu nous Transmettre lors des prémices de la Réception-Initiation, il faut Trouver le Sens du « Passage par la Peau » pour être Reconnu pour Tel !" - Jean-Bernard-LOI\ - "Le « Mutus Liber » Du Franc-Maçon de R\A\P\M\M\" -  R\L\ Amon Râ - G\L\S\H\ - Ori Mont - 6015 - « Le Mal n'était pas Un Élément de la Création car celle-ci était Bonne ». Seule la Libre action de l'Homme a Introduit le Mal. L`Homme,  Formé de Poussière et de Souffle, est Enfant de l’Esprit Tout en étant de la Matière. L'Arbre de la Connaissance Porte les Fruits du Multiple, de la Dysharmonie. Pourquoi y a t’Il touché ? Par faiblesse, mais plus encore par Prétention, par Vanité pour s'être Voulu l'égal de Dieu. Mais si la "Faute" est en Nous, Tout reste réparable " par Nous ". Le Sens de notre Combat est de Transformer la Dualité Fondamentale Esprit / Matière en Harmonie dans l’Unité."  - http://hautsgrades.over-blog.com/2015/05/la-recherche-de-la-parole-perdue.html  par G\ H\ - Voir Individualité

Sensation :  "La Roue de la vie détaille (entre autre) le mécanisme qui régit le Passage de Vie en Vie. Ce mécanisme est Constitué de Douze Maillons, Douze Etapes. Chaque Maillon Conditionne le suivant et est lui-même Conditionné par le précédent. La Loi  qui Lie les Maillons entre eux se Nomme la Loi de la coproduction conditionnée. Elle s’Exprime selon la formule suivante : «  Ceci étant, Cela Est ; de l’Apparition de Ceci, Cela Apparaît » Illustrant ainsi l’interdépendance de ces Maillons. Nous n’allons pas Ici rentrer dans le détail des Douze Etapes, nous ne faisons que les Citer : 1 L’Aveuglement – 2 Les Constructions Mentales – 3 La Conscience Discriminante – 4 Le Nom et la Forme – 5 Les Six Sphères Sensorielles – 6 Le Contact – 7 La Sensation – 8 La Soif – 9 L’Appropriation – 10 L’Action – 11 La Naissance 12 La Mort. Cette Chaîne est Infinie car le Douzième Maillon Conditionne à son tour l’Apparition du 1er, d’où l’appellation de la Roue de la vie. Il s’agit d’un Cercle Infini dont nous sommes Prisonniers. L’Enseignement du Bouddha vise à nous permettre de briser ce Cercle pour être définitivement Libérés et ne plus Renaître dans ce Monde où tout est Dukkha." - http://www.lesreligions.fr/articles/16-2eme-Noble-Verite-origine-souffrance.php#.UtgUGU3LTGg -

Sensibilité : Sensibilité

Sentier : La Rectitude, c’est le caractère de ce qui est rectiligne ou à Angle Droit. C’est aussi la Qualité de Droiture d'une Personne qui est Qualifiée [...] de « Libre et de Bonnes Mœurs ». C’est, d’après Moi, une Qualité Innée Qui permet, comme Nous y Invite le (X)ème Voyage, d’Aimer la Justice, de la Révérer, de marcher dans ses  Voies, de la Servir de tout votre Cœur et de toute votre Âme. [...] Si la Rectitude est en excès Cela peut amener une Rigidité Excessif avec le risque de Formalisme et d’enfermement dans des Principes étroits qui détruisent la Lucidité et la Spontanéité. Si elle fait Défaut, le risque sera le manque de Constance et, aussi, l’Egarement possible dans les Sentiers fleuris. [...] La Raison permet de Discerner quels sont ses Devoirs. La Raison Alliée à la Rectitude permet de faire Son Devoir. Avec la Spiritualité en plus, Cela Doit nous amener à faire notre Devoir parce qu’Il Est le Devoir. - "Raison, Rectitude, Spiritualité..." - Rem\ DIM\ - P37 Ori\ Nar\ 6013 - " Trente deux Qualités pour Atteindre la Libération" . - Bouddhisme. - (Le REAA comporte 33 Degrés ! Analogie ? - Ndlr -) Propriétés du Nombre 32 - Symbolisme  : Selon R. Allendy, "c'est la Différenciation Apparaissant dans le Monde organisé". Il ne serait pas la Génération Créatrice comme 23, qui est l'inverse de 32, mais plutôt le Plan, le Schéma, des diverses Formes de Créatures modelées par le Créateur. Il serait aussi la Libération Karmique Cherchée dans les Epreuves de la Loi naturelle, 8 x 4 = 32 : Représente l'Ensemble des Hommes sur la Terre. Nombre Inspirant à l'Homme la Vérité et Lui Apprenant Comment la Vivre. Symbole de Justice, selon les Pythagoriciens. - Général : Dans les Révélations faites par Jésus à Gemma, dans son livre "Parole d'Amour", Jésus Affirme que sur la Croix, Il avait 32 Os de fracturés. - Le Monde a été Créé par 32 Voies et elles Forment les 32 Sentiers Mystérieux de la Sagesse selon la Kabbale, Formé par les 22 Lettres de l'Alphabet Hébreu et les Dix Sephirot - au singulier : Sephira - de l'Arbre Séfirotique, Qui sont des Attributs du Nom Divin . Les 32 Chapitres de l'Apocalypse d'Abraham - 80-100 après J.C. - des écrits de la bibliothèque de Qumrân, dans lesquels sont racontés la Chute de l'Homme et l'Idolâtrie des descendants d'Abraham, la Fin des Temps et que les Nations Païennes seront bientôt punies, et enfin le Messie Qui viendra Rassembler son Peuple et passer ses Ennemis au Feu. C'est le Nombre de Lettres de l'Alphabet que Dieu aurait Enseignées à Adam. Certaines d'entre elles se seraient Perdues. On prétend en effet que le Visage de Dieu serait Formé de 32 Lettres qui n'ont pas toutes été Découvertes, ni Déchiffrées et Ordonnées. Si cela avait été le cas, l'Homme aurait Retrouvé sa Dignité de Fils de Dieu. Les Evangiles ont réussi à Déchiffrer 24 Lettres, le Pentateuque 22 et le Coran 28. Selon la Tradition Bouddhiste, la Mère de Bouddha observa 32 mois d'abstinence et devait être douée de 32 qualités. C'est ainsi que Bouddha Possédait dit-on 32 Vertus Caractéristiques. Le Satipatthâna est un des exercices Fondamentaux de Méditation du Hinayana (Bouddhisme : petit Véhicule). L'une de ses Etapes consiste à Orienter son attention successivement sur les 32 Parties du Corps. La bouche contient normalement 32 dents : 16 à la mâchoire supérieure et 16 à la mâchoire inférieure. Anniversaire de mariage : noces de cuivre. - Occurrence : Le Nombre 32 est employé 11 fois dans la Bible. Le Nombre 60 est employé 32 fois dans la Bible. La somme des occurrences de tous les Nombres de la Bible multiples de 21 donne 32. Dans l'Evangile de Matthieu, l'expression 'Royaume des Cieux' revient 32 fois. Les 32 mentions du Nom Divin Elohim dans le premier Chapitre de la Genèse. Le Verbe Libérer est employé 32 fois dans la Bible. - http://anagogie.online.fr/nombres/nb32.htm - Voir Montagne aux pentes abruptes

