M

A-B-C-D-E-F-G-H-I-J-K-L-M-N-O-P-Q-R-S-T-U-V-W-X-Y-Z

Pour enrichir le glossaire, signalez-nous les mots ou expressions pour lesquels

vous désireriez avoir une explication ou envoyez votre participation.

remi.alcina@laposte.net

 

Ma - Ma'ât - Mac - Maçonnerie - Macrocosme - Mage - Magna Mater - Magnifier - Mahabbat - Mahomet - Mahram - Maillet - Maillon - Maimonide - MainMaison - Maître - Maîtres Parfaits - Maîtriser - Majesté - Majestic - Majeur - Mal - Malade - Mâle - Malheur - Malivole - Manchot - Mandala - Manducation - Mandorle - Manès - Manger - Mani - Mania Pathé - Manichéisme - Manifestation - Manne - Manou - Manque - Manteau - Maqam - Marc - Marchands - Marcher - Marécage - Marelle - Mariage - Marie - Marionnettes - Marque - Marron - Mars - Martyr - Martyre - Masculin - Masloth - Masque - Mat - Matara - Materiæ Prima - Matérialistes - Matérialité - Matériaux - Matériel - Mathématique - Matière - Matras - Matthieu - Maudit - Mauvais - Maux - Mâyâ - Mazlot - Méandres - Médiateur - Meditatio - Méduse - Meilleur - MektoubMélange - Melchisédech - Même - Mémorah - Mémoire - Mendelssohn - Mental - Mer - Mer d’airain - Mer Rouge - Merci - Mercure - Mère - Mérite - Merveilleux - Mésotérique - Meschiah - Message - Messager - Messe - Messie - Mesure - Méta - Métahistoire - Métallique - Métamorphose - Métanoesis - Métanoïa - Métaphysique - Métaux - Métempsycose - Méthode - MétierMeurtrier - Mezuzah - Microcosme - Midas - Midi - Mikoshi - Mil-e-Nadir - Milieu - Militaires - Mime - Mine - Minéral  - Minerve - Mineur - Minuit - Minne - Minnesänger - Minoens - Miracle - Miroir - Mission - Mise en scène - Misère - Miséricorde - Mithra - Modalités - Modernes - Modo - Mœurs - Mohammed - Mohassebe - Moi - Moi-même - MoisMoïseMoksha - Moment - Monachos - Monastère - Monde - Monophysites -  MonothéisteMonsieur - Monstre - Montagne - Montagne aux pentes abruptes - Montagne-esprit - Montaigu - Monter - Moral - Morale - Moralité - Mormons - Mort - Mortel Mosaïque - Mosaïsme - Moshé - Mot - Moteur - Moulins - Moustaches - Mouton - Mouvement - Mufti - Mukti - Multiplicité - Muni - Musique - Musique Maçonnique - Musulman - Mystagogue - Myste - Mystère - Mystique - Mythes - Mythologie - Mythomanie -

 

Ma : Importante racine Sanskrite "Ma" qu'on trouve dans manas le mental et dans Maya signifie Mesure...présente dans toutes les langues indo-européennes y compris la langue anglaise, en grec, en latin, en français. Vous la trouverez dans les différents mots qui signifient la Mer (l'Océan), la mère (maman) : maternel, maternité, matrice ; dans Matière, matériau, madrier, l'espagnol Madéra qui signifie Bois représentation symbolique de toute la matérialité, c'est pourquoi le bois de la croix signifie dans le symbolisme Chrétien la possibilité de dépasser la matière en s'appuyant sur elle...Mètre, meter (anglais) ont la même source. - Arnaud Desjardins, Au delà du moi p.13 - Editions de la table ronde. -  A rapprocher de "Féminin" réceptacle et complément de  masculin, esprit note de R.Alc. - Voir Planche - Sans votre Mère qui vous a conçus, vous n’auriez aucune Mesure. Ce geste fait par le Christ dans l’iconographie chrétienne, d’introduire la Mesure dans l’infini, chaque Mère l’accomplit quand elle conçoit... Vous voyez déjà pourquoi ces mots « Mère », « Matrice », « Maternel », ont la même ori-gine que le mot Mesure. C’est de cette Mesure que vous êtes prisonniers et c’est de cette Mesure que vous souffrez. Si vous voulez une vérité simple, qui résume tout et dans laquelle tout est inclus, c’est celle-là. Nous dirons que telle mère a « Mesuré ses caresses », « Mesuré son amour », « Mesuré sa tendresse » ; elle donnait peu, elle donnait chichement. Et notre psychologie moderne a mis à la mode le mot « frustré ». Comment pourrait-il y avoir frustration s’il n’y a pas Mesure ? Toutes les frustrations sont des limitations à l’intérieur de la Mesure et la prison, c’est la soumission à cette possibilité d’être frustré parce que limité. - Arnaud DESJARDINS - "Au delà du moi" - Editions de la table ronde. - Dispo en numérique sur demande - Ndlr -  Voir - Bois - Croix

Ma'ât : Nous ne sommes que le rêve de la Vie qui est en nous...: celui de faire de nous un Homme meilleur... Appliquant la Loi de Maât : Juste en Pensée ( par l’Ethique ), Juste en parole ( par l’équité ), Juste dans l’Action ( par Justice ) reliant ce qui vient symboliquement du Haut ( la Vie ) à ce qui est symboliquement en bas ( la société ). - Hen\ PAC\ "Insp\ des log\ 6012". - ...À une époque plus tardive, « Maât» signifie également la Vérité ou la Connaissance Juste de Soi. - http://fr.wikipedia.org/wiki/Ma%C3%A2t - Cet ordre naturel des choses se nommait MA'AT, il signifiait nivelé, ordonné, symétrique. Plus tard, il vint à signifier rectitude, vérité, et justice. Originellement le mot MA'AT était un terme physique mais plus encore  il désignait un concept  plus vaste que la justice. - Jacques ESPINASSE  "Ces fils qui nous relient" - Ori\ Mon\ -

Mac : "Le préfixe Mac au début de la plupart des Noms propres veut dire « Fils » en Gaélique Ecossais ; ainsi, Andrew Macdonald est parmi les « Fils de Donald ». En Gaélique, lorsqu'il s'agit d'une Femme, Mac est remplacé par Nic, qui est la contraction de terme nighean mhic, qui veut dire « Fille du Fils ». Ainsi, en Gaélique, NicDhòmhnaill, veut dire en réalité « Fille de MacDonald » (ou si l'on préfère « Fille du Fils  Donald ») plutôt que « Fille de Donald ». Par ailleurs, si tous les membres du Clan portent le même Nom de famille, qui est celui du Clan, Traditionnellement, seul le Chef se réclame de ce Nom. Ainsi, le Chef du Clan Macfarlane sera appelé « Macfarlane », sans référence à son prénom, et sans utiliser la formule de politesse « Monsieur » ; les Hommes de Qualité du Clan seront appelés par leur Nom complet, selon les Conventions habituelles. En revanche, les membres mineurs seront appelés par leur seul prénom, auquel sera accolé leur Lieu de Résidence, par exemple « Iain de Tallisker » - http://fr.wikipedia.org/wiki/Clan_%C3%A9cossais -"

Maçonnerie : "Les trois premiers degrés se déroulent sur le plan des petits Mystères, c'est-à-dire sur l'Axe Horizontal. Comme disent les Anglo-saxons, c'est une Square masonry, une Maçonnerie de l'Equerre, Dimension de "l'Ampleur" dans le Symbolisme de la Croix. Ce qui s'oppose à une Arch masonry (comme l'Arche Royale par exemple) qui est une Maçonnerie du Compas (grands Mystères / Verticale), Dimension de l'Elévation dans le Symbolisme de la Croix. hors ce qui Symbolise cet Horizontalité, c'est le Pavé Mosaïque dont les Carreaux Blancs ont strictement la même Dimension que les Carreaux Noirs. Le Plan représenté par le Pavé Mosaïque, Plan Central s'il en est Un, est notre Axe Horizontal, sur lequel se déroule notre Etat d'Homme. C'est pour cela qu'il est appelé "Etat humain individuel". La moindre montée sur l'Axe des Etats de l'Être Constitue une "Exaltation" et relève des grands Mystères". - Mic\ GER\ - "Le tableau de loge du grade de Maître" Ori\ Mon\ -1° journée Cambacérès - 6013 - "L'Apprenti Travaille à dégrossir la Pierre Brute et cette Pierre n'est autre que le Profane, produit grossier de la nature, à peine sortie du Chaos, que l'Art de la Franc-Maçonnerie doit Polir et Transformer." - Geo\ JUL\ "La chambre du milieu, lieu de transmutation : creuset, athanor, matras." Ori\ Mon\ -1° journée Cambacérès - 6013 - "Sans doute la Maçonnerie de la fin du XVIIIe siècle n'avait-elle déjà plus en elle ce qu'il fallait pour accomplir ce « Grand Œuvre », dont certaines conditions échappaient d'ailleurs très probablement à Joseph de Maistre lui-même ; est-ce à dire qu'un tel plan ne pourra jamais être repris sous une forme ou sous une autre, par quelque organisation ayant un caractère vraiment Initiatique et possédant le « Fil d'Ariane » qui lui permettrait de se Guider dans le Labyrinthe des Formes innombrables sous lesquelles est cachée la Tradition Unique, pour retrouver enfin la « Parole perdue » et faire sortir « la Lumière des Ténèbres, l'Ordre du Chaos » ? Nous ne voulons aucunement préjuger de l'Avenir, mais certains Signes permettent de penser que, malgré les Apparences défavorables du Monde actuel, la chose n'est peut-être pas tout à fait impossible ; et nous terminerons en citant une phrase quelque peu Prophétique qui est encore de Joseph de Maistre, dans le IIe   entretien des Soirées de Saint-Pétersbourg : « Il faut nous tenir prêts pour un Evénement immense dans l'Ordre Divin, vers lequel nous marchons avec une vitesse accélérée qui doit frapper tous les observateurs. Des Oracles redoutables annoncent déjà que les Temps sont arrivés.»" - René Guénon : Un projet de Joseph de Maistre pour l’union des peuples - http://esprit-universel.over-blog.com/article-rene-guenon-un-projet-de-joseph-de-maistre-pour-l-union-des-peuples-2-57981464.html - Disponible sur demande - Ndlr - Le Crâne est à la fois un rappel du Golgotha qui Signifie en Araméen « Crâne » et l’Un des Symboles de la Maîtrise Maçonnique. - https://maloge.net/gldf/1/3/musee/2162  - "Suite à notre Discussion sur le « Gourou de la Loge », tu Trouveras ci-joint une Planche Qui précise pourquoi (lors des élections), ce n’est pas un « Vénérable » qui doit Décider, encore moins un Clan de l’Atelier, ce n’est pas non plus une Succession obligatoire par poste (exemple d’erreur classique : « le 1° Surveillant qui devient Vénérable ») ! C’est l’Atelier « non Influencé par des Hommes », Constitué dans son Ensemble, de FF\ « Libres et de Bonnes Mœurs » qui Votent dans l'Impersonnalité… Cette Impersonnalité Clef de l’Article Numéro Un de nos Règlements Particuliers, (RL N°813 "Les FF Libres" ) Permet à l’Homme Libre (Franc Libre -  et Maçon Façonneur de Cette Liberté - ), de Devenir suite à son Cheminement, « Présence » Effective et de Pouvoir Dire « Tout Est Un » (du livret d’apprenti)."- Echanges avec un Frère RL\FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ 6014 - Planche citée : Jean Serlun "Gourou et Franc-Maçonnerie" – disponible en.doc sur demande - Ndlr -  "...tout Maître qui Instruit un Apprenti tient un peu cette place, surtout quand il Accomplit la Transmission Initiatique : Mais, privé de la Dimension exclusive qui Unit le Disciple à son Guru, le Maître Maçon ne pourra jamais jouer véritablement le rôle de Guru. En fait, dans l’Initiation Maçonnique, il n’y eut jamais à proprement parler de Maîtres Spirituels, exerçant leur Fonction de façon continue, sinon très exceptionnellement. Il faut cependant que quelque chose en tienne Lieu..."  - Jean Serlun "Gourou et Franc-Maçonnerie" – disponible en.doc sur demande - Ndlr - "A-t-il Incarné, qu'en Franc-Maçonnerie, la place de chacun est donnée par l'Initiation et que nul est besoin de la conquérir, par Pouvoir ou Séduction... qu'Il est, Ici, en dehors du Temps et d'une Evolution Linéaire ? Comment gère-t-il cet antagonisme des Règles Maçonniques à l'Opposé de celles dans lesquelles il a grandi ? Comment vit-il au quotidien le contre-courant de ses Pensées ? comme le dit le Talmud, « sa Thora n’est-elle qu’en paroles ? » - Pat\ MAH\ CR+ "3 motifs nous rassemblent ..." SC-702 Ori\ Mon\ 6014 -  "...pour conclure pratiquement, nous dirons que l’Athéisme en Maçonnerie n’est et ne peut être qu’un Masque, qui, dans les pays latins et particulièrement en France, a sans doute eu temporairement son utilité, on pourrait presque dire sa Nécessité, et cela pour des Raisons diverses que nous n’avons pas à déterminer Ici, mais qui aujourd’hui est devenu plutôt dangereux et compromettant pour le prestige et l’Influence Extérieure de l’Ordre. Ce n’est point à dire, pourtant, qu’on doive pour cela, imitant la tendance Piétiste qui Domine encore la Maçonnerie anglo-saxonne, (Moderne- Ndlr -) demander l’institution d’une Profession de Foi Déiste, Impliquant la Croyance en un Dieu Personnel et plus ou moins Anthropomorphe. Loin de nous une pareille Pensée ; bien plus, si une pareille déclaration venait jamais à être exigée dans une Fraternité Initiatique quelconque, nous serions assurément le premier à refuser d’y souscrire. Mais la formule Symbolique de Reconnaissance du G\A\D\U\ ne comporte rien de semblable ; elle est suffisante, tout en laissant à chacun la parfaite Liberté de ses Convictions Personnelles (caractère qu’elle a d’ailleurs en commun avec la formule Islamite du Monothéisme)(1) , et, au point de vue strictement Maçonnique, on ne peut Raisonnablement rien Exiger de plus ni d’autre que cette simple Affirmation de l’Être Universel, qui Couronne si Harmonieusement l’imposant Edifice du Symbolisme Rituélique de lOrdre." (1) Il ne faut pas confondre « Théisme » avec « Déisme », car le Grec comporte une Signification beaucoup plus Universelle que le Dieu des Religions Exotériques Modernes ; nous aurons d'ailleurs plus tard l’occasion de revenir sur ce point." - - René GUENON - "Études sur la Franc-Maçonnerie et le Compagnonnage" -Annexe - À propos du Grand Architecte de l’Univers - "Le Synthème... est Un Mandala Formé de Deux Figures Géométriques associées à Un Centre : le Cercle et le Carré. Ce Mandala nous Induit à Mediter sur le Cercle, le Carré ou plutôt le Cube et le Centre. Le Cercle est à la fois la Figure la plus Simple et la pièce Maîtresse de la Symbolique Géométrique. Il se Confond avec le Centre lorsqu’il se réduit à Un Point et Il Peut s’étendre à l’Infini.  Les Propriétés Liées à l’Image du Cercle sont : l’Homogénéité, la Perfection, la non-Distinction, la non-Discrimination, la non-Division. Il est le Signe de l’Unité. Le Cube : si le Carré est la Figure de Base de l’Espace, Il est le Symbole de l’Univers Créé complémentaire de l’Univers Incréé. Il est attaché à l’Idée de Matière, de Corps : c’est l’Antithèse du Transcendant. Le Cube, plus encore que le Carré est Symbole de Stabilité. La Pierre Cubique Symbole Important en Maçonnerie comporte la notion d’Achèvement et de Perfection. Le Mandala Constitué par l’association du Cercle et du Cube nous conduit à associer dans nos Méditations les Concepts de Terre, d’Espace, de Limites, de Stable avec les Concepts de Ciel, de Temps, d’Illimité, de Mouvement. Il Peut Devenir, ce Synthème, une Base de Méditation sur les Processus Relationnels pour Tous les Niveaux que ce Soit." - http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm - "Sur ce sujet, voici ce que précise Guénon dans une lettre à Lovinescu datée de novembre 1936 : « Napoléon avait été Initié à Malte (en 1798 si je ne me trompe) à la Maçonnerie et peut-être aussi à quelque chose dautre ; quand il vint ici [en Egypte], il adhéra à lIslam et prit le Nom dAli, fait qui semble assez peu connu. Les Loges Militaires qui Existaient dans la plupart de ses Régiments semblent bien, en Allemagne surtout, avoir joué dans ses conquêtes un Rôle peut-être plus grand que celui des Batailles elles-mêmes ; la reddition des villes se traitait bien souvent entre ces Loges Militaires et les Loges locales. Son Rôle aurait dû être de Réaliser une sorte dUnification, ayant même un Lien avec lOrient (par lEgypte si la chose avait réussi de ce côté. Il est difficile de dire exactement quand sa « Déviation » a commencé mais ce quil y a de certain, cest quelle est devenue définitive lors de son divorce et de son second mariage. " -N.d.é.- René Guenon : Recueil "l'initiation Maçonnique du F Bonaparte. - "N’est-il pas, par ailleurs, Contradictoire, après les Epreuves et les Voyages Successifs de l’Initiation, Que la Démarche Maçonnique Initiale me Suggère - me Demande même - plutôt le Contraire : non pas aller Vers l’Extérieur, Vers un Autre Monde, une Autre Dimension, Vers Dieu ou un Etre Supérieur, mais bien entrer en Soi, Rechercher les Secrets de Vie, la Vérité, Amplifier le Désir de se Connaître, se Perfectionner, en son Âme même, plutôt Que Quémander Au dehors." - Ale\ BEG\ -"Le troisième degré – chemin vers la Transcendance" - RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ - 04/6015 -

Macrocosme : Toutes les Traditions admettent la distinction : Esprit, Âme et Corps. Il n’y a que la modernité Occidentale qui fait la Confusion entre Esprit et Âme. Cette Erreur a des conséquences qui ne sont pas uniquement Théoriques. La distinction de l’Esprit et de l’Âme est applicable à celle d’entre Macrocosme et Microcosme. Les Pythagoriciens envisageaient un Quaternaire Fondamental : le Principe, Transcendant par rapport au Cosmos, puis l’Esprit et l’Âme Universels, et enfin la Hylê Primordiale. - René GUENON - "La Grande triade" Chap. XI.- "Spiritus”, "anima”, "corpus”-

Mage : En général, un Mage désigne à l'origine un prêtre perse ou mède (par exemple, originaire de Babylone). Ils étaient réputés pour leur connaissance en astronomie et astrologie. On employait aussi le terme grec dans un sens péjoratif, avec celui de magicien. Ce terme est à l'origine de la magie, du magicien et de ce qui est magique. - http://www.lexilogos.com/epiphanie.htm -  A t'Il Intégré, que dans la Vie la Place de Chacun est Donnée par le Souffle Divin. Que le Temps et l'Evolution sont pour la Perfection de son Âme ? Comme le Chaud et le Froid, les Sens sont Illusions, le Passé et le Futur sûrement Vanités ? Les Pensées sont t'elles ses Prières Créatrices ? Le Livre Sacré est le Livre Unique de Chacune de nos Vies. Le Mage est hors des Âges, c'est un Cavalier Sage. Le Roi est avec ou sans Foi, c'est le Cavalier du moi ou du Toi. Les Rois Mages sont dans les Âges pour la Foi, ce sont les Cavaliers Sages pour Toi." - Jérôme Hérin 13-09-2014 -  Majestic  dans la Langue des oiseaux  "Mage Stick" Bâton de Mage.- Ndlr - Voir aussi Epiphanie.

Magna Mater : "La Lune nous renvoie toujours au Féminin, à une certaine Obscurité, à la Nuit, à l’Inconscient. Cet Inconscient Constitue une donnée Originelle, une sorte de Magna Mater, une Cybèle Gardien des Savoirs, où la Conscience va toujours Puiser et se renouveler." - Ala\ MAS\ - "Les couleurs de l'Atelier" - P14- Ori\ Mon\ 6014 -

Magnifier : "Selon la Légende, Dieu Voulant punir les Hommes de leur Prétention à Monter jusqu'à Lui (la Tour de Babel !) leur fit parler au lieu d'une Langue Accessible à tous, une Multitude de Langages, Créant la Zizanie ... A s'en tenir au Monde Profane, c'est peut être aussi Celà, la Parole Perdue ! Une Parole Accessible à tous, quelque soit la Langue dès lors qu'elle s'Adresse à l’Âme et Cherche à Toucher les Cœurs . Mais il arrive que cette Parole "Commune" Soit Investie d'une Mission particulière : Permettre à l'Homme de Communiquer avec le Sacré. Il faut Entendre Ici par " Sacré" Tout Ce Qui présente un Caractère Transcendantal, Religieux ou Laïc. Pour Celà, selon le vers de Stéphane Mallarmé, il convient de " Donner un Sens plus Pur aux Mots de la Tribu " ; la Parole va être Magnifiée, le Mot Glorifié. Mais la Parole n'est pas uniquement une Prière qui Monte de l'Homme vers le Sacré ; elle est aussi un moyen pour le " Sacré " de s'Adresser à l'Homme. L'aspect est alors Essentiellement Religieux, c'est le Verbe : " Car le Mot c'est le Verbe et le Verbe c'est Dieu ", écrit Victor Hugo." - http://hautsgrades.over-blog.com/2015/05/la-recherche-de-la-parole-perdue.html  par G\ H\ -

Mahabbat  : Le Maître ou Qotb, dans son sens strict et littéral signifie Pivot, lequel descend dans la zone inférieure du moulin à moudre le grain (pierres sphériques superposées servant à moudre le Blé ou autre grain dont l’une la première, reste immobile, alors que la seconde se déplace en mouvements circulaires au-dessus de l’autre), et dont le deuxième niveau, fait des circonvolutions autour de cet Axe. Ce terme porte en lui, le germe du commandement et de Chef de tribu, celui de Chef de Cité. Dans la terminologie Soufie, le Qotb, est celui qui a atteint l’état de Perfection et autour duquel tournent les Cœurs des Disciples et Voyageurs de la Voie. On pourrait l’exprimer d’une autre façon à savoir : que le disciple dépose la graine logée au sein de son Cœur pour ensuite la transposer dans le bassin de Dévotion en offrande au Maître,  afin d’y être broyée dans le moulin de l’Amour Bonté (Mahabbat) et de l’Amitié Divine (Welayat), pour se dépouiller des membranes desséchées ainsi que des débris superflus, de façon à pouvoir atteindre l’Huile de la Réalité. En Vérité se sont ceux qui sont affligés de douleurs qui le recherchent. Le Qotb est appelé alors celui à qui on a recourt pour être aidé (Ghauth), car étant celui qui est l’objet des faveurs Divines à tous les instants. Il est celui qui a reçu le Talisman Fabuleux. Il lui est possible de pénétrer le domaine de l’Existence aussi bien dans son Intériorité que dans les Manifestations de ses aspects extérieurs, tout comme l’Ame imprègne le Corps entièrement. Il maintient l’équilibre qui régularise les Dons répandus en provenance de la Grâce Divine ( faidh). Il est celui qui évalue l’écoulement de celle-ci à partir de la Connaissance qu’il a de Dieu. Celle-ci émergeant de l’Essence avant sa Manifestation. Le flot du courant de la Vie, de la Forme de  Vie la plus Sublime à celle la plus insignifiante, est entre ses mains. - Terry GRAHAM - Lettre soufie N° 32-  P10 –

Mahomet  : Question : "Il semble que tu aies oublié Mahomet dans le glossaire, très tendance en ce moment à la Fédération. - Réponse : ce n'est pas un oubli ! Le Glossaire est en majorité Constitué, d'Extraits de Planches de Frères. Si tu as... je suis preneur ! Il paraîtrait que jusqu'en 1962 il faisait parti des Cinq Grands Initiés et a été remplacé par Bouddha avec l'arrivée en France des pieds noirs et sous l'Impulsion paraît-il de Richard Dupuy (à vérifier... tu connais mes origines, je serai curieux d'en savoir plus. ) ! - Si c'est Celà, ce serait "Comique" n'est-ce pas pour des gens qui se disent défendre "La Tradition" ! Il semblerait d'après un Frère Montpelliérain dont l'épouse est à la G\L\F\F\, qu'il soit présent dans leur rituel ! Si certain retravaillaient leurs Connaissance de l'Universel... mais n'est-ce pas un Vœu Pieux ? " - Question : Et Confucius ? - Réponse : Confucius y est, mais pas développé… suffit de s’y atteler ! Mais avec Lui, il semblerait que l'on se soit trompé d'un cran ! Confucius c'est disons l'Equivalent de Paul ou Pierre, Celui que l'on aurait dû mettre c'est, à mon sens "Lao-Tseu", c'est Lui le "Libéré Vivant" l'Esotérique, le Métaphysique, Confucius n'est, à mon sens, que l'Exotérique de l'Orient chinois, le rapporteur, le traducteur de ce que dit "Lao-Tseu" ! J'attends de trouver dans une Planche de Frère ou dans un Livre, une phrase de Synthèse pour la mettre dans le Glossaire. Si ça te dis, je suis preneur, comme pour Mahomet ! ( Echanges de mails entre RA et un Frère - 06/6015) - Voir Grands Voyants, Bodhisattva.
Mahram : Des milliers de Personnes prirent la Ceinture des chrétiens pour que le Christ fût le Mahram des secrets de Dieu. -
"La conférence des oiseaux "  "La quatrième vallée, ou vallée de l’indépendance Istignâ" -

