B

A-B-C-D-E-F-G-H-I-J-K-L-M-N-O-P-Q-R-S-T-U-V-W-X-Y-Z

Pour enrichir le glossaire, signalez-nous les mots ou expressions pour lesquels

vous désireriez avoir une explication ou envoyez votre participation.

remi.alcina@laposte.net

B - Babel - Babylone - Baiser -  Bakchich - Balam - Balance - Baleine - Balthazar - Bandeau - Banquet - Baptême - Baptistère - Baptistêrion - Baqa’ - Bara - Barakah - Barbarie - Barque Barrière - Bartabas - Barthélemy - Bas - Base - Bas-monde - Basilic - Bassons - Bataille - Bâtir - Bâton - Batterie Béatitude - Beauté - Beaux-arts - BègueBélier - Bénédiction - Beith - Besil - Bête - Bétyle - Berceau - Béreshit - Besoin - Beth-luis-nion - Bhagavad-Gîtâ - Bhagavan - Bhakti - Bhûman - Bhutâni - Bien - Bienfait - Bible - Bigarré - Bila - Binaire - Bio - Blanc - Blanche-Neige - Blasphématoire - Bleu - Blé - BlessureBoanerguès - Boaz - Bodhisattva - Bœuf -  Bois - Boire - Boiteux - Bonheur - Bon - Bonnet - Bonté - Borgne - Bouche d’Ombre - Boucle de cheveux - Bouclier - Boue - Bouillonner - Bordeaux - Bouddha - Bouddhisme - Bougie - Bouleau - Boulomie - Bouton - Boyscout - Brahmachârin - Brahma-Sutra - Brahman - Brahmanisme - Bras - Brave - Breloque - Brigands - Brille - Bruler - Brute - Bucéphale - Buddhi - Buffle - Bulle - Buisson - But.

 

B : Enfin de mes lectures, je retiendrai que la lettre "B" est aussi le premier signe écrit de la bible, que l’on traduit généralement par « au commencement ». « Ensuite vient la Genèse, récit allégorique de la création du monde à partir du chaos initial », - Pat\ BLO\ "Boaz" Ori\ Bez\ RL\ 813 - 6011 - Beith (Tout support de Aleph, de l’intemporel. Dire Abba c’est évoquer l’énergie divine, qui est au-delà de tout et en tout. - Chr\ MIL\ "Le retour vers la Maison du père"- RL\ "Jean Moulin" Ori\ Béz\

Babel :  "Babel voulant dire la Porte des Dieux" - Jean Pierre LAURANT "René Guénon, les enjeux d’une lecture", Dervy.-  ...de Babylone, le Monde des Ténèbres à Jérusalem, la maison de Prière. - JF\ VAL\ - « Une approche de l’Epreuve dans le R\E\A\A\ »- SC\ 702 Val\ Mon\ - L’Âge d'or  est une période d’Unité parce que c’est l’Âge de la Plénitude Spirituelle. L’éden est en début de Cycle pour le Chrétien et le Juif  ; il sera en fin de Cycle pour le Musulman… L’Egalité qui Existe entre les Hommes ne peut être que parce qu’ils vivent dans l’Esprit amenant une parité Spirituelle et non Matérielle. Tout au long de son Initiation le F \\ évoluera par l’Equerre et le Compas… sur le Chemin de la Vérité, sur le Chemin de la Vie.  La fin de cet Âge d'or est  souvent évoquée, dans les textes Anciens, comme une rupture. Ainsi dans l’Ancien Testament, plus que l’expulsion du paradis qui constitue une étape dans la construction de l’Humanité, l’épisode Cardinal est à mon sens celui de la Tour de Babel. Véritable exemple de Révolte contre l’Ordre Cosmique, c’est la Manifestation de l’Orgueil des Hommes Désirants accéder au Ciel Grâce à la construction d’une Tour qui marque la fin de l’Unité dans l’Ancien Testament : « Tout le Monde se servait d’une même Langue et des mêmes Mots ». Les Hommes partageaient donc la même Vision du Monde et la même Elévation Spirituelle. Yahvé Confondit le Langage de tous les habitants de la Terre :  « Qu’ils n’entendent plus les Paroles des Uns des Autres, et qu’ils se Dispersent parmi les villes et les Nations. Ainsi, ils ne concevront aucun autre dessin unique jusqu’au jour du Jugement ». Le Livre des Antiquités Bibliques rapporte sur les Lieux où s’Elévait la Tour dite de Babel :  « A Cause de cela, on donna à ce Lieu le Nom de Confusion, parce que c’est que Dieu Confondit leur Langage et c’est de qu’il les Dispersa sur la face de la Terre ». C’est sur ce Lieu que fut Fondée Babylone qui signifie « Cercle de Confusion ».  L’Obscurcissement Spirituel mène à la Confusion et à une Dispersion, donc à un éloignement de l’Esprit et de l’Unité.- And\ MIC\ "la confusion" RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ - 03/6013 - "Les « Castellers » (Catalogne) C’est la manière Traditionnelle de Créer l’Equivalent de la « Ziggourat », la Tour des Hommes (Tour de Babel) montant Vers le Ciel… qu’ils n’Atteindront jamais en tant qu’Homme (fausse Montagne ? )! Ils Devront Passer ( Pâques ) par un autre Stade (Métaphysique) pour Atteindre, si la Grâce leur échoie, « la Déité », cette Promesse de Liberté." - Rem\ ALC\ "Castellers" - Discussion sur "Castellers"  - 6995 - http://www.youtube.com/watch_popup?v=K1HWyUIZ5kk&feature=player_embedded »

Babylone : …de Babylone, le Monde des Ténèbres à Jérusalem, la maison de prière. - JF\ VAL\ - « Une approche de l’Epreuve dans le R\E\A\A\ »- SC\ 702 Val\ Mon\ - "Babel voulant dire la Porte des Dieux" - René Guénon, les enjeux d’une lecture Jean Pierre Laurant, Dervy. - L’Âge d'or  est une période d’Unité parce que c’est l’Âge de la Plénitude Spirituelle. L’éden est en début de Cycle pour le Chrétien et le Juif  ; il sera en fin de Cycle pour le Musulman… L’Egalité qui Existe entre les Hommes ne peut être que parce qu’ils vivent dans l’Esprit amenant une parité Spirituelle et non Matérielle. Tout au long de son Initiation le F \\ évoluera par l’Equerre et le Compas… sur le Chemin de la Vérité, sur le Chemin de la Vie.  La fin de cet Âge d'or est  souvent évoquée, dans les textes Anciens, comme une rupture. Ainsi dans l’Ancien Testament, plus que l’expulsion du paradis qui constitue une étape dans la construction de l’Humanité, l’épisode Cardinal est à mon sens celui de la Tour de Babel. Véritable exemple de Révolte contre l’Ordre Cosmique, c’est la Manifestation de l’Orgueil des Hommes Désirants accéder au Ciel Grâce à la construction d’une Tour qui marque la fin de l’Unité dans l’Ancien Testament : « Tout le Monde se servait d’une même Langue et des mêmes Mots ». Les Hommes partageaient donc la même Vision du Monde et la même Elévation Spirituelle. Yahvé Confondit le Langage de tous les habitants de la Terre :  « Qu’ils n’entendent plus les Paroles des Uns des Autres, et qu’ils se Dispersent parmi les villes et les Nations. Ainsi, ils ne concevront aucun autre dessin unique jusqu’au jour du Jugement ». Le Livre des Antiquités Bibliques rapporte sur les Lieux où s’Elévait la Tour dite de Babel :  « A Cause de cela, on donna à ce Lieu le Nom de Confusion, parce que c’est que Dieu Confondit leur Langage et c’est de qu’il les Dispersa sur la face de la Terre ». C’est sur ce Lieu que fut Fondée Babylone qui signifie « Cercle de Confusion ».  L’Obscurcissement Spirituel mène à la Confusion et à une Dispersion, donc à un éloignement de l’Esprit et de l’Unité.- And\ MIC\ "la confusion" RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ - 03/6013 -"L’Exil à Babylone est un Exil de Nous-mêmes en Nous-mêmes, loin des Terres que nous avions eu tant de mal à conquérir, mais au Cœur de celles qui représentent la partie dévoyée de notre Raison. Parvenus loin de toute préoccupation Spirituelle, nous avons pour unique préoccupation la satisfaction de nos besoins et Envies Matériels. [...] Babylone, la Ville Mythique, Fondée par Nimrod, était la Ville de toutes les Perditions et de toutes les Richesses. Les Rois de la Terre s’y sont enivrés de Vin et de Prostitution lit-on dans l’Apocalypse. Babylone Symbolise le Triomphe éphémère et passager d'un Monde Matériel qui, développé à l'Excés, ne Cultive que la partie Animale et Instinctive de l'Homme et en conséquence le conduit à une autodestruction. On associe souvent aussi la Tour de Babel à Babylone. Mais, Paradoxalement, Babylone était une Ville de Tolérance accueillant avec bienveillance les étrangers de tous Horizons. Aussi les Juifs y furent-ils déportés, mais non molestés. [...] Trop de résistances intérieures demeurent, trop de contradictions sont découvertes. La seule solution est de s’appuyer sur les « Fondamentaux », ces Acquis solides sur lesquels est Née l’Impulsion d’Origine. Il faut donc franchir le Pont dans l’Autre Sens, au prix de nouveaux Combats déchirants, il faut mobiliser son Être complet, donner un nouveau départ et recommencer autant de fois que nécessaire.  [...] On vient de voir que le .....éme degré avait vu son titulaire se Libérer des Chaînes de la Materialité et se battre contre lui-même pour retrouver le Chemin de la Spiritualité, dont il s’était coupé. Le Chemin de Babylone à Jérusalem s’est Ouvert. [...] Une fois le Pont Rouvert dans les Deux Sens, le Passage est Libre entre Jérusalem et Babylone, et les Deux Royaumes, loin d’être coupés, Agissent l’Un sur l’Autre. À quoi servirait une Haute Elévation Spirituelle si elle n’influençait nos Actions ? À quoi serviraient Force et Acquis Matériels s’ils n’étaient mis au Service de la Quête du Sens de notre Vie ? [...] Ce n’est plus la Barbarie qui Régne à Babylone, mais une Conception Dualiste dans laquelle Apparaît la notion de Lumière et de Ténèbre. La Conscience de l’Existence même du Mal, et par conséquent de celle du Bien, est donc Née, et elle va pousser l’Homme à aller plus loin dans son besoin d’Elévation". - Guy ESQ\ CR+ - "Le chemin de Babylone..." - SC702- Ori\ Mon\ - 6013 -

Baiser : Eurydice finit par parler, et ses derniers mots n’étaient plus qu’un harmonieux murmure, et elle mourut en recevant le Baiser fraternel sur son front virginal… - M. BALLANCHE - Œuvres de...   de l’académie de Lyon – Tome 4 – Essais de Palingénésie sociale Tome 2 Orphée 1830 - Le baiser fraternel est un signe de reconnaissance maçonnique. Il est aussi une manifestation de la fraternité qui unit les Maçons. Selon Vuillaume, le baiser maçonnique se donne en trois temps :- Un premier baiser sur la joue gauche - Ensuite, un deuxième sur la joue droite - Et finalement un troisième sur la bouche. http://www.leotaxil.com/DICO%20B.htm

Bakchich. Étymologiquement et en persan, « cadeau aux Dieux ». http://www.bakchich.info/article6319.html  - Relier Bakchich avec la notion de Huile  - Ndlr -

Balam : "Si la Tradition Chrétienne ne représente que peu d'Homme aux longues Oreilles, par contre elle vénère l'Âne. L'Âne est lié dans les plus vieilles Légendes, à l'Immortalité de l'Homme que sous une Forme ou une Autre (une Pierre précieuse, une Fleur, une Femme) il Porte sur son Dos. Lorsque son Dos reçoit les Rois et les Papes ; c'est en tant que ceux-ci ont une Fonction qui ressortit à la dimension de l'Adam Eternel. - L'Âne tel que celui de Balam ( Nombres 22 : 25) voit les Anges et Entends leur Langage. Il Préside avec le Bœuf à la Naissance du Christ. Il Porte l'Immortel qui Se fait Mortel, en Egypte, tout d'abord pour Le cacher, puis à Jérusalem plus tard pour l'Exalter. - "Lorsque le Christ monte sur un Ânon, le petit d'une ânesse, et fait avec lui son entrée dans la Ville Sainte le jour des Rameaux, Il monte l'Animal "qui a des Oreilles pour Entendre" ; Il revêt, sous ce Symbole, un aspect, un des aspects de notre dernière Tunique de Peau qui doit Maintenant Mourir. Christ entre à Jérusalem ce jour- pour y Mourir, afin d'Atteindre à la Tunique de Lumière et de parvenir à la Vision. Nous avons étudié chez Job qui préfigure le Christ, ce passage de l'Ecoute à la Vision." - le symbolisme du corps humain Annick de Souzenelle." http://aleph.beyt.chez-alice.fr/ane.html -

Balance : la Balance est un symbole d’exactitude dans le mélange des principaux échelons de la Connaissance. - Gil\ POR\ "Légendes et décors..." P14- Ori\ Mont\6012 - Ce qui demande aussi à être expliqué, et même un peu plus longuement, ce sont les expressions, que nous avons employées tout à l’heure, de Pouvoir Sacerdotal et de Pouvoir Royal ; que faut-il entendre ici exactement par Sacerdoce et par Royauté ?  Pour commencer par cette dernière, nous dirons que la fonction Royale comprend tout ce qui, dans l’ordre social, constitue le « gouvernement » proprement dit, et cela quand bien même ce gouvernement n’aurait pas la forme monarchique ; cette fonction, en effet, est celle qui appartient en propre à toute la Caste des Kshatriyas, et le Roi n’est que le premier parmi ceux-ci.  La fonction dont il s’agit est double en quelque sorte : administrative et judiciaire d’une part, militaire de l’autre, car elle doit assurer le maintien de l’ordre à la fois au dedans, comme fonction régulatrice et équilibrante, et au dehors, comme fonction protectrice de l’organisation sociale ; ces deux éléments constitutifs du Pouvoir Royal sont, dans diverses Traditions, symbolisés respectivement par la Balance et l’Epée. On voit par là que le Pouvoir Royal est bien réellement synonyme de Pouvoir Temporel, même en prenant ce dernier dans toute l’extension dont il est susceptible ; mais l’idée beaucoup plus restreinte que l’Occident moderne se fait de la Royauté peut empêcher que cette équivalence apparaisse immédiatement, et c’est pourquoi il était nécessaire de formuler dès maintenant cette définition, qui ne devra jamais être perdue de vue par la suite.  - René GUENON - "Autorité spirituelle et pouvoir temporel" - "Pouvoir temporel et pouvoir spirituel" - Edition Trédaniel, (extrait sur demande) -  Ndlr - "Enfin nous retrouvons une autre utilisation du Bandeau sur Thémis, Déesse de la Justice, de la Loi et de l’Equité, qui assiste Zeus dans l’Olympe. Thémis est actuellement représentée sur nos palais de Justice sous la forme d’une Femme qui tient d’une main une Balance, un Glaive, et un Bandeau sur les Yeux. Fine couche de lin recouvrant les  Yeux de Thémis, le Bandeau est clairement une représentation de l'Impartialité. La Justice se Doit d'être rendue Objectivement, sans Faveur ni parti pris, indépendamment de la Puissance ou de la Faiblesse des accusés. La Cécité est alors la meilleure façon de garantir cette Impartialité." -"La Lumière et le Bandeau" -  Ser\ GUI\ -Ori Béz RL n° 813 - « Les Frères Libres » - 2014 -

Baleine : - Ego - Quand Yahvé demanda à Jonas de devenir son porte-parole, Jonas émit des objections, se croyant incompétent et indigne de dire aux Ninévites quoi que ce soit. Il passa du temps dans le ventre d'une Baleine à trouver toutes les justifications à ne pas être Médiateur. Il pensa qu'il valait mieux rester avec ce qu'il savait déjà, plutôt que de risquer des catastrophes à apprendre ce qu'il ne savait pas encore. L'Agoraphobie (ou perdre du temps dans le ventre d'une Baleine) serait un comportement extrême d'évitement pour ne pas réactiver des schémas." http://www.enneagramme.com/Articles/2004/EM_0407_a1.htm - "Jonas est cet Homme en Refus de l’Appel Intérieur qui le somme d’aller à Ninive. Il s’embarque vers l’opposé, vers Tharsis. Ninive où il doit se Révéler dans sa Lumière, lui fait Peur. Il préfère s’agiter ou Dormir. Pourtant, tout au fond de son Être, le Désir Existe. Et à ce Désir, s’oppose son Désir de l’Ignorer, son Ignorance. Jonas Ignore et Refuse l’Epreuve Supposée de  Ninive. Il est dans une Vie Subie, auto-satisfait, dans le Monde Illusoire des Formes, Convaincu que c’est son choix." [...] Refuser cet Appel, ce Désir, Celà comporte des risques et cela fait des Vagues ! Oui, loin de la Présence Intérieure, il y a de grands Vents. Même des Tempêtes ! Jonas est Contraint de se jeter à l’Eau. Et Paradoxe, il le fait Librement, de son Plein gré. Il demande qu’on le jette à l’Eau !  Le voilà prêt à Mourir ! [...] La Baleine avale Jonas. La Gueule de la Baleine, c’est la “Bouche d’Ombre”, la Porte d’une Caverne Celui qui hésite entre « Deux Etats ou Deux Modalités d’Existence», va passer par la Mort Initiatique pour Connaître une Renaissance. [...] Jonas reste Trois Jours et Trois Nuits dans le Ventre du cétacé, avant d’être recraché sur les Rivages de Ninive. Durant ce Temps ô combien Symbolique, on peut Imaginer qu’il a eu tout loisir de modifier sa Perception du Monde et de Lui-même …Il y est obligé parce qu’ici,  pas de Distraction possible …. Que Lui-même dans la Nuit et le Silence…Que Lui-même dans la Nuit, mais au  Cœur du Cœur Vivant… du Vivant !  Le Ventre de la Baleine nous renvoie à plusieurs Etapes de notre processus Initiatique. [...] . L’Atelier et ses Couleurs Deviennent alors un Analogon puissant du Ventre du Poisson Qui Est Lui-même l’Analogon d’un Etat Souhaité et Nécessaire de la Psyché sur le Chemin de la Connaissance, de la Lumière." - Ala\ MAS\ - "Les couleurs de l'Atelier" - P14- Ori\ Mon\ 6014 - Ombre

Balthazar : En revenant de Palestine, Balthazar se serait arrêté aux Baux-de-Provence, dans le sud de la France. Les seigneurs des Baux le tenaient pour leur ancêtre, portaient sur leur blason une étoile d’argent et leur cri de guerre était : « Au Hasard, Balthazar ! » http://fr.wikipedia.org/wiki/Rois_mages - "Balthazar, ce Personnage est originaire de Tharsis que l'on situe mal géographiquement parlant. Sédir, en faisant de lui le Roi de Ceylan, y a vu peut-être la Source de la Tradition via l'Inde. Mais il semble qu'il faille plutôt se diriger Au-delà des Colonnes d'Hercule (détroit de Gibraltar) pour découvrir le Fabuleux Royaume de Tharsis dont parlent les Ecritures, ce Royaume de Tartessos dont nous reparlerons plus tard au sujet de l'Atlantide , siège des derniers Vestiges Atlantes. Balthazar serait donc de race Rouge, puisque Roi de Tharsis, donc Héritier de la Tradition Atlante. Nous arrêterons là sur le Symbolisme Alchimique et sur les Transmissions, car cela nous mènerait trop loin. - http://lavoixdusilence.kazeo.com/esoterisme/les-rois-mages-selon-l-esoterisme,a770151.html -

Bandeau : "Enfin nous retrouvons une autre utilisation du Bandeau sur Thémis, Déesse de la Justice, de la Loi et de l’Equité, qui assiste Zeus dans l’Olympe. Thémis est actuellement représentée sur nos palais de Justice sous la forme d’une Femme qui tient d’une main une Balance, un Glaive, et un Bandeau sur les Yeux. Fine couche de lin recouvrant les  Yeux de Thémis, le Bandeau est clairement une représentation de l'Impartialité. La Justice se Doit d'être rendue Objectivement, sans Faveur ni parti pris, indépendamment de la Puissance ou de la Faiblesse des accusés. La Cécité est alors la meilleure façon de garantir cette Impartialité." -"La Lumière et le Bandeau" -  Ser\ GUI\ -Ori Béz RL n° 813 - « Les Frères Libres » - 2014 -
Banquet : http://www.clio.fr/BIBLIOTHEQUE/les_therapeutes__de_l_ideal_contemplatif_des_fils_d_israel_dans_l_egypte_du_ier_siecle.asp Banquet ou Symposion. - Le Voyage entre les deux St Jean prend son départ avec le Banquet d’Ordre. La nourriture nous permet de tenir tout au long du Voyage mais pas cette nourriture qui alourdit. La quantité et la Qualité des nourritures Matérielles influencent notre Corps. De la même manière, la quantité et la Qualité d’une nourriture affective, Emotionnelle et Spirituelle influence notre Psychisme et notre Etre intérieur. J’y vois personnellement une forte symbolique ternaire ; le Vin, le pain et la serviette Blanche du Banquet d’Ordre. - Bru\ BOI\ "La Saint Jean d'hiver" RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ 6012 - Le mot Grec pour dire Conversion est épistrophe ou épistropho : tendre son Esprit vers, être attentif à, se convertir à. Bref, l'épistrophe détourne des biens trompeurs, des biens spécieux, vers le bien Substantiel, Essentiel.  Pour parvenir à cette Conversion, une Education est nécessaire. Elle peut être :- Une Education proprement Philosophique paideia (mythe de la Caverne, République, livre 7) - Une Education Mathématique, ( République, livre 6 et 7)  - Une Education Erotique (Phèdre, Le Banquet) - Voir métanoïa -

Baptême : du latin baptisma, du grec baptisma, de baptizein, immerger ; l'immersion totale dans la cuve baptismale était en effet le rite fondamental du baptême primitif. - Thi\ DAV\ - P14 Ori\ Mon\ - 6012 - "A cette époque la culture est judéo-hellénistique. Le Double sens est une adaptation de la culture d'Alexandrie et Proclus, Philosophe du cinquième Siècle, distingue dans les genres littéraires qu'utilise l'école Grecque de Philosophie, deux modes Voilés, l'un fonctionnant avec les Noms propres et les récits, c'est le genre Orphique et le mode avec les Nombres et les figures Géométriques, c'est le genre Pythagoricien. L'Ecriture Evangélique s'inspire de ces deux genres littéraires, comme par exemple le Baptême de Jésus."  - J. DEL\ -"Symbolisme du 2° Tem\ - S\C\ 702 - Ori\ Mon\ 6013 -  Bien sûr chacun Interprète le Mot de Palingénésie comme cela l’arrange. En ce qui me concerne la définition suivante me convient : Apparition chez l'Homme, de Caractères Hérités d'Ancêtres éloignés et qui n'étaient pas manifestes chez les Individus des Générations intermédiaires. (C’est aussi la signification du Baptême des Chrétiens.) - JP\  DUP\  " Ah Seigneur mon..." - Tenue de Maî commune aux 4 RL de la GLDF - Ori\  Bez\  6013 -

Baptistère : Au IVème siècle, il s'agit d'une salle dans les dépendances de l'Eglise réservée pour les cérémonies de Baptême. Une piscine y était creusée dans le sol où l'eau devait être courante. Plus tard, les Baptistères devinrent des édifices avoisinant l'Eglise. vient de Baptistêrion, qui signifiait d’abord salle de bains. - Thi\ DAV\ - P14 Ori\ Mon\ - 6012 - Discussion. -

Baptistêrion : Au IVème siècle, il s'agit d'une salle dans les dépendances de l'Eglise réservée pour les cérémonies de Baptême. Une piscine y était creusée dans le sol où l'eau devait être courante. Plus tard, les Baptistères devinrent des édifices avoisinant l'Eglise. vient de Baptistêrion, qui signifiait d’abord salle de bains. - Thi\ DAV\ - P14 Ori\ Mon\ - 6012 -

Baqa’ : Le Fanâ' - terme Soufi - est l'Anéantissement,  l'Evanouissement. Elévation de l'Esprit dans la Contemplation des choses divines, qui détache une Personne des objets sensibles jusqu’à ce que s’Anéantissent ses Attributs humains au profit des Attributs divins. Le Fanâ est un concept élaboré par les théologiens Soufis pour échapper à toute idée de Fusion Mystique entre l'homme et Dieu qui serait condamnée par les ulémas sunnites. Cet état est généralement suivi par celui du Baqa’Existence », « Subsistance ») qui permet au Disciple d’Intégrer son état d'Eveil tout en l’harmonisant avec les Contingences Spatio-temporelles, les affaires du « Bas-monde ».

Bara : Au commencement Dieu Créa : […] Et maintenant écoute le sens littéral sûr et évident de ce verset. Le Saint, béni soit-Il, a Créé toutes les créatures à partir du néant absolu. Et dans notre langue de sainteté (l'hébreu) nous n'avons qu'un Verbe pour exprimer cette sortie de l'être à partir du Non-être ("il y a" à partir de "il n'y a pas"): le Verbe Bara. Et tout ce qui a été fait sous le Soleil ou au-dessus n'est apparu qu'après ce néant Originel. Et Dieu a fait sortir de ce néant total et Absolu un Elément extrêmement ténu, sans la moindre consistance, mais qui avait la potentialité de tout engendrer, capable de recevoir la Forme (des Réalités futures), passant de la potentialité à la Réalité ; il s'agit de la Première Matière nommée en grec "Hylé". Et après la Création du Hylé, Dieu ne créa plus rien, mais Il façonna ou Il fit, car tout procède de lui (Hylé) et Il en habilla les Formes et les arrangea. - Note de Rém\ ALC\ dans ce cas Dieu et le GADU se retrouve dans la notion de Fanâ - Pour Nahmanide, à l'origine rien n'existe hormis Dieu. Puis Dieu crée, non pas immédiatement les Cieux et la Terre selon le premier verset, mais la matière originelle qui permet de former et façonner les Cieux, la Terre et tout ce qu'ils contiennent. En tant que cabaliste, Nahmanide dit dans un langage philosophique ce que dit la Cabale, à savoir qu'à l'origine seule existe la Lumière divine infinie. Puis Dieu contracte cette Lumière pour laisser place à un espace Vide (néant); c'est dans ce néant que Dieu distille une Lumière de vie atténuée qui est le constituant de toute réalité future, chacune selon sa forme spécifique. - RAMBAN - Nahmanide 1194 – 1270 -   http://www.akadem.org/photos/contextuels/5591_AuCommencement_Doc3.pdf

Barakah : « une Organisation peut avoir « perdu l’Esprit» (ou ce qu’on appelle en arabe la Barakah), par intrusion de la Politique ou autrement, et garder néanmoins son Symbolisme intact, Tout en ne le Comprenant plus. » - Cf. René Guénon : « Aperçus sur l’ésotérisme chrétien –  Le langage secret de Dante et des «Fidèles d’Amour» – 1 -

Barbarie : Ce qui est Indispensable : C'est ce qui n'est pas Rentable, ce qui n'est pas Compétitif. Un monde tourné vers le Rentable et la Compétition fait revenir la Barbarie. - Albert JACQUARD, (Professeur) « Faut pas rêver » 15/04/94.-

Barque : Radeau - paix intérieure, état d'éveil.- http://www.grand-armorial.net/symboliqueHeraldique.htm - Dali (voir le musée...)  traversée du Stix + la Barque au centre sur le mat - Pour visite initiatique du "Musée Dali de Figueras" disponible sur demande : "A couvert" - Ndlr -  "Montons dans le « Carro Naval » le « Char naval », le « Carnaval », la Barque que le « Maître de Cérémonie Dali , le Psychopompe , le Capitaine » met à notre disposition pour Passer, si nous l’Acceptons, d’Une Rive à l’Autre." - Rem\ ALC\ "La loge est dument couverte" - RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ - 6006 - Pour visite initiatique du "Musée Dali de Figueras" disponible sur demande - Ndlr

Barrière : L'éveil n'est pas atteinte de quoi que ce soit : il n'est que l'élimination d'une Barrière, celle du concept du « Je-sujet », qui le fait inévitablement apparaître comme éveil de moi-même - au lieu de ceci-qui-est lorsque je ne suis pas. Il y a le « Je » apparent, et le « Non-Je » qui est l'absence même de Moi - ce qui est (est appelé) Eveil, tout comme l'absence d' « Eveil » est précisément la présence apparente de Moi .  Ils sont le côté pile et face d'une pièce - une dualité, non un dualisme. Un Bodhisattva ne cherche pas à éveiller l'inexistence d' «Autrui» : inexistant en tant que «Soi», ce qu'il « Est » détruit l'illusion de l' « Existence d'Autrui » en tant que tel. Le Satori n'a pas d'Existence objective Rien de tel que l'Eveil ou le Satori n'Existe en tant que fait objectif ou événement Hors du temps.  Rien d'autre ne se produit dans le Mental que l'éclipse du « Je-notion » qui entravait la Vision.  On ne peut donc ni les étudier ni les rechercher.  Toute Action semblable reviendrait à Accomplir un acte chirurgical sur une image. Rien ne se produit sur quoi que ce soit, rien n'est changé ; il n'y a nul événement Psychosomatique ; le Mental  n'est pas Affecté.  Ce n'est que rétablissement d'une Vision claire.  Cela n'a pas d'Existence objective : c'est une rectification purement subjective. - Wei Wu Wei "La Voie Négative" Ed. "La Différence" 1977. - Ziza, Clef, Éclair.