Sentiment : Le vrai Sentiment est immobile. Il aime tout et rayonne. Les Sentiments en eux-mêmes sont d’une importance vitale, mais il faut adopter une attitude différente à leur égard. Si tu les refoules trop tôt, ils te restent dans la gorge et sont étouffés, Si tu les laisses monter librement jusqu’aux yeux, leur force initiale se perd en larmes, Mais si tu les LUI offres au moment où ils arrivent à la gorge, alors ils se transforment et deviennent Energie-Lumière qui Rayonne à travers tes yeux. [...] Chaque petite Cellule prie. La Prière de toutes ensemble, c’est le vrai Sentiment. (p58). Conscience, Connaissance du monde, Connaissance plus ou moins intuitive, perception, sensation, impression. Impression morale : Sentiment de joie. Expression de la sensibilité, d’un penchant, d’une affection, d’une Passion, avis, opinion. Conscience que l’on a de la Réalité d’une chose : avoir le Sentiment de ses limites.- ne pas confondre avec Émotion - L'Émotion c'est la stupidité du Cœur, le Sentiment c'est son Intelligence - Gita Mallasc  - Dialogue avec l’ange (p57) - Il ne suffit pas d'apprendre à l'homme une spécialité car il devient ainsi une machine utilisable et non une Personnalité. Il importe qu’il acquière un Sentiment, un sens pratique de ce qui vaut la peine d’être entrepris, de ce qui est Beau, de ce qui est Moralement Droit. - Albert EINSTEIN - « Comment je vois le monde » - Dans la stupeur ou l'Anxiété, à travers l'expérience des Sentiments extrêmes, quand tu surplombes un précipice, que tu fuis le combat, que tu connais la faim ou la terreur, ou même lorsque tu éternues, l'Essence de la spatialité de ton propre Esprit peut-être saisie. - Vijnânabhaïrava Tantra - "Un Pas donne la direction, deux la précisent, Trois la confirment et prouvent une avancée ferme et Droite. En effet la Droite est le domaine de la Raison, comme me l’a fait remarquer notre Frère, Ancien Grand Maître, J-C Bousquet. La Gauche celui des Sentiments : c’est le côté Sinistre, c’est Dangereux ; il ne faut pas s’y aventurer, du moins sans assurance et protection.[...] Seul le Maître a le droit de s’aventurer dans le domaine des Sentiments, de la passion, mais il ne peut le faire que dans des conditions précises : sous le contrôle de l’Esprit, qui vient d’en Haut, et après avoir surmonté la Mort, qui est en Bas." - Jea\ Mey\ - "Les pas du F\M\" - Ori\ de Mon\ 6013 - Selon RAMANA Maharshi le Corps Physique auquel nous nous Identifions est sans importance. Seul le Soi qui est la Pure Conscience d'Être doit-être trouvée grâce à l'Enquête incessante: « Qui-suis-je ? » (Atma Vichara). Le Soi est Silence, imperceptible par les Sens et inconcevable par l'Intellect. C'est cette Présence Absolue qui seule Est et Demeure Immuable. Tandis que tout se forme, se Transforme et se déforme dans l'Univers, "Cela" ne Meurt pas, ne Naît pas et Demeure en chacun. Chacun de nous répète sans cesse "Je", à toute heure du jour, sans s'interroger sur la Source de ce Sentiment d'Être et en l'attribuant au Corps, en Raison d'une Investigation superficielle de la Question. Or c'est tout le contraire, la "Conscience en Soi", c'est-à-dire en elle-même, ce que nous pourrions appeler la "Conscienceté", indépendamment de la "Conscience de", est en Vérité la Source invisible de Tout. Cette Réalisation peut se faire au cours de l'Existence et met fin à la Souffrance qui n'est Autre que l'effet de l'Ignorance de Qui nous sommes. Le Maharshi exhortait tous ceux qui l'écoutaient à se poser inlassablement la Question « Qui-suis-je ? », indiquant ainsi la direction que le Chercheur doit prendre pour couper la Racine même de l'Illusion (Mâyâ) associée à l'Identification avec le "Je" (Jiva ou encore Ahamkâra). - http://fr.wikipedia.org/wiki/Ramana_Maharshi - Honneur : Estime, considération, qui suivent la Vertu, le Courage, le Talent. Réputation acquise. Sentiment de la Dignité Personnelle. (au pluriel) Distinctions, Dignités. Fonctions Honorables. Démonstrations de Respect. - Média Dico -" - "Le Chemin du Pathos c’Est l’Epreuve Qui Est Refus, non Vécue comme Source de Progrès et de Dépassement mais comme un Déchirement à l’Origine de Sentiments tels que la Désaffection, le Désintérêt et l’Opposition. L’Epreuve développe alors la Séparation et la Rupture en Lieu et place du Lien et de la distinction. Elle Est surtout le Refus de Reconnaitre en Nous, notre part d’Ombre, notre double Identité Apollonienne  et Dionysiaque, l’Esprit qui nous Eclaire et le Tumulte qui nous rend Sourds. Cette Attitude Déchirer l’Unité de l’Homme et Ouvre l’Espace du Subconscient, Lieu de Camouflage et de Refoulement où s’Entrechoquent et se Combattent des Sentiments divergents tel que la Vanité et la Culpabilité, l’Exaltation ou la banalisation. Ici, l’Homme ne Reconnaît plus son semblable comme Identique mais lui Attribue une Survalorisation, source de déception ou une Sous-valorisation, Source de détournement, et pour Lui, Il développe un Idéal Inaccessible, aboutissant à une Rancœur de Lui-même et au  Refus de l’Esprit, Source d’Attachement aux Désirs multiples et d’Aveuglement. Si la Blessure sur le Parcours Initiatique Relie et avive, Ici, l’Epreuve Sépare et Déchire, elle rompt l’Harmonie du Vivant, la Quête de Sens, au risque d’aboutir à la brisure, qui est la Mort de l’Âme.