Maillet : Tu me demandes qu’elle est la différence entre le Maillet et le Marteau ? Un Maillet est en bois il sert à assembler délicatement les pièces de bois dans un ouvrage. Le Marteau comporte du fer, il sert à forcer  des clous  à s’enfoncer : métal contre métal dans du bois avec violence - Celui qui n’a d’outil qu’un Marteau, finit par tout traiter comme un clou. - Réponses  à un Apprenti. - Ndlr - D'Outil Energétique à Outil des Dieux, d'Outil Opératif, Symbole du Travail à Symbole d'autorité et du Commandement comme d'Honneur, le Maillet participe à la Transformation du Profane en Initié. Il donne l'Impulsion initiale puis le Tempo. Il est approprié pour signifier le Passage du Profane au Sacré, rythmer le cours des tenues par les Vibrations et Résonnances qu'il instaure de et entre l'Orient et l'Occident, le Septentrion et le Midi.[...] Le Maillet est l'Outil des constructeurs dans toutes les civilisations qui ont voulu Transmettre "l'Esprit des Formes", car il Etablit cette continuité, ce fil continu de la Transmission et de la Tradition.[...] il Guide et met en Résonnance...Symbolise l'autorité...Associé au Ciseau...représente la Volonté" - Rapport de la 1° Que à l'Etu Log 6012 - "Le Maillet Symbolise la Force, le Ciseau la Sagesse, la Pierre Brute à tailler la Beauté. Le Vénérable Maître et nos Deux Frères Surveillants donnent Existence à la Sagesse, à la Force, à la Beauté." - Alain Fro\ "Le Maillet" - 06-6015 - R\L\ 1128 - Ori Blois -

Maillon : "La Roue de la vie détaille (entre autre) le mécanisme qui régit le Passage de Vie en Vie. Ce mécanisme est Constitué de Douze Maillons, Douze Etapes. Chaque Maillon Conditionne le suivant et est lui-même Conditionné par le précédent. La Loi  qui Lie les Maillons entre eux se Nomme la Loi de la coproduction conditionnée. Elle s’Exprime selon la formule suivante : «  Ceci étant, Cela Est ; de l’Apparition de Ceci, Cela Apparaît » Illustrant ainsi l’interdépendance de ces Maillons. Nous n’allons pas Ici rentrer dans le détail des Douze Etapes, nous ne faisons que les Citer : 1 L’Aveuglement – 2 Les Constructions Mentales – 3 La Conscience Discriminante – 4 Le Nom et la Forme – 5 Les Six Sphères Sensorielles – 6 Le Contact – 7 La Sensation – 8 La Soif – 9 L’Appropriation – 10 L’Action – 11 La Naissance 12 La Mort. Cette Chaîne est Infinie car le Douzième Maillon Conditionne à son tour l’Apparition du 1er, d’où l’appellation de la Roue de la vie. Il s’agit d’un Cercle Infini dont nous sommes Prisonniers. L’Enseignement du Bouddha vise à nous permettre de briser ce Cercle pour être définitivement Libérés et ne plus Renaître dans ce Monde où tout est Dukkha." - http://www.lesreligions.fr/articles/16-2eme-Noble-Verite-origine-souffrance.php#.UtgUGU3LTGg - "...nous Découvrons souvent avec  inquiétude, qu'il y a un Relativisme Moral, car aucune Règle Morale n'est d'Essence Divine ; elle Evolue au gré des Consensus des Sociétés pour pouvoir mieux vivre ensemble... sinon c'est le Chaos !  A notre Niveau de Maillon de la Chaîne Qui est l'Humanité, l'Initiation Noùs rend Responsable, Notre Responsabilité est Engagée dans les Méandres de la Vie ; nous sommes parfois un des Trois Mauvais Compagnons ; souvent les Trois en même temps : il est Nécessaire de Culpabiliser, sinon Tout est Permis : Ordo Ab Chao !" - Ala\ MES\ - "Renaitre en Hiram" - RL\  813 les FF\ Libres Ori\ Béz\ - 6015 -

Maimonide : Maimonide, dans son Guide des Egarés disait : « la Vérité Scientifique, loin d'exclure Dieu, amène à mieux Connaître sa Perfection. » Pensée que l’on retrouve chez Averroès. Ils s ‘appuyaient tous deux sur le fait que nous Possedons deux Facultés en nous (voir Noùs) pour avancer, Celles de  l’Esprit et Celles de la Raison. Ils se Rejoignent sur Un Point, qui Affirme l’Existence d’un Lien ou plus Exactement une compatibilité entre la Foi et la Raison. En Comprenant l'Une on Accepte l’Autre, mettant ainsi en avant la Conjugaison des Deux. C’est  d’ailleurs  Une de nos Principales Doctrines en Franc-maçonnerie nommée Tolérance. Tolérance qui développe la Capacité de l’Ecoute de l’Autre, dans le Respect de leurs Différences, mais aussi dans le Respect de l’Harmonie d’Ensemble. - Gér\ Cas\ -P14 Ori\ Mon\ - 6014 - "Comment le MS concilie..." -

Main fermée : secret - Main ouverte : absence de crainte. - ...Illustrons cela par la main...ouvrir sa propre main revient à abaisser ses défenses devant la divinité, à recevoir l'influx divin, comme à reproduire le symbole du soleil et de ses rais par l'écartement des doigts. Le geste très ancien (repris par l'Islam) consistant à lancer le poing dans la direction de l'autre puis à ouvrir la main a pour effet de projeter les doigts dans autant de direction différentes ; il symbolise la naissance du soleil et la projection de ses rayons vers l'autre. le symbolisme de la main en F\M\ doit prendre en compte cette signification solaire : ...Compagnon...sa main qui dans le signe d'ordre semble captiver le cœur tout en demeurant ouvert, le monde qu'il va maintenant découvrir et le soleil levant. - "Ordo Ab Chao" - N° 60 - « Oriens » P.27. -"Selon la Règle Traditionnelle, le Tableau de loge doit être Tracé à la Main. Les Maçons sont alors debout et Observent le plus profond Silence, leurs regards convergeant vers la Main de Celui qui dessine les Symboles. Sous la pleine Lumière des Piliers, le Tableau de loge se couvre alors d'une Architecture de Symboles. Ces Symboles proviennent du Monde céleste et le Tracé transcrit la Vision qu'en ont eu les Anciens que l'on peut considérer comme "Grands Voyants" et qu'ils ont léguée à leurs successeurs. Par le Tracé, acte de pleine Efficience de la Main on Vit une Genèse, un Passage du Non-Manifesté au Manifesté, un moment de Transformation en Lumière ou le Divin s'Unit à ses Symboles et où le Principe Créateur est  Vénéré dans le Silence. Au regard de cet Acte de Pure Magie, dérouler un Tapis sur lequel les Symboles sont déjà dessinés n'apparait il pas comme un véritable appauvrissement, ce déroulement faisant du support de l'Initiation qu'est le Tableau de loge la relique d'un passé lointain? La Langue Sacrée des Symboles Tracés est une Langue Vivante et dérouler un Tapis n'est-ce pas en faire une Langue Morte, renoncer à cet Acte Vital de Création du Tracé par lequel le Temple devient une matrice Vivante ?" - Extrait du livre de François ARIES Le Tableau de Loge et le plan d'oeuvre",collection Les symboles Maçonniques, Maison de vie Editeur,2010. cité par - J-l\ Bou\  RL\  813 les FF\ Libres Ori\ Béz\ - 6013 - "...Et si ta Main t'entraîne au Péché, coupe-la. Il vaut mieux entrer Manchot dans la Vie Eternelle que d'être jeté avec tes Deux Mains dans la Géhenne, où le Feu ne s'éteint pas. Si ton Pied t'entraîne au Péché, coupe-le. Il vaut mieux entrer Estropié dans la Vie Eternelle que d'être jeté avec tes Deux Pieds dans la Géhenne. Si ton Œil t'entraîne au Péché, arrache-le. Il vaut mieux entrer Borgne dans le Royaume de Dieu que d'être jeté avec tes Deux Yeux dans la Géhenne, où le ver ne meurt pas et où le Feu ne s'éteint pas..." - Mc 9, 41-43.45.47-50 - "René Guenon, dans son ouvrage « Chirographie », nous rapporte : « Quant au nom Allah lui-même, il est formé par les doigts, de la façon suivante : l’auriculaire correspond à l’alif, l’annulaire au premier lam, le médius et l’index au second lam, qui est double, et le pouce au he (qui, régulièrement, doit être tracé sous sa forme « ouverte ») ; et c’est là la raison principale de l’usage de la main comme symbole, si répandu dans tous les pays islamiques (une raison secondaire se référant au nombre 5, d’où le nom de khoms donné parfois à cette main symbolique). On peut comprendre par là la signification de cette parole du Sifr Seyidna Ayûb (Livre de Job, XXXVII, 7) : « Il a mis un sceau (khâtim) dans la main de tout homme, afin que tous puissent connaître Son œuvre » ; et nous ajouterons que ceci n’est pas sans rapport avec le rôle essentiel de la main dans les rites de bénédiction et de consécration. »... « Les mains nues signifient que le Com\ s’est dépouillé de ses outils comme le candidat App\ s’est dépouillé de ses métaux …» ...« …. Se dépouiller de ses outils pour un Com\ , c’est se libérer des supports qui ont permis l’acquisition du degré de connaissance qui devrait correspondre à ce grade, car cette connaissance, si elle a été véritablement été acquise, serait alors intégrée à l’être, et pour « pouvoir accéder à un degré d’Ordre Supérieur, il conviendrait que cette connaissance du Com\ « laisse la voie libre à nouveau et par là, qu’elle se débarrasse de tout ce qui, maintenant, est « devenu extérieur à l’être et qui gênerait pour ce prochain passage, même si ces outils ont été « nécessaires jusqu’alors … » " - http://www.ledifice.net/6034-4.html - "C'est de cette époque que remonte également le Rite en Trois Degrés (Apprenti, Compagnon, Maître) ainsi que des gestes Secrets (la Poignée de Main, la "Griffe", la communication Orale de Noms de Colonnes, etc) en référence à un Passage Biblique de l'Epître de Paul aux Galatiens (Gal 2:9), rappelant l'échange des Poignées de la Main Droite ("Main de Vérité") entre Jacques, Paul de Tarse et Jean." - http://www.astrosurf.com/luxorion/franc-maconnerie2.htm - Il saisit la Main de l’Enfant, et Lui dit : « Talitha koum », ce Qui Signifie : « Jeune Fille, Je te le Dis, Lève-toi- ! » Aussitôt la Jeune Fille se Leva et se mit à Marcher - Mc 5, 21-43 - (a mettre en analogie avec le cérémonie de la Maî\? - Ndlr -) - Voir Personne

Maison : Cherchant le bâtisseur de la Maison, j’ai couru ma course dans le tourbillon des Naissances sans Nombre qui jamais n’échappent à l’entrave de la Mort ; le Mal, de Naissance en Naissance, se répète. Possesseur de la Maison, je te vois. Jamais plus tu ne me bâtiras une Maison. Toute ta Charpente est brisée, le faîte du toit a volé en éclats : son assemblage n’est plus ; mon Esprit est parvenu à la destruction des Désirs. - Ananda K. COOSMARASWAMY Folio essais N° 271 "Chant de victoire du Bouddha" "Hindouisme et Bouddhisme" -  "Pour les Minoens, le Labyrinthe était la Maison des "deux Arches ". La première Arche est l'Arche du pouvoir tangible. La deuxième Arche, celle du Pouvoir Sacré. Les deux Doivent être positionnées en Equilibre, pour aborder l'Elévation selon les Spirales Concentriques. Ceci permet à l'Homme de quitter son attachement à ses Instincts primaires. Dixit une guide Crétoise du Palais de" Knossos". Une précision, ma guide a répété deux fois le mot Arche suite à ma demande un peu interloquée par cette Révélation. Après vérification sur nos moyens de Savoir moderne, je n'ai trouvé qu'une référence a une double Hache. Mystère des Mots ....." - Pas\ SAL\ "Sous le Laurier et l'Olivier" " - P14 Ori\ Mon\ 6013.-  Voir Château fort - Hutte - Kanak - Extraits du reportage de Julien DONADA - 2013 - http://www.remi-bato.com/video/kanak-extraits.html -

Maître : "Connaissez-vous la différence entre le Maître et le professeur ? Le Maître montre mais le professeur explique." - Alexis GRUSS, du cirque GRUSS sur France Inter 22/12/05 -  "Ton Maître, ton Gourou, c'est celui qui sait qu'il n'est pas ton Gourou."- Dicton Traditionnel - "Mon Maître est un Vrai  Sage : Quand il a Faim, il Mange, - Manducation - Ndlr - quand il a Soif il Boit, quand il a Sommeil il Dort" - Dicton Chinois Initiatique à rapprocher de la formule consacré des R+C- Ndlr -  "Le Vrai Miracle de mon Maître, c'est de ne pas faire de Miracles." - RINZAÏ - "Le Maître est le Miroir de ta propre Liberté." - DEVI, Maître Tantrique. - "L'Initié part pour l'Orient, le Maître retourne en Occident !" - Dicton initiatique - A rapprocher du "Poor Lonesome Cow-boy" gardien de Vache solitaire - Moine laïque ?  Monachos - Ndlr - qui règle des problèmes dans la Cité et qui repart vers le couchant Orient - Ndlr -  "Evoquant le Sceau de Salomon, c'est le Pentacle par excellence, le Signe d'une Puissance, à laquelle rien ne résiste, et dont nous disposerions, si nous parvenions à posséder Effectivement  notre Grade de Maître". - Oswald Wirth, cité par- Geo\ JUL\ "La chambre du milieu, lieu de transmutation : creuset, athanor, matras." Ori\ Mon\ -1° journée Cambacérès - 6013 - ...Notre Maître a revu le Jour : il Renaît dans la Personne de... Identification mais non Résurrection !" - Geo\ JUL\ "La chambre du milieu, lieu de transmutation : creuset, athanor, matras." Ori\ Mon\ -1° journée Cambacérès - 6013 - «Qui n’a ni Dieu ni Maître… a l’Adversaire pour Maître » - http://metaphysic.over-blog.com/article-22816987.html - "Montons dans le « Carro Naval » le « Char naval », le « Carnaval », la Barque que le « Maître de Cérémonie Dali , le Psychopompe , le Capitaine » met à notre disposition pour Passer, si nous l’Acceptons, d’Une Rive à l’Autre." - Rem\ ALC\ "La loge est dument couverte" - RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ - 6006 - Pour visite initiatique du "Musée Dali de Figueras" disponible sur demande - Ndlr - "Si l'Arlequin s'est développé dans la Commedia dell'arte en Occident, Idries Shah a argumenté que ses Origines seraient avant tout Soufies. Les Maîtres Soufis classiques étaient en effet Connus pour porter une Robe rapiécée  cousue à partir d'Etoffes de Différentes Couleurs dès le XIe Siècle. Shah écrit que le Mot « Arlequin » serait Issu de l'Arabe « aghlaq » — le Nom alors Donné à ces Maîtres qui Enseignaient par l'Humour et la Dérision — dont le pluriel est « aghlaquin' », prononcé gutturalement comme la jota espagnole soit « ajlaquin », qui aurait donné le Nom « Arlequin». Shah défend cependant que l'Enseignement de la Sagesse par l'Humour, un des traits du Personnage d'Arlequin, est une Constante de la Sagesse Universelle." - http://fr.wikipedia.org/wiki/Arlequin - "Croire en la Tradition, c’est Croire en la Transmission, avoir la Certitude qu’il Existe un Ordre dans le Chaos Apparent, La Loge Qui est notre Maître, Symbole du Cosmos, « Lieu Ordonné » chez les Grecs, est au Centre et est le Centre de la Transmission de la Tradition, par l’Initiation." - Mat\ GAB\  "La Foi Maç." - RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ 6013 -  "...tout Maître qui Instruit un Apprenti tient un peu cette place, surtout quand il Accomplit la Transmission Initiatique : Mais, privé de la Dimension exclusive qui Unit le Disciple à son Guru, le Maître Maçon ne pourra jamais jouer véritablement le rôle de Guru. En fait, dans l’Initiation Maçonnique, il n’y eut jamais à proprement parler de Maîtres Spirituels, exerçant leur Fonction de façon continue, sinon très exceptionnellement. Il faut cependant que quelque chose en tienne Lieu..."  - Jean Serlun "Gourou et Franc-Maçonnerie" – disponible en.doc sur demande - Ndlr - Dans un Rite pratiqué par les Rose-Croix du XVIIIème Siècle, le postulant, après avoir Subi de nombreuses et pénibles Epreuves, apprenait qu'il allait Être mis en Présence de la Vérité Suprême, que le Mystère des Mystères, enfin allait Lui Être Révélé. On le Conduisait devant un Voile Noir, et on l'adjurait : - Regarde, regarde de tous tes Yeux ! Tu n'auras pas trop de tout le reste de ton séjour Terrestre pour Elucider, dans sa Plénitude, Ce Qui va t'Être montré. C'est l'Alpha et l'Oméga de Tout ce Qui fut, est et sera. Alors le Voile était brusquement écarté : il Masquait un Miroir où le nouvel Elu apercevait sa propre Image. Ainsi Découvrait-Il, d'une façon saisissante, la « Clef » de Toute Connaissance, le Maître Mot de l'Esotérisme : sa propre Personnalité. Nous (voir Noùs - Ndlr -) sommes, à Nous-mêmes, notre propre Mystère et la Clef du Mystère Universel. - http://misraim3.free.fr/divers2/cours_d_initiation.pdf - "Le Synthème... est Un Mandala Formé de Deux Figures Géométriques associées à Un Centre : le Cercle et le Carré. Ce Mandala nous Induit à Mediter sur le Cercle, le Carré ou plutôt le Cube et le Centre. Le Cercle est à la fois la Figure la plus Simple et la pièce Maîtresse de la Symbolique Géométrique. Il se Confond avec le Centre lorsqu’il se réduit à Un Point et Il Peut s’étendre à l’Infini.  Les Propriétés Liées à l’Image du Cercle sont : l’Homogénéité, la Perfection, la non-Distinction, la non-Discrimination, la non-Division. Il est le Signe de l’Unité. Le Cube : si le Carré est la Figure de Base de l’Espace, Il est le Symbole de l’Univers Créé complémentaire de l’Univers Incréé. Il est attaché à l’Idée de Matière, de Corps : c’est l’Antithèse du Transcendant. Le Cube, plus encore que le Carré est Symbole de Stabilité. La Pierre Cubique Symbole Important en Maçonnerie comporte la notion d’Achèvement et de Perfection. Le Mandala Constitué par l’association du Cercle et du Cube nous conduit à associer dans nos Méditations les Concepts de Terre, d’Espace, de Limites, de Stable avec les Concepts de Ciel, de Temps, d’Illimité, de Mouvement. Il Peut Devenir, ce Synthème, une Base de Méditation sur les Processus Relationnels pour Tous les Niveaux que ce Soit." - http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm - « On peut envisager Trois Grades Initiatiques, dont Chacun pourrait d’ailleurs se subdiviser en une Multiplicité Indéfinie de Stades ou de Degrés spéciaux : 1° le Brahmachârin, c’est à-dire l’Etudiant Qui Aspire à l’Initiation ou Seconde Naissance ; 2° le Dwija (deux fois ), Qui a reçu cette Initiation, par laquelle se Confère le Caractère d’Ârya ; 3° le Yogi, Qui, considéré dans cet Etat, est, comme nous l’avons dit, Jivanmukta (Délivré dans la Vie). Le Yogi peut, d’ailleurs, accomplir différentes Fonctions : le Pandit est Celui Qui Enseigne, et alors il a plus particulièrement le Caractère de Guru (Maître Spirituel) par rapport au Brahmachârin qui est son Chéla (Disciple régulier) ; le Muni est le Solitaire, non au sens vulgaire et Matériel du Mot, mais Celui Qui, Concentré en Soi-même, Réalise dans la Plénitude de son Être la Solitude Parfaite, Qui ne laisse Subsister en l’Unité Suprême aucune Distinction de l’Extérieur et de l’Intérieur, ni aucune Diversité Extra-Principielle quelconque : c’est le dernier des Quatre Bonheurs désignés par la Tradition extrême-Orientale » - "La constitution de l’être humain et son évolution posthume selon le Védânta", publié dans La Gnose en 1911 et signé Tau Palingénius - René Guenon tout guenon V2 page 2148 - "Le Maillet Symbolise la Force, le Ciseau la Sagesse, la Pierre Brute à tailler la Beauté. Le Vénérable Maître et nos Deux Frères Surveillants donnent Existence à la Sagesse, à la Force, à la Beauté." - Alain Fro\ "Le Maillet" - 06-6015 - R\L\ 1128 - Ori Blois - Voir Monachos - Robe sans couture, Lucky Luck, Disciple.