Bartabas : "Après avoir martelé la Terre de son Théâtre Equestre "Zingaro", durant plus d’un quart de Siècle, voici que Bartabas s’attaque au Ciel. [...] Avec encore et toujours le Cheval, le plus sûr Animal Psychopompe Qui Soit comme Passeur, Coursier, Messager et ange gardien. - Page d'accueil du spectacle "Calacas" - http://www.bartabas.fr/fr/actualites-22/Calacas-en-tournee -"

Barthélemy : "Voici la Demeure de Dieu avec les Hommes : elle repose sur Douze Fondations portant les Noms des Douze Apôtres de l'Agneau. Alléluia. Jésus Gravit la Montagne, et Il appela ceux qu'Il voulait. Ils vinrent auprès de Lui, et Il en Institua Douze pour qu'ils soient avec Lui, et pour les envoyer Prêcher avec le Pouvoir de Chasser les Esprits Mauvais. Donc, Il Institua les Douze : Pierre (c'est le Nom qu'Il donna à Simon), Jacques, Fils de Zébédée, et Jean, le Frère de Jacques (Il leur donna le Nom de « Boanerguès », c'est-à-dire : « Fils du Tonnerre »), André, Philippe, Barthélemy, Matthieu, Thomas, Jacques Fils d'Alphée, Thaddée, Simon le Zélote, et Judas Iscariote, Celui- Même Qui le Livra." - (Mc 3, 13-19) -

Bas : " Un Pas donne la direction, deux la précisent, Trois la confirment et prouvent une avancée ferme et Droite. En effet la Droite est le domaine de la Raison, comme me l’a fait remarquer notre Frère, Ancien Grand Maître, J-C Bousquet. La Gauche celui des Sentiments : c’est le côté Sinistre, c’est Dangereux ; il ne faut pas s’y aventurer, du moins sans assurance et protection.[...] Seul le Maître a le droit de s’aventurer dans le domaine des Sentiments, de la passion, mais il ne peut le faire que dans des conditions précises : sous le contrôle de l’Esprit, qui vient d’en Haut, et après avoir surmonté la Mort, qui est en Bas." - Jea\ Mey\ - "Les pas du F\M\" - Ori\ de Mon\ 6013 - "J'ai retrouvé les notes qu'avaient prises un frère [...], d'après  un Alchimiste dont il suit l'Enseignement, [...] Voici le texte : "Alors Noé lorsqu’il Trouve la Terre, le premier truc qu'il fait c’est de planter une Vigne, Pourquoi ? Parce que c’est l’Alliance entre le Haut et le Bas ! Il en tire donc le Vin première Etape, Énergie Céleste, après l’Énergie Terrestre, il prend le Blé (Noé) et avec le Blé on en fait du Pain, pour faire du Pain il faut les Quatre Éléments, du Feu (la cuisson) de l’Air (la fermentation) de l’Eau (pour le mélanger avec la farine) et de la Terre (pour le faire pousser), alors si on veut faire le lien avec l’Élément Terrestre et l’Élément Céleste, c’est les Libations ou l’on va Boire du Vin et Manger du Pain mais associer les deux Grâce à ce Qui est Fixe Qui Permet la Cohabitation Pacifique des Contraires, le Sel on prendra donc le Pain le Vin et le Sel, qui nous (voir Noùs - Ndlr -) Permettra de Sceller.".... J'ai trouvé des vidéo intéressantes qu'à fait cet Alchimiste et notamment l'Explication Alchimique de "La Souris Verte" https://www.youtube.com/watch?v=5Sr4mPRst_g - Voir aussi les autres vidéos sur l'Alchimie et la Langue des oiseaux. Son Alchimie est Orientée sur le Travail sur les Plantes pour la médecine mais c'est quand même intéressant." -Echange épistolaire avec un Frère RL 813 Ori Bez 2014 - Voir aussi : http://www.onnouscachetout.com/forum/topic/23257-lalchimie-cest-quoi-comment/  - Ndlr -

Base : En somme, l'Idée générale qui s'en dégage pourrait être formulée ainsi : sans prétendre aucunement nier ou supprimer les différences et les particularités nationales, dont il faut au contraire, en dépit de ce que prétendent les internationalistes actuels, prendre conscience tout d'abord aussi profondément que possible, il s'agit de restaurer l'Unité, supranationale plutôt qu'internationale, de l'ancienne Chrétienté, Unité détruite par les sectes multiples qui ont « déchiré la Robe sans couture », puis de s'élever de à l'Universalité, en réalisant le Catholicisme au Vrai Sens de ce Mot, au Sens où l'Entendait également Wronski, pour qui ce Catholicisme ne devait avoir une existence pleinement effective que lorsqu'il serait parvenu à Intégrer les Traditions contenues dans les Livres Sacrés de tous les Peuples. Il est Essentiel de remarquer que l'Union telle que l'envisage Joseph de Maistre doit être accomplie avant tout dans l'Ordre Purement Intellectuel ; c'est aussi ce que nous avons toujours affirmé pour notre part, car nous pensons qu'il ne peut y avoir de véritable entente entre les Peuples, surtout entre ceux qui appartiennent à des Civilisations Différentes, que celle qui se Fonderait sur des Principes au Sens propre de ce Mot. Sans cette Base strictement Doctrinale, rien de solide ne pourra être Edifié ; toutes les combinaisons politiques et économiques seront toujours impuissantes à cet égard, non moins que les considérations Sentimentales , tandis que, si l'accord sur les Principes est  Réalisé, l'Entente dans tous les autres domaines devra en résulter nécessairement.- René Guénon : Un projet de Joseph de Maistre pour l’union des peuples - http://esprit-universel.over-blog.com/article-rene-guenon-un-projet-de-joseph-de-maistre-pour-l-union-des-peuples-2-57981464.html - Disponible sur demande - Ndlr -"Le Synthème... est Un Mandala Formé de Deux Figures Géométriques associées à Un Centre : le Cercle et le Carré. Ce Mandala nous Induit à Mediter sur le Cercle, le Carré ou plutôt le Cube et le Centre. Le Cercle est à la fois la Figure la plus Simple et la pièce Maîtresse de la Symbolique Géométrique. Il se Confond avec le Centre lorsqu’il se réduit à Un Point et Il Peut s’étendre à l’Infini.  Les Propriétés Liées à l’Image du Cercle sont : l’Homogénéité, la Perfection, la non-Distinction, la non-Discrimination, la non-Division. Il est le Signe de l’Unité. Le Cube : si le Carré est la Figure de Base de l’Espace, Il est le Symbole de l’Univers Créé complémentaire de l’Univers Incréé. Il est attaché à l’Idée de Matière, de Corps : c’est l’Antithèse du Transcendant. Le Cube, plus encore que le Carré est Symbole de Stabilité. La Pierre Cubique Symbole Important en Maçonnerie comporte la notion d’Achèvement et de Perfection. Le Mandala Constitué par l’association du Cercle et du Cube nous conduit à associer dans nos Méditations les Concepts de Terre, d’Espace, de Limites, de Stable avec les Concepts de Ciel, de Temps, d’Illimité, de Mouvement. Il Peut Devenir, ce Synthème, une Base de Méditation sur les Processus Relationnels pour Tous les Niveaux que ce Soit." - http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm -

Bas-monde : Le Fanâ' - terme Soufi - est l'Anéantissement,  l'Evanouissement. Elévation de l'Esprit dans la Contemplation des choses divines, qui détache une Personne des objets sensibles jusqu’à ce que s’Anéantissent ses Attributs humains au profit des Attributs divins. Le Fanâ' est un concept élaboré par les théologiens Soufis pour échapper à toute idée de Fusion Mystique entre l'homme et Dieu qui serait condamnée par les ulémas sunnites. Cet état est généralement suivi par celui du Baqa’Existence », « Subsistance ») qui permet au Disciple d’Intégrer son état d'Eveil tout en l’harmonisant avec les Contingences Spatio-temporelles, les affaires du « Bas-monde ». - "Trois Religions, l'Animisme, le Brahmanisme et le Bouddhisme, se sont mariées Harmonieusement, se sont même renforcés mutuellement, pour aider le Khmer à vivre en Harmonie avec le Cosmos, le Cycle des Saisons, les Forces de la Nature. L'Animisme lui permet d'expliquer et d'organiser sa Vie en ce Bas-monde, Le Bouddhisme l'aide à Espérer en un Monde Futur meilleur, Le Brahmanisme reste le Cadre et le support de certains Rituels. [...] Il convient de noter que le Bouddhisme est la seule Religion qui se soit propagée uniquement par la Prédication et la persuasion, sans avoir à faire usage des armes... Mais il s'agit plus d'une Morale que d'une Religion. Le Bouddha "l'Homme qui a Connu l'Illumination" est une appellation générique qui recouvre de nombreux Saints Hommes. Mais, en général, ce terme fait référence à Gautama Siddarta Qui serait vers 543 avant Jésus Christ en Inde (époque de Confucius en Chine et cent ans avant Socrate)." - http://vorasith.online.fr/cambodge/rel/religion.htm -

Basilic : Symbole des dangers mortels de l'Existence, débauche voir aussi : Licorne : innocence, pureté, virginité. Union de la Pureté Féminine et de la Spiritualité Masculine.

Bassons : "Dans la Loge, le groupement instrumental prend le nom d’Harmonie, entendue au sens militaire c'est-à-dire réunion d'instruments de Bois et de Cuivre (Hautbois, Cors et Bassons) par opposition à la Fanfare (Cuivres seuls) ou à la Batterie (Cors de chasse, Clairons, Trompettes, Fifres, Tambour, Grosses Caisses, Cymbales)." - J&J Mar\ - "La colonne d'Harmonie - RL\ 813 "Les FF\ Lib\" - Ori\ Bez\ 6013 -

Bataille : Le Destrier est un Cheval de Bataille - "Un Vieil Indien Explique à son petit Fils que chacun de nous (voir Noùs - Ndlr -) a en Lui Deux Loups qui se livrent Bataille.  Le premier Loup Représente la Sérénité, l’Amour et la Gentillesse.  Le second Loup Représente la Peur, l’Avidité et la Haine. « Lequel des Deux Loups gagne ? » demande l’Enfant. « Celui que l’on Nourrit. » Répond le grand Père". - Sagesse indienne  - « L'Idéal ou un Idéal, n'est pas la Vérité de Soi. C'est une Idée, une Représentation Mentale, une Projection, une Image, un Film, que notre Ego nous Propose afin d'avancer sur le Chemin de la Vérité. Par exemple, lorsque nous sommes célibataires, nous nous faisons un Idéal du Mariage, une Idée de Celui-ci, mais une fois Marié, nous vivons la Vérité du Mariage. Elle ressemble, un petit peu, très peu ou pas du tout à l'Idéal que nous avions Projeté. C'est soit décevant, mieux, ou meilleur que l'Idée que nous en avions, mais ce n'est jamais Conforme. Si nous Acceptons le Vrai, le Réel, nous (voir Noùs - Ndlr -) sommes Libéré de nos Illusions Projetées par notre Ego, appelé aussi Mental ou Moi. Si nous Acceptons le Vrai, le Réel,  nous ne nous Battrons plus contre des Moulins. » - Discussion entre des Maî\  et deux App\- Que à l'Etu Log 6015 - RL 813 - Ndlr –  Voir Jolly Jumper - Rossinante, Don Quichotte, Buffle, Licorne, Ego, Anxiété, Ivanhoé, Cheval, Chevalerie, Lucky Luke, Al-Borack, Bhagavad Gîtâ, Dragon, Georges, Centaure, Bataille, Jihad, Destrier.

Bâtir : "On ne Bâtit Rien sur le Sable du Scepticisme !" - Film "Il est minuit docteur SCHWEITZER" - 1952 -

Bâton : Majestic  dans la Langue des oiseaux  "Mage Stick" Bâton de Mage.- Ndlr -

Batterie : "Dans la Loge, le groupement instrumental prend le nom d’Harmonie, entendue au sens militaire c'est-à-dire réunion d'instruments de Bois et de Cuivre (Hautbois, Cors et Bassons) par opposition à la Fanfare (Cuivres seuls) ou à la Batterie (Cors de chasse, Clairons, Trompettes, Fifres, Tambour, Grosses Caisses, Cymbales)." - J&J Mar\ - "La colonne d'Harmonie - RL\ 813 "Les FF\ Lib\" - Ori\ Bez\ 6013 -

Béatitude, ou Félicité (Ânanda), est l’état Libre de Désirs. C’est la Plénitude de Paix. [...] Être, Conscience et Béatitude sont inséparables. Individuellement, ils sont sans Valeur. C’est pourquoi Il Est connu, Lui, en tant qu’ Être - Conscience - Béatitude (Saccid- ânanda). - Ellâm Onru (Tout est Un) Texte Tamil anonyme du XIXe siècle sur l’Advaïta -Vedânta - Comme le disent les Pères de l’Église et particulièrement Denys le Théologien : « De Dieu on ne peut rien dire de ce qu’il est, mais seulement ce qu’il n’est pas » ; on ne peut en parler qu’en terme négatifs… C’est une expérience des sens conduits à leur limites : Au-delà et au-dedans du visible, on le Connaît et l’on l’Aime comme Invisible. Au-delà et au-dedans de la Parole et des sons, on le Connaît et on l’Aime comme Silence... Au-delà et au-dedans de Tout ce que nous pouvons toucher, nous le « contactons » comme l’Incréé, impalpable et intangible. Au-delà et au-dedans de Tout ce que nous goûtons, nous le savourons comme Ineffable. Au-delà et au-dedans de Tout ce que nous respirons, nous le pressentons parfois comme un arôme, une Essence, qui nous Extasient. Dans cette approche du Réel, les sens ne sont pas un obstacle à la Connaissance et à l’adoration, à condition qu’ils demeurent dans l’Ouvert, non arrêtés par l’objet de leur « saisie » qui alors deviendrait une « Idole », un obstacle à un Plaisir plus grand. Ce « Plaisir plus grand » qu’on appelle la Béatitude, cette Béatitude que certains appellent « Dieu »...- Jean-Yves LELOUP - "Lettres à un ami athée".- L'impossibilité où je suis de prouver que Dieu n'est pas me prouve son Existence, La BRUYERE - Le Fanâ' - terme Soufi - Pour la tradition chrétienne orthodoxe le Paradis est un état de Conscience ou plus exactement un état de non dualité avec l’Absolu.  La Vie Spatio-temporelle ouvre (ou perd) ses limites et entre dans la Vie Infinie – c’est ce qu’on appelle encore la Béatitude. ...L’entrée dans ce Paradis, ou participation à l’Être Bienheureux ne détruit pas les capacités de Connaissance et d’Amour de l’Etre humain, c’est dire que le Paradis ne détruit pas le Désir ; l’Eros y est plus vivant que jamais.  - Jean-Yves LELOUP - "Peut-on dire que le paradis est érotique ? Le paradis est-il érotique ?" -  http://www.jeanyvesleloup.com/fr/texte.php?type_txt=1&ref_txt=80 - Le Réel est notre Vraie nature, il est Lumière (Esprit - Conscience), Amour (JoieBéatitude), Vie (ForceEnergie), Liberté (EspaceVastitude). - Jean-Yves LELOUP - "Lettre aux Thérapeutes" - 1.  http://www.jeanyvesleloup.com/fr/texte.php?type_txt=1&ref_txt=38 -  Voir aussi  Israël + Solve .

Beauté : « Le Beau est la Splendeur du Vrai » disait Platon : affirmation que le génie de la langue grecque a complétée en Forgeant un terme unique, Kalokagathia, qui fait du Bon et du Beau les deux Versants d'un seul Sommet. Au degré ultime de la Synthèse, celle de la Bible, le Vrai et le Bon s'offrent à la Contemplation, leur Vivante Symbiose marque l'Intégrité de l'Etre et fait jaillir la Beauté. «L'Oiseau sur la branche, le Lys dans les champs, le Cerf dans la forêt, le Poisson dans la Mer" les troupes innombrables d'Hommes joyeux proclament avec Allégresse : Dieu est Amour ! -  http://royaumeinterieur.blogspot.com/2006/09/vision-biblique-de-la-beaut.html - La Prière du cœur avec Tipheret : la Beauté - J-L\ TAU " La souffrance" - RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ - [...] "La Musique, comme toute Forme d’Art, demande simplement une Présence-Ecoute pour accueillir la Beauté dans sa globalité. Elle est alors Agissante en nous sans que nous intervenions d’une manière Volontaire." - J&J Mar\ - "La colonne d'Harmonie - RL\ 813 "Les FF\ Lib\" - Ori\ Bez\ 6013 - "On a retenue de moi qu'Aphrodite Pandéme, c'est à dire la Populaire, Celle qui ne Préside qu'à la continuation de la Race et au Plaisir, Oubliant que Je Suis aussi Aphrodite Ourania, la Céleste, qui Préside aux Retrouvailles de l'Homme avec son Âme et de l'Âme avec son Origine Divine. Ma Beauté Extérieure seule, à retenue le Regard des Hommes, mais cette Beauté que l'on m'a Donné, que l'on a fait sortir de la Pierre, cache une Beauté Spirituelle qui dépasse les Sens, et Est en fait l'Expression de l'Amour Pur. [...] Mais qu'ont-ils fait de Toi, Arété, Déesse de la Vertu, de cette Vertu qui Représente la Perfection, l'Excellence, qui doit permettre aux Hommes d'Élever ce qu'il y a de plus Noble en eux, d'aller Vers cette Connaissance qui permet la Réalisation de Soi, Vers ce Point que Personnifie ta sœur la Déesse Harmonie, Point d'Equilibre entre les extrêmes qui permet de Trouver cette Beauté Intérieure  qui Sommeille en chacun des Hommes. - Gér\ PUI\- "L'amour et la vertu" P 14 La Per\ Lan\ Ori\ Mon\ 6014 -" - "Dans les Chapitres de Rose-Croix (18ème degré écossais), les noms des Trois Vertus Théologales sont associés respectivement aux Trois termes de la devise « Liberté, Egalité, Fraternité » ; on pourrait aussi les rapprocher de ce qu’on appelle « les Trois principaux Piliers du Temple » dans les Grades Symboliques « Sagesse, Force, Beauté. » — À ces Trois mêmes Vertus, Dante fait correspondre saint Pierre, saint Jacques et saint Jean, les Trois Apôtres qui assistèrent à la Transfiguration." - René GUENON - "L'Esotérisme de Dante - Rapprochements Maçonniques et Hermétiques" - Pour Vitruve il y avait Deux Genres : le Dorique, Principe Masculin, Ionique Principe Féminin. Dualité que nous (voir Noùs - Ndlr -) Connaissons si bien et qu’il nous (voir Noùs - Ndlr -) faut Dépasser en passant au Ternaire. Nous (voir Noùs - Ndlr -) Devons au sculpteur Callimachos l’Ordre Corinthien.  Il était Originaire de Corinthe, ce dernier Inventa un Chapiteau orné  de Feuilles d’Acanthes, Qualifié de Virginal. [...] Il s’agit de l’Expression de la composante de notre Nature Humaine qu’avaient les Anciens : - Corpus - Anima - Spiritus - [...] Ceci fait bien sur écho à nos Trois Lumières , Sagesse Ionique, Force Dorique, Beauté Corinthien.  - Flo.HAR\ - "Les 5 Ordres d'Architectures" - RL\ 813 "Les FF\ Lib\" - Ori\ Bez\ 6015 - "Le Maillet Symbolise la Force, le Ciseau la Sagesse, la Pierre Brute à tailler la Beauté. Le Vénérable Maître et nos Deux Frères Surveillants donnent Existence à la Sagesse, à la Force, à la Beauté." - Alain Fro\ "Le Maillet" - 06-6015 - R\L\ 1128 - Ori Blois - Voir Septénaire d'Attributs Divins -

Beaux-arts : Les Arts libéraux  se distinguent des Arts serviles et des Beaux-arts. Les disciplines qui ont en commun la transformation d'une Matière tangible comme l’ébénisterie, la poterie sont à ranger parmi les Arts serviles. Par opposition, la Matière sur laquelle portent les Arts libéraux  est Intellectuelle et intangible. Alors que les Arts libéraux  visent la Connaissance du Vrai, les Beaux-arts visent la Contemplation du Beau. Ce qui implique la peinture, la danse et d'autres Beaux-arts... Dan\ PAR\ - "Les Arts Libéraux" RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ 6012 -  Voir Trivium, Quadrivium.

Bègue : Règle des "Trois "B" "Bègue, Borgne et Boiteux" établie par l'Eglise pour écarter les tares physiques, les déséquilibrés - Règle appliquée aussi par les Opératifs, on en retrouve la trace dans "Ahiman Razon" - Bénit des Dieux - Catherine CLEMENT - «Le voyage de Théo» - Editions du Seuil  P. 237 + 368 - Chez de nombreux peuples, la fonction de Sorcier était réservée à celui qui, de par son tempérament, enfreignait les tabous sociaux et culturels en place. Ainsi en était-ils de ces hommes un peu Dingues ( on sait que Merlin avait "un grain" ), de l’homosexuel, ou de la Personne présentant quelque anomalie physique, cécité, claudication, etc. On disait alors que cette Personne portait la marque des Dieux ; elle pénétrait dans l’espace interdit. Elle était "Maudite", c’est à dire "Bénie" des Dieux. Elle en portait la marque et était donc mise à part pour devenir le Chaman, le Saint de la tribu. - Circumambulations - Notes sur le cercle magique - Par Hôte-cerf  © Jean-Luc COLNOT septembre 2000, texte paru dans la revue Murmures d'Irem - La Symétrie est Mort, la Dissymétrie est Vie, affirmait l’Enseignement pythagoricien, auquel il est fait référence dans notre Rituel... - Mat\ GAB\  "L'Etoile." - RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ - - Excellent article dans : http://www.dictionnairedessymboles.fr/article-le-symbolisme-du-boiteux-55789368.html - en cas d'indisponibilité " boiteux.doc" - Disponible sur demande - Ndlr -"De même la Franc-maçonnerie essaie de déterminer qui est Initiatiable en tenant compte de ses Mœurs, de son mode de vie et de ses moyens d’existence. Certaines Infirmités, comme les Trois "B", évoquées plus haut, étaient incompatibles avec l’exercice d’un Métier manuel et la Franc-maçonnerie Spéculative les a conservés comme marque d’une Dysharmonie Spirituelle Exprimée par le Corps , ce qui est très près des “conditions Karmiques” évoquées a contrario (au contraire) par le Bouddha .- " Hans Wolfgang Schumann, Le Bouddha historique, Ed. Sully, p. 198. - (envoi d'un App suite à une discutions en Salle Humide sur la règle des "Trois B"  RL813-6014) - Réponse RA : Oui c’est ça, à part que dans le REAA tu ne trouveras nulle part quelque chose sur le sujet ! La seule trace que j’ai trouvé c’est dans « Ahiman Razon », qui est notre livre des "Anciens" (par rapport aux "Moderns" Andersoniens (Anglicans).  C’est peut-être encore d'usage, dans une Maçonnerie liée à des Rites plus Religieux, mais pas chez-nous, à ma Connaissance ! Va voir dans le Glossaire « Boiteux, Borgne, Bègue », et l’explication de « Colnot », ainsi que celle de « Matthias ».  C’est à mon sens les seules  explications Esotérique corrects que l’on puisse en donner, ce qui justifie le fait que cela n'existe plus chez nous... ce fut passager, par analogie aux  Opératifs, mais je le répète, l’Opératif manuel n’a  rien à voir avec nous,  sauf le but anagogique. Nous ne descendons pas d’eux ! C’est du bricolage Andersonien… Le reste c’est à mon sens du délire Exotérique. Attention au Bouddhisme, ce n'est pas une Tradition mais une Philosophie.- Echange avec un Frère - Ndlr -

Bélier : "Le Bélier qui correspond à la Planète Mars, évoquant ainsi, avec le début de l’année romaine, le renouveau solaire. C’est une ardeur renouvelée, un dynamisme fort.[...] Ces Signes du Zodiaque sont en relation avec les Éléments : le Bélier avec le Feu..." - Jea\ Mey\ - "Les pas du F\M\" - Ori\ de Mon\ 6013 -