- Ala\ KNA\ "Une approche de l'Epreuve au REAA" P-14 - Ori\ Mon\ 6009 -" - La Foi sans la Charité ne porte pas de Fruit et la Charité sans la Foi serait un Sentiment à la Merci constante du Doute. Foi et Charité se réclament réciproquement, si bien que l’une permet à l’autre de Réaliser son Chemin ». [...] Enfin qu’est ce que la Foi, sinon une « audace de la Raison », c'est-à-dire le Courage d’aller Au-delà de la Raison, de ce que je peux Démontrer. Si ce n’est prendre le risque d’un Lâcher prise. [...] L’Intuition est le premier rapport à la Foi. A l’Intérieur de nous (Noùs - Ndlr -), avant de Connaître l’Initiation, la Tradition, ou le G\A\D\U\, nous sentons dans notre Cœur, qu’il Existe quelque chose de plus important que nous (Noùs - Ndlr -) et nous (Noùs - Ndlr -) poussons la Porte du Temple  [...] J’ai Conscience que le premier Acte par lequel on vient à la Foi est un Don, Qui, Découvert Devient la Foi qui Agit et Transforme la Personne jusqu’au fond d’Elle-même ."  - Mat\ GAB\ - "La Foi Maç."   RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ 6013- "La Déchéance ne s’est pas produite d’un seul coup ; on pourrait en suivre les Etapes à travers toute la Philosophie moderne. C’est la Perte ou l’Oubli de la Véritable Intellectualité qui a rendu Possibles ces deux Erreurs qui ne s’Opposent qu’en Apparence, qui sont en Réalité Corrélatives et complémentaires : Rationalisme et Sentimentalisme." - René GUENON - "Symboles de la science sacrée" - Mythes, Mystères et Symbolismes. - Page 2 - "Le Symbolisme est le moyen le mieux adapté à l’Enseignement des Vérités d’Ordre Supérieur, Religieuses et Métaphysiques, c’est-à-dire de Tout ce que Repousse ou Néglige l’Esprit Moderne ; Il est Tout le Contraire de ce Qui convient au Rationalisme, et tous ses Adversaires se comportent, certains sans le savoir, en véritables Rationalistes ; Pour nous, nous pensons que, si le Symbolisme est Aujourd'hui Incompris, c’est une Raison de plus pour y insister, en exposant aussi complètement que Possible la Signification Réelle des Symboles Traditionnels, en leur Restituant toute leur portée Intellectuelle, au lieu d’en faire simplement le thème de quelques exhortations Sentimentales pour lesquelles, du reste, l’usage du Symbolisme est chose fort inutile." - René GUENON - "Symboles de la science sacrée" - Page 5 - "L'Espoir est un référentiel Humain en rapport avec le Désir, l'Espérance a le Sens d'une Autre Dimension , Vivante en Lui, la Dimension de l'Universelle. C'est ce Sentiment Incommunicable d'Expansion, de Dépassement qui donne au CR+C non plus seulement une Individualité Humaine mais la Certitude que sa Vie a un Sens dans l'Ordre des choses et dans l'Univers." - Pat\ MAH\ CR+ "3 motifs nous rassemblent ..." SC-702 Ori\ Mon\ 6014 - "La Septième Image des Deux Corps Toujours Soudés et de la Pluie de Rosée montre la Purification, l'Œuvre au blanc, l'Albédo. Avec la Mort de l'Ego, l'Ombre s'Eclaire et dote le Couple d'une Connaissance Autre qu'Intellectuelle  : le Sentiment. Les Yeux du Cœur commencent à Voir : le Sourire est sur les Visages. (On peut Rêver alors d'une Souris, et la Langue des oiseaux Incite à Sourire ...) C'est un présage de Naissance au Discernement Objectif. C'est la Lumière Apparaissant après les Ténèbres (Rêve d'Aurore ou de Lever de Lune qui indique la Perception accrue de la Luminosité de l'Inconscient)." - http://www.cgjung.net/alchimie/1993/avril.ht  - et Il ne semble pas soupçonner le Symbolisme de la Croix (p. 393), pas plus qu’il ne parait avoir bien Compris la Signification Traditionnelle du Cœur (pp. 153-154), se rapportant à l’Intellect et non au Sentiment. Disons, sur ce dernier point, que le "Cuore gentile" des « Fidèles d’Amour » est le Cœur Purifié c’est-à dire Vide de tout ce qui concerne les objets Extérieurs, et par là même rendu apte à Recevoir l’Illumination Intérieure ; ce qui est remarquable, c’est qu’on trouve une Doctrine Identique dans le Taoisme. - Cf. René Guénon : « Aperçus sur l’ésotérisme chrétien –  Le langage secret de Dante et des «Fidèles d’Amour» – 1 -Voir Favori - Faveur - Lilà - Joueur Divin -