Maîtres Parfaits  : Chez les Soufis : Qobts - Parfait - "... L'appellation de "Maître Parfait" c'est à dire de l'Accession de la Connaissance de l'Univers." - Guy MAR\- "Réflexions sur les serments du 14°" - P14 - Ori\ Mont\6013 - "Le Noir absorbe la Lumière, on l’associe donc aux Ténèbres, à l’Obscurité. En Occident le noir est Noir de Deuil, c’est à dire à un départ sans Retour, une Perte définitive tandis que le Blanc Couleur de Deuil évoque au contraire une absence provisoire destinée à être comblée. Dans sa Qualité Symbolique de Couleur de Deuil le noir peut, du fait qu’il évoque un départ sans Retour, laisser suggérer qu’il s’agit du départ du Corps, de sa Matérialité Qui Deviendra Non présence. Le Noir c’est l’irrémédiable absence du Corps Physique." [...] "Le Noir et le Blanc, si l’on se réfère au Langage Hermétique, nous suggèrent que l’Initié doit Accomplir l’Œuvre au noir avant d’aborder l’Œuvre au blanc. En fait, il s’agit d’une alternance car le Retour au Noir devra être réitéré afin de multiplier les Opérations de Régénération et ce dans toutes les Directions, c'est-à-dire dans la Totalité de l’Être dans une Recherche de Perfectionnement de soi. On peut bien entendu sourire sur le Nom de Maître Parfait, Le Noir et le Blanc nous indiquent bien qu’il ne s’agit pas d’un Etat mais d’une Potentialité qui Suppose le Passage incessant de l’Œuvre au noir à l’Œuvre au blanc … et vice versa… et ce dans toutes les Dimensions de l’Être…"  [...] "Pour l’Alchimie le Rouge est la Couleur de la Pierre Philosophale, la Pierre Qui Porte le Signe du Soleil. Si le Grand Œuvre commence par l’Œuvre au noir et culmine par l’Œuvre au blanc, le Néophyte Qui Parcourt les Etapes de Passage est Dénommé l’Homme Vert et l’Homme Rouge."-http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm -

Maîtriser : "... Alors prétendre inconsidérément livrer les Secrets des Connaissances acquises (ou de la Connaissance... ce qui est pire !) alors qu'on ne Maîtrise pas soi-même tous les enchaînements, les limites et les Contraintes, c'est jouer les apprentis Sorciers et risquer les chocs en retour. Le Péché d'Orgueil et de Fatuité n'a pas sa place dans le parcours Maçonnique, au risque de perdre le Maçon lui même et la Maçonnerie." [...]  "Cette Symbiose des Initiés est Source de Vie et de Lumière ; elle devient Force Active tendue vers le Triomphe de ce qui Unit sur ce qui divise et finalement vers l'instauration de la Liberté, Apanage de ceux qui Savent se Gouverner parce qu'ils ont tout fait pour Maîtriser leurs Passions." - Guy MAR\- "Réflexions sur les serments du 14°" - P14 - Ori\ Mont\6013 - Qu'est-ce que l'Etymologie ? En première Analyse, c'est la recherche de la Vérité dans le Sens des Mots  (Etymos), Vrai. S'efforcer de Comprendre le Sens Original des Mots, c'est donc aider à les mieux Maîtriser, un peu comme le fait de démonter puis de remonter un appareil, assure à l'opérateur une plus grande sécurité dans son maniement. D'où vient le Mot considéré ? Par qui a t-il était construit, à quelle époque, dans quel Etat d'Esprit , toutes ces questions permettent de mieux l'intégrer dans le discours. L'étudiant se familiarise plus facilement, avec ces instruments de précision et, au lieu de buter sur des difficultés surajoutées, il transforme ces obstacles en repères, un peu comme l'alpiniste trouve dans des reliefs parfois ingrats des prises facilitant son Ascension. -Pierre DELAVEAU - La mémoire des mots en médecine, pharmacie et sciences - Edition Louis PARIENTE - "(Le) Cosmodrame (est un) Terme « détourné » élargissant la signification du terme Psychodrame. Le Psychodrame est un Jeu de Rôle , une Forme de Thérapie utilisant la Théâtralisation dramatique au moyen de scénarios improvisés, et permettant la Mise en scène de Conflits intrapsychiques afin de les activer, les Conscientiser et les Dépasser. Le Cosmodrame est alors un Jeu de Rôle, une Mise en scène dramatique des Forces et Conflits Universels à l’Œuvre, non chez un seul Individu, mais dans Tout Homme. Il Met en scène en quelque sorte l’Anthropos propre à une culture, à une Tradition. Le Cosmodrame d’Hiram vécu par l’Initié active les Forces qui Sont à l’Œuvre sur le Chemin de l’Initiation. A charge pour l’Initié de les rendre Conscientes de les Maîtriser et de les Dépasser."- Ala\ MAS\ - suite à la planche "Les couleurs de l'Atelier" - P14- Ori\ Mon\ 6014 - "La Raison, c’est la Maîtrise des Passions et des Désirs, c’est la Voie de la Sagesse. Comme dit Kant « la Raison nous a été départie comme une Puissance Pratique, c’est à dire comme une Puissance qui doit avoir de l’Influence sur la Volonté ». La Raison est  habituellement considérée comme une Faculté propre de l'Esprit Humain qui lui permet d’Etablir des critères d’authenticité et d’Erreur, de Discerner le Bien et le Mal."  - Gér\ Cas\ -P14 Ori\ Mon\ - 6014 - "Comment le MS concilie..." - Le Crâne est à la fois un rappel du Golgotha qui Signifie en Araméen « Crâne » et l’Un des Symboles de la Maîtrise Maçonnique. - https://maloge.net/gldf/1/3/musee/2162  - "Seule une Curiosité Maîtrisée Peut nous (voir Noùs - Ndlr -) conduire à prendre Conscience que nous (voir Noùs - Ndlr -) sommes tous Dépositaires des Secrets les plus Inviolables. Il ne s’agit pas de Secrets Exotériques qui requièrent pour l’Essentiel de la discrétion et du Silence mais de Secrets Esotériques, Signes d’une Alliance profonde en Nous-mêmes et avec Nous-mêmes et Intransmissibles." - http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm - "Prince n’est pas Roi mais la Fonction de Prince Symbolise la Promesse d’un Pouvoir Suprême, la Primauté parmi ses Pairs, quel que soit le Domaine envisagé. Il Exprime les Vertus Royales à l’Etat d’Adolescence, non encore Maîtriser ni Exercées. C’est l’Idéalisation de l’Homme." - http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm - Voir Montagne aux pentes abruptes -

Majesté : La Mandorle Auréole Ovale qui entoure la Figure du Christ en Majesté - Média Dico -"C'est le Principe Féminin Lui-même. Horizontal il est l'œil qui peut voir toute Réalité.

Majestic : Majestic  dans la Langue des oiseaux  "Mage Stick" Bâton de Mage.- Ndlr -

Majeur : "Nous rappelons que l'"Adepte " est Proprement Celui Qui a Atteint la Plénitude de l'Initiation Effective : certaines Ecoles Esotériques font cependant une distinction entre ce qu'elles appellent "Adepte Mineur" et "Adepte Majeur" ; ces Expressions Doivent alors se Comprendre, Originairement tout au moins comme désignant Celui parvenu à la Perfection respectivement dans l'Ordre des "petits Mystères" et dans Celui des "grands Mystères". René GUENON - "Aperçus sur l'initiation" - De la hiérarchie initiatique - P.281 - "A propos du Mythe - Cette Image Traditionnelle, que  l'on  doit,  comme  beaucoup  d'autres,  faire  remonter  au  Temps  où  « Caverne »  et « Habitation » étaient Une seule et Même chose, est sous-entendue dans les Symboles familiers de la Mine et de la Recherche du Trésor Enfoui (MU., VI, 29, etc.). Les Pouvoirs de l'Âme (Bhutâni, terme Qui Signifie également « Gnômes») au Travail dans la Montagne-esprit, sont les Prototypes des Nains Mineurs Qui Protègent la « Blanche-Neige » - Psyché - quand elle a mordu dans le Fruit du Bien et du Mal et Tombe dans son Sommeil de Mort, où elle Demeure jusqu'à ce que l'Eros Divin la Réveille, et que le Fruit Tombe de ses Lèvres. Qui a jamais Compris le Mythe Scripturaire en Reconnaitra les Paraphrases dans tous les Contes de Fées du Monde, Qui n'ont pas été Créés par le « Peuple », mais Hérités et Fidèlement Transmis par Lui à Ceux à Qui ils étaient Originellement Destinés. L'Une des Erreurs Majeures de l'Analyse Historique et Rationnelle est de Supposer que la « Vérité » et la « Forme Originale » d'une Légende peuvent être séparés de ses Éléments Miraculeux. C'est dans le Merveilleux Même que Réside la Vérité. « Ainsi l'Amoureux des Mythes, qui sont des concentrés de Prodiges, est du Même coup un  Amoureux  de Sagesse ». Le Mythe Incarne la plus haute Approximation de la Vérité Absolue Qui puisse se traduire en Paroles." - "Hindouisme et Bouddhisme" de A. K. Coomaraswamy -  voir Minne

Mal : "Ce n’est plus la Barbarie qui Régne à Babylone, mais une Conception Dualiste dans laquelle Apparaît la notion de Lumière et de Ténèbre. La Conscience de l’Existence même du Mal, et par conséquent de celle du Bien, est donc Née, et elle va pousser l’Homme à aller plus loin dans son besoin d’Elévation. - Guy ESQ\ CR+ - "Le chemin de Babylone..." - SC702- Ori\ Mon\ - 6013 - "Le Mythe de Pandore qui se vit remettre par Zeus une boîte Mystérieuse qu’il lui interdit d'ouvrir. Celle-ci contenait en fait tous les Maux de l'Humanité notamment la Vieillesse, la Maladie, la Guerre, la Famine, la Misère, la Folie, le Vice, la Tromperie, la Passion, mais aussi l'Espérance. Pandore céda à la Curiosité et ouvrit la boîte, libérant ainsi les Maux qui y étaient contenus. Consciente dès lors de sa Faute, Pandore se décida à refermer le coffret alors que seule l'Espérance qui s'Eveillait lentement au fond de la boîte, fragile et solitaire, plus lente à réagir, y resta enfermée. Par cette lecture, l'Espérance pourrait de prime abord être Perçue comme un terrible Mal, le plus atroce tourment que l'homme garde au fond de Lui-même. Il semble en effet que la Raison de la Présence de l'Espérance parmi les Maux serait à chercher dans une meilleure traduction du texte grec duquel il ressortirait l’idée de l'appréhension, voire de la Crainte irraisonnée. Dés lors, à la fermeture opportune de la jarre par Pandore, l'Humanité ne Souffrirait plus que des Maux qui se sont échappés, et non pas de l'attente de ces Maux, qui serait probablement le pire d’entre eux. Au contraire, pour d’autres, elle suggère que l'Homme, lorsqu'il se voit frappé par le Malheur, ne doit jamais perdre Espoir. L'Humanité ne Vivra pas dans la Crainte perpétuelle des Maux à venir." - Thi\ DAV\ CR+ - SC702 Ori\ Mon\ - 6013 - "Grâce à l'Esp..." - "Pour faire le Mal, il faut dégouliner de Morale" - Alexandre jardin - Emission "La Parenthèse inattendue" 29/01/2014 - à propos de son livre Des gens très bien relatant l'histoire de sa famille Son grand-père est Jean Jardin (1904-1976), dit le Nain Jaune, homme politique, directeur de cabinet de Pierre Laval sous le régime de Vichy. Marié à l'âge de 23 ans avec l'arrière petite-fille d'Henri Massis, écrivain maurassien et journaliste pétainiste. - "Hiram Devient sous le Voile de l'Allégorie, le Principe du Bien et les Trois Mauvais Compagnons le Principe du Mal. Le Sanctuaire du Temple Est la Conscience de l’Homme, Séparé du Saint des Saints par la Nef qui Incarne la Raison." - Gér\ Cas\ -P14 Ori\ Mon\ - 6014 - "Comment le MS concilie..." - "A propos du Mythe - Cette Image Traditionnelle, que  l'on  doit,  comme  beaucoup  d'autres,  faire  remonter  au  Temps  où  « Caverne »  et « Habitation » étaient Une seule et Même chose, est sous-entendue dans les Symboles familiers de la Mine et de la Recherche du Trésor Enfoui (MU., VI, 29, etc.). Les Pouvoirs de l'Âme (Bhutâni, terme Qui Signifie également « Gnômes») au Travail dans la Montagne-esprit, sont les Prototypes des Nains Mineurs Qui Protègent la « Blanche-Neige » - Psyché - quand elle a mordu dans le Fruit du Bien et du Mal et Tombe dans son Sommeil de Mort, où elle Demeure jusqu'à ce que l'Eros Divin la Réveille, et que le Fruit Tombe de ses Lèvres. Qui a jamais Compris le Mythe Scripturaire en Reconnaitra les Paraphrases dans tous les Contes de Fées du Monde, Qui n'ont pas été Créés par le « Peuple », mais Hérités et Fidèlement Transmis par Lui à Ceux à Qui ils étaient Originellement Destinés. L'Une des Erreurs Majeures de l'Analyse Historique et Rationnelle est de Supposer que la « Vérité » et la « Forme Originale » d'une Légende peuvent être séparés de ses Éléments Miraculeux. C'est dans le Merveilleux Même que Réside la Vérité. « Ainsi l'Amoureux des Mythes, qui sont des concentrés de Prodiges, est du Même coup un  Amoureux  de Sagesse ». Le Mythe Incarne la plus haute Approximation de la Vérité Absolue Qui puisse se traduire en Paroles." - "Hindouisme et Bouddhisme" de A. K. Coomaraswamy - "Le Rouge est Ici le Rouge Solaire Diurne. C’est un Rouge clair, Mâle, Incitant à l’Action. Il est l’Image de l’Ardeur, de la Forme Impulsive et Généreuse de l’Eros Libre et Triomphant. C’est le Rouge Guerrier, le Rouge de la Conquête. Il Symbolise la Force Combattante et Triomphante contre les Forces du Mal. Il Signifie toute l’Ardeur que nous Devons déployer pour aller de l’avant vers la Connaissance. L'association du Rouge et du Blanc en termes de Symbolique Hermétique Evoque le Passage de l’Œuvre au noir à l’Œuvre au rouge." [...] "Pour l’Alchimie le Rouge est la Couleur de la Pierre Philosophale, la Pierre qui porte le Signe du Soleil. Si le Grand Œuvre Commence par l’Œuvre au noir et Culmine par l’Œuvre au blanc, le Néophyte qui Parcourt les Etapes de Passage est Dénommer l’Homme Vert et l’Homme Rouge." - http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm - « Le Mal n'était pas Un Élément de la Création car celle-ci était Bonne ». Seule la Libre action de l'Homme a Introduit le Mal. L`Homme,  Formé de Poussière et de Souffle, est Enfant de l’Esprit Tout en étant de la Matière. L'Arbre de la Connaissance Porte les Fruits du Multiple, de la Dysharmonie. Pourquoi y a t’Il touché ? Par faiblesse, mais plus encore par Prétention, par Vanité pour s'être Voulu l'égal de Dieu. Mais si la "Faute" est en Nous, Tout reste réparable " par Nous ". Le Sens de notre Combat est de Transformer la Dualité Fondamentale Esprit / Matière en Harmonie dans l’Unité."  - http://hautsgrades.over-blog.com/2015/05/la-recherche-de-la-parole-perdue.html  par G\ H\ - Voir Individualité - Minne -

Malade : "Un Criminel, au moment où il accomplit un crime est toujours un Malade". - Fédor DOSTOÏEVSKI - "Le Mythe de Pandore qui se vit remettre par Zeus une boîte Mystérieuse qu’il lui interdit d'ouvrir. Celle-ci contenait en fait tous les Maux de l'Humanité notamment la Vieillesse, la Maladie, la Guerre, la Famine, la Misère, la Folie, le Vice, la Tromperie, la Passion, mais aussi l'Espérance. Pandore céda à la Curiosité et ouvrit la boîte, libérant ainsi les Maux qui y étaient contenus. Consciente dès lors de sa Faute, Pandore se décida à refermer le coffret alors que seule l'Espérance qui s'Eveillait lentement au fond de la boîte, fragile et solitaire, plus lente à réagir, y resta enfermée. Par cette lecture, l'Espérance pourrait de prime abord être Perçue comme un terrible Mal, le plus atroce tourment que l'homme garde au fond de Lui-même. Il semble en effet que la Raison de la Présence de l'Espérance parmi les Maux serait à chercher dans une meilleure traduction du texte grec duquel il ressortirait l’idée de l'appréhension, voire de la Crainte irraisonnée. Dés lors, à la fermeture opportune de la jarre par Pandore, l'Humanité ne Souffrirait plus que des Maux qui se sont échappés, et non pas de l'attente de ces Maux, qui serait probablement le pire d’entre eux. Au contraire, pour d’autres, elle suggère que l'Homme, lorsqu'il se voit frappé par le Malheur, ne doit jamais perdre Espoir. L'Humanité ne Vivra pas dans la Crainte perpétuelle des Maux à venir." - Thi\ DAV\ CR+ - SC702 Ori\ Mon\ - 6013 - "Grâce à l'Esp..." - "Le Grand Docteur Tue les Malades, ensuite il les Réveille !" - Film "Il est minuit docteur SCHWEITZER" - 1952 -Celui que tu hais s'en fout, tu ne l'atteins pas, lorsque tu hais, tu réveilles en toi tes plus bas instincts, et de ce fait ta Maladie. La vie, la vraie, c'est guérir de cette Maladie que l'on nomme Egalgie. la seule manière d'en sortir c'est de ne voir que le beau en toutes choses. - Voir Mental, Malivole, Assassin, Brigands, Moi, Ego,

Mâle : La Parthénogenèse est le Mode de reproduction, dans le Monde animal, à partir d'un ovule non Fécondé par un Mâle - Média Dico - Religieux : " Genèse de Jésus dans la Vierge-  Phi\ MAN\ "Prise de parole sur une planche"  P14 Ori\ Mon\ 6013 -  "Le Rouge est Ici le Rouge Solaire Diurne. C’est un Rouge clair, Mâle, Incitant à l’Action. Il est l’Image de l’Ardeur, de la Forme Impulsive et Généreuse de l’Eros Libre et Triomphant. C’est le Rouge Guerrier, le Rouge de la Conquête. Il Symbolise la Force Combattante et Triomphante contre les Forces du Mal. Il Signifie toute l’Ardeur que nous Devons déployer pour aller de l’avant vers la Connaissance. L'association du Rouge et du Blanc en termes de Symbolique Hermétique Evoque le Passage de l’Œuvre au noir à l’Œuvre au rouge." [...] "Pour l’Alchimie le Rouge est la Couleur de la Pierre Philosophale, la Pierre qui porte le Signe du Soleil. Si le Grand Œuvre Commence par l’Œuvre au noir et Culmine par l’Œuvre au blanc, le Néophyte qui Parcourt les Etapes de Passage est Dénommer l’Homme Vert et l’Homme Rouge." - http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm -

Malheur : "Duhkha est un Concept Central du Bouddhisme. Intraduisible en français, certains mots peuvent s'en rapprocher : Souffrance, Chagrin, Affliction, Douleur, Anxiété, Insatisfaction, Inconfort, Angoisse, Tension, Malheur et Aversion. C'est aussi un terme arabe signifiant : Vertige." - http://fr.wikipedia.org/wiki/Du%E1%B8%A5kha - "Le Mythe de Pandore qui se vit remettre par Zeus une boîte Mystérieuse qu’il lui interdit d'ouvrir. Celle-ci contenait en fait tous les Maux de l'Humanité notamment la Vieillesse, la Maladie, la Guerre, la Famine, la Misère, la Folie, le Vice, la Tromperie, la Passion, mais aussi l'Espérance. Pandore céda à la Curiosité et ouvrit la boîte, libérant ainsi les Maux qui y étaient contenus. Consciente dès lors de sa Faute, Pandore se décida à refermer le coffret alors que seule l'Espérance qui s'Eveillait lentement au fond de la boîte, fragile et solitaire, plus lente à réagir, y resta enfermée. Par cette lecture, l'Espérance pourrait de prime abord être Perçue comme un terrible Mal, le plus atroce tourment que l'homme garde au fond de Lui-même. Il semble en effet que la Raison de la Présence de l'Espérance parmi les Maux serait à chercher dans une meilleure traduction du texte grec duquel il ressortirait l’idée de l'appréhension, voire de la Crainte irraisonnée. Dés lors, à la fermeture opportune de la jarre par Pandore, l'Humanité ne Souffrirait plus que des Maux qui se sont échappés, et non pas de l'attente de ces Maux, qui serait probablement le pire d’entre eux. Au contraire, pour d’autres, elle suggère que l'Homme, lorsqu'il se voit frappé par le Malheur, ne doit jamais perdre Espoir. L'Humanité ne Vivra pas dans la Crainte perpétuelle des Maux à venir." [...] "Rappelons que les Vertus Théologales « …permettent de Relier le Visible à l’Invisible… » L’Espérance dès lors Trouve sa Confiance dans l’Invisible, elle persiste malgré tout parce que les Malheurs Matériels n’ont pas Atteint l’Invisible dans lequel Réside la Foi et la Charité."- Thi\ DAV\ CR+ - SC702 Ori\ Mon\ - 6013 - "Grâce à l'Esp..." - " La Transmission d’un Secret demeure chose impossible : ne pas le dire le condamne à disparaître, le conduit à sa perte ; et le Révéler, même à une seule personne, pour le perpétuer, fait que ce n’est plus un Secret. Dans le Zohar - qui est une Exégèse Esotérique de la Torah - Rabbi Shimon pleure le dilemme : « Malheur à Moi si Je Révèle ces Mystères, et Malheur à Moi si Je ne les Révèle pas »." - Alex BEG\-"Le Rituel et le secret"  RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ 6014 -

Malivole : Qui a affaire au malin (Diabolein, le séparateur). - « Car Sapience n'entre pas, en âme Malivole et Science sans Conscience, n'est que Ruine de l'Âme. - François RABELAIS "Gargantua".- Shatan - Lachon hara -

Manchot : "...Et si ta Main t'entraîne au Péché, coupe-la. Il vaut mieux entrer Manchot dans la Vie Eternelle que d'être jeté avec tes Deux Mains dans la Géhenne, où le Feu ne s'éteint pas. Si ton Pied t'entraîne au Péché, coupe-le. Il vaut mieux entrer Estropié dans la Vie Eternelle que d'être jeté avec tes Deux Pieds dans la Géhenne. Si ton Œil t'entraîne au Péché, arrache-le. Il vaut mieux entrer Borgne dans le Royaume de Dieu que d'être jeté avec tes Deux Yeux dans la Géhenne, où le ver ne meurt pas et où le Feu ne s'éteint pas..." - Mc 9, 41-43.45.47-50 - 

Mandala : (à propos du Tableau de loge)... Il est à noter que l'on retrouvera une telle organisation dans le Mandala et le Thangka qui sont des supports de Méditation du Bouddhisme tantrique mais aussi plus près de nous dans le Jeu de Marelle Constitué lui aussi d'une Terre d'un Ciel et une zone Intermédiaire numérotée.- J-l\ Bou\  RL\  813 les FF\ Libres Ori\ Béz\ - 6013 - "...Solennelle Circumbulation à l'Intérieur du Cercle Formé par tous ..., comme pour rappeler que les seuls Grands Voyages Accomplis par l'Homme sont ceux qu'il effectue à l'Intérieur de Lui-même. Voyages Centripètes qui Tendent au Rassemblement de tous les Epars. Mise en Action d'un Mandala Vivant, Annonciateur et Figure d'un nouvel Univers en Gestation. - "la Cer de la CEN, approche Alc & sym" Par Fra Dor - "Ord ab Cha" N°56 Sup au 18° P 201 - "Le Synthème... est Un Mandala Formé de Deux Figures Géométriques associées à Un Centre : le Cercle et le Carré. Ce Mandala nous Induit à Mediter sur le Cercle, le Carré ou plutôt le Cube et le Centre. Le Cercle est à la fois la Figure la plus Simple et la pièce Maîtresse de la Symbolique Géométrique. Il se Confond avec le Centre lorsqu’il se réduit à Un Point et Il Peut s’étendre à l’Infini.  Les Propriétés Liées à l’Image du Cercle sont : l’Homogénéité, la Perfection, la non-Distinction, la non-Discrimination, la non-Division. Il est le Signe de l’Unité. Le Cube : si le Carré est la Figure de Base de l’Espace, Il est le Symbole de l’Univers Créé complémentaire de l’Univers Incréé. Il est attaché à l’Idée de Matière, de Corps : c’est l’Antithèse du Transcendant. Le Cube, plus encore que le Carré est Symbole de Stabilité. La Pierre Cubique Symbole Important en Maçonnerie comporte la notion d’Achèvement et de Perfection. Le Mandala Constitué par l’association du Cercle et du Cube nous conduit à associer dans nos Méditations les Concepts de Terre, d’Espace, de Limites, de Stable avec les Concepts de Ciel, de Temps, d’Illimité, de Mouvement. Il Peut Devenir, ce Synthème, une Base de Méditation sur les Processus Relationnels pour Tous les Niveaux que ce Soit." - http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm - Voir Labyrinthe -

Manducation : Action de manger - Dico Média - Prendre le temps de lire un passage de l'Écriture, une simple ligne, un chapitre ou même seulement un nom ou un mot. Cette lecture était à l'origine un acte de tout le corps et de tous les sens, car le texte était lu à haute voix, psalmodié ou chanté et entraînait tout le corps dans son rythme. Il y avait comme le disait Marcel Jousse «Mime et Manducation» de la Parole, Le prologue de Saint Jean, par exemple, à travers son rythme et la sonorité de ses lettres, révèle déjà beaucoup de son sens si celui-ci est psalmodié. Il s'agit donc de toucher et de tenir le livre, d'ouvrir les yeux, de goûter les mots, d'entendre les harmoniques du texte, de respirer dans le rythme où il s'énonce le Souffle qui l'inspire. Danser en quelque sorte avec la Parole, comme le faisaient autrefois et le font encore aujourd'hui les pieux Hassidim avec la Torah.- « L’assise et la marche »  Jean-Yves LELOUP - "Le passant" – lectio Divina - « L’assise et la marche » P.142 à 149 Envoyé par Phi\ BOU\ P14 Ori\ Mon\ 6012 - disponible en .doc sur demande - Ndlr - "Mon Maître est un Vrai  Sage : Quand il a Faim, il Mange, - Manducation - Ndlr - quand il a Soif il Boit, quand il a Sommeil il Dort" - Dicton Chinois Initiatique à rapprocher de la formule consacré des R+C- Ndlr - Voir Dialectique -Diairésis...Lectio Divina - Lectio - Cogitatio - Ruminatio - Meditatio - Oratio - Cotemplatio - Unio

Mandorle : La Mandorle Auréole Ovale qui entoure la Figure du Christ en Majesté - Média Dico -"C'est le Principe Féminin Lui-même. Horizontal il est l'œil qui peut voir toute Réalité.