Bénédiction : L'Autorisation (idhn) spirituelle, comporte deux aspects inséparables l'un de l'autre : elle écarte l'initiative individuelle, faisant de l'autorisé l'instrument d'une Volonté supra‑individuelle, et transmet en même temps une Bénédiction, un pouvoir spirituel qui agit en vertu de cette instrumentalité. - Terry GRAHAM - Lettres d’un Maître soufi page 7 -  La Prière de Bénédiction avec Yesod : le Fondement - J-L\ TAU " La souffrance" - RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ -  Voir aussi Evangile selon St Matthieu "Questions de Juifs sur l'autorité de JESUS (21,23-27) " 21, 23 : Quand il fut venu au temple, comme il enseignait, les grands prêtres et les anciens du peuple s`approchèrent de lui et dirent : " Par quel pouvoir faites-vous cela, et qui vous a donné ce pouvoir? " 21, 24: Jésus leur répondit : " Je vous demanderai, moi aussi, une seule chose; si vous me la dites, je vous dirai, moi aussi, par quelle autorité je fais cela : 21, 25: Le baptême de Jean, d`où était-il? du ciel, ou des hommes? " Mais ils faisaient en eux-mêmes cette réflexion : Si nous disons : " Du ciel, " il nous dira : " Pourquoi donc n`avez-vous pas cru en lui? " 21, 26: Et si nous disons : " Des hommes, " nous avons à craindre le peuple, car tout le monde tient Jean pour un prophète. " 21, 27: Ils répondirent à Jésus : " Nous ne savons pas. " Et lui leur dit : " Moi non plus, je ne vous dis pas par quel pouvoir je fais cela. " Ici on voit toutes les autorités civiles et religieuses qui abordent jésus en lui posant la question clé ? Ils veulent savoir de quels types: de pouvoir, de force et d autorité anime jésus, lorsqu’il en signe et guérit jusque dans le temple !! En somme, l’autorité vient-elle de DIEU ou de Satan ? La réponse de Jésus est cinglante, et livre ses interlocuteurs à une conclusion qui, selon le raisonnement donnera elle-même la réponse. Les notables flairent le dilemme et comprennent qu’ils sont piégés § que répondre alors, et devant leurs propres embarras, ils préfèrent éluder la réponse ; pourquoi ? Reconnaître que le Baptiste tenait son autorité du Ciel, donc directement de Dieu, les conduisait à devoir aussi reconnaître le Messie dont jean se faisait le précurseur… ne pas le reconnaître était bafouée la foule qui tenait le Baptiste comme un grand prophète qui parlait au Nom de dieu lui-même !! Lâchement et en se dérobant, ils répondent ne pas savoir, car devant le peuple assemblé, la réponse donner serait un aveu flagrant de leurs propres ignorances. Jésus alors répond par une formule qui laisse les notables devant le dilemme de leurs propres duretés de cœur, trop arrogant et vaniteux pour revenir à Dieu...Là commence alors la passion du Christ. - "Le Disciple de la Torah est donc comparable à un Âne. Ce que disait le Prophète - Isaïe 1:3 - "Le Bœuf Connaît son possesseur, Et l’Âne la Crèche de son Maître : Israël ne Connaît rien, Mon Peuple n’a point d’Intelligence." - Dans les Bénédictions de Jacob à ses Fils, à propos de Juda : - Genèse 49:11 - "Il attache à la Vigne son Âne, Et au meilleur cep le petit de son Ânesse (Ânon); Il lave dans le Vin son Vêtement, Et dans le Sang des Raisin son Manteau." - http://aleph.beyt.chez-alice.fr/ane.html -

Beith : tout support de Aleph, de l’intemporel. Dire Abba c’est évoquer l’énergie divine, qui est au-delà de tout et en tout. Chr\ Mil\ Le retour vers la Maison du père. - ...la maison de dieu « Beith-el » qui est la pierre dressée de Jacob devient « Beith-lehem » la maison du pain. La pierre substantielle est devenue pain spirituel.- Joa\ Mar\ RL\ CEPHAS Ori\ Rog\ 2012. -

Berceau : Des bêtes fortes, de labeur, humble, au service, avec le Berceau des cornes sur leur crâne, Graal elles mêmes par nature Le Bœuf est un Taureau Maîtrisé, c'est la force domestiquée au service du bien. - Ndlr -

Béreshit : La Matière étant antérieure à la Forme, nous sommes le Béreshit de la Genèse, et il ne tient qu’à Nous de « rentrer dans les Voies qui nous sont tracées » y compris celle de notre Conscience.- Gil\ POR\ "Ecouter la voix de sa conscience" - Ori\ Sèt\ RL\ Tethys 6012 -

Besil : Preston mentionne l'usage d'un Besil en tant que première Pierre, ce qui laissa bien des Exégètes dans la conjecture, il s'agit d'évidence d'un Bétyle....- "Ordo Ab Chao" - N° 62 - Sup\ au 12° Deg\- "L'Arc\ et la FM\- La Pie\ de Fon\..." par J\ SOL\ - P 216 -

Bête : Une Bête, ça n'existe pas, c'est une idée à nous ! Christiane Rochefort. - Quand on retire l'animalité de l'Homme il devient Bête, c'est de cela dont j'ai Peur. - TOPOR - Arte le 5/02/97. - "L'Ennemi est Bête, il Croit que c'est nous l'Ennemi, alors que c'est Lui" - Pierre Desproges cité par Hen\ Gay\ 2014 - voir Noùs - Ndlr -

Bétyle : Bétyle, Pierre Noire d'origine météorique...Pierre centrale ou adorée d'un Temple... Pierre du songe de Jacob dite de "Beth-El"... La Qa'aba de La Mecque est le Bétyle d'Agar. On comprend là toute l'importance symbolique d'une Pierre Messagère du Ciel... L'homme est un Bétyle tombé du Ciel pour servir de Fondation à une construction qui le ramène vers le haut (Doctrine de la réintégration, ou de la Résurrection). le Feu du Ciel l'a brulé, il est Tombé, Noir (calciné) il devra retrouver la Pureté (la Grâce). L'homme initié est un Bétyle Conscient, il amortit, il absorbe les fautes des autres (Qa'aba)   - "Ordo Ab Chao" - N° 62 - Sup\ au 12° Deg\- "L'Arc\ et la FM\- La Pie\ de Fon\..." par J\ SOL\ - P 217/20 - Besil -

Besoin :  "L'Initié ne Fonde pas son Espérance sur l'Attente d'Une Récompense, mais sur le Besoin de Dépassement qu'Il ressent en Lui-même." - Rit. 15°/18° - 2014- p.54 - REAA -

Beth-luis-nion : Bouleau-Sorbier-Frêne Beth-luis-nion , ancien alphabet Irlandais d’origine Phrygienne, les Ollaves Irlandais en ont fait une langue pour sourds-muets. Le nom sacré du  Dieu transcendant était « JIEVOAO » chez les Hyperboréens et fut transformé par les Grecs en « JEHUOVAO » prononcé « JEBUOTAO . Cette appellation est très proche du Iahu ou Jahweh des juifs, autrement dit le nom imprononçable de Dieu. - Richard KHAITZINE - "la langue des oiseaux" -  A lire ce mot « JIEVOAO » en homophonie,  Surprise ! - Ndlr - Voir aussi Tétragramme sacré. - En lien avec :

Bhagavad-Gîtâ : Bhagavad-Gîtâ : Les Upanishads, la Bhagavad-Gîtâ et les Brahma-Sutra sont les Textes Sacrés qui composent la Doctrine Métaphysique du Vedânta « Fin du Véda ».- Ellâm Onru (Tout est Un) Texte Tamil anonyme du XIXe siècle sur l’Advaïta -Vedânta - La Bhagavad-Gîtâ (श्रीमद्भगवद्गीता, srîmadbhagavadgîtâ en devanāgarī, terme sanskrit se traduisant littéralement par « chant du Bienheureux ») est la partie centrale du poème épique Mahâbhârata. Ce texte est un des écrits fondamentaux de l'Hindouisme souvent considéré comme un « abrégé de toute la doctrine védique ». La Bhagavad-Gîtâ est composée de 18 chapitres.(5 à 2 siècle avant JC). Arjuna le héros, doit-y maîtriser son attelage. Voir Jolly Jumper - Rossinante, Don Quichotte, Buffle, Licorne, Ego, Anxiété, Ivanhoé, Cheval, Chevalerie, Lucky Luke, Al-Borack, Bhagavad Gîtâ, Dragon, Georges, Centaure, Bataille, Jihad, Destrier

Bhagavan : « Seigneur, Enseigneur ». Titre donné à un Saint Homme. - Ellâm Onru (Tout est Un) Texte Tamil anonyme du XIXe siècle sur l’Advaïta -Vedânta -

Bhakti : La pratique avec Foi, mais sans Connaissance, est nommée Bhakti ; la même avec Connaissance est nommée Jñâna. Il y a deux sortes de Bhakti : l’une est la dévotion à Dieu avec nom et forme, l’autre est l’amour pour tous les êtres (Karma). - Ellâm Onru (Tout est Un) Texte Tamil anonyme du XIXe siècle sur l’Advaïta -Vedânta -

Bhûman : Alpa- Sanskrit - Petit, Limité, par opposition à l'Infinitude (Bhûman). Henri LE SAUX - "La montée au fond du Cœur.", - Glossaire -

Bhutâni : "A propos du Mythe - Cette Image Traditionnelle, que  l'on  doit,  comme  beaucoup  d'autres,  faire  remonter  au  Temps  où  « Caverne »  et « Habitation » étaient Une seule et Même chose, est sous-entendue dans les Symboles familiers de la Mine et de la Recherche du Trésor Enfoui (MU., VI, 29, etc.). Les Pouvoirs de l'Âme (Bhutâni, terme Qui Signifie également « Gnômes») au Travail dans la Montagne-esprit, sont les Prototypes des Nains Mineurs Qui Protègent la « Blanche-Neige » - Psyché - quand elle a mordu dans le Fruit du Bien et du Mal et Tombe dans son Sommeil de Mort, où elle Demeure jusqu'à ce que l'Eros Divin la Réveille, et que le Fruit Tombe de ses Lèvres. Qui a jamais Compris le Mythe Scripturaire en Reconnaitra les Paraphrases dans tous les Contes de Fées du Monde, Qui n'ont pas été Créés par le « Peuple », mais Hérités et Fidèlement Transmis par Lui à Ceux à Qui ils étaient Originellement Destinés. L'Une des Erreurs Majeures de l'Analyse Historique et Rationnelle est de Supposer que la « Vérité » et la « Forme Originale » d'une Légende peuvent être séparés de ses Éléments Miraculeux. C'est dans le Merveilleux Même que Réside la Vérité. « Ainsi l'Amoureux des Mythes, qui sont des concentrés de Prodiges, est du Même coup un  Amoureux  de Sagesse ». Le Mythe Incarne la plus haute Approximation de la Vérité Absolue Qui puisse se traduire en Paroles." - "Hindouisme et Bouddhisme" de A. K. Coomaraswamy -

Bien : "Quelqu'un vient un jour trouver Socrate, le Grand Philosophe et lui dit : « Sais-tu ce que je viens d'apprendre sur ton Ami ? ». Un instant, répondit Socrate. Avant que tu me le racontes, j'aimerai te faire passer un test, celui des trois Passoires. « Les trois Passoires ? ». Mais oui, reprit Socrate. Avant de me raconter toutes sortes de choses sur les autres, il est bon de Filtrer ce que l'on aimerait dire. C'est ce que j'appelle le test des trois Passoires. La première Passoire est celle de la Vérité. As-tu vérifié si ce que tu veux me dire est Vrai ? « Non, j'en ai seulement entendu parler... ». Très bien, tu ne sais donc pas si c'est la Vérité. Essayons de Filtrer autrement en utilisant une deuxième Passoire, celle de la Bonté. Ce que tu veux m'apprendre sur mon Ami, est-ce quelque chose de Bien ? « Oh non, bien au contraire ! ». Donc, continua Socrate, tu veux me raconter de mauvaises choses sur lui et tu n'es même pas certain qu'elles soient Vraies. Tu peux peut-être encore passer le test, car il reste une Passoire, celle de l'Utilité. Est-il Utile que tu m'apprennes ce que mon Ami aurait fait ? « Non pas vraiment. » . Alors, conclut Socrate, si ce que tu as à me raconter n'est ni Vrai, ni bien, ni Utile, pourquoi vouloir me le dire ?"  - "Les dialogues de Socrate" - les trois filtres : Vérité, bonté, utilité  - "Hiram Devient sous le Voile de l'Allégorie, le Principe du Bien et les Trois Mauvais Compagnons le Principe du Mal. Le Sanctuaire du Temple Est la Conscience de l’Homme, Séparé du Saint des Saints par la Nef qui Incarne la Raison." - Gér\ Cas\ -P14 Ori\ Mon\ - 6014 - "Comment le MS concilie..." - "A propos du Mythe - Cette Image Traditionnelle, que  l'on  doit,  comme  beaucoup  d'autres,  faire  remonter  au  Temps  où  « Caverne »  et « Habitation » étaient Une seule et Même chose, est sous-entendue dans les Symboles familiers de la Mine et de la Recherche du Trésor Enfoui (MU., VI, 29, etc.). Les Pouvoirs de l'Âme (Bhutâni, terme Qui Signifie également « Gnômes») au Travail dans la Montagne-esprit, sont les Prototypes des Nains Mineurs Qui Protègent la « Blanche-Neige » - Psyché - quand elle a mordu dans le Fruit du Bien et du Mal et Tombe dans son Sommeil de Mort, où elle Demeure jusqu'à ce que l'Eros Divin la Réveille, et que le Fruit Tombe de ses Lèvres. Qui a jamais Compris le Mythe Scripturaire en Reconnaitra les Paraphrases dans tous les Contes de Fées du Monde, Qui n'ont pas été Créés par le « Peuple », mais Hérités et Fidèlement Transmis par Lui à Ceux à Qui ils étaient Originellement Destinés. L'Une des Erreurs Majeures de l'Analyse Historique et Rationnelle est de Supposer que la « Vérité » et la « Forme Originale » d'une Légende peuvent être séparés de ses Éléments Miraculeux. C'est dans le Merveilleux Même que Réside la Vérité. « Ainsi l'Amoureux des Mythes, qui sont des concentrés de Prodiges, est du Même coup un  Amoureux  de Sagesse ». Le Mythe Incarne la plus haute Approximation de la Vérité Absolue Qui puisse se traduire en Paroles." - "Hindouisme et Bouddhisme" de A. K. Coomaraswamy -  "Si tu aides la Vie, si tu aides à son Epanouissement, , tu fais le Bien !" - Film "Il est minuit docteur SCHWEITZER" - 1952 - Voir Minne -

bienfait : "Le Mot Charité, Etymologiquement, a le même Sens que le Mot Amour, et non Celui de Bienfait ou d'Indulgence." - Rit. 15°/18° - 2014- p.55 - REAA - Voir aussi St Paul, 1° épitre aux corinthiens (13 : 1-3).

Bible : La Bible est le nom français donné au regroupement de textes sacrés du judaïsme (24 livres), ou du christianisme (autour de quarante livres suivant les divers canons), en un seul Livre, bien que chacune de ces religions, voire chaque courant en son sein respectif, ait un rapport différent à ces textes fondamentaux. Le mot « Bible » désigne l’ensemble du corpus des textes religieux juifs (Bible hébraïque) ou judéo-chrétiens (Bible chrétienne). Il désigne, sous l’apparence d’un ouvrage unique, une collection d’écrits très variés (récits des origines, textes législatifs, récits historiques, textes sapientiaux, prophétiques, poétiques, hagiographies, lettres) dont la rédaction s’est échelonnée sur plusieurs siècles. La Bible hébraïque se nomme TaNaKh, acronyme basé sur les noms de ses trois parties constituantes, la Torah est la loi, les Neviim sont les prophètes, les Ketouvim sont les autres écrits. Un article spécifique a pour objet l'étude du Tanakh. La Bible hébraïque fut traduite en grec ancien à Alexandrie, suivant l'obligation faite à tout navire mouillant dans son port de livrer une traduction et un original des livres tenus à bord au dépôt de la Bibliothèque d'Alexandrie, et aussi pour permettre aux juifs résidant en Égypte d'étudier un texte devenu pour eux incompréhensible, car ils ne connaissaient plus l'usage de l'hébreu. Cette version dite des Septante fut utilisée plus tard par Jérôme de Stridon pour compléter sa traduction latine de la Bible à partir de l'hébreu (la Vulgate) et par les "apôtres des Slaves" Cyrille et Méthode pour traduire la Bible en slavon. Les chrétiens nomment Ancien Testament la partie de la Bible qui reprend les textes canoniques du Tanakh et d'autres textes antiques non repris par la tradition judaïque. La Bible chrétienne contient en outre un Nouveau Testament qui regroupe les écrits relatifs à l'avènement de Jésus-Christ. Le mot « Testament » traduit du latin testamentum, correspond au mot grec διαθήκη qui signifie « convention » ou « disposition écrite » (d'où « testament ») qui devint dans le contexte biblique « pacte » ou « alliance ».. Les églises chrétiennes se réfèrent souvent à la Bible comme à la parole de Dieu. - Je te rappelle également que dans la Bible il n’est nulle part question de Dieu, mais davantage de YHWH, d’Adonaï, de Shaddaï, d’Eyeh asher Eyeh, d’Elohim, de Shabbaot, chacun de ces noms étant une tentative pour mettre un mot sur une expérience. L’expérience de l’Inconnu, du Silence ineffable au cœur de tout ce qui vit et respire (YHWH). L’expérience d’un Sens qui nous oriente, nous structure et nous conduit (Adonaï). L’expérience du monde comme manifestation d’une Force et d’une Énergie incommensurable (Elohim). L’expérience d’une Présence qui nous enveloppe, nous soutient, presque d’une « Mère » qui nous porte (Shaddaï). L’expérience d’un Ordre, d’une Harmonie qui structurent les différents plans de l’être ou les différents « niveaux de réalité » pour parler comme les physiciens d’aujourd’hui (Shabbaot). - Jean-Yves LELOUP - "Lettres à un ami athée".- S'agissant du R\E\A\A\, cette pratique se doit d'être en conformité avec les Sept Principes dénommés Landmarks. Concernant les autres Rites, les critères, même s'ils sont naturellement différents, se doivent de respecter les Principes de la Franc-Maçonnerie Universelle, à savoir : l'Invocation du Grand Architecte de l'Univers, la Présence sur l'Autel des Serments des Trois Grandes Lumières, l'Equerre, le Compas et le Volume de la Loi Sacrée qu'est la Bible par référence à la Tradition, et la non mixité des Travaux Initiatiques." - Circulaire au Dép\ et au Ven°14 Bâle 30/11/6012 - Saint des Saints - Le minuscule Peuple d’Israël, tentant à grand peine de s’Etablir sur sa Terre Promise, Représente pour la Bible la goutte de Spiritualité qui Existe même au milieu d’un océan de barbarie, comme nous avons en Nous une minuscule Etincelle, qui peut être étouffée ou, au contraire, nous embraser tout entier. C’est le Iod, le Germe, la trace laissée en Nous.- Guy ESQ\ CR+ - "Le chemin de Babylone..." - SC702- Ori\ Mon\ - 6013 - "Symbolisé par cette petite Lumière Rouge derrière l'Autel, dans les Églises..." - Fre\ SOU\ - SC702- Ori\ Mon\ - 6013 - "On prétend en effet que le Visage de Dieu serait Formé de 32 Lettres qui n'ont pas toutes été Découvertes, ni Déchiffrées et Ordonnées. Si cela avait été le cas, l'Homme aurait Retrouvé sa Dignité de Fils de Dieu. Les Evangiles ont réussi à Déchiffrer 24 Lettres, le Pentateuque 22 et le Coran 28. Selon la Tradition Bouddhiste, la Mère de Bouddha observa 32 mois d'abstinence et devait être douée de 32 qualités. C'est ainsi que Bouddha Possédait dit-on 32 Vertus Caractéristiques. Le Satipatthâna est un des exercices Fondamentaux de Méditation du Hinayana (Bouddhisme : petit Véhicule). L'une de ses Etapes consiste à Orienter son attention successivement sur les 32 Parties du Corps. La bouche contient normalement 32 dents : 16 à la mâchoire supérieure et 16 à la mâchoire inférieure. Anniversaire de mariage : noces de cuivre. - Occurrence : Le Nombre 32 est employé 11 fois dans la Bible. Le Nombre 60 est employé 32 fois dans la Bible. La somme des occurrences de tous les Nombres de la Bible multiples de 21 donne 32. Dans l'Evangile de Matthieu, l'expression 'Royaume des Cieux' revient 32 fois. Les 32 mentions du Nom Divin Elohim dans le premier Chapitre de la Genèse. Le Verbe Libérer est employé 32 fois dans la Bible. - http://anagogie.online.fr/nombres/nb32.htm -

Bigarré : L'allemand Seele (Âme), comme l'anglais Soul sont en gothique Saiwala, en germanique primitif Saiwalô, apparenté au Grec Aiolos qui signifie Mouvant, Bigarré, Chatoyant. Le mot Grec Psyché signifie aussi, on le sait, Papillon. Saiwalô est, d'autre part, composé du vieux slave Bila = Force. Ces relations mettent en Lumière la signification Originelle du mot Seele (Âme) : l'Âme est une Force Mouvante, une Force Vitale. - YUNG - « L’homme à la découverte de son âme » -

Bila : L'allemand Seele (Âme), comme l'anglais Soul sont en gothique Saiwala, en germanique primitif Saiwalô, apparenté au Grec Aiolos qui signifie Mouvant, Bigarré, Chatoyant. Le mot Grec Psyché signifie aussi, on le sait, Papillon. Saiwalô est, d'autre part, composé du vieux slave Bila = Force. Ces relations mettent en Lumière la signification Originelle du mot Seele (Âme) : l'Âme est une Force Mouvante, une Force Vitale. - YUNG - « L’homme à la découverte de son âme » -

Binaire : "Deux est aussi le Principe Moteur sur la Voie de l’Individualisation. Les Symboles Binaires dans toutes les Traditions sont à l’Origine de Tout Mouvement." - http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm -

Bio : Le texte Grec utilise à dessein le terme "Zoé" qui signifie la Vie élevée et Spirituelle, par opposition à l'Energie Vitale en Grec "Bio" (Biologie, mais aussi violence car en grec la lettre "B" se prononce "V".)  - Phi\ MAN\ "Le prologue de l'évangile de Jean" Ori\ Mon\ App\ Eco\ 5999 -

Blanc : le Blanc représente la pureté, la Virginité et la transcendance, mais il est également lié à la pâleur du cadavre. Selon les civilisations c'est la mort, le deuil, la couleur du Centre du monde qui signifie l'ascension spirituelle vers la lumière et le retour à l'unité. Planète : Lune - Pierre : perle - Symbolique : sagesse, richesse - En général : symbole de l'élément terre, http://www.grand-armorial.net/symboliqueHeraldique.htm - « Sachez que la fin n'est que le commencement et que la mort est cause de Vie ; la Vie est le commencement de la fin. Voyez noir (à la naissance), Voyez Blanc (comme la vie) et Voyez Rouge, (pour une nouvelle réincarnation)». Lébarius. - Bougies Blanche : Rituel de consécration d'objets, pour la divination, la voyance, accroit les pouvoirs psychiques. - "La Robe blanche du Baptême, du Mariage, Signifie la Pureté, la Virginité par rapport à une Vie nouvelle, par rapport à l'Apocalypse, que vit la Personne au Moment Présent, lors de cette Cérémonie. Elle est le Symbole d'un recommencement, d'un renouveau, faisant table rase du Passé ! ...Ce n'est pas une Virginité Physique, telle que l'Interprètent certains Croyants !" - Aparté du prêtre aux parents, lors du baptême de Juliette Août 2011 Lignan/Orb -  "J'ai voulu exprimer avec le Rouge et le Vert les terribles Passions humaines...Vincent van Gogh. + ...N’est ce pas pour cela que dans la Divine Comédie, pour la fin de son voyage, Dante retrouve sa bien-aimée Béatrice parée du  Vert  du Blanc et du Rouge, c'est-à-dire de l’Espérance, de la Foi, et de la Charité... Le Blanc est le Blanc de la vraie Foi, Fides, le Fidélité, de l'abandon total à Dieu en lui témoignant une confiance sans limite indispensable pour entreprendre le voyage initiatique. Remarquons que Dante choisit précisément le fondateur des règles de l'Ordre du Temple, Saint Bernard, comme guide pour entreprendre la dernière phase de son voyage.- Gil\ POR\ "Légendes et décors..." P14- Ori\ Mont\6012 - Voir Argent - "Les trois premiers degrés se déroulent sur le plan des petits Mystères, c'est-à-dire sur l'Axe Horizontal. Comme disent les Anglo-saxons, c'est une Square masonry, une Maçonnerie de l'Equerre, Dimension de "l'Ampleur" dans le Symbolisme de la Croix. Ce qui s'oppose à une Arch masonry (comme l'Arche Royale par exemple) qui est une Maçonnerie du Compas (grands Mystères / Verticale), Dimension de l'Elévation dans le Symbolisme de la Croix. hors ce qui Symbolise cet Horizontalité, c'est le Pavé Mosaïque dont les Carreaux Blancs ont strictement la même Dimension que les Carreaux Noirs. Le Plan représenté par le Pavé Mosaïque, Plan Central s'il en est Un, est notre Axe Horizontal, sur lequel se déroule notre Etat d'Homme. C'est pour cela qu'il est appelé "Etat humain individuel". La moindre montée sur l'Axe des Etats de l'Être Constitue une "Exaltation" et relève des grands Mystères". - Mic\ GER\ - "Le tableau de loge du grade de Maître" Ori\ Mon\ -1° journée Cambacérès - 6013 - "De même que la Genèse succède à la Nuit, la Lumière succède à l'Obscurité. Elle a pour signature la Couleur Blanche. Parvenue à ce Degré, les Sages assurent que leur Matière est dégagée de toute Impureté, Parfaitement Lavée et très exactement Purifiée."- Fulcanelli : Le mystère des Cathédrales, cité par- Geo\ JUL\ "La chambre du milieu, lieu de transmutation : creuset, athanor, matras." Ori\ Mon\ -1° journée Cambacérès - 6013 - "Putréfaction : Blanche - Albédo - Séparation jusqu'à a totale Dissolution les Éléments Calcinés - La solution d'une Matière totalement Purifiée. " -http://www.franckbailly.fr/deh/www/Documents/planches/1/tablier/tablier.htm -  "le Sel, ou Semence Métallique, dont le Dragon Ecailleux Constitue l’Origine ; Il Est aussi appelé Soufre Blanc ; C'Est le Corps ou Résine de l'Or (la Toyson d'Or de Trismosin)." - http://hdelboy.club.fr/chimie_alchemy.htm - Disponible sur demande - Ndlr - "Ce Forgeron qui savait Chauffer  « à Blanc » les Matériaux pour les Unir durablement. Je soupçonne Ici une Corrélation avec l’Œuvre au blanc des Alchimistes." - Joë\ BER\ "Ordo ab Chaos" -  Ori\ Béz\ 6013  - "Le Noir absorbe la Lumière, on l’associe donc aux Ténèbres, à l’Obscurité. En Occident le noir est Noir de Deuil, c’est à dire à un départ sans Retour, une Perte définitive tandis que le Blanc Couleur de Deuil évoque au contraire une absence provisoire destinée à être comblée. Dans sa Qualité Symbolique de Couleur de Deuil le noir peut, du fait qu’il évoque un départ sans Retour, laisser suggérer qu’il s’agit du départ du Corps, de sa Matérialité Qui Deviendra Non présence. Le Noir c’est l’irrémédiable absence du Corps Physique." [...] "Le Noir et le Blanc, si l’on se réfère au Langage Hermétique, nous suggèrent que l’Initié doit Accomplir l’Œuvre au noir avant d’aborder l’Œuvre au blanc. En fait, il s’agit d’une alternance car le Retour au Noir devra être réitéré afin de multiplier les Opérations de Régénération et ce dans toutes les Directions, c'est-à-dire dans la Totalité de l’Être dans une Recherche de Perfectionnement de soi. On peut bien entendu sourire sur le Nom de Maître Parfait, Le Noir et le Blanc nous indiquent bien qu’il ne s’agit pas d’un Etat mais d’une Potentialité qui Suppose le Passage incessant de l’Œuvre au noir à l’Œuvre au blanc … et vice versa… et ce dans toutes les Dimensions de l’Être…"  [...] "Le Rouge est Ici le Rouge Solaire Diurne. C’est un Rouge clair, Mâle, Incitant à l’Action. Il est l’Image de l’Ardeur, de la Forme Impulsive et Généreuse de l’Eros Libre et Triomphant. C’est le Rouge Guerrier, le Rouge de la Conquête. Il Symbolise la Force Combattante et Triomphante contre les Forces du Mal. Il Signifie toute l’Ardeur que nous Devons déployer pour aller de l’avant vers la Connaissance. L'association du Rouge et du Blanc en termes de Symbolique Hermétique Evoque le Passage de l’Œuvre au noir à l’Œuvre au rouge." [...]  "La Couleur Bleue... est la plus Profonde des Couleurs, le Regard s’y Perd à l’Infini. Il en est ainsi pour le Bleu du Ciel, de l’Eau. Il est associé à l’Idée de Transparence. En Transposant au Plan Métaphysique, le Bleu n’est pas de ce Monde, Il suggère l’Idée d’Eternité, hors des Choses Humaines. Le Bleu... associé au Blanc... Forme de ce fait un Symbole associatif. Le Bleu et le Blanc sont des Couleurs Mariales, elles Expriment la Pureté par le Détachement de Valeurs de ce Monde. Il s’agit Ici du Blanc de l’Hermine ; ce Carnassier au Poil Blanc Immaculé dont la Robe Symbolise la Pureté dans la Conduite, dans l’Enseignement et la Justice, la Pureté Morale." [...] "Pour l’Alchimie le Rouge est la Couleur de la Pierre Philosophale, la Pierre qui porte le Signe du Soleil. Si le Grand Œuvre Commence par l’Œuvre au noir et Culmine par l’Œuvre au blanc, le Néophyte qui Parcourt les Etapes de Passage est Dénommer l’Homme Vert et l’Homme Rouge." - http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm -"Et il commença sa conférence. Au début, tout était Tohu-bohu, le Noir Régnait sur la Terre. Une Lumière jaillit des Ténèbres pour y Descendre, touchant le Sol pour rebondir dans les Cieux. Ainsi le Blanc Fut Créé, et la Sagesse Apparut. De cette Sagesse la ligne d’Horizon s’Eclaira. Le Feu des Volcans émergea et le Rouge Fut Créé, précédant le tour de l’Homme…. - "L'apprenti, les deux Surveillants et l’âne" - Guy Mat - RL 813 - 2014 - « Boukhari rapporte dans le Livre des Prophètes que le Prophète Muhammad (PBSL) a dit, "Al-Khidr" ( l''Homme Vert ") a été ainsi Nommé parce qu'il s’était assis une fois sur une Terre Blanche et Stérile, Qui par la suite devint Luxueusement Verte à cause de la Végétation. […] Enfin il est à Signaler Ici que de nos jours de nombreux Gnostiques de l'Islam ont également affirmé avoir Rencontré Sayidouna Al-Khidr au moins une fois dans leur Vie. Ce fut le cas du penseur français René Guénon (Abd al-Wahid Yahya en islam) qui n'a jamais souhaité aborder la question d'Al-Khidr dans son Œuvre plus que superficiellement, « parce que la chose le Concerne de trop près », disait-il dans l’un de ses commentaires. - http://www.islamdefrance.fr/main.php?module=articles&id=10 - "Le binôme, « Tablier de Peau Blanche - Apprenti Franc-maçon » – est en Miroir pour Celui qui a fait le Vœu d’être un Eternel « Apprenant ». Pour Comprendre le Message que nos Anciens ont Voulu nous Transmettre lors des prémices de la Réception-Initiation, il faut Trouver le Sens du « Passage par la Peau » pour être Reconnu pour Tel !" - Jean-Bernard-LOI\ - "Le « Mutus Liber » Du Franc-Maçon de R\A\P\M\M\" -  R\L\ Amon Râ - G\L\S\H\ - Ori Mont - 6015 -Voir  http://heraldie.blogspot.fr/2014/05/lhomme-vert.html - "L’Apprenti Franc-maçon prenant Place en Tête des Stalles au Septentrion dans sa Respectable Loge, prend Conscience que son Tablier de Peau Blanche est un « Habit de lumière » ! C’est son Premier Instant Meditatif Qui Lui Permettra de Contempler ce Carré Blanc surmonté d’Un Triangle Blanc." - Jean-Bernard-LOI\ - "Le « Mutus Liber » Du Franc-Maçon de R\A\P\M\M\" -  R\L\ Amon Râ - G\L\S\H\ - Ori Mont - 6015 - Voir les Couleurs de l'Alchimie, Ouroboros -   

