E

A-B-C-D-E-F-G-H-I-J-K-L-M-N-O-P-Q-R-S-T-U-V-W-X-Y-Z

Pour enrichir le glossaire, signalez-nous les mots ou expressions pour lesquels

vous désireriez avoir une explication ou envoyez votre participation.

remi.alcina@laposte.net

 

Eau - Ecailleux - Ecclésiastique - Ecossais - Echanson - Echelle - Echeveaux - Eckhart - Eclair - Eclairée - Eclectisme - Eco - Ecole - Ecoute - Ecouter - Ecritures - éden - Edification - Eduquer - Effata - Effective - Efficience - Effort - Egalgie - Egalité - Egarer - Ego - Egocentrisme - Egoïté - Église - Egrégore - Egypte - Éléments - Elémosinaire - Eléphant - Elévation - Elicius - Eliminer - Êlion - Elite - Elohim - Ellâm Onru - Elle-même - Elucider - Émanant - Emanation - Emancipation - Emblème - Emmanuel - Emotion - Emounah - Empathie - Empire - Emporte - Enchantée - Enclitique - Endurance - Énergie - Energie Divine - Energie Vitale - Enfant - Enfanter - Enfers - Enfouir - Engagement - Engendrer - Enoch - Ennéades - Ennemi - Ennui - Enquête - Enseignement - Enseigneur - Enseigner - Ensemble - Entrechoque - Enstase - Entéléchie - Entendre - Entrailles - Entrechoque - Enveloppe - Envie - Envoyé - Epiclèse - Epanouissement - Epars - Epaule - Epée - Épiméthée - Épiphanie - Epine - épistrophe - Epître - Epouse - Epreuves - Equerre - Equestre - Equinoxe - Equilibre - Equité - Equivalent - Êrémia - Ermitage - Eros - Erotiké - Errer - Erreurs - Erronée - Erudition - Eschatologie - Eschaton - Esotérique - Espace - Espèces - Espérance - Espere - Espoir - Esprit - Essence - Esséniens - Essentiel - Est - Estimable - Estropié - Etable - Etablir - Etain - Etape - Etat - Etat humain individuel - Eternel - Eternité - éthérique - Éthique - Ethiopie - Ethos - Etincelle - Etiolement - Etoffes - Etoile - Etoile Flamboyante - Etoile de la mer - Etoiles - Être - Étrusque - Etsem - Etudiant Etymologie - Etymos - Eucharistie - Eunoia - Eurynomé - Eux-mêmes - Evangélistes - Evangile - Evanouissement - Eve - Eveil - Evénement - Evergésie - Evergète - Evidence - Evolution - Evoque - Ex - Exactement - Exaltation - Examen de conscience - Excellence - Excessif - Excommunication - Excuser - Exécuteur - Exégète - Exercer - Exigence - Exhaustivité - Exil - ExtinctionExistence - Existentiel - Exister - Expansion - Expérience - Exprimer - Exode - Exorcisme - Exotérique - Expirer - Expliquer - Exploration - Exprimer Extase - Extériorité - Extinction - Extraction - Extraordinaire - Eyeh asher eyeh -

 

Eau : L’Eau change de forme et se modifie en permanence. Il s’agit d’un modèle à partir duquel tout peut naître. L’Eau apparaît donc comme un symbole de fécondité que l’on retrouve dans tous les mythes et toutes les religions. C’est d’elle que naissent les êtres et les choses. L’Eau possède également des vertus médicinales. On prête à certaines Eaux des pouvoirs miraculeux capables de guérir les corps. Elle est aussi source de purification. Purification pour les êtres mais aussi pour l’humanité toute entière. Le Déluge est un épisode fondateur de nombreuses civilisations. Chez les aborigènes d’Australie, une grenouille géante aurait absorbé l’Eau de la terre avant que les animaux assoiffés ne la fassent rire pour la libérer. Le déluge est une re-création du monde. ....On ressort de l’Eau pour renaître +  Cadmus, qui, après avoir tué le serpent Python (ou le Dragon), fonde la ville de Thèbes là où le sabot de son cheval laisse jaillir une source d'Eau pure, dévoilant la "Fontaine de Jouvence" : c'est cette représentation que nous voyons ici, l'Eau pure jaillissant du chêne que l'on aperçoit à droite du bas-relief, réplique semblable à l'une des figures du Livre d'Abraham Juif. In « notre dame Gobineau ». -  « Quand une Eau pure est offerte dans une Coupe d’or, c’est le contenu que l’on boit et non la Coupe. » - "La face cachée de Jean" – Ren\ RIG\ RL\ 813  "les FF \Libres" Le Travail du Solve Coagula, du Salvé Régina de l'Initié est comparable au Pèlerinage du Rocher, bloc de Pierre brut qui se sépare de la Terre, (Gaia sa Mère Nourricière), pour dévaler la Montagne, se Décomposer par chocs successifs, avec les Autres Rochers, se Polir et se laver, se Purifier dans l'Eau du Fleuve Sacré, la Vie, (Exemple Ganges) jusqu'à atteindre en grain de Sable la Plage, Dissolvant dans son long Périple, ses Eléments jusqu'à devenir Eau, Vapeur, Nuages, se fondre dans le Un le Tout Universel - Discussion analogique avec un App\ Ndlr - "Ces signes du Zodiaque sont en relation avec les Éléments : : le Bélier avec le Feu, le Taureau avec la Terre, les Gémeaux avec l’Air et il faut attendre le Quatrième Signe, le Cancer, pour qu’apparaisse l’Eau." - Jea\ Mey\ - "Les pas du F\M\" - Ori\ de Mon\ 6013 - Jean traite des Quatre Animaux et de leurs Correspondances Harmoniques : Le Lion = St Marc = le Feu = Oser. - Le Taureau = St Luc = la Terre = Vouloir. -  L'Homme = St Matthieu = l'Air = Savoir. - L'Aigle = St Jean = l'Eau = se taire.  - http://www.franckbailly.fr/deh/www/Documents/planches/1/tablier/tablier.htm - "L'Ordalie est une Epreuve Judiciaire dont l'issue était supposée dépendre de Dieu, et qui Etablissait la Culpabilité ou l'Innocence de l'accusé. - Média Dico - Toute Epreuve Juridique usitée, dans le moyen âge, sous le nom de Jugement de Dieu. - Il y en avait de bien des Espèces [d'Epreuve Judiciaire] ; mais elles se rapportent toutes à Trois Principales, Savoir le Serment, le Duel et l'Ordalie ou l'Epreuve par les Éléments (ex : marcher sur les braises). - DUCLOS, Oeuv. t. I, p. 301. - Nom qu'on donnait aux cuves dans lesquelles se faisait l'Epreuve de l'Eau. Etymologie : du bas-lat. ordalium, ordela ; du germanique : anglo-sax. ordâl ; all. Urthel, Urtheil, Jugement, c'est-à-dire ur, Fondamental, et Theil, partage. -  Le Littré - + Si Maî\ planche - JP\  DUP\  " Ah Seigneur mon..." - Tenue de Maî commune aux 4 RL de la GLDF - Ori\  Bez\  6013 - - Disponible sur demande - Ndlr -  "La Couleur Bleue... est la plus Profonde des Couleurs, le Regard s’y Perd à l’Infini. Il en est ainsi pour le Bleu du Ciel, de l’Eau. Il est associé à l’Idée de Transparence. En Transposant au Plan Métaphysique, le Bleu n’est pas de ce Monde, Il suggère l’Idée d’Eternité, hors des Choses Humaines. Le Bleu... associé au Blanc... Forme de ce fait un Symbole associatif. Le Bleu et le Blanc sont des Couleurs Mariales, elles Expriment la Pureté par le Détachement de Valeurs de ce Monde. Il s’agit Ici du Blanc de l’Hermine ; ce Carnassier au Poil Blanc Immaculé dont la Robe Symbolise la Pureté dans la Conduite, dans l’Enseignement et la Justice, la Pureté Morale." - http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm - "J'ai retrouvé les notes qu'avaient prises un frère [...], d'après  un Alchimiste dont il suit l'Enseignement, [...] Voici le texte : "Alors Noé lorsqu’il Trouve la Terre, le premier truc qu'il fait c’est de planter une Vigne, Pourquoi ? Parce que c’est l’Alliance entre le Haut et le Bas ! Il en tire donc le Vin première Etape, Énergie Céleste, après l’Énergie Terrestre, il prend le Blé (Noé) et avec le Blé on en fait du Pain, pour faire du Pain il faut les Quatre Éléments, du Feu (la cuisson) de l’Air (la fermentation) de l’Eau (pour le mélanger avec la farine) et de la Terre (pour le faire pousser), alors si on veut faire le lien avec l’Élément Terrestre et l’Élément Céleste, c’est les Libations ou l’on va Boire du Vin et Manger du Pain mais associer les deux Grâce à ce Qui est Fixe Qui Permet la Cohabitation Pacifique des Contraires, le Sel on prendra donc le Pain le Vin et le Sel, qui nous (voir Noùs - Ndlr -) Permettra de Sceller.".... J'ai trouvé des vidéo intéressantes qu'à fait cet Alchimiste et notamment l'Explication Alchimique de "La Souris Verte" https://www.youtube.com/watch?v=5Sr4mPRst_g - Voir aussi les autres vidéos sur l'Alchimie et la Langue des oiseaux. Son Alchimie est Orientée sur le Travail sur les Plantes pour la médecine mais c'est quand même intéressant." -Echange épistolaire avec un Frère RL 813 Ori Bez 2014 - Voir aussi : http://www.onnouscachetout.com/forum/topic/23257-lalchimie-cest-quoi-comment/  - Ndlr - Christine Dechartres http://www.christinedechartres.fr/ utilise souvent l’Illustration suivante : l’Unité serait comme un Océan ; imaginons une Bulle Formée dans l’Eau de cet Océan, l’Intérieur de cette Bulle serait de la Matière, et Toute la Partie de l’Océan Extérieure à cette Bulle serait la Lumière. La Paroi de la Bulle est notre Ego, et Retrouver l’Unité Primordiale revient à perdre l’Individualité, rechercher la Neutralité, afin que la Bulle n’Existe plus ; en d’autres termes, que La Lumière et les Matières se soient Parfaitement Mélangées pour Reconstituer l’Unité. - Chr\ Per\ - Synthèse Saint Jean d'été 6015 – Ori\- Paris - R\L\ Le Trait Chr\Per\ Voir  Salvé Régina - Schalom - Cérémonie du Thé - Dissoudre - Processus.

Eblouir : " Le Septénaire ainsi esquissé se retrouve jusque dans les Sept Péchés Capitaux, dont la distribution repose sur des données Initiatiques : 1. L'Orgueil, nuisible lorsqu'il Procéde d'une Vanité Frivole, se rattache au Soleil qui Eblouir les Faibles. 2. La Paresse, provient de la Passivité  Lunaire, alanguie en Inertie abusive. 3. L'Avarice, est le Vice des Saturniens, Prévoyants et Prudents à l'Excès. 4. La Gourmandise, se reproche par contre aux Jupitériens, gens Hospitaliers et généreux qui ne s'oublient pas eux-mêmes. 5. L'Envie Tourmente les Mercuriens agités qui ne sont jamais Satisfaits et ne peuvent s'empêcher d'Ambitionner avec véhémence ce qu'ils ne Possèdent pas. 6. La Luxure, Naît de l'exagération des Qualités de Vénus. 7. La Colère, enfin, est le Défaut de Mars, dont elle Exalte la Violence et les emportements."- http://www.franckbailly.fr/deh/www/Documents/planches/1/tablier/tablier.htm -

Ecailleux : "le Sel, ou Semence Métallique, dont le Dragon Ecailleux Constitue l’Origine ; Il Est aussi appelé Soufre Blanc ; C'Est le Corps ou Résine de l'Or (la Toyson d'Or de Trismosin)." - http://hdelboy.club.fr/chimie_alchemy.htm - Disponible sur demande - Ndlr -

Ecclésiaste :"Aures habent et non audirent " (ils auront des Oreilles mais n'Entendrons point) dit l'Ecclésiaste ; ce à quoi il convient d'ajouter: "Oculus habens et non vidèrent" (ils auront des Yeux mais ne Verront point) compte tenu de l'Espace pris par l'Image au Détriment de la Parole dans la Communication. - http://hautsgrades.over-blog.com/2015/05/la-recherche-de-la-parole-perdue.html  par G\ H\ -

Ecclésiastique ou Ecclésiastique  ou Ecclésiaste : Avec un « E » capital : un des livres sapientiaux de l'Ancien Testament.  Employé comme nom, membre du clergé (abbé, curé)." - "...du Grec, Affaire, Faire, L'Origine de "Pragmatisme Sanction" Est dans le Droit Romain : on appela ainsi, à partir de Constantin et en Orient, les rescrits qui n'étaient pas simplement répondus par les empereurs en marge des suppliques, et qui étaient l'objet d'une expédition spéciale et solennelle ; cela finit par désigner un édit du Souverain en général ; et la cour de Rome conserva ce nom aux édits des Souverains qui la concernaient.[...]  "Pragmatisme Sanction", et, substantivement, la Pragmatique, Règlement Emanant du Pouvoir Civil en matière Ecclésiastique. - Dictionnaire Le Littré  1.0 -  Nous pouvons voir là les limites du Pragmatisme ainsi que les risques et schismes pouvant en découler par méconnaissances ou détournement du Sacré dans un monde où il ne serait plus la primeur - Ndlr -"

Ecossais : "Peu à peu nos Loges, nos fêtes et nos solennités furent négligées dans la plupart des pays où elles avoient été établies. De-là vient le silence des Historiens de presque tous les Royaumes sur notre Ordre, hors ceux de la Grande-Bretagne. Elles se conservèrent néanmoins dans toute leur splendeur parmi les Ecossais, à qui nos Rois confièrent pendant plusieurs siècles la garde de leur sacrée personne." - RAMSAY, discours - La Franc Maçonnerie  Paul Naudon - PUF - Que sais-je ? N°1064. - "Le préfixe Mac au début de la plupart des Noms propres veut dire « Fils » en Gaélique Ecossais ; ainsi, Andrew Macdonald est parmi les « Fils de Donald ». En Gaélique, lorsqu'il s'agit d'une Femme, Mac est remplacé par Nic, qui est la contraction de terme nighean mhic, qui veut dire « Fille du Fils ». Ainsi, en Gaélique, NicDhòmhnaill, veut dire en réalité « Fille de MacDonald » (ou si l'on préfère « Fille du Fils  Donald ») plutôt que « Fille de Donald ». Par ailleurs, si tous les membres du Clan portent le même Nom de famille, qui est celui du Clan, Traditionnellement, seul le Chef se réclame de ce Nom. Ainsi, le Chef du Clan Macfarlane sera appelé « Macfarlane », sans référence à son prénom, et sans utiliser la formule de politesse « Monsieur » ; les Hommes de Qualité du Clan seront appelés par leur Nom complet, selon les Conventions habituelles. En revanche, les membres mineurs seront appelés par leur seul prénom, auquel sera accolé leur Lieu de Résidence, par exemple « Iain de Tallisker » - http://fr.wikipedia.org/wiki/Clan_%C3%A9cossais -" - - Voir Houzza.

Echanson : Un Echanson - Titre donné à Néhémie (Néh 1 : 11) - était un officier chargé de servir à boire à un roi, un prince ou à tout autre personnage de haut rang. En raison de la crainte permanente d'intrigues et de complots, la charge revenait à une personne en qui le souverain plaçait une confiance totale. L'Echanson devait en particulier veiller à écarter tout risque d'empoisonnement et parfois même goûter le vin avant de le servir. Dans la mythologie et les religions, les divinités ont parfois elles aussi un Echanson. - http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89chanson - « 0 échanson ! Remplis ma coupe du sang de mon cœur et, s’il n’y en a plus, donne-moi la lie qui reste. [...] "Anciens secrets, Poussé par son délire, il se livrera à la recherche figurée par cette vallée ; il en demandera à son échanson une gorgée. Lorsqu’il aura bu quelques gouttes de ce vin, il oubliera les deux mondes." - "La conférence des oiseaux " poème Soufi, "La première vallée de la recherche : "TALAB" - Disponible sur demande - Ndlr - Voir Athirsata, ou Ha-Tirshata.

Échelle : La Patience est l’Echelle des Philosophes, et l’Humilité est la porte de leur Jardin. (paroles rapportées dans les « Douze Clefs » de Basile Valentin ; c'est l'une des phrases les plus empruntes de poésie de la littérature alchimique) -  acousmates "Ne pas passer sous une Echelle." n'évoque pas une superstition comme c'est souvent interprété, mais le fait de ne pas passer sous "l'Echelle de Jacob", mais plutôt de monter dessus. - Wittgenstein dit à la fin du Tractatus "qu’il faut rejeter l’Echelle grâce à laquelle on est monté" voir Amour. -  "Jusqu’ici, nous n’avons pas parlé de l’Echelle. Elle s’étend du Livre ouvert sur l’autel jusqu’à l’Étoile qui représente la Divinité ; et dans le symbolisme maçonnique, elle est appelée Echelle de Jacob. Nous devons considérer l’Echelle avec un autre symbole, le « Point au centre du cercle entouré de deux lignes parallèles » qui apparaît sur l’autel. Nous considérons ces symboles ensemble, car dans d’anciens dessins maçonniques, ils apparaissent ensemble comme s’ils avaient un lien quelconque. Les deux lignes parallèles, comme les colonnes dorique et corinthienne, représentent les opposés, l’actif et le passif. Pourquoi ? Parce que dans le symbolisme maçonnique, elles sont associées aux deux Saints Jean. Dans la Maçonnerie anglaise, les lignes représentent Moïse (le prophète) et Salomon (le législateur), ce qui relève de la même idée. L’Echelle avec ses trois échelons, « Foi, Charité, Espérance », s’élève vers les cieux entre deux lignes parallèles. À présent, lorsque vous observez ce « point au centre d’un cercle entouré de deux lignes parallèles » ainsi que l’Echelle et ses trois échelons, vous pouvez discerner un schéma similaire à celui des trois colonnes. Il y a trois verticales, deux qui relèvent des fonctions actives et passives, tandis que la troisième, l’Echelle entre elles, atteint les cieux. L’Echelle, une représentation de la conscience individuelle, possède trois échelons, représentant « Foi, Charité, Espérance», qui correspondent aux trois niveaux inférieurs des quatre mondes de l’univers dont avons parlé plus haut. Le panorama macrocosmique et l’homme microcosmique partagent le quatrième niveau de la Divinité, représenté par l’Étoile flamboyante. Pris ensembles, l’Echelle et le Point au centre du cercle, représentent l’homme fait à l’image de Dieu selon les mêmes principes sur lesquels l’Univers est basé." - Kirk Mac NULTY "Les Tapis de Loge Maçonniques et la Tradition Métaphysique Occidentale" - http://logedermott.over-blog.com/article-les-tapis-de-loge-ma-onniques-et-la-tradition-metaphysique-occidentale-45699046.html - Ailes, Cordes et Echelles Pour se faire, chacun reçoit soit une Echelle, soit une Corde, soit des Ailes . L'Echelle, qui dans ce cas est l'instrument donné à Christian Rose Croix, représente la Colonne vertébrale et s'élève ainsi du plexus Sacré jusqu'à la région de la pinéale...(symbole repris par la Tour, qui est elle-même septuple) Elle est le symbole de l'acte qui est parfaitement conforme aux plus hautes aspirations, ce qui inclut une Chemin harassant et d'intenses Purifications ; La Corde  est celle du Mystique qui vit par le Cœur. C'est celle de la Certitude. Les Ailes représentent tous ceux qui vivent pour le Savoir. Ce sont celles de la Pensée. Ainsi sont représentés Trois aspects humains qui participent au processus des Noces Alchimiques .http://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Noces_Chymiques_de_Christian_Rosenkreutz - Dans les Mystères de Mithra, que les cérémonies Bouriates rappellent étrangement par certains côtés, il s’agit d’une Echelle à … Sept échelons, chacun d’un métal différent : le premier est de plomb (planète Saturne) ; le deuxième, d’étain (Jupiter) ; le troisième, de bronze (Vénus) ; le quatrième, de fer (Mercure) ; le cinquième, d’alliage monétaire (Mars) ; le sixième, d’argent (la Lune) et le septième d’or (le Soleil). En gravissant cette Echelle, l’initié parcourt les Sept Cieux jusqu’à l’Empyrée. Ce symbolisme est à rapprocher de celui de l’Arc en Ciel qui permet, lui aussi, d’accéder au Ciel. Il correspond au mythe d’une époque ancienne où les communications entre le Ciel et la Terre étaient, semble-t-il, beaucoup plus faciles. L’Ascension au Ciel se fait, dans certains cas, en … Trois pas : le premier permet d’atteindre la Sphère des étoiles ; le deuxième, celle de la Lune ; et le troisième conduit à …la Lumière ! Celle-ci est en effet au centre de la recherche de nombreuse mystiques supérieures (les Upanishads, le Livre des Morts tibétains ou la Mystique Chrétienne, pour prendre quelques exemples). Par sa pratique initiatique, le Chaman met dans son corps une Lumière mystérieuse. Le symbolisme des pas recouvre celui des marches ou encore des encoches faites dans l’Arbre chamanique. Notons également que, dans les légendes de la Nativité de Bouddha, le Boddhisattva, aussitôt né, pose ses pieds à plat sur le sol et fait Sept enjambées qui le portent au sommet du Monde. - Jac\ BON\ - Chamanisme & symbolisme - Ori\ Mont\ - ...Cette Echelle de Jacob que nous devons gravir conscients, sans crainte avec, chevillé au corps, l’indispensable soutien de ceux qui nous ont précédés et les encouragements de ceux qui nous suivent.  - JJ\ ELE\ "Qui vous a reçu ?" -  SC\ 702 Val\ Mon\ 6012 - "Car il y a une Echelle de la Connaissance, comme il y a une Echelle de l’Amour… Du stade de Lectio ou l’on découvre un Savoir, il faut passer par l’Epreuve de la Réflexion, (Ruminatio), puis par le Filtre du Cœur, (Oratio), puis par la Réflexion Métaphysique (Contemplatio) pour parvenir à Unio, la Connaissance  complète qui s’intègre  et fait corps dans le Grand Tout." - Phi\ Bou \ "Du sac\ du vieil hom\ au sac\ du Lév\" - P14 Ori\ Mon\ 6013 - René Guénon dans « Aperçus sur l’Initiation », indique 3 conditions à cette dernière : Potentialité, Virtualité et Actualité. 1° la QualificationConstituées par certaines Possibilités inhérentes à la Nature propre de l’Individu, et qui sont la Materiæ Prima sur laquelle le Travail Initiatique devra s’effectuer. 2° La Transmission, par le moyen du rattachement à une organisation Traditionnelle, d’une Influence Spirituelle donnant à l’Être « l’Illumination » qui lui permettra d’Ordonner et de Développer ces Possibilités qu’il porte en Lui. 3° le Travail Intérieur, par lequel ce développement sera Réalisé Graduellement, faisant passer l’Être, d’Echelon en Echelon, à travers différents Degrés de la Hiérarchie Initiatique, pour le conduire au But Final de la « Délivrance » ou de « l’Identité Suprême ». Le Franc-maçon est sur le Chemin d’une Initiation proposée tout entière lors de la cérémonie de Réception puis Eclairée « en nos Grades » et Réalisée « en nos Qualités ».  - Que vous ont apporté... - Hen\ LEC\ - P14 Ori\ Mon\ 6013 - Voir Lectio Divina - Lectio - Cogitatio - Ruminatio - Meditatio - Oratio - Contemplatio - Unio - Echelle Dialectique - Anagogie - Noésis - Diairésis - Etape - Moment  - Lion

Echeveaux : "Une des plus intéressantes peintures de cette période est sans doute le Carnaval d'Arlequin (1925). [...] Cette peinture est considérée comme étant l'apogée de la période Surréaliste de Joan Miró. Réalisée de 1924 à 1925, le Maître l'Exécute à une époque de sa Vie économiquement difficile [...] dans "une Forme de Transe ressemblant à ce que ressentent les Orientaux " - Joan Miró - Les Personnages Principaux de la composition picturale sont un Automate Qui Joue de la Guitare et un Arlequin avec de grandes Moustaches. On note également de nombreux détails d'Imagination répartis sur toute la toile : un Oiseau aux Ailes Bleues sorties d'un Œuf, un couple de Chats Jouant avec une pelote de laine, un Poisson volant, un insecte qui sort d'un , une Echelle avec une grande Oreille, et, sur la Partie Supérieure Droite, on voit au travers d'une Fenêtre une Forme Conique supposée Représenter la Tour Eiffel. - En 1938, Miró écrit un petit texte Poétique sur cette toile : « Les Echeveaux de Fils défaits par les Chats Vêtus en Arlequin s'enroulent et en Poignardant mes Entrailles… »". - http://fr.wikipedia.org/wiki/Joan_Mir%C3%B3 -

Eckhart : "Soi Dérive du latin Sei - Appliqué à la Personne Humaine le terme soi renvoie à l'Individu, à la distinction de celui-ci, ou à la Conscience qu'Il peut avoir de Lui-même. Appliqué à un objet quelconque, le terme soi renvoie à la chose en soi, et au Questionnement sur son Existence propre, indépendamment de la Conscience que l'on peut en avoir. Appliqué à la Totalité de ce Qui Est, le terme Soi renvoie au Spirituel, à un Concept Lié au Divin… il se trouve différencié par une majuscule, « Soi », quand il traduit une notion plus Spirituelle, en particulier en traduction de notions de la Philosophie indienne. Dans l'Exploration Spirituelle, c'est un sujet Central où « Soi » peut renvoyer à l'Expression de Dieu selon maître Eckhart par exemple, mais aussi du Tao, ou de Brahman ou encore de l'Atman dans la Philosophie Hindou reprise en psychologie par Carl Gustav Jung." -Wikipédia -
Éclair : L'Eclair signifie la volonté divine de mettre un terme à la vie. - rapidité, inspiration, intuition, pluie, fertilité. http://www.grand-armorial.net/symboliqueHeraldique.htm - "Le nom de « Jupiter » signifie littéralement : « Maître du jour lumineux ». Cette étymologie assurée ne doit pas inciter à en faire pour autant un Dieu purement naturaliste. Jupiter est, certes, le Maître de la Foudre et de l'Orage, comme l'attestent les épithètes archaïques de Lucetius, « l'éclatant » (par référence à l'Eclair), et de Elicius, « qui attire » (la Pluie), mais il est avant tout, selon la définition de Varron, le Dieu des "Summa", de ce qu'il y a de plus haut. Il occupe le sommet du Capitole et les ides lui sont consacrées au terme de la quinzaine croissante de la lune, sommet du mois. En ce sens, il est à Rome le garant de la Souveraineté." - http://www.universalis.fr/encyclopedie/jupiter-religion-romaine " Ce Combat ne peut se faire sans les Outils de base, qui font l’Essence même du Pragmatisme Eclairé. Pragmatisme Œuvré  dans un Corps Incarné  par le Rouge : c’est à dire la Passion, le Charnel, l’Utilitaire. Puis Pragmatisme  déployé  en Esprit et à bon escient.  Dans ce JauneAurore qui Représente la Lumière. - "Que représente le tableau des princes de Jer\... - " CR+ Francis Ros\ - SC-702 Ori\ Mon\ 6014 -" Voir Ziza, Clef -