Manès : « Au IIIe Siècle après Jésus-Christ Apparaîtra le Manichéisme, que l’on peut considérer comme la Vraie Source première et précise du Catharisme. Il s’agit du système de Mani ou Manès, Autre grand réformateur iranien, qui vécut au IIIe Siècle de notre ère. Mani, qui se proclamait le quatrième grand Missionné Divin (après Zoroastre, Bouddha et Jésus), développait avec une Logique Impitoyable la Doctrine Dualiste : Deux Principes Engendrés et Equivalents dont l’affrontement donne Naissance au douloureux Drame Historique Qui Est l’Existence Même du Monde Sensible, de la Matière - http://hautsgrades.over-blog.com/2015/03/les-cathares.html - Voir Manou - Manne - Minne -

Manger : "Mon Maître est un Vrai  Sage : Quand il a Faim, il Mange, - Manducation - Ndlr - quand il a Soif il Boit, quand il a Sommeil il Dort" - Dicton Chinois Initiatique à rapprocher de la formule consacré des R+C- Ndlr - "J'ai retrouvé les notes qu'avaient prises un frère [...], d'après  un Alchimiste dont il suit l'Enseignement, [...] Voici le texte : "Alors Noé lorsqu’il Trouve la Terre, le premier truc qu'il fait c’est de planter une Vigne, Pourquoi ? Parce que c’est l’Alliance entre le Haut et le Bas ! Il en tire donc le Vin première Etape, Énergie Céleste, après l’Énergie Terrestre, il prend le Blé (Noé) et avec le Blé on en fait du Pain, pour faire du Pain il faut les Quatre Éléments, du Feu (la cuisson) de l’Air (la fermentation) de l’Eau (pour le mélanger avec la farine) et de la Terre (pour le faire pousser), alors si on veut faire le lien avec l’Élément Terrestre et l’Élément Céleste, c’est les Libations ou l’on va Boire du Vin et Manger du Pain mais associer les deux Grâce à ce Qui est Fixe Qui Permet la Cohabitation Pacifique des Contraires, le Sel on prendra donc le Pain le Vin et le Sel, qui nous (voir Noùs - Ndlr -) Permettra de Sceller.".... J'ai trouvé des vidéo intéressantes qu'à fait cet Alchimiste et notamment l'Explication Alchimique de "La Souris Verte" https://www.youtube.com/watch?v=5Sr4mPRst_g - Voir aussi les autres vidéos sur l'Alchimie et la Langue des oiseaux. Son Alchimie est Orientée sur le Travail sur les Plantes pour la médecine mais c'est quand même intéressant." -Echange épistolaire avec un Frère RL 813 Ori Bez 2014 - Voir aussi : http://www.onnouscachetout.com/forum/topic/23257-lalchimie-cest-quoi-comment/  - Ndlr - 

Mani : « Au IIIe Siècle après Jésus-Christ Apparaîtra le Manichéisme, que l’on peut considérer comme la Vraie Source première et précise du Catharisme. Il s’agit du système de Mani ou Manès, Autre grand réformateur iranien, qui vécut au IIIe Siècle de notre ère. Mani, qui se proclamait le quatrième grand Missionné Divin (après Zoroastre, Bouddha et Jésus), développait avec une Logique Impitoyable la Doctrine Dualiste : Deux Principes Engendrés et Equivalents dont l’affrontement donne Naissance au douloureux Drame Historique Qui Est l’Existence Même du Monde Sensible, de la Matière - http://hautsgrades.over-blog.com/2015/03/les-cathares.html - Voir Manou - Manne - Minne -

Mania Pathé : Amour passion - Niveau 3 :  je t’aime passionnément - je t’ai dans la peau - tu es à moi, rien qu’à moi - je t’aime comme un fou, je ne peux pas me passer de toi. - Jean-Yves LELOUP - "L’échelle des états amoureux" -  Dans le livre à 2 voix, " Qui Aime quand je t’Aime ? ", de Catherine BENSAÏD et Jean-Yves LELOUP -

Manichéisme : « Au IIIe Siècle après Jésus-Christ Apparaîtra le Manichéisme, que l’on peut considérer comme la Vraie Source première et précise du Catharisme. Il s’agit du système de Mani ou Manès, Autre grand réformateur iranien, qui vécut au IIIe Siècle de notre ère. Mani, qui se proclamait le quatrième grand Missionné Divin (après Zoroastre, Bouddha et Jésus), développait avec une Logique Impitoyable la Doctrine Dualiste : Deux Principes Engendrés et Equivalents dont l’affrontement donne Naissance au douloureux Drame Historique Qui Est l’Existence Même du Monde Sensible, de la Matière - http://hautsgrades.over-blog.com/2015/03/les-cathares.html - Voir Manou - Manne - Minne -

Manifestation : la Réalité est bien autrement complexe. En effet, il y a lieu d'envisager en toutes choses, comme nous l'indiquions déjà précédemment, deux tendances opposées, l'une descendante et l'autre ascendante, ou, si l'on veut se servir d'un autre mode de représentation, l'une centrifuge et l'autre centripète et de la prédominance de l'une ou de l'autre procèdent deux phases complémentaires de la Manifestation, l'une d'éloignement du principe, l'autre de retour vers le Principe, qui sont souvent comparées symboliquement aux mouvements du cœur ou aux deux phases de la respiration. Bien que ces deux phases soient d'ordinaire décrites comme successives, il faut concevoir que, en réalité, les deux tendances auxquelles elles correspondent agissent toujours simultanément, quoique dans des proportions diverses ; et il arrive parfois, à certains moments critiques où la tendance descendante semble sur le point de l'emporter définitivement dans la marche générale du Monde, qu'une Action spéciale intervient pour renforcer la tendance contraire, de façon à rétablir un certain équilibre au moins relatif, tel que peuvent le comporter les conditions du moment, et à opérer ainsi un redressement partiel, par lequel le mouvement de chute peut sembler arrêté ou neutralisé temporairement. - René GUENON - "La crise du Monde moderne" - En effet, ce mot de « Pouvoir » évoque presque inévitablement l’Idée de Puissance ou de Force, et surtout d’une Force Matérielle (On pourrait d’ailleurs faire rentrer aussi dans cette notion la Force de la Volonté, qui n’est pas « Matérielle » au sens strict du mot, mais qui, pour nous, est encore du même Ordre, puisqu’elle est essentiellement orientée vers l’Action.),  d’une Puissance qui se Manifeste visiblement au dehors et s’affirme par l’emploi de moyens extérieurs ; et tel est bien, par définition même, le Pouvoir Temporel (Le nom de la Caste des Kshatriyas est dérivé de Kshatra, qui signifie « Force » ) Au contraire, l’autorité Spirituelle, intérieure par Essence, ne s’affirme que par elle-même, indépendamment de tout appui sensible, et s’exerce en quelque sorte invisiblement ; si l’on peut encore parler ici de Puissance ou de Force, ce n’est que par transposition Analogique, et, du moins dans le cas d’une autorité Spirituelle à l’état pur, si l’on peut dire, il faut bien comprendre qu’il s’agit alors d’une Puissance toute Intellectuelle, dont le nom est « Sagesse », et de la seule Force de la Vérité - René GUENON - "Pouvoir temporel et pouvoir spirituel" - À travers les Fondamentaux que sont l’Esprit et la Matière, on peut définir Trois notions : L’Unité : uniquement Spirituelle, elle réside dans l’Esprit et va de pair avec l’Eternité ; c’est elle qui inspire les sociétés Traditionnelles. La Multiplicité : Elle Exprime la Matière Qualifiée et résulte de la rencontre de l’Esprit et de la Matière. La Matière ne se Manifeste que Grâce à l’Esprit, mais aussi par là même le Révèle (dans le Symbolisme des Outils, le Franc Maçon Travaille avec l’Equerre et le Compas. Tous deux reposent de manière différente selon le degré sur l’Autel des Serments … et sont associés à la Bible, Livre Sacré par excellence). L’Uniformité : à l’inverse de l’Unité, l’Uniformité est la Matière privée de l’Esprit, de Lumière : C’est l’Obscurantisme. - And\ MIC\ "la confusion" RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ - 03/6013 - "Selon la Règle Traditionnelle, le Tableau de loge doit être Tracé à la Main. Les Maçons sont alors debout et Observent le plus profond Silence, leurs regards convergeant vers la Main de Celui qui dessine les Symboles. Sous la pleine Lumière des Piliers, le Tableau de loge se couvre alors d'une Architecture de Symboles. Ces Symboles proviennent du Monde céleste et le Tracé transcrit la Vision qu'en ont eu les Anciens que l'on peut considérer comme "Grands Voyants" et qu'ils ont léguée à leurs successeurs. Par le Tracé, acte de pleine Efficience de la Main on Vit une Genèse, un Passage du Non-Manifesté au Manifesté, un moment de Transformation en Lumière ou le Divin s'Unit à ses Symboles et où le Principe Créateur est  Vénéré dans le Silence. Au regard de cet Acte de Pure Magie, dérouler un Tapis sur lequel les Symboles sont déjà dessinés n'apparait il pas comme un véritable appauvrissement, ce déroulement faisant du support de l'Initiation qu'est le Tableau de loge la relique d'un passé lointain? La Langue Sacrée des Symboles Tracés est une Langue Vivante et dérouler un Tapis n'est-ce pas en faire une Langue Morte, renoncer à cet Acte Vital de Création du Tracé par lequel le Temple devient une matrice Vivante ?" - Extrait du livre de François ARIES Le Tableau de Loge et le plan d'oeuvre",collection Les symboles Maçonniques, Maison de vie Editeur,2010. cité par - J-l\ Bou\  RL\  813 les FF\ Libres Ori\ Béz\ - 6013 -  "Rares sont ceux qui parviennent à se Réaliser, donc à se Libérer  de l’Espace-Temps lors d’une Vie Terrestre. Ceux-là se distinguent par le fait qu’ils se Déchaînent des « Etats Multiples de l’Être » propres à la Manifestation globale telle que nous l’entendons. Les autres Accomplissent « simplement » leur Vie." - http://metaphysic.over-blog.com/article-22816987.html - "Par l'Invocation ""À la Gloire du G\A\D\U\", il ne s'oblige pas à Honorer une entité Divine Personnalisée mais à Témoigner de l'Admiration Révérencieuse que lui Inspire le Mystère de la Création à l'Œuvre dans le Monde. En Lui dédiant ses Travaux, il Manifeste son Intention de se Consacrer, avec et par le Rite, à la Réalisation des Idéaux qui Lui sont Inspirés par l'Esprit." - La spiritualité du R\E\A\A\- Source : plaquette éditée en 2004 par le Suprême Conseil de France lors de la célébration de son Deuxième Centenaire. -  " Plotin dans un traité des Ennéades, avait lui aussi, vu arriver cette Cordonnite. Mais il Voulait en faire une Vertu : « Ne cesse pas de sculpter ta propre Statue jusqu'à ce que l'éclat Divin de la Vertu se Manifeste » - Alain Graesel - interview http://www.jlturbet.net/article-alain-graesel-gldf-je-ne-suis-pas-d-accord-avec-roger-dachez-119909893.html -" - "L’Evangile de Jean nous Apparait bien comme Celui de l’Esprit, Celui de l’Abstraction, autrement dit,  tout ce qui ne se réduit pas à l’Univers Manifesté. Nous (Voir Noùs - Ndlr -) pourrions ajouter que la Spiritualité Correspond à la Liberté d’Interprétation et d’Imagination qui dépasse le Charnel et le Psychisme. Cet Evangile est d’ailleurs considéré par la Tradition, comme Celui des Initiés à cette Gnose Chrétienne, Qui faisait du Logos l’Expression la plus Elevée du Divin : « Celle du "Tout-Autre, Celle du Tout-Être" », comme l’Exprimait Un de nos Frères. C’est donc la Voie Qui Permet de Retrouver son Centre, son Être Intérieur et par conséquent de Réaliser la Plénitude de l’Etat humain. - J-L\ MAR\ CR+ " L'Aigle planant" - SC\ 702 Val\ Mon\ 6014 -" - "C’est ce qui permet de Transposer Métaphysiquement la Doctrine Théologique de la « Résurrection des Morts », ainsi que la Conception du « Corps glorieux » ; Celui-ci, d’ailleurs, n’est point un Corps au sens propre de ce mot, mais Il en est la « Transformation » (ou la « Transfiguration »), c’est-à dire la Transposition hors de la Forme et des Autres Conditions de l’Existence Individuelle, ou encore, en d’autres termes, il est la « Réalisation » de la Possibilité Permanente et Immuable dont le Corps n’est que l’Expression Transitoire en Mode Manifesté." - René GUENON - "L'Homme et son devenir suivant le Védanta" - "L’état de sommeil profond ou la condition de Prâjna" -

Manne : Aliments  plus subtils - C’est avoir le « goût arrêté » par certaines saveurs, certaines épices, c’est être insensible à la « fadeur » des eaux et autres « aliments » plus subtils... - la Manne – en hébreu Man-ouh ?, littéralement : « qu’est-ce que c’est que ça ? » - Jean-Yves LELOUP - "Lettres à un ami athée".- Voir Loi de Manou - Minne - à relier à Ministre - Celui qui distribue la Minne, la Manne ? - Ndlr - à messager, Mercure, et à Agapé Thérapeute -- Ndlr -  La Manne, en hébreu, Man-ouh veut dire : "Qu’est-ce que c’est ? Qui suis-je ?" - JF\ VAL\ - "La Cèn\"- S\C\ 702 Val\ Mon\ 6012 -

Manou  : « Les mots Mânava-Dharma-Sâstra signifient littéralement le Livre de la Loi de Manou ; ce n’est donc pas un code dans le sens ordinaire de ce mot, lequel s’applique communément à un recueil renfermant uniquement des règles pour déterminer les relations des hommes entre eux, et les peines que méritent les divers délits. C’est véritablement, comme l’entendaient les anciens peuples, le Livre de la Loi, comprenant tout ce qui regarde la conduite civile et religieuse de l’homme. En effet, outre les matières dont traite ordinairement un code, on trouve réunis, dans les Lois de Manou, un système de cosmogonie ; des idées de métaphysique ; des préceptes qui déterminent la conduite de l’homme dans les diverses périodes de son existence ; des règles nombreuses relatives aux devoirs religieux, aux cérémonies du culte, aux observances pieuses et aux expiations ; des règles de purification et d’abstinence ; des maximes de morale ; des notions de politique, d’art militaire et de commerce ; un exposé des peines et des récompenses après la mort, ainsi que des diverses transmigrations de l’âme et des moyens de parvenir à la béatitude. » Le Mânava Dharma Sâstra a été révélé par Brahmâ lui-même au premier Manou, Swâyambhouva (« Issu de l’Être existant par lui-même »). - http://www.arbredor.com/titres/manou.html - Voir  Manne.

Manvantara : La doctrine hindoue enseigne que la durée d'un cycle humain, auquel elle donne le nom de Manvantara, se divise en quatre Âges, qui marquent autant de phases d'un obscurcissement graduel de la spiritualité primordiale; ces sont ces mêmes périodes que les traditions de l'antiquité occidentale, de leur côté, désignaient comme les Âges d'Or, d'Argent, d'Airain et de Fer. Nous sommes présentement dans le quatrième Âge, le Kali-Yuga ou « Âge Sombre », et nous y sommes, dit-on, depuis déjà plus de six mille ans, c'est-à dire depuis une époque bien antérieure à toutes celles qui sont connues de l'histoire « classique ». Depuis lors, les Vérités qui étaient autrefois accessibles à tous les hommes sont devenus de plus en plus cachées et difficiles à atteindre; ceux qui les possèdent sont de moins en moins nombreux, et, si le trésor de la Sagesse « non humaine », antérieure à tous les Âges, ne peut jamais se perdre, il s'enveloppe de Voiles de plus en plus impénétrables, qui le dissimulent aux regards et sous lesquels il est extrêmement difficile de le découvrir. - René GUENON - "La crise du Monde moderne" -

Manque : "Le Chemin de l'Ethos c’est Vivre, c’est Être Emu, mais c’est aussi Être Affecté, dans le Sens d’une Compréhension (prendre avec) et l’Acceptation d’une Souffrance. Car l’Être Relié Positivement par le Cœur, est Touché, Blessé par les Epreuves. Cette Blessure est la Marque du Manque et de la Limite Existentielle . Mais aussi le Lien avec l’Au-delà de l’Être,, sa Dimension Sacré, traversé qu’Il Est par le Souffle, l’Esprit. Alors l’Epreuve Nous Relie au Tout Autre, mais également à l’Autre Qui Est Reconnu comme Différent dans Son Identité mais Identique dans sa Dignité. Cette Connaissance, cette Reconnaissance Est le Chemin Initiatique. Non seulement l’Impératif catégorique de la Morale, mais un Travail d’Implication dans le “Comment Faire” pour Accéder à la Voie Juste, à l’Ecoute, et à la Sagesse. - Ala\ KNA\ "Une approche de l'Epreuve au REAA" P-14 - Ori\ Mon\ 6009 -" - "Jalousie, Peur du Manque, on ne se Reconnais pas à sa Juste Valeur - Egoïsme, Emprisonnement, Souffrance - Envie, Frustration, Mauvaise Appréciation de ce que nous (Voir Noùs - Ndlr -) sommes ou de ce que nous (Voir Noùs - Ndlr -) Possédons. Manque de Confiance en Soi donc dans les Autres."  - Quelques mots d'une chanson d'Yves Simon : " J'ai Tué l'an dernier ma dernière Jalousie, Je t'Aime et ça veut dire : Je ne prends pas ta Vie " - Jungle Gardénia - http://forum.energie-mag.com/viewtopic.php?t=405&sid=d5f5af24ba1288278016f5b95d6e83df -

Manteau : "Le Disciple de la Torah est donc comparable à un Âne. Ce que disait le Prophète - Isaïe 1:3 - "Le Bœuf Connaît son possesseur, Et l’Âne la Crèche de son Maître : Israël ne Connaît rien, Mon Peuple n’a point d’Intelligence." - Dans les Bénédictions de Jacob à ses Fils, à propos de Juda : - Genèse 49:11 - "Il attache à la Vigne son Âne, Et au meilleur cep le petit de son Ânesse (Ânon); Il lave dans le Vin son Vêtement, Et dans le Sang des Raisin son Manteau." - http://aleph.beyt.chez-alice.fr/ane.html - "Le Manteau fait Parti des Attributs Royaux, Revêtir le Manteau c’est indiquer le choix de la Sagesse. (Conf. le Manteau du philosophe). ...C’est indiquer que l’on assume une Dignité, une Fonction dont le Manteau est l’Emblème." - http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm -

Maqam : station spirituelle - Terry GRAHAM - Lettre soufie N° 32 - Glossaire -

Marc : Saint Marc : Dans l'ordre chronologique, Marc est le premier des Evangélistes. Son message s'adresse plutôt aux non Juifs, auxquels il annonce que le Christ est le Sauveur de tous ceux qui l'accueillent. Dans une premier temps, il accompagne Paul avant de suivre Pierre. Il serait le fondateur de l'Eglise d'Alexandrie. Les reliques de Saint Marc  sont transportées au IXe siècle à Venise, dont il devient le patron. Dans le Tétramorphe, il est représenté par un Lion.

Marchand du temple : ce dit de quelqu’un qui implore le sacré pour demander un bienfait matériel autre que la Libération. - Ndlr - Pythagore dispense des principes exotériques, connus de tous, par exemple : "Il est interdit de prier pour soi-même", "Entre amis, tout est commun" - http://fr.wikipedia.org/wiki/Pythagore D'aucun veulent voir Dieu avec leurs yeux, comme ils voient une vache, et l'aimer comme ils aiment leur vache, pour le lait, le fromage et le profit qu'elle leur rapporte.  C'est ainsi qu'il en est des gens qui aiment Dieu pour la richesse extérieure ou pour le réconfort intérieur. Maître Eckart  ( a rapprocher de la parabole de Jésus chassant les Marchands du temple) - Dans une Voie de Compassion, on ne médite jamais pour soi-même - ce serait limiter les bienfaits de la Méditation - mais pour le bien de tous. - Jean-Yves LELOUP -  Site Officiel - http://www.jeanyvesleloup.com/fr/texte.php?type_txt=0&ref_txt=74 -

Marcher : "...Ne pas avoir Peur de Marcher Vers la Lumière et de tourner le Dos à la Matérialité si tel doit être notre Destin, avec comme Guide l’Arc-en-ciel Symbole de la Divine Alliance avec le Principe Créateur." - Guy ESQ\ CR+ - "Le chemin de Babylone..." - SC702- Ori\ Mon\ - 6013 - Appelant la foule avec ses Disciples, Il leur Dit : « Si quelqu'un veut Marcher derrière Moi, qu'Il renonce à Lui-même, qu'Il prenne sa Croix, et qu'Il me Suive. Car Celui Qui veut Sauver sa Vie la perdra ; mais Celui Qui perdra sa Vie pour Moi et pour l'Evangile la Sauvera. ...» - Mc 8, 34-38; 9,  1 - Il saisit la Main de l’Enfant, et Lui dit : « Talitha koum », ce Qui Signifie : « Jeune Fille, Je te le Dis, Lève-toi- ! » Aussitôt la Jeune Fille se Leva et se mit à Marcher - Mc 5, 21-43 - (a mettre en analogie avec le cérémonie de la Maî\? - Ndlr -) -

Marécage : ...Quand nous avons le désir d’aimer, de faire des sacrifices, d’aider les autres et de donner, au lieu de prendre, c’est que déjà la source coule. Et une fois qu’elle coule, les fleurs et les arbres poussent, les oiseaux chantent, c’est à dire que des pensées magnifiques viennent s’installer en nous, dans notre cerveau, dans notre cœur, dans notre Volonté. A ce moment là nous sommes riches, car la Source qui coule, c’est la vie de l’Amour et l’Amour est tout puissant. C’est lui qui fait naître toutes les inspirations, toutes les joies, tout ! C’est ce côté symbolique qu’il faut arriver à comprendre ! Car si une Source tarit, personne ne reste auprès d’elle. Quand la Source s’éteint dans l’homme, il n’y a plus de création, plus de poésie, plus de musique, plus de joie, plus rien, c’est le vide ; il n’y a plus d’eau, plus d’Amour. Et pourtant, on voit des déserts qui se promènent. Voilà, comment s’explique l’état misérable des hommes, leur détresse face aux souffrances, le vide qui est en eux. Ils sont très intelligents, mais ils ont laissé tarir leur Source, parce qu’ils n’ont jamais pensé à donner, à rayonner, à aimer… Ils sont dans le Marécage. Pensons au contraire, tous les jours, à faire jaillir notre Source !!! Ouvrons cette source, nettoyons là et nous deviendrons une terre tellement fertile, que tout le monde voudra goûter les fruits de notre jardin. Ayons comme idéal, de devenir comme le Soleil, qui distribue sans cesse, sans parcimonie, et avec Amour ; il distribue aux riches et aux pauvres, aux bons comme aux méchants ; sa patience est illimité, ses qualités sont innombrables. Il faut chercher à lui ressembler pour pouvoir Rayonner, pour pouvoir sonder les Ames et les aider. - Ren\ RIG\Le silence" 1° degré RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ - Voir Fontaine.