Séparer : Qualité Fondamentale de l'Unité Vivante : se Séparer, s'Unir... se Transformer, se spécifier... Paraître et Disparaître, se Solidifier et se Fondre... surgir et finir, créer et détruire, Naissance et Mort, Joie et Souffrance, tout se conjugue dans un même Esprit..." Goëthe "Maximes et Réflexions" cité par Phi\ MAN\ "Le Rituel d'ouverture des travaux au 3° degré" Ori\ Mon\ - 1° journée Cambacérès - 6013 - Non-Séparer, non-Différencié. en sanskrit - Abhinna Henri LE SAUX - "La montée au fond du Cœur.", - Glossaire - "Le mot Secret vient du latin "Secretum", participe passé du verbe Secerno. Ce verbe est formé du préfixe "Se" qui indique la Séparation et du radical "Cerno" qui signifie Trier, distinguer. Ainsi ce verbe désignait dans son premier sens le fait de tamiser le gravier, de séparer le « bon grain de l’Ivraie »." - Synthèse annuelle Maî\ Sec\ P14 Ori\ Mon\ 6013 - "...le sec\ et son dev\ dans la recherche de la vér\" - “ Les Fous ont tout perdu sauf la Raison (France inter 19/08/97).disait l’académicien et ministre Jean-François Deniot. Nous ne pouvons Raison qu’avec nos Pensées, elles limitent la Tolérance car manipulées par notre faux-Moi, notre Mental. nous avons toujours Raison, mais nous avons Voilé la Source, l’Être,  mais “ L’Eau, même la plus Pur, coupée de sa Source ne peut tarder à croupir ”. Nous ne sommes  pas Maître de nous même et pourtant nous avons Raison : tout le Monde à Raison, les Horreurs  du Monde sont pleines de gens qui ont Raison, puisque nous Raisonnons avec nos Acquis, nos modèles nationaux, sociaux, Tribaux, Claniques, Séparateurs, Diviseurs, sclérosant : notre Psyché souillée. [...] Les Soufis “ Derviches tourneurs ” chantent en prélude à leurs Danses : “ Dis Adieu à la Raison, Adieu, Adieu, Adieu.”. “Seuls les Véritables Maîtres d’eux même sont en Vérité, en Justice ” (C’est l’Enseignement de Platon dans Le Criton, Le Phédon, et l’Apologie de Socrate.). La Verticalité de l’Arbre est représentée en Loge par le Fil à plomb, l’Acacia ou suivant la Tradition suivie… sous le figuier, ou le chêne… ils sont tous conviés à l’Agapè.  René RIGAUD, passé à l’Orient Eternel,  dans « Discussion sur la face cachée de Jean” disait "Il faut s’être dépris de la chair et s’être Elevé Au-dessus même de la Raison Personnelle, jusqu’à l’Impersonnelle Raison"... "Jusqu’a l’Impersonnelle Raison", Maîtresse du 3° Degré, Clef de voûte de l’article 1° de notre règlement intérieur." (Celui de la R\L\ 813 Ori\ de BEZ\) - "Putréfaction : Blanche - Albédo - Séparation jusqu'à a totale Dissolution les Éléments Calcinés - La solution d'une Matière totalement Purifiée. " -http://www.franckbailly.fr/deh/www/Documents/planches/1/tablier/tablier.htm -  "Hiram Devient sous le Voile de l'Allégorie, le Principe du Bien et les Trois Mauvais Compagnons le Principe du Mal. Le Sanctuaire du Temple Est la Conscience de l’Homme, Séparé du Saint des Saints par la Nef qui Incarne la Raison." - Gér\ Cas\ -P14 Ori\ Mon\ - 6014 - "Comment le MS concilie..." -"Le Chemin du Pathos c’Est l’Epreuve Qui Est Refus, non Vécue comme Source de Progrès et de Dépassement mais comme un Déchirement à l’Origine de Sentiments tels que la Désaffection, le Désintérêt et l’Opposition. L’Epreuve développe alors la Séparation et la Rupture en Lieu et place du Lien et de la distinction. Elle Est surtout le Refus de Reconnaitre en Nous, notre part d’Ombre, notre double Identité Apollonienne  et Dionysiaque, l’Esprit qui nous Eclaire et le Tumulte qui nous rend Sourds. Cette Attitude Déchirer l’Unité de l’Homme et Ouvre l’Espace du Subconscient, Lieu de Camouflage et de Refoulement où s’Entrechoquent et se Combattent des Sentiments divergents tel que la Vanité et la Culpabilité, l’Exaltation ou la banalisation. Ici, l’Homme ne Reconnaît plus son semblable comme Identique mais lui Attribue une Survalorisation, source de déception ou une Sous-valorisation, Source de détournement, et pour Lui, Il développe un Idéal Inaccessible, aboutissant à une Rancœur de Lui-même et au  Refus de l’Esprit, Source d’Attachement aux Désirs multiples et d’Aveuglement. Si la Blessure sur le Parcours Initiatique Relie et avive, Ici, l’Epreuve Sépare et Déchire, elle rompt l’Harmonie du Vivant, la Quête de Sens, au risque d’aboutir à la brisure, qui est la Mort de l’Âme.- Ala\ KNA\ "Une approche de l'Epreuve au REAA" P-14 - Ori\ Mon\ 6009 -" - "Chaos" En Grec, proprement Ouverture, Abîme" - "En Sanskrit, Kha, Cavité." - "Vous mettez tous les jours un nouveau Chaos entre Dieu et vous (Voir Voûs! - Ndlr -)", MASS. - "Dans la Théologie Païenne, Confusion générale des Éléments avant leur Séparation et leur Arrangement pour Former le Monde." - Dictionnaire le Littré - Le Nom du premier Meurtrier d’Hiram-Abi a pour Nom Ab-Hiram ce Qui Signifierait « Qui Rejette le Père » ou Qui Immole le Père (le préfixe Ab en français indique au propre comme au figuré l’écart ou la Séparation). - http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm -

Sephirot : Voir les différentes Sefirots (séphira au singulier), et la Non-séphira Dath. - ...Selon les recherches sémiologiques de cet auteur (Dominique Aubier), le nom du héros Don Quichotte serait issu de l'expression araméenne « Que-chott » qui signifie « Vérité ». Ses travaux épistémologiques tendent à prouver que l'œuvre de Cervantès serait un ouvrage dont la structure épouse l'édifice kabbalistique des sefirots - Dominique AUBIER - Don Quichotte prophète d'Israël, ed. Robert LAFFONT, 1966 (Don Quijote Profeta y cabalista, ed. Obelisco, Barcelone 1987)  http://fr.wikipedia.org/wiki/Don_Quichotte - Voir Masloth.

Nous considèrerons l'arbre des Sephirot en cherchant ce que peut signifier :
1- La Prière Passive du Pilier de la rigueur et de la Passivité -

2- La Prière Active du Pilier de l'Action et de la miséricorde -

3- La Prière équilibrée du Pilier central. -

En 1- nous pourrons trouver par exemple :

La Prière de Reconnaissance avec Binah : l'Intelligence - La Prière d'Admiration avec Geburah : la Force et la Rigueur - La Prière de Louange avec Hod : le Louange.

En 2- nous pourrions trouver :

La Prière de Supplique avec Hochma : la Sagesse - La Prière d'Intercession avec Hesed : la Libéralité - La Prière d'Action avec Netzah : la Victoire.

En 3- peut-être reconnaîtrons nous par exemple :

La Prière du Cœur avec Tipheret : la Beauté - La Prière de Bénédiction avec Yesod : le Fondement - La Prière d'Exorcisme avec Malkuth : le Royaume.