Eclairer : « La prospérité de l’état ne dépend pas seulement de l’abondance des revenus, de la solidité de remparts, de la beauté des édifices. Posséder des citoyens polis, instruits, honorables, d’une raison Eclairée, voilà son premier intérêt, son salut et sa force. » - J. REN\ "L'ego ou le moi haïssable" de 19/04/2010. - citant Martin Luther  1512 - René Guénon dans « Aperçus sur l’Initiation », indique 3 conditions à cette dernière : Potentialité, Virtualité et Actualité. 1° la QualificationConstituées par certaines Possibilités inhérentes à la Nature propre de l’Individu, et qui sont la Materiæ Prima sur laquelle le Travail Initiatique devra s’effectuer. 2° La Transmission, par le moyen du rattachement à une organisation Traditionnelle, d’une Influence Spirituelle donnant à l’Être « l’Illumination » qui lui permettra d’Ordonner et de Développer ces Possibilités qu’il porte en Lui. 3° le Travail Intérieur, par lequel ce développement sera Réalisé Graduellement, faisant passer l’Être, d’Echelon en Echelon, à travers différents Degrés de la Hiérarchie Initiatique, pour le conduire au But Final de la « Délivrance » ou de « l’Identité Suprême ». Le Franc-maçon est sur le Chemin d’une Initiation proposée tout entière lors de la cérémonie de Réception puis Eclairée « en nos Grades » et Réalisée « en nos Qualités ».  - Que vous ont apporté... - Hen\ LEC\ - P14 Ori\ Mon\ 6013 -  "Le Chemin du Pathos c’Est l’Epreuve Qui Est Refus, non Vécue comme Source de Progrès et de Dépassement mais comme un Déchirement à l’Origine de Sentiments tels que la Désaffection, le Désintérêt et l’Opposition. L’Epreuve développe alors la Séparation et la Rupture en Lieu et place du Lien et de la distinction. Elle Est surtout le Refus de Reconnaitre en Nous, notre part d’Ombre, notre double Identité Apollonienne  et Dionysiaque, l’Esprit qui nous Eclaire et le Tumulte qui nous rend Sourds. Cette Attitude Déchirer l’Unité de l’Homme et Ouvre l’Espace du Subconscient, Lieu de Camouflage et de Refoulement où s’Entrechoquent et se Combattent des Sentiments divergents tel que la Vanité et la Culpabilité, l’Exaltation ou la banalisation. Ici, l’Homme ne Reconnaît plus son semblable comme Identique mais lui Attribue une Survalorisation, source de déception ou une Sous-valorisation, Source de détournement, et pour Lui, Il développe un Idéal Inaccessible, aboutissant à une Rancœur de Lui-même et au  Refus de l’Esprit, Source d’Attachement aux Désirs multiples et d’Aveuglement. Si la Blessure sur le Parcours Initiatique Relie et avive, Ici, l’Epreuve Sépare et Déchire, elle rompt l’Harmonie du Vivant, la Quête de Sens, au risque d’aboutir à la brisure, qui est la Mort de l’Âme.- Ala\ KNA\ "Une approche de l'Epreuve au REAA" P-14 - Ori\ Mon\ 6009 -" - "Et il commença sa conférence. Au début, tout était Tohu-bohu, le Noir Régnait sur la Terre. Une Lumière jaillit des Ténèbres pour y Descendre, touchant le Sol pour rebondir dans les Cieux. Ainsi le Blanc Fut Créé, et la Sagesse Apparut. De cette Sagesse la ligne d’Horizon s’Eclaira. Le Feu des Volcans émergea et le Rouge Fut Créé, précédant le tour de l’Homme…. - "L'apprenti, les deux Surveillants et l’âne" - Guy Mat - RL 813 - 2014 - "La Septième Image des Deux Corps Toujours Soudés et de la Pluie de Rosée montre la Purification, l'Œuvre au blanc, l'Albédo. Avec la Mort de l'Ego, l'Ombre s'Eclaire et dote le Couple d'une Connaissance Autre qu'Intellectuelle  : le Sentiment. Les Yeux du Cœur commencent à Voir : le Sourire est sur les Visages. (On peut Rêver alors d'une Souris, et la Langue des oiseaux Incite à Sourire ...) C'est un présage de Naissance au Discernement Objectif. C'est la Lumière Apparaissant après les Ténèbres (Rêve d'Aurore ou de Lever de Lune qui indique la Perception accrue de la Luminosité de l'Inconscient)." - http://www.cgjung.net/alchimie/1993/avril.ht - Oswald WIRTH dit « l’Homme pleinement Eclairé, Qui a Réussi à se Saturer de Lumière, Devient à son tour un Foyer Lumineux. Il Rayonne et Il Eclaire les Autres ». -  F.CAU\ - "Que cette lumière nous éclaire" - RL\ 813 "Les FF\ Lib\" - Ori\ Bez\ 6015 - Voir les Couleurs de l'Alchimie, Agneau.

Eclectisme : Le « Syncrétisme », entendu dans son Vrai Sens, n’est rien de plus qu’une simple juxtaposition d’éléments de provenances diverses, rassemblés « du dehors », pour ainsi dire, sans qu’aucun Principe d’Ordre plus profond vienne les Unifier. Il est évident qu’un tel assemblage ne peut pas constituer réellement une Doctrine, pas plus qu’un tas de pierres ne constitue un édifice ; et, s’il en donne parfois l’Illusion à ceux qui ne l’envisagent que superficiellement, cette illusion ne saurait résister à un examen tant soit peu sérieux. Il n’est pas besoin d’aller bien loin pour trouver d’authentiques exemples de ce Syncrétisme : les modernes contrefaçons de la Tradition, comme l’Occultisme et le Théosophisme, ne sont pas autre chose au fond ; des notions fragmentaires empruntées à différentes Formes Traditionnelles, et généralement mal comprises et plus ou moins déformées, s’y trouvent mêlées à des conceptions appartenant à la Philosophie et à la Science Profane. Il est aussi des Théories Philosophiques formées à peu près entièrement de fragments d’autres Théories, et ici le Syncrétisme prend habituellement le nom d’« Eclectisme » ; mais ce cas est en somme moins grave que le précédent, parce qu’il ne s’agit que de Philosophie, c’est-à-dire d’une Pensée Profane qui, du moins, ne cherche pas à se faire passer pour autre chose que ce qu’elle est. Le Syncrétisme, dans tous les cas, est toujours un procédé essentiellement Profane, par son « Extériorité » même ; et non seulement il n’est point une Synthèse, mais, en un certain Sens, il en est même tout le contraire. En effet, la Synthèse, par définition, part des Principes, c’est-à-dire de ce qu’il y a de plus Intérieur ; elle va, pourrait-on dire, du Centre à la Circonférence, tandis que le Syncrétisme se tient à la Circonférence même, dans la Pure Multiplicité, en quelque sorte « Atomique », et de détail Indéfini d’éléments pris un à un, considérés en eux-mêmes et pour eux-mêmes, et séparés de leur Principe, c’est-à-dire de leur Véritable Raison d’Être. - René Guénon : Aperçus sur l'initiation - chap VI - p 43 Editions Traditionnelles  Paris -

Eco : Umberto Eco (Au nom de la rose et +) à raconté dans l'émission  "Ce soir ou jamais" 23/03/2011 sur FR3 l'histoire de son patronyme : Son grand-père paternel était un enfant trouvé du nord de l'Italie. La personne l'ayant trouvé l'avait déclaré avec le nom de ECO. Dans sa famille, personne ne savait pourquoi. Plusieurs années plus tard, vint le succès du roman "Au nom de la rose",  Une admiratrice du sud de l'Italie lui dit s'appeler elle aussi ECO et avoir un   grand père enfant trouvé ! Il en parla par hasard à un ami chercheur à la bibliothèque du Vatican qui, lui dit que les hommes d'église qui se trouvaient devant le problème donnaient ce patronyme aux enfants, c'était l'acrostiche de "Ex Cielo Oblato" ...Offert par le Ciel pour servir Dieu. - Faut-il y voir un lien avec "Ecossais" et le langage des oiseaux ?- Disponible en "amande.doc" sur demande - Ndlr - Voir Oblat. voir l'analogie avec l'Echo de la montagne dans Ténèbre.

Ecole : "Nous rappelons que l'"Adepte " est Proprement Celui Qui a Atteint la Plénitude de l'Initiation Effective : certaines Ecoles Esotériques font cependant une distinction entre ce qu'elles appellent "Adepte Mineur" et "Adepte Majeur" ; ces Expressions Doivent alors se Comprendre, Originairement tout au moins comme désignant Celui parvenu à la Perfection respectivement dans l'Ordre des "petits Mystères" et dans Celui des "grands Mystères". René GUENON - "Aperçus sur l'initiation" - De la hiérarchie initiatique - P.281 -

Ecoute : L’Antenne de cette Ecoute dans le Corps c’est ce que j’ai appelé : « l’Axe ». Comment retrouver cet Axe ? Et y demeurer ? Me demandes-tu - y a-t-il une méthode, un son ou un chant qui puisse nous aider à le « rendre Présent ? » (Anamnèse essentielle). - Jean-Yves LELOUP - "Lettre aux Thérapeutes" - 1- http://www.jeanyvesleloup.com/fr/texte.php?type_txt=1&ref_txt=38 -  La Vérité de quelqu'un qui Ecoute, c'est qu'il parle... impossible autrement ! - Françoise DOLTO cité par un Psy. - FR3 30 août 1995 -[...] "La Musique, comme toute Forme d’Art, demande simplement une Présence-Ecoute pour accueillir la Beauté dans sa globalité. Elle est alors Agissante en nous sans que nous intervenions d’une manière Volontaire." - J&J Mar\ - "La colonne d'Harmonie - RL\ 813 "Les FF\ Lib\" - Ori\ Bez\ 6013 - "En somme pour Gravir "La Montagne aux pentes abruptes", il cherche comment et avec qui s'encorder au mieux. Chacun est co-responsable de tous les autres d'où ce Devoir d'Assistance, d'Ecoute, d'aide mutuelle qui est la Sauvegarde de la cordée." - Guy MAR\- "Réflexions sur les serments du 14°" - P14 - Ori\ Mont\6013 - "Si la Tradition Chrétienne ne représente que peu d'Homme aux longues Oreilles, par contre elle vénère l'Âne. L'Âne est lié dans les plus vieilles Légendes, à l'Immortalité de l'Homme que sous une Forme ou une Autre (une Pierre précieuse, une Fleur, une Femme) il Porte sur son Dos. Lorsque son Dos reçoit les Rois et les Papes ; c'est en tant que ceux-ci ont une Fonction qui ressortit à la dimension de l'Adam Eternel. - L'Âne tel que celui de Balam ( Nombres 22 : 25) voit les Anges et Entends leur Langage. Il Préside avec le Bœuf à la Naissance du Christ. Il Porte l'Immortel qui Se fait Mortel, en Egypte, tout d'abord pour Le cacher, puis à Jérusalem plus tard pour l'Exalter. - "Lorsque le Christ monte sur un Ânon, le petit d'une ânesse, et fait avec lui son entrée dans la Ville Sainte le jour des Rameaux, Il monte l'Animal "qui a des Oreilles pour Entendre" ; Il revêt, sous ce Symbole, un aspect, un des aspects de notre dernière Tunique de Peau qui doit Maintenant Mourir. Christ entre à Jérusalem ce jour- pour y Mourir, afin d'Atteindre à la Tunique de Lumière et de parvenir à la Vision. Nous avons étudié chez Job qui préfigure le Christ, ce passage de l'Ecoute à la Vision." - le symbolisme du corps humain Annick de Souzenelle." http://aleph.beyt.chez-alice.fr/ane.html - "Le Chemin de l'Ethos c’est Vivre, c’est Être Emu, mais c’est aussi Être Affecté, dans le Sens d’une Compréhension (prendre avec) et l’Acceptation d’une Souffrance. Car l’Être Relié Positivement par le Cœur, est Touché, Blessé par les Epreuves. Cette Blessure est la Marque du Manque et de la Limite Existentielle . Mais aussi le Lien avec l’Au-delà de l’Être,, sa Dimension Sacré, traversé qu’Il Est par le Souffle, l’Esprit. Alors l’Epreuve Nous Relie au Tout Autre, mais également à l’Autre Qui Est Reconnu comme Différent dans Son Identité mais Identique dans sa Dignité. Cette Connaissance, cette Reconnaissance Est le Chemin Initiatique. Non seulement l’Impératif catégorique de la Morale, mais un Travail d’Implication dans le “Comment Faire” pour Accéder à la Voie Juste, à l’Ecoute, et à la Sagesse. - Ala\ KNA\ "Une approche de l'Epreuve au REAA" P-14 - Ori\ Mon\ 6009 -" - Maimonide -

Ecouter : Du lat. class. auscultare « Ecouter avec attention ; ajouter Foi, Obéir ». - Gil\ POR\ "Ecouter la voix de sa conscience" - Ori\ Sèt\ RL\ Tethys 6012 -

Ecritures : " Les Védas sont les Ecritures Sacrées de l'Hindouisme, littéralement "Le Savoir (Sacré) " ; il y a quatre Védas le Rig-Véda, Yajur-Véda, Sâma-Véda et Atharva-Véda." Henri LE SAUX - "La montée au fond du Cœur.", - Glossaire - "A cette époque la culture est judéo-hellénistique. Le Double sens est une adaptation de la culture d'Alexandrie et Proclus, Philosophe du cinquième Siècle, distingue dans les genres littéraires qu'utilise l'école Grecque de Philosophie, deux modes Voilés, l'un fonctionnant avec les Noms propres et les récits, c'est le genre Orphique et le mode avec les Nombres et les figures Géométriques, c'est le genre Pythagoricien. L'Ecriture Evangélique s'inspire de ces deux genres littéraires, comme par exemple le Baptême de Jésus." -  Jean DEL\ -"Symbolisme du 2° Tem\ - S\C\ 702 - Ori\ Mon\ 6013 - "Dans l'Ecriture il est un Personnage qui Apparaît dès le Livre de la Genèse, et sera associé à l'Epreuve du Sacrifice d'Abraham : -Genèse 22:3 - "Abraham se leva de bon matin, sella son Âne , et prit avec lui deux serviteurs et son fils Isaac. Il fendit du Bois pour l’Holocauste, et partit pour aller au Lieu que Dieu lui avait dit." - Exode 13:13 - "Tu rachèteras avec un Agneau tout premier-né de l’Âne ; et, si tu ne le rachètes pas, tu lui briseras la nuque. Tu rachèteras aussi tout premier-né de l’Homme parmi tes Fils." - http://aleph.beyt.chez-alice.fr/ane.html -

éden : main dans la main, à pas hésitants et lents, ils prirent à travers l'éden leur chemin solitaire... - MILTON - L’Âge d'or  est une période d’Unité parce que c’est l’Âge de la Plénitude Spirituelle. L’éden est en début de Cycle pour le Chrétien et le Juif  ; il sera en fin de Cycle pour le Musulman… L’Egalité qui Existe entre les Hommes ne peut être que parce qu’ils vivent dans l’Esprit amenant une parité Spirituelle et non Matérielle. Tout au long de son Initiation le F \\ évoluera par l’Equerre et le Compas… sur le Chemin de la Vérité, sur le Chemin de la Vie.  La fin de cet Âge d'or est  souvent évoquée, dans les textes Anciens, comme une rupture. Ainsi dans l’Ancien Testament, plus que l’expulsion du paradis qui constitue une étape dans la construction de l’Humanité, l’épisode Cardinal est à mon sens celui de la Tour de Babel. Véritable exemple de Révolte contre l’Ordre Cosmique, c’est la Manifestation de l’Orgueil des Hommes Désirants accéder au Ciel Grâce à la construction d’une Tour qui marque la fin de l’Unité dans l’Ancien Testament : « Tout le Monde se servait d’une même Langue et des mêmes Mots ». Les Hommes partageaient donc la même Vision du Monde et la même Elévation Spirituelle. Yahvé Confondit le Langage de tous les habitants de la Terre :  « Qu’ils n’entendent plus les Paroles des Uns des Autres, et qu’ils se Dispersent parmi les villes et les Nations. Ainsi, ils ne concevront aucun autre dessin unique jusqu’au jour du Jugement ». Le Livre des Antiquités Bibliques rapporte sur les Lieux où s’Elévait la Tour dite de Babel :  « A Cause de cela, on donna à ce Lieu le Nom de Confusion, parce que c’est que Dieu Confondit leur Langage et c’est de qu’il les Dispersa sur la face de la Terre ». C’est sur ce Lieu que fut Fondée Babylone qui signifie « Cercle de Confusion ».  L’Obscurcissement Spirituel mène à la Confusion et à une Dispersion, donc à un éloignement de l’Esprit et de l’Unité.- And\ MIC\ "la confusion" RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ - 03/6013 -

Edification : "Quelle est donc cette motivation Qui me pousse à Aspirer à un degré supérieur dont la teneur m’est inconnue ? Le maçon tend à la Connaissance, celle Qui le construit et par conséquent Qui construit le Monde, pour Cela nous avons des Outils, dans un contexte appelé fort justement Spéculatif, la tache impartie Qui en découle est donc d’avancer Toujours plus loin dans son Edification. Ceci tend à l’Idéal, et est en Cela une Noble Aspiration, elle Guide l’Homme en Recherche Qui se construit par cette Synergie Qui est propre à notre démarche maçonnique. Tendre à la Connaissance signifie que dans l’Instant j’en ai la méconnaissance et aussi je Justifie mon Aspiration… aller vers pour découvrir. Je Suis donc dans un processus d’Aspiration pour aller vers le degré supérieur afin de découvrir." - J\ Bla\ - SC\702, "Amitié Universelle" - Val\ de Mon\ - 6013 -  - Max ICH\ T\I\F\ 33° «La Liberté par la Connaissance» - Ren\ Eco\  du L-R Ori\ Mon\ - 6013 - " La Voûte Sacrée de Salomon qui conserve l’Arche a été préservée, mais les Exilés semblent en ignorer l’Existence. Pourtant, au fond du Puits, l’Arche, les Tables de la Loi, la Pierre d’Agate sont . Tout Cela n’est plus accessible, nul n’en retrouvera jamais les Vestiges, et pourtant, c’est sur eux que le nouveau Temple est Construit. La Loi Divine, le Nom Divin, la Vérité ne sont pas dans l’Edifice, mais ils en sont le Fondement. Si leur découverte est Impensable, leur approche est Possible, Individuellement, par la Meditation dans un Lieu Propice." - Guy ESQ\ CR+ - "Le chemin de Babylone..." - SC702- Ori\ Mon\ - 6013 -

Eduquer :  Le mot Grec pour dire Conversion est épistrophe ou épistropho : tendre son Esprit vers, être attentif à, se convertir à. Bref, l'épistrophe détourne des biens trompeurs, des biens spécieux, vers le bien Substantiel, Essentiel.  Pour parvenir à cette Conversion, une Education est nécessaire. Elle peut être :- Une Education proprement Philosophique paideia - Mythe de la Caverne, République, livre 7 - Une Education Mathématique, - République, livre 6 et 7 - Une Education Erotique - Phèdre, Le Banquet - "Pour Comprendre les Symboles du second Temple, il nous faut d'abord examiner la vie de Jésus. Marie, sa Mère voit son Education confiée au Temple dès son plus jeune Âge afin d'être Elevée dans la Prière et la Pureté. [...] elle est donnée à Joseph, Descendant du Roi David, dont la famille Laïque est Habilitée à fournir le Bois pour l'Autel du Temple à l'occasion d'une des fêtes annuelles comme mentionné dans le Talmud. C'est Reconnaitre qu'il est le Légitime Héritier d'une Royauté qui ne Règne plus depuis plusieurs Siècles - J. DEL\ -"Symbolisme du 2° Tem\ - S\C\ 702 - Ori\ Mon\ 6013 -" - "Pourtant Je suis de ceux qui pensent que l'Enfant Nait avec toutes ces Vertus Principielles, ou tout au moins avec toutes les Qualités qu'il faut pour les Acquérir, n’ayant alors aucun Préjugé. Mais des sa Naissance Celà se complique ; son Education va Lui être imposée, son Savoir Inculqué sans Pouvoir le Contester. Plus tard il va Devoir Construire sa Personnalité, affronter la Matérialité, se faire une place dans la Société, coiffer plusieurs casquettes, chef de famille, chef d'entreprise, etc., etc., les chapes de Plomb vont se superposer jusqu'a faire une carapace, une gangue, dont on va avoir beaucoup de mal a se débarrasser, toutes ces couches vont l'éloigner peu ou prou de la Vérité, de la Lumière Qui Est en Lui." - Gér\ DUS\- "la tolérance..." P 14 La Per\ Lan\ Ori\ Mon\ 6013 - Voir métanoïa -

Effata : "...Puis, les Yeux levés au Ciel, Il soupira et Lui dit : « Effata ! », c’est- à- dire : « Ouvre- toi ! » Ses Oreilles s’Ouvrirent ; sa Langue se Délia, et Il Parlait correctement."-  « Il fait entendre les sourds et parler les muets » - Mc 7, 31-37 - Voir Bonnet -

Effectif : René Guénon affirme que l'Initié est celui qui commence, et l'« Adepte » celui qui a Réalisé Effectivement la Plénitude de l'Initiation . L'Initié reçoit une Lumière qui, en illuminant son Chaos intime, lui permet de développer les Possibilités qu'il porte en lui. L'Initiation  Virtuelle, Spéculative, est l'entrée dans la Voie et l'Initiation  Effective, la Connaissance, qui va jusqu'au bout.  Pour Guénon, le Rite d'Initiation  confère à lui seul l'Initiation  Virtuelle. Pour certains Maîtres Spirituels, le Rite n'a aucune importance. L'Initiation  a une Origine non humaine. Les « Grands Initiés » sont des « Vivifications » d'une Influence hors du Temps.  La Transmission Orale assure la perpétuation de la Chaîne, l'écrit ne comportant qu'un intérêt théorique.  Le rôle Effectif des « Grands Initiés » est dans leur participation à la Transmission de cette Influence, leur Enseignement n'étant qu'un accessoire qui, en éteignant peu à peu la Cogitation, rend Possible le Travail à mains nues. - Yvo\ PER\ "les Grds Initiés" RL\ "les FF\ Libres N° 813 - "Evoquant le Sceau de Salomon, c'est le Pentacle par excellence, le Signe d'une Puissance, à laquelle rien ne résiste, et dont nous disposerions, si nous parvenions à posséder Effectivement  notre Grade de Maître". - Oswald Wirth, cité par- Geo\ JUL\ "La chambre du milieu, lieu de transmutation : creuset, athanor, matras." Ori\ Mon\ -1° journée Cambacérès - 6013 - La Transformation, terme que l’on trouve parfois dans le Langage de l’Hermétisme pour désigner un Passage Au-delà de la Forme, n’est pas à Confondre avec la Transmutation qui ne représente qu’un simple changement d’Etat au sein du Domaine Formel Individuel. La Transformation Est donc, au Sens strict, un Accès à un Etat Supra-individuel non Formel par le Dépassement des Conditions limitatives (Temporelles et Physiques) de l’Existence Humaine, c’est-à-dire l’Accomplissement Effectif d’un Niveau de Réalisation relevant incontestablement des « Grands Mystères* ». - (Aperçus sur l’initiation, ch. XLII, « Transmutation et transformation ».- René Guenon - )  - "... On peut toujours d'une façon très exacte, appliquer les termes "Opératif" et "Spéculatif", l'égard d'une Forme Initiatique quelle qu'elle soit, et même si elle ne prend pas un Métier comme "Support", en les faisant correspondre respectivement à l'Initiation Effective et à l'Initiation Virtuelle ." - René GUENON - "Aperçus sur l'initiation" - "Opératif" et "Spéculatif" - "Nous rappelons que l'"Adepte " est Proprement Celui Qui a Atteint la Plénitude de l'Initiation Effective : certaines Ecoles Esotériques font cependant une distinction entre ce qu'elles appellent "Adepte Mineur" et "Adepte Majeur" ; ces Expressions Doivent alors se Comprendre, Originairement tout au moins comme désignant Celui parvenu à la Perfection respectivement dans l'Ordre des "petits Mystères" et dans Celui des "grands Mystères". René GUENON - "Aperçus sur l'initiation" - De la hiérarchie initiatique - P.281 - "Suite à notre Discussion sur le « Gourou de la Loge », tu Trouveras ci-joint une Planche Qui précise pourquoi (lors des élections), ce n’est pas un « Vénérable » qui doit Décider, encore moins un Clan de l’Atelier, ce n’est pas non plus une Succession obligatoire par poste (exemple d’erreur classique : « le 1° Surveillant qui devient Vénérable ») ! C’est l’Atelier « non Influencé par des Hommes », Constitué dans son Ensemble, de FF\ « Libres et de Bonnes Mœurs » qui Votent dans l'Impersonnalité… Cette Impersonnalité Clef de l’Article Numéro Un de nos Règlements Particuliers, (RL N°813 "Les FF Libres" ) Permet à l’Homme Libre (Franc Libre -  et Maçon Façonneur de Cette Liberté - ), de Devenir suite à son Cheminement, « Présence » Effective et de Pouvoir Dire « Tout Est Un » (du livret d’apprenti)."- Echanges avec un Frère RL\FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ 6014 - Planche citée : Jean Serlun "Gourou et Franc-Maçonnerie" – disponible en.doc sur demande - Ndlr -  "Ainsi, l’Action Virtuelle de cette Influence Spirituelle ne peut être rendue Effective que si celle-ci a un Caractère à la fois Supra-individuel, et même Supra-collectif." - Jean Serlun "Gourou et Franc-Maçonnerie" – disponible en.doc sur demande - Ndlr - "Est-ce « l’entité Psychique » Collective, à laquelle certains ont donné le nom d’Egrégore ? Mais ce « Collectif » ne saurait en aucune façon Dépasser le Domaine Individuel ni aller Au-delà de l’Ordre Psychique puisqu’il n’est en définitive qu’une résultante des Individualités Qui le composent. Car Tout ce Qui n’est que Psychique ne peut avoir aucun rapport Effectif et direct avec l’Initiation." - Jean Serlun "Gourou et Franc-Maçonnerie" – disponible en.doc sur demande - Ndlr -  "C'est la prise de Conscience Effective des Etats Supra-individuels Qui est l'objet Réel de la Métaphysique ou, mieux encore, Qui est la Métaphysique Elle-même - René Guénon cité dans - http://hautsgrades.over-blog.com/2015/05/la-recherche-de-la-parole-perdue.html  par G\ H\ - Voir Andrie, Sardane, Lacs d’Amour

Efficience : Capacité de produire un effet positif, efficace - Média Dico - "Selon la Règle Traditionnelle, le Tableau de loge doit être Tracé à la Main. Les Maçons sont alors debout et Observent le plus profond Silence, leurs regards convergeant vers la Main de Celui qui dessine les Symboles. Sous la pleine Lumière des Piliers, le Tableau de loge se couvre alors d'une Architecture de Symboles. Ces Symboles proviennent du Monde céleste et le Tracé transcrit la Vision qu'en ont eu les Anciens que l'on peut considérer comme "Grands Voyants" et qu'ils ont léguée à leurs successeurs. Par le Tracé, acte de pleine Efficience de la Main on Vit une Genèse, un Passage du Non-Manifesté au Manifesté, un moment de Transformation en Lumière ou le Divin s'Unit à ses Symboles et où le Principe Créateur est  Vénéré dans le Silence. Au regard de cet Acte de Pure Magie, dérouler un Tapis sur lequel les Symboles sont déjà dessinés n'apparait il pas comme un véritable appauvrissement, ce déroulement faisant du support de l'Initiation qu'est le Tableau de loge la relique d'un passé lointain? La Langue Sacrée des Symboles Tracés est une Langue Vivante et dérouler un Tapis n'est-ce pas en faire une Langue Morte, renoncer à cet Acte Vital de Création du Tracé par lequel le Temple devient une matrice Vivante ?" - Extrait du livre de François ARIES Le Tableau de Loge et le plan d'oeuvre",collection Les symboles Maçonniques, Maison de vie Editeur,2010. cité par - J-l\ Bou\  RL\  813 les FF\ Libres Ori\ Béz\ - 6013 -