Blanche-Neige : "A propos du Mythe - Cette Image Traditionnelle, que  l'on  doit,  comme  beaucoup  d'autres,  faire  remonter  au  Temps  où  « Caverne »  et « Habitation » étaient Une seule et Même chose, est sous-entendue dans les Symboles familiers de la Mine et de la Recherche du Trésor Enfoui (MU., VI, 29, etc.). Les Pouvoirs de l'Âme (Bhutâni, terme Qui Signifie également « Gnômes») au Travail dans la Montagne-esprit, sont les Prototypes des Nains Mineurs Qui Protègent la « Blanche-Neige » - Psyché - quand elle a mordu dans le Fruit du Bien et du Mal et Tombe dans son Sommeil de Mort, où elle Demeure jusqu'à ce que l'Eros Divin la Réveille, et que le Fruit Tombe de ses Lèvres. Qui a jamais Compris le Mythe Scripturaire en Reconnaitra les Paraphrases dans tous les Contes de Fées du Monde, Qui n'ont pas été Créés par le « Peuple », mais Hérités et Fidèlement Transmis par Lui à Ceux à Qui ils étaient Originellement Destinés. L'Une des Erreurs Majeures de l'Analyse Historique et Rationnelle est de Supposer que la « Vérité » et la « Forme Originale » d'une Légende peuvent être séparés de ses Éléments Miraculeux. C'est dans le Merveilleux Même que Réside la Vérité. « Ainsi l'Amoureux des Mythes, qui sont des concentrés de Prodiges, est du Même coup un  Amoureux  de Sagesse ». Le Mythe Incarne la plus haute Approximation de la Vérité Absolue Qui puisse se traduire en Paroles." - "Hindouisme et Bouddhisme" de A. K. Coomaraswamy -  voir Minne

Blasphématoire : "Pour les Chrétiens : Symbole d'Immortalité et de Renaissance [... ] la Couronne d'Epines du Christ était faites d'Acacia dans le double objectif Blasphématoire de se moquer du Bois Sacré avec lequel fut Construit l'Arche d'Alliance et de rabaisser Jésus [... ] Faisant couler sur son Front des Perles d'Espérances. Chez les Initiés Jubéens, Cet Acacia ils le Nommèrent Houzza, étrange correspondance avec l'Acclamation Ecossaise ! Pour les Arabes, l'Acacia est Nommé le Rameau des Initiés... Chez les Hébreux Le Shittah est le Bois Sacré du Tabernacle... " - Rob\ PER\ - "L'acacia m'est connu" R\L\ Zénith - Ori\ Béz\- 6011-

Bleu : Planète : Jupiter - Pierre : saphir - Symbolique : fidélité, persévérance, loyauté - En général : à la fois profond et immatériel, le Bleu, couleur de l'Azur représente l'intelligence, la paix et la contemplation. C'est le ciel, l'infini, le vide d'où jaillit l'existence et auquel il retourne. - http://www.grand-armorial.net/symboliqueHeraldique.htm Bougies Bleue Ciel : Réussite dans la maison, soutient, protection. -  Bougies Bleue Azur : Favorise les études.-
 Bougies  Bleue Roi : Facilite les réussites au procès et litiges administratifs. - Bougies Bleue  Marine : Protège des mauvaises influences extérieures.

Blé : Psaume, LXXVIII, 16, l'on souhaite que le nouveau bâtiment contribue à apporter la prospérité et que la justesse attire une Abondance d'ordre divin ; c'est l'une des origines de la Présence du Blé dans le rituel. Nombre XV, 7 : Le parfum du Vin plait au Seigneur ; la Présence Consécratoire du Vin dans la cérémonie crée un pont, un lien direct avec le monde d'en haut, avec l'archétype du Temple. car pour perdurer, la construction terrestre doit recevoir l'onction du Seigneur. Exode, XXX, 25-26... ceci est la justification de l'Huile dans le rituel   - "Ordo Ab Chao" - N° 62 - Sup\ au 12° Deg\- "L'Arc\ et la FM\- La Pie\ de Fon\..." par J\ SOL\ - P 216 -  Les Sept Végétaux : Aloès - Grenade - Raisin - Blé - Acacia - Laurier - Olivier - Pas\ SAL\ "Sous le Laurier et l'Olivier" " - P14 Ori\ Mon\ 6013.- "J'ai retrouvé les notes qu'avaient prises un frère [...], d'après  un Alchimiste dont il suit l'Enseignement, [...] Voici le texte : "Alors Noé lorsqu’il Trouve la Terre, le premier truc qu'il fait c’est de planter une Vigne, Pourquoi ? Parce que c’est l’Alliance entre le Haut et le Bas ! Il en tire donc le Vin première Etape, Énergie Céleste, après l’Énergie Terrestre, il prend le Blé (Noé) et avec le Blé on en fait du Pain, pour faire du Pain il faut les Quatre Éléments, du Feu (la cuisson) de l’Air (la fermentation) de l’Eau (pour le mélanger avec la farine) et de la Terre (pour le faire pousser), alors si on veut faire le lien avec l’Élément Terrestre et l’Élément Céleste, c’est les Libations ou l’on va Boire du Vin et Manger du Pain mais associer les deux Grâce à ce Qui est Fixe Qui Permet la Cohabitation Pacifique des Contraires, le Sel on prendra donc le Pain le Vin et le Sel, qui nous (voir Noùs - Ndlr -) Permettra de Sceller.".... J'ai trouvé des vidéo intéressantes qu'à fait cet Alchimiste et notamment l'Explication Alchimique de "La Souris Verte" https://www.youtube.com/watch?v=5Sr4mPRst_g - Voir aussi les autres vidéos sur l'Alchimie et la Langue des oiseaux. Son Alchimie est Orientée sur le Travail sur les Plantes pour la médecine mais c'est quand même intéressant." -Echange épistolaire avec un Frère RL 813 Ori Bez 2014 - Voir aussi : http://www.onnouscachetout.com/forum/topic/23257-lalchimie-cest-quoi-comment/  - Ndlr -  Licorne, Espèces, Consécratoires, Corne d'abondance, Cornucopia. (à relier Huile avec la notion de Bakchich) -

Blessure : "Le Chemin de l'Ethos c’est Vivre, c’est Être Emu, mais c’est aussi Être Affecté, dans le Sens d’une Compréhension (prendre avec) et l’Acceptation d’une Souffrance. Car l’Être Relié Positivement par le Cœur, est Touché, Blessé par les Epreuves. Cette Blessure est la Marque du Manque et de la Limite Existentielle . Mais aussi le Lien avec l’Au-delà de l’Être,, sa Dimension Sacré, traversé qu’Il Est par le Souffle, l’Esprit. Alors l’Epreuve Nous Relie au Tout Autre, mais également à l’Autre Qui Est Reconnu comme Différent dans Son Identité mais Identique dans sa Dignité. Cette Connaissance, cette Reconnaissance Est le Chemin Initiatique. Non seulement l’Impératif catégorique de la Morale, mais un Travail d’Implication dans le “Comment Faire” pour Accéder à la Voie Juste, à l’Ecoute, et à la Sagesse. [...] " Le Chemin du Pathos c’Est l’Epreuve Qui Est Refus, non Vécue comme Source de Progrès et de Dépassement mais comme un Déchirement à l’Origine de Sentiments tels que la Désaffection, le Désintérêt et l’Opposition. L’Epreuve développe alors la Séparation et la Rupture en Lieu et place du Lien et de la distinction. Elle Est surtout le Refus de Reconnaitre en Nous, notre part d’Ombre, notre double Identité Apollonienne  et Dionysiaque, l’Esprit qui nous Eclaire et le Tumulte qui nous rend Sourds. Cette Attitude Déchirer l’Unité de l’Homme et Ouvre l’Espace du Subconscient, Lieu de Camouflage et de Refoulement où s’Entrechoquent et se Combattent des Sentiments divergents tel que la Vanité et la Culpabilité, l’Exaltation ou la banalisation. Ici, l’Homme ne Reconnaît plus son semblable comme Identique mais lui Attribue une Survalorisation, source de déception ou une Sous-valorisation, Source de détournement, et pour Lui, Il développe un Idéal Inaccessible, aboutissant à une Rancœur de Lui-même et au  Refus de l’Esprit, Source d’Attachement aux Désirs multiples et d’Aveuglement. Si la Blessure sur le Parcours Initiatique Relie et avive, Ici, l’Epreuve Sépare et Déchire, elle rompt l’Harmonie du Vivant, la Quête de Sens, au risque d’aboutir à la brisure, qui est la Mort de l’Âme.- Ala\ KNA\ "Une approche de l'Epreuve au REAA" P-14 - Ori\ Mon\ 6009 -"

Boanerguès : "Voici la Demeure de Dieu avec les Hommes : elle repose sur Douze Fondations portant les Noms des Douze Apôtres de l'Agneau. Alléluia. Jésus Gravit la Montagne, et Il appela ceux qu'Il voulait. Ils vinrent auprès de Lui, et Il en Institua Douze pour qu'ils soient avec Lui, et pour les envoyer Prêcher avec le Pouvoir de Chasser les Esprits Mauvais. Donc, Il Institua les Douze : Pierre (c'est le Nom qu'Il donna à Simon), Jacques, Fils de Zébédée, et Jean, le Frère de Jacques (Il leur donna le Nom de « Boanerguès », c'est-à-dire : « Fils du Tonnerre »), André, Philippe, Barthélemy, Matthieu, Thomas, Jacques Fils d'Alphée, Thaddée, Simon le Zélote, et Judas Iscariote, Celui- Même Qui le Livra." - (Mc 3, 13-19) -

Boaz : En Force (Gabriel veut dire en Force) Colonne de gauche à l’entrée du temple de Salomon, de Couleur Noire, liée au Prophète Adam. Nom du mari de Ruth la païenne, aïeule de David - Livre des rois - + - Catherine CLEMENT - «Le voyage de Théo» - Editions du Seuil P.179/180 - Autre version très intéressante : “ On peut supposer avec plus de raison que Jakin est la déformation de Iakchos, nom de Dionysos et Boaz la déformation de Boös, Nom du Taureau, monture de Dyonisos. - "Symbole du dualisme des mystères Dionysiaques ” - Luc BENOIT "Le compagnonnage et les métiers" “ Que sais-je 1203 ” - voir aussi Dyonisos, Bœuf, dans le dictionnaire des symbole, à rapprocher du TAO. Langue des oiseaux : Beau de A à Z   Ndlr - Lire le poème BOOS de Victor Hugo. - Le romantisme, (voir Victor Hugo avec la belle endormie), s’est emparé de cette belle histoire pour représenter cette « Force » que possèdent certains hommes pour   faire grandir notre humanité. - Pat\ BLO\ "Boaz" Ori\ Bez\ RL\ 813 - 6011 - Le pilier de la rigueur, placé à gauche, est appelé Boaz . Il comporte les Sephiroth réceptacles de la semence, les Sephiroth teintées de l'aspect féminin, négatif de la création, en ce sens qu'elles tendent à restreindre cette création : Binah, Geburah et Hod. Il est associé au Yin asiatique, à tout ce qui contient, résorbe et confine la vie afin de mieux la contrôler. Marqué de la lettre hébraïque Beth (la première du mot Boaz), il est souvent représenté comme une Colonne de couleur noire. On l'appelle aussi parfois pilier de la sévérité, ou même pilier de la Forme, par opposition à la Force, en tant que Forme du moule dans lequel vient s'inscrire la Force de Yachin. -  http://rosamystica.oldiblog.com/?page=lastarticle&id=1605955 - Boaz traduit la Force, mais autre que physique. Elle évoque une Force supérieure, la Force Spirituelle de Conscience de l'indestructibilité de l'Etre Réel, l'Esprit. - Symbolisme des Colonnes du Temple du Roi Salomon  http://rosamystica.oldiblog.com/?page=articles&rub=415789 - Si lien non actif,  demander  par mail - Ndlr - La Prière Passive du Pilier de la rigueur et de la Passivité, - J-L\ TAU " La souffrance" - RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ -  Voir aussi Airain.

Bodhisattva : Un Bodhisattva ne cherche pas à éveiller l'inexistence d' «autrui» : inexistant en tant que «soi», ce qu'il « est » détruit l'illusion de l' «existence d'autrui» en tant que tel. Le Satori n'a pas d'existence objective Rien de tel que l'éveil ou le Satori n'existe en tant que fait objectif ou événement hors du temps.  Rien d'autre ne se produit dans le mental que l'éclipse du « je-notion » qui entravait la vision.  On ne peut donc ni les étudier ni les rechercher. Toute action semblable reviendrait à accomplir un acte chirurgical sur une image. Rien ne se produit sur quoi que ce soit, rien n'est changé ; il n'y a nul événement psychosomatique ; le mental n'est pas affecté.  Ce n'est que rétablissement d'une vision claire.  Cela n'a pas d'existence objective : c'est une rectification purement subjective. Wei Wu Wei "La Voie Négative" Ed. "La Différence" 1977. - Quand l'illumination est parachevée, un Bodhisattva est libéré de l'asservissement aux choses, mais il ne cherche pas à être délivré des choses.  Le Samsara (monde du devenir) n'est point haï de lui, et le Nirvana n'est point aimé.  Quand resplendit I'illumination parfaite, elle n'est ni asservissement, ni délivrance - Prunabudha-Sutra.-  Une autre manière d'appréhender ce mot - Ndlr - "Être qui se Consacre à guider (voir Gourou - Ndlr -) tous les autres Êtres vers la Délivrance finale par opposition à celui de l'Arhat, Être totalement Libéré des Liens du Karma."  - http://lalitavistara.free.fr/Buddhism/Buddhism_Intro/The_Vehicles.htm - Voir  Barrière.

Bœuf : l'Ego maîtrisé ou non : Des Bœufs, pas des Taureaux ! Des bêtes fortes, de labeur, humble, au service, avec le berceau des cornes sur leur crâne, Graal elles mêmes par nature Le Bœuf est un Taureau Maîtrisé, c'est la force domestiquée au service du bien. - Ndlr - Voir aussi  Mer d'Airain et - "Buffle Zen domestication.doc - Disponible sur demande - Ndlr - "Le Disciple de la Torah est donc comparable à un Âne. Ce que disait le Prophète - Isaïe 1:3 - "Le Bœuf Connaît son possesseur, Et l’Âne la Crèche de son Maître : Israël ne Connaît rien, Mon Peuple n’a point d’Intelligence." - Dans les Bénédictions de Jacob à ses Fils, à propos de Juda : - Genèse 49:11 - "Il attache à la Vigne son Âne, Et au meilleur cep le petit de son Ânesse (Ânon); Il lave dans le Vin son Vêtement, Et dans le Sang des Raisin son Manteau." [...] "Si la Tradition Chrétienne ne représente que peu d'Homme aux longues Oreilles, par contre elle vénère l'Âne. L'Âne est lié dans les plus vieilles Légendes, à l'Immortalité de l'Homme que sous une Forme ou une Autre (une Pierre précieuse, une Fleur, une Femme) il Porte sur son Dos. Lorsque son Dos reçoit les Rois et les Papes ; c'est en tant que ceux-ci ont une Fonction qui ressortit à la dimension de l'Adam Eternel. - L'Âne tel que celui de Balam ( Nombres 22 : 25) voit les Anges et Entends leur Langage. Il Préside avec le Bœuf à la Naissance du Christ. Il Porte l'Immortel qui Se fait Mortel, en Egypte, tout d'abord pour Le cacher, puis à Jérusalem plus tard pour l'Exalter. - "Lorsque le Christ monte sur un Ânon, le petit d'une ânesse, et fait avec lui son entrée dans la Ville Sainte le jour des Rameaux, Il monte l'Animal "qui a des Oreilles pour Entendre" ; Il revêt, sous ce Symbole, un aspect, un des aspects de notre dernière Tunique de Peau qui doit Maintenant Mourir. Christ entre à Jérusalem ce jour- pour y Mourir, afin d'Atteindre à la Tunique de Lumière et de parvenir à la Vision. Nous avons étudié chez Job qui préfigure le Christ, ce passage de l'Ecoute à la Vision." - le symbolisme du corps humain Annick de Souzenelle." http://aleph.beyt.chez-alice.fr/ane.html -Voir aussi Rossinante, Don Quichotte, Buffle, Licorne, Ego, Anxiété, Ivanhoé, Cheval, Chevalerie, Lucky Luck, Al-Borack, Bhagavad Gîtâ, Dragon, Georges, Centaure .

Bois : Voir Ma /Mer. qui donne en Espagnol "Madéra" qui signifie Bois représentation symbolique de toute la matérialité, c'est pourquoi le Bois de la croix signifie dans le symbolisme Chrétien la possibilité de dépasser la Matière en s'appuyant sur elle.
- Arnaud DESJARDINS - "Au delà du moi" - Editions de la table ronde. - Dispo en numérique sur demande - Ndlr - … Et en rabotant le tronc en une planche de plus en plus fine jusqu’à ce qu’il ne reste plus rien - Ndlr - "Dans la Loge, le groupement instrumental prend le nom d’Harmonie, entendue au sens militaire c'est-à-dire réunion d'instruments de Bois et de Cuivre (Hautbois, Cors et Bassons) par opposition à la Fanfare (Cuivres seuls) ou à la Batterie (Cors de chasse, Clairons, Trompettes, Fifres, Tambour, Grosses Caisses, Cymbales)." - J&J Mar\ - "La colonne d'Harmonie - RL\ 813 "Les FF\ Lib\" - Ori\ Bez\ 6013 - "Pour Comprendre les Symboles du second Temple, il nous faut d'abord examiner la vie de Jésus. Marie, sa Mère voit son Education confiée au Temple dès son plus jeune Âge afin d'être Elevée dans la Prière et la Pureté. [...] elle est donnée à Joseph, Descendant du Roi David, dont la famille Laïque est Habilitée à fournir le Bois pour l'Autel du Temple à l'occasion d'une des fêtes annuelles comme mentionné dans le Talmud. C'est Reconnaitre qu'il est le Légitime Héritier d'une Royauté qui ne Règne plus depuis plusieurs Siècles - J. DEL\ -"Symbolisme du 2° Tem\ - S\C\ 702 - Ori\ Mon\ 6013 -"  - Voir Planche - Houzza.

Boire : ""Mon Maître est un Vrai  Sage : Quand il a Faim, il Mange, - Manducation - Ndlr - quand il a Soif il Boit, quand il a Sommeil il Dort" - Dicton Chinois Initiatique à rapprocher de la formule consacré des R+C- Ndlr - "J'ai retrouvé les notes qu'avaient prises un frère [...], d'après  un Alchimiste dont il suit l'Enseignement, [...] Voici le texte : "Alors Noé lorsqu’il Trouve la Terre, le premier truc qu'il fait c’est de planter une Vigne, Pourquoi ? Parce que c’est l’Alliance entre le Haut et le Bas ! Il en tire donc le Vin première Etape, Énergie Céleste, après l’Énergie Terrestre, il prend le Blé (Noé) et avec le Blé on en fait du Pain, pour faire du Pain il faut les Quatre Éléments, du Feu (la cuisson) de l’Air (la fermentation) de l’Eau (pour le mélanger avec la farine) et de la Terre (pour le faire pousser), alors si on veut faire le lien avec l’Élément Terrestre et l’Élément Céleste, c’est les Libations ou l’on va Boire du Vin et Manger du Pain mais associer les deux Grâce à ce Qui est Fixe Qui Permet la Cohabitation Pacifique des Contraires, le Sel on prendra donc le Pain le Vin et le Sel, qui nous (voir Noùs - Ndlr -) Permettra de Sceller.".... J'ai trouvé des vidéo intéressantes qu'à fait cet Alchimiste et notamment l'Explication Alchimique de "La Souris Verte" https://www.youtube.com/watch?v=5Sr4mPRst_g - Voir aussi les autres vidéos sur l'Alchimie et la Langue des oiseaux. Son Alchimie est Orientée sur le Travail sur les Plantes pour la médecine mais c'est quand même intéressant." -Echange épistolaire avec un Frère RL 813 Ori Bez 2014 - Voir aussi : http://www.onnouscachetout.com/forum/topic/23257-lalchimie-cest-quoi-comment/  - Ndlr - 

Boiteux :Règle des "Trois "B" "Bègue, Borgne et Boiteux" établie par l'Eglise pour écarter les tares physiques, les déséquilibrés - Règle appliquée aussi par les Opératifs, on en retrouve la trace dans "Ahiman Razon" - Bénit des Dieux - Voir - Catherine CLEMENT - «Le voyage de Théo» - Editions du Seuil P. 237 + P. 368 - Chez de nombreux peuples, la fonction de Sorcier était réservée à celui qui, de par son tempérament, enfreignait les tabous sociaux et culturels en place. Ainsi en était-ils de ces hommes un peu Dingues ( on sait que Merlin avait "un grain" ), de l’homosexuel, ou de la Personne présentant quelque anomalie physique, cécité, claudication, etc. On disait alors que cette Personne portait la marque des Dieux ; elle pénétrait dans l’espace interdit. Elle était "Maudite", c’est à dire "Bénie" des Dieux. Elle en portait la marque et était donc mise à part pour devenir le Chaman, le Saint de la tribu. - Circumambulations - Notes sur le cercle magique -par Hôte-cerf  © Jean-Luc COLNOT septembre 2000, texte paru dans la revue Murmures d'Irem - La Symétrie est Mort, la Dissymétrie est Vie, affirmait l’Enseignement pythagoricien, auquel il est fait référence dans notre Rituel... - Mat\ GAB\ "l'étoile" - "les FF\Libres" N° 813 Ori\ Béz\- Excellent article dans : http://www.dictionnairedessymboles.fr/article-le-symbolisme-du-boiteux-55789368.html - en cas d'indisponibilité " boiteux.doc" - Disponible sur demande - Ndlr - "De même la Franc-maçonnerie essaie de déterminer qui est Initiatiable en tenant compte de ses Mœurs, de son mode de vie et de ses moyens d’existence. Certaines Infirmités, comme les Trois "B", évoquées plus haut, étaient incompatibles avec l’exercice d’un Métier manuel et la Franc-maçonnerie Spéculative les a conservés comme marque d’une Dysharmonie Spirituelle Exprimée par le Corps , ce qui est très près des “conditions Karmiques” évoquées a contrario (au contraire) par le Bouddha .- " Hans Wolfgang Schumann, Le Bouddha historique, Ed. Sully, p. 198. - (envoi d'un App suite à une discutions en Salle Humide sur la règle des "Trois B"  RL813-6014) - Réponse RA : Oui c’est ça, à part que dans le REAA tu ne trouveras nulle part quelque chose sur le sujet ! La seule trace que j’ai trouvé c’est dans « Ahiman Razon », qui est notre livre des "Anciens" (par rapport aux "Moderns" Andersoniens (Anglicans).  C’est peut-être encore d'usage, dans une Maçonnerie liée à des Rites plus Religieux, mais pas chez-nous, à ma Connaissance ! Va voir dans le Glossaire « Boiteux, Borgne, Bègue », et l’explication de « Colnot », ainsi que celle de « Matthias ».  C’est à mon sens les seules  explications Esotérique corrects que l’on puisse en donner, ce qui justifie le fait que cela n'existe plus chez nous... ce fut passager, par analogie aux  Opératifs, mais je le répète, l’Opératif manuel n’a  rien à voir avec nous,  sauf le but anagogique. Nous ne descendons pas d’eux ! C’est du bricolage Andersonien… Le reste c’est à mon sens du délire Exotérique. Attention au Bouddhisme, ce n'est pas une Tradition mais une Philosophie.- Echange avec un Frère - Ndlr -