Notre question sera alors :  « La Prière doit-elle être efficace ? Ou encore : a-t-elle un But ? » - La Prière « efficace », comme l'œuvre d'art « efficace » a-t-elle besoin d'une structure ? - C'est à dire : a-t-elle une « signature » qui fait qu'on la reconnaît pour telle par l'effet qu'elle Cause Exotériquement sur le Corps et où le Psychisme et Esotériquement sur, les Corps subtils, l'astral, la réintégration, « l'atmosphère » que peuvent percevoir les autres ? - J-L\ TAU " La souffrance" - RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ - Une Route peut prendre mille directions, la Vérité n'en Connaît qu'Une.-  La longue montée de l’escalier du phare vous transforme lentement en parfait tire-bouchon, tout en haut du flacon l’ivresse du grand large vous menace ! - Aumada - "Amen : Mot de la même Racine que la Sefira Emouna, Foi, Fidélité, et dont le sens est : Foi, Certitude, Vérité." - Guy MAR\- "Réflexions sur les serments du 14°" - P14 - Ori\ Mont\6013 -" - " Trente deux Qualités pour Atteindre la Libération" . - Bouddhisme. - (Le REAA comporte 33 Degrés ! Analogie ? - Ndlr -) Propriétés du Nombre 32 - Symbolisme  : Selon R. Allendy, "c'est la Différenciation Apparaissant dans le Monde organisé". Il ne serait pas la Génération Créatrice comme 23, qui est l'inverse de 32, mais plutôt le Plan, le Schéma, des diverses Formes de Créatures modelées par le Créateur. Il serait aussi la Libération Karmique Cherchée dans les Epreuves de la Loi naturelle, 8 x 4 = 32 : Représente l'Ensemble des Hommes sur la Terre. Nombre Inspirant à l'Homme la Vérité et Lui Apprenant Comment la Vivre. Symbole de Justice, selon les Pythagoriciens. - Général : Dans les Révélations faites par Jésus à Gemma, dans son livre "Parole d'Amour", Jésus Affirme que sur la Croix, Il avait 32 Os de fracturés. - Le Monde a été Créé par 32 Voies et elles Forment les 32 Sentiers Mystérieux de la Sagesse selon la Kabbale, Formé par les 22 Lettres de l'Alphabet Hébreu et les Dix Sephirot - au singulier : Sephira - de l'Arbre Séfirotique, Qui sont des Attributs du Nom Divin . Les 32 Chapitres de l'Apocalypse d'Abraham - 80-100 après J.C. - des écrits de la bibliothèque de Qumrân, dans lesquels sont racontés la Chute de l'Homme et l'Idolâtrie des descendants d'Abraham, la Fin des Temps et que les Nations Païennes seront bientôt punies, et enfin le Messie Qui viendra Rassembler son Peuple et passer ses Ennemis au Feu. C'est le Nombre de Lettres de l'Alphabet que Dieu aurait Enseignées à Adam. Certaines d'entre elles se seraient Perdues. On prétend en effet que le Visage de Dieu serait Formé de 32 Lettres qui n'ont pas toutes été Découvertes, ni Déchiffrées et Ordonnées. Si cela avait été le cas, l'Homme aurait Retrouvé sa Dignité de Fils de Dieu. Les Evangiles ont réussi à Déchiffrer 24 Lettres, le Pentateuque 22 et le Coran 28. Selon la Tradition Bouddhiste, la Mère de Bouddha observa 32 mois d'abstinence et devait être douée de 32 qualités. C'est ainsi que Bouddha Possédait dit-on 32 Vertus Caractéristiques. Le Satipatthâna est un des exercices Fondamentaux de Méditation du Hinayana (Bouddhisme : petit Véhicule). L'une de ses Etapes consiste à Orienter son attention successivement sur les 32 Parties du Corps. La bouche contient normalement 32 dents : 16 à la mâchoire supérieure et 16 à la mâchoire inférieure. Anniversaire de mariage : noces de cuivre. - Occurrence : Le Nombre 32 est employé 11 fois dans la Bible. Le Nombre 60 est employé 32 fois dans la Bible. La somme des occurrences de tous les Nombres de la Bible multiples de 21 donne 32. Dans l'Evangile de Matthieu, l'expression 'Royaume des Cieux' revient 32 fois. Les 32 mentions du Nom Divin Elohim dans le premier Chapitre de la Genèse. Le Verbe Libérer est employé 32 fois dans la Bible. - http://anagogie.online.fr/nombres/nb32.htm - "La Colonne Dorique Symbolise un Principe Masculin, courte et massive elle Représente la Force et la Grandeur. Sa Hauteur est égale à 8 fois son diamètre, et son fût comporte 20 cannelures à arêtes vides.  Son nom viendrait de Dorus, Fils d’Archai  et du Peloponnese. Jules Boucher tire un parallèle avec l’Arbre Séfirotique : le Sephirot Geburah : la Force."  - Flo.HAR\ - "Les 5 Ordres d'Architectures" - RL\ 813 "Les FF\ Lib\" - Ori\ Bez\ 6015 -

Sept : Dès l’antiquité et le Moyen âge... les Sept Arts libéraux constituent toute la matière de l'enseignement des écoles. Quand se formeront les universités théologiques, les Arts libéraux qu’on nommera à cette époque « les Sept colonnes de la Sagesse », renforcés par la Philosophie et les Science naturelles, établiront désormais le fondement de tout Enseignement... - Dan\ PAR\ - "Les Arts Libéraux" RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ 6012 - La Faute des Hommes va conduire à la fin du Monde ou plus exactement à la fin d’un Monde : Dans la Tradition Biblique on Citera la période du Déluge, les Sept Plaies d’Egypte et dans la Tradition Chrétienne ceci s’Exprimera au travers de l’Apocalypse de Jean, le mot Apocalypsis devant être lu non pas comme une Destruction mais comme une Révélation ou l’Espérance sera toujours Présente- And\ MIC\ "la confusion" RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ - 03/6013 - Les Sept Végétaux : Aloès - Grenade - Raisin - Blé - Acacia - Laurier - Olivier - Pas\ SAL\ "Sous le Laurier et l'Olivier" " - P14 Ori\ Mon\ 6013.- " Le Septénaire ainsi esquissé se retrouve jusque dans les Sept Péchés Capitaux, dont la distribution repose sur des données Initiatiques : 1. L'Orgueil, nuisible lorsqu'il Procéde d'une Vanité Frivole, se rattache au Soleil qui Eblouir les Faibles. 2. La Paresse, provient de la Passivité  Lunaire, alanguie en Inertie abusive. 3. L'Avarice, est le Vice des Saturniens, Prévoyants et Prudents à l'Excès. 4. La Gourmandise, se reproche par contre aux Jupitériens, gens Hospitaliers et généreux qui ne s'oublient pas eux-mêmes. 5. L'Envie Tourmente les Mercuriens agités qui ne sont jamais Satisfaits et ne peuvent s'empêcher d'Ambitionner avec véhémence ce qu'ils ne Possèdent pas. 6. La Luxure, Naît de l'exagération des Qualités de Vénus. 7. La Colère, enfin, est le Défaut de Mars, dont elle Exalte la Violence et les emportements."- http://www.franckbailly.fr/deh/www/Documents/planches/1/tablier/tablier.htm - "La Septième Image des Deux Corps Toujours Soudés et de la Pluie de Rosée montre la Purification, l'Œuvre au blanc, l'Albédo. Avec la Mort de l'Ego, l'Ombre s'Eclaire et dote le Couple d'une Connaissance Autre qu'Intellectuelle  : le Sentiment. Les Yeux du Cœur commencent à Voir : le Sourire est sur les Visages. (On peut Rêver alors d'une Souris, et la Langue des oiseaux Incite à Sourire ...) C'est un présage de Naissance au Discernement Objectif. C'est la Lumière Apparaissant après les Ténèbres (Rêve d'Aurore ou de Lever de Lune qui indique la Perception accrue de la Luminosité de l'Inconscient)." - http://www.cgjung.net/alchimie/1993/avril.htm - Voir Trivium, Quadrivium, Couleur.