Effort : ...un incessant Effort Volontaire de Dépassement de soi-même (Rit-18, P15) - Mais n’est-il pas Possible, pour nous Francs-maçons de R\E\E\A\, de considérer que « Nouvelle » désignerait le Temple Intérieur que chacun de nous doit reconstituer au fond de Lui-même, qu’il doit Lui-même Devenir Grâce à ses Efforts ; alors que « Céleste » désignerait celle que Jean Annonce, qui Descendra du Ciel, qui nous sera envoyée telle que le Très-Haut l’a décidé ? Malgré nos Efforts, nous n’arriverons à créer que la Jérusalem Nouvelle ; donc la Jérusalem Céleste nous est envoyée, selon un plan qui nous est imposé. Peut-on dire « Révélé » ? Cependant, il est vrai que le texte de Jean emploie indifféremment les deux expressions. - J-Gab\ CER\ "La Jérusalem nouvelle" SC 702 Ori\ Mon\ 6013 -

Egalité : La passion de l’Egalité poussée trop loin c’est la politique, c’est le jeu des Mensonges des apparences. - Victor Hugo, cité par Philippe Alexandre. - "Liberté, Egalité, Fraternité", ne peuvent se comprendre et de ce fait être Universel (tourné vers Un) que dans un Monothéisme : nous sommes issus du même Père... l'égo, le Diabolein étant dépassé, Shatan réintégré ! - Rem\ ALC\ "Liberté, égalité, fraternité" - RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ - 6995 - L’Âge d'or  est une période d’Unité parce que c’est l’Âge de la Plénitude Spirituelle. L’éden est en début de Cycle pour le Chrétien et le Juif  ; il sera en fin de Cycle pour le Musulman… L’Egalité qui Existe entre les Hommes ne peut être que parce qu’ils vivent dans l’Esprit amenant une parité Spirituelle et non Matérielle. Tout au long de son Initiation le F \\ évoluera par l’Equerre et le Compas… sur le Chemin de la Vérité, sur le Chemin de la Vie.  La fin de cet Âge d'or est  souvent évoquée, dans les textes Anciens, comme une rupture. Ainsi dans l’Ancien Testament, plus que l’expulsion du paradis qui constitue une étape dans la construction de l’Humanité, l’épisode Cardinal est à mon sens celui de la Tour de Babel. Véritable exemple de Révolte contre l’Ordre Cosmique, c’est la Manifestation de l’Orgueil des Hommes Désirants accéder au Ciel Grâce à la construction d’une Tour qui marque la fin de l’Unité dans l’Ancien Testament : « Tout le Monde se servait d’une même Langue et des mêmes Mots ». Les Hommes partageaient donc la même Vision du Monde et la même Elévation Spirituelle. Yahvé Confondit le Langage de tous les habitants de la Terre :  « Qu’ils n’entendent plus les Paroles des Uns des Autres, et qu’ils se Dispersent parmi les villes et les Nations. Ainsi, ils ne concevront aucun autre dessin unique jusqu’au jour du Jugement ». Le Livre des Antiquités Bibliques rapporte sur les Lieux où s’Elévait la Tour dite de Babel :  « A Cause de cela, on donna à ce Lieu le Nom de Confusion, parce que c’est que Dieu Confondit leur Langage et c’est de qu’il les Dispersa sur la face de la Terre ». C’est sur ce Lieu que fut Fondée Babylone qui signifie « Cercle de Confusion ».  L’Obscurcissement Spirituel mène à la Confusion et à une Dispersion, donc à un éloignement de l’Esprit et de l’Unité.- And\ MIC\ "la confusion" RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ - 03/6013 - "Dans les Chapitres de Rose-Croix (18ème degré écossais), les noms des Trois Vertus Théologales sont associés respectivement aux Trois termes de la devise « Liberté, Egalité, Fraternité » ; on pourrait aussi les rapprocher de ce qu’on appelle « les Trois principaux Piliers du Temple » dans les Grades Symboliques « Sagesse, Force, Beauté. » — À ces Trois mêmes Vertus, Dante fait correspondre saint Pierre, saint Jacques et saint Jean, les Trois Apôtres qui assistèrent à la Transfiguration." - René GUENON - "L'Esotérisme de Dante - Rapprochements Maçonniques et Hermétiques" -

Egalgie : Maladie de l’Ego. Celui que tu hais s'en fout, tu ne l'atteins pas, lorsque tu hais, tu réveilles en toi tes plus bas instincts, et de ce fait ta maladie. La vie, la vraie, c'est guérir de cette maladie que l'on nomme Egalgie. la seule manière d'en sortir c'est de ne voir que le beau en toutes choses.- Voir Haine.

Egarer : Maimonide, dans son Guide des Egarés disait : « la Vérité Scientifique, loin d'exclure Dieu, amène à mieux Connaître sa Perfection. » Pensée que l’on retrouve chez Averroès. Ils s ‘appuyaient tous deux sur le fait que nous Possedons deux Facultés en nous (voir Noùs) pour avancer, Celles de  l’Esprit et Celles de la Raison. Ils se Rejoignent sur Un Point, qui Affirme l’Existence d’un Lien ou plus Exactement une compatibilité entre la Foi et la Raison. En Comprenant l'Une on Accepte l’Autre, mettant ainsi en avant la Conjugaison des Deux. C’est  d’ailleurs  Une de nos Principales Doctrines en Franc-maçonnerie nommée Tolérance. Tolérance qui développe la Capacité de l’Ecoute de l’Autre, dans le Respect de leurs Différences, mais aussi dans le Respect de l’Harmonie d’Ensemble. - Gér\ Cas\ -P14 Ori\ Mon\ - 6014 - "Comment le MS concilie..." -

Ego (lat). Mot signifiant Je : dans l'homme, la conscience du « je suis moi » , ou le sentiment d'identité. La philosophie ésotérique enseigne l'existence de deux Ego dans l'homme : l'Ego mortel, ou personnel - Qu'elle désigne comme la «  Personnalité » - et l'Ego supérieur, divin, ou impersonnel - Qu'elle nomme l'« Individualité » -. http://www.theosophie.fr/Web03/Clef/Glossaire-2.htm - - « Tues ton nafs, afin de le faire vivre véritablement. » -Terry GRAHAM - Lettre soufie N°32 : La meilleure action est de garder sa tête droite, la préserver de la distraction de tout ce qui est autre que Dieu. Le mérite du Soufi réside en ce que tu te caches. Cela signifie que tu ne dois pas dire aux autres que tu es un Soufi. Ne laisse pas ton secret être révélé, car cela procure une formidable bénédiction de Dieu. Le signe de l’amour bonté est que rien dans les deux mondes n’ai une place dans ton cœur, que ton cœur soit rempli du souvenir de Dieu, et que tu n’ai d’autre désir que de servir Dieu, restant aveugle au scintillements de ce monde et de l’au-delà, et que tu te vois comme un étranger même parmi parents et amis (à relier à David 119/19), car rien d’autre que Dieu n’est digne d’être servi sur la Voie. Le signe de l’amour bonté est triple : Comme il est dit : « Ne laisse rien des deux mondes prendre de l’importance dans ton cœur ; lorsque ton cœur est rempli du souvenir de Dieu, et que tu ne demande rien d’autre que de Le servir, n’exaltant ni ce monde ni l’autre, ne parlant pas de ce qu’ils contiennent, mais considérant ton nafs comme étranger, réalisant que dans le service du Bien-aimé, tu pourrais ne pas être accepté par tes propres parents. » 1 - La première partie de l’exposé concernant le signe de l’Amour Bonté est l’expression : « Ne laisse rien des deux mondes prendre de l’importance dans ton cœur » signifiant que proportionnellement à l’amour bonté dans ton cœur, arrive la vénération pour cette Chose qui s’y trouve. Avec la vénération arrive le respect qui conduit à la crainte qui, à son tour engendre la perplexité, et quand tu atteins la perplexité, rien d’autre ne te détourne du Bien-aimé, d’où le fait que le cœur est ‘rempli du souvenir de Dieu.’  - 2 - Le passage ‘…on ne demande rien d’autre que de Le servir, où l’on ne devrait voir le monde ni l’au-delà comme sublime, ni de dévoiler ce qu’ils contiennent » de façon à ce que «on ne demande rien d’autre que de Le servir » ,’ signifie que plus proche est le Bien-aimé, plus joyeux est l’amant à Son service. Dévaluer le service, c’est dévaluer Celui qui est servi. L’idée d’exalter ‘ce monde et l’autre’ implique que le service de Dieu est le socle, où quiconque choisit de voir un tel service comme insignifiant, voit les deux mondes avec condescendance, car lorsque l’on exalte quelque chose devant ces bien-aimés, l’on ne rencontre que l’avilissement, tandis que quand on abaisse quelque chose devant ces bien-aimés, on expérimente l’exaltation. - Quand on joue au riche devant le riche, on est appauvri, tandis que quand on apparaît pauvre devant le riche, l’on est enrichi. - Devant les rois, tu dois exposer les choses comme elles ne sont pas, de sorte que tu puisses découvrir ce que tu es réellement. Se glorifier devant ce qui est glorieux, c’est lancer un défis, tandis que s’abaisser c’est humblement se montrer dans le besoin. La défiance requiert d'être corrigé, tandis que l’indigence procure des dons. - Quand tu montres de l’abaissement, cela montre que tu es en manque, et quand tu es en manque, Dieu pourvoit, alors que quand tu te glorifies cela indique que tu possèdes quelque chose et que tu n’as pas besoin de Dieu. - 3 - Le passage, ‘…considérant ton nafs comme étranger, réalisant que dans le service du Bien-aimé, tu pourrais ne pas être accepté par tes propres parents’ signifie qu’aux yeux des gens ordinaires, l’étranger est celui qui ne vient pas de leur pays, et devenir étranger à sa propre patrie n’est pas chose facile. Il n’est pas juste question de quitter son pays, mais plutôt de se libérer du désir, des aspirations terrestres, de tous les mouvements de pensée et de passion, du nafs, de la volonté, des séductions, des deux mondes dans tous les sens ; en effet , sans faire cela, on ne peut devenir étranger à son propre pays. En d’autres termes, cela signifie qu’une fois que tu es devenu un étranger à ta propre terre, comment ne pourrais-tu pas être un étranger. - L’œuvre des grands est de s’élever sans aspiration et d’être ruiné à travers la pratique de la dévotion, d’être sans attente tout en étant empli de désir, au point où l’on devienne un étranger dans la Réalité Divine. - Terry GRAHAM - Lettre soufie N°32.- Propos choisis de Ahmad Khidrûya - glossaire -  Nafs : Ego, moi.- Mais les moines de l’Athos le savent, il ne suffit pas d’une chrysobulle pour être en paix avec ses instincts. Le combat avec les pensées (logismoï) ou l’apaisement du mental est une victoire plus profonde...- Jean-Yves LELOUP - "Mont Athos - sur les chemins de l'Infini" -  http://www.jeanyvesleloup.com/fr/texte.php?type_txt=0&ref_txt=42 - L'Ego c'est celui qui répond à la question de quelqu'un d'autre, à la question de celui qui veut le tromper. - Jean-Luc MARION, Bouillon de culture - le 20/12/96 sur la philosophie - On vient parler... Même si on flatte son Ego, on récupère, on se réapproprie sa pensée, sa parole. - Marc SAUTET, Bouillon de culture - le 20/12/96 sur la philosophie.-  La Mission du Cherchant, sa Quête, c'est de se débarrassé de son Ego, de son Moi, de ses Illusions, de retrouver l'Unité Au delà des représentations, c'est de trouver Qui parle à la place de Lui. Le résultat, de la Dilution de l'Ego dans l'Etre, si elle est atteint, c'est la Délivrance ! - Ndlr - "Guerre avec ses ennemis intérieur". - « Il est difficile de juger un acte de guerre, loin des bruits et des fureurs de la guerre.» - Pierre SCHOËNDORFER - Film de  1982 « Pour l’honneur d’un capitaine. » - La découverte de la médiocrité d’abord chez les autres, puis chez soi-même, est un cheminement vers une lumière encore plus déroutante. La sainteté, la perfection, les Vertus, toutes ces notions que, sans vouloir, nous interprétons comme des reflets de l’absolu, s’évanouissent peu à peu. Tout ce qui peut faire de Moi un Centre, un moyen de cristallisation autonome, tout cela doit disparaître afin de devenir conforme au Christ ressuscité. – J-L\ TAU\ (Communiqué par) - Méditation sur la vocation Cartusienne - Vie spirituelle - 10/1986 - Le But, le seul, c'est de franchir ces limitations, ces contradictions, ces finitudes, pour s'éveiller à la Conscience réelle." - Arnaud DESJARDINS -  On peut partir au Djihad sans jamais quitter son foyer. - "Le jour viendra où le sens du Moi retombera avec le souffle et en même temps se manifestera un autre Moi-Moi, lumineux et infini, continu et ininterrompu. C'est le but. On le désigne de divers noms : Dieu, le Soi, Kundalinî-shakti, Conscience, yoga, bhakti, jnâna, etc. [...] Le corps physique est la Croix. Jésus, le fils de l’homme, est l’Ego ou l’idée “ je suis le corps ”. La crucifixion de l’Ego  entraîne sa résurrection sous forme du Soi glorieux – le Christ -  le fils de Dieu. Rappelez-vous l’enseignement du Christ. “ Celui qui perdra sa vie à cause de moi, la sauvera ” - Luc, IX, 24. (P.340) - RAMANA Maharshi L’Enseignement de… - Albin Michel Spiritualités Vivantes N° 58 p.340. - « Il élève comme il abaisse, il est orgueil dans les grandes âmes et vanité dans les petites. JJ. Rousseau - « Deux amours ont bâti deux cités. L’amour de "soi" jusqu’au mépris de Soi, la cité terrestre. L’amour de "Dieu" jusqu’au mépris de soi, la cité céleste. L’une se glorifie en elle-même, l’autre dans le seigneur » - « L’âme regarde ces honneurs que le monde vante ; et  aussitôt elle en voit le fond, elle voit l’orgueil qu’ils inspirent , et découvre dans cet orgueil, les disputes, les jalousies et tous les maux qu’il entraîne ». Saint-Augustin.- Nous croyons, très sincèrement, avoir la foi alors qu’en réalité nous ne rêvons secrètement qu’à n’être le « centre de tout », et c’est ce moi fictif que nous offrons à la crédulité d’autrui. Paraître est alors le remède pour pallier au propre vide de notre existence en vivant une vie rêvée dans l’esprit d’autrui.  J. REN\ "L'ego ou le moi haïssable" - Quatre dernières citations dans... - 2010 - "…C'est normal : vous passez votre temps l'Un et l'Autre a vous chercher, avant ou après  sans prendre le temps de vous retrouver." - Jean COCTEAU film "le Testament d'Orphée" - Paroles de Cegeste dans la carrière -  Voir ascèse, ascète - C'est la même chose qui nettoie et restaure notre Ego.  - Ernest HEMINGWAY - L’Essence du Bouddhisme : « Pas de Moi, pas de Problème. » - Jack KORNFIELD  - Les mains tendues, ont le plus souvent pour origine l’égoïsme.- Yves Le ROUX. A2. 30/01/97 - Quand Yahvé demanda à Jonas de devenir son porte-parole, Jonas émit des objections, se croyant incompétent et indigne de dire aux Ninévites quoi que ce soit. Il passa du temps dans le ventre d'une Baleine à trouver toutes les justifications à ne pas être Médiateur. Il pensa qu'il valait mieux rester avec ce qu'il savait déjà, plutôt que de risquer des catastrophes à apprendre ce qu'il ne savait pas encore. L'Agoraphobie (ou perdre du temps dans le ventre d'une Baleine) serait un comportement extrême d'évitement pour ne pas réactiver des schémas." -  http://www.enneagramme.com/Articles/2004/EM_0407_a1.htm -"...Le risque d'Egocentrisme est une menace permanente de régression au stade des besoins animaux." [...] "En somme pour Gravir "La Montagne aux pentes abruptes", il cherche comment et avec qui s'encorder au mieux. Chacun est co-responsable de tous les autres d'où ce Devoir d'Assistance, d'Ecoute, d'aide mutuelle qui est la Sauvegarde de la cordée." - Guy MAR\- "Réflexions sur les serments du 14°" - P14 - Ori\ Mont\6013 - "La Question du Libre arbitre a été discutée à travers les Siècles par tous les Philosophes sans qu’aucune conclusion ne fasse l’unanimité. Et les plus grands Sages de l’Inde paraissent se contredire, affirmant que tout est Œuvre de la seule Shakti (Energie Divine) mais proposant une Pratique Personnelle qui met en jeu l’initiative Individuelle. Il y a une approche relative : est-ce que je peux gagner en Liberté intime ? Et il y a une approche radicale, plus délicate à comprendre car cette question du Libre arbitre, nous la posons à partir de la Conviction de l’Ego Individualisé - le Moi et le Non moi – qui est une Forme d’Erreur Fondamentale, Arthur Osborne, un Disciple anglais de Ramana Maharshi qui a passé dix ans dans son Ashram du vivant de Celui-ci a écrit plusieurs livres, a utilisé une Image du temps de la T.S.F. où les postes de radio étaient volumineux, avec de grosses lampes à l’intérieur. Imaginons, dit-il, qu’un indigène d’une tribu du fin fond de la forêt vierge, qui n’a jamais eu la moindre notion d’électricité ni la moindre idée de ce qu’est un poste de radio, entende une voix de femme qui sort de cette énorme boîte. Cette personne demande « la dame qui est dans la boîte, est-ce qu’elle décide des chansons qu’elle veut chanter » -auquel cas elle aurait un Libre arbitre - « …ou est-ce qu’elles lui sont imposées? » La réponse se situe à un autre niveau : « il n’y a pas de dame dans la boîte. » Vous n’êtes pas beaucoup plus avancés, mais c’est un point de départ de Réflexion : toute cette question du Libre arbitre se pose à partir de la Conviction de l’Ego - Moi, Moi ce que Je suis, tout ce que Je ne suis pas, mon passé, mon futur, mes relations avec les autres- et cette identification à l’Ego est une Illusion dont on peut s’Eveiller. Telle est la réponse ultime…" - ARNAUD DESJARDINS - LA PAIX TOUJOURS PRESENTE - santé psychique et santé spirituelle - Editions: LA TABLE RONDE - "Moi , c’est l’Ego, l’Animalité à Domestiquer, Soi-même, c’est l’Être en chacun de nous, SOI c’est l’Être en notre Point Commun de Rencontre, le Lieu où la Personnalité Disparaît pour faire place à l’Impersonnalité." - Echange avec un Frère à propos d'une planche  - Ndlr - "Jalousie, Peur du Manque, on ne se Reconnais pas à sa Juste Valeur - Egoïsme, Emprisonnement, Souffrance - Envie, Frustration, Mauvaise Appréciation de ce que nous (Voir Noùs - Ndlr -) sommes ou de ce que nous (Voir Noùs - Ndlr -) Possédons. Manque de Confiance en Soi donc dans les Autres."  - "Si nous réussissons à Harmoniser ces Deux Consciences, Solaire et Lunaire, nous pouvons alors Espérer avoir accès à une Troisième Forme de Connaissance, Inspirée directement par l’Esprit. Un Troisième Œil en quelque sorte, seul Capable de s'absorber dans l'objet qu'il Contemple : C'est l'Œil de la Méditation, de l'Extase, de la Transe, d'une certaine Conscience Onirique, l'Œil du Poète, de l’Artiste, l'Œil qui Rassemble ce qui est Epars, qui Unifie. Lui seul peut nous mettre en Contact avec le Sens ultime des Symboles, avec la Parole Perdue et La Vérité qu’elle Exprime. Il est relié au Cœur Spirituel et les Larmes qu’il provoque ne sont plus celles des Douleurs de l’Ego. Mais Ceci est une Autre Histoire !"  - Ala\ MAS\ - "Les couleurs de l'Atelier" - P14- Ori\ Mon\ 6014 -  « L'Idéal ou un Idéal, n'est pas la Vérité de Soi. C'est une Idée, une Représentation Mentale, une Projection, une Image, un Film, que notre Ego nous Propose afin d'avancer sur le Chemin de la Vérité. Par exemple, lorsque nous sommes célibataires, nous nous faisons un Idéal du Mariage, une Idée de Celui-ci, mais une fois Marié, nous vivons la Vérité du Mariage. Elle ressemble, un petit peu, très peu ou pas du tout à l'Idéal que nous avions Projeté. C'est soit décevant, mieux, ou meilleur que l'Idée que nous en avions, mais ce n'est jamais Conforme. Si nous Acceptons le Vrai, le Réel, nous (voir Noùs - Ndlr -) sommes Libéré de nos Illusions Projetées par notre Ego, appelé aussi Mental ou Moi. Si nous Acceptons le Vrai, le Réel,  nous ne nous Battrons plus contre des Moulins. » - Discussion entre des Maî\  et deux App\- Que à l'Etu Log 6015 - RL 813 - Ndlr –  "La Septième Image des Deux Corps Toujours Soudés et de la Pluie de Rosée montre la Purification, l'Œuvre au blanc, l'Albédo. Avec la Mort de l'Ego, l'Ombre s'Eclaire et dote le Couple d'une Connaissance Autre qu'Intellectuelle  : le Sentiment. Les Yeux du Cœur commencent à Voir : le Sourire est sur les Visages. (On peut Rêver alors d'une Souris, et la Langue des oiseaux Incite à Sourire ...) C'est un présage de Naissance au Discernement Objectif. C'est la Lumière Apparaissant après les Ténèbres (Rêve d'Aurore ou de Lever de Lune qui indique la Perception accrue de la Luminosité de l'Inconscient)." - http://www.cgjung.net/alchimie/1993/avril.ht - Christine Dechartres http://www.christinedechartres.fr/ utilise souvent l’Illustration suivante : l’Unité serait comme un Océan ; imaginons une Bulle Formée dans l’Eau de cet Océan, l’Intérieur de cette Bulle serait de la Matière, et Toute la Partie de l’Océan Extérieure à cette Bulle serait la Lumière. La Paroi de la Bulle est notre Ego, et Retrouver l’Unité Primordiale revient à perdre l’Individualité, rechercher la Neutralité, afin que la Bulle n’Existe plus ; en d’autres termes, que La Lumière et les Matières se soient Parfaitement Mélangées pour Reconstituer l’Unité. - Chr\ Per\ - Synthèse Saint Jean d'été 6015 – Ori\- Paris - R\L\ Le Trait Chr\Per\ Voir Jolly Jumper - Rossinante, Don Quichotte, Buffle, Licorne, Ego, Anxiété, Ivanhoé, Cheval, Chevalerie, Lucky Luke, Al-Borack, Bhagavad Gîtâ, Dragon, Georges, Centaure, Bataille, Jihad, Destrier

Egocentrisme : "...Le risque d'Egocentrisme est une menace permanente de régression au stade des besoins animaux." [...] "En somme pour Gravir "La Montagne aux pentes abruptes", il cherche comment et avec qui s'encorder au mieux. Chacun est co-responsable de tous les autres d'où ce Devoir d'Assistance, d'Ecoute, d'aide mutuelle qui est la Sauvegarde de la cordée." - Guy MAR\- "Réflexions sur les serments du 14°" - P14 - Ori\ Mont\6013 -

Egoïté (du mot Ego). L'Egoïté renvoie à «l'Individualité » - jamais à la « Personnalité » - étant l'opposé de l'égoïsme, qui caractérise par excellence cette dernière.- http://www.theosophie.fr/Web03/Clef/Glossaire-2.htm -

Église : " Ensemble des chrétiens formant le " Peuple de Dieu ". L'Église catholique regroupe l'ensemble des chrétiens et des Églises gouvernés par le Pape et les Évêques. " Église (bâtiment) : " Édifice destiné au culte divin public. " ...À cette époque, l’Église était une Communion d’Églises comme l’Athos était une Communion de Monastères, libres et indépendants juridiquement, mais partageant la même Foi et célébrant les mêmes « Mystères ». L’Église était Une, Sainte, Catholique, Apostolique ; Unie dans la diversité, à l’image de la « Sainte et Bienheureuse Uni Trinité » ; cette image que l’ambition, l’ignorance et l’orgueil des hommes allaient briser... - Jean-Yves LELOUP - "Mont Athos - sur les chemins de l'Infini" -  http://www.jeanyvesleloup.com/fr/texte.php?type_txt=0&ref_txt=42 - "Jusqu'au début du XIXe siècle les relations entre les Loges et l'Église Catholique étaient étroites. Il était fréquent de trouver sur les Colonnes des Prêtres et des Religieux. Il arrivait que les Loges terminent leur Tenue à l'Église ou dans une Chapelle de Couvent à la Mémoire de maçons défunts dans l'année." - J&J Mar\ - "La colonne d'Harmonie - RL\ 813 "Les FF\ Lib\" - Ori\ Bez\ 6013 - Saint des Saints : Le minuscule Peuple d’Israël, tentant à grand peine de s’Etablir sur sa Terre Promise, Représente pour la Bible la goutte de Spiritualité qui Existe même au milieu d’un océan de barbarie, comme nous avons en Nous une minuscule Etincelle, qui peut être étouffée ou, au contraire, nous embraser tout entier. C’est le Iod, le Germe, la trace laissée en Nous.- Guy ESQ\ CR+ - "Le chemin de Babylone..." - SC702- Ori\ Mon\ - 6013 - "Symbolisé par cette petite Lumière Rouge derrière l'Autel, dans les Églises..." - "Chaque Foyer Juif était une Église […] au montant de Porte de chaque pièce principale était attaché un tube "Mezuzah" contenant un Rouleau de parchemin où figuraient Deux Passages du Deutéronome (VI,4-9 ;XI, 13-21) qui rappelaient au Juif que son Dieu Est Un…" - Histoire de la civilisation – La civilisation judaïque -  Will DURANT – P.70 - Edito service Genève –

Egrégore : (Du grec Egrègorein, veiller), ce mot désigne dans le livre d'Hénoch les Anges qui avaient juré de veiller sur le mont Hermon et on le traduit par les veilleurs. On appelle Egrégore une entité, un être collectif issu d'une assemblée. Chaque Loge possède son Egrégore ; Chaque Obédience a le sien et la réunion de tous ces Egrégores forme le grand Egrégore Maçonnique. (Nous pensons que l'usage d'écrire Egrégore avec deux G est fautif et sans rapport avec l'étymologie.) - Jules BOUCHER La symbolique maçonnique Dervy Initiation  - Attention, l’Egrégore est présente dans tous les groupes (Tennis, foot, associations, assemblées, tueurs, assassins, gangs, etc…) à distinguer de  « Plérome ». Ndlr  - "Est-ce « l’entité Psychique » Collective, à laquelle certains ont donné le nom d’Egrégore ? Mais ce « Collectif » ne saurait en aucune façon Dépasser le Domaine Individuel ni aller Au-delà de l’Ordre Psychique puisqu’il n’est en définitive qu’une résultante des Individualités Qui le composent. Car Tout ce Qui n’est que Psychique ne peut avoir aucun rapport Effectif et direct avec l’Initiation." - Jean Serlun "Gourou et Franc-Maçonnerie" – disponible en.doc sur demande - Ndlr -