Marelle : (à propos du Tableau de loge)... Il est à noter que l'on retrouvera une telle organisation dans le Mandala et le Thangka qui sont des supports de Méditation du Bouddhisme tantrique mais aussi plus près de nous dans le Jeu de Marelle Constitué lui aussi d'une Terre d'un Ciel et une zone Intermédiaire numérotée.- J-l\ Bou\  RL\  813 les FF\ Libres Ori\ Béz\ - 6013 -

Mariage : "La Robe blanche du Baptême, du Mariage, signifie la Pureté, la virginité par rapport à une vie nouvelle, par rapport à l'Apocalypse, que vit la personne au moment présent, lors de cette cérémonie. Elle est le symbole d'un recommencement, d'un renouveau, faisant table rase du passé ! ...Ce n'est pas une virginité physique, telle que l'interprètent certains croyants !" - Aparté du prêtre aux parents, lors du baptême de Juliette Août 2011 Lignan/Orb - « L'Idéal ou un Idéal, n'est pas la Vérité de Soi. C'est une Idée, une Représentation Mentale, une Projection, une Image, un Film, que notre Ego nous Propose afin d'avancer sur le Chemin de la Vérité. Par exemple, lorsque nous sommes célibataires, nous nous faisons un Idéal du Mariage, une Idée de Celui-ci, mais une fois Marié, nous vivons la Vérité du Mariage. Elle ressemble, un petit peu, très peu ou pas du tout à l'Idéal que nous avions Projeté. C'est soit décevant, mieux, ou meilleur que l'Idée que nous en avions, mais ce n'est jamais Conforme. Si nous Acceptons le Vrai, le Réel, nous (voir Noùs - Ndlr -) sommes Libéré de nos Illusions Projetées par notre Ego, appelé aussi Mental ou Moi. Si nous Acceptons le Vrai, le Réel,  nous ne nous Battrons plus contre des Moulins. » - Discussion entre des Maî\  et deux App\- Que à l'Etu Log 6015 - RL 813 - Ndlr –  

Marie : "Hiram, n’est-ce pas l’anagramme, l’arcane de Marie, qui symbolise dans le monde Chrétien l’Amour Philoé Ou Philéo Amour d’amitié (égalitaire) ? Marie, sœur de Lazare, celui qui symbolise dans le monde Chrétien la Gnose et en même temps le Graal ? celui là même qui va être ressuscité par le Christ ? - L’axe Sep/Mid : le médium / le liant, le compagnonnage pris au sens général, le 2° degré, la vie de l’Homme Intellectuel, Beauté pour les FM, Philia pour les grecs, Espérance, contemplation."  - R\ ALC\ "Liberté, Egalité, Fraternité" - RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ - 6995 - "Pour Comprendre les Symboles du second Temple, il nous faut d'abord examiner la vie de Jésus. Marie, sa Mère voit son Education confiée au Temple dès son plus jeune Âge afin d'être Elevée dans la Prière et la Pureté. [...] elle est donnée à Joseph, Descendant du Roi David, dont la famille Laïque est Habilitée à fournir le Bois pour l'Autel du Temple à l'occasion d'une des fêtes annuelles comme mentionné dans le Talmud. C'est Reconnaitre qu'il est le Légitime Héritier d'une Royauté qui ne Règne plus depuis plusieurs Siècles - J. DEL\ -"Symbolisme du 2° Tem\ - S\C\ 702 - Ori\ Mon\ 6013 -" - "Marie, parlons un peu de ce Nom qui SignifieEtoile de la mer -  et Qui convient admirablement à la Vierge Mère...Elle est cette Splendide Etoile Qui se Lève sur l'immensité de la Mer, brillant par ses Mérites, Eclairant par ses exemples...Si les Vents des Tentations s'Élèvent, si tu viens heurter les Rochers des Tribulations, Regarde l'Etoile, Invoque Marie." - Bernard de Clairvaux - Cité par Ala\ MAS\ - Planche "Le Pentagrame" - Ori\ Mon\ -  "La Couleur Bleue... est la plus Profonde des Couleurs, le Regard s’y Perd à l’Infini. Il en est ainsi pour le Bleu du Ciel, de l’Eau. Il est associé à l’Idée de Transparence. En Transposant au Plan Métaphysique, le Bleu n’est pas de ce Monde, Il suggère l’Idée d’Eternité, hors des Choses Humaines. Le Bleu... associé au Blanc... Forme de ce fait un Symbole associatif. Le Bleu et le Blanc sont des Couleurs Mariales, elles Expriment la Pureté par le Détachement de Valeurs de ce Monde. Il s’agit Ici du Blanc de l’Hermine ; ce Carnassier au Poil Blanc Immaculé dont la Robe Symbolise la Pureté dans la Conduite, dans l’Enseignement et la Justice, la Pureté Morale." - http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm -  "Mademoiselle Marie, Rien ne se fait Contre, il faut Traverser la Vie avec une Âme Propre." [...] " Mademoiselle Marie, d'une Infirmière n'est pas de Rouvrir les Plaies !" - Film "Il est minuit docteur SCHWEITZER" - 1952 -Voir Hiram - Salvé Régina - Schalom - Cérémonie du Thé - Dissoudre  

Marionnettes : …comprendre que la Vengeance n’est en rien une Voie Possible et que si nous y cédons, nous ne faisons que renforcer ces Marionnettes de notre Ego que sont les Trois mauvais Compagnons, toujours présents et à l’affut d’un moment de faiblesse de notre Conscience. - Phi\ LOG\ « Pourquoi la const\ des Tab\…?» P14 Ori\ Mon\ 6012 - Ndlr : Ecouter  "Marche funèbre d'une marionnette" de Gounod - Hitchcock l'avait, non innocemment repris, pour illustrer sa célèbre série télévisée..., montrant les dérapages des égos - marche-funèbre-dune-marionette-hitchcock.mp3

Marque : L'Homme suivait ces Lignes de Force qui agissaient sur lui comme un Déterminisme, laissant à chaque Sanctuaire un Témoignage de sa Foi, une Marque de son Savoir et de son Faire.- "Le Chemin de l'Ethos c’est Vivre, c’est Être Emu, mais c’est aussi Être Affecté, dans le Sens d’une Compréhension (prendre avec) et l’Acceptation d’une Souffrance. Car l’Être Relié Positivement par le Cœur, est Touché, Blessé par les Epreuves. Cette Blessure est la Marque du Manque et de la Limite Existentielle . Mais aussi le Lien avec l’Au-delà de l’Être,, sa Dimension Sacré, traversé qu’Il Est par le Souffle, l’Esprit. Alors l’Epreuve Nous Relie au Tout Autre, mais également à l’Autre Qui Est Reconnu comme Différent dans Son Identité mais Identique dans sa Dignité. Cette Connaissance, cette Reconnaissance Est le Chemin Initiatique. Non seulement l’Impératif catégorique de la Morale, mais un Travail d’Implication dans le “Comment Faire” pour Accéder à la Voie Juste, à l’Ecoute, et à la Sagesse. - Ala\ KNA\ "Une approche de l'Epreuve au REAA" P-14 - Ori\ Mon\ 6009 -" - Vierges Noires.

Marron : Bougies Marron : Aide à localiser les objets perdus (radiesthésie), facilite la concentration et la télépathie. Protection des animaux domestiques.

Mars :"Le Bélier qui correspond à la Planète Mars, évoquant ainsi, avec le début de l’année romaine, le renouveau solaire. C’est une ardeur renouvelée, un dynamisme fort.[...] Ces Signes du Zodiaque sont en relation avec les Éléments : le Bélier avec le Feu..." - Jea\ Mey\ - "Les pas du F\M\" - Ori\ de Mon\ 6013 - " Le Septénaire ainsi esquissé se retrouve jusque dans les Sept Péchés Capitaux, dont la distribution repose sur des données Initiatiques : 1. L'Orgueil, nuisible lorsqu'il Procéde d'une Vanité Frivole, se rattache au Soleil qui Eblouir les Faibles. 2. La Paresse, provient de la Passivité  Lunaire, alanguie en Inertie abusive. 3. L'Avarice, est le Vice des Saturniens, Prévoyants et Prudents à l'Excès. 4. La Gourmandise, se reproche par contre aux Jupitériens, gens Hospitaliers et généreux qui ne s'oublient pas eux-mêmes. 5. L'Envie Tourmente les Mercuriens agités qui ne sont jamais Satisfaits et ne peuvent s'empêcher d'Ambitionner avec véhémence ce qu'ils ne Possèdent pas. 6. La Luxure, Naît de l'exagération des Qualités de Vénus. 7. La Colère, enfin, est le Défaut de Mars, dont elle Exalte la Violence et les emportements."- http://www.franckbailly.fr/deh/www/Documents/planches/1/tablier/tablier.htm -

Martyr : Du latin  martyr, du grec  martur (ou martus) témoin. -  Thi\ Dav\ P14 Ori\ Mon\ 6012 -  Ne pas confondre avec : Martyre.

Martyre : Du latin martyrium, du grec marturion. Un Martyre est un supplice. Les premiers chrétiens aspiraient au Martyre, qui était pour eux le plus beau témoignage de leur Foi. - Thi\ DAV\ - P14 Ori\ Mon\ - 6012 - Ne pas confondre avec : Martyr.

Marteau : Tu me demandes qu’elle est la différence entre le Maillet et le Marteau ? Un Maillet est en bois il sert à assembler délicatement les pièces de bois dans un ouvrage. Le Marteau comporte du fer, il sert à forcer  des clous  à s’enfoncer : métal contre métal dans du bois avec violence - Celui qui n’a d’outil qu’un Marteau, finit par tout traiter comme un clou. - Réponse  à un apprenti. - Ndlr -

Masculin : La F\M\ de R\E\A\A\, celle historique  que nous pratiquons est Masculine : créer se fait avec les qualités de Père… c’est un acte de Paternité !!! C’est la reconnaissance du lien de parenté entre un Père et son enfant.  Le Père, ici, c’est le Collectif formé par les FF\ Fondateurs de la nouvelle loge. - Hen\ PAC\ "Grd\ Ora\ - Allumage des Feux “Via DOMITIA" Ori\ Nar\ – 01.12.6012 - "La Colonne Dorique Symbolise un Principe Masculin, courte et massive elle Représente la Force et la Grandeur. Sa Hauteur est égale à 8 fois son diamètre, et son fût comporte 20 cannelures à arêtes vides.  Son nom viendrait de Dorus, Fils d’Archai  et du Peloponnese. Jules Boucher tire un parallèle avec l’Arbre Séfirotique : le Sephirot Geburah : la Force."  - Flo.HAR\ - "Les 5 Ordres d'Architectures" - RL\ 813 "Les FF\ Lib\" - Ori\ Bez\ 6015 -

Masloth : Mon bateau actuel se nomme Masloth qui signifie dans la Tradition Sphère des Etoiles ; qui est représentatif des Sefirot de l'Intelligence et de la Sagesse.... - Echange avec Monsieur Jér\ HER\ - Voir Mazlot

Masque : en latin. Persona - "Le Mot français Dieu vient d'une vieille Racine Indo Européenne Deil qui Signifie ce qui Brille. Celà renvoie donc à la Lumière. [...] Si on remonte jusqu'au Sanskrit le Mot Deva qui veut dire Dieu, mais en Iranien Daeva veut dire Démon. En Réalité, Ce qui Brille peut-être aussi Démoniaque que Divin. Il faut se méfier de certaines Lumières qui peuvent Masquer les Ténèbres. [...] mais en même temps il y a des Religions auxquelles cette Conception est étrangère. - Journal de la GLDF N°113 P11 -" - Daimonios "  - "...pour conclure pratiquement, nous dirons que l’Athéisme en Maçonnerie n’est et ne peut être qu’un Masque, qui, dans les pays latins et particulièrement en France, a sans doute eu temporairement son utilité, on pourrait presque dire sa Nécessité, et cela pour des Raisons diverses que nous n’avons pas à déterminer Ici, mais qui aujourd’hui est devenu plutôt dangereux et compromettant pour le prestige et l’Influence Extérieure de l’Ordre. Ce n’est point à dire, pourtant, qu’on doive pour cela, imitant la tendance Piétiste qui Domine encore la Maçonnerie anglo-saxonne, (Moderne- Ndlr -) demander l’institution d’une Profession de Foi Déiste, Impliquant la Croyance en un Dieu Personnel et plus ou moins Anthropomorphe. Loin de nous une pareille Pensée ; bien plus, si une pareille déclaration venait jamais à être exigée dans une Fraternité Initiatique quelconque, nous serions assurément le premier à refuser d’y souscrire. Mais la formule Symbolique de Reconnaissance du G\A\D\U\ ne comporte rien de semblable ; elle est suffisante, tout en laissant à chacun la parfaite Liberté de ses Convictions Personnelles (caractère qu’elle a d’ailleurs en commun avec la formule Islamite du Monothéisme)(1) , et, au point de vue strictement Maçonnique, on ne peut Raisonnablement rien Exiger de plus ni d’autre que cette simple Affirmation de l’Être Universel, qui Couronne si Harmonieusement l’imposant Edifice du Symbolisme Rituélique de lOrdre." (1) Il ne faut pas confondre « Théisme » avec « Déisme », car le Grec comporte une Signification beaucoup plus Universelle que le Dieu des Religions Exotériques Modernes ; nous aurons d'ailleurs plus tard l’occasion de revenir sur ce point." - - René GUENON - "Études sur la Franc-Maçonnerie et le Compagnonnage" -Annexe - À propos du Grand Architecte de l’Univers - La Personne est le Corps de Celui dont on parle» - Béroul, Tristan, éd. E. Muret, 4431 - [...] -  Du lat. d'orig. étrusque Persona « Masque de l'Acteur » d'où à l'époque Chrétienne « Visage, Face » ; « Rôle (au Théâtre), Caractère, personnage ; personnalité, Personne, Individu»; aussi terme de gramm., où il traduit le gr. π ρ ο ́ σ ω π ο ν « Face, Figure » et aussi « Masque de Théâtre » ... - Blaise Lat. chrét. - http://www.cnrtl.fr/etymologie/personne - Dans un Rite pratiqué par les Rose-Croix du XVIIIème Siècle, le postulant, après avoir Subi de nombreuses et pénibles Epreuves, apprenait qu'il allait Être mis en Présence de la Vérité Suprême, que le Mystère des Mystères, enfin allait Lui Être Révélé. On le Conduisait devant un Voile Noir, et on l'adjurait : - Regarde, regarde de tous tes Yeux ! Tu n'auras pas trop de tout le reste de ton séjour Terrestre pour Elucider, dans sa Plénitude, Ce Qui va t'Être montré. C'est l'Alpha et l'Oméga de Tout ce Qui fut, est et sera. Alors le Voile était brusquement écarté : il Masquait un Miroir où le nouvel Elu apercevait sa propre Image. Ainsi Découvrait-Il, d'une façon saisissante, la « Clef » de Toute Connaissance, le Maître Mot de l'Esotérisme : sa propre Personnalité. Nous (voir Noùs - Ndlr -) sommes, à Nous-mêmes, notre propre Mystère et la Clef du Mystère Universel. - http://misraim3.free.fr/divers2/cours_d_initiation.pdf - Voir Métaphysique, Humilité, Je.

Mat : L’Obélisque m’évoque le Mat érigé par le Maître bâtisseur des Cathédrales, cet Axe Vertical reliant le Ciel et la Terre, ce Point ou devaient se concentrer toutes les Energies de la Création à venir et qui ne représentait rien de moins que l’Origine du Monde, c’est à dire l’Unité.  - Phi\ LOG\ « Pourquoi la const\ des Tab\…?» P14 Ori\ Mon\ 6012 -  Voir Linga, Langue.

Matara : "Le Matras , dont la Racine probable est l'arabe "Matara" qui signifie "Outre", est un Vase à long col." - Geo\ JUL\ "La chambre du milieu, lieu de transmutation : creuset, athanor, matras." Ori\ Mon\ -1° journée Cambacérès - 6013 -

Materiæ Prima : Toutes les Traditions admettent la distinction : Esprit, Âme et Corps. Il n’y a que la modernité occidentale qui fait la confusion entre Esprit et Âme. Cette erreur a des conséquences qui ne sont pas uniquement théoriques. La distinction de l’Esprit et de l’Âme est applicable à celle d’entre macrocosme et microcosme. Les Pythagoriciens envisageaient un quaternaire fondamental : le Principe, Transcendant par rapport au Cosmos, puis l’Esprit et l’Âme Universels, et enfin la Hylê Primordiale. […] du côté «Essentiel», l’Esprit et l’Âme sont, à des niveaux différents, comme des «Réflexions» du Principe même de la Manifestation ; du côté «Substantiel», ils apparaissent au contraire comme des «productions» tirées de la Materiæ Prima, bien que déterminant eux-mêmes ses productions ultérieures dans le sens descendant, et cela parce que, pour se situer effectivement dans le Manifesté, il faut bien qu’ils deviennent eux-mêmes partie intégrante de la Manifestation Universelle. BuddhiIntellect Pur (correspondant à Spiritus et à la Manifestation informelle) ; Atmâ – Principe Transcendant . Le Corps représente la passivité Substantielle, sans être la Substance elle-même. Dans le ternaire Esprit-Âme-corps, les deux premiers termes se situent d’où même côté par rapport au troisième.[…] le corps a dans l’Âme son principe immédiat mais il ne procède de l’Esprit qu’indirectement et par l’intermédiaire de l’Âme. L’Âme, en tant qu’intermédiaire entre l’Esprit et le Corps, est un Principe «médiateur». L’Esprit et l’Âme sont d’une certaine manière complémentaire, l’Esprit est Yang et l’Âme est Yin. Le premier est symbolisé par le Soleil, l’autre par la Lune. L’Esprit est la Lumière Emanée directement du Principe, tandis que l’Âme est une réflexion de cette Lumière. Le Serpent est un des symboles d’Anima Mundi parce que, bien qu’agissant aussi dans le Monde Corporel, appartiennent en elles-mêmes à l’Ordre subtil. Le Carré posé sur un de ses angles suggère l’idée de mouvement, tandis que le Carré reposant sur sa base exprime l’idée de stabilité. - René GUENON - "La Grande triade" Chap. XI.- "Spiritus”, "anima”, "corpus”- René Guénon dans « Aperçus sur l’Initiation », indique 3 conditions à cette dernière : Potentialité, Virtualité et Actualité. 1° la QualificationConstituées par certaines Possibilités inhérentes à la Nature propre de l’Individu, et qui sont la Materiæ Prima sur laquelle le Travail Initiatique devra s’effectuer. 2° La Transmission, par le moyen du rattachement à une organisation Traditionnelle, d’une Influence Spirituelle donnant à l’Être « l’Illumination » qui lui permettra d’Ordonner et de Développer ces Possibilités qu’il porte en Lui. 3° le Travail Intérieur, par lequel ce développement sera Réalisé Graduellement, faisant passer l’Être, d’Echelon en Echelon, à travers différents Degrés de la Hiérarchie Initiatique, pour le conduire au But Final de la « Délivrance » ou de « l’Identité Suprême ». Le Franc-maçon est sur le Chemin d’une Initiation proposée tout entière lors de la cérémonie de Réception puis Eclairée « en nos Grades » et Réalisée « en nos Qualités ».  - Que vous ont apporté... - Hen\ LEC\ - P14 Ori\ Mon\ 6013 - Voir Alchimie

Matérialistes : Je pense qu’on identifie trop rapidement une réalité au Réel ; cela a donné naissance à beaucoup d’écoles de philosophies, par exemple, pour Platon, le «Réalisme» c’est affirmer la réalité des idées, «plus réelles» que les êtres individuels qui n’en sont que le reflet – pour les Matérialistes, le «Réalisme», c’est au contraire l’affirmation que seule la matière existe, les idées n’en sont que des épiphénomènes ou des explications illusoires. La réalité de la Matière, comme la réalité de l’Esprit sont identifiées au Réel, alors que matière ou esprit ne sont que deux nivaux parmi d’autres du Réel, deux manifestations relatives du Réel…Plus je cherche à le saisir, plus il m’échappe…Que je cherche à le saisir « corporellement » à travers mes sens (sensations, perceptions)…  que je cherche à le saisir « affectivement » ou « psychologiquement » à travers mes émotions, mes désirs, mes sentiments… que je cherche à le saisir intellectuellement ou « scientifiquement » à travers mes analyses, raisonnements ou synthèses…  que je cherche à le saisir intuitivement ou spirituellement à travers prières, méditations ou contemplations - Jean-Yves LELOUP - "Lettre aux Thérapeutes" - 1- http://www.jeanyvesleloup.com/fr/texte.php?type_txt=1&ref_txt=38 -

Matérialité : - "Pourtant Je suis de ceux qui pensent que l'Enfant Nait avec toutes ces Vertus Principielles, ou tout au moins avec toutes les Qualités qu'il faut pour les Acquérir, n’ayant alors aucun Préjugé. Mais des sa Naissance Celà se complique ; son Education va Lui être imposée, son Savoir Inculqué sans Pouvoir le Contester. Plus tard il va Devoir Construire sa Personnalité, affronter la Matérialité, se faire une place dans la Société, coiffer plusieurs casquettes, chef de famille, chef d'entreprise, etc., etc., les chapes de Plomb vont se superposer jusqu'a faire une carapace, une gangue, dont on va avoir beaucoup de mal a se débarrasser, toutes ces couches vont l'éloigner peu ou prou de la Vérité, de la Lumière Qui Est en Lui." - Gér\ DUS\- "la tolérance..." P 14 La Per\ Lan\ Ori\ Mon\ 6013 - " ...il a saisi, au plus Profond de Lui-même, que le Temple n'est pas Extérieure et qu'il est à Construire  à l'Intérieur de Lui-même, Celui du Cœur et de l’Esprit...  Qui est Celui de la Rose et de la Croix, il a décidé de mettre sa Matérialité à sa Juste Place, de s'occuper de l'Essentiel." - Pat\ MAH\ CR+ "3 motifs nous rassemblent ..." SC-702 Ori\ Mon\ 6014 - "Le Noir absorbe la Lumière, on l’associe donc aux Ténèbres, à l’Obscurité. En Occident le noir est Noir de Deuil, c’est à dire à un départ sans Retour, une Perte définitive tandis que le Blanc Couleur de Deuil évoque au contraire une absence provisoire destinée à être comblée. Dans sa Qualité Symbolique de Couleur de Deuil le noir peut, du fait qu’il évoque un départ sans Retour, laisser suggérer qu’il s’agit du départ du Corps, de sa Matérialité Qui Deviendra Non présence. Le Noir c’est l’irrémédiable absence du Corps Physique." [...] "Le Noir et le Blanc, si l’on se réfère au Langage Hermétique, nous suggèrent que l’Initié doit Accomplir l’Œuvre au noir avant d’aborder l’Œuvre au blanc. En fait, il s’agit d’une alternance car le Retour au Noir devra être réitéré afin de multiplier les Opérations de Régénération et ce dans toutes les Directions, c'est-à-dire dans la Totalité de l’Être dans une Recherche de Perfectionnement de soi. On peut bien entendu sourire sur le Nom de Maître Parfait, Le Noir et le Blanc nous indiquent bien qu’il ne s’agit pas d’un Etat mais d’une Potentialité qui Suppose le Passage incessant de l’Œuvre au noir à l’Œuvre au blanc … et vice versa… et ce dans toutes les Dimensions de l’Être…"  [...] "Pour l’Alchimie le Rouge est la Couleur de la Pierre Philosophale, la Pierre Qui Porte le Signe du Soleil. Si le Grand Œuvre commence par l’Œuvre au noir et culmine par l’Œuvre au blanc, le Néophyte Qui Parcourt les Etapes de Passage est Dénommé l’Homme Vert et l’Homme Rouge."-http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm -

Matériaux : "Ce Forgeron qui savait Chauffer  « à Blanc » les Matériaux pour les Unir durablement. Je soupçonne Ici une Corrélation avec l’Œuvre au blanc des Alchimistes." - Joë\ BER\ "Ordo ab Chaos" -  Ori\ Béz\ 6013  -