Septante : La Septante (LXX, latin : Septuaginta) est une version du Tanakh (Bible hébraïque) en langue grecque. Selon une légende rapportée dans la Lettre du pseudo-Aristée, document sans authenticité historique, la traduction de la Torah aurait été réalisée par 72 (Septante-deux) traducteurs à Alexandrie, vers 270 av. J.-C., pour les Juifs qui y étaient alors relativement nombreux, à la demande de Ptolémée II. Une légende postérieure veut que ces 72 érudits aient tous traduit séparément l'intégralité du texte, et qu'au moment de comparer leurs travaux, on se soit aperçu avec émerveillement que les 72 traductions étaient identiques. Dans sa paraphrase de ce récit, Flavius Josèphe arrondit à 70 traducteurs, d'où le nom retenu par la postérité. Par extension, on appelle Septante la version grecque ancienne de la totalité des Écritures bibliques (l'Ancien Testament chrétien). Le judaïsme n'a pas adopté la Septante, restant fidèle au texte hébreu et à des traductions grecques ou araméennes (Targoum) plus proches dudit texte. Plusieurs manuscrits de la Septante nous sont parvenus. Quelques différences existent entre ces différentes versions. Quatre codex complets écrits en onciales existent : Le codex vaticanus, Le codex sinaiticus, Le codex alexandrinus, Le codex venetus, De nombreuses autres versions en minuscules existent... - http://fr.wikipedia.org/wiki/Septante -

Septénaire : Septénaire d'Attributs Divins : Beauté, Divinité, Sagesse, Puissance, Honneur, Gloire, Force. (Rit-18, P8) - " Le Septénaire ainsi esquissé se retrouve jusque dans les Sept Péchés Capitaux, dont la distribution repose sur des données Initiatiques : 1. L'Orgueil, nuisible lorsqu'il Procéde d'une Vanité Frivole, se rattache au Soleil qui Eblouir les Faibles. 2. La Paresse, provient de la Passivité  Lunaire, alanguie en Inertie abusive. 3. L'Avarice, est le Vice des Saturniens, Prévoyants et Prudents à l'Excès. 4. La Gourmandise, se reproche par contre aux Jupitériens, gens Hospitaliers et généreux qui ne s'oublient pas eux-mêmes. 5. L'Envie Tourmente les Mercuriens agités qui ne sont jamais Satisfaits et ne peuvent s'empêcher d'Ambitionner avec véhémence ce qu'ils ne Possèdent pas. 6. La Luxure, Naît de l'exagération des Qualités de Vénus. 7. La Colère, enfin, est le Défaut de Mars, dont elle Exalte la Violence et les emportements."- http://www.franckbailly.fr/deh/www/Documents/planches/1/tablier/tablier.htm -

Septentrion : Le Carré est le Symbole du Monde Créé. Il représente la Perfection de la Création. Il est utilisé pour figurer l'Ordre de l'Univers (les Quatre directions de l'Espace, les Orients matériels : Midi, Septentrion, Orient, Occident) et la nécessaire opposition des contraires. - http://www.grand-armorial.net/symboliqueHeraldique.htm - D'Outil Energétique à Outil des Dieux, d'Outil Opératif, Symbole du Travail à Symbole d'autorité et du Commandement comme d'Honneur, le Maillet participe à la Transformation du Profane en Initié. Il donne l'Impulsion initiale puis le Tempo. Il est approprié pour signifier le Passage du Profane au Sacré, rythmer le cours des tenues par les Vibrations et Résonnances qu'il instaure de et entre l'Orient et l'Occident, le Septentrion et le Midi.[...] Le Maillet est l'Outil des constructeurs dans toutes les civilisations qui ont voulu Transmettre "l'Esprit des Formes", car il Etablit cette continuité, ce fil continu de la Transmission et de la Tradition.[...] il Guide et met en Résonnance...Symbolise l'autorité...Associé au Ciseau...représente la Volonté" - Rapport de la 1° Que à l'Etu Log 6012 - "L’Apprenti Franc-maçon prenant Place en Tête des Stalles au Septentrion dans sa Respectable Loge, prend Conscience que son Tablier de Peau Blanche est un « Habit de lumière » ! C’est son Premier Instant Meditatif Qui Lui Permettra de Contempler ce Carré Blanc surmonté d’Un Triangle Blanc." - Jean-Bernard-LOI\ - "Le « Mutus Liber » Du Franc-Maçon de R\A\P\M\M\" -  R\L\ Amon Râ - G\L\S\H\ - Ori Mont - 6015 -