Egypte : "Si la Tradition Chrétienne ne représente que peu d'Homme aux longues Oreilles, par contre elle vénère l'Âne. L'Âne est lié dans les plus vieilles Légendes, à l'Immortalité de l'Homme que sous une Forme ou une Autre (une Pierre précieuse, une Fleur, une Femme) il Porte sur son Dos. Lorsque son Dos reçoit les Rois et les Papes ; c'est en tant que ceux-ci ont une Fonction qui ressortit à la dimension de l'Adam Eternel. - L'Âne tel que celui de Balam ( Nombres 22 : 25) voit les Anges et Entends leur Langage. Il Préside avec le Bœuf à la Naissance du Christ. Il Porte l'Immortel qui Se fait Mortel, en Egypte, tout d'abord pour Le cacher, puis à Jérusalem plus tard pour l'Exalter. - "Lorsque le Christ monte sur un Ânon, le petit d'une ânesse, et fait avec lui son entrée dans la Ville Sainte le jour des Rameaux, Il monte l'Animal "qui a des Oreilles pour Entendre" ; Il revêt, sous ce Symbole, un aspect, un des aspects de notre dernière Tunique de Peau qui doit Maintenant Mourir. Christ entre à Jérusalem ce jour- pour y Mourir, afin d'Atteindre à la Tunique de Lumière et de parvenir à la Vision. Nous avons étudié chez Job qui préfigure le Christ, ce passage de l'Ecoute à la Vision." - le symbolisme du corps humain Annick de Souzenelle." [...]  "L'Âne Dans l'Egypte ancienne, il était le plus souvent associé au meurtrier d'Osiris, Seth et on dessinait dans le Hiéroglyphe de l'Âne un Couteau planté dans son Epaule afin de lui ôter ce Pouvoir Mortel. Ceci n'est pas sans rappeler l'Epée à double tranchant de la Tradition hébraïque. En Grec le Dieu Dionysos est représenté chevauchant un Âne. Midas le Roi de Phrygie ne sut pas reconnaître la supériorité des Sons que le Divin Apollon tira de sa Cithare, sur ceux de son rival, il reçut les Oreilles d'Âne, de Qui, Qui Sait, Lui, Discerner les Sons Divins. - Le Bonnet d'Âne était primitivement donné à l'écolier, non pas pour lui faire Honte, mais pour qu'il apprenne à Entendre. - La Tradition Chrétienne gardait vivant il n'y a pas si longtemps, le Symbolisme du Lièvre et du Lapin. Animaux aux longues Oreilles. Oreilles et Œufs de Pâques se rejoignent dans le Symbolisme de la Résurrection." - http://aleph.beyt.chez-alice.fr/ane.html - "Chez eux, (les Grecs) en effet, la Fantaisie Individuelle commença assez tôt à se donner libre cours dans toutes les Formes de l'ArtQui au lieu de Demeurer proprement Hiératique et Symbolique comme chez les Egyptiens et les Peuples d'Orient, prit bientôt par une toute autre direction, visant beaucoup moins à Instruire qu'à plaire... c'est en somme, le début de ce qu'on peut appeler l'Art Profane ; et il Coïncide sensiblement avec celui de cette Pensée également Profane Qui, due à l'exercice de la même Fantaisie Individuelle dans un autre Domaine, devait-être Connue sous le Nom de Philosophie." - René GUENON - "Aperçus sur l'initiation" - Mythes, Mystères et Symbolismes. - "Sur ce sujet, voici ce que précise Guénon dans une lettre à Lovinescu datée de novembre 1936 : « Napoléon avait été Initié à Malte (en 1798 si je ne me trompe) à la Maçonnerie et peut-être aussi à quelque chose dautre ; quand il vint ici [en Egypte], il adhéra à lIslam et prit le Nom dAli, fait qui semble assez peu connu. Les Loges Militaires qui Existaient dans la plupart de ses Régiments semblent bien, en Allemagne surtout, avoir joué dans ses conquêtes un Rôle peut-être plus grand que celui des Batailles elles-mêmes ; la reddition des villes se traitait bien souvent entre ces Loges Militaires et les Loges locales. Son Rôle aurait dû être de Réaliser une sorte dUnification, ayant même un Lien avec lOrient (par lEgypte si la chose avait réussi de ce côté. Il est difficile de dire exactement quand sa « Déviation » a commencé mais ce quil y a de certain, cest quelle est devenue définitive lors de son divorce et de son second mariage. " -N.d.é.- René Guenon : Recueil "l'initiation Maçonnique du F Bonaparte. -

Éléments : À l’origine il s’agissait d’une hypothèse de certains Philosophes grecs et notamment d'Empédocle au Ve siècle av. J.-C., selon laquelle tous les Matériaux constituant le Monde seraient composés de Quatre Éléments : La Terre ; L'Eau ; L'Air ; Le Feu. - Chaque Substance présente dans l’Univers serait constituée d’un ou plusieurs de ces Éléments, en plus ou moins grande quantité. Ce qui expliquerait le caractère plus ou moins volatile, Chaud, Froid, Humide, ou Sec (= les Quatre Qualités Elémentales) de chaque Matière. La Théorie repose sur des arguments Philosophiques et spéculatifs. Les Philosophes présocratiques ont imaginé une Essence Première en toute chose. Thalès, le premier à chercher l'Élément Premier, choisissait l'Eau ; Héraclite voyait dans le Feu l'Élément Premier à l'origine de toute Matière ; Anaximène, lui, envisageait l'Air comme Essence de toute chose ; enfin, Empédocle, au début du Ve siècle avant notre ère, admit que les Quatre Éléments réunis composaient l'Univers. Pour Démocrite, l'Univers était composé d'« Atomes » (en Grec «A-tomos», qui ne peut être coupé), c'est-à-dire de particules microscopiques insécables et Eternelles, qui composeraient la Matière comme des briques forment un mur et qui auraient la forme générale de l'objet (rond, pointu, concave...).  C'est à l’époque des croisades, au XIIe siècle en Terre Sainte, et de la reconquista en Espagne, que le Savoir des Grecs et la Théorie Aristotélicienne des Éléments a pénétré en Occident par l’intermédiaire des Arabes. Or, ces derniers ont essentiellement conservé dans leurs écrits l'enseignement d'Aristote. Celui de Démocrite ne s'est pas transmis, et aujourd'hui encore, nous ne connaissons les textes de Démocrite que de manière lacunaire, à travers ce que certains auteurs, en particulier Aristote, nous en disent. Les scolastiques du Moyen Âge reprendront cette Théorie à leur compte et l’incluront dans leur Vision chrétienne du Monde. - EMPEDOCLE : texte fondateur se trouve chez... (Vers -460 - : "Connais premièrement la Quadruple Racine, De toutes choses : Zeus aux Feux lumineux, Héra Mère de Vie, et puis Aidônéus, Nestis enfin, aux pleurs dont les mortels s'abreuvent." - Suite sur l'excellent article http://fr.wikipedia.org/wiki/Quatre_%C3%A9l%C3%A9ments - Le Travail du Solve Coagula, du Salvé Régina de l'Initié est comparable au Pèlerinage du Rocher, bloc de Pierre brut qui se sépare de la Terre, (Gaia sa Mère Nourricière), pour dévaler la Montagne, se Décomposer par chocs successifs, avec les Autres Rochers, se Polir et se laver, se Purifier dans l'Eau du Fleuve Sacré, la Vie,  - Exemple le Ganges - jusqu'à atteindre en grain de Sable la Plage, Dissolvant dans son long Périple, ses Eléments jusqu'à devenir Eau, Vapeur, Nuages, se fondre dans le Un le Tout Universel - Discussion analogique avec un App\ - Ndlr - "Ces signes du Zodiaque sont en relation avec les Éléments : : le Bélier avec le Feu, le Taureau avec la Terre, les Gémeaux avec l’Air et il faut attendre le Quatrième Signe, le Cancer, pour qu’apparaisse l’Eau." - Jea\ Mey\ - "Les pas du F\M\" - Ori\ de Mon\ 6013 - "... Il s'agit d'aller chercher Ici au Cœur même de l'Homme Matière, ce Centre de lui-même encore inconnu, ce Cinquième Elément, Élément quasi indéfinissable par les Mots, qui fait de l'Humain un Être." - Geo\ JUL\ "La chambre du milieu, lieu de transmutation : creuset, athanor, matras." Ori\ Mon\ -1° journée Cambacérès - 6013 - "Putréfaction : Blanche - Albédo - Séparation jusqu'à a totale Dissolution les Éléments Calcinés - La solution d'une Matière totalement Purifiée. " -http://www.franckbailly.fr/deh/www/Documents/planches/1/tablier/tablier.htm - "L'Ordalie est une Epreuve Judiciaire dont l'issue était supposée dépendre de Dieu, et qui Etablissait la Culpabilité ou l'Innocence de l'accusé. - Média Dico - Toute Epreuve Juridique usitée, dans le moyen âge, sous le nom de Jugement de Dieu. - Il y en avait de bien des Espèces [d'Epreuve Judiciaire] ; mais elles se rapportent toutes à Trois Principales, Savoir le Serment, le Duel et l'Ordalie ou l'Epreuve par les Éléments (ex : marcher sur les braises). - DUCLOS, Oeuv. t. I, p. 301. - Nom qu'on donnait aux cuves dans lesquelles se faisait l'Epreuve de l'Eau. Etymologie : du bas-lat. ordalium, ordela ; du germanique : anglo-sax. ordâl ; all. Urthel, Urtheil, Jugement, c'est-à-dire ur, Fondamental, et Theil, partage. -  Le Littré - + Si Maî\ planche - JP\  DUP\  " Ah Seigneur mon..." - Tenue de Maî commune aux 4 RL de la GLDF - Ori\  Bez\  6013 - - Disponible sur demande - Ndlr -  "Akâsâ en Sanskrit  c'est l'Espace Vide ; l'Élément le plus Subtil de la Cosmologie indienne ; à la fois Espace Extérieur Infini et l'Espace Intérieur du Cœur. Henri LE SAUX - "La montée au fond du Cœur.", - Glossaire - (Plutôt Indéfini que Infini si l'on en croit Guénon - Ndlr - )" - "Chaos" En Grec, proprement Ouverture, Abîme" - "En Sanskrit, Kha, Cavité." - "Vous mettez tous les jours un nouveau Chaos entre Dieu et vous (Voir Voûs! - Ndlr -)", MASS. - "Dans la Théologie Païenne, Confusion générale des Éléments avant leur Séparation et leur Arrangement pour Former le Monde." - Dictionnaire le Littré - Voir  Salvé Régina - Schalom - "A propos du Mythe - Cette Image Traditionnelle, que  l'on  doit,  comme  beaucoup  d'autres,  faire  remonter  au  Temps  où  « Caverne »  et « Habitation » étaient Une seule et Même chose, est sous-entendue dans les Symboles familiers de la Mine et de la Recherche du Trésor Enfoui (MU., VI, 29, etc.). Les Pouvoirs de l'Âme (Bhutâni, terme Qui Signifie également « Gnômes») au Travail dans la Montagne-esprit, sont les Prototypes des Nains Mineurs Qui Protègent la « Blanche-Neige » - Psyché - quand elle a mordu dans le Fruit du Bien et du Mal et Tombe dans son Sommeil de Mort, où elle Demeure jusqu'à ce que l'Eros Divin la Réveille, et que le Fruit Tombe de ses Lèvres. Qui a jamais Compris le Mythe Scripturaire en Reconnaitra les Paraphrases dans tous les Contes de Fées du Monde, Qui n'ont pas été Créés par le « Peuple », mais Hérités et Fidèlement Transmis par Lui à Ceux à Qui ils étaient Originellement Destinés. L'Une des Erreurs Majeures de l'Analyse Historique et Rationnelle est de Supposer que la « Vérité » et la « Forme Originale » d'une Légende peuvent être séparés de ses Éléments Miraculeux. C'est dans le Merveilleux Même que Réside la Vérité. « Ainsi l'Amoureux des Mythes, qui sont des concentrés de Prodiges, est du Même coup un  Amoureux  de Sagesse ». Le Mythe Incarne la plus haute Approximation de la Vérité Absolue Qui puisse se traduire en Paroles." - "Hindouisme et Bouddhisme" de A. K. Coomaraswamy - "J'ai retrouvé les notes qu'avaient prises un frère [...], d'après  un Alchimiste dont il suit l'Enseignement, [...] Voici le texte : "Alors Noé lorsqu’il Trouve la Terre, le premier truc qu'il fait c’est de planter une Vigne, Pourquoi ? Parce que c’est l’Alliance entre le Haut et le Bas ! Il en tire donc le Vin première Etape, Énergie Céleste, après l’Énergie Terrestre, il prend le Blé (Noé) et avec le Blé on en fait du Pain, pour faire du Pain il faut les Quatre Éléments, du Feu (la cuisson) de l’Air (la fermentation) de l’Eau (pour le mélanger avec la farine) et de la Terre (pour le faire pousser), alors si on veut faire le lien avec l’Élément Terrestre et l’Élément Céleste, c’est les Libations ou l’on va Boire du Vin et Manger du Pain mais associer les deux Grâce à ce Qui est Fixe Qui Permet la Cohabitation Pacifique des Contraires, le Sel on prendra donc le Pain le Vin et le Sel, qui nous (voir Noùs - Ndlr -) Permettra de Sceller.".... J'ai trouvé des vidéo intéressantes qu'à fait cet Alchimiste et notamment l'Explication Alchimique de "La Souris Verte" https://www.youtube.com/watch?v=5Sr4mPRst_g - Voir aussi les autres vidéos sur l'Alchimie et la Langue des oiseaux. Son Alchimie est Orientée sur le Travail sur les Plantes pour la médecine mais c'est quand même intéressant." -Echange épistolaire avec un Frère RL 813 Ori Bez 2014 - Voir aussi : http://www.onnouscachetout.com/forum/topic/23257-lalchimie-cest-quoi-comment/  - Ndlr -  « Le Mal n'était pas Un Élément de la Création car celle-ci était Bonne ». Seule la Libre action de l'Homme a Introduit le Mal. L`Homme,  Formé de Poussière et de Souffle, est Enfant de l’Esprit Tout en étant de la Matière. L'Arbre de la Connaissance Porte les Fruits du Multiple, de la Dysharmonie. Pourquoi y a t’Il touché ? Par faiblesse, mais plus encore par Prétention, par Vanité pour s'être Voulu l'égal de Dieu. Mais si la "Faute" est en Nous, Tout reste réparable " par Nous ". Le Sens de notre Combat est de Transformer la Dualité Fondamentale Esprit / Matière en Harmonie dans l’Unité."  - http://hautsgrades.over-blog.com/2015/05/la-recherche-de-la-parole-perdue.html  par G\ H\ - Voir Individualité  Voir Minne - Cérémonie du Thé - Dissoudre

Elémosinaire : Étymol. et Hist. 1. 1418 subst. Elémosinaire « aumônier, distributeur officiel d'Aumônes » (Arch. Fribourg, Comptes des trésoriers, no31 ds Gdf.), repris comme terme hist. au xixes. (G. Sand, supra); 2. 1863 adj. (Gautier, loc. cit.). Empr. au lat. chrét.ele(e)mosynarius (aumônier*). - Elémosinaire vient de Aumône, n'y a t'il pas contradiction ? - Ndlr -

Éléphant blanc : Sagesse, Patience, Mémoire, SouvenirEléphant à trompe relevée : Sagesse. - Voir aussi :  Mémorah.

Elévation : Le Fanâ' - terme Soufi - est l'Anéantissement,  l'Evanouissement. Elévation de l'Esprit dans la Contemplation des choses divines, qui détache une Personne des objets sensibles jusqu’à ce que s’Anéantissent ses Attributs humains au profit des Attributs divins. Le Fanâ' est un concept élaboré par les théologiens Soufis pour échapper à toute idée de Fusion Mystique entre l'homme et Dieu qui serait condamnée par les ulémas sunnites. Cet état est généralement suivi par celui du Baqa’Existence », « Subsistance ») qui permet au Disciple d’Intégrer son état d'Eveil tout en l’harmonisant avec les Contingences Spatio-temporelles, les affaires du « Bas-monde ».- L’Âge d'or  est une période d’Unité parce que c’est l’Âge de la Plénitude Spirituelle. L’éden est en début de Cycle pour le Chrétien et le Juif  ; il sera en fin de Cycle pour le Musulman… L’Egalité qui Existe entre les Hommes ne peut être que parce qu’ils vivent dans l’Esprit amenant une parité Spirituelle et non Matérielle. Tout au long de son Initiation le F \\ évoluera par l’Equerre et le Compas… sur le Chemin de la Vérité, sur le Chemin de la Vie.  La fin de cet Âge d'or est  souvent évoquée, dans les textes Anciens, comme une rupture. Ainsi dans l’Ancien Testament, plus que l’expulsion du paradis qui constitue une étape dans la construction de l’Humanité, l’épisode Cardinal est à mon sens celui de la Tour de Babel. Véritable exemple de Révolte contre l’Ordre Cosmique, c’est la Manifestation de l’Orgueil des Hommes Désirants accéder au Ciel Grâce à la construction d’une Tour qui marque la fin de l’Unité dans l’Ancien Testament : « Tout le Monde se servait d’une même Langue et des mêmes Mots ». Les Hommes partageaient donc la même Vision du Monde et la même Elévation Spirituelle. Yahvé Confondit le Langage de tous les habitants de la Terre :  « Qu’ils n’entendent plus les Paroles des Uns des Autres, et qu’ils se Dispersent parmi les villes et les Nations. Ainsi, ils ne concevront aucun autre dessin unique jusqu’au jour du Jugement ». Le Livre des Antiquités Bibliques rapporte sur les Lieux où s’Elévait la Tour dite de Babel :  « A Cause de cela, on donna à ce Lieu le Nom de Confusion, parce que c’est que Dieu Confondit leur Langage et c’est de qu’il les Dispersa sur la face de la Terre ». C’est sur ce Lieu que fut Fondée Babylone qui signifie « Cercle de Confusion ».  L’Obscurcissement Spirituel mène à la Confusion et à une Dispersion, donc à un éloignement de l’Esprit et de l’Unité. [...] la Compréhension étant engendrée par l’Elévation Spirituelle. Les seuls Liens qui peuvent Unir les Hommes sont Verticaux donc Qualitatifs et non Horizontaux, à Savoir Formels ». [...] Tout Franc Maçon par sa quête de la Parole Perdue cherche la Vérité première. Il faut lui souhaiter, par son Travail et avec le temps, qu’il atteigne un jour ce que certains appellent le Soleil de minuit, Astre Spirituel qui ne peut être Vue que par des Yeux de lumière… Comme dans l’Apocalypse de Jean, Elévé au Zénith, ce Soleil ne se lèvera plus ni ne se couchera, il se tiendra au Centre. Symbolisant la Renaissance au moment où l’Obscurité semble vaincre à Minuit, le Soleil renaîtra. - And\ MIC\ "la confusion" RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ - 03/6013 - "Les trois premiers degrés se déroulent sur le plan des petits Mystères, c'est-à-dire sur l'Axe Horizontal. Comme disent les Anglo-saxons, c'est une Square masonry, une Maçonnerie de l'Equerre, Dimension de "l'Ampleur" dans le Symbolisme de la Croix. Ce qui s'oppose à une Arch masonry (comme l'Arche Royale par exemple) qui est une Maçonnerie du Compas (grands Mystères / Verticale), Dimension de l'Elévation dans le Symbolisme de la Croix. hors ce qui Symbolise cet Horizontalité, c'est le Pavé Mosaïque dont les Carreaux Blancs ont strictement la même Dimension que les Carreaux Noirs. Le Plan représenté par le Pavé Mosaïque, Plan Central s'il en est Un, est notre Axe Horizontal, sur lequel se déroule notre Etat d'Homme. C'est pour cela qu'il est appelé "Etat humain individuel". La moindre montée sur l'Axe des Etats de l'Être Constitue une "Exaltation" et relève des grands Mystères". [...] "Son Elévation ne lui donne pas une Dimension Supra-humaine - il la possède déjà dans son Etat d'Homme - mais fait de lui le "plus Homme d'entre tous", ou si vous préférez le "plus Humble d'entre tous", puisque "Homme et Humble" ont la même Racine : Humus . Ce qui justifie, que Paul appelle le Christ hissé au Centre de la Croix, le "Nouvel Adam" ou "nouvel Homme".  - Mic\ GER\ - "Le tableau de loge du grade de Maître" Ori\ Mon\ -1° journée Cambacérès - 6013 - "L'Alchimie  est Spirituellement la Volonté d'Elévation et de Progression constante. Notre Travail consiste à passer de Oeuvre au noir à l’Œuvre au rouge en passant par l’Œuvre au blanc qui correspond au Travail en commun que nous faisons en Loge,  pour que l'Esprit grandisse en nous." - J. DEL\ -"Symbolisme du 2° Tem\ - S\C\ 702 - Ori\ Mon\ 6013 - "Pour Comprendre les Symboles du second Temple, il nous faut d'abord examiner la vie de Jésus. Marie, sa Mère voit son Education confiée au Temple dès son plus jeune Âge afin d'être Elevée dans la Prière et la Pureté. [...] elle est donnée à Joseph, Descendant du Roi David, dont la famille Laïque est Habilitée à fournir le Bois pour l'Autel du Temple à l'occasion d'une des fêtes annuelles comme mentionné dans le Talmud. C'est Reconnaitre qu'il est le Légitime Héritier d'une Royauté qui ne Règne plus depuis plusieurs Siècles - J. DEL\ -"Symbolisme du 2° Tem\ - S\C\ 702 - Ori\ Mon\ 6013 -"  - "Pour Espérer le pénétrer, c'est bien la Pacification des Passions qui est requise. Vaincre ses Passions, c'est peut être comme pour l'espèce Végétal, puiser le Juste Nécessaire dans la Materiæ Prima de notre Être, pour s'Elever au plus Haut vers la recherche de Lumière.- Pas\ SAL\ "Sous le Laurier et l'Olivier" " - P14 Ori\ Mon\ 6013.- "Le Serpent Lové, représente la Spirale du Parcours Humain Chtonien, En inde, en Afrique, Le Serpent Devient Divin lorsqu'il s'Elève au Son de la Musique de la Flûte Enchantée, il Enseigne le Chemin de Retour à l'Unité." - Ndlr - " Mais qu'ont-ils fait de Toi, Arété, Déesse de la Vertu, de cette Vertu qui Représente la Perfection, l'Excellence, qui doit permettre aux Hommes d'Élever ce qu'il y a de plus Noble en eux, d'aller Vers cette Connaissance qui permet la Réalisation de Soi, Vers ce Point que Personnifie ta sœur la Déesse Harmonie, Point d'Equilibre entre les extrêmes qui permet de Trouver cette Beauté Intérieure  qui Sommeille en chacun des Hommes. - Gér\ PUI\- "L'amour et la vertu" P 14 La Per\ Lan\ Ori\ Mon\ 6014 - " - "La Figure de l’Aigle indique la Royauté, par sa tendance à aller vers les Cimes. Effectivement, l'Aigle, capable de s'Elever Au-dessus des Nuages et de Fixer le Soleil, est Universellement considéré comme un Symbole à la fois Céleste et Solaire. L'Aigle, avec un port altier, plane avec Calme et Sérénité, tout en étant Capable de foncer sur sa proie avec une grande précision. Il Incarne la Confiance et la Foi qui procurent un précieux levier Lui permettant d'affronter avec Courage toutes les Epreuves et de Vaincre les difficultés. L'Aigle, en survolant les Espaces, ne Connaît pas de frontières, Ce Qui est Nécessaire pour Concilier Oppositions et divergences. L'Aigle représente la recherche de la Sagesse et le Détachement des Contingences immédiates par l'Elévation, le recul, la Distanciation. Sa Force et son Endurance Lui permettent de voler haut dans le Ciel et longtemps, en Celà Il Peut représenter le long Cheminement qui conduit à l'Eveil Spirituel. - J-L\ MAR\ CR+ " L'Aigle planant" - SC\ 702 Val\ Mon\ 6014 -"  - "La Figure de l’Aigle indique la Royauté, par sa tendance à aller vers les Cimes. Effectivement, l'Aigle, capable de s'Elever Au-dessus des Nuages et de Fixer le Soleil, est Universellement considéré comme un Symbole à la fois Céleste et Solaire. L'Aigle, avec un port altier, plane avec Calme et Sérénité, tout en étant Capable de foncer sur sa proie avec une grande précision. Il Incarne la Confiance et la Foi qui procurent un précieux levier Lui permettant d'affronter avec Courage toutes les Epreuves et de Vaincre les difficultés. L'Aigle, en survolant les Espaces, ne Connaît pas de frontières, Ce Qui est Nécessaire pour Concilier Oppositions et divergences. L'Aigle représente la recherche de la Sagesse et le Détachement des Contingences immédiates par l'Elévation, le recul, la Distanciation. Sa Force et son Endurance Lui permettent de voler haut dans le Ciel et longtemps, en Celà Il Peut représenter le long Cheminement qui conduit à l'Eveil Spirituel. [...]  "La Foi, Attribuée à l’Aigle Qui pousse l’Esprit à s’Élever Toujours plus Haut ; La Charité, Attribuée au Pélican qui Représente le Sacrifice et le Don de Soi ; L’Espérance, Attribuée au Phoenix qui Procéde de l’Eternité. Les Oiseaux sont généralement associés à la Liberté et à la Spiritualité ; pour les Platoniciens, l’Oiseau était la Représentation de l’Âme. " - J-L\ MAR\ CR+ " L'Aigle planant" - SC\ 702 Val\ Mon\ 6014 -  "L’Evangile de Jean nous Apparait bien comme Celui de l’Esprit, Celui de l’Abstraction, autrement dit,  tout ce qui ne se réduit pas à l’Univers Manifesté. Nous (Voir Noùs - Ndlr -) pourrions ajouter que la Spiritualité Correspond à la Liberté d’Interprétation et d’Imagination qui dépasse le Charnel et le Psychisme. Cet Evangile est d’ailleurs considéré par la Tradition, comme Celui des Initiés à cette Gnose Chrétienne, Qui faisait du Logos l’Expression la plus Elevée du Divin : « Celle du "Tout-Autre, Celle du Tout-Être" », comme l’Exprimait Un de nos Frères. C’est donc la Voie Qui Permet de Retrouver son Centre, son Être Intérieur et par conséquent de Réaliser la Plénitude de l’Etat humain. - J-L\ MAR\ CR+ " L'Aigle planant" - SC\ 702 Val\ Mon\ 6014 -" " Le Silence du Gourou est l'Instruction Spirituelle  la plus fracassante, la plus explosive. Il est aussi la Forme la plus Élevée de la Grâce. Toutes les autres Dikshâs ne sont que des facteurs dérivés du Silence ; ils sont secondaires." -Ramana Maharshi - "L'enseignement de Ramana Maharshi" Albin Michel - Spiritualités vivantes -N°58 - Préface de Jean Herbert de l'Académie Française Page 8 - "Parce que la Transcendance ne s’Invente pas. Elle est la Conséquence d’un Etat Qui, Lui-même, ne se Construit pas. Elle n’est pas Intellectuelle, ne dépend pas de l’Etude ou de la Réflexion. Entendons-nous sur les Mots. Transcendance, Démarche pour aller Au-delà, vers un Etat plus Élevé, Vers Ce Qui est Extérieur et Supérieur à l’Humain."  - Ale\ BEG\ -"Le troisième degré – chemin vers la Transcendance" - RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ - 04/6015 -

Elicius : « Qui attire » - la Pluie - "Le nom de « Jupiter » signifie littéralement : « Maître du jour lumineux ». Cette étymologie assurée ne doit pas inciter à en faire pour autant un Dieu purement naturaliste. Jupiter est, certes, le Maître de la Foudre et de l'Orage, comme l'attestent les épithètes archaïques de Lucetius, « l'éclatant » (par référence à l'Eclair), et de Elicius, « qui attire » (la Pluie), mais il est avant tout, selon la définition de Varron, le Dieu des "Summa", de ce qu'il y a de plus haut. Il occupe le sommet du Capitole et les ides lui sont consacrées au terme de la quinzaine croissante de la lune, sommet du mois. En ce sens, il est à Rome le garant de la Souveraineté." - http://www.universalis.fr/encyclopedie/jupiter-religion-romaine -