Matérielles : "Absorbé par ses cupidités Matérielles, il oublie sa propre Vocation, sa Raison d'Être et les écoles de Pensée qui argumentent sur la Science, la Philosophie ou la Religion, le Dispersent et l'isolent dans des systèmes de Savoir incomplets. La civilisation moderne n'a plus qu'une Vision partielle de ses Buts et de ses Devoirs, parce qu'elle est trop directement et étroitement utilitaire." - Max ICH\ T\I\F\ 33° «La Liberté par la Connaissance» - Ren\ Eco\  du L-R Ori\ Mon\ - 6013 - En effet, ce mot de « Pouvoir » évoque presque inévitablement l’Idée de Puissance ou de Force, et surtout d’une Force Matérielle (On pourrait d’ailleurs faire rentrer aussi dans cette notion la Force de la Volonté, qui n’est pas « Matérielle » au sens strict du mot, mais qui, pour nous, est encore du même Ordre, puisqu’elle est essentiellement orientée vers l’Action.),  d’une Puissance qui se Manifeste visiblement au dehors et s’affirme par l’emploi de moyens extérieurs ; et tel est bien, par définition même, le Pouvoir Temporel (Le nom de la Caste des Kshatriyas est dérivé de Kshatra, qui signifie « Force » ) Au contraire, l’autorité Spirituelle, intérieure par Essence, ne s’affirme que par elle-même, indépendamment de tout appui sensible, et s’exerce en quelque sorte invisiblement ; si l’on peut encore parler ici de Puissance ou de Force, ce n’est que par transposition Analogique, et, du moins dans le cas d’une autorité Spirituelle à l’état pur, si l’on peut dire, il faut bien comprendre qu’il s’agit alors d’une Puissance toute Intellectuelle, dont le nom est « Sagesse », et de la seule Force de la Vérité - René GUENON - "Pouvoir temporel et pouvoir spirituel" - "...L'Etoile Flamboyante, qui fait de cette poussière d'Etoile, une  Etoile nouvelle, comme l'exprime si bien le dessin de Léonard de Vinci, l'image de l'Homme ayant Réalisé l'Union du Matériel et du Spirituel." - Geo\ JUL\ "La chambre du milieu, lieu de transmutation : creuset, athanor, matras." Ori\ Mon\ -1° journée Cambacérès - 6013 - "...Ne pas avoir Peur de Marcher Vers la Lumière et de tourner le Dos à la Matérialité si tel doit être notre Destin, avec comme Guide l’Arc-en-ciel Symbole de la Divine Alliance avec le Principe Créateur." - Guy ESQ\ CR+ - "Le chemin de Babylone..." - SC702- Ori\ Mon\ - 6013 - Le Monde (les Cieux, la Terre) c'est l'endroit Matériel, le Lieu où se déroule ta Vie... il n'est pas le même pour un Papou que pour toi, il n'est même pas le même pour Moi que pour toi...en conséquence il passera il est Illusions ! Le Cosmos, c'est la partie VISIBLE ou que tu peux Imaginer (concevoir une image) de l'Univers... il n'est pas le même pour un Papou que pour toi, il n'est même pas le même pour Moi que pour toi...en conséquence il passera il est Illusions ! (on parle aussi de Cosmétique...  pour maquillage, faire illusion). L'Univers c'est UNI-VERSO c'est-à-dire tourné vers le Un, vers l'Unité... inutile de lever les yeux au ciel, il faut plutôt entrer en "Métanoïa", c'est-à-dire regarder à l'intérieur de soi (petit "s") Centre de ta Loge, comme te le conseil le Rituel d’ouverture, en Convertissant ton regard. Lorsque tu as retrouver le Un en toi, c'est-à-dire "soi", le plus petit Dénominateur commun entre les Hommes et l'Existant , tu es à l'identique du Papou, ce que tu pourras dire à ce moment sera « Uni-versel » (Vrai  Partout et Toujours, et Maintenant) tu auras Trouvé l’Unité par rapport à tout le Créé et l’Incréé, et sera arrivé au seuil des « petits Mystères », prêt à pénétrer les « Grands Mystères » tu pourra dire comme le Christ : "les Cieux et la Terre passeront mais ma Parole ne passera pas !". Tu sera Au-delà du "Moi", hors des Représentations Egotiques (de ce que petit humain, tu croyais être) tu seras en SOI, le Tout (certain disent Dieu, d'autres Jéhovah, d'autres Allah... ainsi de suite) et tu comprendras alors ce qui est écrit dans notre carnet d'Apprenti : "Tout Est Un, Un le Tout". C'est l'entrée en Métaphysique, c'est ce que Dali à essayé de faire voir dans son "Christ de St Jean de la Croix", tableau dans lequel le Christ n'est pas vu du dessous, du sol,  comme à l'accoutumé, mais vu du Zénith, par dessus la Croix en Métaphysique (Au-delà du Physique, de l'Ego, du Moi).  - Echange avec un Frère à propos de la phrase Christique "les cieux et la terre passeront mais ma parole ne passera pas !"  - Ndlr -  "Rappelons que les Vertus Théologales « …permettent de Relier le Visible à l’Invisible… » L’Espérance dès lors Trouve sa Confiance dans l’Invisible, elle persiste malgré tout parce que les Malheurs Matériels n’ont pas Atteint l’Invisible dans lequel Réside la Foi et la Charité."- Thi\ DAV\ CR+ - SC702 Ori\ Mon\ - 6013 - "Grâce à l'Esp..." [...] "En serrant l’Agneau Symbolique sur leur Cœur, les Maçons y renferment la Paix et l’Amour. Avec le Signe d’Ordre, le CR+ Affirme que l’Esprit doit Dominer la Matière. Le Bien se Trouve donc dans l’Esprit vers lequel nous devons tendre et qui est Vainqueur des Ténèbres."  - Thi\ DAV\ CR+ - SC702 Ori\ Mon\ - 6013 - "Grâce à l'Esp..." -  "A quoi Sert le Matériel s’il n’est pas au Service de notre Quête ? Et la Spiritualité si elle n’Influence pas nos Actions ?  - Pat\ MAH\ CR+ "la sortie de ..." SC-702 Ori\ Mon\ 6014 -

Mathématique : Le mot Grec pour dire Conversion est épistrophe ou épistropho : tendre son Esprit vers, être attentif à, se convertir à. Bref, l'épistrophe détourne des biens trompeurs, des biens spécieux, vers le bien Substantiel, Essentiel.  Pour parvenir à cette Conversion, une Education est nécessaire. Elle peut être :- Une Education proprement Philosophique paideia - Mythe de la Caverne, République, livre 7 - Une Education Mathématique, - République, livre 6 et 7 - Une Education Erotique - Phèdre, Le Banquet - Voir métanoïa -

Matière : Dès qu’il y a Création ou Manifestation, il y a Matière : Matière subtile, plus ou moins subtile, ou Matière grossière. La distinction entre Matière et énergie n’a aucun sens du point de vue traditionnel hindou. De même, la distinction entre matérialité et spiritualité demeure très floue et très vague. On confond trop souvent la Matière subtile et la spiritualité. Les grandes Emotions, les pensées élevées, sont facilement considérées comme « Spirituelles », alors qu’en fait il s’agit de productions matérielles, mais de cette Matière raffinée. Nous pouvons utiliser en français le mot « psychique », qui désigne les phénomènes relevant de cette Matière subtile. Il n’y a aucune séparation irréductible entre la matière grossière et la Matière subtile. Cette affirmation est d’abord vérifiable par l’expérience intérieure et elle est fondamentale pour comprendre toute l’approche Védantique ou Yogique et tout le chemin de la Libération. Ce qui est proprement Spirituel, donc plus du tout matériel, relève d’un ordre différent de tous les Phénomènes et dont on n’a généralement pas l’expérience. Ne confondez pas Matière subtile et spiritualité.  - Arnaud DESJARDINS - "Au delà du moi" - Editions de la table ronde. - Dispo en numérique sur demande - Ndlr - + Mesure - N’est-ce pas aussi la conclusion, sans doute plus théorique qu’« expérimentale », des physiciens qui considèrent aujourd’hui la Matière comme une des « vitesses les plus lentes de la Lumière… » ? Nous ne fréquenterions que les « plus basses fréquences » du Réel… C’est notre appareil de perception (notre Corps, notre cerveau), qu’il s’agit d’adapter aux différents niveaux de Réalité qui s’offrent à nous.- Jean Yves Leloup  - "Lettres à un ami athée".- Forme bornée, Substance divisible, monde du Devenir : "En voulant devenir Tout on ne devient rien. On ne peut devenir "Soi même" qu'en limitant ses possibilités...Il faut s'Amputer pour être." - La Matière étant antérieure à la Forme, nous sommes le Béreshit de la Genèse, et il ne tient qu’à Nous de « rentrer dans les Voies qui nous sont tracées » y compris celle de notre Conscience. - Gil\ POR\ "Ecouter la voix de sa conscience" - Ori\ Sèt\ RL\ Tethys 6012 - À travers les Fondamentaux que sont l’Esprit et la Matière, on peut définir Trois notions : L’Unité : uniquement Spirituelle, elle réside dans l’Esprit et va de pair avec l’Eternité ; c’est elle qui inspire les sociétés Traditionnelles. La Multiplicité : Elle Exprime la Matière Qualifiée et résulte de la rencontre de l’Esprit et de la Matière. La Matière ne se Manifeste que Grâce à l’Esprit, mais aussi par là même le Révèle (dans le Symbolisme des Outils, le Franc Maçon Travaille avec l’Equerre et le Compas. Tous deux reposent de manière différente selon le degré sur l’Autel des Serments … et sont associés à la Bible, Livre Sacré par excellence). L’Uniformité : à l’inverse de l’Unité, l’Uniformité est la Matière privée de l’Esprit, de Lumière : C’est l’Obscurantisme. - And\ MIC\ "la confusion" RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ - 03/6013 - "Le Monde Supérieur, pour reprendre les termes de "la Table d'Emeraude", est le Monde de l'Esprit, le Ciel ; le Monde Inférieur est le Monde de la Matière, la Terre ; mais la Matière qu'elle soit Inerte ou Animée, c'est à dire pourvu d'une Âme, est pénétrée par l'Esprit. Il existe une parcelle de l'Esprit dans toute chose, qu'elle soit Minérale, Végétale ou Animale, mais seul l'Homme a reçu une Âme, laquelle Inspirée par l'Esprit lui donne la faculté de Penser" - Guy Pia\ cité par- Geo\ JUL\ "La chambre du milieu, lieu de transmutation : creuset, athanor, matras." Ori\ Mon\ -1° journée Cambacérès - 6013"De même que la Genèse succède à la Nuit, la Lumière succède à l'Obscurité. Elle a pour signature la Couleur Blanche. Parvenue à ce Degré, les Sages assurent que leur Matière est dégagée de toute Impureté, Parfaitement Lavée et très exactement Purifiée." [...]  "Quant au Rouge, Symbole du Feu, il marque l'Exaltation, la Prédominance de l'Esprit sur la Matière, la Souveraineté et l'Apostolat" - Fulcanelli : Le mystère des Cathédrales, cité par - Geo\ JUL\ "La chambre du milieu, lieu de transmutation : creuset, athanor, matras." Ori\ Mon\ -1° journée Cambacérès - 6013 -"... Il s'agit d'aller chercher Ici au Cœur même de l'Homme Matière, ce Centre de lui-même encore inconnu, ce Cinquième Elément, Élément quasi indéfinissable par les Mots, qui fait de l'Humain un Être." - Geo\ JUL\ "La chambre du milieu, lieu de transmutation : creuset, athanor, matras." Ori\ Mon\ -1° journée Cambacérès - 6013 - "Dans la Mythologie "Celte", le Serpent est un Animal au Symbolisme Chtonien (Fils de la Terre), Possesseur de la Connaissance et du Pouvoir de Vie et de Mort dont les différentes apparences (Dragons, Lézards) Illustrent les Niveaux ou Phases Initiatiques où il intervient. Dans la Tradition, le Serpent  Lové est une Image de la Spirale ce qui ajoute à l'Infini de son Symbolisme ; en effet, la Spirale est l'Illustration du Mouvement Cyclique Infini (Cosmique) ou Retour sur Soi-même (Centre et Caverne Intérieure ), Signe de Fécondité Physique et Spirituelle  et Symbole d'Evolution. La Légende Celte de Perdur ou Perceval Raconte comment il Triomphe du Serpent Noir du Tertre Douloureux, Possesseur redoutable de la Pierre de Richesse. Cette Pierre, qu'elle soit Brute ou Travaillée est toujours un Matériau Sacré, un Lieu de Mémoire. La Ceinture Dorée, dans la Symbolique Chrétienne, Correspond à la Pureté." -http://www.franckbailly.fr/deh/www/Documents/planches/1/tablier/tablier.htm - "Ces Deux Epées, Symbole de la Puissance et de la Sagesse de ces Deux Rois ne sont pas au Fourreau c'est-à-dire remisées dans les Ténèbres de l’Ignorance. Ces Deux Epées sont l’Image d’un Caractère bien trempé, Capable de Traverser toutes les situations. Le Fourreau dont on ne parle pas, puisque les Epées sont Nues, c’est un Segment de Vide sur lequel la Matière n’a pas de prise et la Lame de l’Epée qui par Homophonie est l’Âme (Lame, Lam) de Celui Qui la porte est à Nu devant nos Yeux. Ces Deux Epées sont un Symbole associé à l’Idée de Lumière, de luminosité donc à la Connaissance. Elles sont Visibles et Déposées aux Yeux de tous Symbolisant l’Etat de Paix auquel conduit la Connaissance." - http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm "Le Synthème... est Un Mandala Formé de Deux Figures Géométriques associées à Un Centre : le Cercle et le Carré. Ce Mandala nous Induit à Mediter sur le Cercle, le Carré ou plutôt le Cube et le Centre. Le Cercle est à la fois la Figure la plus Simple et la pièce Maîtresse de la Symbolique Géométrique. Il se Confond avec le Centre lorsqu’il se réduit à Un Point et Il Peut s’étendre à l’Infini.  Les Propriétés Liées à l’Image du Cercle sont : l’Homogénéité, la Perfection, la non-Distinction, la non-Discrimination, la non-Division. Il est le Signe de l’Unité. Le Cube : si le Carré est la Figure de Base de l’Espace, Il est le Symbole de l’Univers Créé complémentaire de l’Univers Incréé. Il est attaché à l’Idée de Matière, de Corps : c’est l’Antithèse du Transcendant. Le Cube, plus encore que le Carré est Symbole de Stabilité. La Pierre Cubique Symbole Important en Maçonnerie comporte la notion d’Achèvement et de Perfection. Le Mandala Constitué par l’association du Cercle et du Cube nous conduit à associer dans nos Méditations les Concepts de Terre, d’Espace, de Limites, de Stable avec les Concepts de Ciel, de Temps, d’Illimité, de Mouvement. Il Peut Devenir, ce Synthème, une Base de Méditation sur les Processus Relationnels pour Tous les Niveaux que ce Soit." - http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm - « Il est Vrai que nous Connaissons Deux Principes, mais qu’il n’y en a qu’Un que nous Appelons Dieu ; nous Nommons l’Autre Hylé ou la Matière ou, comme on dit plus Communément, le Démon.» - http://hautsgrades.over-blog.com/2015/03/les-cathares.html - "Dans le Corpus Hermeticum, attribué à Hermès Trismégiste, la Hylé Correspond à la « Matière du Monde » en tant que première Création de Dieu, et Principe du Monde : « Il faut savoir en premier Lieu, que Dieu et le Monde, qui chez les Grecs est appelé Hylé, étaient avant toute autre Chose que Dieu Créa. » - http://fr.wikipedia.org/wiki/Hyl%C3%A9  - « Le Mal n'était pas Un Élément de la Création car celle-ci était Bonne ». Seule la Libre action de l'Homme a Introduit le Mal. L`Homme,  Formé de Poussière et de Souffle, est Enfant de l’Esprit Tout en étant de la Matière. L'Arbre de la Connaissance Porte les Fruits du Multiple, de la Dysharmonie. Pourquoi y a t’Il touché ? Par faiblesse, mais plus encore par Prétention, par Vanité pour s'être Voulu l'égal de Dieu. Mais si la "Faute" est en Nous, Tout reste réparable " par Nous ". Le Sens de notre Combat est de Transformer la Dualité Fondamentale Esprit / Matière en Harmonie dans l’Unité."  - http://hautsgrades.over-blog.com/2015/05/la-recherche-de-la-parole-perdue.html  par G\ H\ - La Théorie Alchimique pose comme Fondement l’Existence d’une Unité Qui serait Primordiale, Immobile et Intemporelle, Neutre, et à l’Origine de Tout. Dès que l’Unité est Agitée, un Phénomène de Différenciation a lieu. Ces Différences Crées des Formes Agitées appelées Matières. Le reste de la soustraction Unité moins Matières prend le Titre de Lumière. - Chr\ Per\ - Synthèse Saint Jean d'été 6015 – Ori\- Paris - R\L\ Le Trait Chr\Per\Christine Dechartres http://www.christinedechartres.fr/ utilise souvent l’Illustration suivante : l’Unité serait comme un Océan ; imaginons une Bulle Formée dans l’Eau de cet Océan, l’Intérieur de cette Bulle serait de la Matière, et Toute la Partie de l’Océan Extérieure à cette Bulle serait la Lumière. La Paroi de la Bulle est notre Ego, et Retrouver l’Unité Primordiale revient à perdre l’Individualité, rechercher la Neutralité, afin que la Bulle n’Existe plus ; en d’autres termes, que La Lumière et les Matières se soient Parfaitement Mélangées pour Reconstituer l’Unité. - Chr\ Per\ - Synthèse Saint Jean d'été 6015 – Ori\- Paris - R\L\ Le Trait Chr\Per\ -  Voir Individualité - Karma -

Matra : ou Matras Vase de verre, qui a le col long et étroit, et qui s'emploie dans les opérations chimiques et pharmaceutiques.  "Ragotin passa l'après-dîné auprès de lui qui avait un Matras sur le feu" - SCARR., Rom. com. II, 18  - "L’art de la respiration, le prânâyâma ou mâtrâ-yoga (le yoga du rythme), tient une place centrale dans le yoga, comme dans la majorité des voies personnelles et spirituelles orientales ou asiatiques à l’instar du bouddhisme, du zen, du taï chi et même de certains arts martiaux comme le kung fu, voire l’aïkido." - http://www.natha-yoga.com/medecine%20personnelle.htm -  « Quand une Eau pure est offerte dans une Coupe d’or, c’est le contenu que l’on boit et non la Coupe. » - Ren\ RIG\ "La face cachée de Jean" – RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\Graal, Matra, Athanor, symbole de la partie visible de l'Univers...le Cosmos, limite de la Physique) de manière à passer Au delà du Moi : en Métaphysique. - Très explicite dans un des films d'Arnaud Desjardins : "Zen - II. Partout et Toujours -  Spiritualité, Bouddhisme, Occultisme, Méditation, Mysticisme - disponible sur demande - Ndlr - Au cours d'un long processus de Transmutation, équivalent aux diverses transformations Alchimiques de la Matière dans le Matra de l'Alchimiste, l'Athanor, le Corps, les Corps atteignent une Perfection telle que s'ouvre le Passage d'un Monde à l'Autre : celui des Dieux. - http://lecoeurdelayogini.com/pantheon-tantrisme-indien.php - "Le Matras , dont la Racine probable est l'arabe "Matara" qui signifie "Outre", est un Vase à long col." - Geo\ JUL\ "La chambre du milieu, lieu de transmutation : creuset, athanor, matras." Ori\ Mon\ -1° journée Cambacérès - 6013 -

Matthieu : Saint Matthieu : serait l'un des Apôtres de Jésus. Il est l'auteur du premier Evangile dans l'ordre canonique mais pas dans l'ordre chronologique, puisqu'il arrive après Saint Marc. Son Evangile s'adresse plutôt à des croyants venus du judaïsme. Il présente le Christ de façon plus Hiératique que Marc. Matthieu apparaît chez Marc et Luc. Il est nommé Lévi. Jésus l'appelle alors qu'il est publicain à Capharnaüm. Après avoir porté la Bonne Nouvelle en Palestine et en Ethiopie, il est martyrisé en Perse. Dans le Tétramorphe, il est représenté par un homme ailé "Ange". - "Voici la Demeure de Dieu avec les Hommes : elle repose sur Douze Fondations portant les Noms des Douze Apôtres de l'Agneau. Alléluia. Jésus Gravit la Montagne, et Il appela ceux qu'Il voulait. Ils vinrent auprès de Lui, et Il en Institua Douze pour qu'ils soient avec Lui, et pour les envoyer Prêcher avec le Pouvoir de Chasser les Esprits Mauvais. Donc, Il Institua les Douze : Pierre (c'est le Nom qu'Il donna à Simon), Jacques, Fils de Zébédée, et Jean, le Frère de Jacques (Il leur donna le Nom de « Boanerguès », c'est-à-dire : « Fils du Tonnerre »), André, Philippe, Barthélemy, Matthieu, Thomas, Jacques Fils d'Alphée, Thaddée, Simon le Zélote, et Judas Iscariote, Celui- Même Qui le Livra." - (Mc 3, 13-19) -

Maudit : " Le Séducteur (Serpent)  Devient répugnant ; ses Pouvoirs, sa Science sont Contestés dans leur Origine ; on les considère comme Fruit d'un Vol et deviennent Illégitimes, Maudits et le Serpent qui nous Habite n'Engendre plus que nos Vices. Le bon côté du Serpent n'apparaît que dans sa fonction Chtonienne d'Exécuteur de la Justice Divine. Il est aussi l'Obstacle qu'il faut surmonter." - http://www.franckbailly.fr/deh/www/Documents/planches/1/tablier/tablier.htm -

Mauvais : "Hiram Devient sous le Voile de l'Allégorie, le Principe du Bien et les Trois Mauvais Compagnons le Principe du Mal. Le Sanctuaire du Temple Est la Conscience de l’Homme, Séparé du Saint des Saints par la Nef qui Incarne la Raison." - Gér\ Cas\ -P14 Ori\ Mon\ - 6014 - "Comment le MS concilie..." -

Maux : "Le Mythe de Pandore qui se vit remettre par Zeus une boîte Mystérieuse qu’il lui interdit d'ouvrir. Celle-ci contenait en fait tous les Maux de l'Humanité notamment la Vieillesse, la Maladie, la Guerre, la Famine, la Misère, la Folie, le Vice, la Tromperie, la Passion, mais aussi l'Espérance. Pandore céda à la Curiosité et ouvrit la boîte, libérant ainsi les Maux qui y étaient contenus. Consciente dès lors de sa Faute, Pandore se décida à refermer le coffret alors que seule l'Espérance qui s'Eveillait lentement au fond de la boîte, fragile et solitaire, plus lente à réagir, y resta enfermée. Par cette lecture, l'Espérance pourrait de prime abord être Perçue comme un terrible Mal, le plus atroce tourment que l'homme garde au fond de Lui-même. Il semble en effet que la Raison de la Présence de l'Espérance parmi les Maux serait à chercher dans une meilleure traduction du texte grec duquel il ressortirait l’idée de l'appréhension, voire de la Crainte irraisonnée. Dés lors, à la fermeture opportune de la jarre par Pandore, l'Humanité ne Souffrirait plus que des Maux qui se sont échappés, et non pas de l'attente de ces Maux, qui serait probablement le pire d’entre eux. Au contraire, pour d’autres, elle suggère que l'Homme, lorsqu'il se voit frappé par le Malheur, ne doit jamais perdre Espoir. L'Humanité ne Vivra pas dans la Crainte perpétuelle des Maux à venir." - Thi\ DAV\ CR+ - SC702 Ori\ Mon\ - 6013 - "Grâce à l'Esp..." - 

Mâyâ : Selon RAMANA Maharshi le Corps Physique auquel nous nous Identifions est sans importance. Seul le Soi qui est la Pure Conscience d'Être doit-être trouvée grâce à l'Enquête incessante: « Qui-suis-je ? » (Atma Vichara). Le Soi est Silence, imperceptible par les Sens et inconcevable par l'Intellect. C'est cette Présence Absolue qui seule Est et Demeure Immuable. Tandis que tout se forme, se Transforme et se déforme dans l'Univers, "Cela" ne Meurt pas, ne Naît pas et Demeure en chacun. Chacun de nous répète sans cesse "Je", à toute heure du jour, sans s'interroger sur la Source de ce Sentiment d'Être et en l'attribuant au Corps, en Raison d'une Investigation superficielle de la Question. Or c'est tout le contraire, la "Conscience en Soi", c'est-à-dire en elle-même, ce que nous pourrions appeler la "Conscienceté", indépendamment de la "Conscience de", est en Vérité la Source invisible de Tout. Cette Réalisation peut se faire au cours de l'Existence et met fin à la Souffrance qui n'est Autre que l'effet de l'Ignorance de Qui nous sommes. Le Maharshi exhortait tous ceux qui l'écoutaient à se poser inlassablement la Question « Qui-suis-je ? », indiquant ainsi la direction que le Chercheur doit prendre pour couper la Racine même de l'Illusion (Mâyâ) associée à l'Identification avec le "Je" (Jiva ou encore Ahamkâra). - http://fr.wikipedia.org/wiki/Ramana_Maharshi -

Mazlot : Mazlot, le Zodiac, les Etoiles Fixes. Voir Masloth, Etoiles, Sefirot, Intelligence, Sagesse.