Sérénité : - "La Figure de l’Aigle indique la Royauté, par sa tendance à aller vers les Cimes. Effectivement, l'Aigle, capable de s'Elever Au-dessus des Nuages et de Fixer le Soleil, est Universellement considéré comme un Symbole à la fois Céleste et Solaire. L'Aigle, avec un port altier, plane avec Calme et Sérénité, tout en étant Capable de foncer sur sa proie avec une grande précision. Il Incarne la Confiance et la Foi qui procurent un précieux levier Lui permettant d'affronter avec Courage toutes les Epreuves et de Vaincre les difficultés. L'Aigle, en survolant les Espaces, ne Connaît pas de frontières, Ce Qui est Nécessaire pour Concilier Oppositions et divergences. L'Aigle représente la recherche de la Sagesse et le Détachement des Contingences immédiates par l'Elévation, le recul, la Distanciation. Sa Force et son Endurance Lui permettent de voler haut dans le Ciel et longtemps, en Celà Il Peut représenter le long Cheminement qui conduit à l'Eveil Spirituel. - J-L\ MAR\ CR+ " L'Aigle planant" - SC\ 702 Val\ Mon\ 6014 -" - "Un Vieil Indien Explique à son petit Fils que chacun de nous (voir Noùs - Ndlr -) a en Lui Deux Loups qui se livrent Bataille.  Le premier Loup Représente la Sérénité, l'Amour et la Gentillesse.  Le second Loup Représente la Peur, l’Avidité et la Haine. « Lequel des Deux Loups gagne ? » demande l’Enfant. « Celui que l’on Nourrit. » Répond le grand Père". - Sagesse indienne -

Serment : A l’'origine, « Exorkizein - Exorcisme » signifie lier quelqu’un par un Serment (ex, d’efficacité + horkos, Serment ) son sens est devenu faire sortir (ex, hors de) le Démon en faisant appel à Dieu par une forme sacramentelle...- Thi\ DAV\ - P14 Ori\ Mon\ - 6012 - "L'Ordalie est une Epreuve Judiciaire dont l'issue était supposée dépendre de Dieu, et qui Etablissait la Culpabilité ou l'Innocence de l'accusé. - Média Dico - Toute Epreuve Juridique usitée, dans le moyen âge, sous le nom de Jugement de Dieu. - Il y en avait de bien des Espèces [d'Epreuve Judiciaire] ; mais elles se rapportent toutes à Trois Principales, Savoir le Serment, le Duel et l'Ordalie ou l'Epreuve par les Éléments (ex : marcher sur les braises). - DUCLOS, Oeuv. t. I, p. 301. - Nom qu'on donnait aux cuves dans lesquelles se faisait l'Epreuve de l'Eau. Etymologie : du bas-lat. ordalium, ordela ; du germanique : anglo-sax. ordâl ; all. Urthel, Urtheil, Jugement, c'est-à-dire ur, Fondamental, et Theil, partage. -  Le Littré - + Si Maî\ planche - JP\  DUP\  " Ah Seigneur mon..." - Tenue de Maî commune aux 4 RL de la GLDF - Ori\  Bez\  6013 - - Disponible sur demande - Ndlr -"

Serpent : Puissance de combat.- Le Serpent est un des symboles d’Anima Mundi parce que, bien qu’agissant aussi dans le Monde corporel, appartiennent en elles-mêmes à l’ordre subtil. Il est comme le Carré posé sur un de ses angles suggère l’idée de mouvement, tandis que le Carré reposant sur sa base exprime l’idée de stabilité. - René GUENON - "La Grande triade" Chap. XI.- "Spiritus”, "anima”, "corpus”-  Le Serpent ne présente pas un Archétype mais un complexe Archétypal lié à la Froide, Gluante et Souterraine Nuit des Origines ; ils forment une Unique Multiplicité Primordiale, une indémembrable chose Primordiale qui ne cesse de se détortiller, de Disparaître, de Renaître : la Vie. Elle est le réservoir, le Potentiel d'où proviennent toutes les Manifestations. Il est le Symbole de l'Âme et de la Libido. Dans la Symbolique Catholique, le Serpent est celui d'Eve, Condamné à Ramper et le Serpent ou Dragon Cosmique dont Saint Jean dans l'Apocalypse ne conteste pas l'antériorité mais proclame la défaite : " on le jeta donc, l'énorme Dragon, l'Antique Serpent, le Diable ou Satan, comme on l'appelle, le Séducteur du Monde entier, on le jeta sur la Terre et les Anges furent jetés avec lui ". - Apocalypse 12 /9. - Le Séducteur (Serpent)  Devient répugnant ; ses Pouvoirs, sa Science sont Contestés dans leur Origine ; on les considère comme Fruit d'un Vol et deviennent Illégitimes, Maudits et le Serpent qui nous Habite n'Engendre plus que nos Vices. Le bon côté du Serpent n'apparaît que dans sa fonction Chtonienne d'Exécuteur de la Justice Divine. Il est aussi l'Obstacle qu'il faut surmonter. "Dans la Mythologie "Celte", le Serpent est un Animal au Symbolisme Chtonien (Fils de la Terre), Possesseur de la Connaissance et du Pouvoir de Vie et de Mort dont les différentes apparences (Dragons, Lézards) Illustrent les Niveaux ou Phases Initiatiques où il intervient. Dans la Tradition, le Serpent  Lové est une Image de la Spirale ce qui ajoute à l'Infini de son Symbolisme ; en effet, la Spirale est l'Illustration du Mouvement Cyclique Infini (Cosmique) ou Retour sur Soi-même (Centre et Caverne Intérieure ), Signe de Fécondité Physique et Spirituelle  et Symbole d'Evolution. La Légende Celte de Perdur ou Perceval Raconte comment il Triomphe du Serpent Noir du Tertre Douloureux, Possesseur redoutable de la Pierre de Richesse. Cette Pierre, qu'elle soit Brute ou Travaillée est toujours un Materiau Sacré, un Lieu de Mémoire. La Ceinture Dorée, dans la Symbolique Chrétienne, Correspond à la Pureté." -