Eliminer : "La Réalisation consiste à donc à Rejeter l'Idée Fausse, que l'on n'est pas Réalisé. La Réalisation n'est pas quelque chose de nouveau à Acquérir. Comme elle est Permanente, elle doit donc Exister de Tout Temps. Sinon elle n'a aucune Valeur. [...] Dès que l'Idée Erronée "Je Suis le Corps" ou "Je n'ai pas Réalisé" s'est Dissipé, il ne reste plus que la Suprême Conscience, c'est-à-dire le Soi, auquel on donne le Nom de Réalisation pour satisfaire le niveau de Compréhension ordinaire des gens. Mais, en Vérité, la Réalisation est Eternelle, elle Existe depuis Toujours, à Présent, et Ici Même. Finalement la Réalisation revient à Eliminer l'Ignorance et Rien d'Autre." -Ramana Maharshi - "entretien extrait)" http://consciencesansobjet.blogspot.fr/2010/07/ramana-maharshi.html -

Êlion : ...et ce qui semble n'avoir jamais été signalé, c'est qu'El Êlion est l'équivalent d'Emmanuel, ces deux noms ayant exactement le même nombre ; et ceci rattache directement l'histoire de Melki-Tsedeq à celle des « Rois Mages », dont nous avons expliqué précédemment la signification. De plus, on peut encore y voir ceci : le sacerdoce de Melki-Tsedeq est le sacerdoce d'El Êlion : le sacerdoce chrétien est celui d'Emmanuel; si donc El Êlion est Emmanuel, ces deux sacerdoces n'en sont qu'un, et le sacerdoce chrétien, qui d'ailleurs comporte essentiellement l'offrande eucharistique du pain et du vin, est véritablement « selon l'ordre de Melchissédec ». - René GUENON - "Le Roi du monde"  Chap. VI - Voir Saint Marc dans le Tétramorphe - Ndlr -

Elite : Aux pages 201-202 d'Orient et Occident René Guénon dit, justement en parlant des buts qu'il propose dans ses écrits: «Il s'agit donc, non d'imposer à l'Occident une Tradition orientale, dont les formes ne correspondent pas à sa mentalité, mais de restaurer une Tradition occidentale avec l'aide de l'Orient [...]. Mais ce qui n'est pas possible pour la généralité des Occidentaux doit l'être pour l'Elite : pour que celle-ci puisse réaliser les adaptations nécessaires, il faut d'abord qu'elle ait pénétré et compris les formes traditionnelles qui existent ailleurs ; il faut aussi qu'elle aille Au-delà de toutes les formes, quelles qu'elles soient, pour saisir ce qui constitue l'essence de toute Tradition». Et un peu après : «Pour n'être pas simplement accidentelle, elle [la communication permanente avec les autres civilisations] suppose la présence d'hommes qui soient, en ce qui les concerne, dégagés de toute forme particulière, qui aient la pleine conscience de ce qu'il y a derrière les formes, et qui, se plaçant dans le domaine des principes les plus Transcendants, puissent participer indistinctement à toutes les Tradition- Pietro NUTRIZIO e altri - René Guénon e l'Occidente - Luni Editrice - Traduction par Claude CUVILLIER et Giuditta SASSI (pages 50-51).- http://www.zen-it.com/studitradizionali/francais/Nutrizio-EvGDG-fr.htm - Disponible en .doc sur demande - Ndlr - L'Initié part pour l'Orient, le Maître retourne en Occident ! - Dicton initiatique - A rapprocher du "Poor Lonesome Cowboy" gardien de vache solitaire qui règle des problèmes dans la cité et qui repart vers le couchant - Ndlr - Voir Lucky Luck - "Le verbe Descendre traduit l'hébreu  y-r-d formé sur la même Racine que le nom du Jourdain.[...] La Colombe traduit l'hébreu  y-w-h-n . Or dans le Siracide, y-w-h-n est employé pour transcrire le nom du grand-Prêtre Onias, celui du père de Simon le juste (Sir 50,1), mais aussi aussi celui de son fils, dernier grand-Prêtre Légitime de Jérusalem déposé par Antiochos IV Epiphane en -175. Cela veut dire que la Colombe a un Double sens : d'une part elle est en clair le Signe du Saint Esprit que Jésus reçoit à son Baptême  et d'autre part, grâce à l'Onomastique, Jésus reçoit par le Saint Esprit la Légitimité Sacerdotale interrompue par la déposition d'Onias III. La Légitimité revient à l'Elu de Dieu. [...]...elle Symbolise le Christ dans sa Fonction Royale et Sacerdotale." - J. DEL\ -"Symbolisme du 2° Tem\ - S\C\ 702 - Ori\ Mon\ 6013 - Dans un Rite pratiqué par les Rose-Croix du XVIIIème Siècle, le postulant, après avoir Subi de nombreuses et pénibles Epreuves, apprenait qu'il allait Être mis en Présence de la Vérité Suprême, que le Mystère des Mystères, enfin allait Lui Être Révélé. On le Conduisait devant un Voile Noir, et on l'adjurait : - Regarde, regarde de tous tes Yeux ! Tu n'auras pas trop de tout le reste de ton séjour Terrestre pour Elucider, dans sa Plénitude, Ce Qui va t'Être montré. C'est l'Alpha et l'Oméga de Tout ce Qui fut, est et sera. Alors le Voile était brusquement écarté : il Masquait un Miroir où le nouvel Elu apercevait sa propre Image. Ainsi Découvrait-Il, d'une façon saisissante, la « Clef » de Toute Connaissance, le Maître Mot de l'Esotérisme : sa propre Personnalité. Nous (voir Noùs - Ndlr -) sommes, à Nous-mêmes, notre propre Mystère et la Clef du Mystère Universel. - http://misraim3.free.fr/divers2/cours_d_initiation.pdf -

Elohim : l’expérience du monde comme manifestation d’une Force et d’une Énergie incommensurable (Elohim). Voir YHWH ; Adonaï ; Shaddaï  ; Shabbaot

Ellâm Onru : « Tout est un, un le Tout » texte Tamul, fin des védas qui prône l’Advaïta. Voir aussi livret d’App\ « Tout est un » - Ndlr - Monothèiste.

Elle-même : "C'est la prise de Conscience Effective des Etats Supra-individuels Qui est l'objet Réel de la Métaphysique ou, mieux encore, Qui est la Métaphysique Elle-même - René Guénon cité dans - http://hautsgrades.over-blog.com/2015/05/la-recherche-de-la-parole-perdue.html  par G\ H\ -

Elucider : "C'est Fascinant de lire Guénon. Son Texte nous Transmet une Atemporalité, une Impersonnalité, comme si l'auteur avait été Investi de la lourde Tâche de nous Elucider avant "la Fin de ce Monde tel que nous (voir Noùs - Ndlr -) le Concevons" (son expression). C'est Séduisant de lire Guénon, son style littéraire suscite l'Enfant fragile Qui Habite en nous (voir Noùs - Ndlr -), Celui Qui Veut qu'on pense à sa place, qu'on lui donne des Certitudes, des boussoles, qu'on Lui prenne la Main. Comme dirait Pascal, on a besoin d'un Point Fixe, d'un port confiable. Paradoxalement, le Texte guénonien est exigeant avec son lecteur, il n'est pas facilement accessible, il est Rigoureux dans l'Ordre des Raisons, il arrive à être parfois Scolastique, Thomiste, plein de distinctions, de canevas, dénotant un Esprit Arachnéen." -http://elkorg-projects.blogspot.fr/2005/04/c-da-cunha-ren-gunon-une-introduction.html -

Émanant : Ce qui est Émanant : qui n'est pas Spirituel ou Transcendant ! - Mère Térésa. La marche du siècle 7/4/94,Attention R. Guénon précise Émanant dans : Aperçus sur l'ésotérisme islamique et taoïsme p.91/92 - en controverse - "Ainsi l’Epée à Deux  Tranchants, nous rappelle que toute Parole Émanant de l’Esprit a un double Sens : Exotérique et Esotérique Reliée à l’Heptagone, elle nous (voir Noùs - Ndlr -) Révéle qu’Au-delà des Oppositions  énoncées, celles-ci se complètent et se Concilient dans leur Synthèse." - Rob\ GAS\ « Le temple de l'Esprit " - P14 Ori\ Mon\ -

Émanation : Doctrine de l'Emanation : Dans son sens Métaphysique, elle s'oppose à celle de l'évolution, tout en étant inséparable d'elle. La science enseigne que, physiologiquement, l'évolution renvoie à un mode de génération où le germe qui croît pour donner le fœtus préexiste déjà dans le parent, la nature se chargeant du développement du germe, ainsi que de la forme et des caractéristiques finales, le processus se déroulant (comme dans la théorie cosmologique) d'une façon aveugle, par le jeu d'interactions entre les éléments et leurs divers composés. L'Occultisme enseigne que c'est là seulement le mode apparent, le véritable processus étant une Emanation guidée par des forces intelligentes obéissant à une LOI immuable. En conséquence, bien qu'ils adhèrent fermement à la doctrine de l'évolution (telle qu'on la trouve chez Kapila et Manu), les Occultistes et les théosophes sont émanationnistes plutôt qu'évolutionnistes. Il fut un temps où la doctrine de l'Emanation était universelle. Elle fut enseignée par les philosophes d'Alexandrie comme par les indiens, par les hiérophantes d'Égypte, de Chaldée et de Grèce, et aussi par les hébreux (dans leur Kabbale et même dans leur Genèse). Car c'est seulement par une traduction délibérément faussée que le mot composé hébreu asdt [plus exactement : ash-dath] a été rendu par « anges » , d'après la Septante, alors qu'il signifie Emanation, éons, tout comme chez les gnostiques. On voit dans le Deutéronome (XXXIII,2) le mot asdt ou ashdt [= ash-dath} traduit par « loi ardente » alors que la version correcte du passage serait : « de sa droite sortit (non une loi ardente, mais) un feu [ash] conformément à la loi [dath] » , c'est-à-dire le feu d'une flamme qui se communique et se transmet, comme on le voit dans une traînée de substance inflammable. C'est là précisément le fait de l'Emanation, telle qu'elle est présentée dans Isis Unveiled [éd. originale, l, XXXII] : « Dans l'évolution, telle qu'on commence maintenant à la comprendre, on suppose qu'il existe dans toute matière une impulsion à prendre une forme supérieure — supposition qui est clairement exprimée par Manu et d'autres philosophes hindous de la plus haute antiquité. [En chimie], l' « arbre des philosophes » , qui se développe dans une solution de zinc, illustre bien la chose. La controverse entre les partisans de cette École et les émanationnistes peut s'énoncer brièvement comme il suit : l'évolutionniste arrête toute recherche aux frontières de l' « inconnaissable » , l'émanationniste, pour sa part, croit que rien ne peut apparaître par « évolution » [= é-voluer] — ou, comme le mot l'indique, sortir d'une matrice, ou naître — sans avoir été au préalable in-volué, ce qui suppose que la vie procède d'une potentialité spirituelle qui domine l'ensemble » . - http://www.theosophie.fr/Web03/Clef/Glossaire-2.htm - "...du Grec, Affaire, Faire, L'Origine de "Pragmatisme Sanction" Est dans le Droit Romain : on appela ainsi, à partir de Constantin et en Orient, les rescrits qui n'étaient pas simplement répondus par les empereurs en marge des suppliques, et qui étaient l'objet d'une expédition spéciale et solennelle ; cela finit par désigner un édit du Souverain en général ; et la cour de Rome conserva ce nom aux édits des Souverains qui la concernaient.[...] "Pragmatisme Sanction", et, substantivement, la Pragmatique, Règlement Emanant du Pouvoir Civil en matière Ecclésiastique. - Dictionnaire Le Littré  1.0 -  Nous pouvons voir là les limites du Pragmatisme ainsi que les risques et schismes pouvant en découler par méconnaissances ou détournement du Sacré dans un monde où il ne serait plus la primeur - Ndlr -" Voir  Duende.

Emancipation : Si nous en croyons le vedanta hindou lui-même, le terme le plus important sur un chemin d’éveil est le mot « Libération », qui traduit aussi bien le sanscrit Moksha que le sanscrit Mukti. Certains textes traduisent par « Emancipation » ; pourquoi pas ? Si le but ultime proposé aux êtres humains est une certaine « Libération », vous pouvez vous demander de quelle Libération il s’agit. Qu’est-ce qui doit être libéré et de quelle prison ou de quelle servitude ? Il est facile d’entendre le mot «Libération » ou d’apprendre que les sages, en Inde, sont désignés par l’appellation de Jivanmukta, « libérés dans cette vie ». Il est un peu plus difficile de se rendre compte par soi-même et pour soi-même de quelle Libération il s’agit exactement. Bien sûr, vous allez répondre : c’est ma Libération ; mais encore ? Qui, vous ? Et libéré de quel esclavage ? Il y a une approche psychologique à cette question, c’est celle qui vous amène à voir de mieux en mieux tous vos conditionnements. Mais Swâmiji (Swâmi Prajnânpad) nous propose aussi une définition de la Libération plus originale et qui nous introduit au cœur de l’approche hindoue de la vérité : « To get rid of all matter, both gross and fine, is the essence of the quest. » Ces termes sont éloquents : « Se débarrasser de toute matière, aussi bien subtile que grossière, est l’essence de la recherche. » Ou, si vous préférez : « Être libéré, c’est être délivré de toute matière grossière ou subtile. » Qu’est-ce qu’une matière subtile, quelle différence y a-t-il entre une matière grossière et une matière subtile ? En quoi est-ce que ma servitude, c’est d’être prisonnier de la matière, grossière ou subtile, et comment puis-je en être libre ? Si nous voulons préciser cette définition, nous pouvons dire, mais ce ne sera peut-être pas beaucoup plus clair pour vous : « être libre de toute identification à la matière grossière ou subtile »... La Libération c’est la Libération par rapport à toute mesure quelle qu’elle soit. - Arnaud DESJARDINS - Au delà du moi - Editions de la table ronde. - « Souverain détachement et Souverain intérêt à la fois, telles sont les caractéristiques du « Joueur Divin » devant sa Lilà » - Henri Le SAUX - "La montée au fond du Cœur" - Jivanmukta - Voir  Illumination - Mufti.

Emblème : "Le Manteau fait Parti des Attributs Royaux, Revêtir le Manteau c’est indiquer le choix de la Sagesse. (Conf. le Manteau du philosophe). ...C’est indiquer que l’on assume une Dignité, une Fonction dont le Manteau est l’Emblème." - http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm -

Emmanuel : "Dieu est avec nous" - ...et ce qui semble n'avoir jamais été signalé, c'est qu'El Êlion est l'équivalent d'Emmanuel, ces deux noms ayant exactement le même nombre ; et ceci rattache directement l'histoire de Melki-Tsedeq à celle des « Rois Mages », dont nous avons expliqué précédemment la signification. De plus, on peut encore y voir ceci : le sacerdoce de Melki-Tsedeq est le sacerdoce d'El Êlion : le sacerdoce chrétien est celui d'Emmanuel ; si donc El Êlion est Emmanuel, ces deux sacerdoces n'en sont qu'un, et le sacerdoce chrétien, qui d'ailleurs comporte essentiellement l'offrande eucharistique du pain et du vin, est véritablement « selon l'ordre de Melchissédec ». - René GUENON - "Le Roi du monde"  Chap. VI - Voir Saint Marc dans le Tétramorphe.- Ndlr - "...Voici que la Vierge Concevra, et elle Enfantera un Fils ; on Lui donnera le Nom d’Emmanuel, Qui se Traduit : « Dieu Avec nous. (voir Noùs - Ndlr -) »" - Mt 1, 18-24 -

Émotion : Mouvement qui trouble, agite, qui divise (Ego) à ne pas confondre avec Sentiment. L'Emotion c'est la stupidité du Cœur, le sentiment c'est son intelligence - Arnaud Desjardins, "Tu es Cela". - L'émotion c'est de l'impudeur ! - Annie ERNAUD, Bouillon de culture 24/1/97.- Voir Dame. - Larme. - Par rapport à l'émotion  vous pouvez considérer le sentiment comme "L'ouverture du Cœur"...L'Emotion , à l'inverse, représente toujours une rétraction du Cœur, quand ce n'est pas une fermeture complète dans l'Emotion  négative que vous ressassez. La Vision ne s'avère possible que si le Cœur est ouvert...(cela) offre une possibilité de contrôler ou de faire disparaître les Pensées et, par là, de vivre dans le monde Réel.- Arnaud DESJARDINS - "Approches de la Meditation" Pocket Spiritualité N°13488 page 90 - Les Sentiments, le Vouloir, le Désir sont Temporels. Lorsqu’ils Cessent, est le But de ton Chemin. - Gitta Mallasz, dialogue avec l’ange (p63) - Toi, tu Aimes tantôt ceci, tantôt cela. L’eau ondoie. Le Vrai Sentiment est Immobile. Il Aime Tout et Rayonne. Les Sentiments en eux-mêmes sont d’une importance vitale, mais il faut adopter une Attitude différente à leur égard. Si tu les refoules trop tôt, ils te restent dans la gorge et sont étouffés, si tu les laisses monter librement jusqu’aux yeux, leur Force initiale se perd en Larmes, mais si tu les "Lui" Offres au moment où ils arrivent à la gorge, alors ils se transforment et deviennent Énergie-lumière qui Rayonne à travers tes yeux. - Gitta Mallasz, dialogue avec l’ange (p57). - "Le Chemin de l'Ethos c’est Vivre, c’est Être Emu, mais c’est aussi Être Affecté, dans le Sens d’une Compréhension (prendre avec) et l’Acceptation d’in Souffrance. Car l’Être Relié Positivement par le Cœur, est Touché, Blessé par les Epreuves. Cette Blessure est la Marque du Manque et de la Limite Existentielle . Mais aussi le Lien avec l’Au-delà de l’Être,, sa Dimension Sacré, traversé qu’Il Est par le Souffle, l’Esprit. Alors l’Epreuve Nous Relie au Tout Autre, mais également à l’Autre Qui Est Reconnu comme Différent dans Son Identité mais Identique dans sa Dignité. Cette Connaissance, cette Reconnaissance Est le Chemin Initiatique. Non seulement l’Impératif catégorique de la Morale, mais un Travail d’Implication dans le “Comment Faire” pour Accéder à la Voie Juste, à l’Ecoute, et à la Sagesse. - Ala\ KNA\ "Une approche de l'Epreuve au REAA" P-14 - Ori\ Mon\ 6009 -"

Emouna : "Amen : Mot de la même Racine que la Sefira Emouna, Foi, Fidélité, et dont le sens est : Foi, Certitude, Vérité." - Guy MAR\- "Réflexions sur les serments du 14°" - P14 - Ori\ Mont\6013 -" - Selon Raoul BERTAUX, Emounah, et son dérivé Amen, Expriment Fidélité, Fermeté, Constance, Vérité, Croyance, Foi et donc Confiance en Soi Liée en l'Espérance en l'Avenir.  - Guy MAR\-  Complément à la planche "Réflexions sur les serments du 14°" - P14 - Ori\ Mont\6013 - La "Emounah" Juive (Confiance) est un rapport Fondamental, Existentiel, avec la Stabilité du Pouvoir Créateur : L'impératif "Croyez!" n'intervient que tardivement dans l'Ancien Testament. Avant la bataille, Josaphat de Juda dit à son armée : "Ayez Confiance (haaminou) dans le Seigneur votre Dieu, et vous serez soutenus (teamenou)" (2 Ch 20:20), ce dernier Mot signifiant à peu près "Vous serez Stables". Il s'agit de tenir ferme, de rester Stable dans ses Fondements, c'est-à-dire dans le rapport Fondamental entretenu avec le Pouvoir Créateur. Le Concept n'est pas unilatéral, comme la Foi ou la Croyance . Il englobe une réciprocité entre Fidélité (Active) et Confiance (Passive). Ce n'est pas un processus intérieur à l'Âme, c'est un Espace Relationnel entre deux Êtres. Il y avait depuis toujours un Royaume de Dieu (le Verbe) ; l'Homme de l'Ecoute peut se laisser saisir par Lui, entrer en Communion avec Lui et s'Abandonner à son Pouvoir. Il agit comme Moïse qui lève la Main Droite vers le Ciel pendant la Bataille d'Amaleq (Ex 17:12). Tant que le bâton persiste, tant qu'il reste Fondamentalement Stable (le Mot utilisé est Emounah), les Hébreux sont Vainqueurs. Selon Buber, dans l'Evangile de Marc, Jésus en reste à cette Conception Antique (c'est-à-dire Juive) de la Foi. Il dit : "Le Temps fixé est Accompli , le Royaume de Dieu s'est approché. Convertissez-vous et Croyez à la bonne nouvelle". Cette Croyance en la bonne nouvelle (Evangile) pourrait aussi s'Exprimer ainsi : "Convertissez-vous et faites Confiance!". Ce n'est pas en sa Parole Personnelle que Jésus Invite Ici à faire Confiance, mais dans le Verbe - ce Mot étant pris dans un Sens Absolu. -
http://www.idixa.net/Pixa/pagixa-1110021041.html -
"Guenon parle à cette occasion de "cette Mystérieuse " Fede Santa" c'est à dire de la Foi (Emounah) En quoi cette Foi est elle Mystérieuse ? Serait-elle donc étrangère à la Foi au sens habituelle et Théologique de ce mot ? Nous pensons que leur Relation est la même que celle qui Existe entre le côté Extérieur et le côté Intérieur de la Religion Chrétienne, et que leur trait commun est la Certitude, comme le suggère d'ailleurs l'emploi ici par Guénon de l'hébreu Emounah. Autrement dit, cette "Foi" ne diffère de la Foi commune que par le fait qu'elle participe Consciemment de la Certitude qui appartient en propre à la Connaissance Intellectuelle Pure, c'est à dire qu'elle n'est pas à proprement parler "la Foi qui recherche l'Intelligence" (fides quaerens intellectum) mais plutôt la Foi (la Certitude) qui procède de l'Intelligence. "Théologia Sine Métaphysica Nihil" - Elie LEMOINE - Editions Traditionnelles - P.85 - Voir le gâteau brioché en forme de couronne parfumé à l'orange que les familles méditeranéennes (Espagne, Italie...) distribuent pour les fêtes pascales. La "Mouna" et aussi la figure emblématique de Venise, "La Grande Mounah" noyée dans le Grand Canal pour ces mêmes festivités visible dans le film "Casanova" de Fellini - Ndlr - "La Foi, c'est « Emounah », la Confiance en une Capacité qui Permet la Création, le Perfectionnement..." - Pat\ MAH\ CR+ "3 motifs nous rassemblent ..." SC-702 Ori\ Mon\ 6014 -

Empathie : inventé par Carl Rogers,  c’est la faculté de ressentir ce qu'un autre ressent (Don d'Empathie). Ndlr Attention : c’est récent, analogie avec « Agapé » mais vue par un « Humaniste » avec la matérialité que cela entraîne.

Empire : La subversion du sens des Mots se trouve toujours à l'Origine de la ruine (Chute) des Empires. - "Etymologiquement, Intelligence vient de la Racine Indo-Européenne "Lig" qui veut dire "Choisir, Cueillir, Rassembler" et par extension "Lire". [...] L'Intelligence est donc la Perception d'une Réalité et la Possibilité de la Lire le plus Justement possible. [...] Elle est donc obligatoirement Discernement entre le Réel et l'Irréel, ou plutôt le moins Réel. [...] les Philosophes Modernes remplacent la Causalité Métaphysique par des Causalités Phy-sique et Empiriques. Tout cela bien sûr demande beaucoup d'Intelligence, mais une Intelligence Décapitée." - Guy MIL\ "l'intelligence" - RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ - Disponible sur demande - Ndlr -

Emporte : "La Vie nous est Prêtée, ce n'est pas un Due ; la Vie est Importante... on Emporte Rien... sinon ce que l'on a Donné !" - Ala\ MES\ - "Renaitre en Hiram" - RL\  813 les FF\ Libres Ori\ Béz\ - 6015 -

Enchantée : "Le Serpent Lové, représente la Spirale du Parcours Humain Chtonien, En inde, en Afrique, Le Serpent Devient Divin lorsqu'il s'Elève au Son de la Musique de la Flûte Enchantée, il Enseigne le Chemin de Retour à l'Unité." - Ndlr -

Enclitique : Mot qui prend appui sur le mot précédent, de telle sorte qu'il ne forme avec celui-ci qu'une seule unité phonétique complexe - "Deus Meumque Jus"  «Dieu et mon Droit  - Dieu et = "Que", Enclitique mon Droit- » sous-entendu « sun », donc «Existe» : lutece@fleche.org . - A rapprocher du Tétragramme sacré - Ndlr -

Endurance :  - "La Figure de l’Aigle indique la Royauté, par sa tendance à aller vers les Cimes. Effectivement, l'Aigle, capable de s'Elever Au-dessus des Nuages et de Fixer le Soleil, est Universellement considéré comme un Symbole à la fois Céleste et Solaire. L'Aigle, avec un port altier, plane avec Calme et Sérénité, tout en étant Capable de foncer sur sa proie avec une grande précision. Il Incarne la Confiance et la Foi qui procurent un précieux levier Lui permettant d'affronter avec Courage toutes les Epreuves et de Vaincre les difficultés. L'Aigle, en survolant les Espaces, ne Connaît pas de frontières, Ce Qui est Nécessaire pour Concilier Oppositions et divergences. L'Aigle représente la recherche de la Sagesse et le Détachement des Contingences immédiates par l'Elévation, le recul, la Distanciation. Sa Force et son Endurance Lui permettent de voler haut dans le Ciel et longtemps, en Celà Il Peut représenter le long Cheminement qui conduit à l'Eveil Spirituel. - J-L\ MAR\ CR+ " L'Aigle planant" - SC\ 702 Val\ Mon\ 6014 -" -