Méandres :  "...nous Découvrons souvent avec  inquiétude, qu'il y a un Relativisme Moral, car aucune Règle Morale n'est d'Essence Divine ; elle Evolue au gré des Consensus des Sociétés pour pouvoir mieux vivre ensemble... sinon c'est le Chaos !  A notre Niveau de Maillon de la Chaîne Qui est l'Humanité, l'Initiation Noùs rend Responsable, Notre Responsabilité est Engagée dans les Méandres de la Vie ; nous sommes parfois un des Trois Mauvais Compagnons ; souvent les Trois en même temps : il est Nécessaire de Culpabiliser, sinon Tout est Permis : Ordo Ab Chao !" - Ala\ MES\ - "Renaitre en Hiram" - RL\  813 les FF\ Libres Ori\ Béz\ - 6015 -

Médiateur : Quand Yahvé demanda à Jonas de devenir son porte-parole, Jonas émit des objections, se croyant incompétent et indigne de dire aux Ninévites quoi que ce soit. Il passa du temps dans le ventre d'une Baleine à trouver toutes les justifications à ne pas être Médiateur. Il pensa qu'il valait mieux rester avec ce qu'il savait déjà, plutôt que de risquer des catastrophes à apprendre ce qu'il ne savait pas encore. L'Agoraphobie (ou perdre du temps dans le ventre d'une Baleine) serait un comportement extrême d'évitement pour ne pas réactiver des schémas." - http://www.enneagramme.com/Articles/2004/EM_0407_a1.htm -

Meditatio : La Ruminatio devrait nous conduire normalement dans un état de Meditatio « Méditation» pris ici dans le sens d'une Intuition profonde de la Réalité évoquée, ou invoquée, par le texte ou le Nom avec lequel nous avons choisi de Cheminer. Cette Intuition est plus que la compréhension analytique de la Cogitatio. C'est l'exercice d'une faculté ou d'une fonction humaine fondée sur l'usage des sens (Lectio), de la raison (Cogitatio) et de la mémoire (Ruminatio), mais qui la déborde. Il y a un moment de participation, fugace sans doute, avec la Réalité que nous cherchons à Connaître et qui commence à se Révéler à nous. Certains parleront d'une « Intuition de l'Être », d'un « instant souverain », d'un moment de Dévoilement ou de Présence Réelle de ce que nous considérons comme infiniment désirable. Cette Méditation peut s'approfondir, demeurer comme une musique ou un Silence de fond qui nous accompagne tout le temps de notre assise ou de notre marche. - Jean-Yves LELOUP - "Le passant" – lectio Divina - « L’assise et la marche » P.142 à 149 Envoyé par Phi\ BOU\ P14 Ori\ Mon\ 6012 - disponible en .doc sur demande - Ndlr - "L’Apprenti Franc-maçon prenant Place en Tête des Stalles au Septentrion dans sa Respectable Loge, prend Conscience que son Tablier de Peau Blanche est un « Habit de lumière » ! C’est son Premier Instant Méditatif Qui Lui Permettra de Contempler ce Carré Blanc surmonté d’Un Triangle Blanc." - Jean-Bernard-LOI\ - "Le « Mutus Liber » Du Franc-Maçon de R\A\P\M\M\" -  R\L\ Amon Râ - G\L\S\H\ - Ori Mont - 6015 - Voir Lectio Divina - Lectio - Cogitatio - Ruminatio - Meditatio - Oratio - Contemplatio - Unio - Echelle Dialectique - Anagogie - Noésis - Diairésis - Etape - Moment  -Lion

Méditation : La Méditation est l'exercice du « je-concept ». - Wei Wu Wei "La Voie Négative" Ed. "La Différence" 1977.- être au milieu, au centre, de son âme, en Esprit… - Ndlr - Le père Séraphin lui expliqua que dans le premier testament, la Méditation est exprimée par des termes de la racine " haga " rendus le plus souvent en grec par mélété -meletan- et en latin par meditari -meditatio. La racine en son sens primitif signifie " murmurer à mi-voix ". Elle est également employée pour désigner des cris d'animaux, par exemple le rugissement du lion (Isaïe 31,4), le pépiement de l'hirondelle et le chant de la colombe (Isaïe 38, 14), mais aussi le grognement de l'ours. " Au mont Athos on manque d'ours. C'est pour cela que je t'ai conduit auprès de la tourterelle, mais l'enseignement est le même. Il faut méditer avec ta gorge, non seulement pour accueillir le souffle, mais aussi pour murmurer le nom de Dieu jour et nuit... " Quand tu es heureux, presque sans t'en rendre compte, tu chantonnes, tu murmures quelquefois des mots sans signification, et ce murmure fait vibrer tout ton corps de joie simple et sereine...Méditer, c'est murmurer comme la tourterelle, laisser monter en soi ce chant qui vient du cœur, comme tu as appris à laisser monter en toi le parfum qui vient de la fleur . . . méditer, c'est respirer en chantant. Sans trop s'attarder à sa signification pour le moment, je te propose de répéter, de murmurer, de chantonner ce qui est dans le cœur de tous les moines de l'Athos. "Kyrie eleison, kyrie eleison..." Cela ne plaisait pas trop au jeune philosophe. Lors de certaines messes de mariage ou d'enterrement il avait déjà entendu cela, on traduisait en français par " Seigneur prends pitié ". Le moine Séraphin se mit à sourire : " Oui, c'est une des significations de cette invocation, mais il y en a bien d'autres. Cela veut dire aussi " Seigneur, envoie ton Esprit . . .! Que ta tendresse soit sur moi et sur tous, que ton Nom soit béni, etc..., mais ne cherche pas trop à te saisir du sens de cette invocation, elle se révèlera d'elle-même à toi." ... Il se sent "de trop", étranger au monde. Méditer c'était d'abord entrer dans la Méditation  et la Louange de l'Univers car " toutes ces choses savaient prier avant nous ", disent les pères. L'homme est le lieu où la prière du monde prend conscience d'elle-même. L'homme est là pour nommer ce que balbutient toutes créatures. Avec la Méditation d'Abraham, nous entrons dans une nouvelle et plus haute Conscience qu'on appelle la Foi, c'est-à-dire l'adhésion de l'intelligence et du Cœur à ce " Tu " ou à ce " Toi " qui est, qui transparaît dans le Tutoiement multiple de tous les êtres. Telle est l'expérience et la méditation d'Abraham : derrière le frémissement des étoiles, il y a plus que les étoiles, une présence difficile à nommer, que rien ne peut nommer et qui a pourtant tous les noms - Jean-Yves LELOUP - "Ecrits sur l'hésychasme" http://www.jeanyvesleloup.com/fr/texte.php?type_txt=0&ref_txt=65" - "En Birman l'expression que j'ai traduite par "apparition/disparition" ou "création/destruction" est le terme "Phyit-pyet" qui est composé du terme "Phyit" qui veut dire devenir apparaître et du terme "pyet" qui signifie être détruit cesser d'exister. Le méditant choisira les termes ou l'expression qui lui Semble le plus juste et qui l'aide le plus dans sa pratique." - Ashin REVATA - Méditation du Venérable -  (Centre de Méditation Mahabodhi, Mandalay, Myanmar) - (Birmanie) - Technique de méditation de 5mn dispo sur demande- Ndlr - ... à propos de Salvador Dali. Ce que nous appelons Réalité n’était à ses yeux que « simple Amnésie de Méditation »... Il était par rapport à lui-même, dans un constant état d’attention Centrifuge, d’extrême Vigilance Concentrique. Il n’envisageait aucun Armistice avec les à-peu-près et les médiocrités accoutumées, aucune trêve avec les consensus flasques, aucun compromis avec les paresses et les tiédeurs du climat social ambiant...Pour lui le Rationnel n’était qu’une inutile transaction entre le Voyant et l’Invisible. Il n’admettait aucun Intermédiaire entre les Flamboiements de l’Archange et les savantes manœuvres de son pinceau. Et il avait dans sa tête la Force cataclysmique de l’inquisition ou de l’Invincible Armada. C’était l’Espagne, la Catalogne, Cadaqués, Dali lui même se définissant comme : «  Produit de la Contrainte la plus forcée d’un milieu Colloïdal emprisonné dans une structure rigoureuse ». Mais la noblesse de Dali, c’est également le Travail d’Héroïque Lucidité qui lui a permis d’orchestrer et de gouverner ses tensions les plus égarantes. C’est un exemple sans doute unique de Désaliénation par auto-Exorcisme. Il était engagé dans une grande Croisade, une impitoyable Guerre Sainte contre ses propres monstres, pour les débusquer, les Domestiquer - ou les anéantir. Si le poète est bien comme disait Novalis « en état de Créateur Absolu », alors Dali était un Créateur Absolu. La seule Réalité légitime était celle qui Relie. Non celle d’objets artificieusement juxtaposés, mais celles des Analogies et des Correspondances. C’est par cette trame vibrante des secrètes interférences, par ce clavier de signes révélateurs que nous pouvons prétendre participer de l’Âme Universelle. Ainsi apparaissent les Liens entre les moindres incidents de notre Vie, les rencontres, les supposés Hasards et les Pseudo-Coïncidences. Ainsi nous sommes un peu moins enlisés dans notre somnolence usuelle. Et le Délire Dalinien devient tout à coup un Monde de Connaissance d’une Souveraine Acuité. - Louis PAUWELLS « Les dernières chaînes »,  Editions du Rocher.- Pour visite initiatique du "Musée Dali de Figueras" disponible sur demande : "A couvert" - Ndlr - (à propos du Tableau de loge)... Il est à noter que l'on retrouvera une telle organisation dans le Mandala et le Thangka qui sont des supports de Méditation du Bouddhisme tantrique mais aussi plus près de nous dans le Jeu de Marelle Constitué lui aussi d'une Terre d'un Ciel et une zone Intermédiaire numérotée.- J-l\ Bou\  RL\  813 les FF\ Libres Ori\ Béz\ - 6013 - "Lumière de la Conscience qui tout embrasse, c'est en toi que se Forme l'Image de l'Univers, qu'elle y Demeure et s'y Dissout, Mystère qui détient le Miracle de la Vérité. Tu es le Soi intérieur, le "Je" Vibrant dans le Cœur. Cœur Est ton Nom, ô Seigneur !"... N'est-ce pas le Symbole même de ma Méditation : la Lumière de la Conscience, Joie Immuable, n'est-ce pas l'Origine de toute Forme ? N'est-ce pas la Voie Véritable ?" - Ella Maillart citant Ramana Maharshi - "Lumière de la Conscience qui tout embrasse, c'est en toi que se Forme l'Image de l'Univers, qu'elle y Demeure et s'y Dissout, Mystère qui détient le Miracle de la Vérité. Tu es le Soi intérieur, le "Je" Vibrant dans le Cœur. Cœur Est ton Nom, ô Seigneur !"... N'est-ce pas le Symbole même de ma Méditation : la Lumière de la Conscience, Joie Immuable, n'est-ce pas l'Origine de toute Forme ? N'est-ce pas la Voie Véritable ?" - Ella Maillart citant Ramana Maharshi - "Si nous réussissons à Harmoniser ces Deux Consciences, Solaire et Lunaire, nous pouvons alors Espérer avoir accès à une Troisième Forme de Connaissance, Inspirée directement par l’Esprit. Un Troisième Œil en quelque sorte, seul Capable de s'absorber dans l'objet qu'il Contemple : C'est l'Œil de la Méditation, de l'Extase, de la Transe, d'une certaine Conscience Onirique, l'Œil du Poète, de l’Artiste, l'Œil qui Rassemble ce qui est Epars, qui Unifie. Lui seul peut nous mettre en Contact avec le Sens ultime des Symboles, avec la Parole Perdue et La Vérité qu’elle Exprime. Il est relié au Cœur Spirituel et les Larmes qu’il provoque ne sont plus celles des Douleurs de l’Ego. Mais Ceci est une Autre Histoire !"  - Ala\ MAS\ - "Les couleurs de l'Atelier" - P14- Ori\ Mon\ 6014 - Voir Vision - Buffle - contrainte

Méditer : L'homme qui ne Médite pas vit dans l'aveuglement, celui qui Médite vit dans l'Obscurité, nous n'avons que le choix du Noir. - Victor HUGO -" La Voûte Sacrée de Salomon qui conserve l’Arche a été préservée, mais les Exilés semblent en ignorer l’Existence. Pourtant, au fond du Puits, l’Arche, les Tables de la Loi, la Pierre d’Agate sont . Tout Cela n’est plus accessible, nul n’en retrouvera jamais les Vestiges, et pourtant, c’est sur eux que le nouveau Temple est Construit. La Loi Divine, le Nom Divin, la Vérité ne sont pas dans l’Edifice, mais ils en sont le Fondement. Si leur découverte est Impensable, leur approche est Possible, Individuellement, par la Méditation dans un Lieu Propice." - Guy ESQ\ CR+ - "Le chemin de Babylone..." - SC702- Ori\ Mon\ - 6013 - "Le Synthème... est Un Mandala Formé de Deux Figures Géométriques associées à Un Centre : le Cercle et le Carré. Ce Mandala nous Induit à Mediter sur le Cercle, le Carré ou plutôt le Cube et le Centre. Le Cercle est à la fois la Figure la plus Simple et la pièce Maîtresse de la Symbolique Géométrique. Il se Confond avec le Centre lorsqu’il se réduit à Un Point et Il Peut s’étendre à l’Infini.  Les Propriétés Liées à l’Image du Cercle sont : l’Homogénéité, la Perfection, la non-Distinction, la non-Discrimination, la non-Division. Il est le Signe de l’Unité. Le Cube : si le Carré est la Figure de Base de l’Espace, Il est le Symbole de l’Univers Créé complémentaire de l’Univers Incréé. Il est attaché à l’Idée de Matière, de Corps : c’est l’Antithèse du Transcendant. Le Cube, plus encore que le Carré est Symbole de Stabilité. La Pierre Cubique Symbole Important en Maçonnerie comporte la notion d’Achèvement et de Perfection. Le Mandala Constitué par l’association du Cercle et du Cube nous conduit à associer dans nos Méditations les Concepts de Terre, d’Espace, de Limites, de Stable avec les Concepts de Ciel, de Temps, d’Illimité, de Mouvement. Il Peut Devenir, ce Synthème, une Base de Méditation sur les Processus Relationnels pour Tous les Niveaux que ce Soit." - http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm - "L’Apprenti Franc-maçon prenant Place en Tête des Stalles au Septentrion dans sa Respectable Loge, prend Conscience que son Tablier de Peau Blanche est un « Habit de lumière » ! C’est son Premier Instant Méditatif Qui Lui Permettra de Contempler ce Carré Blanc surmonté d’Un Triangle Blanc." - Jean-Bernard-LOI\ - "Le « Mutus Liber » Du Franc-Maçon de R\A\P\M\M\" -  R\L\ Amon Râ - G\L\S\H\ - Ori Mont - 6015 -

Méduse : Peur . - Voir Radeau.

Meilleur : « Plus haut, je parlai de l’Inconnaissance comme étant “ la Métaphysique et la Spiritualité les plus Hautes qu’on puisse Imaginer”. J’avais à l’Esprit cette phrase du Pseudo-Denys l’Aréopagite, de son ‘Connaître l’Inconnaissable’ que j’ai Découvert si récemment et si à-propos, – et Cela, sans m’attacher un instant à la référence biblique du Personnage Qui y Est Nommé ; simplement, en me référant à l’énigmatique Dimension du Verbe, de cette phrase qui n’en finit pas, et en la mettant Instinctivement dans l’Esprit et dans le Verbe de Celui Qui, en Mer, la Nuit comme je l’ai dit, Epousant la Mer comme on fait d’une Forme Parfaite alors que le Monde ne semble plus faire qu’Un... “C’est alors seulement que, dépassant le Monde où l’on Est Vu et où l’on Voit, Moïse pénètre dans la Ténèbre Véritablement Mystique de l’Inconnaissance : c’est qu’il fait Taire Tout Savoir positif, qu’il échappe entièrement à toute saisie et à toute Vision, car il appartient Tout entier à Celui Qui Est Au-delà de Tout, car il ne s’appartient plus Lui-même ni n’appartient à rien d’étranger, Uni par le Meilleur de Lui-même à Celui Qui échappe à toute Inconnaissance, ayant Renoncé à Tout Savoir positif, et Grâce à cette Inconnaissance Même Connaissant Par-delà toute Intelligence.”» - Extrait fourni par J-P\ Rev\ suite discussion - P14- Ori\ Mon\ 6014 - 

Mélange : Christine Dechartres http://www.christinedechartres.fr/ utilise souvent l’Illustration suivante : l’Unité serait comme un Océan ; imaginons une Bulle Formée dans l’Eau de cet Océan, l’Intérieur de cette Bulle serait de la Matière, et Toute la Partie de l’Océan Extérieure à cette Bulle serait la Lumière. La Paroi de la Bulle est notre Ego, et Retrouver l’Unité Primordiale revient à perdre l’Individualité, rechercher la Neutralité, afin que la Bulle n’Existe plus ; en d’autres termes, que La Lumière et les Matières se soient Parfaitement Mélangées pour Reconstituer l’Unité. - Chr\ Per\ - Synthèse Saint Jean d'été 6015 – Ori\- Paris - R\L\ Le Trait Chr\Per\ -

Même : Qui n'Est pas Autre, Qui n'Est pas Différent, Qui Est Identique, en Personne - Média Dico - « Plus haut, je parlai de l’Inconnaissance comme étant “ la Métaphysique et la Spiritualité les plus Hautes qu’on puisse Imaginer”. J’avais à l’Esprit cette phrase du Pseudo-Denys l’Aréopagite, de son ‘Connaître l’Inconnaissable’ que j’ai Découvert si récemment et si à-propos, – et Cela, sans m’attacher un instant à la référence biblique du Personnage Qui y Est Nommé ; simplement, en me référant à l’énigmatique Dimension du Verbe, de cette phrase qui n’en finit pas, et en la mettant Instinctivement dans l’Esprit et dans le Verbe de Celui Qui, en Mer, la Nuit comme je l’ai dit, Epousant la Mer comme on fait d’une Forme Parfaite alors que le Monde ne semble plus faire qu’Un... “C’est alors seulement que, dépassant le Monde où l’on Est Vu et où l’on Voit, Moïse pénètre dans la Ténèbre Véritablement Mystique de l’Inconnaissance : c’est qu’il fait Taire Tout Savoir positif, qu’il échappe entièrement à toute saisie et à toute Vision, car il appartient Tout entier à Celui Qui Est Au-delà de Tout, car il ne s’appartient plus Lui-même ni n’appartient à rien d’étranger, Uni par le Meilleur de Lui-même à Celui Qui échappe à toute Inconnaissance, ayant Renoncé à Tout Savoir positif, et Grâce à cette Inconnaissance Même Connaissant Par-delà toute Intelligence.”» - Extrait fourni par J-P\ Rev\ suite discussion - P14- Ori\ Mon\ 6014 - "A propos du Mythe - Cette Image Traditionnelle, que  l'on  doit,  comme  beaucoup  d'autres,  faire  remonter  au  Temps  où  « Caverne »  et « Habitation » étaient Une seule et Même chose, est sous-entendue dans les Symboles familiers de la Mine et de la Recherche du Trésor Enfoui (MU., VI, 29, etc.). Les Pouvoirs de l'Âme (Bhutâni, terme Qui Signifie également « Gnômes») au Travail dans la Montagne-esprit, sont les Prototypes des Nains Mineurs Qui Protègent la « Blanche-Neige » - Psyché - quand elle a mordu dans le Fruit du Bien et du Mal et Tombe dans son Sommeil de Mort, où elle Demeure jusqu'à ce que l'Eros Divin la Réveille, et que le Fruit Tombe de ses Lèvres. Qui a jamais Compris le Mythe Scripturaire en Reconnaitra les Paraphrases dans tous les Contes de Fées du Monde, Qui n'ont pas été Créés par le « Peuple », mais Hérités et Fidèlement Transmis par Lui à Ceux à Qui ils étaient Originellement Destinés. L'Une des Erreurs Majeures de l'Analyse Historique et Rationnelle est de Supposer que la « Vérité » et la « Forme Originale » d'une Légende peuvent être séparés de ses Éléments Miraculeux. C'est dans le Merveilleux Même que Réside la Vérité. « Ainsi l'Amoureux des Mythes, qui sont des concentrés de Prodiges, est du Même coup un  Amoureux  de Sagesse ». Le Mythe Incarne la plus haute Approximation de la Vérité Absolue Qui puisse se traduire en Paroles." - "Hindouisme et Bouddhisme" de A. K. Coomaraswamy -  "C'est Toi Que tu emportes partout. Elle pèse sur Toi, cette Même Cause Qui t'a chassé au Loin." - Socrate - "Le Nombre Quatre serait le Chiffre Qui Caractérise l’Univers dans sa Totalité. Il Symbolise, la Totalité du Créé et du Révélé. Le Quatre est le premier Carré - Deux² - et en Même Temps ajouté aux Trois Nombres Qui le précédent  Un+Deux+Trois+Quatre=Dix,  (Il Devient) la Tetraktys Pythagoricienne. Cette Totalité du Créé est en Même Temps la Totalité du Périssable " - http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm -"La Réalisation consiste à donc à Rejeter l'Idée Fausse, que l'on n'est pas Réalisé. La Réalisation n'est pas quelque chose de nouveau à Acquérir. Comme elle est Permanente, elle doit donc Exister de Tout Temps. Sinon elle n'a aucune Valeur. [...] Dès que l'Idée Erronée "Je Suis le Corps" ou "Je n'ai pas Réalisé" s'est Dissipé, il ne reste plus que la Suprême Conscience, c'est-à-dire le Soi, auquel on donne le Nom de Réalisation pour satisfaire le niveau de Compréhension ordinaire des gens. Mais, en Vérité, la Réalisation est Eternelle, elle Existe depuis Toujours, à Présent, et Ici Même. Finalement la Réalisation revient à Eliminer l'Ignorance et Rien d'Autre." -Ramana Maharshi - "entretien extrait)" http://consciencesansobjet.blogspot.fr/2010/07/ramana-maharshi.html - Voir Analogon

Mektoub : Mektoub ou Maktoub c'était écrit, ce qui est écrit, nos vies sont écrites, c'est notre destin. - "Nos chemin se sont croisés, c'était écrit !" El HADJ à Charles de FOUCAULD - "La route inconnue" - Voir Hasard, Providence

Melchissédec : Le nom de Melchisédech, ou plus exactement MelkiTsedeq, n'est pas autre chose, en effet, que le nom sous lequel la fonction même du « Roi du Monde » se trouve expressément désignée dans la Tradition judéo-chrétienne. Nous avons quelque peu hésité à énoncer ce fait, qui comporte l'explication d'un des passages les plus énigmatiques de la Bible hébraïque, mais, dès lors que nous nous étions décidé à traiter cette question du « Roi du Monde », il ne nous était véritablement pas possible de le passer sous silence. Nous pourrions reprendre ici la parole prononcée à ce propos par saint Paul : « Nous avons, à ce sujet, beaucoup de choses à dire, et des choses difficiles à expliquer, parce que vous êtes devenus lents à comprendre. » ...Saint Paul commente ce qui est dit de Melchisédech : « Ce Melchisédech, roi de Salem, prêtre du Dieu Très-Haut, qui alla au-devant d'Abraham lorsqu'il revenait de la défaite des rois, qui le bénit, et à qui Abraham donna la dîme de tout le butin; qui est d'abord, selon la signification de son nom, roi de Justice, ensuite roi de Salem, c'est-à-dire roi de Paix ; qui est sans père, sans mère, sans généalogie, qui n'a ni commencement ni fin de sa vie, mais qui est fait ainsi semblable au Fils de Dieu ; ce Melchisédech demeure prêtre à perpétuité » - ...et ce qui semble n'avoir jamais été signalé, c'est qu'El Êlion est l'équivalent d'Emmanuel, ces deux noms ayant exactement le même nombre ; et ceci rattache directement l'histoire de Melchisédech à celle des « Rois Mages », dont nous avons expliqué précédemment la signification. De plus, on peut encore y voir ceci : le Sacerdoce de Melchisédech est le Sacerdoce d'El Élion : le Sacerdoce chrétien est celui d'Emmanuel; si donc El Êlion est Emmanuel, ces deux Sacerdoces n'en sont qu'un, et le Sacerdoce chrétien, qui d'ailleurs comporte essentiellement l'offrande eucharistique du pain et du vin, est véritablement « selon l'ordre de Melchisédech ». - René GUENON - "Le Roi du monde"  Chap. VI -- Voir Vin

Mémorah : "Le chandelier à sept flammes Mémorah, symbolisant le cheminement de l’Esprit . Flamme de la structure, du nombre  Végétal. Celle de la tendresse et de la Beauté Minéral. Celle du mouvement et du rythme Animal. Celle médiane de la Parole et de la Connaissance Homme. Celle de la communication, de la Paix Ange. Celle de la puissance Rayonnante et de la Joie Séraphin. Celle du Jeu, de la Grâce, de la Plénitude qui se donne Lui. En fait il s’agit de l’homme de Feu, l’Homme Ish, qui à pour rôle d’unir à lui toutes ces Flammes." - Chr\ MIL\ "Le retour vers la Maison du père"- RL\ "Jean Moulin" Ori\ Béz\ " Langue des oiseaux : Mémoire ? Il semblerait que c’est de cela qu’il faille se souvenir." - Ndlr -

Mémoire : Ce que nous craignons, c’est la perte de notre Individualité, de notre Moi Constitué en partie de notre Conscience et de la Mémoire de notre vécu. (…) Mourir à soi-même, se Sacrifier, c’est perdre le Narcissisme primitif qui rend l’Homme inapte à toute Vraie Vie, à tout Echange sincère avec Autrui. C’est passer du stade objet, soumis à des interdits et à des tabous, au stade sujet, autonome, Libre, responsable, Volontaire..., capable de s’Aimer profondément et d’Aimer profondément l’Autre. C’est le Véritable sens de la Résurrection ou de la Renaissance. (…) La Voie Initiatique entraine pour chaque Initié, une Ascèse longue et pénible, nécessitant de nombreux Sacrifices dont celui de l’Ego, mais qui aboutissent à la pleine réalisation de l’Etre. - J-P\ P\RUY\ "La notions de Sacré" P14 Ori\ Mon\ - Y a t'il autre chose à Sacrifier que l'Ego ? - Ndlr - "Jusqu'au début du XIXe siècle les relations entre les Loges et l'Église Catholique étaient étroites. Il était fréquent de trouver sur les Colonnes des Prêtres et des Religieux. Il arrivait que les Loges terminent leur Tenue à l'Église ou dans une Chapelle de Couvent à la Mémoire de maçons défunts dans l'année." - J&J Mar\ - "La colonne d'Harmonie - RL\ 813 "Les FF\ Lib\" - Ori\ Bez\ 6013 - "Dans la Mythologie "Celte", le Serpent est un Animal au Symbolisme Chtonien (Fils de la Terre), Possesseur de la Connaissance et du Pouvoir de Vie et de Mort dont les différentes apparences (Dragons, Lézards) Illustrent les Niveaux ou Phases Initiatiques où il intervient. Dans la Tradition, le Serpent  Lové est une Image de la Spirale ce qui ajoute à l'Infini de son Symbolisme ; en effet, la Spirale est l'Illustration du Mouvement Cyclique Infini (Cosmique) ou Retour sur Soi-même (Centre et Caverne Intérieure ), Signe de Fécondité Physique et Spirituelle  et Symbole d'Evolution. La Légende Celte de Perdur ou Perceval Raconte comment il Triomphe du Serpent Noir du Tertre Douloureux, Possesseur redoutable de la Pierre de Richesse. Cette Pierre, qu'elle soit Brute ou Travaillée est toujours un Matériau Sacré, un Lieu de Mémoire. La Ceinture Dorée, dans la Symbolique Chrétienne, Correspond à la Pureté." -http://www.franckbailly.fr/deh/www/Documents/planches/1/tablier/tablier.htm - "Le Monde Profane Occidental, dont Noùs sommes Issus et qui Noùs a Formé et déformé, pour Connaître, Utilise et survalorise l'Œil de Raison qui passe au Crible de la Pensée Spéculative l'objet Observé : C'est l'Œil Qui Discerne, Divise, oppose et compare. Avec Lui, s'imposent la Dualité, la Dialectique, le Doute. Toutes choses qui ne l'oublions pas, partage le même radical que "Diable". Pour nous, Initiés, l’Œil de la Raison Evolue ou doit Evoluer vers la pleine Fonction de ce que les Anciens nommaient « Animus » et qui inclut aussi le Désir, la Volonté, la Mémoire, l’Intelligence et la Capacité Sacrificielle. Cet Œil est totalement Lié à une Conscience  de type Solaire Liée au Feu. Et en tant que telle, si elle n’est point équilibrée et compensée elle risque de durcir les réalités invisibles de type archétypales, de pétrifier les symboles en les desséchant intellectuellement." - Ala\ MAS\ - "Les couleurs de l'Atelier" - P14- Ori\ Mon\ 6014 - Souvenir, EléphantMémorah.