Bonheur :  Le Bonheur c'est de continuer à Désirer ce que l'on possède déjà. - St AUGUSTIN - Quand j'avais 5 ans ma mère me disait toujours que le Bonheur était la Clef de la Vie. Quand je suis allé à l'école, ils m'ont demandé ce que je voulais être quand je serais grand. J'ai écrit "Heureux". Ils m'ont dit que je n'avais pas compris la question, j'ai répondu qu'ils n'avaient pas compris la Vie. - John LENNON - « On peut envisager Trois Grades Initiatiques, dont Chacun pourrait d’ailleurs se subdiviser en une Multiplicité Indéfinie de Stades ou de Degrés spéciaux : 1° le Brahmachârin, c’est à-dire l’Etudiant Qui Aspire à l’Initiation ou Seconde Naissance ; 2° le Dwija (deux fois ), Qui a reçu cette Initiation, par laquelle se Confère le Caractère d’Ârya ; 3° le Yogi, Qui, considéré dans cet Etat, est, comme nous l’avons dit, Jivanmukta (Délivré dans la Vie). Le Yogi peut, d’ailleurs, accomplir différentes Fonctions : le Pandit est Celui Qui Enseigne, et alors il a plus particulièrement le Caractère de Guru (Maître Spirituel) par rapport au Brahmachârin qui est son Chéla (Disciple régulier) ; le Muni est le Solitaire, non au sens vulgaire et Matériel du Mot, mais Celui Qui, Concentré en Soi-même, Réalise dans la Plénitude de son Être la Solitude Parfaite, Qui ne laisse Subsister en l’Unité Suprême aucune Distinction de l’Extérieur et de l’Intérieur, ni aucune Diversité Extra-Principielle quelconque : c’est le dernier des Quatre Bonheurs désignés par la Tradition extrême-Orientale » - "La constitution de l’être humain et son évolution posthume selon le Védânta", publié dans La Gnose en 1911 et signé Tau Palingénius - René Guenon tout guenon V2 page 2148 - Voir Monachos

Bon : « Le Beau est la Splendeur du Vrai » disait Platon : affirmation que le génie de la langue grecque a complétée en Forgeant un terme unique, Kalokagathia, qui fait du Bon et du Beau les deux Versants d'un seul Sommet. Au degré ultime de la Synthèse, celle de la Bible, le Vrai et le Bon s'offrent à la Contemplation, leur Vivante Symbiose marque l'Intégrité de l'Etre et fait jaillir la Beauté. «L'Oiseau sur la branche, le Lys dans les champs, le Cerf dans la forêt, le Poisson dans la Mer" les troupes innombrables d'Hommes joyeux proclament avec Allégresse : Dieu est Amour ! -  http://royaumeinterieur.blogspot.com/2006/09/vision-biblique-de-la-beaut.html - La Prière du cœur avec Tipheret : la Beauté - J-L\ TAU " La souffrance" - RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ - Pour certains auteurs comme André COMTE-SPONVILLE, l’approche du Bonheur passe par l’Analyse de l’Espérance  qui pourrait Résider dans la Sagesse. [...] Dans « Le Porche du Mystère de la deuxième Vertu » Charles Péguy écrit un long monologue de Dieu Consacré à cette « deuxième Vertu », à savoir l'Espérance. La Figure de la petite Espérance y apparaît, entre ses sœurs que sont la Foi et la Charité. Elle semble se laisser conduire mais en Réalité Guide la Foi et la Charité. Seuls les Aveugles ne Voient pas « que c'est elle qui entraîne ses grandes sœurs ». Notons Ici que notre Ordonnancement n’est pas celui de la Religion qui place l’Espérance en deuxième position alors que nous la plaçons après la Foi et la Charité (dans l'ordre d'extinction - Ndlr -). C’est ainsi que nous pouvons montrer avec Force que l’Extinction progressive de ces dernières conduit à appréhender l’importance de l’Espérance dans cette désolation. Si celle-ci s’éteignait à son tour nous rejoindrions les Ténèbres. C’est ainsi que l’Espérance Apparaît comme l’ultime recours.- Thi\ DAV\ CR+ - SC702 Ori\ Mon\ - 6013 - "Grâce à l'Esp..." - "Suite à notre Discussion sur le « Gourou de la Loge », tu Trouveras ci-joint une Planche Qui précise pourquoi (lors des élections), ce n’est pas un « Vénérable » qui doit Décider, encore moins un Clan de l’Atelier, ce n’est pas non plus une Succession obligatoire par poste (exemple d’erreur classique : « le 1° Surveillant qui devient Vénérable ») ! C’est l’Atelier « non Influencé par des Hommes », Constitué dans son Ensemble, de FF\ « Libres et de Bonnes Mœurs » qui Votent dans l'Impersonnalité… Cette Impersonnalité Clef de l’Article Numéro Un de nos Règlements Particuliers, (RL N°813 "Les FF Libres" ) Permet à l’Homme Libre (Franc Libre -  et Maçon Façonneur de Cette Liberté - ), de Devenir suite à son Cheminement, « Présence » Effective et de Pouvoir Dire « Tout Est Un » (du livret d’apprenti)."- Echanges avec un Frère RL\FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ 6014 - Planche citée : Jean Serlun "Gourou et Franc-Maçonnerie" – disponible en.doc sur demande - Ndlr - « Le Mal n'était pas Un Élément de la Création car celle-ci était Bonne ». Seule la Libre action de l'Homme a Introduit le Mal. L`Homme,  Formé de Poussière et de Souffle, est Enfant de l’Esprit Tout en étant de la Matière. L'Arbre de la Connaissance Porte les Fruits du Multiple, de la Dysharmonie. Pourquoi y a t’Il touché ? Par faiblesse, mais plus encore par Prétention, par Vanité pour s'être Voulu l'égal de Dieu. Mais si la "Faute" est en Nous, Tout reste réparable " par Nous ". Le Sens de notre Combat est de Transformer la Dualité Fondamentale Esprit / Matière en Harmonie dans l’Unité."  - http://hautsgrades.over-blog.com/2015/05/la-recherche-de-la-parole-perdue.html  par G\ H\ - Voir Individualité -

Bonnet : "L'Âne Dans l'Egypte ancienne, il était le plus souvent associé au meurtrier d'Osiris, Seth et on dessinait dans le Hiéroglyphe de l'Âne un Couteau planté dans son Epaule afin de lui ôter ce Pouvoir Mortel. Ceci n'est pas sans rappeler l'Epée à double tranchant de la Tradition hébraïque. En Grec le Dieu Dionysos est représenté chevauchant un Âne. Midas le Roi de Phrygie ne sut pas reconnaître la supériorité des Sons que le Divin Apollon tira de sa Cithare, sur ceux de son rival, il reçut les Oreilles d'Âne, de Qui, Qui Sait, Lui, Discerner les Sons Divins. - Le Bonnet d'Âne était primitivement donné à l'écolier, non pas pour lui faire Honte, mais pour qu'il apprenne à Entendre. - La Tradition Chrétienne gardait vivant il n'y a pas si longtemps, le Symbolisme du Lièvre et du Lapin. Animaux aux longues Oreilles. Oreilles et Œufs de Pâques se rejoignent dans le Symbolisme de la Résurrection." - http://aleph.beyt.chez-alice.fr/ane.html -

Bonté : Tu l’as sans doute remarqué la Bonté est cette Qualité qui Emane d’un Cœur silencieux qui a cessé de Juger, de condamner, d’exiger, de commander, qui a cessé surtout de se plaindre et d’accuser.  La Compassion c’est notre Véritable nature qui se révèle au Cœur, quand celui-ci n’est plus dans l’attente ou dans la Peur. - Jean-Yves LELOUP - "Lettre aux Thérapeutes" - 1- http://www.jeanyvesleloup.com/fr/texte.php?type_txt=1&ref_txt=38 - "Quelqu'un vient un jour trouver Socrate, le Grand Philosophe et lui dit : « Sais-tu ce que je viens d'apprendre sur ton Ami ? ». Un instant, répondit Socrate. Avant que tu me le racontes, j'aimerai te faire passer un test, celui des trois Passoires. « Les trois Passoires ? ». Mais oui, reprit Socrate. Avant de me raconter toutes sortes de choses sur les autres, il est bon de Filtrer ce que l'on aimerait dire. C'est ce que j'appelle le test des trois Passoires. La première Passoire est celle de la Vérité. As-tu vérifié si ce que tu veux me dire est Vrai ? « Non, j'en ai seulement entendu parler... ». Très bien, tu ne sais donc pas si c'est la Vérité. Essayons de Filtrer autrement en utilisant une deuxième Passoire, celle de la Bonté. Ce que tu veux m'apprendre sur mon Ami, est-ce quelque chose de Bien ? « Oh non, bien au contraire ! ». Donc, continua Socrate, tu veux me raconter de mauvaises choses sur lui et tu n'es même pas certain qu'elles soient Vraies. Tu peux peut-être encore passer le test, car il reste une Passoire, celle de l'Utilité. Est-il Utile que tu m'apprennes ce que mon Ami aurait fait ? « Non pas vraiment. » . Alors, conclut Socrate, si ce que tu as à me raconter n'est ni Vrai, ni bien, ni Utile, pourquoi vouloir me le dire ?"  - "Les dialogues de Socrate" - les trois filtres : Vérité, bonté, utilité  - 

Bordeaux : Bougies Bordeaux : Augmente le pouvoir des autres Bougies voisines.

Borgne  : Règle des "Trois "B" "Bègue, Borgne et Boiteux" établie par l'Eglise pour écarter les tares physiques, les déséquilibrés - Règle appliquée aussi par les Opératifs, on en retrouve la trace dans "Ahiman Razon" - Bénit des Dieux - voir « Le voyage de Théo » Catherine Clément -  Editions du Seuil P. 237  + P. 368 - Chez de nombreux peuples, la fonction de Sorcier était réservée à celui qui, de par son tempérament, enfreignait les tabous sociaux et culturels en place. Ainsi en était-ils de ces hommes un peu Dingues ( on sait que Merlin avait "un grain" ), de l’homosexuel, ou de la Personne présentant quelque anomalie physique, cécité, claudication, etc. On disait alors que cette Personne portait la marque des Dieux ; elle pénétrait dans l’espace interdit. Elle était "Maudite", c’est à dire "Bénie" des Dieux. Elle en portait la marque et était donc mise à part pour devenir le Chaman, le Saint de la tribu. - Circumambulations - Notes sur le cercle magique -par Hôte-cerf  © Jean-Luc COLNOT septembre 2000, texte paru dans la revue Murmures d'Irem - La Symétrie est Mort, la Dissymétrie est Vie, affirmait l’Enseignement pythagoricien, auquel il est fait référence dans notre Rituel... - Mat\ GAB\  "L'Etoile." - RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ - Excellent article dans : http://www.dictionnairedessymboles.fr/article-le-symbolisme-du-boiteux-55789368.html - en cas d'indisponibilité " boiteux.doc" - Disponible sur demande - Ndlr - "De même la Franc-maçonnerie essaie de déterminer qui est Initiatiable en tenant compte de ses Mœurs, de son mode de vie et de ses moyens d’existence. Certaines Infirmités, comme les Trois "B", évoquées plus haut, étaient incompatibles avec l’exercice d’un Métier manuel et la Franc-maçonnerie Spéculative les a conservés comme marque d’une Dysharmonie Spirituelle Exprimée par le Corps , ce qui est très près des “conditions Karmiques” évoquées a contrario (au contraire) par le Bouddha .- " Hans Wolfgang Schumann, Le Bouddha historique, Ed. Sully, p. 198. - (envoi d'un App suite à une discutions en Salle Humide sur la règle des "Trois B"  RL813-6014) - Réponse RA : Oui c’est ça, à part que dans le REAA tu ne trouveras nulle part quelque chose sur le sujet ! La seule trace que j’ai trouvé c’est dans « Ahiman Razon », qui est notre livre des "Anciens" (par rapport aux "Moderns" Andersoniens (Anglicans).  C’est peut-être encore d'usage, dans une Maçonnerie liée à des Rites plus Religieux, mais pas chez-nous, à ma Connaissance ! Va voir dans le Glossaire « Boiteux, Borgne, Bègue », et l’explication de « Colnot », ainsi que celle de « Matthias ».  C’est à mon sens les seules  explications Esotérique corrects que l’on puisse en donner, ce qui justifie le fait que cela n'existe plus chez nous... ce fut passager, par analogie aux  Opératifs, mais je le répète, l’Opératif manuel n’a  rien à voir avec nous,  sauf le but anagogique. Nous ne descendons pas d’eux ! C’est du bricolage Andersonien… Le reste c’est à mon sens du délire Exotérique. Attention au Bouddhisme, ce n'est pas une Tradition mais une Philosophie.- Echange avec un Frère - Ndlr - "...Et si ta Main t'entraîne au Péché, coupe-la. Il vaut mieux entrer Manchot dans la Vie Eternelle que d'être jeté avec tes Deux Mains dans la Géhenne, où le Feu ne s'éteint pas. Si ton Pied t'entraîne au Péché, coupe-le. Il vaut mieux entrer Estropié dans la Vie Eternelle que d'être jeté avec tes Deux Pieds dans la Géhenne. Si ton Œil t'entraîne au Péché, arrache-le. Il vaut mieux entrer Borgne dans le Royaume de Dieu que d'être jeté avec tes Deux Yeux dans la Géhenne, où le ver ne meurt pas et où le Feu ne s'éteint pas..." - Mc 9, 41-43.45.47-50 - 

Bouche d’Ombre : "Jonas est cet Homme en Refus de l’Appel Intérieur qui le somme d’aller à Ninive. Il s’embarque vers l’opposé, vers Tharsis. Ninive où il doit se Révéler dans sa Lumière, lui fait Peur. Il préfère s’agiter ou Dormir. Pourtant, tout au fond de son Être, le Désir Existe. Et à ce Désir, s’oppose son Désir de l’Ignorer, son Ignorance. Jonas Ignore et Refuse l’Epreuve Supposée de  Ninive. Il est dans une Vie Subie, auto-satisfait, dans le Monde Illusoire des Formes, Convaincu que c’est son choix." [...] Refuser cet Appel, ce Désir, Celà comporte des risques et cela fait des Vagues ! Oui, loin de la Présence Intérieure, il y a de grands Vents. Même des Tempêtes ! Jonas est Contraint de se jeter à l’Eau. Et Paradoxe, il le fait Librement, de son Plein gré. Il demande qu’on le jette à l’Eau !  Le voilà prêt à Mourir ! [...] La Baleine avale Jonas. La Gueule de la Baleine, c’est la “Bouche d’Ombre”, la Porte d’une Caverne Celui qui hésite entre « Deux Etats ou Deux Modalités d’Existence», va passer par la Mort Initiatique pour Connaître une Renaissance. [...] Jonas reste Trois Jours et Trois Nuits dans le Ventre du cétacé, avant d’être recraché sur les Rivages de Ninive. Durant ce Temps ô combien Symbolique, on peut Imaginer qu’il a eu tout loisir de modifier sa Perception du Monde et de Lui-même …Il y est obligé parce qu’ici,  pas de Distraction possible …. Que Lui-même dans la Nuit et le Silence…Que Lui-même dans la Nuit, mais au  Cœur du Cœur Vivant… du Vivant !  Le Ventre de la Baleine nous renvoie à plusieurs Etapes de notre processus Initiatique. [...] . L’Atelier et ses Couleurs Deviennent alors un Analogon puissant du Ventre du Poisson Qui Est Lui-même l’Analogon d’un Etat Souhaité et Nécessaire de la Psyché sur le Chemin de la Connaissance, de la Lumière." - Ala\ MAS\ - "Les couleurs de l'Atelier" - P14- Ori\ Mon\ 6014 - Ombre

Boucle de cheveux : loyauté profonde.

Bouclier : Euphorbe Mort, son Âme passa dans Hermotime qui, voulant lui-même donner une preuve, retourna auprès des Branchidées et pénétrant dans le Sanctuaire d’Apollon, montra le Bouclier que Ménélas y avait consacré (il disait en effet que ce dernier, lorsqu’il avait appareillé de Troie, avait consacré ce Bouclier à Apollon), un Bouclier qui était dès cette époque décomposé, et dont il ne restait que la face en Ivoire.

Bouddha : «Seul un Homme qui a appris que Dieu, ou Bouddha, aide Ceux Qui s’aident eux-mêmes est Capable de Comprendre l’Enseignement du Sable et des Pierres dans le Sable. Il sait que par-dessus Tout Il doit s’efforcer continuellement d’Etudier, et de Mediter avec un Sentiment de plus en plus profond, chaque jour qui passe pour être à la hauteur des défis et des responsabilités de la Vie » - Jacques Blancher - Journal de Kyoto - Mission UNESCO- 1° octobre 2014 - «L’introduction du Zen au XIIème Siècle, nouvelle façon de Penser changea radicalement l’approche du Bouddhisme. Bouddha, n’est plus un être à part. Il devint conscience de l’être humain. Ainsi, l’homme qui avait été formé correctement dans la voie du Bouddhisme était Celui qui vivait une Vie indépendante dans la Croyance qu’un Homme ne dépend d’aucun Autre, Il est alors un Bouddha à part entière…Telle est la Vision du Bouddhisme Zen. [...] Le Véritable Visible est dans notre propre Interprétation, Donnant un Sens à Toutes choses.» - Jacques Blancher - Journal de Kyoto - Mission UNESCO- 2 octobre 2014 - "Question : "Il semble que tu aies oublié Mahomet dans le glossaire, très tendance en ce moment à la Fédération. - Réponse : ce n'est pas un oubli ! Le Glossaire est en majorité Constitué, d'Extraits de Planches de Frères. Si tu as... je suis preneur ! Il paraîtrait que jusqu'en 1962 il faisait parti des Cinq Grands Initiés et a été remplacé par Bouddha avec l'arrivée en France des pieds noirs et sous l'Impulsion paraît-il de Richard Dupuy (à vérifier... tu connais mes origines, je serai curieux d'en savoir plus. ) ! - Si c'est Celà, ce serait "Comique" n'est-ce pas pour des gens qui se disent défendre "La Tradition" ! Il semblerait d'après un Frère Montpelliérain dont l'épouse est à la G\L\F\F\, qu'il soit présent dans leur rituel ! Si certain retravaillaient leurs Connaissance de l'Universel... mais n'est-ce pas un Vœu Pieux ? " - Question : Et Confucius ? - Réponse : Confucius y est, mais pas développé… suffit de s’y atteler ! Mais avec Lui, il semblerait que l'on se soit trompé d'un cran ! Confucius c'est disons l'Equivalent de Paul ou Pierre, Celui que l'on aurait dû mettre c'est, à mon sens "Lao-Tseu", c'est Lui le "Libéré Vivant" l'Esotérique, le Métaphysique, Confucius n'est, à mon sens, que l'Exotérique de l'Orient chinois, le rapporteur, le traducteur de ce que dit "Lao-Tseu" ! J'attends de trouver dans une Planche de Frère ou dans un Livre, une phrase de Synthèse pour la mettre dans le Glossaire. Si ça te dis, je suis preneur, comme pour Mahomet !" ( Echanges de mails entre RA et un Frère - 06/6015) - Voir Grands Voyants, Bodhisattva.