Énergie cosmique : Énergie provenant du cosmos sous forme de rayonnement. Énergie tellurique : Énergie provenant du milieu souterrain et dont l'intensité varie en fonction de la nature du sol, des fentes, des cavernes, des eaux souterraines et des terriers. Voir Feng-Shui. - Le Réel est notre vraie nature, il est Lumière (Esprit - Conscience), Amour (JoieBéatitude), Vie (ForceEnergie), Liberté (EspaceVastitude).- Jean-Yves LELOUP - "Lettre aux Thérapeutes" - 1- http://www.jeanyvesleloup.com/fr/texte.php?type_txt=1&ref_txt=38 - Aleph = Vivante Energie Suprême Une et Intemporelle. - Toi, tu Aimes tantôt ceci, tantôt cela. L’eau ondoie. Le Vrai Sentiment est Immobile. Il Aime Tout et Rayonne. Les Sentiments en eux-mêmes sont d’une importance vitale, mais il faut adopter une Attitude différente à leur égard. Si tu les refoules trop tôt, ils te restent dans la gorge et sont étouffés, si tu les laisses monter librement jusqu’aux yeux, leur Force initiale se perd en Larmes, mais si tu les "Lui" Offres au moment où ils arrivent à la gorge, alors ils se transforment et deviennent Énergie-lumière qui Rayonne à travers tes yeux. - Gitta Mallasz, dialogue avec l’ange (p57). - "Il faut  ... le considérer (le mot Vertu) dans les sens multiples du Mot d'Origine latine qui, dans sa concision, englobe les notions d'Énergie Morale, de grandeur d'Âme, de Force de caractère, de Courage, Valeur et Mérite, et fait de l'Homme Vertueux, l'Homme Parfait." - Guy MAR\- "Réflexions sur les serments du 14°" - P14 - Ori\ Mont\6013 - D'Outil Energétique à Outil des Dieux, d'Outil Opératif, Symbole du Travail à Symbole d'autorité et du Commandement comme d'Honneur, le Maillet participe à la Transformation du Profane en Initié. Il donne l'Impulsion initiale puis le Tempo. Il est approprié pour signifier le Passage du Profane au Sacré, rythmer le cours des tenues par les Vibrations et Résonnances qu'il instaure de et entre l'Orient et l'Occident, le Septentrion et le Midi.[...] Le Maillet est l'Outil des constructeurs dans toutes les civilisations qui ont voulu Transmettre "l'Esprit des Formes", car il Etablit cette continuité, ce fil continu de la Transmission et de la Tradition.[...] il Guide et met en Résonnance...Symbolise l'autorité...Associé au Ciseau...représente la Volonté" - Rapport de la 1° Que à l'Etu Log 6012 - "Nous (voir Noùs - Ndlr -) Possédons tous une Enveloppe Énergétique et/ou Informationnelle, Constituée de Corps Subtils ou Niveaux de Conscience : Corps Physique, éthérique, Astral, Mental, Causal, de la Connaissance et Corps Cosmique ou Divin." - "La Pierre Cub. à Pointe" - Bernard DUP\.- Ori Mon - SC\ 50 - 2014 - "J'ai retrouvé les notes qu'avaient prises un frère [...], d'après  un Alchimiste dont il suit l'Enseignement, [...] Voici le texte : "Alors Noé lorsqu’il Trouve la Terre, le premier truc qu'il fait c’est de planter une Vigne, Pourquoi ? Parce que c’est l’Alliance entre le Haut et le Bas ! Il en tire donc le Vin première Etape, Énergie Céleste, après l’Énergie Terrestre, il prend le Blé (Noé) et avec le Blé on en fait du Pain, pour faire du Pain il faut les Quatre Éléments, du Feu (la cuisson) de l’Air (la fermentation) de l’Eau (pour le mélanger avec la farine) et de la Terre (pour le faire pousser), alors si on veut faire le lien avec l’Élément Terrestre et l’Élément Céleste, c’est les Libations ou l’on va Boire du Vin et Manger du Pain mais associer les deux Grâce à ce Qui est Fixe Qui Permet la Cohabitation Pacifique des Contraires, le Sel on prendra donc le Pain le Vin et le Sel, qui nous (voir Noùs - Ndlr -) Permettra de Sceller.".... J'ai trouvé des vidéo intéressantes qu'à fait cet Alchimiste et notamment l'Explication Alchimique de "La Souris Verte" https://www.youtube.com/watch?v=5Sr4mPRst_g - Voir aussi les autres vidéos sur l'Alchimie et la Langue des oiseaux. Son Alchimie est Orientée sur le Travail sur les Plantes pour la médecine mais c'est quand même intéressant." -Echange épistolaire avec un Frère RL 813 Ori Bez 2014 - Voir aussi : http://www.onnouscachetout.com/forum/topic/23257-lalchimie-cest-quoi-comment/  - Ndlr - Voir Abba - Zoé - Bio -

Energie Divine : Dire Abba c’est évoquer l’Energie Divine, qui est Au-delà de Tout et en Tout. - Chr\ MIL\ "Le retour vers la Maison du père"- RL\ "Jean Moulin" Ori\ Béz\  "La Question du Libre arbitre a été discutée à travers les Siècles par tous les Philosophes sans qu’aucune conclusion ne fasse l’unanimité. Et les plus grands Sages de l’Inde paraissent se contredire, affirmant que tout est Œuvre de la seule Shakti (Energie Divine) mais proposant une Pratique Personnelle qui met en jeu l’initiative Individuelle. Il y a une approche relative : est-ce que je peux gagner en Liberté intime ? Et il y a une approche radicale, plus délicate à comprendre car cette question du Libre arbitre, nous la posons à partir de la Conviction de l’Ego Individualisé - le Moi et le Non moi – qui est une Forme d’Erreur Fondamentale, Arthur Osborne, un Disciple anglais de Ramana Maharshi qui a passé dix ans dans son Ashram du vivant de Celui-ci a écrit plusieurs livres, a utilisé une Image du temps de la T.S.F. où les postes de radio étaient volumineux, avec de grosses lampes à l’intérieur. Imaginons, dit-il, qu’un indigène d’une tribu du fin fond de la forêt vierge, qui n’a jamais eu la moindre notion d’électricité ni la moindre idée de ce qu’est un poste de radio, entende une voix de femme qui sort de cette énorme boîte. Cette personne demande « la dame qui est dans la boîte, est-ce qu’elle décide des chansons qu’elle veut chanter » -auquel cas elle aurait un Libre arbitre - « …ou est-ce qu’elles lui sont imposées? » La réponse se situe à un autre niveau : « il n’y a pas de dame dans la boîte. » Vous n’êtes pas beaucoup plus avancés, mais c’est un point de départ de Réflexion : toute cette question du Libre arbitre se pose à partir de la Conviction de l’Ego - Moi, Moi ce que Je suis, tout ce que Je ne suis pas, mon passé, mon futur, mes relations avec les autres- et cette identification à l’Ego est une Illusion dont on peut s’Eveiller. Telle est la réponse ultime…" - ARNAUD DESJARDINS - LA PAIX TOUJOURS PRESENTE - santé psychique et santé spirituelle - Editions: LA TABLE RONDE - Voir Abba - Zoé - Bio -

Energie Vitale : Le texte Grec utilise à dessein le terme "Zoé" qui signifie la Vie élevée et Spirituelle, par opposition à l'Energie Vitale en Grec "Bio" (Biologie, mais aussi violence car en grec la lettre "B" se prononce "V".) - Phi\ MAN\ "Le prologue de l'évangile de Jean" Ori\ Mon\ App\ Eco\ 5999 -

Enfant : Ces FF\ s’auront donner à l’Enfant ce qu’ils ont reçu, sans s’appauvrir eux-mêmes, car ils Transmettront – non pas de la lourdeur Matérielle – mais de la Spiritualité et du contenu culturel…, à la fois Mémoire et projet. - Hen\ PAC\ Grd\ Ora\ - Allumage des Feux “Via DOMITIA »Ori\ Nar\ – 01.12.6012 - "Princeps, premier… presque Roi… de notre propre Royaume : Prince en Hébreu, c’est « Nasikh » : Celui Qui est Oint, Reconnu,  mais aussi « Naguid » : Celui Qui Dit, Décide, Oriente… Dans sa Pérégrination, le Prince est Réellement Passé d’un monde individuel à un Monde Universel : Pour que notre Individualité Terrestre Accueille la Lumière Infini de l’Amour, il faut que notre Cœur soit Vigilant à  ses Impuretés qui nous empêche de Naître à l’Autre. D’ailleurs, dans les Contes Enfantins qui ont façonnés notre Imaginaire, le Monstre ne retrouve-t-il pas sa Forme de Prince sous l’effet de l’Amour ?" - Pat\ MAH\ CR+ "la sortie de ..." SC-702 Ori\ Mon\ 6014 - "Pourtant Je suis de ceux qui pensent que l'Enfant Nait avec toutes ces Vertus Principielles, ou tout au moins avec toutes les Qualités qu'il faut pour les Acquérir, n’ayant alors aucun Préjugé. Mais des sa Naissance Celà se complique ; son Education va Lui être imposée, son Savoir Inculqué sans Pouvoir le Contester. Plus tard il va Devoir Construire sa Personnalité, affronter la Matérialité, se faire une place dans la Société, coiffer plusieurs casquettes, chef de famille, chef d'entreprise, etc., etc., les chapes de Plomb vont se superposer jusqu'a faire une carapace, une gangue, dont on va avoir beaucoup de mal a se débarrasser, toutes ces couches vont l'éloigner peu ou prou de la Vérité, de la Lumière Qui Est en Lui." - Gér\ DUS\- "la tolérance..." P 14 La Per\ Lan\ Ori\ Mon\ 6013 - "Un Vieil Indien Explique à son petit Fils que chacun de nous (voir Noùs - Ndlr -) a en Lui Deux Loups qui se livrent Bataille.  Le premier Loup Représente la Sérénité, l’Amour et la Gentillesse.  Le second Loup Représente la Peur, l’Avidité et la Haine. « Lequel des Deux Loups gagne ? » demande l’Enfant. « Celui que l’on Nourrit. » Répond le grand Père". - Sagesse indienne - "C'est Fascinant de lire Guénon. Son Texte nous Transmet une Atemporalité, une Impersonnalité, comme si l'auteur avait été Investi de la lourde Tâche de nous Elucider avant "la Fin de ce Monde tel que nous (voir Noùs - Ndlr -) le Concevons" (son expression). C'est Séduisant de lire Guénon, son style littéraire suscite l'Enfant fragile Qui Habite en nous (voir Noùs - Ndlr -), Celui Qui Veut qu'on pense à sa place, qu'on lui donne des Certitudes, des boussoles, qu'on Lui prenne la Main. Comme dirait Pascal, on a besoin d'un Point Fixe, d'un port confiable. Paradoxalement, le Texte guénonien est exigeant avec son lecteur, il n'est pas facilement accessible, il est Rigoureux dans l'Ordre des Raisons, il arrive à être parfois Scolastique, Thomiste, plein de distinctions, de canevas, dénotant un Esprit Arachnéen." -http://elkorg-projects.blogspot.fr/2005/04/c-da-cunha-ren-gunon-une-introduction.html - Il saisit la Main de l’Enfant, et Lui dit : « Talitha koum », ce Qui Signifie : « Jeune Fille, Je te le Dis, Lève-toi- ! » Aussitôt la Jeune Fille se Leva et se mit à Marcher - Mc 5, 21-43 - (a mettre en analogie avec le cérémonie de la Maî\? - Ndlr -) - "A mon Sens, il n'y a pas d'Initiation ratée ; nous ne sommes plus des Enfants que l'on note ; plus non plus, des grands Boyscouts, Ados attardés. Nous sommes et pas par Hasard !" - Ala\ MES\ - "Renaitre en Hiram" - RL\  813 les FF\ Libres Ori\ Béz\ - 6015 - « Le Mal n'était pas Un Élément de la Création car celle-ci était Bonne ». Seule la Libre action de l'Homme a Introduit le Mal. L`Homme,  Formé de Poussière et de Souffle, est Enfant de l’Esprit Tout en étant de la Matière. L'Arbre de la Connaissance Porte les Fruits du Multiple, de la Dysharmonie. Pourquoi y a t’Il touché ? Par faiblesse, mais plus encore par Prétention, par Vanité pour s'être Voulu l'égal de Dieu. Mais si la "Faute" est en Nous, Tout reste réparable " par Nous ". Le Sens de notre Combat est de Transformer la Dualité Fondamentale Esprit / Matière en Harmonie dans l’Unité."  - http://hautsgrades.over-blog.com/2015/05/la-recherche-de-la-parole-perdue.html  par G\ H\ - Voir Individualité -

Enfanter : "...Voici que la Vierge Concevra, et elle Enfantera un Fils ; on Lui donnera le Nom d’Emmanuel, Qui se Traduit : « Dieu Avec nous. (voir Noùs - Ndlr -) »" - Mt 1, 18-24 -

Enfer : Zeus (Jupiter), maître de la Terre et du Ciel, préside l’assemblée des Dieux et des immortels. Hadès (Pluton), frère de Zeus, est le maître des Enfers. Ces dieux de l'Olympe avaient pris la succession de générations antérieures. Gaia, la Terre , la première des déesses, avait donné le jour, par l'intermédiaire de son fils Ouranos, (Uranus), à la race des Titans. Ceux-ci, entraînés par Cronos (Saturne), s'étaient emparés du pouvoir que détenait Ouranos, mais ils furent à leur tour défaits par leurs propres enfants, conduits par Zeus, le fils de Cronos. Une fois les Titans vaincus, Zeus et ses frères, Poséidon et Hadès, tirèrent au sort pour savoir qui régnerait sur le Ciel, la Terre  et les Enfers. - "Nous sommes nous-mêmes notre propre Démon et construisons tous les jours notre Enfer" - Oscar WILDE - Voir Géhenne -

Enfouir : "A propos du Mythe - Cette Image Traditionnelle, que  l'on  doit,  comme  beaucoup  d'autres,  faire  remonter  au  Temps  où  « Caverne »  et « Habitation » étaient Une seule et Même chose, est sous-entendue dans les Symboles familiers de la Mine et de la Recherche du Trésor Enfoui (MU., VI, 29, etc.). Les Pouvoirs de l'Âme (Bhutâni, terme Qui Signifie également « Gnômes») au Travail dans la Montagne-esprit, sont les Prototypes des Nains Mineurs Qui Protègent la « Blanche-Neige » - Psyché - quand elle a mordu dans le Fruit du Bien et du Mal et Tombe dans son Sommeil de Mort, où elle Demeure jusqu'à ce que l'Eros Divin la Réveille, et que le Fruit Tombe de ses Lèvres. Qui a jamais Compris le Mythe Scripturaire en Reconnaitra les Paraphrases dans tous les Contes de Fées du Monde, Qui n'ont pas été Créés par le « Peuple », mais Hérités et Fidèlement Transmis par Lui à Ceux à Qui ils étaient Originellement Destinés. L'Une des Erreurs Majeures de l'Analyse Historique et Rationnelle est de Supposer que la « Vérité » et la « Forme Originale » d'une Légende peuvent être séparés de ses Éléments Miraculeux. C'est dans le Merveilleux Même que Réside la Vérité. « Ainsi l'Amoureux des Mythes, qui sont des concentrés de Prodiges, est du Même coup un  Amoureux  de Sagesse ». Le Mythe Incarne la plus haute Approximation de la Vérité Absolue Qui puisse se traduire en Paroles." - "Hindouisme et Bouddhisme" de A. K. Coomaraswamy -

Engagement : Fides, la Force des Engagements. - http://www.universalis.fr/encyclopedie/jupiter-religion-romaine - "C’est cette Force qui conduit au Sacerdoce, à l’Engagement : Il n’y a plus de Sacrifice, juste une Evidence et la Conscience Absolue d’une Mission, et du Devoir Suprême de garder en Soi cette Présence, et de la faire vivre. Le Sacerdoce n’est pas une fuite  dans le Mystique : C’est une Expérience Religieuse, mais  au sens de Reliance. Reliant ce qui est Epars dans la Conscience d’une même Réalité Suprême, elle est une Expérience d’Unité, au plus proche de la Vie, dans toutes ses dimensions." - Phi\ Bou \ "Du sac\ du vieil hom\ au sac\ du Lév\" - P14 Ori\ Mon\ 6013 - "...nous Découvrons souvent avec  inquiétude, qu'il y a un Relativisme Moral, car aucune Règle Morale n'est d'Essence Divine ; elle Evolue au gré des Consensus des Sociétés pour pouvoir mieux vivre ensemble... sinon c'est le Chaos !  A notre Niveau de Maillon de la Chaîne Qui est l'Humanité, l'Initiation Noùs rend Responsable, Notre Responsabilité est Engagée dans les Méandres de la Vie ; nous sommes parfois un des Trois Mauvais Compagnons ; souvent les Trois en même temps : il est Nécessaire de Culpabiliser, sinon Tout est Permis : Ordo Ab Chao !" - Ala\ MES\ - "Renaitre en Hiram" - RL\  813 les FF\ Libres Ori\ Béz\ - 6015 -

Engendrer : Ce Cœur n'est pas Physique, il est Spirituel, Hridayam veut dire "Ceci est le Centre". C'est à partir de que les Pensées sont Engendrées, qu'elles Vivent, et c'est qu'elles se Dissipent - Ramana Maharshi - La Copulation du Temps et de l'Espace qui Engendre le "Hic et nunc semper" : l'Ici et Maintenant Toujours. - http://www.franckbailly.fr/deh/www/Documents/planches/1/tablier/tablier.htm - " Le Séducteur (Serpent)  Devient répugnant ; ses Pouvoirs, sa Science sont Contestés dans leur Origine ; on les considère comme Fruit d'un Vol et deviennent Illégitimes, Maudits et le Serpent qui nous Habite n'Engendre plus que nos Vices. Le bon côté du Serpent n'apparaît que dans sa fonction Chtonienne d'Exécuteur de la Justice Divine. Il est aussi l'Obstacle qu'il faut surmonter." - http://www.franckbailly.fr/deh/www/Documents/planches/1/tablier/tablier.htm - « Au IIIe Siècle après Jésus-Christ Apparaîtra le Manichéisme, que l’on peut considérer comme la Vraie Source première et précise du Catharisme. Il s’agit du système de Mani ou Manès, Autre grand réformateur iranien, qui vécut au IIIe Siècle de notre ère. Mani, qui se proclamait le quatrième grand Missionné Divin (après Zoroastre, Bouddha et Jésus), développait avec une Logique Impitoyable la Doctrine Dualiste : Deux Principes Engendrés et Equivalents dont l’affrontement donne Naissance au douloureux Drame Historique Qui Est l’Existence Même du Monde Sensible, de la Matière - http://hautsgrades.over-blog.com/2015/03/les-cathares.html - Voir Manou - Manne - Minne -

Enoch : La définition de ce livre est intéressante et exprime assez bien ce que cela signifie pour chacun de nous. Comme vous le savez, les Clefs d'Enoch sont des énergies et des connaissances essentielles à notre retour vers la Lumière... aussi, voici : «La manifestation de Lumière des Fils Paradis et Seigneurs de Lumière qui ont évolué (ou ont été créés) au-delà de la forme corporelle connue de l'Homme. Le corps de Lumière capable d'adopter toute forme nécessaire pour la création et l'enseignement de toute forme pensante, y compris les créations des super espèces qui existent en entités d'énergies. L'Adam Kadmon est apposé sur le Corps de  Lumière qui devient ainsi une extension de YHWH.» Est-ce clair ? Pas sûr ? Donc, quand nous sommes prêts à réintégrer la Demeure du Père, celui-ci nous offre le corps de notre nouvelle Demeure... l'état d'Adam Kadmon. C'est à ce moment que nous œuvrons pleinement en son nom dans les mondes morontielles ou d'évolution planétaire (physique). À ce sujet, j'ai reçu un jour dans mon courriel ce message de Laday Nada de la part d'un ami, il s'agit d'un message de Ramaathis-Mam (atlantisagelis.org) en date du 1 décembre 2006 dans lequel il parle de l'état d'Adam Kadmon. Je pense que celui-ci exprime mieux ce qu'est cet état et son utilité... C'est un état de plein alignement et de pleine communication avec le plan cosmique de l'évolution qui vous permettra de contrôler les dualités énergétiques qui sont produites par la distorsion de l'espace-temps relatif. C'est se transformer en un Adam Kadmon ou Homme Archétypal qui a pleinement intégré les valeurs et paradigmes cosmiques, dont le But est l'Amour, la Sagesse et la Beauté infinis émanant de la connexion et de la communion avec Dieu. C'est transformer votre vie en actes de consécration et de service impersonnel pour que le bien le plus élevé et la Grâce Divine se manifestent chez les autres, en illuminant votre intérieur dans la prospérité de l'Amour, l'Abondance de l'Harmonie et la Paix intérieure. - MAÎTRE NADA-  http://posid.blogspot.com/2007/06/adam-kadmon.html - Attention : ceci est à prendre avec filtres et pincettes vu la nature du site, mais peut-est utile dans une démarche d’approche - Ndlr. voir Adam Kadmon

Ennéades : Plotin dans un traité des Ennéades, avait lui aussi, vu arriver cette cordonnite. Mais il voulait en faire une vertu: « Ne cesse pas de sculpter ta propre statue jusqu'à ce que l'éclat divin de la vertu se manifeste ». Il était fort ce Plotin, il connaissait déjà les maçons..Non ça peut être une compréhension différente et une extension plus large. On peut proposer « cordonnite = se mettre en scène soi-même avec ou sans cordon à franges ». Et en extension ça irait jusqu'à l'obsession du quart d'heure de célébrité façon Andy Warhol... Comme Francis Bacon l'a dit il y a quatre siècles : le savoir est au cœur des enjeux de pouvoir... Une obédience, ce n'est pas seulement une histoire et une série de faits.  C'est aussi un esprit, une culture, une politique. - Alain Graesel - interview http://www.jlturbet.net/article-alain-graesel-gldf-je-ne-suis-pas-d-accord-avec-roger-dachez-119909893.html -

Ennemi : comme dans l’enseignement du Christ, qui dit : Agapé te aléios. C’est-à-dire : Aimez-vous les uns les autres (comme je vous ai aimés). Il ne dit pas : Soyez amoureux les uns des autres... Ce n’est pas le mot Eros. Il ne dit même pas : Soyez Amis. C’est important, parce qu’on ne peut pas être l’Ami de son Ennemi. Un Ennemi est un Ennemi, mais on peut l’aimer - en tant qu’Ennemi, nuance importante. Il ne nous est jamais demandé de devenir l’Ami de nos Ennemis, ni d’être amoureux des gens qui nous font du mal. Quand Saint Jean dit “Dieu est Amour”, il utilise le mot Agapé - la capacité d’entrer en relation avec l’autre de façon légère, gratuite, en respectant sa liberté, comme la vie le respecte. C’est à ce niveau-là que l’on peut aimer son Ennemi : il a le droit d’exister. Mais devenir son Ami (a fortiori son amoureux) peut s’avérer impossible, parce que l’échange avec lui n’existe pas, il reste enfermé dans sa haine. Mais l’Agapé accepte que l’autre ne nous aime pas. C’est un autre mot pour dire liberté intérieure. C’est aimer, comme l’émeraude est verte. - Jean-Yves Leloup, Entretien avec Patrice van Eersel  - http://www.nouvellescles.com/article.php3?id_article=470 - Je crois en l’Ennemi parce que tous les jours et toutes les nuits, je le rencontre sur mon chemin. L’Ennemi est celui qui, de l’intérieur, détruit ce qui en vaut la peine. Il est celui qui vous montre la décrépitude contenue en chaque réalité. Il est celui qui vous met en lumiére votre bassesse et celle de vos amis. Il est celui, qui en un jour parfait, vous trouvera une excellente raison d’être torturé. Il est celui qui vous dégoûtera de vous-même. Il est celui qui, quand vous entreverrez le visage céleste d’une inconnue, vous révélera la mort contenue en tant de beauté. - Amélie NOTHOMB : "Cosmétique de l’ennemi" - livre de poche N°15503 /P.28/29 - "L'honnête homme oublie ses  Ennemis, mais ses Ennemis, ne l'oublient jamais"  - El HADJ à Charles de FOUCAULD - "La route inconnue" - "Peut-on négocier avec nos ennemis ? avec qui voudriez vous négocier ?" - Un militaire à la fin de la guerre de 14/18. - "Les Minoens ne Construisaient pas de Rempart, car selon eux, leurs seul Ennemi, c'étaient Eux-mêmes. 3700 ans après, les données et interrogations sont bien proches.- Pas\ SAL\ "Sous le Laurier et l'Olivier" " - P14 Ori\ Mon\ 6013.- "La Raison et l’Amour sont Ennemis jurés." - Pierre CORNEILLE - "Les 32 Chapitres de l'Apocalypse d'Abraham - 80-100 après J.C. - des écrits de la bibliothèque de Qumrân, dans lesquels sont racontés la Chute de l'Homme et l'Idolâtrie des descendants d'Abraham, la Fin des Temps et que les Nations Païennes seront bientôt punies, et enfin le Messie Qui viendra Rassembler son Peuple et passer ses Ennemis au Feu. C'est le Nombre de Lettres de l'Alphabet que Dieu aurait Enseignées à Adam. Certaines d'entre elles se seraient Perdues. On prétend en effet que le Visage de Dieu serait Formé de 32 Lettres qui n'ont pas toutes été Découvertes, ni Déchiffrées et Ordonnées. Si cela avait été le cas, l'Homme aurait Retrouvé sa Dignité de Fils de Dieu. Les Evangiles ont réussi à Déchiffrer 24 Lettres, le Pentateuque 22 et le Coran 28. Selon la Tradition Bouddhiste, la Mère de Bouddha observa 32 mois d'abstinence et devait être douée de 32 qualités. C'est ainsi que Bouddha Possédait dit-on 32 Vertus Caractéristiques. Le Satipatthâna est un des exercices Fondamentaux de Méditation du Hinayana (Bouddhisme : petit Véhicule). L'une de ses Etapes consiste à Orienter son attention successivement sur les 32 Parties du Corps. La bouche contient normalement 32 dents : 16 à la mâchoire supérieure et 16 à la mâchoire inférieure. Anniversaire de mariage : noces de cuivre. - Occurrence : Le Nombre 32 est employé 11 fois dans la Bible. Le Nombre 60 est employé 32 fois dans la Bible. La somme des occurrences de tous les Nombres de la Bible multiples de 21 donne 32. Dans l'Evangile de Matthieu, l'expression 'Royaume des Cieux' revient 32 fois. Les 32 mentions du Nom Divin Elohim dans le premier Chapitre de la Genèse. Le Verbe Libérer est employé 32 fois dans la Bible. - http://anagogie.online.fr/nombres/nb32.htm - "L'Ennemi est Bête, il Croit que c'est nous l'Ennemi, alors que c'est Lui" - Pierre Desproges cité par Hen\ Gay\ 2014 - voir Noùs - Ndlr -

Ennui : "Cet Ennui » pour lui donner son nom moderne..." - Paul BOURGET de l'académie Française, essai de psychologie contemporaine "les fleurs du mal de Charles Baudelaire." - A rapprocher de l’ "Angoisse Métaphysique" voir - René GUENON - "Initiation et réalisation spirituelle" - Manque de Foi - "Dégoût, Aversion, Répugnance, Fatigue, Lassitude." http://www.prima-elementa.fr/Dico-t01.html  - Voir Tædium -

Enquête : Selon RAMANA Maharshi le Corps Physique auquel nous nous Identifions est sans importance. Seul le Soi qui est la Pure Conscience d'Être doit-être trouvée grâce à l'Enquête incessante: « Qui-suis-je ? » (Atma Vichara). Le Soi est Silence, imperceptible par les Sens et inconcevable par l'Intellect. C'est cette Présence Absolue qui seule Est et Demeure Immuable. Tandis que tout se forme, se Transforme et se déforme dans l'Univers, "Cela" ne Meurt pas, ne Naît pas et Demeure en chacun. Chacun de nous répète sans cesse "Je", à toute heure du jour, sans s'interroger sur la Source de ce Sentiment d'Être et en l'attribuant au Corps, en Raison d'une Investigation superficielle de la Question. Or c'est tout le contraire, la "Conscience en Soi", c'est-à-dire en elle-même, ce que nous pourrions appeler la "Conscienceté", indépendamment de la "Conscience de", est en Vérité la Source invisible de Tout. Cette Réalisation peut se faire au cours de l'Existence et met fin à la Souffrance qui n'est Autre que l'effet de l'Ignorance de Qui nous sommes. Le Maharshi exhortait tous ceux qui l'écoutaient à se poser inlassablement la Question « Qui-suis-je ? », indiquant ainsi la direction que le Chercheur doit prendre pour couper la Racine même de l'Illusion (Mâyâ) associée à l'Identification avec le "Je" (Jiva ou encore Ahamkâra). - http://fr.wikipedia.org/wiki/Ramana_Maharshi -