Mendelssohn : En septembre 1785 Friedrich Heinrich Jacobi fit paraître Lettres à Moses Mendelssohn sur la Philosophie de Spinoza . Il Révélait qu'au cours d'une conversation de juillet (?) 1780 avec Lessing, celui-ci lui avait déclaré : "Έν καì Πãν [Hen kai pân : Un et Tout] : je ne sais rien d'autre. (...) Il n’y a pas d’autre Philosophie que la Philosophie de Spinoza." Jacobi, lui, s'opposait au Spinozisme, qui tient la Liberté pour une Illusion, et qui, surtout, selon lui, aboutit à l'Athéisme, comme, d'ailleurs, le Rationalisme. Les positions étaient prises : Aufklärung (la Philosophie des Lumières, Rationaliste, représentée jusqu'alors par Lessing) contre Schwärmerei (Irrationalisme, Illuminisme attribués prestement à Jacobi). Ainsi naissait la querelle du Panthéisme, qui dura de 1785 à 1815 au moins. Moses Mendelssohn découvrait que Lessing, son Maître et Ami, figure des Lumières, adhérait au Spinozisme, donc, potentiellement au Panthéisme, et, de , à l'Athéisme. - http://fr.wikipedia.org/wiki/Gotthold_Ephraim_Lessing - Attention à ne pas confondre Un et Tout avec  Un le Tout, Tout est Un. - Ndlr -

Mensonge : Isaure : Vous êtes pour le Mensonge, vous ? Le Docteur : Non, mais je sais que la Lumière n’est Belle que lorsqu’elle Eclaire “ Le Bien ”. - Laurent CARCELES "Le Grand Batre"  1997, de  avec Marie-Christine BARRAULT, Jean-Claude DROUOT, Samuel LABARTHE, Jean-Yves BERTELOOT -

Mental :  Moi, Ego - L’Assassin que tu abrites, tu ne l’as jamais rencontré… Aujourd’hui par accident Mental, tu te retrouves nez à nez avec lui. Ta première attitude consiste à ne pas le croire. - Amélie NOTHOMB : "Cosmétique de l’ennemi" - livre de poche N°15503 P.111/112. - L'Eveil n'est pas atteinte de quoi que ce soit : il n'est que l'élimination d'une Barrière, celle du concept du « Je-sujet », qui le fait inévitablement apparaître comme éveil de moi-même - au lieu de ceci-qui-est lorsque je ne suis pas. Il y a le « Je » apparent, et le « Non-Je » qui est l'absence même de Moi - ce qui est (est appelé) Eveil , tout comme l'absence d' « Eveil  » est précisément la présence apparente de Moi .  Ils sont le côté pile et face d'une pièce - une Dualité, non un Dualisme. Un Bodhisattva ne cherche pas à éveiller l'inexistence d' «Autrui» : inexistant en tant que «Soi», ce qu'il « Est » détruit l'Illusion de l' « existence d'Autrui» en tant que tel. Le Satori n'a pas d'existence objective Rien de tel que l'Eveil ou le Satori n'existe en tant que fait objectif ou événement hors du Temps.  Rien d'autre ne se produit dans le Mental que l'éclipse du « Je-notion » qui entravait la Vision.  On ne peut donc ni les étudier ni les rechercher.  Toute action semblable reviendrait à accomplir un acte chirurgical sur une image. Rien ne se produit sur quoi que ce soit, rien n'est changé ; il n'y a nul événement psychosomatique ; le Mental  n'est pas affecté.  Ce n'est que rétablissement d'une Vision claire.  Cela n'a pas d'existence objective : c'est une rectification purement subjective. - Wei Wu Wei "La Voie Négative" Ed. "La Différence" 1977. - Un Criminel, au moment où il accomplit un crime est toujours un malade. - "Être capable de diriger sa Vie, c’est simplement être capable de diriger son propre Mental. Nous échouons dans notre Pensée avant d’échouer dans notre Action ! - Ren\ RIG\ "La face cachée de Jean" RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ - Le terme Enstase est de Mircea Eliade. Il désigne « l’expérience de Mystique naturelle », qui s’oppose à celui d’Extase, expérience de Mystique surnaturelle. Jean Varenne, indianiste français, professeur à l’Université d’Aix, a commenté la pertinence de ce mot de la façon suivante : « Ce néologisme a l’avantage de faire violemment contraste avec la traduction tout à fait erronée de Samadhi par « Extase » qui a parfois été proposée. Le Yogi en état de Samadhi ne « sort » pas de lui-même, il n’est pas « Ravi » comme le sont les Mystiques ; tout au contraire il rentre complètement en lui-même, il s’immobilise totalement par Extinction progressive de tout ce qui cause le Mouvement : Instincts, activité corporelle et Mentale, Intelligence même. Dans le Samadhi parfait il y a Extinction définitive de la Personnalité » - Jean VARENNE - traduction de « Upanishads du Yoga » éd. GALLIMARD/Unesco,1971 - Seule subsiste en amont de la Conscience, une sensation « Impersonnelle » de l’Acte d’Exister. - Joseph-Marie VERLINDE « L’Expérience interdite » - "Abhishiktânanda (Nom Hindou de Henri LE SAUX - Ndlr - ) a une Expérience très aiguë de l'Expérience Advaitine Au-delà du Mental : c'est une Expérience à Mort ou à Vie. Jusqu'à la fin de sa Vie, il pensera que très peu de Personnes y sont appelées. "On ne peut laisser s'y engager que des gens très Forts" écrira t'il à son Disciple Marc le 26 Octobre 1973; " mais certains en sont Capables", ajoutera t-il dans cette même lettre.[...] "l'Expérience Védantine est aussi vidante et dangereuse que celle de la drogue...où de la psychanalyse". Il faut pour réaliser cette Expérience un appel de l'Être. On n'a pas à recevoir de conseil, ou d'ordre de l'extérieur. On peut Apprendre, Ecouter, demander conseil, mais ceci reste encore à la surface de l'Être. Les grands Sages, comme Ramana Maharshi, ont répondu directement à une Force (Grâce) Intérieure, Puissante sans passer par aucun Intermédiaire."- Henri LE SAUX - "La montée au fond du Cœur.", Notes de R. Panikkar à propos de l'auteur P.41 - "Dans Dialogue avec l’Ange : « Le Mental s’arrête, hors d’haleine, où commence la Foi. Il ne peut jamais l’atteindre. Le Mental ne peut s’Elever jusqu’au Ciel, car Il Est de ce Monde. » - "Raison, Rectitude, Spiritualité..." - Rem\ DIM\ - P37 Ori\ Nar\ 6013 - « L'Idéal ou un Idéal, n'est pas la Vérité de Soi. C'est une Idée, une Représentation Mentale, une Projection, une Image, un Film, que notre Ego nous Propose afin d'avancer sur le Chemin de la Vérité. Par exemple, lorsque nous sommes célibataires, nous nous faisons un Idéal du Mariage, une Idée de Celui-ci, mais une fois Marié, nous vivons la Vérité du Mariage. Elle ressemble, un petit peu, très peu ou pas du tout à l'Idéal que nous avions Projeté. C'est soit décevant, mieux, ou meilleur que l'Idée que nous en avions, mais ce n'est jamais Conforme. Si nous Acceptons le Vrai, le Réel, nous (voir Noùs - Ndlr -) sommes Libéré de nos Illusions Projetées par notre Ego, appelé aussi Mental ou Moi. Si nous Acceptons le Vrai, le Réel,  nous ne nous Battrons plus contre des Moulins. » - Discussion entre des Maî\  et deux App\- Que à l'Etu Log 6015 - RL 813 - Ndlr "Nous (voir Noùs - Ndlr -) Possédons tous une Enveloppe Énergétique et/ou Informationnelle, Constituée de Corps Subtils ou Niveaux de Conscience : Corps Physique, éthérique, Astral, Mental, Causal, de la Connaissance et Corps Cosmique ou Divin." - "La Pierre Cub. à Pointe" - Bernard DUP\.- Ori Mon - SC\ 50 - 2014 -  Voir Malivole, Assassin, Brigands, Moi, Ego, Salvé Régina -

Mer : Importante racine Sanskrite "Ma" qu'on trouve dans manas le mental et dans Maya signifie Mesure...présente dans toutes les langues indo-européennes y compris la langue anglaise, en grec, en latin, en français. Vous la trouverez dans les différents mots qui signifient la Mer (l'Océan), la mère (maman) : maternel, maternité, matrice ; dans matière, matériau, madrier, l'espagnol madéra qui signifie bois représentation symbolique de toute la matérialité, c'est pourquoi le bois de la croix signifie dans le symbolisme Chrétien la possibilité de dépasser la matière en s'appuyant sur elle...Mètre, meter (anglais) ont la même source.  - Arnaud DESJARDINS - "Au delà du moi" - P13 - éditions de la table ronde. - Dispo en numérique sur demande - Ndlr -  A rapprocher de Féminin réceptacle et complément de  Masculin, Esprit - Ndlr - « Plus haut, je parlai de l’Inconnaissance comme étant “ la Métaphysique et la Spiritualité les plus Hautes qu’on puisse Imaginer”. J’avais à l’Esprit cette phrase du Pseudo-Denys l’Aréopagite, de son ‘Connaître l’Inconnaissable’ que j’ai Découvert si récemment et si à-propos, – et Cela, sans m’attacher un instant à la référence biblique du Personnage Qui y Est Nommé ; simplement, en me référant à l’énigmatique Dimension du Verbe, de cette phrase qui n’en finit pas, et en la mettant Instinctivement dans l’Esprit et dans le Verbe de Celui Qui, en Mer, la Nuit comme je l’ai dit, Epousant la Mer comme on fait d’une Forme Parfaite alors que le Monde ne semble plus faire qu’Un... “C’est alors seulement que, dépassant le Monde où l’on Est Vu et où l’on Voit, Moïse pénètre dans la Ténèbre Véritablement Mystique de l’Inconnaissance : c’est qu’il fait Taire Tout Savoir positif, qu’il échappe entièrement à toute saisie et à toute Vision, car il appartient Tout entier à Celui Qui Est Au-delà de Tout, car il ne s’appartient plus Lui-même ni n’appartient à rien d’étranger, Uni par le Meilleur de Lui-même à Celui Qui échappe à toute Inconnaissance, ayant Renoncé à Tout Savoir positif, et Grâce à cette Inconnaissance Même Connaissant Par-delà toute Intelligence.”» - Extrait fourni par J-P\ Rev\ suite discussion - P14- Ori\ Mon\ 6014 -  Nous franchissons la Porte basse comme ils franchissent la Mer Rouge, cette Mer des Limites entre le Profane et le Sacré. - Joa\ Mar\ " Je suis le Pavé Mosaïque" RL\ CEPHAS Ori\ Rog\ 2015. -

Mer d’airain : Hiram fit faire la mer de fonte ; elle avait dix coudées ( h ) = 10, d’un bord à l’autre, une forme entièrement ronde, cinq coudées de haut ( v ) = 5 et une circonférence que mesurait un cordon de trente coudées ( k ) = 30... son épaisseur était d’une palme ( t ) = 1 et contenait 2000 baths.[une coudée 50 cm. et une palme 75mm]· Si (iod) = la force divine, le divin créateur ; si (hé) = le souffle de l’existence, germe de la vie ;  si (lamed) = mouvement, dynamisme ; si (aleph) = principe, ...nous pourrions conclure, en ce qui concerne les dimensions de cette cuve d’airain que le Divin Créateur souffle sur l’eau et y infuse la racine de l’existence, que de ce fait l’eau est dynamisée et que celui qui s’y plonge peut retourner au principe. De là à dire que la mer d’airain contenait une eau expiatoire, une eau lustrale et purificatrice, il n’y a qu’un pas. Souvenons-nous aussi de l’ange qui agite l’eau de la piscine qui s’appelait Béthesda et qui acquérait le pouvoir de guérir le premier qui s’y plongeait, quelle que fût sa maladie. (Jean V,2) L’eau de la cuve d’airain servait à la purification des prêtres du Temple, première étape, étape primordiale sur laquelle s’enchaînent les autres et qui, cependant, les détermine toutes. La mer d’airain fait aussi penser aux eaux primordiales et vierges sur lesquelles vint se poser l’Esprit divin, pour les féconder, et engendrer ainsi toute forme de vie et d’existence ultérieure. La purification est l’étape initiale et nécessaire au-delà de laquelle toute entreprise sera agréable au Grand Architecte de l’Univers (abandon des métaux, des préjugés, fuite devant les vices... ne pas médire.- Lachon hara -).Celui qui s’y plonge est affranchi de toute souillure terrestre, il retourne aux sources vives et peut communiquer sensiblement avec les plans supérieurs. Aussi ai-je placé cette mer d’airain sur la ligne charnière donnant accès aux plans supérieurs de l’âme et de l’esprit. Notons aussi que la mer repose sur 4 x 3 = 12 bœufs (symbole des forces fructifiantes [Des Bœufs, pas des taureaux ! Des bêtes fortes, de labeur, humble, au service, avec le berceau des cornes sur leur crâne, Graal elles mêmes par nature Le Bœuf est un taureau Maîtrisé, c'est la force domestiquée au service du bien. - Ndlr -  ]) et qu’il y a également 12 portes permettant de passer de la cour des Gentils à la cour des Israélites. C’est maintenant, après les ablutions, que l’initié va faire fructifier le dépôt sacré qui lui fut confié. Le baptême d’eau préfigure le baptême en esprit et le précède... - « Quand viendra le temps de la mort, Tu te dirigeras vers l’imposante demeure d’Hadès, tu y verras sur la droite, une source. Et tout près d’elle un blanc cyprès où les âmes des morts viennent se rafraîchir. Ne t’approche pas de ces lieux. En face tu trouveras l’eau fraîche qui jaillit du lac de mémoire, veillé par des gardiens. Ils te demanderont très gravement ce que tu viens chercher dans la nuit de Hadès. Dis-leur : je suis fils de la terre pesante et du ciel étoilé, La soif me consume et je meurs. Donnez-moi vite l’eau fraîche qui jaillit du lac de mémoire (qui ramène à la parole perdue, à la source oubliée) et ils auront pitié de toi et ils te permettront au nom du dieu régnant sur terre de boire à la fontaine de mémoire et sur la voie sacrée tu rejoindras la gloire des autres initiés de Dionysos. « Il est mort, il a été enseveli, Il est descendu aux enfers ; Le troisième jour, il est ressuscité des morts ; Il est monté au ciel, » - Mat\ GAB\ "l'épreuve de la terre" - RL\ 813  "les FF\ Libres" Ori\de Béz\ -

Mer Rouge : Nous franchissons la Porte basse comme ils franchissent la Mer Rouge, cette Mer des Limites entre le Profane et le Sacré. - Joa\ Mar\ " Je suis le Pavé Mosaïque" RL\ CEPHAS Ori\ Rog\ 2015. -

Merci : Miséricorde, Grâce... A la Merci : à la discrétion de... - Média Dico - La Foi sans la Charité ne porte pas de Fruit et la Charité sans la Foi serait un Sentiment à la Merci constante du Doute. Foi et Charité se réclament réciproquement, si bien que l’une permet à l’autre de Réaliser son Chemin ». [...] Enfin qu’est ce que la Foi, sinon une « audace de la Raison », c'est-à-dire le Courage d’aller Au-delà de la Raison, de ce que je peux Démontrer. Si ce n’est prendre le risque d’un Lâcher prise. [...] L’Intuition est le premier rapport à la Foi. A l’Intérieur de nous (Noùs - Ndlr -), avant de Connaître l’Initiation, la Tradition, ou le G\A\D\U\, nous sentons dans notre Cœur, qu’il Existe quelque chose de plus important que nous (Noùs - Ndlr -) et nous (Noùs - Ndlr -) poussons la Porte du Temple  [...] J’ai Conscience que le premier Acte par lequel on vient à la Foi est un Don, Qui, Découvert Devient la Foi qui Agit et Transforme la Personne jusqu’au fond d’Elle-même ."  - Mat\ GAB\ - "La Foi Maç."   RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ 6013-

Mercure : Là sont le Soufre, le Mercure et le Sel des philosophes. C'est-à-dire le Corps, l'Ame et l'Esprit. - "Les Gémeaux qui, sous l’Influence de Mercure, sont la marque de l’Intelligence et de la Fraternité. [...] Ces Signes du Zodiaque sont en relation avec les Éléments :...les Gémeaux avec l’Air..." - Jea\ Mey\ - "Les pas du F\M\" - Ori\ de Mon\ 6013 - "Il est de Tradition, dans le monde Alchimique, De Dénommer « Souffleurs » les Individus qui S’acharnent aux fourneaux en Quêtes Chimériques Selon d’anciens Savoirs qu’ils pensent avoir acquis. L’origine du mot vient du français ancien, du temps où les Savants Fondaient Roche et Métal Grâce à de puissants Feux entretenus si bien par des soufflets géants actionnés sans grand mal. Boscanio nous l'a dit, citant Fulcanelli : Un des Noms du Mercure, soit le « Fou du Grand-Œuvre », Nous vient de ce Soufflet (jadis « Fol » ou « Follis »). Souffler  ou agir fol sont donc mêmes manœuvres." - http://ora-et-labora.frenchboard.com/t97-e-souffleurs - "Le Mercure dont le Vieillard Constitue par Tradition le Symbole (C'Est le Dissolvant Universel) ; C'Est l'Esprit ; on distingue le premier Mercure, celui que Ramon Lull appelle le Mercure vulgaire ou Commun ; il n'a nul rapport avec le Vif-argent : C'Est l'Argent-Vif des Sages. " - http://hdelboy.club.fr/chimie_alchemy.htm - Disponible sur demande - Ndlr - " Le Septénaire ainsi esquissé se retrouve jusque dans les Sept Péchés Capitaux, dont la distribution repose sur des données Initiatiques : 1. L'Orgueil, nuisible lorsqu'il Procéde d'une Vanité Frivole, se rattache au Soleil qui Eblouir les Faibles. 2. La Paresse, provient de la Passivité  Lunaire, alanguie en Inertie abusive. 3. L'Avarice, est le Vice des Saturniens, Prévoyants et Prudents à l'Excès. 4. La Gourmandise, se reproche par contre aux Jupitériens, gens Hospitaliers et généreux qui ne s'oublient pas eux-mêmes. 5. L'Envie Tourmente les Mercuriens agités qui ne sont jamais Satisfaits et ne peuvent s'empêcher d'Ambitionner avec véhémence ce qu'ils ne Possèdent pas. 6. La Luxure, Naît de l'exagération des Qualités de Vénus. 7. La Colère, enfin, est le Défaut de Mars, dont elle Exalte la Violence et les emportements."- http://www.franckbailly.fr/deh/www/Documents/planches/1/tablier/tablier.htm -  "Le But de la Démarche de l’Alchimie est de Retirer le Soufre et le Mercure afin qu’Il ne reste que le Sel. Si le Sel obtenu est bien Neutre, la Lumière pourra y entrer, c’est ce que Fulcanelli appelle le « Bouton de Retour »". - Chr\ Per\ - Synthèse Saint Jean d'été 6015 – Ori\- Paris - R\L\ Le Trait Chr\Per\ -

Mère : Sans votre Mère qui vous a conçus, vous n’auriez aucune Mesure. Ce geste fait par le Christ dans l’iconographie chrétienne, d’introduire la Mesure dans l’infini, chaque Mère l’accomplit quand elle conçoit... Vous voyez déjà pourquoi ces mots « Mère », « Matrice », « Maternel », ont la même ori-gine que le mot Mesure. C’est de cette Mesure que vous êtes prisonniers et c’est de cette Mesure que vous souffrez. Si vous voulez une vérité simple, qui résume tout et dans laquelle tout est inclus, c’est celle-là. Nous dirons que telle mère a « Mesuré ses caresses », « Mesuré son amour », « Mesuré sa tendresse » ; elle donnait peu, elle donnait chichement. Et notre psychologie moderne a mis à la mode le mot « frustré ». Comment pourrait-il y avoir frustration s’il n’y a pas Mesure ? Toutes les frustrations sont des limitations à l’intérieur de la Mesure et la prison, c’est la soumission à cette possibilité d’être frustré parce que limité. - Arnaud DESJARDINS - "Au delà du moi" - Editions de la table ronde. - Dispo en numérique sur demande - Ndlr  Voir - Ma - Bois - Croix - Le Travail du Solve Coagula, du Salvé Régina de l'Initié est comparable au Pèlerinage du Rocher, bloc de Pierre brut qui se sépare de la Terre, (Gaia sa Mère Nourricière), pour dévaler la Montagne, se Décomposer par chocs successifs, avec les Autres Rochers, se Polir et se laver, se Purifier dans l'Eau du Fleuve Sacré, la Vie, (Exemple Ganges) jusqu'à atteindre en grain de Sable la Plage, Dissolvant dans son long Périple, ses Eléments jusqu'à devenir Eau, Vapeur, Nuages, se fondre dans le Un le Tout Universel. - Discussion Analogique avec un App\ RL\FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ - Ndlr - "Pour Comprendre les Symboles du second Temple, il nous faut d'abord examiner la vie de Jésus. Marie, sa Mère voit son Education confiée au Temple dès son plus jeune Âge afin d'être Elevée dans la Prière et la Pureté. [...] elle est donnée à Joseph, Descendant du Roi David, dont la famille Laïque est Habilitée à fournir le Bois pour l'Autel du Temple à l'occasion d'une des fêtes annuelles comme mentionné dans le Talmud. C'est Reconnaitre qu'il est le Légitime Héritier d'une Royauté qui ne Règne plus depuis plusieurs Siècles - J. DEL\ -"Symbolisme du 2° Tem\ - S\C\ 702 - Ori\ Mon\ 6013 -" Voir  Salvé Régina - Schalom - Cérémonie du Thé - Dissoudre 

Mérite : "Il faut  ... le considérer (le mot Vertu) dans les sens multiples du Mot d'Origine latine qui, dans sa concision, englobe les notions d'Énergie Morale, de grandeur d'Âme, de Force de caractère, de Courage, Valeur et Mérite, et fait de l'Homme Vertueux, l'Homme Parfait." - Guy MAR\- "Réflexions sur les serments du 14°" - P14 - Ori\ Mont\6013 - "Est dit Illustre Celui dont le Renom est éclatant du fait d’un Mérite ou de Qualités Extraordinaires. Il y a dans « Illustre » comme une dérive de Lux et Lucis Qui signifie Lumière. Ce serait Celui Qui, par le Renom de ses Qualités  Générateur de Lumière." - http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm - Voir Autorité.

Merveilleux : "A propos du Mythe - Cette Image Traditionnelle, que  l'on  doit,  comme  beaucoup  d'autres,  faire  remonter  au  Temps  où  « Caverne »  et « Habitation » étaient Une seule et