Bouddhisme : Les Trois grands Véhicules : Le Bouddhisme fut adopté par tous les pays d'Asie du Sud-Est sous ses formes les plus diverses et s'est scindé progressivement en Trois grandes branches : 1. Le Bouddhisme Theravada ou Bouddhisme du Petit Véhicule, "l'Opinion des Anciens" ou Bouddhisme Originel, considéré par ses adeptes comme le seul orthodoxe et dont le canon est écrit en pali. Le Theravada ne reconnaît pas de Divinité Suprême et considère simplement Bouddha comme le Maître qui a montré la Voie vers la Libération du Samsara et la suppression de la Douleur. Le Theravada réserve l'accès de la Buddhi et du Nirvana aux seuls Religieux, les Laïcs devant acquérir suffisamment de mérites dans leurs Vies successives avant d'espérer échapper au Samsara (Cycle "Infernal" des Réincarnations). Seule branche du Hinayana ayant survécu, le Theravada se confond pratiquement avec lui. Le Theravada est encore appelé "Bouddhisme du Sud", car il subsiste en Inde du Sud, au Sri Lanka (Ceylan), en Birmanie, en Thaïlande et au Cambodge. Cette école, pour laquelle la recherche de la Voie de l'Eveil est une démarche (Chemin - Ndlr -) Individuelle, est la plus Fidèle à l'Enseignement du Bouddha historique.  2. Le Bouddhisme Mahayana ou Bouddhisme du Grand Véhicule, le "Grand Moyen (de progression vers la Voie de l'Eveil)" est une forme évoluée du Bouddhisme mettant l'accent sur la Compassion et se Fondant sur l'idéal du bodhisattva (Être qui se Consacre à guider (voir Gourou - Ndlr -) tous les autres Êtres vers la Délivrance finale) par opposition à celui de l'Arhat (Être totalement Libéré des Liens du Karma) propre au Bouddhisme dit Hinayana, le Petit Véhicule. Cette Conception du Bouddhisme cherche à sublimer le Bouddha humain de l'Ancienne école (Voir Scholê - Ndlr -) en lui donnant un caractère Divin. Le Mahayana implique donc que l'Eveil est accessible aux Laïcs, et non aux seuls moines (voir Monachos - Ndlr -) , car la "nature de Bouddha" (la boddhéïté) est commune à tous. Apparu en Inde au I° siècle av. J.-C., et répandu depuis en Chine, au Tibet, en Mongolie, en Corée et au Japon, il est appelé "Bouddhisme du Nord". Cette Voie, dans laquelle se multiplient Bouddha et des Divinités, est en fait, sensiblement plus proche des Conceptions et des Rituels de l'hindouisme. C'est essentiellement sous cette forme que le Bouddhisme est connu des Occidentaux. 3. Le Bouddhisme Vajrayana ou "Voie du Vajra" , "Véhicule de Diamant", issu du Mahayana, dit aussi Bouddhisme tantrique dans lequel des pratiques religieuses quasi-Magiques permettent d'obtenir la Délivrance en Une seule Existence. Au VIII° siècle, cette voie du Bouddhisme fut introduite au Tibet par le Maître indien Padmasambhava. Le Vajrayana est également appelé Bouddhisme tibétain ou lamaïsme en Occident. Il reprend les Fondements de l'Enseignement du Bouddha tout en faisant appel à d'innombrables méthodes de développement Spirituel pour parvenir à l'Eveil. L'Esprit, la Parole et le Corps sont sollicités : l'Esprit par les procédés de visualisation (Voir & Vision - Ndlr -) , la Parole par les mantra (formules Magiques Esotériques dont la récitation (voir Coran ainsi que les phrases de nos Rituels : invocation, signes et nombres mystérieux- Ndlr -) mécanique doit faciliter l'accès à la Connaissance) et le Corps par la pratique d'exercices physiques (voir Physis - Ndlr -) comme le Yoga. Le Bouddhisme tantrique se fonde sur une série de textes appelés tantra, textes Esotériques composés de traités de Métaphysique et de manuels (voir Rituels - Ndlr -) de techniques Ascètiques. Ces textes Initiatiques sont transmis de Maître à Disciple, ce qui explique le rôle déterminant joué par le Maître (lama) en tant que guide spirituel (voir Gourou - Ndlr -). Le Bouddhisme tantrique déroute le néophyte par son Panthéisme de Divinités aux Formes souvent terrifiantes et son Symbolisme sexuel. (voir Divinités du Tantrisme) - http://lalitavistara.free.fr/Buddhism/Buddhism_Intro/The_Vehicles.htm - Analogie avec les 33 degrés du R\E\A\A\ et Initiation Royale & Sacerdotale - Ndlr - (à propos du Tableau de loge)... Il est à noter que l'on retrouvera une telle organisation dans le Mandala et le Thangka qui sont des supports de Méditation du Bouddhisme tantrique mais aussi plus près de nous dans le Jeu de Marelle Constitué lui aussi d'une Terre d'un Ciel et une zone Intermédiaire numérotée.- J-l\ Bou\  RL\  813 les FF\ Libres Ori\ Béz\ - 6013 - "L’Absolu peut être approché par deux Voies, l’une Fondée sur « Dieu en Soi », et l’Autre sur « Dieu fait Homme » ; c’est ce qui fait la distinction entre, d’une part l’Abrahamisme, le Mosaïsme, l’Islam, le Platonisme, le Védantisme, et d’autre part le Christianisme, le Ramaïsme, le Krishnaïsme, l’Amidisme, et d’une certaine manière même le Bouddhisme tout court." - Frithjof Schuon -  "De même la Franc-maçonnerie essaie de déterminer qui est Initiatiable en tenant compte de ses Mœurs, de son mode de vie et de ses moyens d’existence. Certaines Infirmités, comme les Trois "B", évoquées plus haut, étaient incompatibles avec l’exercice d’un Métier manuel et la Franc-maçonnerie Spéculative les a conservés comme marque d’une Dysharmonie Spirituelle Exprimée par le Corps , ce qui est très près des “conditions Karmiques” évoquées a contrario (au contraire) par le Bouddha .- " Hans Wolfgang Schumann, Le Bouddha historique, Ed. Sully, p. 198. - (envoi d'un App suite à une discutions en Salle Humide sur la règle des "Trois B"  RL813-6014) - Réponse Ndlr  : Oui c’est ça, à part que dans le REAA tu ne trouveras nulle part quelque chose sur le sujet ! La seule trace que j’ai trouvé c’est dans « Ahiman Razon », qui est notre livre des "Anciens" (par rapport aux "Moderns" Andersoniens (Anglicans).  C’est peut-être encore d'usage, dans une Maçonnerie liée à des Rites plus Religieux, mais pas chez-nous, à ma Connaissance ! Va voir dans le Glossaire « Boiteux, Borgne, Bègue », et l’explication de « Colnot », ainsi que celle de « Matthias ».  C’est à mon sens les seules  explications Esotérique corrects que l’on puisse en donner, ce qui justifie le fait que cela n'existe plus chez nous... ce fut passager, par analogie aux  Opératifs, mais je le répète, l’Opératif manuel n’a  rien à voir avec nous,  sauf le but anagogique. Nous ne descendons pas d’eux ! C’est du bricolage Andersonien… Le reste c’est à mon sens du délire Exotérique. Attention au Bouddhisme, ce n'est pas une Tradition mais une Philosophie.- Echange avec un Frère - Ndlr - "Duhkha est un Concept Central du Bouddhisme. Intraduisible en français, certains mots peuvent s'en rapprocher : Souffrance, Chagrin, Affliction, Douleur, Anxiété, Insatisfaction, Inconfort, Angoisse, Tension, Malheur et Aversion. C'est aussi un terme arabe signifiant : Vertige." - http://fr.wikipedia.org/wiki/Du%E1%B8%A5kha -  "La Roue de la vie détaille (entre autre) le mécanisme qui régit le Passage de Vie en Vie. Ce mécanisme est Constitué de Douze Maillons, Douze Etapes. Chaque Maillon Conditionne le suivant et est lui-même Conditionné par le précédent. La Loi  qui Lie les Maillons entre eux se Nomme la Loi de la coproduction conditionnée. Elle s’Exprime selon la formule suivante : «  Ceci étant, Cela Est ; de l’Apparition de Ceci, Cela Apparaît » Illustrant ainsi l’interdépendance de ces Maillons. Nous n’allons pas Ici rentrer dans le détail des Douze Etapes, nous ne faisons que les Citer : 1 L’Aveuglement – 2 Les Constructions Mentales – 3 La Conscience Discriminante – 4 Le Nom et la Forme – 5 Les Six Sphères Sensorielles – 6 Le Contact – 7 La Sensation – 8 La Soif – 9 L’Appropriation – 10 L’Action – 11 La Naissance 12 La Mort. Cette Chaîne est Infinie car le Douzième Maillon Conditionne à son tour l’Apparition du 1er, d’où l’appellation de la Roue de la vie. Il s’agit d’un Cercle Infini dont nous sommes Prisonniers. L’Enseignement du Bouddha vise à nous permettre de briser ce Cercle pour être définitivement Libérés et ne plus Renaître dans ce Monde où tout est Dukkha." - http://www.lesreligions.fr/articles/16-2eme-Noble-Verite-origine-souffrance.php#.UtgUGU3LTGg - Trois Religions, l'Animisme, le Brahmanisme et le Bouddhisme, se sont mariées Harmonieusement, se sont même renforcés mutuellement, pour aider le Khmer à vivre en Harmonie avec le Cosmos, le Cycle des Saisons, les Forces de la Nature. L'Animisme lui permet d'expliquer et d'organiser sa Vie en ce Bas-monde, Le Bouddhisme l'aide à Espérer en un Monde Futur meilleur, Le Brahmanisme reste le Cadre et le support de certains Rituels. [...] Il convient de noter que le Bouddhisme est la seule Religion qui se soit propagée uniquement par la Prédication et la persuasion, sans avoir à faire usage des armes... Mais il s'agit plus d'une Morale que d'une Religion. Le Bouddha "l'Homme qui a Connu l'Illumination" est une appellation générique qui recouvre de nombreux Saints Hommes. Mais, en général, ce terme fait référence à Gautama Siddarta Qui serait vers 543 avant Jésus Christ en Inde (époque de Confucius en Chine et cent ans avant Socrate). - http://vorasith.online.fr/cambodge/rel/religion.htm - " Trente deux Qualités pour Atteindre la Libération" . - Bouddhisme. - (Le REAA comporte 33 Degrés ! Analogie ? - Ndlr -) Propriétés du Nombre 32 - Symbolisme  : Selon R. Allendy, "c'est la Différenciation Apparaissant dans le Monde organisé". Il ne serait pas la Génération Créatrice comme 23, qui est l'inverse de 32, mais plutôt le Plan, le Schéma, des diverses Formes de Créatures modelées par le Créateur. Il serait aussi la Libération Karmique Cherchée dans les Epreuves de la Loi naturelle, 8 x 4 = 32 : Représente l'Ensemble des Hommes sur la Terre. Nombre Inspirant à l'Homme la Vérité et Lui Apprenant Comment la Vivre. Symbole de Justice, selon les Pythagoriciens. - Général : Dans les Révélations faites par Jésus à Gemma, dans son livre "Parole d'Amour", Jésus Affirme que sur la Croix, Il avait 32 Os de fracturés. - Le Monde a été Créé par 32 Voies et elles Forment les 32 Sentiers Mystérieux de la Sagesse selon la Kabbale, Formé par les 22 Lettres de l'Alphabet Hébreu et les Dix Sephirot - au singulier : Sephira - de l'Arbre Séfirotique, Qui sont des Attributs du Nom Divin . Les 32 Chapitres de l'Apocalypse d'Abraham - 80-100 après J.C. - des écrits de la bibliothèque de Qumrân, dans lesquels sont racontés la Chute de l'Homme et l'Idolâtrie des descendants d'Abraham, la Fin des Temps et que les Nations Païennes seront bientôt punies, et enfin le Messie Qui viendra Rassembler son Peuple et passer ses Ennemis au Feu. C'est le Nombre de Lettres de l'Alphabet que Dieu aurait Enseignées à Adam. Certaines d'entre elles se seraient Perdues. On prétend en effet que le Visage de Dieu serait Formé de 32 Lettres qui n'ont pas toutes été Découvertes, ni Déchiffrées et Ordonnées. Si cela avait été le cas, l'Homme aurait Retrouvé sa Dignité de Fils de Dieu. Les Evangiles ont réussi à Déchiffrer 24 Lettres, le Pentateuque 22 et le Coran 28. Selon la Tradition Bouddhiste, la Mère de Bouddha observa 32 mois d'abstinence et devait être douée de 32 qualités. C'est ainsi que Bouddha Possédait dit-on 32 Vertus Caractéristiques. Le Satipatthâna est un des exercices Fondamentaux de Méditation du Hinayana (Bouddhisme : petit Véhicule). L'une de ses Etapes consiste à Orienter son attention successivement sur les 32 Parties du Corps. La bouche contient normalement 32 dents : 16 à la mâchoire supérieure et 16 à la mâchoire inférieure. Anniversaire de mariage : noces de cuivre. - Occurrence : Le Nombre 32 est employé 11 fois dans la Bible. Le Nombre 60 est employé 32 fois dans la Bible. La somme des occurrences de tous les Nombres de la Bible multiples de 21 donne 32. Dans l'Evangile de Matthieu, l'expression 'Royaume des Cieux' revient 32 fois. Les 32 mentions du Nom Divin Elohim dans le premier Chapitre de la Genèse. Le Verbe Libérer est employé 32 fois dans la Bible. - http://anagogie.online.fr/nombres/nb32.htm - «L’introduction du Zen au XIIème Siècle, nouvelle façon de Penser changea radicalement l’approche du Bouddhisme. Bouddha, n’est plus un être à part. Il devint conscience de l’être humain. Ainsi, l’homme qui avait été formé correctement dans la voie du Bouddhisme était Celui qui vivait une Vie indépendante dans la Croyance qu’un Homme ne dépend d’aucun Autre, Il est alors un Bouddha à part entière…Telle est la Vision du Bouddhisme Zen. [...] Le Véritable Visible est dans notre propre Interprétation, Donnant un Sens à Toutes choses.» - Jacques Blancher - Journal de Kyoto - Mission UNESCO- 2 octobre 2014 - « En Sanskrit, l'Homme Vert est Relié au motif du Kirtimukha qui est Relié à une Lilà de Shiva et Rahu. Le Kirtimukha se rencontre souvent dans l'Art et l'Iconographie Thangka du Bouddhisme Vajrayāna, dans lequel il Couronne souvent la Roue de l'Existence Karmique. » http://fr.wikipedia.org/wiki/Homme_vert. - Voir Ouroboros - Voir Isme -

Boue : On comprend alors que ces Philosophes aient parlé d’une « fin de la Métaphysique », leur « Philosophie des Lumières » était celle de leurs lampes à huile ou de leurs fées électriques, pas celle du grand Soleil, celui que fréquentait Héraclite à Ephèse ou les vieux grecs qui passaient leurs temps en promenade ; promenades qui finissaient toujours sur la Plage ou la Contemplation des Beaux Corps Eveillait le Désir (Eros) d’une Beauté sans limites (cf. Socrate, Platon and Cie.) mais c’était le privilège des plus grands que de ne pas se laisser encombrer par ce qui encombre les Plages, de voir le Vide, l’Infini pureté de l’espace qui s’amuse de ces Noces incertaines de l’eau et de la Terre, d’où est Née la grande « Boue » humaine (Adamah). - Jean-Yves LELOUP -  "Tous les chemins mènent à la plage" - un nouveau commencement pour la métaphysique http://www.jeanyvesleloup.com/fr/texte.php?type_txt=1&ref_txt=97 - Sinaï a deux significations possibles : un Buisson d’Epines - de la Boue - En suivant le raisonnement des Cabalistes, Moïse aurait donc reçu cet Enseignement d’une Boue Informe, et la question que l’on pourrait se poser est la suivante, cette Boue Informe, n’est-elle pas la Matière première », qui est Transmise également par Don à l’Alchimiste ? C’est un Chaos qu’il faut Ordonner ? Cela nous est proposé dans notre rituel lors de l’Initiation au degré d’App\. En effet, le profane entre dans le Temple, les Yeux bandés, ni nu, ni vêtu, un pied non chaussé, il est bancal et ce n’est qu’après avoir passé par les Purification des Quatre Eléments, et Grâce à la Lumière qui lui est donnée, qu’il retrouve son équilibre et qu’il est Ordonné. - "...Cela dit, il Cracha sur le Sol et, avec la Salive, il fit de la Boue qu'il appliqua sur les Yeux de l'Aveugle, et il lui dit : « Va te Laver à la piscine de Siloé »" (ce nom Signifie : Envoyé). -  L'aveugle-né  - Jn 9, 1-41 [Lecture brève : 9, 1.6-9.13-17.34-38]

Bougie : Signification des Couleurs pour les Bougies
Bougies
Argent : Neutralise les influents néfastes, encourage vos dons de diplomatie, attire favorablement "le regard des Dieux" par la prière. Relié à la Lune.
Bougies Blanche : Rituel de consécration d'objets, pour la divination, la voyance, accroit les pouvoirs psychiques.
Bougies Bleue Ciel : Réussite dans la maison, soutient, protection.

Bougies Bleue Azur : Favorise les études.

Bougies Bleue Roi : Facilite les réussites au procès et litiges administratifs.

Bougies Bleue  Marine : Protège des mauvaises influences extérieures.
Bougies Bordeaux : Augmente le pouvoir des autres Bougies voisines.
Bougies Grise : Utilisée dans les travaux occultes, neutralise les influences négatives extérieures.
Bougies Ivoire : Développe l'Inspiration et l'ouverture d'Esprit (l'Intelligence).
Bougies Jaune : Réveille les Talents cachés, accroit la confiance en Soi et le magnétisme personnel.
Bougies Lilas : Purifie l'environnement.
Bougies Marron : Aide à localiser les objets perdus (radiesthésie), facilite la concentration et la télépathie. Protection des animaux domestiques.
Bougies Noire : Repousse les influences négatives, utilisée dans les travaux Occultes et Exorcisme, bannit les "Esprits Malins".
Bougies Or : Attire les influences positives, dans les demandes de réussites, d'honneur. Relié à la planète Soleil.
Bougies Orange : Stimule l'Energie vitale, facilite les réussites, apporte Chance, popularité et la gaieté.

Bougies Rose vif : Consolide l'Amour et aide dans les problèmes affectifs.

Bougies Rose tendre : Réveille la tendresse et développe l'Amour.
Bougies Rouge vif : Rituel de fertilité et d'Amour. Défend contre les Ennemis. Renforce la Passion, la Force Physique et le courage. Accroit la Volonté.
Bougies Vert Sapin : Aide à récupérer les biens financiers.
Bougies Vert vif : Succès, ambition professionnel. Favorise la guérison, attire la Chance par la prospérité et l'
Argent dans les commerces. Annule les effets de l'envie et de l'avarice. Aide à contrôler les Sentiments de jalousie.
Bougies Vert Prés : Facilite un nouveau départ économique.
Bougies Violet : Directement relié à la Spiritualité, accroit le potentiel Psychique. Guérison du Corps et de l'Esprit. Aide à acquérir l'indépendance.
Quelques Règles d'usage : ne jamais souffler sur la Flamme d'une Bougie  pour l'éteindre mais la moucher entre les doigts ou utiliser un éteignoir. Faire brûler conjointement avec la Bougie  de couleur choisie, une autre Bougie  dite témoin Blanche qui est à allumer en premier. Enfin, pour éteindre commencer par la Bougie  allumée en dernier.
http://www.magie-sorciers.com/signification_des_bougies.php

Bouillonner : "L’Âne "Rmx" signifie dans sa forme verbale Bouillonner !" - http://aleph.beyt.chez-alice.fr/ane.html -

Bouleau Bouleau - Sorbier - Frêne  = Beth-luis-nion , ancien alphabet Irlandais d’origine Phrygienne, les Ollaves Irlandais en ont fait une langue pour sourds-muets. Le Nom Sacré du  Dieu Transcendant était « JIEVOAO » chez les Hyperboréens et fut transformé par les Grecs en « JEHUOVAO » prononcé « JEBUOTAO . Cette appellation est très proche du Iahu ou Jahweh des juifs, autrement dit le nom imprononçable de Dieu. - Richard KHAITZINE - "la langue des oiseaux" - p.50. - A lire ce mot « JIEVOAO » en homophonie,  Surprise ! - Ndlr - Voir aussi Tétragramme sacré.

Boulomie : ...Il est un intercesseur entre la connaissance qui libère et le cherchant qui la désire. Il ne sera jamais un Gourou… Sa fonction s’exerce partout et il se réunit « ou il veut » (d’où le nom donné au lieu de réunion : « Boulomie »). - And\MIC\- "Le 12° deg\. G\M\A\"  Ori\ Nar\ - Ne va t'on pas au boulot ? - Gloire au Travail (Sacré !) - Ndlr -

Bouton : "Le « Passé » nous n’y pouvons plus rien, le « Futur » ne nous appartient pas, nous ne pouvons que nous Stabiliser dans le « Présent » et cueillir la Fleur du Jour, c’est le « Carpe Diem », en attendant l’Epanouissement du « Lotus », de l’Ouverture du « Bouton de Rose », de notre « Rose Intérieur » Qui Donnera Tout Gratuitement, avant de Faner et Mourir au Temporel en rejoignant la Permanence de la Vie." - Rem\ ALC\ "Les 7 marches..." - P14 Ori\ Mon\ 6003.-  "Le But de la Démarche de l’Alchimie est de Retirer le Soufre et le Mercure afin qu’Il ne reste que le Sel. Si le Sel obtenu est bien Neutre, la Lumière pourra y entrer, c’est ce que Fulcanelli appelle le « Bouton de Retour »". - Chr\ Per\ - Synthèse Saint Jean d'été 6015 – Ori\- Paris - R\L\ Le Trait Chr\Per\ -

Boyscout : "A mon Sens, il n'y a pas d'Initiation ratée ; nous ne sommes plus des Enfants que l'on note ; plus non plus, des grands Boyscouts, Ados attardés. Nous sommes et pas par Hasard !" - Ala\ MES\ - "Renaitre en Hiram" - RL\  813 les FF\ Libres Ori\ Béz\ - 6015 - " Le but de la démarche de l’alchimie est de retirer le Soufre et le Mercure afin qu’Il ne reste que le Sel. Si le Sel obtenu est bien Neutre, la Lumière pourra y entrer, c’est ce que Fulcanelli appelle le « Bouton de retour ». - Chr\ Per\ - Synthèse Saint Jean d'été 6015 – Ori\- Paris - R\L\ Le Trait Chr\Per\ -

Brahmachârin : « On peut envisager Trois Grades Initiatiques, dont Chacun pourrait d’ailleurs se subdiviser en une Multiplicité Indéfinie de Stades ou de Degrés spéciaux : 1° le Brahmachârin, c’est à-dire l’Etudiant Qui Aspire à l’Initiation ou Seconde Naissance ; 2° le Dwija (deux fois ), Qui a reçu cette Initiation, par laquelle se Confère le Caractère d’Ârya ; 3° le Yogi, Qui, considéré dans cet Etat, est, comme nous l’avons dit, Jivanmukta (Délivré dans la Vie). Le Yogi peut, d’ailleurs, accomplir différentes Fonctions : le Pandit est Celui Qui Enseigne, et alors il a plus particulièrement le Caractère de Guru (Maître Spirituel) par rapport au Brahmachârin qui est son Chéla (Disciple régulier) ; le Muni est le Solitaire, non au sens vulgaire et Matériel du Mot, mais Celui Qui, Concentré en Soi-même, Réalise dans la Plénitude de son Être la Solitude Parfaite, Qui ne laisse Subsister en l’Unité Suprême aucune Distinction de l’ Extérieur et de l’Intérieur, ni aucune Diversité Extra-Principielle quelconque : c’est le dernier des Quatre Bonheurs désignés par la Tradition extrême-Orientale » - "La constitution de l’être humain et son évolution posthume selon le Védânta", publié dans La Gnose en 1911 et signé Tau Palingénius - René Guenon tout guenon V2 page 2148 - Voir Monachos

Brahma-Sutra : Les Upanishads, la Bhagavad-Gîtâ et les Brahma-Sutra sont les Textes Sacrés qui composent la Doctrine Métaphysique du Vedânta « Fin du Véda ». - Ellâm Onru (Tout est Un) Texte Tamil anonyme du XIXe siècle sur l’Advaïta -Vedânta -

Brahman : L’Absolu, la Réalité ultime. - Ellâm Onru (Tout est Un) Texte Tamil anonyme du XIXe siècle sur l’Advaïta -Vedânta - Pour les hindous, l’Absolu existe soit sous forme statique, non manifestée, au-delà de tout, qu’on appelle Nirguna Brahman (Brahman sans aucun attribut) , soit sous forme dynamique, Saguna Brahman (Brahman avec qualifications), qui nous apparaît comme le Dieu créateur, Ishvara, et qui se manifeste sous les trois formes de Brahma, Vishnou et Shiva. - Arnaud DESJARDINS - "Au delà du moi" - Editions de la table ronde. - Dispo en numérique sur demande - Ndlr - comprendre sans difficulté la description symbolique de l'origine des Castes, telle qu'elle se rencontre en de nombreux textes, et tout d'abord dans le Purushasîckta du Rig Vêda : " De Purusha, le Brâhmana fut la bouche, le Kshatriya les bras, le Vaishya les hanches ; le Shûdra naquit sous ses pieds On trouve ici l'énumération des quatre castes dont la distinction est le fondement de l'ordre social, et qui sont d'ailleurs susceptibles de subdivisions secondaires plus ou moins nombreuses : les Brâhmanas représentent essentiellement l'autorité spirituelle et intellectuelle ; les Kshatriya, le pouvoir administratif, comportant à la fois les attributions judiciaires et militaires, et dont la fonction royale n'est que le degré le plus élevé ; les Vaishya, l'ensemble des diverses fonctions économiques au sens le plus étendu de ce mot, comprenant les fonctions agricoles, industrielles, commerciales et financières ; quant aux Shûdra, ils accomplissent tous les travaux nécessaires pour assurer la subsistance purement matérielle de la collectivité.- René GUENON - "Introduction générale à l'étude des Doctrines Hindoues" -"Castes"- "L’opposition des deux pouvoirs Spirituel et Temporel, sous une forme ou sous une autre, se rencontre à peu près chez tous les peuples, ce qui n’a rien de surprenant, puisqu’elle correspond à une loi générale de l’histoire humaine, se rattachant d’ailleurs à tous l’ensemble de ces « lois cycliques » auxquelles, dans presque tous nos ouvrages, nous avons fait de fréquentes allusions…Nous retiendrons surtout, pour le moment, deux exemples historiques, pris l’un en Orient et l’autre en Occident : dans l’Inde, l’antagonisme dont il s’agit se rencontre sous la forme de la rivalité des Brâhmanes et des Kshatriyas, dont nous aurons à retracer quelques épisodes ; dans l’Europe du moyen âge, elle apparaît surtout comme ce qu’on a appelé la querelle du Sacerdoce et de l’Empire, bien qu’elle ait eu aussi alors d’autres aspects plus particuliers… - René GUENON - "Pouvoir temporel et pouvoir spirituel" - "Soi Dérive du latin Sei - Appliqué à la Personne Humaine le terme soi renvoie à l'Individu, à la distinction de celui-ci, ou à la Conscience qu'Il peut avoir de Lui-même. Appliqué à un objet quelconque, le terme soi renvoie à la chose en soi, et au Questionnement sur son Existence propre, indépendamment de la Conscience que l'on peut en avoir. Appliqué à la Totalité de ce Qui Est, le terme Soi renvoie au Spirituel, à un Concept Lié au Divin… il se trouve différencié par une majuscule, « Soi », quand il traduit une notion plus Spirituelle, en particulier en traduction de notions de la Philosophie indienne. Dans l'Exploration Spirituelle, c'est un sujet Central où « Soi » peut renvoyer à l'Expression de Dieu selon maître Eckhart par exemple, mais aussi du Tao, ou de Brahman ou encore de l'Atman dans la Philosophie Hindou reprise en psychologie par Carl Gustav Jung." -Wikipédia - Aham brahma asmi

Brahmanisme :Trois Religions, l'Animisme, le Brahmanisme et le Bouddhisme, se sont mariées Harmonieusement, se sont même renforcés mutuellement, pour aider le Khmer à vivre en Harmonie avec le Cosmos, le Cycle des Saisons, les Forces de la Nature. L'Animisme lui permet d'expliquer et d'organiser sa Vie en ce Bas-monde, Le Bouddhisme l'aide à Espérer en un Monde Futur meilleur, Le Brahmanisme reste le Cadre et le support de certains Rituels. [...] Il convient de noter que le Bouddhisme est la seule Religion qui se soit propagée uniquement par la Prédication et la persuasion, sans avoir à faire usage des armes... Mais il s'agit plus d'une Morale que d'une Religion. Le Bouddha "l'Homme qui a Connu l'Illumination" est une appellation générique qui recouvre de nombreux Saints Hommes. Mais, en général, ce terme fait référence à Gautama Siddarta Qui serait vers 543 avant Jésus Christ en Inde (époque de Confucius en Chine et cent ans avant Socrate). - http://vorasith.online.fr/cambodge/rel/religion.htm -

Bras : "...L’Homme de Vitruve...[...] a placé l’Homme a la fois dans un Carré et dans un Cercle. [...] les Bras écartés en Croix et les Pieds joints bien Enracinés en Terre, il entre Parfaitement dans un Carré. [...]  s’Il écarte ses Jambes et ses Bras singeant l’envol dans le Ciel, Il entre dans un Cercle. [...] nous constatons que l’Axe du Carré passe par le Sexe de l’Homme. Illustrant ainsi la reproduction, la descendance. [...]  le Centre du Cercle, passe par le Nombril trace Corporelle de son Ascendance. [...]  C’est la Démonstration visuelle du Libre arbitre de l’Homme. C’est a Lui de choisir s’Il Veux rester dans le Carré représentant la Matérialité ou Evoluer dans le Cercle Symbolisant la Spiritualité."  - Gér\ Cas\ -P14 Ori\ Mon\ - 6014 - "Comment le MS concilie..." -

Brave : La bravoure ne constitue point un caractère, & c'est au contraire du caractère de celui qui la possède qu'elle tire sa forme particulière. Elle est Vertu dans une Ame Vertueuse & vice dans un méchant. Le Chevalier Bayard étoit brave ; Cartouche l'étoit aussi : mais croira-t-on jamais qu'ils le fussent de la même manière ? La Valeur est susceptible de toutes les formes ; elle est généreuse ou brutale, stupide ou éclairée, furieuse ou tranquille, selon l'Ame qui la possède; selon les circonstances, elle est l'Epée du vice ou le bouclier de la Vertu ; & puisqu'elle n'annonce nécessairement ni la grandeur de l'Ame ni celle de l'Esprit, elle n'est point la Vertu la plus nécessaire au Héros. Pardonnez-le moi , Peuple vaillant & infortuné qui avez si long-tems rempli l'Europe du bruit de vos exploits & de vos malheurs. Non, ce n'est point à la bravoure de ceux de vos Concitoyens qui ont versé leur sang pour leur pays que j'accorderai la Couronne Héroïque, mais à leur ardent Amour pour la Patrie & à leur constance invincible dans l'adversité. Pour être des Héros avec de tels Sentiment , ils auroient même pu se passer d'être braves. - J-J. ROUSSEAU -  "Discours sur cette question" http://www.site-magister.com/prepas/hero.htm Ou demander l'article - Ndlr - Voir : Talents, Héros, Brave.

Breloque : La Breloque Représente le Théorème de Pythagore qui est le Symbole des Passés Vénérables Maîtres. Il s’agit Ici de la Démonstration Géométrique du Théorème de Pythagore. Il Démontre les Connaissances dans l’Art de la Géométrie de Celui qui le Porte en Qualité de Maître  Maçon et de Vénérable Maître, devenu Vénérable Maître d’Honneur et Passé Vénérable Maître. - https://maloge.net/gldf/1/3/musee/1853 -

Brigands : voir - Lettres d’un Maître Soufi - page 6 - « L’intriguant et l’espion » soit l'hostilité du monde profane et les interférences psychiques. - Mettre en parallèle avec Jésus sur la croix et les deux brigands puis en relation avec la croix à trois barres horizontales qui définissent les principaux niveaux des états multiples de la réalisation : Père, Fils, St Esprit, etc.- Ndlr - Voir Assassin, Brigands, Moi, Ego, Mental.