Enseignement : Merci pour votre Enseignement, je n’ai plus besoin de vous, il n’y a pas de plus beau cadeau. Vous ne m’avez pas donné un Doctorat, mais un état d'Esprit. - Lazlo MOHOLY-NAGY et le BAUHAUS "L’expérience permanente" , Arte 02/04/98 -  "La Roue de la vie détaille (entre autre) le mécanisme qui régit le Passage de Vie en Vie. Ce mécanisme est Constitué de Douze Maillons, Douze Etapes. Chaque Maillon Conditionne le suivant et est lui-même Conditionné par le précédent. La Loi  qui Lie les Maillons entre eux se Nomme la Loi de la coproduction conditionnée. Elle s’Exprime selon la formule suivante : «  Ceci étant, Cela Est ; de l’Apparition de Ceci, Cela Apparaît » Illustrant ainsi l’interdépendance de ces Maillons. Nous n’allons pas Ici rentrer dans le détail des Douze Etapes, nous ne faisons que les Citer : 1 L’Aveuglement – 2 Les Constructions Mentales – 3 La Conscience Discriminante – 4 Le Nom et la Forme – 5 Les Six Sphères Sensorielles – 6 Le Contact – 7 La Sensation – 8 La Soif – 9 L’Appropriation – 10 L’Action – 11 La Naissance 12 La Mort. Cette Chaîne est Infinie car le Douzième Maillon Conditionne à son tour l’Apparition du 1er, d’où l’appellation de la Roue de la vie. Il s’agit d’un Cercle Infini dont nous sommes Prisonniers. L’Enseignement du Bouddha vise à nous permettre de briser ce Cercle pour être définitivement Libérés et ne plus Renaître dans ce Monde où tout est Dukkha." - http://www.lesreligions.fr/articles/16-2eme-Noble-Verite-origine-souffrance.php#.UtgUGU3LTGg - "Le Symbolisme est le moyen le mieux adapté à l’Enseignement des Vérités d’Ordre Supérieur, Religieuses et Métaphysiques, c’est-à-dire de Tout ce que Repousse ou Néglige l’Esprit Moderne ; Il est Tout le Contraire de ce Qui convient au Rationalisme, et tous ses Adversaires se comportent, certains sans le savoir, en véritables Rationalistes ; Pour nous, nous pensons que, si le Symbolisme est Aujourd'hui Incompris, c’est une Raison de plus pour y insister, en exposant aussi complètement que Possible la Signification Réelle des Symboles Traditionnels, en leur Restituant toute leur portée Intellectuelle, au lieu d’en faire simplement le thème de quelques exhortations Sentimentales pour lesquelles, du reste, l’usage du Symbolisme est chose fort inutile." - René GUENON - "Symboles de la science sacrée" - Page 5 -  "La Couleur Bleue... est la plus Profonde des Couleurs, le Regard s’y Perd à l’Infini. Il en est ainsi pour le Bleu du Ciel, de l’Eau. Il est associé à l’Idée de Transparence. En Transposant au Plan Métaphysique, le Bleu n’est pas de ce Monde, Il suggère l’Idée d’Eternité, hors des Choses Humaines. Le Bleu... associé au Blanc... Forme de ce fait un Symbole associatif. Le Bleu et le Blanc sont des Couleurs Mariales, elles Expriment la Pureté par le Détachement de Valeurs de ce Monde. Il s’agit Ici du Blanc de l’Hermine ; ce Carnassier au Poil Blanc Immaculé dont la Robe Symbolise la Pureté dans la Conduite, dans l’Enseignement et la Justice, la Pureté Morale." - http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm -  "J'ai retrouvé les notes qu'avaient prises un frère [...], d'après  un Alchimiste dont il suit l'Enseignement, [...] Voici le texte : "Alors Noé lorsqu’il Trouve la Terre, le premier truc qu'il fait c’est de planter une Vigne, Pourquoi ? Parce que c’est l’Alliance entre le Haut et le Bas ! Il en tire donc le Vin première Etape, Énergie Céleste, après l’Énergie Terrestre, il prend le Blé (Noé) et avec le Blé on en fait du Pain, pour faire du Pain il faut les Quatre Éléments, du Feu (la cuisson) de l’Air (la fermentation) de l’Eau (pour le mélanger avec la farine) et de la Terre (pour le faire pousser), alors si on veut faire le lien avec l’Élément Terrestre et l’Élément Céleste, c’est les Libations ou l’on va Boire du Vin et Manger du Pain mais associer les deux Grâce à ce Qui est Fixe Qui Permet la Cohabitation Pacifique des Contraires, le Sel on prendra donc le Pain le Vin et le Sel, qui nous (voir Noùs - Ndlr -) Permettra de Sceller.".... J'ai trouvé des vidéo intéressantes qu'à fait cet Alchimiste et notamment l'Explication Alchimique de "La Souris Verte" https://www.youtube.com/watch?v=5Sr4mPRst_g - Voir aussi les autres vidéos sur l'Alchimie et la Langue des oiseaux. Son Alchimie est Orientée sur le Travail sur les Plantes pour la médecine mais c'est quand même intéressant." -Echange épistolaire avec un Frère RL 813 Ori Bez 2014 - Voir aussi : http://www.onnouscachetout.com/forum/topic/23257-lalchimie-cest-quoi-comment/  - Ndlr - "Désireux d'Enseigner la Vérité de l'Art Royal... [...] Mais il nous faut Maintenant vous Révéler l'Enseignement..." - Rit. 15°/18° - 2014- p.18 - REAA -

Enseigneur : L’Enseigneur, le Christ - Jean-Yves LELOUP - "L'Evangile de Marie" - Myriam de Magdala P.11/52 -  http://www.jeanyvesleloup.com/fr/texte.php?type_txt=0&ref_txt=67 - Voir Amoraïm - Il est intéressant de noter que, dans la tradition du christianisme orthodoxe transmise jusqu’à nos jours, au moment de l’Epiclèse, on demande au Saint-Esprit « de descendre sur nous et sur ces dons » (le pain et le vin) afin qu’ils soient réellement transformés en « corps et sang  », « action et contemplation » du Christ vivant au milieu de nous. Myriam, d’une certaine façon, a vécu cette Epiclèse : le Saint-Esprit (Pneuma) est venu informer son intelligence et son cœur (noùs, kardia), afin que l’Enseigneur se donne réellement à voir à elle et qu’Il continue ainsi à l’enseigner. » - Jean-Yves LELOUP - "L'Evangile de Marie" - Myriam de Magdala  http://www.jeanyvesleloup.com/fr/texte.php?type_txt=0&ref_txt=67 - Voici ce que disait le prophète Amos au VIIIe siècle avant notre ère : « Il ne fait rien, le Seigneur YHWH, il ne fait aucune chose sans qu’il révèle (galah) son secret (sôdô) à ses serviteurs les prophètes » (Amos3,7). - Jean-Yves LELOUP -  "Sectes, églises et religions" -  http://www.jeanyvesleloup.com/fr/texte.php?type_txt=0&ref_txt=94 - Voir Destinée - Non action - Seigneur -  kyrie.

Enseigner : "Commander c'est Enseigner" Il existe, une communauté de sens entre les deux mots ; elle est assez subtile mais claire. Sur le plan étymologique Commander vient de Commandare qui lui-même dérive de Mandare, et correspond à donner en mains, à faire remettre un ordre, et les dictionnaires précisent que l'un des sens du mot est "Diriger". En d'autres termes ce n'est pas seulement donner un ordre, c'est aussi accompagner. Si je dis "Fais ceci" c'est presque une punition, et cela peut l'être, d'ailleurs. Si au contraire je dis "Faisons cela" c'est une incitation à progresser ensemble ; cela touche donc à l'Enseignement. Parallèlement Enseigner vient d'Insignare ou Insignere qui signifie Signaler. C'est donc faire connaître par un signe, une indication. Lorsque Louis XIV tend son bras et sa main, doigt en avant pour Commander, de l'index, il fait un signe, il Enseigne donc une direction. L'Amour ne se commande pas, il s'éprouve. Ainsi la formule "Tu aimeras ton prochain comme toi-même" - Lévitique 19, 18 ; Mathieu 22,39 ; Marc12, 31 ; Luc 10, 27 - ne peut être un impératif ; c'est un futur, une promesse libératrice : "Tu arriveras à l'aimer" ; c'est donc un Enseignement et non un commandement au sens habituel du terme. Et l'on peut faire le même raisonnement pour le premier "Commandement" : "Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta force - Deutéronome 6,5 - ou de toute ta pensée - Mathieu 22, 37 - ou des deux, force et pensée - Marc 12, 30 et Luc 10, 27- ; Voilà ce que j'ai cherché à Enseigner lors de notre tenue récente, mais l'essentiel est évidemment cette notion d'un futur accessible et non d'un impératif inadapté et donc stupide ; nous arriverons à aimer notre prochain. - Jean Mey\ Intervention S\C\ 702 Val\ Mon\ - "On ne peut rien enseigner à l'homme, on peut simplement l'aider à trouver la réponse à l'intérieur de lui-même" - GALILEE - "Le Serpent Lové, représente la Spirale du Parcours Humain Chtonien, En inde, en Afrique, Le Serpent Devient Divin lorsqu'il s'Elève au Son de la Musique de la Flûte Enchantée, il Enseigne le Chemin de Retour à l'Unité." - Ndlr - "Si l'Arlequin s'est développé dans la Commedia dell'arte en Occident, Idries Shah a argumenté que ses Origines seraient avant tout Soufies. Les Maîtres Soufis classiques étaient en effet Connus pour porter une Robe rapiécée  cousue à partir d'Etoffes de Différentes Couleurs dès le XIe Siècle. Shah écrit que le Mot « Arlequin » serait Issu de l'Arabe « aghlaq » — le Nom alors Donné à ces Maîtres qui Enseignaient par l'Humour et la Dérision — dont le pluriel est « aghlaquin' », prononcé gutturalement comme la jota espagnole soit « ajlaquin », qui aurait donné le Nom « Arlequin». Shah défend cependant que l'Enseignement de la Sagesse par l'Humour, un des traits du Personnage d'Arlequin, est une Constante de la Sagesse Universelle." - http://fr.wikipedia.org/wiki/Arlequin - "C'est le Nombre de Lettres de l'Alphabet que Dieu aurait Enseignées à Adam. Certaines d'entre elles se seraient Perdues. On prétend en effet que le Visage de Dieu serait Formé de 32 Lettres qui n'ont pas toutes été Découvertes, ni Déchiffrées et Ordonnées. Si cela avait été le cas, l'Homme aurait Retrouvé sa Dignité de Fils de Dieu. Les Evangiles ont réussi à Déchiffrer 24 Lettres, le Pentateuque 22 et le Coran 28. Selon la Tradition Bouddhiste, la Mère de Bouddha observa 32 mois d'abstinence et devait être douée de 32 qualités. C'est ainsi que Bouddha Possédait dit-on 32 Vertus Caractéristiques. Le Satipatthâna est un des exercices Fondamentaux de Méditation du Hinayana (Bouddhisme : petit Véhicule). L'une de ses Etapes consiste à Orienter son attention successivement sur les 32 Parties du Corps. La bouche contient normalement 32 dents : 16 à la mâchoire supérieure et 16 à la mâchoire inférieure. Anniversaire de mariage : noces de cuivre. - Occurrence : Le Nombre 32 est employé 11 fois dans la Bible. Le Nombre 60 est employé 32 fois dans la Bible. La somme des occurrences de tous les Nombres de la Bible multiples de 21 donne 32. Dans l'Evangile de Matthieu, l'expression 'Royaume des Cieux' revient 32 fois. Les 32 mentions du Nom Divin Elohim dans le premier Chapitre de la Genèse. Le Verbe Libérer est employé 32 fois dans la Bible. - http://anagogie.online.fr/nombres/nb32.htm - « On peut envisager Trois Grades Initiatiques, dont Chacun pourrait d’ailleurs se subdiviser en une Multiplicité Indéfinie de Stades ou de Degrés spéciaux : 1° le Brahmachârin, c’est à-dire l’Etudiant Qui Aspire à l’Initiation ou Seconde Naissance ; 2° le Dwija (deux fois ), Qui a reçu cette Initiation, par laquelle se Confère le Caractère d’Ârya ; 3° le Yogi, Qui, considéré dans cet Etat, est, comme nous l’avons dit, Jivanmukta (Délivré dans la Vie). Le Yogi peut, d’ailleurs, accomplir différentes Fonctions : le Pandit est Celui Qui Enseigne, et alors il a plus particulièrement le Caractère de Guru (Maître Spirituel) par rapport au Brahmachârin qui est son Chéla (Disciple régulier) ; le Muni est le Solitaire, non au sens vulgaire et Matériel du Mot, mais Celui Qui, Concentré en Soi-même, Réalise dans la Plénitude de son Être la Solitude Parfaite, Qui ne laisse Subsister en l’Unité Suprême aucune Distinction de l’Extérieur et de l’Intérieur, ni aucune Diversité Extra-Principielle quelconque : c’est le dernier des Quatre Bonheurs désignés par la Tradition extrême-Orientale » - "La constitution de l’être humain et son évolution posthume selon le Védânta", publié dans La Gnose en 1911 et signé Tau Palingénius - René Guenon tout guenon V2 page 2148 - "Désireux d'Enseigner la Vérité de l'Art Royal... [...] Mais il nous faut Maintenant vous Révéler l'Enseignement..." - Rit. 15°/18° - 2014- p.18 - REAA - " Formé de Indivis et Dualité ! Un Paradoxe de plus ! L'Initiation, ne Nous Enseigne t'elle pas à passer Au-delà de l'Individualité, cette Indivisible Dualité, pour Atteindre l'Unité ? " - Ndlr - Voir  Libre action - Monachos - Robe sans couture.

Ensemble : Maimonide, dans son Guide des Egarés disait : « la Vérité Scientifique, loin d'exclure Dieu, amène à mieux Connaître sa Perfection. » Pensée que l’on retrouve chez Averroès. Ils s ‘appuyaient tous deux sur le fait que nous Possedons deux Facultés en nous (voir Noùs) pour avancer, Celles de  l’Esprit et Celles de la Raison. Ils se Rejoignent sur Un Point, qui Affirme l’Existence d’un Lien ou plus Exactement une compatibilité entre la Foi et la Raison. En Comprenant l'Une on Accepte l’Autre, mettant ainsi en avant la Conjugaison des Deux. C’est  d’ailleurs  Une de nos Principales Doctrines en Franc-maçonnerie nommée Tolérance. Tolérance qui développe la Capacité de l’Ecoute de l’Autre, dans le Respect de leurs Différences, mais aussi dans le Respect de l’Harmonie d’Ensemble. - Gér\ Cas\ -P14 Ori\ Mon\ - 6014 - "Comment le MS concilie..." - " Trente deux Qualités pour Atteindre la Libération" . - Bouddhisme. - (Le REAA comporte 33 Degrés ! Analogie ? - Ndlr -) Propriétés du Nombre 32 - Symbolisme  : Selon R. Allendy, "c'est la Différenciation Apparaissant dans le Monde organisé". Il ne serait pas la Génération Créatrice comme 23, qui est l'inverse de 32, mais plutôt le Plan, le Schéma, des diverses Formes de Créatures modelées par le Créateur. Il serait aussi la Libération Karmique Cherchée dans les Epreuves de la Loi naturelle, 8 x 4 = 32 : Représente l'Ensemble des Hommes sur la Terre. Nombre Inspirant à l'Homme la Vérité et Lui Apprenant Comment la Vivre. Symbole de Justice, selon les Pythagoriciens. - Général : Dans les Révélations faites par Jésus à Gemma, dans son livre "Parole d'Amour", Jésus Affirme que sur la Croix, Il avait 32 Os de fracturés. - Le Monde a été Créé par 32 Voies et elles Forment les 32 Sentiers Mystérieux de la Sagesse selon la Kabbale, Formé par les 22 Lettres de l'Alphabet Hébreu et les Dix Sephirot - au singulier : Sephira - de l'Arbre Séfirotique, Qui sont des Attributs du Nom Divin . Les 32 Chapitres de l'Apocalypse d'Abraham - 80-100 après J.C. - des écrits de la bibliothèque de Qumrân, dans lesquels sont racontés la Chute de l'Homme et l'Idolâtrie des descendants d'Abraham, la Fin des Temps et que les Nations Païennes seront bientôt punies, et enfin le Messie Qui viendra Rassembler son Peuple et passer ses Ennemis au Feu. C'est le Nombre de Lettres de l'Alphabet que Dieu aurait Enseignées à Adam. Certaines d'entre elles se seraient Perdues. On prétend en effet que le Visage de Dieu serait Formé de 32 Lettres qui n'ont pas toutes été Découvertes, ni Déchiffrées et Ordonnées. Si cela avait été le cas, l'Homme aurait Retrouvé sa Dignité de Fils de Dieu. Les Evangiles ont réussi à Déchiffrer 24 Lettres, le Pentateuque 22 et le Coran 28. Selon la Tradition Bouddhiste, la Mère de Bouddha observa 32 mois d'abstinence et devait être douée de 32 qualités. C'est ainsi que Bouddha Possédait dit-on 32 Vertus Caractéristiques. Le Satipatthâna est un des exercices Fondamentaux de Méditation du Hinayana (Bouddhisme : petit Véhicule). L'une de ses Etapes consiste à Orienter son attention successivement sur les 32 Parties du Corps. La bouche contient normalement 32 dents : 16 à la mâchoire supérieure et 16 à la mâchoire inférieure. Anniversaire de mariage : noces de cuivre. - Occurrence : Le Nombre 32 est employé 11 fois dans la Bible. Le Nombre 60 est employé 32 fois dans la Bible. La somme des occurrences de tous les Nombres de la Bible multiples de 21 donne 32. Dans l'Evangile de Matthieu, l'expression 'Royaume des Cieux' revient 32 fois. Les 32 mentions du Nom Divin Elohim dans le premier Chapitre de la Genèse. Le Verbe Libérer est employé 32 fois dans la Bible. - http://anagogie.online.fr/nombres/nb32.htm - "Suite à notre Discussion sur le « Gourou de la Loge », tu Trouveras ci-joint une Planche Qui précise pourquoi (lors des élections), ce n’est pas un « Vénérable » qui doit Décider, encore moins un Clan de l’Atelier, ce n’est pas non plus une Succession obligatoire par poste (exemple d’erreur classique : « le 1° Surveillant qui devient Vénérable ») ! C’est l’Atelier « non Influencé par des Hommes », Constitué dans son Ensemble, de FF\ « Libres et de Bonnes Mœurs » qui Votent dans l'Impersonnalité… Cette Impersonnalité Clef de l’Article Numéro Un de nos Règlements Particuliers, (RL N°813 "Les FF Libres" ) Permet à l’Homme Libre (Franc Libre -  et Maçon Façonneur de Cette Liberté - ), de Devenir suite à son Cheminement, « Présence » Effective et de Pouvoir Dire « Tout Est Un » (du livret d’apprenti)."- Echanges avec un Frère RL\FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ 6014 - Planche citée : Jean Serlun "Gourou et Franc-Maçonnerie" – disponible en.doc sur demande - Ndlr -

Enstase : Le terme Enstase est de Mircea Eliade. Il désigne « l’expérience de Mystique naturelle », qui s’oppose à celui d’Extase, expérience de Mystique surnaturelle. Jean Varenne, indianiste français, professeur à l’Université d’Aix, a commenté la pertinence de ce mot de la façon suivante : « Ce néologisme a l’avantage de faire violemment contraste avec la traduction tout à fait erronée de Samadhi par « Extase » qui a parfois été proposée. Le Yogi en état de Samadhi ne « sort » pas de lui-même, il n’est pas « Ravi » comme le sont les Mystiques ; tout au contraire il rentre complètement en lui-même, il s’immobilise totalement par Extinction progressive de tout ce qui cause le Mouvement : Instincts, activité corporelle et Mentale, Intelligence même. Dans le Samadhi parfait il y a Extinction définitive de la Personnalité » - Jean VARENNE - traduction de « Upanishads du Yoga » éd. Gallimard/Unesco,1971 -Seule subsiste en amont de la Conscience, une sensation « Impersonnelle » de l’Acte d’Exister. - Joseph-Marie VERLINDE « L’Expérience interdite » -

Entéléchie : Aristote nomme la Matière, considérée dans son universalité, la Puissance des contraires, ou simplement la Puissance ; là cause qui lui donne l'Être actuel, il la nomme l'Acte. Tout ce qui existe réellement (et, disons-le en passant, ce qui existe réellement, suivant Aristote, et contrairement à l'opinion de Platon, ce sont les êtres individuels) existe par l'union de l'Âcte et de la Puissance. C'est en cela que consiste l'Entéléchie Péripatéticienne. Ces principes posés, il s'agit d'en saisir les rapports, et d'en suivre les développements dans la nature, dans les animaux, dans l'humain, dans son Ame, dans les différentes fonctions de celle-ci. De là une physique, une histoire naturelle, une psychologie, une logique, une morale, une politique, toutes en relation plus ou moins étroite avec la Métaphysique : c'est la Métaphysique qui fait le lien et l'unité de toute la doctrine Péripatéticienne. La physique d'Aristote, trop systématique, trop en dehors de l'observation, a fini par perdre tout crédit. Il n'en est pas de même de la Philosophie proprement dite ; le Traité de l'âme et les petits écrits qui s'y rattachent, les écrits logiques réunis sous le nom d'Organon. les deux traités de Morale dédiés à Eudème et à Nicomaque, la Métaphysique surtout, contiennent des parties acquises à tout jamais à la Science Philosophique réelle a été d'ailleurs, en durée et en puissance, l'autorité du Péripatétisme, que ses erreurs mêmes sont de celles dont il faut tenir compte. Nous indiquerons ici un petit nombre de résultats positifs, les solutions données par ce système aux questions fondamentales de la philosophie: sur la nature de l'Âme, elle est, non seulement dans l'humain, mais dans tout être vivant, le principe intérieur du mouvement et de la vie, "L'acte d'un corps naturel qui a la vie en puissance". C'est à elle surtout qu'Aristote applique le nom d'Entéléchie... Les néoPlatoniciens font la synthèse du Platonisme, du stoïcisme, du Péripatétisme, qu'ils unissent au Mysticisme oriental... Proclus dit de Platon qu'il est Theios, d'Aristote qu'il est Daimonios. http://www.cosmovisions.com/Peripatetisme.htm - Platon est pur Esprit, et Aristote est dans le monde de la dualité, ce que représente bien le tableau "L'école d'Athènes" - Ndlr - http://fr.wikipedia.org/wiki/L'%C3%89cole_d'Ath%C3%A8nes -. Hiéroclès soutient qu'Ammonius, le fondateur du Néo-platonisme, avait proclamé l'identité des théories platoniciennes et péripatéticienne. Aristote est commenté et paraphrasé jusqu'à la fermeture de l'école, en 529, par Justinien. Tous ces commentateurs, de Porphyre à Simplicius et à Boèce, ne sauraient, à coup sûr, être considérés comme de fidèles disciples d'Aristote - ainsi qu'on l'a fait trop souvent depuis le Moyen âge - puisqu'ils l'interprètent avec les théories néo-platoniciennes; mais leur œuvre témoigne de l'importance qu'on accorde alors au Péripatétisme... la suite sur : http://www.cosmovisions.com/Peripatetisme.htm - Autre article sur - "Ordo Ab Chao" - 65 - "Le R\E\A\A\ support du principe d'Entéléchie"  par Jac\ HAN\ - Mais attention : PLATON est retenu dans nos rituels, avec XENOPHON, comme héritier de la Tradition par SOCRATE. ARISTOTE n'est pas cité ! (Au cours de la réception, au second degré après le 4° Voy\le Ven\ site PLATON et XENOPHON, pas ARISTOTE !)  Question : Ne peut-on pas  trouver dans ces deux perceptions, les bases des notions  de Théismes et Déismes semblant être des Avatars Dogmatiques de la Métaphysique ? A mettre en résonnance avec la deuxième ligne de cet article, c'est toute la direction vers l'Autre qui se réoriente ! - Ndlr -

Entendre : "Si la Tradition Chrétienne ne représente que peu d'Homme aux longues Oreilles, par contre elle vénère l'Âne. L'Âne est lié dans les plus vieilles Légendes, à l'Immortalité de l'Homme que sous une Forme ou une Autre (une Pierre précieuse, une Fleur, une Femme) il Porte sur son Dos. Lorsque son Dos reçoit les Rois et les Papes ; c'est en tant que ceux-ci ont une Fonction qui ressortit à la dimension de l'Adam Eternel. - L'Âne tel que celui de Balam ( Nombres 22 : 25) voit les Anges et Entends leur Langage. Il Préside avec le Bœuf à la Naissance du Christ. Il Porte l'Immortel qui Se fait Mortel, en Egypte, tout d'abord pour Le cacher, puis à Jérusalem plus tard pour l'Exalter. - "Lorsque le Christ monte sur un Ânon, le petit d'une ânesse, et fait avec lui son entrée dans la Ville Sainte le jour des Rameaux, Il monte l'Animal "qui a des Oreilles pour Entendre" ; Il revêt, sous ce Symbole, un aspect, un des aspects de notre dernière Tunique de Peau qui doit Maintenant Mourir. Christ entre à Jérusalem ce jour- pour y Mourir, afin d'Atteindre à la Tunique de Lumière et de parvenir à la Vision. Nous avons étudié chez Job qui préfigure le Christ, ce passage de l'Ecoute à la Vision." - le symbolisme du corps humain Annick de Souzenelle." [...] "L'Âne Dans l'Egypte ancienne, il était le plus souvent associé au meurtrier d'Osiris, Seth et on dessinait dans le Hiéroglyphe de l'Âne un Couteau planté dans son Epaule afin de lui ôter ce Pouvoir Mortel. Ceci n'est pas sans rappeler l'Epée à double tranchant de la Tradition hébraïque. En Grec le Dieu Dionysos est représenté chevauchant un Âne. Midas le Roi de Phrygie ne sut pas reconnaître la supériorité des Sons que le Divin Apollon tira de sa Cithare, sur ceux de son rival, il reçut les Oreilles d'Âne, de Qui, Qui Sait, Lui, Discerner les Sons Divins. - Le Bonnet d'Âne était primitivement donné à l'écolier, non pas pour lui faire Honte, mais pour qu'il apprenne à Entendre. - La Tradition Chrétienne gardait vivant il n'y a pas si longtemps, le Symbolisme du Lièvre et du Lapin. Animaux aux longues Oreilles. Oreilles et Œufs de Pâques se rejoignent dans le Symbolisme de la Résurrection." - http://aleph.beyt.chez-alice.fr/ane.html - "La Foi... Fleur Qui éclot à l’intersection de la Croix, Siège du Cœur, Comprise comme Transfiguration de la Pensée, Sublimation de l’Entendement, Credo plein de Lumière de la Science  Discursive et Intuitive. Je Sens, je Sais, je Vois, donc je Crois. Elle Permet de mettre en Œuvre l’Espérance. C’est la  Conscience d’un Principe Transcendant Qui Existe, Lié au Mouvement, à la Vibration aiguë  de l’Univers Source de Vie." - Rob\ GAS\ « Le temple de l'Esprit »- P14 Ori\ Mon\ - "Aures habent et non audirent " (ils auront des Oreilles mais n'Entendrons point) dit l'Ecclésiaste ; ce à quoi il convient d'ajouter: "Oculus habens et non vidèrent" (ils auront des Yeux mais ne Verront point) compte tenu de l'Espace pris par l'Image au Détriment de la Parole dans la Communication. - http://hautsgrades.over-blog.com/2015/05/la-recherche-de-la-parole-perdue.html  par G\ H\ - "Selon la Légende, Dieu Voulant punir les Hommes de leur Prétention à Monter jusqu'à Lui (la Tour de Babel !) leur fit parler au lieu d'une Langue Accessible à tous, une Multitude de Langages, Créant la Zizanie ... A s'en tenir au Monde Profane, c'est peut être aussi Celà, la Parole Perdue ! Une Parole Accessible à tous, quelque soit la Langue dès lors qu'elle s'Adresse à l’Âme et Cherche à Toucher les Cœurs . Mais il arrive que cette Parole "Commune" Soit Investie d'une Mission particulière : Permettre à l'Homme de Communiquer avec le Sacré. Il faut Entendre Ici par " Sacré" Tout Ce Qui présente un Caractère Transcendantal, Religieux ou Laïc. Pour Celà, selon le vers de Stéphane Mallarmé, il convient de " Donner un Sens plus Pur aux Mots de la Tribu " ; la Parole va être Magnifiée, le Mot Glorifié. Mais la Parole n'est pas uniquement une Prière qui Monte de l'Homme vers le Sacré ; elle est aussi un moyen pour le " Sacré " de s'Adresser à l'Homme. L'aspect est alors Essentiellement Religieux, c'est le Verbe : " Car le Mot c'est le Verbe et le Verbe c'est Dieu ", écrit Victor Hugo." - http://hautsgrades.over-blog.com/2015/05/la-recherche-de-la-parole-perdue.html  par G\ H\ -