Brille : "Le Mot français Dieu vient d'une vieille Racine Indo Européenne Deil qui Signifie ce qui Brille. Celà renvoie donc à la Lumière. [...] Si on remonte jusqu'au Sanskrit le Mot Deva qui veut dire Dieu, mais en Iranien Daeva veut dire Démon. En Réalité, Ce qui Brille peut-être aussi Démoniaque que Divin. Il faut se méfier de certaines Lumières qui peuvent Masquer les Ténèbres. [...] mais en même temps il y a des Religions auxquelles cette Conception est étrangère. - Journal de la GLDF N°113 P11 -" - Daimonios "

Bruler : "…On me promet, un Travail pénible, des Combats et un Sacrifice jusqu’à la dernière goutte de mon sang ! Courbe la tête, fier Sicambre ! Brule ce que tu as Adoré et Adore ce que tu as Brulé…" - Phi\ Bou \ "Du sac\ du vieil hom\ au sac\ du Lév\" - P14 Ori\ Mon\ 6013 -

Bruno : A propos de Giordano Bruno : "La Spiritualité exclut-elle l’Hérésie? Nous avons longtemps souffert de formes institutionnelles du Religieux qui, au nom d’une Spiritualité singulière dont elles ont fait un instrument de pouvoir, ont exclu les Enseignements Spirituels qui les mettaient en cause et qu’elles ont qualifiés d’Hérésie. Il apparaît pourtant que la plus authentique Spiritualité Transcende ce type de jugement. L’humanité – depuis qu’elle est humanité – connaît une Vie spirituelle intense qui consiste en toutes ces Méditations, célébrations et recherches que des humains entreprennent pour tenter d’ajuster leur Vie à ce qui les dépasse, au plus intime d’eux-mêmes comme dans la nature tout autour d’eux. Que ces entreprises aient été ou non jugées hérétiques par les pouvoirs Religieux n’y change rien. Les Spiritualités authentiques, quoi qu’il en soit des configurations concrètes qu’elles prennent dans nos Vies, ont quelque chose en commun Par-delà le fait que leurs initiateurs aient été canonisés ou exécutés pour Hérésie. Du point de vue du langage, toutes mettent en œuvre, d’une façon ou d’une autre, des réseaux de Métaphores qui transfigurent notre rapport au Monde, aux Autres et à nous-mêmes en nous ménageant un accès à l’invisible, à l’intouchable, à l’indicible, bref à ce qui en nous-mêmes comme à l’extérieur de nous-mêmes nous dépasse : notre propre Transcendance. Selon son étymologie grecque, le mot “ Métaphore ” signifie un processus qui “ porte au-delà ” ; une sorte de tremplin..."- Jean-François MALHERBE : « Jean de la Croix et Giordano Bruno » http://www.villard-de-honnecourt.com/index.php?option=com_content&task=view&id=245&Itemid=25

Brute : Chez l'Alchimiste, en possession lucide de l'Âme (le Soufre), l'Adepte régénère l'Esprit (Mercure) et Transforme la Matière Individualisée en Corps Glorieux (le Sel Sublime). Il Existe aussi pour lui 3 Pierres : Brute (Naître), Cubique (Vivre), Philosophale (Mourir). - http://www.franckbailly.fr/deh/www/Documents/planches/1/tablier/tablier.htm - Le Ciseau, Animé par la Puissance et la Volonté parcourt la Pierre Brute qui s’allège lentement de l’Erreur mais aussi des Illusions.- Synthèse annuelle Maî\ Sec\ P14 Ori\ Mon\ 6013 - "...le sec\ et son dev\ dans la recherche de la vér\" - "Dans la Mythologie "Celte", le Serpent est un Animal au Symbolisme Chtonien (Fils de la Terre), Possesseur de la Connaissance et du Pouvoir de Vie et de Mort dont les différentes apparences (Dragons, Lézards) Illustrent les Niveaux ou Phases Initiatiques où il intervient. Dans la Tradition, le Serpent  Lové est une Image de la Spirale ce qui ajoute à l'Infini de son Symbolisme ; en effet, la Spirale est l'Illustration du Mouvement Cyclique Infini (Cosmique) ou Retour sur Soi-même (Centre et Caverne Intérieure ), Signe de Fécondité Physique et Spirituelle  et Symbole d'Evolution. La Légende Celte de Perdur ou Perceval Raconte comment il Triomphe du Serpent Noir du Tertre Douloureux, Possesseur redoutable de la Pierre de Richesse. Cette Pierre, qu'elle soit Brute ou Travaillée est toujours un Matériau Sacré, un Lieu de Mémoire. La Ceinture Dorée, dans la Symbolique Chrétienne, Correspond à la Pureté." -http://www.franckbailly.fr/deh/www/Documents/planches/1/tablier/tablier.htm -

Buffle : l'Ego maîtrisé ou non : Des Bœufs...pas des Taureaux ! Des Bêtes fortes, de labeur, Humble, au service, avec le Berceau des cornes sur leur crâne, Graal elles mêmes par nature Le Bœuf est un Taureau Maîtrisé, c'est la force domestiquée au service du bien. - Ndlr - Voir aussi  Mer d'Airain et - "Buffle Zen domestication.doc - Disponible sur demande - Ndlr - Voir Jolly Jumper - Rossinante, Don Quichotte, Buffle, Licorne, Ego, Anxiété, Ivanhoé, Cheval, Chevalerie, Lucky Luke, Al-Borack, Bhagavad Gîtâ, Dragon, Georges, Centaure, Bataille, Jihad, Destrier

Bucéphale En effet, dans de nombreux récit, le célèbre cheval d'Alexandre le Grand, aurait été décrit comme un animal étrange avec une queue de paon et une corne sur le front... - Licornes.doc  - Disponible sur demande - Ndlr - Voir aussi Licorne, Al-Borack, Dame à la LicorneBucéphale.

BuddhiBuddhi :Intellect pur (correspondant à Spiritus et à la manifestation informelle) ; AtmâPrincipe Transcendant. Le Corps représente la passivité substantielle, sans être la Substance elle-même. Dans le ternaire Esprit, Ame, Corps, les deux premiers termes se situent du même côté par rapport au troisième.[…] le Corps a dans l’Ame son Principe immédiat mais il ne procède de l’Esprit qu’indirectement et par l’intermédiaire de l’Ame. L’Ame, en tant qu’intermédiaire entre l’Esprit et le Corps, est un Principe «Médiateur». L’Esprit et l’Ame sont d’une certaine manière complémentaire, l’Esprit est Yang et l’Ame est Yin. Le premier est symbolisé par le Soleil , l’autre par la Lune. L’Esprit est la Lumière Emanée directement du Principe, tandis que l’Ame est une Réflexion de cette Lumière. - René GUENON - "La Grande triade" Chap. XI.- "Spiritus”, "anima”, "corpus”- 

Buisson : Sinaï a deux significations possibles : un Buisson d’Epines - de la Boue - En suivant le raisonnement des Cabalistes, Moïse aurait donc reçu cet Enseignement d’une Boue Informe, et la question que l’on pourrait se poser est la suivante, cette Boue Informe, n’est-elle pas la Matière première », qui est Transmise également par Don à l’Alchimiste ? C’est un Chaos qu’il faut Ordonner ? Cela nous est proposé dans notre rituel lors de l’Initiation au degré d’App\. En effet, le profane entre dans le Temple, les Yeux bandés, ni nu, ni vêtu, un pied non chaussé, il est bancal et ce n’est qu’après avoir passé par les Purification des Quatre Eléments, et Grâce à la Lumière qui lui est donnée, qu’il retrouve son équilibre et qu’il est Ordonné.

But : Le but, ce sont les noces du masculin et du féminin : l’Anthropos.  Il faut que ces Noces commencent en nous au niveau social, au niveau neuro-physiologique (les deux hémisphères du cerveau) et à un plan plus universel (la rencontre pour une véritable Alliance, sans opposition et sans confusion entre l’Orient et l’Occident).- Jean-Yves LELOUP - "L'Evangile de Marie" - Myriam de Magdala  http://www.jeanyvesleloup.com/fr/texte.php?type_txt=0&ref_txt=67 - La Mission du cherchant, sa Quête, c'est de se débarrassé de son Ego, de son Moi, de ses illusions, de retrouver l'Unité Au delà des représentations, c'est de trouver Qui parle à la place de  LUI.   Le résultat, de la dilution de l'Ego dans l'Etre, si elle est atteint, c'est la délivrance ! - Ndlr -  "Guerre avec ses ennemis intérieur". - « Il est difficile de juger un acte de guerre, loin des bruits et des fureurs de la guerre.» - Pierre SCHOËNDORFER - Film de  1982 - Le terme est bien mis en évidence dans « Pour l’honneur d’un capitaine. ». - Ndlr - La découverte de la médiocrité d’abord chez les Autres, puis chez soi-même, est un Cheminement vers une Lumière encore plus déroutante. La Sainteté, la Perfection, les vertus, toutes ces notions que, sans vouloir, nous interprétons comme des reflets de l’absolu, s’évanouissent peu à peu. Tout ce qui peut faire de Moi un Centre, un moyen de cristallisation autonome, tout cela doit disparaître afin de devenir conforme au Christ ressuscité. – J-L\ TAU\ (Communiqué par) - Méditation sur la vocation Cartusienne - Vie spirituelle - 10/1986 - - Le But, le seul, c'est de franchir ces limitations, ces contradictions, ces Finitudes, pour s'éveiller à la Conscience Réelle." - Arnaud DESJARDINS -  On peut partir au Djihad sans jamais quitter son foyer. - Voir Djihad, Mission, Quête, Pèlerinage, But. - "Rien n'empêche autant la réalisation du But que le fait d'avoir négligé les fondements". - Sheikh Al Arabi Ad Darqawi - "Lettres d'un Maître Soufi" Arché Milano - "Or, chaque fois que vous pensez, vous vous éloignez un peu plus du But, que vous l'appeliez Royaume des cieux, Eveil, Libération, Nirvana ou Réalisation du Soi. Voilà uniquement ce qui est grave : du point de vue du Chemin vous tournez le dos au Grand But. - Arnaud DESJARDINS - "Approches de la méditation" Pocket Spiritualité -  N°13488 / Page 113.- Quel était ton But en travaillant dans les mines ? - Payer le voyage pour venir ici. - Non, cela c'est la Raison ! Quel était ton But? - "Le fil du rasoir", film - Un Hindou à un américain débarquant en Inde et cherchant un Ashram - J’Aime quand ça coule quand la caméra ne s’appesantit sur Rien, pas même les belles choses, la Vie est comme ça, c’est du Mouvement, et mon cinéma c’est le Mouvement. Qu’est-ce que je Cherche ? Je n’ai aucune Perspective, aucun Plan, aucun But. Si je me dit que je vais Chercher ceci ou cela là-bas, je sais que je serai forcément déçus…Oui bien sûr, ce qui importe, ça n’est pas la Destination, mais le Chemin et le Mouvement. - Tony GATLIF cinéaste Français, d’origine Gitane, Andalouse, Algéroise, interview Midi Libre du 04/10/2006 pour son film- La Destination, n'est il pas le Lieu où nous porte notre Destinée ? - Ndlr - "Le Grand Architecte De l'Univers n'est-il pas l'Intelligence qui «trace la Planche» de l’Univers. L’architecture intermédiaire entre la Volonté qui Ordonne et la Main qui Réalise ? Ces rectifications successives ne sont pas forcément  liées à la Raison classique, mais aussi et surtout à une Raison autre, une « Ratio Hermética » plus proche du Grand Œuvre. Son But, en effet, n'est pas de supprimer les contraires, les antagonismes ou les Altérités, mais de prendre en charge les risques du troisième terme".- Max ICH\ T\I\F\ 33° «La Liberté par la Connaissance» - Ren\ Eco\  du L-R Ori\ Mon\ - 6013 -René Guénon dans « Aperçus sur l’Initiation », indique 3 conditions à cette dernière : Potentialité, Virtualité et Actualité. 1° la QualificationConstituées par certaines Possibilités inhérentes à la Nature propre de l’Individu, et qui sont la Materiæ Prima sur laquelle le Travail Initiatique devra s’effectuer. 2° La Transmission, par le moyen du rattachement à une organisation Traditionnelle, d’une Influence Spirituelle donnant à l’Être « l’Illumination » qui lui permettra d’Ordonner et de Développer ces Possibilités qu’il porte en Lui. 3° le Travail Intérieur, par lequel ce développement sera Réalisé Graduellement, faisant passer l’Être, d’Echelon en Echelon, à travers différents Degrés de la Hiérarchie Initiatique, pour le conduire au But Final de la « Délivrance » ou de « l’Identité Suprême ». Le Franc-maçon est sur le Chemin d’une Initiation proposée tout entière lors de la cérémonie de Réception puis Eclairée « en nos Grades » et Réalisée « en nos Qualités ».  - Que vous ont apporté... - Hen\ LEC\ - P14 Ori\ Mon\ 6013 - Voir Cible,  Hamartia ou Amartia, But. 

 

B : Enfin de mes lectures, je retiendrai que la lettre "B" est aussi le premier signe écrit de la bible, que l’on traduit généralement par « au commencement ». « Ensuite vient la Genèse, récit allégorique de la création du monde à partir du chaos initial », - Pat\ BLO\ "Boaz" Ori\ Bez\ RL\ 813 - 6011 - Beith (Tout support de Aleph, de l’intemporel. Dire Abba c’est évoquer l’énergie divine, qui est au-delà de tout et en tout. - Chr\ MIL\ "Le retour vers la Maison du père"- RL\ "Jean Moulin" Ori\ Béz\

Babel :  "Babel voulant dire la Porte des Dieux" - Jean Pierre LAURANT "René Guénon, les enjeux d’une lecture", Dervy.-  ...de Babylone, le Monde des Ténèbres à Jérusalem, la maison de Prière. - JF\ VAL\ - « Une approche de l’Epreuve dans le R\E\A\A\ »- SC\ 702 Val\ Mon\ - L’Âge d'or  est une période d’Unité parce que c’est l’Âge de la Plénitude Spirituelle. L’éden est en début de Cycle pour le Chrétien et le Juif  ; il sera en fin de Cycle pour le Musulman… L’Egalité qui Existe entre les Hommes ne peut être que parce qu’ils vivent dans l’Esprit amenant une parité Spirituelle et non Matérielle. Tout au long de son Initiation le F \\ évoluera par l’Equerre et le Compas… sur le Chemin de la Vérité, sur le Chemin de la Vie.  La fin de cet Âge d'or est  souvent évoquée, dans les textes Anciens, comme une rupture. Ainsi dans l’Ancien Testament, plus que l’expulsion du paradis qui constitue une étape dans la construction de l’Humanité, l’épisode Cardinal est à mon sens celui de la Tour de Babel. Véritable exemple de Révolte contre l’Ordre Cosmique, c’est la Manifestation de l’Orgueil des Hommes Désirants accéder au Ciel Grâce à la construction d’une Tour qui marque la fin de l’Unité dans l’Ancien Testament : « Tout le Monde se servait d’une même Langue et des mêmes Mots ». Les Hommes partageaient donc la même Vision du Monde et la même Elévation Spirituelle. Yahvé Confondit le Langage de tous les habitants de la Terre :  « Qu’ils n’entendent plus les Paroles des Uns des Autres, et qu’ils se Dispersent parmi les villes et les Nations. Ainsi, ils ne concevront aucun autre dessin unique jusqu’au jour du Jugement ». Le Livre des Antiquités Bibliques rapporte sur les Lieux où s’Elévait la Tour dite de Babel :  « A Cause de cela, on donna à ce Lieu le Nom de Confusion, parce que c’est que Dieu Confondit leur Langage et c’est de qu’il les Dispersa sur la face de la Terre ». C’est sur ce Lieu que fut Fondée Babylone qui signifie « Cercle de Confusion ».  L’Obscurcissement Spirituel mène à la Confusion et à une Dispersion, donc à un éloignement de l’Esprit et de l’Unité.- And\ MIC\ "la confusion" RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ - 03/6013 - "Les « Castellers » (Catalogne) C’est la manière Traditionnelle de Créer l’Equivalent de la « Ziggourat », la Tour des Hommes (Tour de Babel) montant Vers le Ciel… qu’ils n’Atteindront jamais en tant qu’Homme (fausse Montagne ? )! Ils Devront Passer ( Pâques ) par un autre Stade (Métaphysique) pour Atteindre, si la Grâce leur échoie, « la Déité », cette Promesse de Liberté." - Rem\ ALC\ "Castellers" - Discussion sur "Castellers"  - 6995 - http://www.youtube.com/watch_popup?v=K1HWyUIZ5kk&feature=player_embedded »

Babylone : …de Babylone, le Monde des Ténèbres à Jérusalem, la maison de prière. - JF\ VAL\ - « Une approche de l’Epreuve dans le R\E\A\A\ »- SC\ 702 Val\ Mon\ - "Babel voulant dire la Porte des Dieux" - René Guénon, les enjeux d’une lecture Jean Pierre Laurant, Dervy. - L’Âge d'or  est une période d’Unité parce que c’est l’Âge de la Plénitude Spirituelle. L’éden est en début de Cycle pour le Chrétien et le Juif  ; il sera en fin de Cycle pour le Musulman… L’Egalité qui Existe entre les Hommes ne peut être que parce qu’ils vivent dans l’Esprit amenant une parité Spirituelle et non Matérielle. Tout au long de son Initiation le F \\ évoluera par l’Equerre et le Compas… sur le Chemin de la Vérité, sur le Chemin de la Vie.  La fin de cet Âge d'or est  souvent évoquée, dans les textes Anciens, comme une rupture. Ainsi dans l’Ancien Testament, plus que l’expulsion du paradis qui constitue une étape dans la construction de l’Humanité, l’épisode Cardinal est à mon sens celui de la Tour de Babel. Véritable exemple de Révolte contre l’Ordre Cosmique, c’est la Manifestation de l’Orgueil des Hommes Désirants accéder au Ciel Grâce à la construction d’une Tour qui marque la fin de l’Unité dans l’Ancien Testament : « Tout le Monde se servait d’une même Langue et des mêmes Mots ». Les Hommes partageaient donc la même Vision du Monde et la même Elévation Spirituelle. Yahvé Confondit le Langage de tous les habitants de la Terre :  « Qu’ils n’entendent plus les Paroles des Uns des Autres, et qu’ils se Dispersent parmi les villes et les Nations. Ainsi, ils ne concevront aucun autre dessin unique jusqu’au jour du Jugement ». Le Livre des Antiquités Bibliques rapporte sur les Lieux où s’Elévait la Tour dite de Babel :  « A Cause de cela, on donna à ce Lieu le Nom de Confusion, parce que c’est que Dieu Confondit leur Langage et c’est de qu’il les Dispersa sur la face de la Terre ». C’est sur ce Lieu que fut Fondée Babylone qui signifie « Cercle de Confusion ».  L’Obscurcissement Spirituel mène à la Confusion et à une Dispersion, donc à un éloignement de l’Esprit et de l’Unité.- And\ MIC\ "la confusion" RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ - 03/6013 -"L’Exil à Babylone est un Exil de Nous-mêmes en Nous-mêmes, loin des Terres que nous avions eu tant de mal à conquérir, mais au Cœur de celles qui représentent la partie dévoyée de notre Raison. Parvenus loin de toute préoccupation Spirituelle, nous avons pour unique préoccupation la satisfaction de nos besoins et Envies Matériels. [...] Babylone, la Ville Mythique, Fondée par Nimrod, était la Ville de toutes les Perditions et de toutes les Richesses. Les Rois de la Terre s’y sont enivrés de Vin et de Prostitution lit-on dans l’Apocalypse. Babylone Symbolise le Triomphe éphémère et passager d'un Monde Matériel qui, développé à l'Excés, ne Cultive que la partie Animale et Instinctive de l'Homme et en conséquence le conduit à une autodestruction. On associe souvent aussi la Tour de Babel à Babylone. Mais, Paradoxalement, Babylone était une Ville de Tolérance accueillant avec bienveillance les étrangers de tous Horizons. Aussi les Juifs y furent-ils déportés, mais non molestés. [...] Trop de résistances intérieures demeurent, trop de contradictions sont découvertes. La seule solution est de s’appuyer sur les « Fondamentaux », ces Acquis solides sur lesquels est Née l’Impulsion d’Origine. Il faut donc franchir le Pont dans l’Autre Sens, au prix de nouveaux Combats déchirants, il faut mobiliser son Être complet, donner un nouveau départ et recommencer autant de fois que nécessaire.  [...] On vient de voir que le .....éme degré avait vu son titulaire se Libérer des Chaînes de la Materialité et se battre contre lui-même pour retrouver le Chemin de la Spiritualité, dont il s’était coupé. Le Chemin de Babylone à Jérusalem s’est Ouvert. [...] Une fois le Pont Rouvert dans les Deux Sens, le Passage est Libre entre Jérusalem et Babylone, et les Deux Royaumes, loin d’être coupés, Agissent l’Un sur l’Autre. À quoi servirait une Haute Elévation Spirituelle si elle n’influençait nos Actions ? À quoi serviraient Force et Acquis Matériels s’ils n’étaient mis au Service de la Quête du Sens de notre Vie ? [...] Ce n’est plus la Barbarie qui Régne à Babylone, mais une Conception Dualiste dans laquelle Apparaît la notion de Lumière et de Ténèbre. La Conscience de l’Existence même du Mal, et par conséquent de celle du Bien, est donc Née, et elle va pousser l’Homme à aller plus loin dans son besoin d’Elévation". - Guy ESQ\ CR+ - "Le chemin de Babylone..." - SC702- Ori\ Mon\ - 6013 -

Baiser : Eurydice finit par parler, et ses derniers mots n’étaient plus qu’un harmonieux murmure, et elle mourut en recevant le Baiser fraternel sur son front virginal… - M. BALLANCHE - Œuvres de...   de l’académie de Lyon – Tome 4 – Essais de Palingénésie sociale Tome 2 Orphée 1830 - Le baiser fraternel est un signe de reconnaissance maçonnique. Il est aussi une manifestation de la fraternité qui unit les Maçons. Selon Vuillaume, le baiser maçonnique se donne en trois temps :- Un premier baiser sur la joue gauche - Ensuite, un deuxième sur la joue droite - Et finalement un troisième sur la bouche. http://www.leotaxil.com/DICO%20B.htm

Bakchich. Étymologiquement et en persan, « cadeau aux Dieux ». http://www.bakchich.info/article6319.html  - Relier Bakchich avec la notion de Huile  - Ndlr -

Balam : "Si la Tradition Chrétienne ne représente que peu d'Homme aux longues Oreilles, par contre elle vénère l'Âne. L'Âne est lié dans les plus vieilles Légendes, à l'Immortalité de l'Homme que sous une Forme ou une Autre (une Pierre précieuse, une Fleur, une Femme) il Porte sur son Dos. Lorsque son Dos reçoit les Rois et les Papes ; c'est en tant que ceux-ci ont une Fonction qui ressortit à la dimension de l'Adam Eternel. - L'Âne tel que celui de Balam ( Nombres 22 : 25) voit les Anges et Entends leur Langage. Il Préside avec le Bœuf à la Naissance du Christ. Il Porte l'Immortel qui Se fait Mortel, en Egypte, tout d'abord pour Le cacher, puis à Jérusalem plus tard pour l'Exalter. - "Lorsque le Christ monte sur un Ânon, le petit d'une ânesse, et fait avec lui son entrée dans la Ville Sainte le jour des Rameaux, Il monte l'Animal "qui a des Oreilles pour Entendre" ; Il revêt, sous ce Symbole, un aspect, un des aspects de notre dernière Tunique de Peau qui doit Maintenant Mourir. Christ entre à Jérusalem ce jour- pour y Mourir, afin d'Atteindre à la Tunique de Lumière et de parvenir à la Vision. Nous avons étudié chez Job qui préfigure le Christ, ce passage de l'Ecoute à la Vision." - le symbolisme du corps humain Annick de Souzenelle." http://aleph.beyt.chez-alice.fr/ane.html -

Balance : la Balance est un symbole d’exactitude dans le mélange des principaux échelons de la Connaissance. - Gil\ POR\ "Légendes et décors..." P14- Ori\ Mont\6012 - Ce qui demande aussi à être expliqué, et même un peu plus longuement, ce sont les expressions, que nous avons employées tout à l’heure, de Pouvoir Sacerdotal et de Pouvoir Royal ; que faut-il entendre ici exactement par Sacerdoce et par Royauté ?  Pour commencer par cette dernière, nous dirons que la fonction Royale comprend tout ce qui, dans l’ordre social, constitue le « gouvernement » proprement dit, et cela quand bien même ce gouvernement n’aurait pas la forme monarchique ; cette fonction, en effet, est celle qui appartient en propre à toute la Caste des Kshatriyas, et le Roi n’est que le premier parmi ceux-ci.  La fonction dont il s’agit est double en quelque sorte : administrative et judiciaire d’une part, militaire de l’autre, car elle doit assurer le maintien de l’ordre à la fois au dedans, comme fonction régulatrice et équilibrante, et au dehors, comme fonction protectrice de l’organisation sociale ; ces deux éléments constitutifs du Pouvoir Royal sont, dans diverses Traditions, symbolisés respectivement par la Balance et l’Epée. On voit par là que le Pouvoir Royal est bien réellement synonyme de Pouvoir Temporel, même en prenant ce dernier dans toute l’extension dont il est susceptible ; mais l’idée beaucoup plus restreinte que l’Occident moderne se fait de la Royauté peut empêcher que cette équivalence apparaisse immédiatement, et c’est pourquoi il était nécessaire de formuler dès maintenant cette définition, qui ne devra jamais être perdue de vue par la suite.  - René GUENON - "Autorité spirituelle et pouvoir temporel" - "Pouvoir temporel et pouvoir spirituel" - Edition Trédaniel, (extrait sur demande) -  Ndlr - "Enfin nous retrouvons une autre utilisation du Bandeau sur Thémis, Déesse de la Justice, de la Loi et de l’Equité, qui assiste Zeus dans l’Olympe. Thémis est actuellement représentée sur nos palais de Justice sous la forme d’une Femme qui tient d’une main une Balance, un Glaive, et un Bandeau sur les Yeux. Fine couche de lin recouvrant les  Yeux de Thémis, le Bandeau est clairement une représentation de l'Impartialité. La Justice se Doit d'être rendue Objectivement, sans Faveur ni parti pris, indépendamment de la Puissance ou de la Faiblesse des accusés. La Cécité est alors la meilleure façon de garantir cette Impartialité." -"La Lumière et le Bandeau" -  Ser\ GUI\ -Ori Béz RL n° 813 - « Les Frères Libres » - 2014 -

Baleine : - Ego - Quand Yahvé demanda à Jonas de devenir son porte-parole, Jonas émit des objections, se croyant incompétent et indigne de dire aux Ninévites quoi que ce soit. Il passa du temps dans le ventre d'une Baleine à trouver toutes les justifications à ne pas être Médiateur. Il pensa qu'il valait mieux rester avec ce qu'il savait déjà, plutôt que de risquer des catastrophes à apprendre ce qu'il ne savait pas encore. L'Agoraphobie (ou perdre du temps dans le ventre d'une Baleine) serait un comportement extrême d'évitement pour ne pas réactiver des schémas." http://www.enneagramme.com/Articles/2004/EM_0407_a1.htm - "Jonas est cet Homme en Refus de l’Appel Intérieur qui le somme d’aller à Ninive. Il s’embarque vers l’opposé, vers Tharsis. Ninive où il doit se Révéler dans sa Lumière, lui fait Peur. Il préfère s’agiter ou Dormir. Pourtant, tout au fond de son Être, le Désir Existe. Et à ce Désir, s’oppose son Désir de l’Ignorer, son Ignorance. Jonas Ignore et Refuse l’Epreuve Supposée de  Ninive. Il est dans une Vie Subie, auto-satisfait, dans le Monde Illusoire des Formes, Convaincu que c’est son choix." [...] Refuser cet Appel, ce Désir, Celà comporte des risques et cela fait des Vagues ! Oui, loin de la Présence Intérieure, il y a de grands Vents. Même des Tempêtes ! Jonas est Contraint de se jeter à l’Eau. Et Paradoxe, il le fait Librement, de son Plein gré. Il demande qu’on le jette à l’Eau !  Le voilà prêt à Mourir ! [...] La Baleine avale Jonas. La Gueule de la Baleine, c’est la “Bouche d’Ombre”, la Porte d’une Caverne Celui qui hésite entre « Deux Etats ou Deux Modalités d’Existence», va passer par la Mort Initiatique pour Connaître une Renaissance. [...] Jonas reste Trois Jours et Trois Nuits dans le Ventre du cétacé, avant d’être recraché sur les Rivages de Ninive. Durant ce Temps ô combien Symbolique, on peut Imaginer qu’il a eu tout loisir de modifier sa Perception du Monde et de Lui-même …Il y est obligé parce qu’ici,  pas de Distraction possible …. Que Lui-même dans la Nuit et le Silence…Que Lui-même dans la Nuit, mais au  Cœur du Cœur Vivant… du Vivant !  Le Ventre de la Baleine nous renvoie à plusieurs Etapes de notre processus Initiatique. [...] . L’Atelier et ses Couleurs Deviennent alors un Analogon puissant du Ventre du Poisson Qui Est Lui-même l’Analogon d’un Etat Souhaité et Nécessaire de la Psyché sur le Chemin de la Connaissance, de la Lumière." - Ala\ MAS\ - "Les couleurs de l'Atelier" - P14- Ori\ Mon\ 6014 - Ombre

Balthazar : En revenant de Palestine, Balthazar se serait arrêté aux Baux-de-Provence, dans le sud de la France. Les seigneurs des Baux le tenaient pour leur ancêtre, portaient sur leur blason une étoile d’argent et leur cri de guerre était : « Au Hasard, Balthazar ! » http://fr.wikipedia.org/wiki/Rois_mages - "Balthazar, ce Personnage est originaire de Tharsis que l'on situe mal géographiquement parlant. Sédir, en faisant de lui le Roi de Ceylan, y a vu peut-être la Source de la Tradition via l'Inde. Mais il semble qu'il faille plutôt se diriger Au-delà des Colonnes d'Hercule (détroit de Gibraltar) pour découvrir le Fabuleux Royaume de Tharsis dont parlent les Ecritures, ce Royaume de Tartessos dont nous reparlerons plus tard au sujet de l'Atlantide , siège des derniers Vestiges Atlantes. Balthazar serait donc de race Rouge, puisque Roi de Tharsis, donc Héritier de la Tradition Atlante. Nous arrêterons là sur le Symbolisme Alchimique et sur les Transmissions, car cela nous mènerait trop loin. - http://lavoixdusilence.kazeo.com/esoterisme/les-rois-mages-selon-l-esoterisme,a770151.html -

Bandeau : "Enfin nous retrouvons une autre utilisation du Bandeau sur Thémis, Déesse de la Justice, de la Loi et de l’Equité, qui assiste Zeus dans l’Olympe. Thémis est actuellement représentée sur nos palais de Justice sous la forme d’une Femme qui tient d’une main une Balance, un Glaive, et un Bandeau sur les Yeux. Fine couche de lin recouvrant les  Yeux de Thémis, le Bandeau est clairement une représentation de l'Impartialité. La Justice se Doit d'être rendue Objectivement, sans Faveur ni parti pris, indépendamment de la Puissance ou de la Faiblesse des accusés. La Cécité est alors la meilleure façon de garantir cette Impartialité." -"La Lumière et le Bandeau" -  Ser\ GUI\ -Ori Béz RL n° 813 - « Les Frères Libres » - 2014 -
Banquet : http://www.clio.fr/BIBLIOTHEQUE/les_therapeutes__de_l_ideal_contemplatif_des_fils_d_israel_dans_l_egypte_du_ier_siecle.asp Banquet ou Symposion. - Le Voyage entre les deux St Jean prend son départ avec le Banquet d’Ordre. La nourriture nous permet de tenir tout au long du Voyage mais pas cette nourriture qui alourdit. La quantité et la Qualité des nourritures Matérielles influencent notre Corps. De la même manière, la quantité et la Qualité d’une nourriture affective, Emotionnelle et Spirituelle influence notre Psychisme et notre Etre intérieur. J’y vois personnellement une forte symbolique ternaire ; le Vin, le pain et la serviette Blanche du Banquet d’Ordre. - Bru\ BOI\ "La Saint Jean d'hiver" RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ 6012 - Le mot Grec pour dire Conversion est épistrophe ou épistropho : tendre son Esprit vers, être attentif à, se convertir à. Bref, l'épistrophe détourne des biens trompeurs, des biens spécieux, vers le bien Substantiel, Essentiel.  Pour parvenir à cette Conversion, une Education est nécessaire. Elle peut être :- Une Education proprement Philosophique paideia (mythe de la Caverne, République, livre 7) - Une Education Mathématique, ( République, livre 6 et 7)  - Une Education Erotique (Phèdre, Le Banquet) - Voir métanoïa -

Baptême : du latin baptisma, du grec baptisma, de baptizein, immerger ; l'immersion totale dans la cuve baptismale était en effet le rite fondamental du baptême primitif. - Thi\ DAV\ - P14 Ori\ Mon\ - 6012 - "A cette époque la culture est judéo-hellénistique. Le Double sens est une adaptation de la culture d'Alexandrie et Proclus, Philosophe du cinquième Siècle, distingue dans les genres littéraires qu'utilise l'école Grecque de Philosophie, deux modes Voilés, l'un fonctionnant avec les Noms propres et les récits, c'est le genre Orphique et le mode avec les Nombres et les figures Géométriques, c'est le genre Pythagoricien. L'Ecriture Evangélique s'inspire de ces deux genres littéraires, comme par exemple le Baptême de Jésus."  - J. DEL\ -"Symbolisme du 2° Tem\ - S\C\ 702 - Ori\ Mon\ 6013 -  Bien sûr chacun Interprète le Mot de Palingénésie comme cela l’arrange. En ce qui me concerne la définition suivante me convient : Apparition chez l'Homme, de Caractères Hérités d'Ancêtres éloignés et qui n'étaient pas manifestes chez les Individus des Générations intermédiaires. (C’est aussi la signification du Baptême des Chrétiens.) - JP\  DUP\  " Ah Seigneur mon..." - Tenue de Maî commune aux 4 RL de la GLDF - Ori\  Bez\  6013 -

Baptistère : Au IVème siècle, il s'agit d'une salle dans les dépendances de l'Eglise réservée pour les cérémonies de Baptême. Une piscine y était creusée dans le sol où l'eau devait être courante. Plus tard, les Baptistères devinrent des édifices avoisinant l'Eglise. vient de Baptistêrion, qui signifiait d’abord salle de bains. - Thi\ DAV\ - P14 Ori\ Mon\ - 6012 - Discussion. -

Baptistêrion : Au IVème siècle, il s'agit d'une salle dans les dépendances de l'Eglise réservée pour les cérémonies de Baptême. Une piscine y était creusée dans le sol où l'eau devait être courante. Plus tard, les Baptistères devinrent des édifices avoisinant l'Eglise. vient de Baptistêrion, qui signifiait d’abord salle de bains. - Thi\ DAV\ - P14 Ori\ Mon\ - 6012 -

Baqa’ : Le Fanâ' - terme Soufi - est l'Anéantissement,  l'Evanouissement. Elévation de l'Esprit dans la Contemplation des choses divines, qui détache une Personne des objets sensibles jusqu’à ce que s’Anéantissent ses Attributs humains au profit des Attributs divins. Le Fanâ est un concept élaboré par les théologiens Soufis pour échapper à toute idée de Fusion Mystique entre l'homme et Dieu qui serait condamnée par les ulémas sunnites. Cet état est généralement suivi par celui du Baqa’ Existence », « Subsistance ») qui permet au Disciple d’Intégrer son état d'Eveil tout en l’harmonisant avec les Contingences Spatio-temporelles, les affaires du « Bas-monde ».

Bara : Au commencement Dieu Créa : […] Et maintenant écoute le sens littéral sûr et évident de ce verset. Le Saint, béni soit-Il, a Créé toutes les créatures à partir du néant absolu. Et dans notre langue de sainteté (l'hébreu) nous n'avons qu'un Verbe pour exprimer cette sortie de l'être à partir du Non-être ("il y a" à partir de "il n'y a pas"): le Verbe Bara. Et tout ce qui a été fait sous le Soleil ou au-dessus n'est apparu qu'après ce néant Originel. Et Dieu a fait sortir de ce néant total et Absolu un Elément extrêmement ténu, sans la moindre consistance, mais qui avait la potentialité de tout engendrer, capable de recevoir la Forme (des Réalités futures), passant de la potentialité à la Réalité ; il s'agit de la Première Matière nommée en grec "Hylé". Et après la Création du Hylé, Dieu ne créa plus rien, mais Il façonna ou Il fit, car tout procède de lui (Hylé) et Il en habilla les Formes et les arrangea. - Note de Rém\ ALC\ dans ce cas Dieu et le GADU se retrouve dans la notion de Fanâ - Pour Nahmanide, à l'origine rien n'existe hormis Dieu. Puis Dieu crée, non pas immédiatement les Cieux et la Terre selon le premier verset, mais la matière originelle qui permet de former et façonner les Cieux, la Terre et tout ce qu'ils contiennent. En tant que cabaliste, Nahmanide dit dans un langage philosophique ce que dit la Cabale, à savoir qu'à l'origine seule existe la Lumière divine infinie. Puis Dieu contracte cette Lumière pour laisser place à un espace Vide (néant); c'est dans ce néant que Dieu distille une Lumière de vie atténuée qui est le constituant de toute réalité future, chacune selon sa forme spécifique. - RAMBAN - Nahmanide 1194 – 1270 -   http://www.akadem.org/photos/contextuels/5591_AuCommencement_Doc3.pdf

Barbarie : Ce qui est Indispensable : C'est ce qui n'est pas Rentable, ce qui n'est pas Compétitif. Un monde tourné vers le Rentable et la Compétition fait revenir la Barbarie. - Albert JACQUARD, (Professeur) « Faut pas rêver » 15/04/94.-

Barque : Radeau - paix intérieure, état d'éveil.- http://www.grand-armorial.net/symboliqueHeraldique.htm - Dali (voir le musée...)  traversée du Stix + la Barque au centre sur le mat - Pour visite initiatique du "Musée Dali de Figueras" disponible sur demande : "A couvert" - Ndlr -  "Montons dans le « Carro Naval » le « Char naval », le « Carnaval », la Barque que le « Maître de Cérémonie Dali , le Psychopompe , le Capitaine » met à notre disposition pour Passer, si nous l’Acceptons, d’Une Rive à l’Autre." - Rem\ ALC\ "La loge est dument couverte" - RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ - 6006 - Pour visite initiatique du "Musée Dali de Figueras" disponible sur demande - Ndlr

Barrière : L'éveil n'est pas atteinte de quoi que ce soit : il n'est que l'élimination d'une Barrière, celle du concept du « Je-sujet », qui le fait inévitablement apparaître comme éveil de moi-même - au lieu de ceci-qui-est lorsque je ne suis pas. Il y a le « Je » apparent, et le « Non-Je » qui est l'absence même de Moi - ce qui est (est appelé) Eveil, tout comme l'absence d' « Eveil » est précisément la présence apparente de Moi .  Ils sont le côté pile et face d'une pièce - une dualité, non un dualisme. Un Bodhisattva ne cherche pas à éveiller l'inexistence d' «Autrui» : inexistant en tant que «Soi», ce qu'il « Est » détruit l'illusion de l' « Existence d'Autrui » en tant que tel. Le Satori n'a pas d'Existence objective Rien de tel que l'Eveil ou le Satori n'Existe en tant que fait objectif ou événement Hors du temps.  Rien d'autre ne se produit dans le Mental que l'éclipse du « Je-notion » qui entravait la Vision.  On ne peut donc ni les étudier ni les rechercher.  Toute Action semblable reviendrait à Accomplir un acte chirurgical sur une image. Rien ne se produit sur quoi que ce soit, rien n'est changé ; il n'y a nul événement Psychosomatique ; le Mental  n'est pas Affecté.  Ce n'est que rétablissement d'une Vision claire.  Cela n'a pas d'Existence objective : c'est une rectification purement subjective. - Wei Wu Wei "La Voie Négative" Ed. "La Différence" 1977. - Ziza, Clef, Éclair.

Bartabas : "Après avoir martelé la Terre de son Théâtre Equestre "Zingaro", durant plus d’un quart de Siècle, voici que Bartabas s’attaque au Ciel. [...] Avec encore et toujours le Cheval, le plus sûr Animal Psychopompe Qui Soit comme Passeur, Coursier, Messager et ange gardien. - Page d'accueil du spectacle "Calacas" - http://www.bartabas.fr/fr/actualites-22/Calacas-en-tournee -"

Barthélemy : "Voici la Demeure de Dieu avec les Hommes : elle repose sur Douze Fondations portant les Noms des Douze Apôtres de l'Agneau. Alléluia. Jésus Gravit la Montagne, et Il appela ceux qu'Il voulait. Ils vinrent auprès de Lui, et Il en Institua Douze pour qu'ils soient avec Lui, et pour les envoyer Prêcher avec le Pouvoir de Chasser les Esprits Mauvais. Donc, Il Institua les Douze : Pierre (c'est le Nom qu'Il donna à Simon), Jacques, Fils de Zébédée, et Jean, le Frère de Jacques (Il leur donna le Nom de « Boanerguès », c'est-à-dire : « Fils du Tonnerre »), André, Philippe, Barthélemy, Matthieu, Thomas, Jacques Fils d'Alphée, Thaddée, Simon le Zélote, et Judas Iscariote, Celui- Même Qui le Livra." - (Mc 3, 13-19) -

Bas : " Un Pas donne la direction, deux la précisent, Trois la confirment et prouvent une avancée ferme et Droite. En effet la Droite est le domaine de la Raison, comme me l’a fait remarquer notre Frère, Ancien Grand Maître, J-C Bousquet. La Gauche celui des Sentiments : c’est le côté Sinistre, c’est Dangereux ; il ne faut pas s’y aventurer, du moins sans assurance et protection.[...] Seul le Maître a le droit de s’aventurer dans le domaine des Sentiments, de la passion, mais il ne peut le faire que dans des conditions précises : sous le contrôle de l’Esprit, qui vient d’en Haut, et après avoir surmonté la Mort, qui est en Bas." - Jea\ Mey\ - "Les pas du F\M\" - Ori\ de Mon\ 6013 - "J'ai retrouvé les notes qu'avaient prises un frère [...], d'après  un Alchimiste dont il suit l'Enseignement, [...] Voici le texte : "Alors Noé lorsqu’il Trouve la Terre, le premier truc qu'il fait c’est de planter une Vigne, Pourquoi ? Parce que c’est l’Alliance entre le Haut et le Bas ! Il en tire donc le Vin première Etape, Énergie Céleste, après l’Énergie Terrestre, il prend le Blé (Noé) et avec le Blé on en fait du Pain, pour faire du Pain il faut les Quatre Éléments, du Feu (la cuisson) de l’Air (la fermentation) de l’Eau (pour le mélanger avec la farine) et de la Terre (pour le faire pousser), alors si on veut faire le lien avec l’Élément Terrestre et l’Élément Céleste, c’est les Libations ou l’on va Boire du Vin et Manger du Pain mais associer les deux Grâce à ce Qui est Fixe Qui Permet la Cohabitation Pacifique des Contraires, le Sel on prendra donc le Pain le Vin et le Sel, qui nous (voir Noùs - Ndlr -) Permettra de Sceller.".... J'ai trouvé des vidéo intéressantes qu'à fait cet Alchimiste et notamment l'Explication Alchimique de "La Souris Verte" https://www.youtube.com/watch?v=5Sr4mPRst_g - Voir aussi les autres vidéos sur l'Alchimie et la Langue des oiseaux. Son Alchimie est Orientée sur le Travail sur les Plantes pour la médecine mais c'est quand même intéressant." -Echange épistolaire avec un Frère RL 813 Ori Bez 2014 - Voir aussi : http://www.onnouscachetout.com/forum/topic/23257-lalchimie-cest-quoi-comment/  - Ndlr -

Base : En somme, l'Idée générale qui s'en dégage pourrait être formulée ainsi : sans prétendre aucunement nier ou supprimer les différences et les particularités nationales, dont il faut au contraire, en dépit de ce que prétendent les internationalistes actuels, prendre conscience tout d'abord aussi profondément que possible, il s'agit de restaurer l'Unité, supranationale plutôt qu'internationale, de l'ancienne Chrétienté, Unité détruite par les sectes multiples qui ont « déchiré la Robe sans couture », puis de s'élever de à l'Universalité, en réalisant le Catholicisme au Vrai Sens de ce Mot, au Sens où l'Entendait également Wronski, pour qui ce Catholicisme ne devait avoir une existence pleinement effective que lorsqu'il serait parvenu à Intégrer les Traditions contenues dans les Livres Sacrés de tous les Peuples. Il est Essentiel de remarquer que l'Union telle que l'envisage Joseph de Maistre doit être accomplie avant tout dans l'Ordre Purement Intellectuel ; c'est aussi ce que nous avons toujours affirmé pour notre part, car nous pensons qu'il ne peut y avoir de véritable entente entre les Peuples, surtout entre ceux qui appartiennent à des Civilisations Différentes, que celle qui se Fonderait sur des Principes au Sens propre de ce Mot. Sans cette Base strictement Doctrinale, rien de solide ne pourra être Edifié ; toutes les combinaisons politiques et économiques seront toujours impuissantes à cet égard, non moins que les considérations Sentimentales , tandis que, si l'accord sur les Principes est  Réalisé, l'Entente dans tous les autres domaines devra en résulter nécessairement.- René Guénon : Un projet de Joseph de Maistre pour l’union des peuples - http://esprit-universel.over-blog.com/article-rene-guenon-un-projet-de-joseph-de-maistre-pour-l-union-des-peuples-2-57981464.html - Disponible sur demande - Ndlr -"Le Synthème... est Un Mandala Formé de Deux Figures Géométriques associées à Un Centre : le Cercle et le Carré. Ce Mandala nous Induit à Mediter sur le Cercle, le Carré ou plutôt le Cube et le Centre. Le Cercle est à la fois la Figure la plus Simple et la pièce Maîtresse de la Symbolique Géométrique. Il se Confond avec le Centre lorsqu’il se réduit à Un Point et Il Peut s’étendre à l’Infini.  Les Propriétés Liées à l’Image du Cercle sont : l’Homogénéité, la Perfection, la non-Distinction, la non-Discrimination, la non-Division. Il est le Signe de l’Unité. Le Cube : si le Carré est la Figure de Base de l’Espace, Il est le Symbole de l’Univers Créé complémentaire de l’Univers Incréé. Il est attaché à l’Idée de Matière, de Corps : c’est l’Antithèse du Transcendant. Le Cube, plus encore que le Carré est Symbole de Stabilité. La Pierre Cubique Symbole Important en Maçonnerie comporte la notion d’Achèvement et de Perfection. Le Mandala Constitué par l’association du Cercle et du Cube nous conduit à associer dans nos Méditations les Concepts de Terre, d’Espace, de Limites, de Stable avec les Concepts de Ciel, de Temps, d’Illimité, de Mouvement. Il Peut Devenir, ce Synthème, une Base de Méditation sur les Processus Relationnels pour Tous les Niveaux que ce Soit." - http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm -

Bas-monde : Le Fanâ' - terme Soufi - est l'Anéantissement,  l'Evanouissement. Elévation de l'Esprit dans la Contemplation des choses divines, qui détache une Personne des objets sensibles jusqu’à ce que s’Anéantissent ses Attributs humains au profit des Attributs divins. Le Fanâ' est un concept élaboré par les théologiens Soufis pour échapper à toute idée de Fusion Mystique entre l'homme et Dieu qui serait condamnée par les ulémas sunnites. Cet état est généralement suivi par celui du Baqa’ Existence », « Subsistance ») qui permet au Disciple d’Intégrer son état d'Eveil tout en l’harmonisant avec les Contingences Spatio-temporelles, les affaires du « Bas-monde ». - "Trois Religions, l'Animisme, le Brahmanisme et le Bouddhisme, se sont mariées Harmonieusement, se sont même renforcés mutuellement, pour aider le Khmer à vivre en Harmonie avec le Cosmos, le Cycle des Saisons, les Forces de la Nature. L'Animisme lui permet d'expliquer et d'organiser sa Vie en ce Bas-monde, Le Bouddhisme l'aide à Espérer en un Monde Futur meilleur, Le Brahmanisme reste le Cadre et le support de certains Rituels. [...] Il convient de noter que le Bouddhisme est la seule Religion qui se soit propagée uniquement par la Prédication et la persuasion, sans avoir à faire usage des armes... Mais il s'agit plus d'une Morale que d'une Religion. Le Bouddha "l'Homme qui a Connu l'Illumination" est une appellation générique qui recouvre de nombreux Saints Hommes. Mais, en général, ce terme fait référence à Gautama Siddarta Qui serait vers 543 avant Jésus Christ en Inde (époque de Confucius en Chine et cent ans avant Socrate)." - http://vorasith.online.fr/cambodge/rel/religion.htm -

Basilic : Symbole des dangers mortels de l'Existence, débauche voir aussi : Licorne : innocence, pureté, virginité. Union de la Pureté Féminine et de la Spiritualité Masculine.

Bassons : "Dans la Loge, le groupement instrumental prend le nom d’Harmonie, entendue au sens militaire c'est-à-dire réunion d'instruments de Bois et de Cuivre (Hautbois, Cors et Bassons) par opposition à la Fanfare (Cuivres seuls) ou à la Batterie (Cors de chasse, Clairons, Trompettes, Fifres, Tambour, Grosses Caisses, Cymbales)." - J&J Mar\ - "La colonne d'Harmonie - RL\ 813 "Les FF\ Lib\" - Ori\ Bez\ 6013 -

Bataille : Le Destrier est un Cheval de Bataille - "Un Vieil Indien Explique à son petit Fils que chacun de nous (voir Noùs - Ndlr -) a en Lui Deux Loups qui se livrent Bataille.  Le premier Loup Représente la Sérénité, l’Amour et la Gentillesse.  Le second Loup Représente la Peur, l’Avidité et la Haine. « Lequel des Deux Loups gagne ? » demande l’Enfant. « Celui que l’on Nourrit. » Répond le grand Père". - Sagesse indienne  - « L'Idéal ou un Idéal, n'est pas la Vérité de Soi. C'est une Idée, une Représentation Mentale, une Projection, une Image, un Film, que notre Ego nous Propose afin d'avancer sur le Chemin de la Vérité. Par exemple, lorsque nous sommes célibataires, nous nous faisons un Idéal du Mariage, une Idée de Celui-ci, mais une fois Marié, nous vivons la Vérité du Mariage. Elle ressemble, un petit peu, très peu ou pas du tout à l'Idéal que nous avions Projeté. C'est soit décevant, mieux, ou meilleur que l'Idée que nous en avions, mais ce n'est jamais Conforme. Si nous Acceptons le Vrai, le Réel, nous (voir Noùs - Ndlr -) sommes Libéré de nos Illusions Projetées par notre Ego, appelé aussi Mental ou Moi. Si nous Acceptons le Vrai, le Réel,  nous ne nous Battrons plus contre des Moulins. » - Discussion entre des Maî\  et deux App\- Que à l'Etu Log 6015 - RL 813 - Ndlr –  Voir Jolly Jumper - Rossinante, Don Quichotte, Buffle, Licorne, Ego, Anxiété, Ivanhoé, Cheval, Chevalerie, Lucky Luke, Al-Borack, Bhagavad Gîtâ, Dragon, Georges, Centaure, Bataille, Jihad, Destrier.

Bâtir : "On ne Bâtit Rien sur le Sable du Scepticisme !" - Film "Il est minuit docteur SCHWEITZER" - 1952 -

Bâton : Majestic  dans la Langue des oiseaux  "Mage Stick" Bâton de Mage.- Ndlr -

Batterie : "Dans la Loge, le groupement instrumental prend le nom d’Harmonie, entendue au sens militaire c'est-à-dire réunion d'instruments de Bois et de Cuivre (Hautbois, Cors et Bassons) par opposition à la Fanfare (Cuivres seuls) ou à la Batterie (Cors de chasse, Clairons, Trompettes, Fifres, Tambour, Grosses Caisses, Cymbales)." - J&J Mar\ - "La colonne d'Harmonie - RL\ 813 "Les FF\ Lib\" - Ori\ Bez\ 6013 -

Béatitude, ou Félicité (Ânanda), est l’état Libre de Désirs. C’est la Plénitude de Paix. [...] Être, Conscience et Béatitude sont inséparables. Individuellement, ils sont sans Valeur. C’est pourquoi Il Est connu, Lui, en tant qu’ Être - Conscience - Béatitude (Saccid- ânanda). - Ellâm Onru (Tout est Un) Texte Tamil anonyme du XIXe siècle sur l’Advaïta -Vedânta - Comme le disent les Pères de l’Église et particulièrement Denys le Théologien : « De Dieu on ne peut rien dire de ce qu’il est, mais seulement ce qu’il n’est pas » ; on ne peut en parler qu’en terme négatifs… C’est une expérience des sens conduits à leur limites : Au-delà et au-dedans du visible, on le Connaît et l’on l’Aime comme Invisible. Au-delà et au-dedans de la Parole et des sons, on le Connaît et on l’Aime comme Silence... Au-delà et au-dedans de Tout ce que nous pouvons toucher, nous le « contactons » comme l’Incréé, impalpable et intangible. Au-delà et au-dedans de Tout ce que nous goûtons, nous le savourons comme Ineffable. Au-delà et au-dedans de Tout ce que nous respirons, nous le pressentons parfois comme un arôme, une Essence, qui nous Extasient. Dans cette approche du Réel, les sens ne sont pas un obstacle à la Connaissance et à l’adoration, à condition qu’ils demeurent dans l’Ouvert, non arrêtés par l’objet de leur « saisie » qui alors deviendrait une « Idole », un obstacle à un Plaisir plus grand. Ce « Plaisir plus grand » qu’on appelle la Béatitude, cette Béatitude que certains appellent « Dieu »...- Jean-Yves LELOUP - "Lettres à un ami athée".- L'impossibilité où je suis de prouver que Dieu n'est pas me prouve son Existence, La BRUYERE - Le Fanâ' - terme Soufi - Pour la tradition chrétienne orthodoxe le Paradis est un état de Conscience ou plus exactement un état de non dualité avec l’Absolu.  La Vie Spatio-temporelle ouvre (ou perd) ses limites et entre dans la Vie Infinie – c’est ce qu’on appelle encore la Béatitude. ...L’entrée dans ce Paradis, ou participation à l’Être Bienheureux ne détruit pas les capacités de Connaissance et d’Amour de l’Etre humain, c’est dire que le Paradis ne détruit pas le Désir ; l’Eros y est plus vivant que jamais.  - Jean-Yves LELOUP - "Peut-on dire que le paradis est érotique ? Le paradis est-il érotique ?" -  http://www.jeanyvesleloup.com/fr/texte.php?type_txt=1&ref_txt=80 - Le Réel est notre Vraie nature, il est Lumière (Esprit - Conscience), Amour (JoieBéatitude), Vie (ForceEnergie), Liberté (EspaceVastitude). - Jean-Yves LELOUP - "Lettre aux Thérapeutes" - 1.  http://www.jeanyvesleloup.com/fr/texte.php?type_txt=1&ref_txt=38 -  Voir aussi  Israël + Solve .

Beauté : « Le Beau est la Splendeur du Vrai » disait Platon : affirmation que le génie de la langue grecque a complétée en Forgeant un terme unique, Kalokagathia, qui fait du Bon et du Beau les deux Versants d'un seul Sommet. Au degré ultime de la Synthèse, celle de la Bible, le Vrai et le Bon s'offrent à la Contemplation, leur Vivante Symbiose marque l'Intégrité de l'Etre et fait jaillir la Beauté. «L'Oiseau sur la branche, le Lys dans les champs, le Cerf dans la forêt, le Poisson dans la Mer" les troupes innombrables d'Hommes joyeux proclament avec Allégresse : Dieu est Amour ! -  http://royaumeinterieur.blogspot.com/2006/09/vision-biblique-de-la-beaut.html - La Prière du cœur avec Tipheret : la Beauté - J-L\ TAU " La souffrance" - RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ - [...] "La Musique, comme toute Forme d’Art, demande simplement une Présence-Ecoute pour accueillir la Beauté dans sa globalité. Elle est alors