Entrailles : "Une des plus intéressantes peintures de cette période est sans doute le Carnaval d'Arlequin (1925). [...] Cette peinture est considérée comme étant l'apogée de la période Surréaliste de Joan Miró. Réalisée de 1924 à 1925, le Maître l'Exécute à une époque de sa Vie économiquement difficile [...] dans "une Forme de Transe ressemblant à ce que ressentent les Orientaux " - Joan Miró - Les Personnages Principaux de la composition picturale sont un Automate Qui Joue de la Guitare et un Arlequin avec de grandes Moustaches. On note également de nombreux détails d'Imagination répartis sur toute la toile : un Oiseau aux Ailes Bleues sorties d'un Œuf, un couple de Chats Jouant avec une pelote de laine, un Poisson volant, un insecte qui sort d'un , une Echelle avec une grande Oreille, et, sur la Partie Supérieure Droite, on voit au travers d'une Fenêtre une Forme Conique supposée Représenter la Tour Eiffel. - En 1938, Miró écrit un petit texte Poétique sur cette toile : « Les Echeveaux de Fils défaits par les Chats Vêtus en Arlequin s'enroulent et en Poignardant mes Entrailles… »". - http://fr.wikipedia.org/wiki/Joan_Mir%C3%B3 -
Entrechoque : "Le Chemin du Pathos c’Est l’Epreuve Qui Est Refus, non Vécue comme Source de Progrès et de Dépassement mais comme un Déchirement à l’Origine de Sentiments tels que la Désaffection, le Désintérêt et l’Opposition. L’Epreuve développe alors la Séparation et la Rupture en Lieu et place du Lien et de la distinction. Elle Est surtout le Refus de Reconnaitre en Nous, notre part d’Ombre, notre double Identité Apollonienne  et Dionysiaque, l’Esprit qui nous Eclaire et le Tumulte qui nous rend Sourds. Cette Attitude Déchirer l’Unité de l’Homme et Ouvre l’Espace du Subconscient, Lieu de Camouflage et de Refoulement où s’Entrechoquent et se Combattent des Sentiments divergents tel que la Vanité et la Culpabilité, l’Exaltation ou la banalisation. Ici, l’Homme ne Reconnaît plus son semblable comme Identique mais lui Attribue une Survalorisation, source de déception ou une Sous-valorisation, Source de détournement, et pour Lui, Il développe un Idéal Inaccessible, aboutissant à une Rancœur de Lui-même et au  Refus de l’Esprit, Source d’Attachement aux Désirs multiples et d’Aveuglement. Si la Blessure sur le Parcours Initiatique Relie et avive, Ici, l’Epreuve Sépare et Déchire, elle rompt l’Harmonie du Vivant, la Quête de Sens, au risque d’aboutir à la brisure, qui est la Mort de l’Âme.- Ala\ KNA\ "Une approche de l'Epreuve au REAA" P-14 - Ori\ Mon\ 6009 -"

Enveloppe :  "Nous (voir Noùs - Ndlr -) Possédons tous une Enveloppe Énergétique et/ou Informationnelle, Constituée de Corps Subtils ou Niveaux de Conscience : Corps Physique, éthérique, Astral, Mental, Causal, de la Connaissance et Corps Cosmique ou Divin." - "La Pierre Cub. à Pointe" - Bernard DUP\.- Ori Mon - SC\ 50 - 2014 -

Envie : "Jalousie, Peur du Manque, on ne se Reconnais pas à sa Juste Valeur - Egoïsme, Emprisonnement, Souffrance - Envie, Frustration, Mauvaise Appréciation de ce que nous (Voir Noùs - Ndlr -) sommes ou de ce que nous (Voir Noùs - Ndlr -) Possédons. Manque de Confiance en Soi donc dans les Autres."  - Quelques mots d'une chanson d'Yves Simon : " J'ai Tué l'an dernier ma dernière Jalousie, Je t'Aime et ça veut dire : Je ne prends pas ta Vie " - Jungle Gardénia - http://forum.energie-mag.com/viewtopic.php?t=405&sid=d5f5af24ba1288278016f5b95d6e83df - " Le Septénaire ainsi esquissé se retrouve jusque dans les Sept Péchés Capitaux, dont la distribution repose sur des données Initiatiques : 1. L'Orgueil, nuisible lorsqu'il Procéde d'une Vanité Frivole, se rattache au Soleil qui Eblouir les Faibles. 2. La Paresse, provient de la Passivité  Lunaire, alanguie en Inertie abusive. 3. L'Avarice, est le Vice des Saturniens, Prévoyants et Prudents à l'Excès. 4. La Gourmandise, se reproche par contre aux Jupitériens, gens Hospitaliers et généreux qui ne s'oublient pas eux-mêmes. 5. L'Envie Tourmente les Mercuriens agités qui ne sont jamais Satisfaits et ne peuvent s'empêcher d'Ambitionner avec véhémence ce qu'ils ne Possèdent pas. 6. La Luxure, Naît de l'exagération des Qualités de Vénus. 7. La Colère, enfin, est le Défaut de Mars, dont elle Exalte la Violence et les emportements."- http://www.franckbailly.fr/deh/www/Documents/planches/1/tablier/tablier.htm -

Envoyé :"...Cela dit, il Cracha sur le Sol et, avec la Salive, il fit de la Boue qu'il appliqua sur les Yeux de l'Aveugle, et il lui dit : « Va te Laver à la piscine de Siloé »" (ce nom Signifie : Envoyé). -  L'aveugle-né  - Jn 9, 1-41 [Lecture brève : 9, 1.6-9.13-17.34-38]

Epanouissement : "Le « Passé » nous n’y pouvons plus rien, le « Futur » ne nous appartient pas, nous ne pouvons que nous Stabiliser dans le « Présent » et cueillir la Fleur du Jour, c’est le « Carpe Diem », en attendant l’Epanouissement du « Lotus », de l’Ouverture du «Bouton de Rose », de notre « Rose Intérieur » Qui Donnera Tout Gratuitement, avant de Faner et Mourir au Temporel en rejoignant la Permanence de la Vie." - Rem\ ALC\ "Les 7 marches..." - P14 Ori\ Mon\ 6003.- "Si tu aides la Vie, si tu aides à son Epanouissement, , tu fais le Bien !" - Film "Il est minuit docteur SCHWEITZER" - 1952 -

Epars : "C’est cette Force qui conduit au Sacerdoce, à l’Engagement : Il n’y a plus de Sacrifice, juste une Evidence et la Conscience Absolue d’une Mission, et du Devoir Suprême de garder en Soi cette Présence, et de la faire vivre. Le Sacerdoce n’est pas une fuite  dans le Mystique : C’est une Expérience Religieuse, mais  au sens de Reliance. Reliant ce qui est Epars dans la Conscience d’une même Réalité Suprême, elle est une Expérience d’Unité, au plus proche de la Vie, dans toutes ses dimensions." - Phi\ Bou \ "Du sac\ du vieil hom\ au sac\ du Lév\" - P14 Ori\ Mon\ 6013 - "...Solennelle Circumbulation à l'Intérieur du Cercle Formé par tous ..., comme pour rappeler que les seuls Grands Voyages Accomplis par l'Homme sont ceux qu'il effectue à l'Intérieur de Lui-même. Voyages Centripètes qui Tendent au Rassemblement de tous les Epars. Mise en Action d'un Mandala Vivant, Annonciateur et Figure d'un nouvel Univers en Gestation. - "la Cer de la CEN, approche Alc & sym" Par Fra Dor - "Ord ab Cha" N°56 Sup au 18° P 201 - "Si nous réussissons à Harmoniser ces Deux Consciences, Solaire et Lunaire, nous pouvons alors Espérer avoir accès à une Troisième Forme de Connaissance, Inspirée directement par l’Esprit. Un Troisième Œil en quelque sorte, seul Capable de s'absorber dans l'objet qu'il Contemple : C'est l'Œil de la Méditation, de l'Extase, de la Transe, d'une certaine Conscience Onirique, l'Œil du Poète, de l’Artiste, l'Œil qui Rassemble ce qui est Epars, qui Unifie. Lui seul peut nous mettre en Contact avec le Sens ultime des Symboles, avec la Parole Perdue et La Vérité qu’elle Exprime. Il est relié au Cœur Spirituel et les Larmes qu’il provoque ne sont plus celles des Douleurs de l’Ego. Mais Ceci est une Autre Histoire !"  - Ala\ MAS\ - "Les couleurs de l'Atelier" - P14- Ori\ Mon\ 6014 -

Epaule : "L'Âne Dans l'Egypte ancienne, il était le plus souvent associé au meurtrier d'Osiris, Seth et on dessinait dans le Hiéroglyphe de l'Âne un Couteau planté dans son Epaule afin de lui ôter ce Pouvoir Mortel. Ceci n'est pas sans rappeler l'Epée à double tranchant de la Tradition hébraïque. En Grec le Dieu Dionysos est représenté chevauchant un Âne. Midas le Roi de Phrygie ne sut pas reconnaître la supériorité des Sons que le Divin Apollon tira de sa Cithare, sur ceux de son rival, il reçut les Oreilles d'Âne, de Qui, Qui Sait, Lui, Discerner les Sons Divins. - Le Bonnet d'Âne était primitivement donné à l'écolier, non pas pour lui faire Honte, mais pour qu'il apprenne à Entendre. - La Tradition Chrétienne gardait vivant il n'y a pas si longtemps, le Symbolisme du Lièvre et du Lapin. Animaux aux longues Oreilles. Oreilles et Œufs de Pâques se rejoignent dans le Symbolisme de la Résurrection." - http://aleph.beyt.chez-alice.fr/ane.html -

Épée : parole de Dieu Trône : Royauté, Sagesse, Divinité - Elle peut être Flamboyante : elle indique l'homme sur la Voie Royale, Rayonnante elle indique l'homme sur la Voie Sacerdotale. voir Etoile. - "...La fonction dont il s’agit est double en quelque sorte : administrative et judiciaire d’une part, militaire de l’autre, car elle doit assurer le maintien de l’ordre à la fois au dedans, comme fonction régulatrice et équilibrante, et au dehors, comme fonction protectrice de l’organisation sociale ; ces deux éléments constitutifs du Pouvoir Royal sont, dans diverses Traditions, symbolisés respectivement par la Balance et l’Epée. On voit par là que le Pouvoir Royal est bien réellement synonyme de Pouvoir Temporel, même en prenant ce dernier dans toute l’extension dont il est susceptible ; mais l’idée beaucoup plus restreinte que l’Occident moderne se fait de la Royauté peut empêcher que cette équivalence apparaisse immédiatement..."  - René GUENON - "Autorité spirituelle et pouvoir temporel" - "Pouvoir temporel et pouvoir spirituel" - Edition Trédaniel, (extrait sur demande) -  Ndlr -  "L'Âne Dans l'Egypte ancienne, il était le plus souvent associé au meurtrier d'Osiris, Seth et on dessinait dans le Hiéroglyphe de l'Âne un Couteau planté dans son Epaule afin de lui ôter ce Pouvoir Mortel. Ceci n'est pas sans rappeler l'Epée à double tranchant de la Tradition hébraïque. En Grec le Dieu Dionysos est représenté chevauchant un Âne. Midas le Roi de Phrygie ne sut pas reconnaître la supériorité des Sons que le Divin Apollon tira de sa Cithare, sur ceux de son rival, il reçut les Oreilles d'Âne, de Qui, Qui Sait, Lui, Discerner les Sons Divins. - Le Bonnet d'Âne était primitivement donné à l'écolier, non pas pour lui faire Honte, mais pour qu'il apprenne à Entendre. - La Tradition Chrétienne gardait vivant il n'y a pas si longtemps, le Symbolisme du Lièvre et du Lapin. Animaux aux longues Oreilles. Oreilles et Œufs de Pâques se rejoignent dans le Symbolisme de la Résurrection." - http://aleph.beyt.chez-alice.fr/ane.html - "Ces Deux Epées, Symbole de la Puissance et de la Sagesse de ces Deux Rois ne sont pas au Fourreau c'est-à-dire remisées dans les Ténèbres de l’Ignorance. Ces Deux Epées sont l’Image d’un Caractère bien trempé, Capable de Traverser toutes les situations. Le Fourreau dont on ne parle pas, puisque les Epées sont Nues, c’est un Segment de Vide sur lequel la Matière n’a pas de prise et la Lame de l’Epée qui par Homophonie est l’Âme (Lame, Lam) de Celui Qui la porte est à Nu devant nos Yeux. Ces Deux Epées sont un Symbole associé à l’Idée de Lumière, de luminosité donc à la Connaissance. Elles sont Visibles et Déposées aux Yeux de tous Symbolisant l’Etat de Paix auquel conduit la Connaissance." - http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm - "Ainsi l’Epée à Deux  Tranchants, nous rappelle que toute Parole Émanant de l’Esprit a un double Sens : Exotérique et Esotérique Reliée à l’Heptagone, elle nous (voir Noùs - Ndlr -) Révèle qu’Au-delà des Oppositions  énoncées, celles-ci se complètent et se Concilient dans leur Synthèse." - Rob\ GAS\ « Le temple de l'Esprit " - P14 Ori\ Mon\ -

Epiclèse : Il est intéressant de noter que, dans la tradition du christianisme orthodoxe transmise jusqu’à nos jours, au moment de l’Epiclèse, on demande au Saint-Esprit « de descendre sur nous et sur ces dons » (le pain et le vin) afin qu’ils soient réellement transformés en « corps et sang  », « action et contemplation » du Christ vivant au milieu de nous. Myriam, d’une certaine façon, a vécu cette Epiclèse : le Saint-Esprit (Pneuma) est venu informer son intelligence et son cœur (noùs, kardia), afin que l’Enseigneur se donne réellement à voir à elle et qu’Il continue ainsi à l’enseigner. » - Jean-Yves LELOUP - "L'Evangile de Marie" - Myriam de Magdala  http://www.jeanyvesleloup.com/fr/texte.php?type_txt=0&ref_txt=67 -voir Destinée - Non action.

Épiméthée  : celui qui réfléchit après coup, le frère déraisonnable de Prométhée. - Pandore.doc - Disponible en .doc sur demande - Ndlr -

Epine : La Santa Spina est une Sardane - Une ronde Traditionnelle -  pratiquée en catalogne  -Sainte Epine, pointe fine de l'Âme, le Noùs - Ndlr - . Agar c’est le Mont Sina en Arabie correspond à la Jérusalem actuelle (dans la Servitude) en complément de la Jérusalem d’en haut (céleste, celle qui est libre : notre Mère) - Paul au Galates IV 22 à 28. - Moïse a donc reçu du Sinaï un Enseignement. -  « Mi Sinaï » - du Sinaï מֽסֽנַי. : Qu’elle est donc cette Montagne qui a fait Don à Moïse de la Torah, c'est à dire de l’Enseignement. Sinaï a deux significations possibles : un Buisson d’Epines - de la Boue - En suivant le raisonnement des Cabalistes, Moïse aurait donc reçu cet Enseignement d’une Boue informe, et la question que l’on pourrait se poser est la suivante, cette Boue informe, n’est-elle pas la Matière première », qui est Transmise également par Don à l’Alchimiste ? C’est un Chaos qu’il faut Ordonner ? Cela nous est proposé dans notre rituel lors de l’Initiation au degré d’App\. En effet, le profane entre dans le Temple, les Yeux bandés, ni nu, ni vêtu, un pied non chaussé, il est bancal et ce n’est qu’après avoir passé par les Purification des Quatre Eléments, et Grâce à la Lumière qui lui est donnée, qu’il retrouve son équilibre et qu’il est Ordonné. - Voir Houzza -

Épiphanie Le 6 janvier, on fête l'Épiphanie, c'est à dire la présentation de Jésus aux Rois Mages. On l'appelle aussi le jour des Rois. L'Épiphanie vient du grec πιφάνια ; le terme a été traduit en latin par apparitio (apparition). En grec moderne, επιφάνια signifie avant tout la surface (de la Terre, par exemple) ; ce sens existait aussi en grec ancien (tout ce qui apparaît à la surface). En Grèce, la fête porte le nom de Θεοφάνια. La Théophanie, c'est la manifestation de Dieu (Theos) qui s'est fait homme en Jésus. Cependant, dans l'Eglise orthodoxe, on célèbre ce jour-là le baptême de Jésus dans le Jourdain. Cet évènement s'est déroulé une trentaine d'années plus tard. Ce n'est pas une fève que l'on tire, mais une Croix que l'on repêche dans l'Eau. Le Prêtre lance une Croix et c'est au premier baigneur qui la retrouve...   L'Épiphanie a lieu 12 jours après Noël. Ces 12 jours représentent aussi le décalage entre le calendrier lunaire et le calendrier solaire. Une année fait 12 mois lunaires (à l'origine le mois représentait la période entre deux nouvelles lunes, soit 29,5 jours). Cela fait un total de 354 jours. Il faut ajouter presque 12 jours (comme les 12 mois de l'année) pour atteindre l'année solaire. 6 jours après Noël et 6 jours avant l'Épiphanie, se déroule le passage à la nouvelle année. Autrefois on fêtait, le jour de l'An, la circoncision de Jésus. Comme tout enfant juif, elle se déroulait 7 jours après la naissance. L'hommage des Mages d'Orient La naissance de Jésus est racontée par deux Évangiles : Matthieu et Luc. Selon Luc, ce sont des Bergers qui viennent rendre hommage à Jésus ; selon Matthieu, ce sont les Rois Mages. Le texte biblique emploie le terme de Mage, du grec μάγος. En général, un Mage désigne à l'origine un Prêtre perse ou mède (par exemple, originaire de Babylone). Ils étaient réputés pour leur connaissance en astronomie et astrologie. On employait aussi le terme grec dans un sens péjoratif, avec celui de magicien. Ce terme est à l'origine de la magie, du magicien et de ce qui est magique. - http://www.lexilogos.com/epiphanie.htm - Métahistoire.

épistrophe :  Le mot Grec pour dire Conversion est épistrophe ou épistropho : tendre son Esprit vers, être attentif à, se convertir à. Bref, l'épistrophe détourne des biens trompeurs, des biens spécieux, vers le bien Substantiel, Essentiel.  Pour parvenir à cette Conversion, une Education est nécessaire. Elle peut être :- Une Education proprement Philosophique paideia - Mythe de la Caverne, République, livre 7 - Une Education Mathématique, - République, livre 6 et 7 - Une Education Erotique - Phèdre, Le Banquet - Voir Introrsum  ascendéré + métanoïa + Paravritti + Conversion du regard + Ours + Téchouva.

Epître : "C'est de cette époque que remonte également le Rite en Trois Degrés (Apprenti, Compagnon, Maître) ainsi que des gestes Secrets (la Poignée de Main, la "Griffe", la communication Orale de Noms de Colonnes, etc) en référence à un Passage Biblique de l'Epître de Paul aux Galatiens (Gal 2:9), rappelant l'échange des Poignées de la Main Droite ("Main de Vérité") entre Jacques, Paul de Tarse et Jean." - http://www.astrosurf.com/luxorion/franc-maconnerie2.htm -

Épouse : Chez les Chrétiens cela peut se traduire ainsi : « Que ta Volonté soit faite » ; la Volonté  du Père est que sa fille – la Création – naisse à sa dimension  pour être Epousée de Lui. Tant que nous ne prenons pas ce Chemin, nous sommes Stérile, Femelle à l’image de ces nombreuses Femmes de la Bible qui connaissent la Stérilité avant de devenir Fécondes. Leur Fécondité physique est Symbole de leur Fécondité Spirituelle, le yod ayant commencé d’œuvrer en elles, apportant la Lumière. (Sarah et Abraham). La Femme est le Symbole du Féminin intérieur en chacun de nous ; elle est la Ténèbre qui tient au Secret le Germe, la Lumière. Elle est la Ténèbre qui doit être Epousée afin de Révéler à celui qui la pénètre, son Nom. - Ber\ VAL\ "Jakin"  RL\ 813 Les FF\ Libres Ori\ Béz\ - « Plus haut, je parlai de l’Inconnaissance comme étant “ la Métaphysique et la Spiritualité les plus Hautes qu’on puisse Imaginer”. J’avais à l’Esprit cette phrase du Pseudo-Denys l’Aréopagite, de son ‘Connaître l’Inconnaissable’ que j’ai Découvert si récemment et si à-propos, – et Cela, sans m’attacher un instant à la référence biblique du Personnage Qui y Est Nommé ; simplement, en me référant à l’énigmatique Dimension du Verbe, de cette phrase qui n’en finit pas, et en la mettant Instinctivement dans l’Esprit et dans le Verbe de Celui Qui, en Mer, la Nuit comme je l’ai dit, Epousant la Mer comme on fait d’une Forme Parfaite alors que le Monde ne semble plus faire qu’Un... “C’est alors seulement que, dépassant le Monde où l’on Est Vu et où l’on Voit, Moïse pénètre dans la Ténèbre Véritablement Mystique de l’Inconnaissance : c’est qu’il fait Taire Tout Savoir positif, qu’il échappe entièrement à toute saisie et à toute Vision, car il appartient Tout entier à Celui Qui Est Au-delà de Tout, car il ne s’appartient plus Lui-même ni n’appartient à rien d’étranger, Uni par le Meilleur de Lui-même à Celui Qui échappe à toute Inconnaissance, ayant Renoncé à Tout Savoir positif, et Grâce à cette Inconnaissance Même Connaissant Par-delà toute Intelligence.”» - Extrait fourni par J-P\ Rev\ suite discussion - P14- Ori\ Mon\ 6014 - 

Epreuve : Et le Travail Ici, l’Epreuve consiste en une Décapitation de notre Ego ombrageux, une ouverture du Subconscient qui est le nécessaire Dépouillement de nos Tuniques de Peau. C’est ce Travail de Résilience qui permet seul un Recentrage. Mais est-ce suffisant pour Réaliser l’Œuvre au Blanc ? …Sommes-nous capables d’Incarner la Parole, cette Œuvre au Rouge, à l’Heure du Parfait Maçon - JF\ VAL\ - « Une approche de l’Epreuve dans le R\E\A\A\ » - SC\ 702 Val\ Mon\ 6012 - "Car il y a une Echelle de la Connaissance, comme il y a une Echelle de l’Amour… Du stade de Lectio ou l’on découvre un Savoir, il faut passer par l’Epreuve de la Réflexion, (Ruminatio), puis par le Filtre du Cœur, (Oratio), puis par la Réflexion Métaphysique (Contemplatio) pour parvenir à Unio, la Connaissance  complète qui s’intègre  et fait corps dans le Grand Tout." - Phi\ Bou \ "Du sac\ du vieil hom\ au sac\ du Lév\" - P14 Ori\ Mon\ 6013 - "L'Ordalie est une Epreuve Judiciaire dont l'issue était supposée dépendre de Dieu, et qui Etablissait la Culpabilité ou l'Innocence de l'accusé. - Média Dico - Toute Epreuve Juridique usitée, dans le moyen âge, sous le nom de Jugement de Dieu. - Il y en avait de bien des Espèces [d'Epreuve Judiciaire] ; mais elles se rapportent toutes à Trois Principales, Savoir le Serment, le Duel et l'Ordalie ou l'Epreuve par les Éléments (ex : marcher sur les braises). - DUCLOS, Oeuv. t. I, p. 301. - Nom qu'on donnait aux cuves dans lesquelles se faisait l'Epreuve de l'Eau. Etymologie : du bas-lat. ordalium, ordela ; du germanique : anglo-sax. ordâl ; all. Urthel, Urtheil, Jugement, c'est-à-dire ur, Fondamental, et Theil, partage. -  Le Littré - + Si Maî\ planche - JP\  DUP\  " Ah Seigneur mon..." - Tenue de Maî commune aux 4 RL de la GLDF - Ori\  Bez\  6013 - - Disponible sur demande - Ndlr -" - "Le Chemin de l'Ethos c’est Vivre, c’est Être Emu, mais c’est aussi Être Affecté, dans le Sens d’une Compréhension (prendre avec) et l’Acceptation d’une Souffrance. Car l’Être Relié Positivement par le Cœur, est Touché, Blessé par les Epreuves. Cette Blessure est la Marque du Manque et de la Limite Existentielle . Mais aussi le Lien avec l’Au-delà de l’Être,, sa Dimension Sacré, traversé qu’Il Est par le Souffle, l’Esprit. Alors l’Epreuve Nous Relie au Tout Autre, mais également à l’Autre Qui Est Reconnu comme Différent dans Son Identité mais Identique dans sa Dignité. Cette Connaissance, cette Reconnaissance Est le Chemin Initiatique. Non seulement l’Impératif catégorique de la Morale, mais un Travail d’Implication dans le “Comment Faire” pour Accéder à la Voie Juste, à l’Ecoute, et à la Sagesse. [...] Le Chemin du Pathos c’Est l’Epreuve Qui Est Refus, non Vécue comme Source de Progrès et de Dépassement mais comme un Déchirement à l’Origine de Sentiments tels que la Désaffection, le Désintérêt et l’Opposition. L’Epreuve développe alors la Séparation et la Rupture en Lieu et place du Lien et de la distinction. Elle Est surtout le Refus de Reconnaitre en Nous, notre part d’Ombre, notre double Identité Apollonienne  et Dionysiaque, l’Esprit qui nous Eclaire et le Tumulte qui nous rend Sourds. Cette Attitude Déchirer l’Unité de l’Homme et Ouvre l’Espace du Subconscient, Lieu de Camouflage et de Refoulement où s’Entrechoquent et se Combattent des Sentiments divergents tel que la Vanité et la Culpabilité, l’Exaltation ou la banalisation. Ici, l’Homme ne Reconnaît plus son semblable comme Identique mais lui Attribue une Survalorisation, source de déception ou une Sous-valorisation, Source de détournement, et pour Lui, Il développe un Idéal Inaccessible, aboutissant à une Rancœur de Lui-même et au  Refus de l’Esprit, Source d’Attachement aux Désirs multiples et d’Aveuglement. Si la Blessure sur le Parcours Initiatique Relie et avive, Ici, l’Epreuve Sépare et Déchire, elle rompt l’Harmonie du Vivant, la Quête de Sens, au risque d’aboutir à la brisure, qui est la Mort de l’Âme.- Ala\ KNA\ "Une approche de l'Epreuve au REAA" P-14 - Ori\ Mon\ 6009 -"  - "La Figure de l’Aigle indique la Royauté, par sa tendance à aller vers les Cimes. Effectivement, l'Aigle, capable de s'Elever Au-dessus des Nuages et de Fixer le Soleil, est Universellement considéré comme un Symbole à la fois Céleste et Solaire. L'Aigle, avec un port altier, plane avec Calme et Sérénité, tout en étant Capable de foncer sur sa proie avec une grande précision. Il Incarne la Confiance et la Foi qui procurent un précieux levier Lui permettant d'affronter avec Courage toutes les Epreuves et de Vaincre les difficultés. L'Aigle, en survolant les Espaces, ne Connaît pas de frontières, Ce Qui est Nécessaire pour Concilier Oppositions et divergences. L'Aigle représente la recherche de la Sagesse et le Détachement des Contingences immédiates par l'Elévation, le recul, la Distanciation. Sa Force et son Endurance Lui permettent de voler haut dans le Ciel et longtemps, en Celà Il Peut représenter le long Cheminement qui conduit à l'Eveil Spirituel. - J-L\ MAR\ CR+ " L'Aigle planant" - SC\ 702 Val\ Mon\ 6014 -" - " Trente deux Qualités pour Atteindre la Libération" . - Bouddhisme. - (Le REAA comporte 33 Degrés ! Analogie ? - Ndlr -) Propriétés du Nombre 32 - Symbolisme  : Selon R. Allendy, "c'est la Différenciation Apparaissant dans le Monde organisé". Il ne serait pas la Génération Créatrice comme 23, qui est l'inverse de 32, mais plutôt le <